Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

En territoire hostile (Meikyû Gakuun)


Mer 11 Avr 2018 - 20:41



Tetsu no kuni était un pays disposant d’un gouvernement solide partagé entre différentes castes pour la plupart reposant ce qu’ils nommaient « l’Institut Samouraï ». Mais ce territoire, malgré sa puissance militaire, malgré ses autorités souvent zélées et plutôt efficaces, restait d’une grande dangerosité. En effet, s’il était tenu d’une main de fer par le Shogunat, cela n’empêchait pas les différentes provinces dont il était constitué de s’acoquiner avec les mafias locales.

On parlait là d’une véritable collaboration. Les pègres assuraient en effet la protection de certaines villes, des civils en échange une échange d’une certaine liberté dans leurs actions… Autant qu’il ne faisait pas toujours bon vivre dans ce pays. Et c’était ici que j’évoluais depuis plus de vingt ans avec au milieu de tout ceci un statut très particulier : celui de criminelle, recherchée, morte ou vive par les diverses milices de la nation du fer.

A l’époque je n’avais pas vraiment conscience de mes actes, enfin… Si, mais je n’y prêtais la même valeur, la même notion qu’aujourd’hui.

Ce jour comme beaucoup d’autres, je me retrouvais en rase campagne, dans la nature profitant de l’été, simplement. C’était à peu de chose près le moment de mes vacances, la période où j’étais la moins active. Autant dans la poursuite de mon projet faramineux que dans l’exécution des divers contrats qui me permettaient de subvenir à certains de mes besoins. Je ne restais jamais très loin des grandes routes néanmoins.

Elles me rendaient la vie plus simple et me permettaient de gagner du temps lorsqu’il s’agissait de retrouver mon chemin. Pas que j’étais mauvaise en orientation, mais… C’était mieux ainsi. Et ce fut donc dans ce contexte que du milieu d’un bois j’entendis provenir d’un peu plus loin, des cris. Cris de femme, d’homme… Je n’eus pas vraiment besoin d’y réfléchir pour comprendre que qu’il se tramait. Une attaque était en cour contre quelques malheureux voyageurs. Pour sûr.

Je n’étais pas du genre à défendre les plus faibles. Je m’en fichais même royalement. Non, ce qui m’avait attiré là bas… Furent ces cris d’enfants. Sautant donc d’arbre en arbre, le visage caressait des quelques rayons de soleil filtrant ici et là d’entre les feuilles. D’une branche, d’un haut pin typique de la région, j’observais en contrebas. Une charrette retournée, ses provisions éparpillées et trois disséminés de part et d’autres.

Une femme, un homme et un enfant ; le sang de tout trois imbibant le sol poussiéreux. Je serrai le poing face à cette scène. J’étais habituée aux carnages, aux meurtres et autres dégénérescences des hommes. Et j’aurais certainement passé mon chemin s’il n’y avait pas eu cette femme et cet enfant. Dans leur mort, et par ma présence ; ces deux êtres venaient de passer un contrat avec moi. Retrouver leurs assassins.

Ce fut dans cette optique que j’empruntais maintenant la route principale. Dans l’espoir de tomber sur les assaillants. Et j’étais sûre d’une chose : ce n’était pas l’œuvre des Samouraïs. Même s’ils étaient mes pires ennemis, ils n’étaient pas si… cruels. J’en étais la preuve vivante. Ainsi continuais-je ma course sur le long sentier jusqu’à ce qu’une silohouette se dessine. Je m’arrêtais. Et fis face à un homme. Un jeune homme.

Je pouvais l’abattre, ici et maintenant. Mais j’avais encore quelques principes résonnant au fond de mon crâne : la justice.

-Toi là, tu fais quoi ici ?! L’interpelais-je.

Puis je me souvins, je recherchais plusieurs personnes…

-T’as pas vu un groupe passer par ici, à cheval ? M’adoucis-je.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

En territoire hostile (Meikyû Gakuun)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: