Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[04. Mizu no Kuni] Par-delà la Brume


Mar 20 Juin 2017 - 23:56
Sous le leadership de Yuki Noah, Kiri avait dépêché une équipe afin de suivre les traces d'un individu jugé dangereux par le village. Ce dernier aurait, entre plus d'avoir fait partie d'une organisation locale démantelée par le mouvement libérateur des ninjas, fait de la propagande pour de sales boulots de mercenaires criminels. Après quelques heures à suivre les premiers indices, les trois Kirijins sont arrivés à la conclusion que l'homme avait embarqué pour aller sur l'île la plus au nord de l'Archipel du Pays de l'Eau. Le trio de la Brume est donc finalement sur une barque et devra, une fois amarré, retrouver l'homme qu'on surnommerait « le petit Recruteur ».

Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre ;

  • Une seule fois durant tout l'événement vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h ;

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement ;

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Vous êtes actuellement à bord d'une barque qui vous emmène à l'île la plus au nord de l'île principale.

  • Ce groupe sera normalement l'occasion de découvrir une nouvelle zone au sein de Mizu no Kuni.

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
Yuki Noah
Yuki Shinichi
Nizumo Gin
Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Mer 21 Juin 2017 - 0:48

J'aimais énormément le mouvement des vagues. Elles illustraient selon moi parfaitement ce qu'était la théorie du chaos. Imprévisibles, indomptables et semblant infinies. L'être humain était assez proche de la mer en ce sens, bien qu'eux pouvaient malgré tout se montrait d'une prévisibilité affligeante. D'ailleurs, nous en avions une illustration idéale aujourd'hui. Adossé à la rambarde de la barque qui nous transportait moi et mon équipe improvisée vers l'île la plus au nord de Mizu no Kuni, je sortais de la poche de ma veste l'ordre de notre mission. Un certain malfrat surnommé "Le Petit Recruteur" qui s'était trempé dans maintes affaires louches avait fuit vers notre actuelle destination. Notre objectif était simple, le capturer.

Pour cette petite expédition, j'avais sous mes directives un genin et un Chûnin de mon village, un membre de mon clan, Yuki Shinichi, un adolescent à l'allure peu athlétique mais d'une tenue assez exemplaire pour son âge, ainsi que Nizumo Gin, un homme dont je ne savais rien, mise à part qu'il était Chûnin lui aussi. Poussant alors un bref soupir, je me grattais l'arrière du crâne en pensant à tout et à rien. L'ambiance était assez pesante depuis le début du voyage, c'était la première fois que j'avais une équipe sous ma responsabilité, j'avais donc une certaine pression à assumer sur les épaules. Enfin, c'était ce qu'un shinobi lambda aurait pu dire. En vérité, je me foutais assez de la situation actuelle. Je n'avais pas bien dormi la veille et tout ce qui passait actuellement à Kiri me passait au-dessus de la tête, comme d'habitude certes.

En attendant, il y avait encore un bout de chemin à parcourir et rester dans une telle situation ne me plaisait pas. Un ninja devait savoir s'informer quand il le fallait. Lors de notre petite enquête au village, nous n'avions que décliner notre nom, mais je ne connaissais rien des capacités de mes camarades, mise à part Shinichi naturellement. Je restais néanmoins assez sceptique vis-à-vis de Gin, qui possédait un physique tranchant totalement avec son statut de shinobi débutant. Il devait bien me dépasser d'une tête au moins ce grand dadet. Le regard blasé, je balayais le paysage des yeux avant de prendre finalement la parole.

- Hum... J'imagine que vous devez être un peu stressé par cette mission, mais rester aussi muet qu'un mort n'aidera pas à vous concentrer. Profitons de ce bref répit pour nous présenter une seconde fois, en détail cette fois-ci. Comme dit lors de notre rencontre, je suis Yuki Noah, Chûnin. Mes capacités s'axent principalement sur ma maîtrise du Hyôton, mais je possède néanmoins quelques bases en terme de Genjutsu.

Poussant un nouveau soupir, j'observais alors tour à tour Shinichi et Gin, attendant que l'un des deux poursuive sur ma lancée.


Dernière édition par Yuki Noah le Ven 23 Juin 2017 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Jeu 22 Juin 2017 - 0:16
▬ Non mais non mais non ! Sérieux ?
Protester ne changera rien à l’affaire. Que je le veuille ou non, je suis affecté à cette mission et dois me presser car mon équipe ne m’attendra pas indéfiniment. Selon les dires du gradé qui est venu me réquisitionner pour ce boulot, je suis attendu par un Chunin de mon clan et un collègue de mon grade. Je rejoins tout ce beau monde conformément aux exigences du village et observe avec intérêt mes deux partenaires de mission. Je crois qu’il y a comme qui dirait eu tromperie sur la marchandise. Lui, genin ? Ah ah ah ah.
▬ Sérieux ?
L’interrogation est à peine audible et je me tais en voyant l’homme s’approcher. Après avoir échangé quelques banalités, nous montons tous les trois à bord de cette barque semblant bien trop petite pour nous au premier abord. Par une prouesse que je ne saurais expliquer en détail, nous parvenons à tous monter sur l’embarcation. Formidable.
J’aurais aimé qu’il manque une place à bord. Ainsi j’aurais pu  « me sacrifier pour le peuple et le bien de la mission » mais il n’en est rien. Nous sommes tous là. Pour le meilleur et pour le pire.
Enfin surtout pour le pire me concernant.

La traversée se déroule dans le calme jusqu’à ce que le chef de groupe se présente pour la seconde fois de la journée et nous somme de faire de même. Génial. Je fais fi de mon agacement et déclare d’un ton neutre :
▬ Shinichi, du clan Yuki. J’ai quatorze ans, je manipule la glace, je suis genin depuis peu et senseur …

Je crois que j’aurais mieux fait de taire cette compétence. Désormais, ils risquent tout deux de me voir comme un ninja capable de repérer les ennemis à des kilomètres alors qu’il n’en est rien. Je suis tout juste bon à sentir le chakra d’un adversaire lorsque ce dernier est déjà à portée de moi … Très utile n’est-ce pas ?
Afin de ne pas donner de faux espoirs à mes collègues – et supérieur –, je reprends aussitôt et ajoute la mention :
▬ …Pas très qualifié.

Bref, outre mes modestes compétences en repérage, il apparaît comme une évidence que je suis le maillon faible du groupe. Le second genin semble plus expérimenté et plus compétent que moi tandis que le Chunin est … Chunin. Donc « fort » par définition. Après avoir décrit mes capacités, je pousse un bâillement et tourne machinalement la tête vers le borgne. Ce mec est vraiment genin ? J’arque un sourcil et me pose la question que tout adolescent normalement constitué devrait normalement se poser en ces circonstances, à savoir : « comment a-t-il perdu son œil ? » Je crois que si je lui demande, je vais passer un sale quart d’heure et m’abstiens. Si ça se trouve, il mentionnera lui même la chose.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Ven 23 Juin 2017 - 8:36

Par-delà la brume.
Noah, Shinichi & Gin



Bien des contes voient l'homme comme le démon de l'humanité mais qui a dit que l'homme ne pouvait pas être humain et monstre à la fois ?

L'astre solaire laissait faiblement percevoir ses rayons lumineux par-delà la brume épaisse et grisâtre protégeant le pays de l'eau. Gin s'était depuis longtemps habitué à cette atmosphère nouvelle et beaucoup moins truande de cette nouvelle ère. De nouvelles lois, de nouveaux jugement mais pourtant si peu de changement dans sa vie. Le jeune homme continuait son petit train de vie comme il l'avait toujours fait, la violence en moins. Le léger bruit que faisait la mer houleuse était l'une des seules choses qui était restée de l'époque sanguine et ce n'était pas pour lui déplaire, loin de là.

Du haut de ses deux mètres ou presque, l'homme déambulait dans les marécages brumeux de Kirigakure, jetait des regards discrets vers les diverses échoppes aux alentours, il guettait tout ce qui était comestible. Contrairement à son regretté pays du vent, ici il y avait nombres de fruits de mer succulents. Du poulpe au crabe en passant par la soupe au requin, tout avait de quoi émoustiller les papilles du géant. La gourmandise l'un de ses véritables pêchés en tant qu'homme. Si seulement il écoutait son coeur … il serait certainement obèse. Son esprit le force à s'entraîner, garder la forme. Cependant, aussi vite pensé qu'il venait déjà d'acheter une dizaine de mini-poulpe qu'il engloutissait en marchant, tel l'ogre qu'il est.

De haut en bas, sa tenue était sobre, sans folie sans d'excentricité. Une tenue assez commune du grand blanc d'où il vient. Une partie de torse exposée, ses avant-bras nu et bien évidemment son cache-oeil habituel. Non qu'il ai réellement besoin de ce dernier mais un trou béant y réside dessous et à son grand désarroi, il se rempli bien souvent de flotte …

Le vif du sujet … si le borgne est dehors, ce n'est pas pour prendre l'air, faire une petite ballade matinale ou d'autre frivolité, non. Gin s'est vu offrir une mission plutôt amusante, une traque plus au nord sur l'un des archipels du pays de l'eau. Quelques heures de marche pour arriver à une petite barque où attendaient déjà deux shinobis. Une présentation rapide pour un silence morne quelques minutes plus tard.

Passant sa main gauche sur la surface de cette mer azurée et brumeuse, le borgne observait la légère houle de cette dernière. Elle était plutôt calme, ce qui prévoyait un voyage sans encombre. Son regard se portait quant à lui, sur ses coéquipiers du jour. Deux gars du même clan. Le clan Yuki, utilisateur de Hyoton si ses souvenirs ne lui faisaient pas défaut. Des capacités idéales pour le climat et la région. Il pouvait se détendre.

Le premier à briser ce silence pourtant apaisant, fut le plus âgé des deux et ses paroles confirma les pensées du géant. Il était avec deux glaçons ambulants. Quoiqu'il en soit, ils allaient passer un bon bout de temps tous les trois, il valait mieux échanger quelques informations sur eux-mêmes. « Gin, Nizumo Gin. Chûnin également mais je ne vous serais pas d'une grande utilité sans sable. Je compte sur vous principalement. » Dit-il d'une voix atone et d'un large sourire carnassier sur le faciès. La barque était assez petite l'obligeant à se recroqueviller dans un coin comme un enfant que l'on aurait grondé.

L'île au loin devenait de plus en plus grosse, ils n'allaient pas tarder à débarquer. « On approche … Deux Yuki, ça promet d'être amusant ! » Il souriait toujours tout en touchant son cache-oeil.


Revenir en haut Aller en bas

Mar 27 Juin 2017 - 12:45
Embarqués depuis quelques dizaines de minutes, le trio Kirijin pouvait enfin se satisfaire de l’île du nord de l’archipel qui grossissait à vue d’œil. Leur mission allait pouvoir reprendre un rythme plus soutenu – et s’il avait été difficile d’imaginer une quelconque façon de progresser sur leur barque – les choses allaient pouvoir changer une fois amarrés. Mais pour cela, les choix effectués par les shinobis de la Brume allaient être cruciaux.

Car si la barque abandonnée sur le côté démontrait bien que l’ennemi était bien arrivé ici, et que par voie de fait le trio était sur la bonne voie, cela témoignait aussi de leur retard. Et pour le rattraper, ils allaient devoir réfléchir quant à leurs prochaines actions. Comment suivre la piste de leur homme ? Qu’observer en premier, que faire ? Tant de façons de procéder qui incombaient aux Kirijins.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 27 Juin 2017 - 20:15

Finalement, notre chemin ne fut pas si long que ça. Alors que nous avions commencé à converser afin de faire passer le temps, mon regard s'attarda sur cette île qui commençait peu à peu à s'éclaircir face à nos yeux ébahis, enfin pas les miens vu que je n'en avais pas grand chose à faire, mais il serait sans doute plus profitable pour moi et mon équipe si nous commencions par préparer notre plan d'action. En tant que chef d'équipe, il me semblerait assez logique de prendre l'initiative et de guider mes équipiers vers le chemin de la gloire et de la réussite total, mais... En avais-je réellement les épaules ? Le choix de l'équipe ne m'était pas apparu très censé, rien que le fait de devoir aller en mission en ma propre personne me faisait déjà réfléchir, mais les hautes instances du village en avait décidé ainsi, que la décision soit arbitraire ou non, cela ne me regardait plus vraiment.

Concernant mes camarades Gin et Shinichi, j'en avais pu apprendre un peu plus à leur sujet. Visiblement, ils n'étaient pas du genre à vanter leurs compétences, c'était assez amusant de constater à quel point ils n'étaient pas confiants en leur propres capacités. M'enfin, ce n'était que dans la pratique que nous pouvions nous rendre réellement compte de la force de chacun. Qu'importais votre rapport à vous-mêmes, si vous étiez en danger, vos instincts prendraient le dessus et useraient de la totalité de vos compétences pour vous sortir de ce risque imminent. Dans mon cas, je ne savais pas trop si je pouvais me considérer comme fort ou non. Ce n'était pas comme si j'avais une expérience avancée du terrain, je maîtrisais les arts ninjas à mon niveau, j'espérais que cela allait suffire à mener à bien cette traque.

Me grattant l'arrière de la tête en soupirant, je posais donc le pied à terre après avoir amarré le bateau, avant d'apercevoir non loin de nous une autre barque, probablement celle du Petit Recruteur. Depuis combien de temps était-il ici ? Dix minutes ? Une heure ? En fonction du temps que nous lui avons laissé, il aurait déjà pu fuir bien loin. Malgré tout, il était essentiel pour nous d'aller explorer ce bout de terre de Mizu no Kuni et tenté de grappiller le plus d'infos possible. Après avoir balayé le paysage du regard, je me tournais vers mes équipiers avant de hausser la voix une nouvelle fois.

- Bon, la logique voudrait que pour explorer un maximum de terrain en peu de temps, nous nous séparions... Mais je ne peux pas m'assurer de votre sécurité, il serait donc plus profitable que nous restions groupés, au moins le temps de nous familiariser avec le climat. Des objections ?

Ma question n'était pas une menace implicite, je me demandais réellement si Shinichi et Gin avaient des choses à redire quant à mes directives. Je ne voulais pas non plus qu'ils se sentent oppressés par un chef d'équipe tyrannique. Portant mon regard vers Shinichi, je me rappelais alors des quelques paroles qu'il avait prononcé plus tôt.

- Tu disais être senseur, c'est bien ça ? Je ne remets pas en doute tes opinions sur tes capacités, mais est ce que ta non-qualification t'empêcherait de tenter de repérer quelques traces de chakra sur cette barque là-bas ?

N'attendant pas la réponse du jeune Yuki, je commençais alors à me diriger les mains dans els poches vers la barque abandonné, tentant de trouver quelques traces de pas dans le sable. Peut-être que Gin pourrait nous aider là-dessus ? Dans tous les cas, le repérage était essentiel. Il était hors de question de s'enfoncer au sein de cette île au hasard, nous n'avions aucune idée du nombre de danger qu'elle renfermait, peut-être n'avions-nous pas le niveau pour vivre ici. Mais, cela faisait aussi partie des risques du métiers après tout.

- Peut-être que ton affinité au sable pourra nous aider, Gin. Dans le pire des cas, nous allons devoir prendre des risques et nous enfoncer vers l'inconnu...

Plissant alors les yeux, je tentais de repérer quelques mouvements suspects parmi les buissons au loin. Je me demandais juste si je serais rentré ce soir pour rattraper mes heures de sommeil perdues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Ven 30 Juin 2017 - 0:02
Contrairement à ce que je pouvais penser, ce Gin n’a pas le même grade que moi. Certes ce n’est pas le « chef » de l’équipe mais il est bel et bien chûnin, tout comme le Yuki qui nous accompagne. J’imagine qu’il fallait nommer quelqu’un aux commandes des opérations et que – pour des raisons que j’ignore – c’est Noah qui a été choisi. D'après ses dires et malgré son grade avancé, Gin ne nous sera vraisemblablement pas d'un grand soutien. En effet le shinobi de la brume a besoin de sable pour pouvoir être performant … Wow.
… Ai-je bien entendu ?
… Ah. Bha oui. J'ai bien entendu.
« Okayyyyy » ai-je pensé sur le coup. Je pensais être le plus incompétent de la bande mais tout compte-fait ce borgne me fait très sérieusement concurrence. S'il a réellement besoin de sable pour être utile, autant dire qu'il ne va pas servir à grand-chose au pays de l'eau. Sa réflexion sur le fait que nous soyons deux membres manipulateur de la glace me fait lâcher un rictus. « Amusant ». Je crois que nous n'avons définitivement pas la même définition de ce terme. Une fête avec une pinata géante, des jongleurs de couteaux et des cracheurs de feu, c'est amusant. Un âne qui pète c'est amusant. En revanche je sais – malgré ma maigre expérience dans le domaine – qu'une mission de ce genre n'a rien de comique ou de plaisant, bien au contraire.

Quoiqu'il en soit, nous poursuivons notre bonhomme de chemin, échangeons quelques banalités et finissons enfin par arriver. Nous amarrons sans plus de cérémonie et constatons dans la foulée qu'une seconde embarcation est installée sur le quai. Il se peut que cette dernière appartienne à notre homme mais rien n'est sûr. Ceci-étant il semble peu judicieux de rester là et attendre que cet éventuel « Petit recruteur » revienne chercher son navire de fortune.

Le mieux est d'explorer les lieux et – pour ce faire – de nous séparer mais compte-tenu de nos rangs et des membres composant notre équipe, cela sonne comme une mauvaise idée. Le Yuki qui nous sert de chef en a bien conscience. La proposition qu'il nous soumet me convient et j'acquiesce aussitôt par un :
▬ Aucune.
Je n'ai pas envie de me retrouver seul sur cette île ! C'est un coup à mourir jeune ça !

La barque intrigue le chef d'équipe et ce dernier me demande d'utiliser mes dons de senseur afin de repérer des éventuelles traces de chakra. Je ne suis pas certain de pouvoir y arriver mais cela ne coûte rien d'essayer.
▬ Euh. Je peux tenter le coup.

Sur ces mots, je me concentre, m'approche de la barque et tente de distinguer quelque chose, une aura, une énergie, une trace d'un passage. Ceci-fait, je tourne les talons, ferme les yeux – car c'est bien connu, ça marche toujours mieux quand on ferme les yeux – et sonde l'île ou du moins une partie de cette dernière.
▬ Hum …
N'étant pas un fin senseur, le processus risque de prendre un peu de temps. Je m'en excuserai bien auprès de mes collègues mais je préfère ne pas parler. Car, là encore, c'est bien connu : On se concentre mieux lorsqu'on se tait !


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Sam 1 Juil 2017 - 19:50

Par-delà la brume.
Noah, Shinichi & Gin



La cible semblait avoir accostée depuis un moment déjà et était hors de leur champs de vision. L'embarcation avait été laissée à l'abandon. Peu d'options étaient d'application dans ce cas-ci. Soit il se cachait et attendait le moment propice pour repartir de cette même embarcation, soit il allait embarquer de l'autre ôté de l'île, ni vu, ni connu. Le géant écoutait lascivement les propositions de ses collègues et bien qu'il fut pour une séparation, il n'en dit rien.

Après tout, couvrir la plus large zone possible était le plan d'action le plus rapide qui soit. Aussi faible peuvent êtres les capacités de chacun, il était aisé d'alarmer le reste de la bande afin qu'ils viennent à la rescousse. Bref, ce n'était pas pour tout de suite mais l'idée n'était pas exclue. Le plus jeune du groupe ;sous les directives du plus âgé du même clan; s'était déjà mis en action. En effet, les yeux clos, il mettait d'application ses capacités sensitives.

« Je vais essayer une truc aussi … » Dit-il d'un ton ennuyé. Le sable recouvrait la totalité de l'île, ce qui était une aubaine. Sans ce sable, il restait un épéiste des plus classiques ou presque. D'une concentration sans faille, il infusa son chakra dans la zone environnante et au-delà de leur vision, un oeil fait de sable se créa. Aussi gros qu'un poing, il se déplaçait sur l'île à un petit mètre du sol. S'il apercevait le recruteur en question, le borgne en serait aussitôt au courant. Une vision partagée. Cet oeil pouvait rester actif un moment, voir même le temps qu'il faudra. Quoi qu'il en soit, le temps que le petit jeunot puisse sentir une trace de chakra, une large zone était déjà éliminée.

« Pour l'instant, il n'y a aucune autre embarcation autour de l'île. Il n'y a que ce petit rafiot … » Une petite barque grisée et rafistolée dont peu de personnes oseraient réellement monter à bord. Hormis retenter l'impossible, cette personne était coincée. D'un oeil vif, Gin observait les environs. Une brume épaisse qui laisse faiblement entrevoir le sommet des arbres. Un climat humide à souhaits.




Revenir en haut Aller en bas

Mer 5 Juil 2017 - 11:13
Sous les ordres de leur chef d'équipe, Yuki Shinichi et Nizumo Gin allaient pouvoir profiter de leurs talents respectifs et les mettre à profit pour leur mission. Pour le premier étant senseur, il était plutôt aisé de savoir comment il pouvait aider. Aussitôt demandé, aussitôt fait : le jeune Genin se concentra pour repérer les sources de chakra alentours. Après une bonne quinzaine de secondes, le blondinet put à coup sûr affirmer qu'il avait ressenti une source de chakra vers le nord. La bonne chose, c'était justement qu'il avait pu la ressentir : cette source de chakra n'était pas loin et était à coup sûre celle d'un shinobi. Etait-ce celle de l'homme qu'ils cherchaient ? C'était fort probable.

Pour Nizumo Gin, son Sunaton pouvait éventuellement lui servir à assurer ses arrières : peut-être même que Noah pourrait l'envoyer sur une autre piste, considérant que l'aspect de soutien de Shinichi ne le lui permettait pas ?

Dans tous les cas, les Kirijins avaient une piste sérieuse. Et si cette dernière était la bonne, alors il n'étaient plus qu'à quelques minutes de rattraper leur cible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 6 Juil 2017 - 3:12

Avec un peu de recul, je devais bien admettre que notre petite affaire se déroulait plutôt bien. En tant que chef d'équipe, je ne m'étais pas encore trop déçu jusqu'à maintenant. Après avoir envoyé Shinichi et Gin effectuer leurs tâches respectives, je m'étais personnellement engagé dans une mission dans une mission quelques peu plus sommaire. En effet, ne possédant aucune techniques utiles dans ce genre de situations, j'avais décidé de simplement faire confiance à mon regard affûté et m'étais avancé jusqu'aux abords des premiers buissons de l'île, à la recherche d'un éventuel objet intéressant, quelque chose que notre fuyard aurait put laisser tomber derrière lui... N'importe quoi à vrai dire. Malheureusement, mes petites recherches ne furent pas si fructueuses que je ne l'imaginais. Quelle drôle de chef Chûnin je faisais, même Shinichi semblait mieux s'en sortir que moi.

D'ailleurs, ce dernier ne tarda pas à repérer quelques traces de chakra grâce à ses talents de senseur. En revenant vers lui, ce dernier m'informa d'une présence au nord de l'île. Parfait, dans ce cas, notre prochaine destination était fixée. Me grattant alors l'arrière de la tête, je me mis à réfléchir. Etait-ce réellement une bonne chose de ne pas se séparer ? Tout compte fait, peut-être pas. Et puis, en ayant un peu observer Gin lorsque j'avais énoncé mon plan, je m'étais dis que finalement, ma suggestion le gênait quelques peu. Poussant alors un profond soupir, je me tournais vers l'utilisateur du Sunaton, réfléchissant à un plan nouveau.

- Gin, je pense qu'il serait préférable que tu restes aux environs de la plage, afin que tu puisses user de ton Sunaton à ton aise en cas d'attaques. Shinichi et moi, nous allons avancer vers la piste qu'il a découverte. En cas de pépin, prend la barque et fuit, inutile de prendre des risques inconsidérés.

Vérifiant qu'aucun de mes équipiers n'étaient en désaccord avec moi, je me grattais alors l'arrière de la tête avant de ranger mes mains dans mes poches, commençant alors à m'avancer au sein de la forêt qui nous faisait face. Notre enquête ne faisait que commencer, et j'avais d'ors-et-déjà un mauvais pressentiment. Heureusement pour nous, j'étais une personne doté d'un instinct aussi médiocre que mon enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Jeu 6 Juil 2017 - 23:54
Mon dieu. J’y arrive. Incroyable. J’y arrive ! A ma grande surprise, je parviens à sentir quelque chose. JE SENS QUELQUE CHOSE. Une source de chakra vient du nord, j’en suis persuadé. L’énergie en question est sans nul doute celle d’un shinobi. Bien que capable de localiser grossièrement l’individu, mes qualités sensitives restent à parfaire. En effet je suis incapable de dire si le ninja en question est puissant ou faible, ami ou ennemi. Toutes ces choses restent à déterminer.

Noah et moi partons en direction du nord afin d’en apprendre plus sur l’inconnu tandis que le grand borgne reste sur la plage dans le but de … De … Euh … Eh bah allez savoir dans quel but il reste là mais le fait est qu’il y reste. Tout cela m’amène à me poser la question suivante : « En fait il sert à quoi celui-là ? » Diantre.

Sur l’échelle de l’inutilité, il est parvenu à me surpasser d’une bonne longueur. C’est incroyable, c’est inconcevable ! Je suis outré. Je dois assurément lui demander des conseils une fois de retour à Kiri. Etre un glandu est un art dans lequel je pensais exceller mais il s’avère que des gens par-delà les quatre mers sont plus enclins que moi à manifester leur inutilité. Ce Gin en fait assurément parti et j’admire cet individu pour cela. Il n’est pas donné à tout le monde d’être aussi … Peu fiable. C’en est presque de l’art.

Blagues à part, le colosse reste surveiller les alentours. Cette crique est le point d’entrée de l’île mais aussi le seul point de sortie selon toute logique. Si la barque appartient bel et bien à ce shinobi mystère – et s’il parvient à nous échapper –, il reviendra probablement par ici tôt ou tard. Il est bon à ce titre d’avoir quelqu’un dans les environs. Ainsi il pourra nous prévenir si quelqu’un essaie de quitter l’île – ou essaie de la rejoindre, qu’en sais-je.

Notre chef d’équipe donne ses instructions et je fais mine d’être d’accord avec tout ce qu’il dit. Lorsque le Yuki a le dos tourné, je souffle quelques mots à notre ami borgne :
▬ Euh. Je veux pas être méchant et je ne suis pas le chef d’équipe mais je t’assure que si tu fuis sans moi, je te retrouverai et me débrouillerai pour te faire payer. Si y a un problème, débrouille-toi pour nous appeler quitte à mourir pour m-… Euh je veux dire. Mourir pour le peuple.
Oui oui mourir pour le peuple. Rien que ça.

Bref, Noah et moi partons suivre la piste que j’ai indiqué quelques minutes auparavant. Nous réalisons un petit bonhomme de chemin ensemble. La forêt est hostile et il est fort probable que des obstacles naturels se dressent devant nous avant même que nous trouvions le shinobi mystère. Ce petit recruteur n’est peut-être pas le plus grand danger de l’île. En lui-même cet endroit semble représenter une menace.

Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 14 Juil 2017 - 18:26
S’ils avaient finalement opté pour laisser Nizumo Gin profiter de son Sunaton pour garder la côte sûre, c’était pour se consacrer ensuite à la poursuite de leur individu. Ainsi, Yuki Noah et Yuki Shinichi s’aventurèrent dans la faune de l’île nordiste qui ne manqua pas de se densifier au fur et à mesure. Mais sachant où aller grâce à la technique de repérage du blond, les deux Kirijins n’avaient qu’à faire attention à leur environnement tout en allant toujours tout droit. C’est bien leur assurance de poursuivre quelqu’un qui leur permit de ne souffrir d’aucune hésitation jusqu’à finalement rattraper une silhouette quelques minutes plus tard.

En effet, alors qu’ils rattrapaient l’homme en question, les deux Yuki découvrirent en s’extirpant finalement d’une faune vorace un paysage pour le moins… surprenant, mais surtout somptueux. Fini la forêt si dense que l’on croirait être dans une jungle féroce : place à un grand espace, dominé par une gigantesque cascade. Et le quantitatif n’était pas choisi au hasard : une bonne centaine de mètres de largeur, pour au moins cinq fois plus de hauteur.

Ils avaient en face la cascade Namida.

Mais leur homme avait bondi, pour se retrouver sous la cascade, et se retrouva même derrière sa chute. Forcément, les deux Kirijins l’imitèrent et ne se demandèrent même pas ce qui pouvait se trouver derrière.

Ils auraient sans doute dû.

En effet, derrière la chute de la cascade Namida apparut une grotte creusée à même la roche. Un bien grand espace pourtant loin d’être vide. En effet, l’homme recherché par les Kirijins se retourna et croisa les bras fièrement. Pour cause, derrière lui, des dizaines et des dizaines d’hommes et de femmes regardèrent les Kirijins et se mirent à crier.

Yuki Noah et Yuki Shinichi se devaient de fuir, immédiatement. Car cette petite centaine de mercenaires se prépara à foncer sur eux. Quant aux Kirijins, ils se devaient de rentrer chez eux pour informer leur village que s’ils doutaient que la criminalité et le mercenariat soit de l’histoire ancienne pour l’île principale, c’était loin d’être le cas pour le reste de l’Archipel de l’Eau…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 16 Juil 2017 - 3:33

C'était peut-être, sans doute, très certainement la première fois que quiconque comptait sur moi pour accomplir quoi que ce soit. De toute ma vie, je m'étais contenté de rester en retrait, effacé, dans l'ombre de mon clan. Je n'accomplissais rien, en dehors de mes parents, personne ne connaissait mon nom. Et c'était précisément ce que je voulais. Je ne me sentais pas l'âme d'un héros, ni celle d'un criminel. Mon rêve était le même depuis ma plus tendre enfance, et alors qu'en compagnie du jeune Yuki Shinichi, je traversais les arbres et autres feuillages alentours à la poursuite du Petit Recruteur. Il n'y avait décidément rien de calme dans toute cette histoire, et ça m'énervait un petit peu. Grâce aux capacités du Yuki néanmoins, nous pouvions suivre la trace du malfrat sans trop de soucis, c'était la bonne nouvelle du jour.

J'espérais juste que rien n'était arrivé à Nizumo Genin. Nous l'avions laissé seul au bord de la plage pour surveillé notre embarcation et nous assuré une échappatoire en cas de problème, mais rien ne disait qu'il était en sûreté, au contraire. Dans tous les cas, inutile de rebrousser chemin, nous sautions de branches en branches, le regard vigilant, ne souhaitant pas perdre le brigand du regard. Finalement, après de longues minutes de course, je commençais à voir une lumière au bout, signe que nous nous apprêtions à quitter la forêt. D'un bond, je quittais alors les branches d'arbres pour atterrir calmement sur le sol, avant de poser mon regard sur ce nouveau paysage qui s'offrait à nous. Une cascade. Une gigantesque cascade. J'avais déjà entendu des histoires étant petit, de trésors cachés derrière des cascades. Ce pourrait être une base de rêve, surtout pour quelqu'un qui souhaitait se cacher.

Le Petit Recruteur ne nous avait pas attendu pour plonger à l'intérieur. Adressant un simple regard au Genin de mon équipe improvisée, je poussais un soupir avant d'avancer nonchalamment à l'intérieur. Une fois arrivé à bonne distance, j'effectuais un grand bond avant jusqu'à me retrouver derrière la cascade, me grattant l'arrière de la tête avant de poser mes yeux sur ce qui se trouvait devant moi. Notre criminel, un sourire narquois aux lèvres et croisant les bras, entourés... D'un groupe de personnes visiblement très surprises de nous voir, vu qu'ils se mirent à hurler à notre vue. Balayant l'intérieur du regard, je comprenais que c'était un véritable repaire qui s'était installé là. Malheureusement, le nombre d'adversaires était trop grand pour que notre simple duo puisse gérer ce souci. Sans demander mon reste, je tournais alors les talons en agrippant Shinichi par le col, avant de bondir avec lui hors de la cascade, commençant à courir.

Une fois revenu au bord de la plage, je remarquais que notre barque était toujours là, et Gin déjà dessus, prêt à repartir. Je me tournais alors vers l'île que nous venions de découvrir, tout en m'allumant une cigarette.

- Shinichi, Gin... Nous venons sans doute de faire une découverte terrifiante pour l'avenir de Kiri... Partons d'ici.

Avant qu'ils ne nous rattrapent. Il faudra faire un rapport détaillé de la situation. Cette cascade, comment les instances de Kiri avait-ils put passer à côté depuis tout ce temps ? Dans tous les cas, l'élection du Mizukage, le chef du village, se déroulait à l'instant même. Une fois qui prendra le village en rêne, le problème de cette cascade devra être régler au plus vite. J'avais enfin pu accomplir mon devoir de Chûnin, je pouvais songer à me reposer un peu. Au moins, histoire de faire le point...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sam 22 Juil 2017 - 1:41
Notre duo continue son bonhomme de chemin. La forêt est dense mais nous parvenons à suivre la trace de ce mystérieux individu. Il faut dire que notre homme n’est pas des plus rapide. Il ne semble pas faire d’effort particulier pour nous semer. Sait-il que nous sommes à ses trousses ? Je ne crois pas. En tout cas il a l’air étrangement serein. Même s’il n’a rien à se reprocher, un individu normal paniquerait en se sachant suivi. Dans le cas présent notre homme fait preuve d’un calme olympien. Noah et moi poursuivons notre route et bientôt la forêt laisse place à un tout nouveau paysage.

Une cascade nous fait face et je sens gros comme une maison que nous allons devoir sauter. C’est en tout cas ce que fait l’homme que nous poursuivons. Je déglutis lentement, prends une profonde inspiration et me jette à l’eau … Façon de parler bien sûr.
Quelques instants plus tard, Noah et moi faisons face à notre homme. Ce dernier est bel et bien le recruteur que nous cherchons. Cependant au vu des troupes qu’il a réussit à attirer à lui, il n’a rien de « petit ». Tout ce beau monde veut notre peau. Je tourne machinalement la tête de droite à gauche et entrevois rapidement une voie de sortie : Il faut faire marche arrière et vite. C’est la seule issue dont nous disposons. Je n’ai pas envie de mourir à treize ans et je doute que Noah puisse venir à bout seul de tout ces criminels endurcis.

À titre personnel, je suis une chèvre en combat et ne lui serai par conséquent d’aucune aide. Ceci-étant, je déglutis à nouveau, tourne les talons et m’apprête à fuir quand quelque chose – ou plutôt quelqu’un en l’occurrence – me saisit par le col. Noah a été plus vif que moi et m’aide à fuir. Youhou ! ME VOILA TRAINÉ COMME UN SAC A PATATES. Génial. Le chûnin doit avoir peur d’être ralenti par un incompétent tel que moi et c’est probablement pour cette raison qu’il me transporte de la sorte. À moins que – par un quelconque procédé cognitif ô combien obscur – il eut pensé que je sois le genre d’homme à mourir pour ma patrie. Ahaha. La bonne blague. Qu’on se le dise, je suis et serais en tout temps le premier à décamper comme un lapin à la première occasion si d’aventure la situation se révèle être trop dangereuse. Dans le cas présent, elle l’est. Et c’est pour cette raison que mon chef d’équipe et moi-même quittons les lieux.

Bientôt, nous voilà hors de portée de ces barbares. Nous regagnons la mer et notre barque. Gin nous y attend. Fort bien. Ce sale gueux ne nous a pas abandonné en cours de route. Faire la traversée à la nage ne m’aurait pas plu. D’autant que je ne sais pas nager … Enfin bref. Noah fait part de ce qu’il a vu à notre collègue ô combien inutile et nous quittons les lieux. Cette cascade est un véritable nid à criminels et cela ne fait pas les affaires de Kiri. L’équilibre du pays de l’eau est menacé. Le village de la brume est entouré de mercenaires et barbares en tout genre qu’il va falloir éliminer ou contenir d’une façon ou une autre … Autant dire que nous sommes dans le caca.
▬ Je suis d’accord, partons.

On ne me suggère pas deux fois de décamper ! Plus sérieusement, nous ne pouvons rien faire. Ils sont trop nombreux et je suis bien trop faible. Du moins pour le moment.

Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[04. Mizu no Kuni] Par-delà la Brume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Événements terminés :: Intrigues :: Intrigue n°2 : Seulement la force
Sauter vers: