Partagez | 

Borukan Saru


Jeu 22 Juin 2017 - 12:36

Informations du personnage


Nom : Borukan
Prénom : Saru
Sexe : Masculin
Année de naissance : 183
Pays d'origine : Tsuchi no Kuni
Capacité Spéciale : Yôton

Description du personnage



Saru partage cette caractéristique avec tous les autres membres de son clan d'inspirer une sorte de révérence guerrière. Ce trait commun aux Borukan respire par tous les traits du corps de cette jeune pousse de la lignée. Saru semble taillé pour être un combattant. Il est grand, et robuste. Ses muscles sont ceux d'un garçon ayant passé sa jeunesse la plus tendre à arpenter les plaines et les monts de Tsuchi no Kuni, à lutter contre les groupes barbares qui en peuplaient les recoins les plus reculés et à participer aux festivités organisée par le clan. Ses bras paraissent taillés à même le roc pour porter les armes. Sa chevelure de feu n'est que le symbole de sa combativité et de son esprit guerrier.

Malgré cette première description qui laisserait penser que Saru est un tas de muscle sans finesse, il n'en est en fait rien. Les traits de son visage sont doux, et ont la finesse d'une peinture féminine. Ses yeux reflètent sa détermination et ses élans de l'âme, qui sont, eux aussi, tout à fait caractéristiques des gens de sa lignée. Dans son attitude même, il n'est pas dénué d'une certaine grâce. Il est de ces combattants qui voient dans la voie du pugilat une forme d'art et de danse. Son corps a ainsi été entraîné à combattre et en même temps à se mouvoir avec agilité et aisance. Ainsi, sa démarche est celle de quelqu'un qui connaît chaque parcelle de muscle dans ses jambes, et son comportement général est toujours en adéquation avec une forme de respect de son corps.

Parce qu'il sait combien il est important au sein du tout nouveau village d'Iwa et parce qu'il a grandi en son sein, Saru aime profondément son clan et tous ses membres. Les élans du coeur qu'il peut parfois avoir sont ceux de tout Borukan, et il oublie vite les mots qui ont suscité la colère en lui pour finalement n'en retenir qu'un bon enseignement -quoique vain- de calmer ses ardeurs. Il est naturellement généreux, ce qui lui vaut d'être assez apprécié au premier abord. Il aime tout autant son village que les siens, et aspire à y tenir une place importante car il a l'intention ferme d'y imprimer tôt ou tard sa patte. Il a ce sentiment orgueilleux qu'il pourrait définitivement apporter quelque chose de bon au village, sans savoir vraiment quoi. Mais pour l'heure, il est encore trop jeune et trop inexpérimenté à son propre goût pour aspirer à ces hauteurs. Il préfère voir comment ses aînés s'en tirent, dans un premier temps ...

Il est toujours prêt au combat, en quelque situation que ce soit. Pour ça, il porte une tenue noire assez ample, qui lui permet une parfaite aisance. S'il ne porte pas d'arme notoirement visible, c'est parce qu'il ne s'est pas encore familiarisé avec leur manipulation. Pourtant, il voit une autre forme de combat d'une élégance certaine dans l'utilisation d'épée et d'autres outils de guerre. Il n'est pas dénué d'un certain esprit artistique, non plus. Il a un profond respect pour les traditions, et voit d'un assez mauvais oeil ceux qui veulent les mettre à bas pour en instaurer de nouvelles. En somme, il est un jeune homme attaché au plus profond de lui à son clan et à ses valeurs. Mais sa curiosité naturelle le pousse aussi à s'ouvrir au monde autour de lui. Et il lui semble que tout lui reste encore à découvrir ...

Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?

En fait, Saru a simplement suivi son clan. Il n'a pas vraiment décidé de rejoindre Iwa de son plein gré, mais s'est contenté de suivre le mouvement des Borukan. D'autant qu'il était trop jeune, à cette époque, pour vraiment savoir si cette nouvelle maison que se trouvaient les Borukan était véritablement bien. Il ne voyait cette migration vers une nouvelle destination que comme une étape de plus dans la vie du clan, qui ne durerait peut être pas longtemps mais qui apporterait certainement son lot de surprises et d'événements, comme toutes les autres aventures dans lesquelles il avait pu être embarqué auparavant. Mais maintenant qu'il y est, il ne peut s'empêcher de le trouver tout à fait intéressant. D'une part par la diversité de ses populations, et d'autre part par tous les enjeux et toutes les opportunités qu'il représente à présent.

Nul doute dans l'esprit de Saru qu'Iwa n'est désormais plus une étape parmi tant d'autres dans la vie du clan. Il est à présent convaincu que c'est le nouveau foyer des Borukan, et est déterminé à le défendre en tant que tel.

Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ?

Concernant les autres clans qui peuplent Iwa, Saru est particulièrement curieux à leur sujet. Les Hyûga l'intéressent beaucoup pour leur calme qui lui semble déconcertant, et les Chôkoku pour leur talent inné pour l'art. Il lui semble que de la réunion de tous ces clans, le sien et ces deux autres, il ne peut ressortir qu'un produit fini formidable, qui s'incarnera dans le village d'Iwa. Le mélange des cultures et leur confrontation pour le bien de toute une population est nécessaire, à son sens, pour arriver à quelque chose de bon. Néanmoins, il a la conviction profonde que les Borukan gardent une sorte de suprématie sur les deux autres lignées, de par leur puissance naturelle, mais également parce qu'ils ont été pendant une longue période les pacificateurs du pays.

Les autres grandes puissances émergentes représentent plus une menace qu'autre chose, aux yeux de Saru. Il sait que la puissance d'Iwa repose essentiellement sur le commerce, et regrette qu'elle ne se soit pas intéressée plus en détail au développement de sa force armée. Il craint que le village ne doive plier sur la scène diplomatique face au poids des deux autres géants, Kumo et Kiri, à cause d'une infériorité militaire. Pour cela, il pense qu'il est nécessaire qu'Iwa montre qu'elle est tout aussi à même de protéger son économie que ses terres, et juge logiquement qu'il est temps qu'elle mette l'atout militaire dans son jeu. Ce n'est cependant pas de la haine qu'il éprouve à l'égard de Kumo et Kiri, mais simplement de la méfiance.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

C'était quand Saru avait douze ans. Il avait été détaché avec un groupe d'une demi-douzaine d'hommes et de femmes du clan pour faire ses armes. Il s'agissait d'aller démanteler un groupe criminel qui s'était installé un peu trop confortablement et qui commençait à piller les populations des petites localités. Une tâche qui était dans les attributions communes des Borukan, en somme. Et Saru avait jugée parfaite cette occasion pour découvrir comment s'y prenaient les siens pour parvenir à leur idéal de pacification du pays.

Il avait reçu un entraînement adéquat, bien sûr, et il savait comment neutraliser facilement un homme en usant de ses pouvoirs héréditaires. Mais, quand bien même il savait qu'il pouvait faire usage du magma selon son envie, il était nerveux. Tout le monde le sentait dans le groupe, et tout le monde s'en amusait. Il était classique, après tout, pour une jeune pousse de ressentir l'appréhension du premier travail de terrain. Chacun le rassurèrent.

Ils arrivèrent au lieu qui leur avait été indiqué. Il s'agissait d'un campement de fortune, installé dans une clairière entourée d'arbres hauts. Il allait falloir utiliser le Yôton avec précaution, et uniquement si la situation ne permettait pas d'agir autrement. Sinon, ils risquaient de mettre feu à toute la forêt. Le groupe se sépara en trois binômes, à l'un desquels se greffa Saru. Il était en compagnie d'une femme, Retsu, et d'un vieux Borukan robuste, Ataru. Ils entendirent les premières effusions de sang et de cris, cachés derrière un bosquet.

"Qu'est-ce qu'on attend ? On devrait pas aller aider les autres ?

-Patience, petit, patience ..."

Saru ne tarda pas à comprendre pourquoi ils avaient été positionnés en retrait: un petit groupe de trois brigands leur passa devant, croyant être tirés d'affaire et prenant la fuite. Ils s'occupèrent chacun d'un des fuyards. Ataru brisa la nuque du sien, Retsu assomma après un bref échange de coups celui le plus proche d'elle. Saru, lui, resta un instant pétrifié devant le troisième brigand. Celui-ci, comprenant la peur qui prenait soudain son adversaire, ne manqua pas l'occasion et se rua sur le jeune garçon, épée à la main. Cette seule vision du danger suffit à Saru pour comprendre qu'il risquait gros à rester ainsi immobile. Il fit un bond en arrière, pas suffisamment rapide pour lui éviter tout dégât. Il fut entaillé superficiellement sur tout le torse. Le blessure était très légère, mais elle lui faisait atrocement mal. Il se reprit cependant, et envoya voler dans la direction du brigand une série de kunaïs. La moitié d'entre eux se plantèrent dans les bras et le torse de la cible, qui poussa un rugissement de bête. Saru profita de cette ouverture pour sauter à la hauteur de sa victime, avec l'agilité d'un singe, et lui planter dans la gorge un autre couteau.

Le brigand vacilla un instant, les yeux révulsés, un étrange gargouillis sortant de sa bouche. Finalement, il s'écroula, mort. Saru essuya le sang qui avait giclé sur sa joue d'un revers de main. Il ne devait comprendre que quelques jours plus tard l'importance de son acte. C'était le premier homme qu'il tuait, et cet assassinat devait le projet brusquement dans la maturité. Ce n'est que plus tard qu'il comprit que c'était à partir de ce moment-là, où le fer s'était enfoncé dans la chair, qu'il avait plongé dans un tout autre monde.

Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

La première réponse à cette question serait le développement du clan et de sa renommée. C'est à sa famille que Saru tient le plus, et c'est elle qu'il veut voir grandir en force et en réputation à travers tout le continent. C'est vers elle que se tournent ses ambitions, et c'est dans son intérêt, principalement, qu'il cherchera à agir. Mais une autre force dirige également ses actes: le village d'Iwa. Parce qu'il y est arrivé pendant sa rénovation et qu'il l'a vu croître, Saru entretient un lien particulier avec le village. Il le voit comme son véritable foyer, celui auquel il a aidé à la reconstruction et qu'il continue à encourager de toute la force dont il jouit. C'est pour ces deux entités, principalement, qu'il cherchera à devenir plus fort, plus important, plus capable.

En somme, un véritable fils d'Iwa.

A propos du joueur


Comment avez-vous découvert le forum ?
Par SnH et d'autres
Est-ce un changement de personnage ?
Nope
Est-ce un double compte ?
Neither
Quelque-chose à ajouter ?
Wouf !


Dernière édition par Borukan Saru le Jeu 22 Juin 2017 - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t511-inuzuka-fujin-en-reflexion http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Jeu 22 Juin 2017 - 16:51

Hello !

Je crois que c'est fini, si j'ai pas fait de bourde !

Merci d'avance pour le passage !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t511-inuzuka-fujin-en-reflexion http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Sam 24 Juin 2017 - 15:02
@BORUKAN SARU : Bienvenue sur AoS! Rien à redire, tout est ok! o/

Félicitations, présentation validée !


Ton personnage est validé en tant que Genin de rang C. Tu as désormais accès à toutes les zones propres à ton groupe et peux dès à présent commencer le RP.
Si tu as la moindre question, je t'invite à te reporter à la section Questions. Si tu cherches un RP, la zone Demandes de RP sera parfaite. Enfin si tu souhaites rejoindre notre serveur Discord, c'est ici : Discord AOS !
N'oublie pas de renseigner l'origine de ton avatar dans ton profil, même chose pour les liens de ta présentation et de ta future Fiche Technique !

Je te souhaite un bon jeu sur Ascent of Shinobi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t410-metaru-kira-uc

Borukan Saru

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Zone détente :: Zone détente :: Archives
Sauter vers: