Partagez | 

Réunion au sommet (Kichi)


Jeu 12 Avr 2018 - 20:26
J’inspire profondément et lentement avant d’expirer hâtivement, témoignant de mon impatience. L’heure tourne et comme par hasard – not – Kichi est en retard. Était-il en train d’évacuer quelque chose ? Aucune idée, mais cela se pourrait très bien. Régulièrement, mon jumeau et moi nous rejoignons afin d’effectuer ce qu’on peut appeler un entraînement. Des deux côtés nous en sortons gagnants, apprenant à manier nos éléments et affinités de mieux en mieux de cette façon. Il est également plus facile d’identifier nos faiblesses ainsi que nos forces respectives, ce qui est tout à notre avantage. Éventuellement, nous allons devoir combattre, s’en est indéniable. Le moment n’est tout simplement pas fixe pour l’instant. Je redoute toutefois une invasion Kirijin qui risque de survenir à un moment ou à un autre.

Comme Kichi a choisi le dernier emplacement pour notre rendez-vous, il va de soi qu’aujourd’hui c’est mon tour. Pour ce faire, j’ai sélectionné un environnement totalement différent de nos dernières fois. Nichée sur les plateaux rocheux les plus élevés du village caché de la roche, je patiente. L’horizon est magnifique, des forêts à perte de vue encerclées par une chaine de montagne gigantesque. Il va s’en dire que le panorama à lui seul en vaut le détour. Nous devrons faire attention à ne pas chuter de notre piédestal naturel tout en combattant, cela risque d’être intéressant. Bien que dangereux. Relever le défi est néanmoins nécessaire pour profiter au maximum de cet entraînement en duo.

Alors que je suis assise en indien, patientant, j’aperçois la tignasse blanche coiffée en bataille de mon frangin. Ce n’est pas trop tôt ! M’exclamai-je instinctivement. J’hausse un sourcil, l’air boudeur mais toutefois curieuse d’entendre sa défaite.

T’es en retard. Pour quelle raison, cette fois-ci ?

Simple et directe, voilà les deux mots qui décrivent bien mes interactions avec Kichi. Je ressens beaucoup d’affection pour lui, mais préfère ne pas trop lui montrer pour éviter qu’il prenne la grosse tête. Une certaine complicité nous uni et fait en sorte qu’un lien fort est tissé entre nous.

L’endroit te plait ? Difficile à trouver, mais pas inaccessible. T’as envie qu’on commence par quoi pour les échauffements ?

Se mettre d’accord sur la nature de l’entrainement est primordial. Pas envie de me prendre une bombe empoisonnée à la gueule en pensant que l’affrontement est neutre. Toujours se méfier des coups bas, c’est nécessaire. Un soleil de plomb se tient bien haut dans le ciel, illuminant la zone rocheuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2892-fujiwara-chiyori-terminee

Sam 14 Avr 2018 - 4:07
Les Hauts plateaux… ce n’étais pas une mauvaise idée pour un entrainement. Après tout ce lieux était reconnue pour ce genre d’activité. Le nom plateaux était venue avec le temps, après plusieurs entrainement ninja en se lieu, ce qui était avant de haut pique était maintenant des montagnes au sommet plats. Les Chôkoku, les Borukan et probablement d’autre ninja avait refait le portrait au paysage ici le résultat en était étrangement a couper le souffle. Bref Chiyori avait peut-être choisis se lieu dû a leur histoire ou peut-être en ignorait-elle l’histoire. Reste que le choix était excellent.

J’étais arrivé d’avance parce que je savais que ma sœur n’était pas patiente. En plus, aussi tôt le matin, ce lieu est calme ce qui est parfait pour une séance de méditation histoire de travailler un peut mon chakra avant l’entrainement. Je ne sais pas si c’est le genre de truc que Chiyori aime, mais je l’imagine mal méditer avec moi alors je me suis dit que je pouvais faire cette partie sans elle. Le problème… après avoir médité il était encore un peut tôt, alors j’ai observé les nuages comme à l’habitude… mais cette fois si je me suis endormis sans faire exprès…

A mon réveille il était déjà trop tard j’étais en retard… j’arrive donc sur les lieux du rendez-vous en me grattant la tête visiblement embêter… J’observe ma sœur visiblement énervé… je peux présentement observer cette petite moue qu’elle fait avec ses lèvre quand elle est embête, ça m’arrache un petit sourir même si je n’ai pas envie de me prendre la tête. Elle m’expédie directement la question concernant mon retard au moment ou j’arrive à proximité.

-J’étais arrivé plus tôt, mais je me suis endormis après avoir médité…

Je détourne les yeux attendant les moqueries qui risquent de me retomber dessus à tout moment. Bidon comme excuse, mais c’est la vérité… Elle semble toute fois de bonne humeur puisque la discussion bifurque rapidement vers la raison de notre venue ici.

-Oui c’est bien comme endroit! Qu’est ce qui t’a poussé à choisir ce lieu? Pour commencer je crois qu’on pourrait se dégourdir les muscles un peut non? Un peut d’entrainement physique ça serait pas mauvais pour moi je crois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2950-presentation-fujiwara-kichi-termine#21866

Sam 14 Avr 2018 - 16:44
Cet abruti s’est endormi. Mes iris pourpres roulent vers le ciel azuré tandis que je me relève tranquillement, exaspérée. Parfois, j’ai l’impression que Kichi est encore ce même gamin d’il y a dix-sept ans. J’essaie d’éviter le sujet afin de réduire les risques qu’une engueulade n’explose. Du haut de ce plateau rocheux, un incident du genre peut s’avérer fatal. Une fois debout, j’effectue quelques étirements au niveau de mes jambes en faisant des fentes. Ce sont les plus gros muscles du corps et il vaut mieux les entrainer pour espérer pouvoir sauter et rebondir plus aisément.

J’aime bien la vision qu’on a de cet endroit. Je m’y sens toujours plus inspirée… La force physique n’est pas forcément l’une de nos priorités, néanmoins il faut savoir l’entrainer un minimum, tu as raison. Tu fais quel type d’exercice pour ce genre d’étirement ?

Pas envie d’avoir le chest et les bras plus musclés que le bas du corps. Ce serait honteux. Certains pensent qu’un individu ayant cette composante morphologique s’avère être plus attirant physiquement… J’ignore qui a pensé à cet élément le premier, toutefois il est indéniable que ce dernier se trompe. Ce n’est pas naturel du tout, mais nous vivons dans un monde synthétique, alors… Après une série de fentes, j’en profite pour proposer à mon frère un autre genre d’entrainement physique.

On essaie quelque chose ! Je lance des senbons de fuuton dans ta direction et tu dois les esquiver. Facile, non ? Cela me permet de m’entrainer aux tirs en plus de te préparer à esquiver ce qui requiert l’utilisation de plusieurs groupes de muscles.

Tout le monde y trouve son compte, je crois bien. J’effectue un salto arrière pour me retrouver à quelques mètres de distance. Dans ma main, je concentre mon énergie spirituelle pour y faire apparaitre cinq senbons de vent. La difficulté réside dans le fait que le vent ne se voit pas. Il devra utiliser son ouïe pour les éviter adéquatement. Pour l’exercice, je préfère mentionner qu’ils ne sont pas empoisonnés. Cette fois-ci, du moins.

Prêt ? GO !

J’effectue un mouvement rapide pour lancer le premier directement vers lui, suivi de près par deux autres légèrement distancés. Les deux autres sont respectivement lancés à quelques mètres de distance du premier horizontalement. Quant aux derniers, je les lance vers le ciel à une certaine vitesse et prennent de l’altitude afin de retomber en additionnant une force gravitationnelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2892-fujiwara-chiyori-terminee

Dim 15 Avr 2018 - 18:13
On dirait qu’au finale ma sœur ignorait l’histoire qui entourait ce lieu et qu’elle l’avait choisis pour la vue. Elle commence à faire des fentes tout en me questionnant sur comment je m’entraine physiquement habituellement. J’ai une petite routine personnelle, mais notre venue ici n’est pas ciblée sur ce genre d’entrainement alors je vais seulement courir un peut histoire d’échauffer mes muscles.

-J’ai une routine personnel, mais on n’est pas venue ici pour s’entrainer physiquement. Je vais me contenté d’une course histoire de m’échauffer pour le moment!

Je commence donc à faire des suicides, rapidement je sens mon rythme cardiaque s’accéléré et mes muscle se désengourdir. Pendant ce temps Chiyori continue de faire ses étirements après un moment elle s’adresse à moi en m’invitant à essayer un autre type d’entrainement. Elle m’explique rapidement son idée avant de s’exécuté. Je n’ai même pas le temps de me préparer déjà 5 senbons sont lancé. Toute fois j’ai de la difficulté à les percevoir visuellement… on dirait que Chiyori à utiliser une technique les rendant plus difficile a percevoir.

Avec ses mouvements lors des lancés je peux facilement prévoir l’angle d’arrivé des trois premiers projectiles. Il en a un qui me fonce directement dessus alors que les deux autres sont lancé de chaque côté de moi, probablement en prévision de mon mouvement d’esquive. Seul problème les deux derniers projectiles sont plus difficiles à analyser avec le mouvement puisqu’elle les lances en l’air. Une idée me traverse l’esprit pour les rendre plus facilement repérable. J’esquive donc le senbons qui est lancé en ma direction à l’aide d’un back tendu en prenant soin d’expédier une bonne quantité de terre en l’air en effectuant mon mouvement. Ayant effectué mon esquive sur la même axe je n’avais pas a me soucier des deux projectiles lancé de chaque côtés de moi. La terre que j’avais projeté en l’air forma un arc suivant mon mouvement et se rependit dans l’air sous forme de poussière terreuse. Je gardais les yeux en l’air, au moment ou les deux dernier senbons entreraient en contact avec l’amas de poussière ils créeront une perturbation qui me permettra de prévoir leur direction. Au moment qu’une perturbation se fait visible, j’effectue une roue tendu pour esquivé rapidement le premier suivis d’un rodeo 5 permettant au dernier projectile de passer suffisamment près de moi de sorte que je puisse l’observer un instant. J’époussette mes vêtements à l’aide de mes mains avant de lancer à ma sœur :

-Aller, je sais que tu peux faire mieux que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2950-presentation-fujiwara-kichi-termine#21866

Dim 15 Avr 2018 - 19:50
Le garçon aux cheveux blanchâtres parvient à esquiver les trois premiers senbons de vent qui fusent dans sa direction. En ce qui concerne les deux autres qui viennent de la voie des airs, il envoie de la terre dans l’atmosphère pour les rendre plus repérables. Depuis quand maîtrisait-il le Doton ? Aucune idée. De toute façon, il y a bien des choses que je ne sache pas en ce qui le concerne. Nous nous sommes revus il n’y a que deux ans, après une longue séparation, normal que tout ne soit pas évident à mes yeux. Je l’observe tranquillement, celui-ci ne contre-attaque point et me demande plutôt de le faire à nouveau.

Je veux bien continuer, mais je te préviens t’auras besoin de plus qu’une petite poignée de poussière pour te défendre. J’attends que tu me montres ce que tu as en dedans aussi !

C’est moins amusant si on se bat tout seul après tout. Un sourire s’étire sur mes lèvres alors que je prépare mon prochain coup. Je lui donne juste suffisamment de temps pour s’écarter des derniers senbons avant d’entamer la création de ma technique. D’autres senbons apparaissent dans ma main, entre mes phalanges. Je tire le premier, profitant du temps de réaction pour me rapprocher de Kichi. Un deuxième, puis un troisième suit selon ses mouvements. Une fois suffisamment à portée, je lui crache au visage un nuage empoisonné. D’un saut arrière, je me retire en faisant exprès de mettre une certaine distance entre nous.

Alors, tu sens les effets de ce poison ? Qu’est-ce que t’en pense ?

Laissant quelques secondes pour que le poison agisse – ou pas s’il l’a esquivé – je finis par lancer les deux derniers senbons sur lui. Si tout se déroule comme voulu, le poison aura dédoublé sa vision et Kichi pensera que non pas deux aiguilles viennent dans sa direction mais plutôt quatre. Voyons voir comment il s’en sortira.

Ce poison a été développé à Hi no Kuni, alors que j’œuvrais dans cette énorme forêt à la recherche de plantes. Découvrir leurs propriétés respectives s’avérait être une de mes passions, une fois que Shigure m’eut quitté pour Mizu no Kuni. Gagner en force était nécessaire, c’est ma faiblesse qui m’a empêché de le suivre lors de la purge. Depuis ce temps, je me suis promis de progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2892-fujiwara-chiyori-terminee

Réunion au sommet (Kichi)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: