Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Chroniques d'un voyage spirituel [Part I]


Ven 6 Avr 2018 - 14:44


Le soleil se levait sur la vallée marécageuse du pays humidifié par une épaisse brume. La spiritualité inspirée un homme qui d'ailleurs, n'avait eu d'yeux que pour les bêtises dans sa jeunesse ; alors qu'aujourd'hui, il était déterminé à marquer l'histoire et suivre la voie que son Sen'sei lui avait indiqué de suivre : s'élever parmi les légendes de ce monde. C'est dans cet objectif-là, qu'il prenait marche au milieu du marécage.

C'était sans doute le but suprême que pouvait atteindre un homme ; car " s'élever parmi les légendes " ne voulait pas simplement dire d'être le plus fort, mais d'avoir marqué son époque et les esprits. Le seul moyen qu'avait à disposition notre héros dans l'actuel était l'entraînement, la mise en pratique de ses connaissances et une étude plus poussées des capacités qu'il pouvait développer grâce aux pouvoirs spirituels des Moines.

Il s'aidait de son bô afin de parcourir le marécage jusqu'à l'arrivée du temple qu'il cherchait ; afin d'entraîner au mieux sa condition physique et morale, il se devait de trouver en ce pays un lieu sacré ; un lieu où ses capacités pouvaient être décuplées. Le jeune moine dépravé ressentait cependant un manque qui était lié à sa solitude actuelle. Sans vraiment s'en rendre compte, il s'engageait sur un périple long et difficile ; et ne pas avoir de compagnon de route pouvait s'avérer être fatale.

La fatalité marquera-t-elle notre jeune héros qui ne voulait que le bien ? Ou le destin et les cieux seront cléments avec lui, accordant gloire et mérite à son aventure ? Le temps nous le dira et pour l'heure, il ne faisait qu'entreprendre son voyage, car rien était prêt, rien était encore fait et surtout, il lui fallait encore s'exercer, chose qui n'était également pas encore fait. Seulement équipé de son bô traditionnel et d'un petit sac qu'il portait sur son épaule, il arrivait face à un lieu qui lui semblait à première vue être ce qu'il recherchait.



C'est émerveillé que le bonze s'empresse de pénétrer dans ce lieu où il ressentait une grande spiritualité. Il admirait l'architecture des lieux, une architecture qui lui semblait bien étrange et totalement inconnue. Ce n'était pas à proprement dit un temple ; les lieux semblaient vide et dépourvu de vie. Jugeant que ça ferai l'affaire le temps de quelques jours, le jeune chauve décidait simplement de s'installer en ces lieux. Mais était-il réellement seul dans ces contrées ?

Une présence semblait être non loin sans que Gotama n'ait remarqué quoi que ce soit, bien trop attiré par le niveau de spiritualité du lieu. Etait-il suivi ? Etait-ce une simple coincidence ? En tout cas, il n'attendait pas plus d'un instant pour s'asseoir au milieu de la place, et commencer ce qui devait être fait pour aujourd'hui : la prière. Il ne devait pas être dérangé par un quelconque malotru ; plongeait dans ses pensées, peu à peu, le vide s'était créé et un silence s'imposait.



« Hm ! ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 8 Avr 2018 - 18:38
Retour d'Ame
Le pays de la pluie, maintenant loin derrière moi après des jours de voyages, que cela soit de marche où bien à bord d'un navire pour franchir l'océan qui sépare l'archipel du grand continent. Je suis ravie de fouler à nouveau le sol de Mizu de mes pieds, de retrouver cette terre que j'ai longtemps vue comme ma terre natale à cause des mensonges éhontés de mon père. Un pays qui a vu sa mort également et qui a bien trop longtemps baigné dans le sang d'innocent. Pourtant, cela ne semble guère fini. Les menaces de l'homme au chapeau encore en tête, laissant entendre qu'une chose, encore c'est passé, mais j'ai confiance en Yamamoto et aux autres ninjas. Ils ne peuvent pas être tombé facilement. Et pourtant... Pourtant, mon coeur est emprunt au doute alors que le moment fatidique où je franchirais la porte du village sera là.

Le port, toujours pas fini, je me suis retrouvée à accoster bien plus loin en amont de Kiri, me forçant ainsi à une nouvelle marche et à la traverser des marécages brumeux l'entourant. Lieu peu rassurant et plus encore quand on se questionne sur ce qu'il y a derrière, sur ce que cette phrase prononcé par un homme portant étranger à la brume a bien pu dire.

Silencieuse dans ma marche, j'essaie de ne pas perdre davantage de temps, tout en étant attentive au chemin à prendre pour ne pas me retrouver embourbée ou simplement m'éloigner du village sans y prendre garde à cause de cette brume. Ainsi, usant de ma détection pour me repérer, je constate assez facilement la présence d'un autre être vivant dans les environs. Prenant la direction de celui-ci, trouvant cela étrange, je m'approche, furtivement. Soucieuse de ce que j'ai bien pu rater comme événement.

Alors quand, arrivé à proximité de l'individu, je réalise être face à un jeune adulte entrain de méditer, qu'elle n'est pas ma surprise. Cela me permet, pendant un court instant de me détendre. Me dire ainsi que s'il y a toujours des personnes pour agir simplement comme lui, bien que cela soit assez étrange pour moi, il ne doit rien y avoir eu de grave au village. Et pourtant...

Dans tout les cas, contrairement à lui, n'ayant jamais été réellement croyante en une divinité quelconque, je ne ressens aucune spiritualité en ces lieux. L'esprit cartésien comme on dit. C'est pour cela probablement également, que je me permets de le couper dans sa méditation, ou prière ?, d'un petit raclement de gorge pour lui signaler ma présence de la manière la plus simple possible, tout en espérant ne pas le faire sursauter.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Chroniques d'un voyage spirituel [Part I]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brumeux
Sauter vers: