Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Chroniques d'un voyage spirituel [Part 0 - Ft. Shinja]


Sam 7 Avr 2018 - 0:33


Missive adressée au moine Gotama :

Ordre de mission : Vous êtes assigné à la charge de Sendai Shinja, Chûnin du village qui sera votre tuteur pour la mission qui vous attends. Vous devrez l'appuyer dans son enquête et l'aider au mieux en prévision du voyage qui vous attend -un jour de marche- en direction du sud pour le village Kugawa. Votre tuteur et chef d'équipe vous en dira plus sur ce qui vous attend une fois que vous serez sur le lieu de rendez-vous suivant : -blablabla-. Bonne chance.




« EEEEEENFIIIIN ! »

Un cri de joie que poussait le bonze à la lecture de la missive. Effectivement, depuis son arrivée au village, il n'avait jamais eu l'occasion de participer à une mission improvisée comme celle-ci. Bien que ces missions soient assez mineures et en général ne sont que des résolutions de troubles public, il était tout de même excité à l'idée de partager une expérience réelle avec un vrai ninja et qui plus est, un shinobi supérieur au vu de son titre de chûnin.

Lui, n'était en comparaison qu'un Genin, l'équivalant d'un apprenti dans les temples de la spiritualité. Que faisait un apprenti ? Le ménage, préparer la nourriture pour les repas, et servait les frères supérieurs, avant même l'enseignement ! Pour les moines, c'était seulement avec une bonne étique de vie que l'on pouvait prétendre à apprendre leurs arts secrets : ce n'était donc pas donné à tout le monde ; il fallait avoir un cœur pur et censé. Bien qu'un coeur pur, peut très vite tombé dans la perversion et la bêtise -ce qui a valu le surnom de Namagusabouzu à notre héros favori-.

Il claquait sans plus attendre la porte de sa modeste maisonnette où l'on ne pouvait y vivre que seul et où il n'y avait pas de cuisine, pour accourir vers le lieu de rendez-vous. Le moine dépravé s'imaginait déjà comment pouvait être son tuteur pour cette périlleuse -hahem- mission ! Son impatience était l'un de ses défauts, mais après tout, il était jeune et manquait sans aucun doute d'expérience ; il était loin d'être un parfait shinobi ou même un shinobi tout court.

Les shinobi suivent certains préceptes que Gotama n'avait pas encore assimilé ; il était encore un moine neutre, ne se battant que pour l'auto-défense et sauver une vie : autant dire que protéger un bien ou un secret en versant le sang, n'était pas quelque chose qu'on lui avait inculqué ; c'était même assez effacé de son éducation et c'est ce qui faisait aujourd'hui une combinaison intéressante : nos deux protagonistes si différents de par leurs milieux et leurs caractères allaient-ils pouvoir faire équipe sans encombre ? Cela débutait mal, dans sa course pour le rendez-vous, le moine percutait une personne sans le vouloir, par manque d'inattention.


. . .


TWIIIINK !


C'était là une soudaine illumination qui venait directement à notre héros ! La personne qu'il venait de percuter n'était autre que son tuteur, chef d'équipe et co-équipier... : Sendai Shinja ! " Il a l'air fort ! " Voilà à quoi pensait notre héros sur sa première impression. M'enfin, il n'avait pas le temps de rêvasser, après tout, il venait d'arriver au point de rendez-vous et sans savoir trop quoi dire en croisant le regard bestial de son supérieur, il surenchérissait.


Euh... Gotama enchanté... Sumimasen mais... Alors... Euh... pourquoi on est ici... shisho ? Se présentait-il tout timidement en posant une interrogation finalement importante.


Une aventure qui s'annonçait sans doute PAS SANS EMBÛCHE !


Dernière édition par Namagusabouzu no Gotama le Dim 8 Avr 2018 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 7 Avr 2018 - 1:13

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Shinja avançait lentement en direction de la sortie du village, prit dans ses pensées, à peine remis de sa fatigue de la veille, lui qui avait passé toute la soirée à expérimenter de nouvelles techniques fortes en chakra et exténuantes. Bien pire qu'une remise de cuite, il était nécessaire de faire attention à ce genre de pratiques, surtout exécutées seules chez soi car il s'agissait d'un rapide moyen de perdre connaissance sans personne à proximité pour pouvoir aider en cas de problème. Néanmoins, Shinja avait toujours été féru d'expérimentations et mises en pratique de théories en tout genre, davantage encore depuis qu'il était arrivé au village caché de la Brume, l'endroit lui faisant bien se rendre compte du manque de savoir flagrant de ses habitants dont les préoccupations ne volent pas plus haut que le simple fait d'exister et de survivre. Si tout ça n'étonnait pas le chercheur, il pensait néanmoins que le savoir lui serait plus facile d'accès et n'aurait pas à pratiquer autant de manière solitaire...

Toujours perdu dans ses pensées, entre les remises en question et interrogations quant à la juste décision de migrer vers l'archipel de la Brume, le Lion ne faisait pas attention à chacun de ses pas, avançant machinalement jusqu'à son point de rendez-vous, celui qu'il avait décidé en préparant les directives de la mission qui devaient être envoyées à son binôme de travail.

Si le chercheur avait demandé un coéquipier, il était incertain quant à l'identité de celui-ci et ses qualifications. Pour l'instant, il était un mystère pour lui. Enfin... Jusqu'à la seconde où la personne qui traversait justement son esprit fit de même pour son corps, bousculant Shinja de manière soudaine, menant à situation désordonnée de reprise de conscience. Le jeune homme paraissant assez perturbé, il était légitime de se demander s'il se rendait vraiment compte de ce qu'il faisait, bien que ça soit une chose sur laquelle il n'était pas utile de s'attarder, le chercheur lui-même s'étant perdu dans ses propres pensées, au point de rentrer directement en contact avec autrui.

Les sourcils froncés comme à son habitude, Shinja écoutait son nouvel interlocuteur balbutier quelques mots de sorte à se présenter et à poser une question singulière, mais non moins dénuée de sens : le pourquoi du comment de cette convocation de mission.

Sans même avoir à chercher ses mots, le Lion jeta une poignée de mots pour éclairer son hôte de conversation.

"On va au Sud résoudre quelques problèmes de contrebande. Les ordres sont simples : Chopper des informations sur le réseau de contrebande qui semble sévir à Kugawa et localiser le camp principal qui gère ça. Pas besoin de prendre de risques, c'est de l'exploration en somme."



A ces mots, Shinja saisit le sac contenant quelques bouquins qu'il trimbalait à bout de bras depuis plusieurs centaines de mètres, le positionnant à l'arrière de son épaule, de sorte à ce que le poids se soutienne de lui-même grâce au dos du chercheur. Le voyage serait long, mais l'avantage était qu'il faudrait quelques escales avant d'arriver au village en question, suffisamment pour se reposer dans au moins deux très petites bourgades et éventuellement se renseigner davantage sur les commerces illégaux qui pourraient graviter sur la route Kugawa-Kiri.

Relevant le visage en direction du jeune homme, Shinja le dévisagea rapidement avant de reprendre la parole pour simplement palier à ses manquements.

"Ah oui, je m'appelle Sendai Shinja au cas où. M'enfin, tu peux m'appeler Lion. C'est plus court."




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 8 Avr 2018 - 16:20


Hummm... Trêve de batifolage Lion-sensei ! Une longue route nous attends ! Exclamait le bonze dans une totale prise de confiance.


Sa première rencontre ne fut pas celle escomptée. On avait là deux tableaux artistiques bien différent : l'un était brute et calme, tandis que le second était plutôt dans les traits à la fois fin et turbulents. Nul doute que la combinaison de ces deux personnes allaient donner un mélange tout aussi loufoque qu'invraisemblable ; et c'était là le premier test en tant que Shinobi pour notre Héros ! Lui qui avait attendu si longtemps de pouvoir mettre ses compétences au service de la communauté Kirijin afin d'être couvert de louange, l'idée de devenir la star Genin du village le rendait tout excité intérieurement ; bien sûr, il tentait de cacher cette facette-là de sa personnalité à son nouvel ami.

Pour commencer leur premier périple, les deux Kirijin devaient faire route par le sud ; en passant en premier par les marécages brumeux afin de quitter le village et son entrée. Ces marécages bien qu'au premier abord totalement inoffensif, renfermée en fait une défense naturelle : il fallait faire attention où l'on mettait les pieds et autant dire que pour un jeune homme comme le Moine de la dépravation, il était là une chose difficile ; tout naïvement, il gambadait dans ce territoire joyeux de partir à l'aventure... Et il ne fallu pas plus de cinq minutes à celui-ci pour se prendre les pieds dans le premier piège.



« AAAAAAH ! »

L'apprenti ninja poussait un cri pour avertir son tuteur qui marchait au loin devant lui qu'il était pris dans une fourberie ! Ses pieds étaient bloqués dans les eaux du marécage, alors qu'il s'enfonçait un peu plus chaque minute ! Une terrible nouvelle pour notre héros qui était pris dans les remous, s'aidant de son Bô traditionnel pour batailler et survivre contre cette nature qui " semblait " lui en vouloir. Le regard pointé vers le Lion de Kiri, Gotama suppliait son compagnon de route de l'aider.


LION-SENSEI ! JE SUIS PRIS DANS UNE DIABLERIE ! A L'AIDE ! AU SECOUUUUUUURS ! SAUVEZ-MOI, LION-SENSEI ! HEEEEELP ! Suppliait le bonze, totalement ridicule.


Vite Lion ! Tu dois sauver ton jeune protégé ! Comment vas-tu t'y prendre ?! Après tout, il n'arrêtait pas de s'agiter dans tous les sens en remuant ses bras de haut en bas sans arrêt. C'était une aventure qui débutait et pas de la meilleure des façons... si le jeune chauve voulait prouver de quoi il était capable, pour le moment c'était un constat bien triste que pouvait établir son Sensei de mission ; un constat aussi triste que la situation. Et dans tout ça, Gotama avait-il enregistré les informations données précédemment par le Chûnin au sujet de la mission ? Il avait même oublié de se présenter à son tour. Une nouvelle fois, c'était un triste constat.


Quelque part aux alentours du village Kugawa...


— Commencez les préparatifs.
— Oui chef !



FRRRRRRRRR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 8 Avr 2018 - 20:04

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Après avoir marché quelques dizaines de minutes, Shinja commençait d'ors et déjà à réviser ses connaissances de base, repensant à tout ce qu'il avait pu apprendre durant ses derniers jours pour en consolider l'encrage mémoriel. La masse de livre qu'il avait pu prendre le temps de trier avec l'aide de Kurai lui avait apporté une masse de savoir non négligeable qu'il se repassait en tête au fur et à mesure que le temps passait, jusqu'au moment fatidique ou un cri se fit entendre. Rapidement mais puissant, celui-ci venait de derrière Shinja et provenait d'une voix qui lui était familière... Celle même qu'il avait entendu plus tôt, celle de... du chauve.

S'il était important pour le chercheur de se remémorer le savoir essentiel, le prénom du jeune homme en question lui avait déjà échappé. Chose peut-être sans importance pour le moment. La priorité étant dorénavant de comprendre le pourquoi du comment il avait crié de cette manière.

Se retournant, Shinja jeta un coup d'oeil quelques mètres devant lui avant de baisser les yeux vers ce qu'il semblait être l'une des scènes les plus ridicules qu'il ne lui ai été donné de voir. Son coéquipier s'enfonçait dans le sol, apparemment pris par les remous d'un sol boueux un peu trop humide auquel il n'avait pas fait attention.

L'attitude calme, Lion se mit à avancer en direction de l'infortuné, commençant à composer quelques mudrâs lui étant propres avant que ne s'échappe, après quelques secondes, du chakra de sa main droite, prenant rapidement forme pour s'apparenter finalement à une rapière.

Face aux cris désespérés du jeune homme qui tentait de s'extirper du sol à l'aide de son bâton de combat, Shinja soupira avant de lever son bras, tendant ainsi son épée dans la direction vers laquelle il se dirigeait.

"Bon. Il semble que l'aventure s'arrêter ici pour toi."



Le regard dur, Lion ne se gêna pas de faire planer une tension importante sur les épaules de son équipier qui s'enfonçait toujours plus à l'intérieur du piège, tandis que l'arme levée, il l'abattit d'un coup sur... le sol à côté du piège, lui permettant de prendre un appui supplémentaire dessus pour aider son camarade en lui tendant la main.

Bien que ses premières intentions puissent avoir été assez troublantes, Shinja exercait maintenant le plus gros de sa force entre deux points de son corps : son bras aggripant le jeune chauve et ses jambes appuyées sur le sol, légèrement aidée par son second bras accroché à l'épée de chakra pur plantée dans la terre.

Il ne fallu pas bien longtemps aux deux hommes pour réussir à sortir l'infortuné du mauvais piège dont il était la victime, néanmoins, ils n'étaient pas à l'abris d'une récidive de mère nature. Il leur faudrait faire attention à où ils mettraient les pieds.

"Et bien tu t'en es sortit. Mais bon sang, qu'est-ce que tu gueules quand t'es emprisonné, c'est fou."



Si la moquerie n'était pas méchante, elle était néanmoins sincère. Trois points d'audition, c'était au moins ce que pensait avoir perdu Shinja durant cette minime embûche. Voire quatre. Peut-être lui faudrait-il composer une technique de tympan fait de chakra pur, histoire de préserver sa véritable audition en partant en mission avec des genins.

Une chose était sûre, le Lion ne pensait pas devoir passer par de tels extrêmes en s'engageant à Kiri. Définitivement, les trois-quarts des shinobis semblaient être des boulets fini.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 13 Avr 2018 - 18:04


C'était une aventure extraordinaire que vivait le jeune bonze pris au piège par mère nature qui voulait l'attirer dans le fond du marécage. Il s'agitait dans tous les sens, suppliant son compagnon de route de le sortir de ce bourbier le plus vite possible ! Il était pris de panique, alors que le Lion de Kiri s'avançait vers lui : bien entendu, il crut bon de blaguer en disant au jeune chauve que sa dernière heure avait sonnée. " Que NENNI " se disait le moine !

VOUS RIGOLEZ LION-SENSEI HEIN ?! TRAÎTRE ! VIL SERPENT ! FOURBE ! QUE LA MER ET LES REMOUS VOUS EMPORTES AVEC VOTRE TRONCHE DE QUETSCHE ! Criait-il, dans un instant dramatique.


Puis, il fut sauvé par son sauveur. Une gêne intense pesait sur le jeune homme, qui ne savait plus où se mettre. En plus de cela, son sensei lui balançait sans soucis que le gamin gueulait quand il était en " danger " -danger inexistant cela dit-. Inutile de préciser que Gotama lui, ne savait plus où se mettre. Au fil du voyage, le silence s'installait alors que le bonze jettait quelques regards discrets vers Shinja, sans dire un mot.

Mais il fallait que notre héros prenne son courage à deux mains ! Il ne pouvait pas rester dans une pareille situation, seul face au monde, seul face à la nature, seul face au périple qui les attends ! Tournant légèrement ses pousses, il regardait une nouvelle fois le Lion, en raclant sa gorge.

On oublie pour tout à l'heure, hein ? Inutile je pense de se souvenir de tout ça... Tentait-il de faire oublier.


Il était assez gêné de s'être montré ainsi. Il rêvait de s'élever parmi les légendes de ce monde et pour l'instant, il était parfaitement conscient du chemin qu'il avait à parcourir. Le gouffre entre lui-même et son rêve était quasi-infini tant la différence de niveau et de maturité était longue. Mais il était quelqu'un rempli de bonne volonté, qui souhaité persévérer dans son but.

Au fil de la marche, le jour commençait à s'endormir tandis que la nuit se réveillait. Ils leur restaient encore quelques heures avant que la pénombre n'emporte leur champ de vision. M'enfin, le Moine ne savait plus où mettre les pieds et préférer finalement suivre Shinja sans se faire remarquer plus que nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 16 Avr 2018 - 22:00

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Shinja ne réfléchit pas plus à ce qu'il venait de se passer. Son coéquipier, pris de panique, s'était laisser emporter par son esprit, sans même se rendre compte de ce qu'il lui arrivait, ni de ce qu'il disait.

Sans faire un seul commentaire supplémentaire sur cet évènement, Shinja se retourna vers la route en se remettant en route, bien décidé à finir cette mission le plus tôt possible. Malheureusement pour lui, l'heure tournait et la nuit commençait d'ors et déjà à pointer le bout de son nez, assez pour laisser aux deux missionnaires le temps de comprendre que l'obscurité gagnerait bientôt le paysage.

Ayant marchés suffisamment longtemps, les shinobis avaient réussi à sortir des marécages, s'aventurant maintenant à l'intérieur de la forêt Sud, suivant de plusieurs dizaines de mètre la route, sans jamais s'en approcher ni rester visible de celle-ci. Protégés par les nombreux feuillages et arbres, les shinobis avaient largement de quoi rester discrets et pouvaient monter un rapide campement sans avoir à rencontrer un voyageur.

"Bon, on s'arrête ici pour la nuit. Il serait plus avantageux de se coucher tôt pour partir dès les premières heures de demain et ainsi progresser à mesure que le soleil se lève."



Saisissant quelques brindilles pour démarrer un feu, Shinja s'assit peu de temps après, déposant son sac près de lui, au sol, avant de l'ouvrir rapidement pour saisir quelques rations de combat qu'il avait prit soin de récupérer à la caserne avant de partir. C'était le strict minimum pour s'en sortir sans avoir à chasser, d'autant plus que celles-ci n'étaient assez bonnes malgré les apparences.

"Alors. On va pas rester sans se parler tout ce temps. J'ai pas mal forcé le pas, j'en suis désolé, mais maintenant dis-moi. Tu fais quoi à Kiri ? T'as toujours été là ?"



La question était anodine, mais avait tout de même du sens pour Shinja, lui qui voulait toujours en savoir plus sur tout ce qui l'entourait, il était normal qu'il se renseigne sur son équipier, sans que leur différence d'âge ne pose aucun problème quelconque. Et puis, le temps passerait bien plus vite ainsi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Chroniques d'un voyage spirituel [Part 0 - Ft. Shinja]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: