Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Une experte du Taijutsu vous dîtes ? [Ft. Shinja]


Lun 16 Avr 2018 - 0:33
Un festival de phalange. Voilà ce que j’offrais à ces débiles qui m’avait proposé de me joindre à leur entraînement de Taijutsu. J’avais vu leur mouvement en avance et un profond mépris c’était imprégné en moi quand je pensais que l’on offrait le port du bandeau à des incompétents pareil. Kiri ne devrait pas être une nation pour les faibles ou tout du moins, on devrait battre cette faiblesse pour faire de ces personnes des forts. C’est exactement ce que j’avais fait, coup de genou dans la mâchoire, coup de coude dans le plexus solaire, tous ces faibles allait apprendre à la dure la différence qu’il y a entre un véritable combattant et ceux qui se contente de jouer à la guerre. Dites-moi arrogante, je ne fais que leur enseigner une leçon de vie et leur introspection leur permettra de voir plus loin ou d’abandonner s’ils sont définitivement faibles.

Le bruit de mes poings s’écrasant contre le sac de frappe me rappelait à chaque seconde la pression musculaire que subissait mon corps, l’état d’épuisement qui s’imprégnait peu à peu de moi, l’intérieur de mon crâne qui me suppliait d’arrêter ces gestes mais ma volonté inébranlable qui savait que ce n’était qu’en stressant le muscle encore plus qu’il pouvait s’améliorer. Après avoir chauffé mes poings, il était temps à mes sabres parfaitement aiguisé de s’entretenir contre les mannequins en bois situé à l’extérieur. Je n’avais cesse que de répéter les mêmes coups, entraîner mes appuis, m’imaginer des enchaînements face à cet ennemi statique en me disant toujours que l’adversaire trouverait une parade à ma frappe. Il fallait alors que je me surprenne moi-même grâce à mon instinct afin de me convaincre que ce coup-ci, face à un adversaire compétent, aurait pu passer. Il n’est pas question d’être dur avec les autres si on ne l’est pas avec soi-même.

Vint ensuite les étirements, rappeler à son corps qu’il n’est pas là le temps de se ramollir, qu’il doit toujours se tenir prêt à combat. L’agilité est tout aussi importante que la force et les idiots qui néglige l’un ou l’autre se retrouve bien souvent face contre terre sans se rendre compte que c’est leur bêtise qui leur a coûté leur vie. Saut, acrobatie, chute et douleur, c’est aussi ça qui permet de se rappeler à quel point on est en vie. Tant que l’on tombe, c’est qu’il y a encore à apprendre. Et même le jour où on ne tombe plus, il faut encore chercher les situations où l’on risque de tomber. Ce n’est que comme ça que l’on devient le meilleur et que l’on reste le meilleur. Aucune limite aux entraînements à part celle du temps et de la blessure.

Je rentrais à l’intérieur du Dojo, satisfaite de ma séance, quand un Genin un peu plus grand que les autres s’amusait à écraser ses camarades non pas par technique mais simplement parce qu’il était plus grand et plus imposant. Ce n’était là qu’un appel pour moi de montrer comment on pratique réellement le Taijutsu. Vous vous souvenez ma remarque sur l’importance d’entretenir son agilité tout à l’heure ? La Brute ne l’avait pas assimilé. Après une provocation de ma part et un coup dans ma direction, je fis une esquive agile et je passais dans son dos. De manière complètement excessive, je lui frappai l’arrière du genou puis le centre de la colonne vertébrale de mon pied tout en sortant un kunai pour lui coller sous la gorge.

« Pouf, t’es mort. Retourne chez ta mère lui dire de faire des légumes plutôt que du poulet ce soir, si tu te défais pas de ta panse et compte que sur ta masse, ça ne sert à rien de t’appeler ninja, va plutôt travailler aux docks. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Lun 16 Avr 2018 - 23:35

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Shinja continuait de marcher à l'intérieur des rues sinueuses du village de Kiri, observant les alentours tout en mémorisant le chemin qu'il était en train de faire ainsi que les bâtiments qu'il croisait au fur et à mesure. S'il devait bien évidemment en connaître davantage sur le village caché de la Brume, le Lion savait qu'il devrait connaître celui-ci comme sa poche et ne devait pas avoir à s'y perdre à un seul instant que cela puisse être. Aujourd'hui, son désir était à l'entrainement. Ce qu'il voulait, faire craquer ses vieux os rouillés de chercheur en chakra. Voilà des semaines qu'il n'avait pas eu à réellement combattre et bien qu'il fasse de l'exercice tous les jours pour ne pas s’empatter et rester toujours aussi vif malgré les mois défilant, Shinja restait un chercheur... Un véritable scientifique et non pas un réel combattant journalier. Son quotidien ? L'utilisation de son cerveau, chose utile pour prendre des décisions rapides et justes au cours des combats, mais sa maîtrise du taijutsu restait limité par rapport au reste de ses compétences. Toute sa vie il avait étudié le chakra et en était un maître absolu, comme tous les membres de son illustre famille. Mais s'il y avait un endroit où il devait s'entraîner en permanence, c'était bel et bien au combat à l'arme.

Arrivant aux abords du Grand Dôjo des sabreurs, Shinja poussa un soupir alors qu'il pouvait contempler le sublime édifice construit à la gloire des combats et de l'entrainement kirijin. De l'intérieur, des cris pouvaient se faire entendre, apparemment provenant d'un entraînement intensifs et de combats amicaux, rien de moins à attendre d'un tel lieu.

S'il avait été de coutume pour le Lion de sourire, il en aurait probablement arboré un à cet instant, tandis que les derniers mètres suffisants à y pénétrer s'amenuisait, les bruits intérieurs semblaient plus distincts et provenir d'une seule et même direction. Tournant la tête au même moment qu'il y passait le seuil de l'établissement, Shinja fit un rapide tour des environs, statuant sur l'état des machines de bois servant à s'entraîner et des quelques groupes en train de se battre. L'un d'entre eux se démarquant par son ambiance quelque peu hostile.

Il ne fallut pas longtemps au chercheur pour s'approcher du groupe en question dont l'un des membres venait de se faire passer à tabac, le plus imposant d'entre-eux. Il observa ainsi la scène un court instant avant de se diriger plus loin vers l'un des hommes utilisant un pantin de bois, à la recherche d'un compagnon d'entraînement.

"Hey, ça te dirait de t'entraîner un peu ? Je connais pas vraiment l'endroit."



Le regardant quelques secondes de haut en bas, l'homme d'environ la vingtaine d'années ne s'arrêta pas tout en le dévisageant, puis lâcha un souffle gras de moquerie avant de détourner le regard.

Apparemment, l'homme ne disposait d'aucun respect quelconque, chose qui énerva le trentenaire, crispé à l'idée qu'un petit con puisse le snober, alors qu'un simple "non merci" aurait suffit.

"Répond pas surtout connard."



Pour Shinja, c'était inimaginable de voir une chose pareille... Lui qui avait beaucoup sacrifié en décidant de venir au village caché de Kiri, obligé de s'enrôler étant donné l'aspect guerrier du village qui ne voulait pas d'un simple chercheur. Des vrais militaires, bien cons, bien mal éduqués.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 16 Avr 2018 - 23:57
D’un mouvement habile des doigts, je faisais revenir le Kunai dans la manche d’où il était sorti, glissé sous les attaches qui m’avaient permises de le dégainer en un éclair. Le Genin était au sol, mon visage affichait une absence d’émotion palpable malgré le plaisir intérieur que je ressentais à l’idée d’avoir latter gratuitement la tronche de ce pauvre gars qui avait juste eu un accès d’égo. Un homme d’une trentaine d’année, ne semblant pas vraiment être à sa place ici nous observa un moment, je n’eue pas le temps de croiser son regard avant de voir les regards hostiles des camarades de ma victime se planter sur moi. J’ajustai alors ma posture, prête à les recevoir, mais ils se contentèrent de récupérer leur ami et d’aller se poser un peu plus loin. Derrière moi, j’entendis les bribes d’une conversation.

"Hey, ça te dirait de t'entraîner un peu ? Je connais pas vraiment l'endroit."

Un temps de battement, pendant que je retourne avant que la voix rajoute :

"Répond pas surtout connard."

Visiblement ignoré par un Kirijin, l’homme qui nous avait observé se retrouvait dans une situation un peu malaisante où il allait devoir répondre à l’affront ou repartir la honte sur les épaules. Je me préparais à voir la scène qui allait se dérouler avant de me rappeler que j’aurais bien besoin d’un entraînement, moi aussi. Mes jambes se mirent en place toutes seules pour aller me positionner juste quelques mètres à droite de l’individu. Je le toisais de mon mètre soixante et onze pour mes cinquante six kilos. Voyant qu’il me captait dans son champ de vision, en essayant d’être un minimum amicale et chaleureuse, ce qui est difficile pour moi, je lui lançais :

« Je veux bien m’entraîner avec toi. »

Mes deux yeux bleu glaces allait se planter dans son regard au moment où je le croiserais. Il pourrait aisément voir que je suis prête au combat et de figure athlétique. J’espérais intérieurement qu’il accepte pour ne pas subir le même genre d’affront qu’il venait justement d’avoir. Même si mon visage restait complètement et parfaitement impassible. En attendant sa réponse, je le jaugeais pour voir que l’individu n’avait clairement pas l’allure d’un combattant, mais l’habit ne fait pas le moine comme on dit. Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire avant de l’avoir vu en action. Certains diraient qu’il faut partir du principe que celui que l’on affronte est toujours meilleur et plus habile que soi et c’est uniquement de cette manière qu’on peut ne jamais être vraiment surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Mar 17 Avr 2018 - 1:18

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Avoir une nouvelle réponse de la part de l'homme paraissait trop espérer. Même après une rapide insulte non dénuée d'intérêt, celui-ci ne voulu pas s'attarder à répondre au trentenaire qui ne lui paraissait que trop peu athlétique.

Ainsi délaissé, Shinja se retourna pour observer de nouveau autour de lui, avant de voir une femme s'approcher de lui en l'interjectant. Derrière elle, le Lion pouvait observer le gaillard qui venait de se faire latter, accompagné par d'autres shinobis l'aidant à se relever. En un rien de temps, le chercheur compris que la femme devant lui était dans le groupe qu'il avait vu se battre quelques secondes plus tôt. Apparemment intéressée pour s'entraîner à ses côtés, celle-ci lui posa directement la question.

Ca alors... D'un côté un snob de vingt ans, de l'autre, une jeune femme se proposant directement à lui pour sa première session d'entraînement au Grand Dôjo des sabreurs.

Le regard fusant en direction des yeux bleus de la demoiselle, Shinja ne sourcilla pas, toujours affublé de son stoïcisme qui faisait partie intégrante de sa personnalité, tandis qu'il commençait à lentement dégainer son katana, laissant au passage échapper un léger crissement de lame contre la paroi intérieure de son fourreau.

"Mademoiselle... C'est avec joie."



Bien que son visage ne laisse pas exprimer son intérêt pour l'entraînement, Shinja était intérieurement satisfait d'avoir trouvé un compagnon de combat, lui permettant de se dérouiller un minimum avant de partir en mission. D'autant plus qu'il avait déjà été convoqué pour une rapide mission et devrait s'y rendre le jour suivant...

"Vous avez pour habitude de mater les combattants du coin, ou bien il s'agissait d'une simple altercation avec le grand gaillard du fond là-bas."



A ces mots, Shinja exécuta un rapide mouvement du menton dans la direction de l'homme en question, positionner loin derrière le dos de la kunoichi. Mais s'il n'attendait pas grand chose de la réponse, le Lion voulait davantage en apprendre sur le style probablement sanguin de sa compagne d'entrainement. Histoire de savoir s'il avait à s'en faire pour sa peau, ou s'il devrait à l'inverse se retenir pour éviter de la blesser aux premières passes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 17 Avr 2018 - 1:54
L’homme donna satisfaction à ma demande, ce qui ne fit rien apparaître de visible sur mon visage mais qui me relevait du doute de me faire rejeter et de ce que je lui aurais fait subir s’il avait osé. Il était d’ailleurs d’une étonnante politesse qui faillit presque m’arracher un petit sourire amusé, mes yeux ont peut-être trahit très légèrement l’amusement mais aucun autre rictus n’était visible. Je fis alors quelques pas pour terminer de me mettre bien en face de lui. Il ajouta, cherchant visiblement la conversation avant l’affrontement.

"Vous avez pour habitude de mater les combattants du coin, ou bien il s'agissait d'une simple altercation avec le grand gaillard du fond là-bas."

C’était une bonne question à laquelle je ne savais pas répondre réellement moi-même. Je pense au fond que je cherche simplement à remettre chaque chose dans son ordre cosmique, rappeler aux autres qu’il y a plus fort que la personne qui les martyrises tout comme il y a plus fort que moi, jusqu’au jour où ça ne sera plus le cas et que je serais la plus puissante Shinobi du monde. Bon avant ça, il faudrait que j’arrive à réaliser mon premier Ninjutsu hormis marcher sur l’eau ou faire un simple clone. Pendant que j’étais perdue quelques secondes dans mes pensées, l’individu en avait profiter pour sortir un Katana, d’une voix douce mais implacable, je lui répondis en me préparant à me mettre en posture de combat.

« Ce n’était qu’une simple réponse au défi qu’il a lancé on peut dire… A comportement extrême, appelle réponse excessive… »

J’ajustais lentement mon Katana à moi aussi, laissant apparaître le Wakizashi à ma ceinture ainsi que les sacoches remplies d’outils ninja. Je fis quelques pas pour laisser les dix mètres symbolique entre nous deux tout en remontant le fourreau de mon Katana pas encore dégainé de ma main droite. Avec ma main gauche sur la poignée de mon arme, il pouvait deviner qu’il était face à une gauchère, chose qui compliquait souvent l’affaire pour les droitiers qui sont habitués à se battre entre droitier alors qu’en tant que gauchère, je suis parfaitement habituée aux droitiers. Cela force notre garde souvent à être du même côté et rends bien plus difficile le fait de trouver une ouverture. C’est ironique comme un simple changement de main peut changer toutes les règles d’engagement au combat.

J’adoptais alors ma position de Iaijutsu, qui est l’art de dégainer et frapper dans le même mouvement alors que ma main droite soutenait mon fourreau en l’air pour me permettre de dégainer prestement. Après avoir obtenu son accord sur le départ dans son regard, ma main droite d’un mouvement discret quitta mon fourreau pour saisir un kunai que je lui lançai en direction de son épaule, volontairement un point non vital s’il ne venait pas à l’esquiver. Alors que projectile quittait ma main, celle-ci allait très rapidement remonter mon fourreau alors que mes jambes parcouraient le peu de distance qui nous séparait. Ma main gauche s’actionnait, dégainant le Katana dans un geste prompt, alors que d’une main, j’effectuais un rapide balayage horizontal devant moi. Si mon Kunai visait la partie haute de son corps, mon coup de Katana le ciblait en plein dans les genoux car j’avais pris le soin de bien fléchir le genou d’appui en lançant mon attaque.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Mar 17 Avr 2018 - 19:18

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Shinja venait à peine de dégainer son katana au moment où son interlocutrice répondait à sa question, précisant qu'il était toujours bon de donner une leçon à ceux qui se sentaient plus fort qu'ils ne l'étaient vraiment. Soit, c'était une chose qu'il fallait prendre en compte, mais l'intérêt du Lion était actuellement bien trop loin de ça. Tout ce qu'il voulait ? S'entrainer.

Le voeu exaucé, l'ancien chercheur kumojin comprit qu'il était tend de combattre lorsque sa nouvelle adversaire commença à dégainer son arme pour l'attaquer, effectuant apparemment une attaque simultanée à l'aide d'une des pièces de son équipement offensive de kunoichi. Pareille fourberie n'avait pas été proférée à l'encontre du Lion de la Connaissance depuis des lustres et si ses réflexes étaient encore aiguisés, ils avaient néanmoins légèrement rouillés.

Fléchissant ses genoux par réflexe, Shinja prit une inspiration au même moment où il baissait le bras, la lame contre l'arrière de son bras, portée à la verticale de sorte à bloquer à la fois le coup bas et la trajectoire du projectile de métal qui se dirigeait vers la partie haute de son corps. Esquiver n'avait même pas été une option pour l'homme, lui qui avait davantage l'habitude de bloquer de nombreuses attaques que d'en esquiver certaines en même temps qu'il attaquait. Ce technicité, il préférait la laisser aux épéistes et autres experts de l'arme blanche.

Après cette attaque bloquée, Shinja recula rapidement d'un pas pour reprendre son équilibre et des appuis confortables durant une courte, mais suffisante, seconde.

"Et bien, tu ne traînes pas ma belle."



A peine le Lion avait-il reprit un rapide souffle, qu'il s'avançait alors de nouveau pour asséner une série vengeresse de coups de lame dans la direction de la femme qui avait accepté de s'entraîner avec lui.

D'abord, il avait pensé essayer de commencer à juger les capacités de son adversaire, mais celle-ci semblait bien trop sanguine et entreprenante pour lui en laisser le temps. Il ne restait maintenant qu'une solution au Sendai : Tout donner.

Ainsi, ses coups commencèrent à fuser dans la direction de sa cible, prévisibles, mais rapides, elle réussirait à coup sûr à s'en sortir, néanmoins, n'importe quel ninja n'aurait pas forcément la capacité de bloquer ou d'esquiver de tels coups fulgurants. Notamment pas le grand gaillard qu'elle venait de mater.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 20 Avr 2018 - 15:07
L’homme avait réussi à bloquer la frappe et de l’arme de jet de manière assez stratégique, je su que je n’avais pas à faire au petit Genin sortant d’Académie. Alors que je préparais la prochaine offensive, il prit l’initiative et commença à faire pleuvoir les coups. Je pris en réflexe mon Wakizashi dans la main droite pour pouvoir me défendre de mes deux lames mais la pluie de coup était réellement impressionnante et je commençais à reculer sous le déluge en tentant tant bien que mal de ne pas me faire submerger. Mais une mauvaise passe de ma part finie par se produire, je fus trop fébrile dans ma parade avec mon Wakizashi et l’arme m’échappa des mains pour aller voler à l’autre coin de la pièce. Mon ajustement au Katana fut un poil trop tard je ne pu que dévier la lame au dernier moment, celle-ci venant m’infliger une entaille sur le bras droit plutôt que le pénétrer totalement.

Il me provoqua légèrement mais je ne réagis pas, ma concentration dans le combat était totale et je ne laissais rien me perturber, le provoquer en retour aurait eu cet effet.

Je lui assénais alors un autre coup qu’il s’empressait de parer et jouer légèrement sur le jeu de jambe pour trouver une faiblesse. Je compris assez rapidement qu’à ce rythme-là, je n’aurais pas l’avantage, il commençait déjà reprendre l’initiative et me faire de nouveau reculer. Si je finissais dos au mur, ça allait mal se passer pour moi. Alors que j’esquivais principalement les coups, lui, effectuait des parades et je voyais précisément comment j’allais le mettre en difficulté. Je fis un coup horizontal pour le forcer à dévier ma lame et répondre par le même type de coup et d’un bond, je lui sautais par-dessus en levant ma lame au-dessus de ma tête dans un puissant coup vertical, gonflant mes muscles et ma puissance de frappe. On verrait bien s’il était doué pour l’esquive, car celui là allait être difficile à parer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Dim 22 Avr 2018 - 14:23

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Le combat battait son plein, les coups s'enchainant de manière machinale, comme s'il s'agissait d'un combat dont tous les coups avaient été écrits à l'avance, alors que les réflexes et la réactivité des deux combattants ne laissait plus de place au doute : Le niveau différait grandement des quelques simples genins qui se trouvaient autour d'eux, dont la plupart s'étaient arrêtés dans leur entraînement pour rester immobiles à regarder le combat qui se déroulait entre le chercheur et sa nouvelle adversaire. Certains éberlués, chuchotaient entre eux et laissaient fuser des commentaires de stupéfaction quant à la scène qui se déroulait sous leurs yeux.

Mais alors que Shinja continuait de combattre, concentré, faisant attention à la moindre action de sa partenaire d'entraînement pour pouvoir réagir au quart de tour, il pu remarquer celle-ci forcer un saut au-dessus de lui, lui faisant perdre l'espace d'un court instant la vue sur celle-ci, ne voulant pas se causer de dégâts à la nuque. Face à l'attaque qui allait arriver sur lui, aidée par l'élan et la force de pesanteur s'exerçant sur la kunoichi, le Lion n'avait que peu de choix... Activer son sceau ? Non, c'était trop tôt et bien trop démesuré par rapport au type d'attaque qui arrivait sur lui, tandis qu'esquiver aurait été la meilleure des solutions, Shinja pensa qu'il était temps de prendre un risque. Après tout, il était là pour s'entrainer, tester ses limites, pas se débiner face à chaque coup qu'il aurait du mal à gérer.

Concentrant son chakra sans sa sabre dans l'élan de l'action, Shinja se retourna pour se préparer à bloquer le lourd coup d'arme arrivant contre lui, tandis que son katana se nourrissait maintenant du chakra pur qu'il lui insufflait, le faisant tripler de volume pour en faire augmenter les effets physiques tels que son tranchant, son poids et sa puissance d'impact. Ainsi, la kunoichi qui lui assénait maintenant son coup lançait une confrontation musclée entre son attaque et la garde améliorée du chercheur.

Pieds au sol, Shinja sentit le poids de son corps commencer à forcer sur l'articulation de ses genoux pendant qu'il bloquait le coup d'arme durant quelques longues secondes, leurs deux effets de force s'affrontant, avant que le Lion recule finalement d'un pas pour mettre fin à l'action. Une goutte de sueur perlant sur son visage, le parcourant rapidement pour sinuer son visage avant de le quitter pour s'abandonner au sol, dont le "plic" paru comme résonner dans la salle du Grand Dojo, calme, ayant laissé de marbre la grande majorité des spectateurs qui se faisaient de plus en plus nombreux.

"Tu as des ressources jeune kunoichi."



Commençant à parler, Shinja garda les yeux sa cible tandis qu'il déchargeait une petit quantité de chakra sous sa cuisse gauche de sorte à en libérer le sceau qui s'y trouvait. En un instant, une charge de Raiton se mit à parcourir le corps du Lion pour l'englober et rester actif autour de son torse, restant là de manière esthétique, attendant patiemment sa prochaine utilisation.

"Je me présente, Sendai Shinja, historien, chercheur en sciences du chakra et depuis récemment, nouveau soldat du village caché de la Brume."








_________________


Dernière édition par Sendai 'Lion' Shinja le Jeu 26 Avr 2018 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 22 Avr 2018 - 23:05
Il avait réussi à parer mon coup en insuflant sa lame d'une sorte de Chakra étrange, on aurait dit juste du Chakra en fait. Etait-ce une forme mélangée du Suiton et du Fûton ou bien... Du Raiton et du Suiton appliqué sur une lame ? Etrange... Toujours est-il que je ne comptais pas lâcher l'affaire et continuer de faire bander mes muscles sur la puissance de mon coup jusqu'à ce que mon adversaire fit quelques pas en arrière. Je le vis faire un geste qui commença à faire apparaître des éclairs autour de lui et par réflexe, j'effectuais une roulade arrière tout en rengainant mon arme, prête à esquiver. Il semblait vouloir mêler le Ninjutsu à ce duel, je devais me tenir prête. Je sentais mes muscles qui commençaient à chauffer et l'adrénaline de la bataille. Il se défendait excessivement bien par rapport à mes adversaires habituels, et ce n'était pas pour me déplaire. Il saluait par ailleurs mes compétences avant de se présenter lui même comme étant un chercheur en sciences du chakra et soldat récent. J'avais l'habitude de rester silencieuse durant les combats, mais j'allais lui rendre l'appareil de sa présentation. D'une voix douce, je lui répondis en terminant de ranger mon arme, gardant le fourreau dans ma main droite.

"Je suis Anaï Eyana, simple Genin du village caché de la Brume."


Mon visage affichant l'excitation du combat, un sourire était clairement visible sur ce dernier, mes yeux bleu glaces brillant d'intensité, je ne pu m'empêcher d'ajouter :

"Un chercheur en Chakra vous dîtes ? Je pense avoir quelque chose à vous montrer qui vous intriguera, si vous êtes prêt à tenir la cadence."


Mon ton était devenu plus malicieux, mes genoux se fléchissaient alors que ma main gauche allait se figer dans ma queue de cheval pour en tirer le chouchou qui venait les détacher. D'un geste rapide des doigts, le chouchou finissait à mon poignet gauche et ma chevelure s'étendaient dans mon dos. Elle était noire de jais et particulièrement longue, arrivant à peu près jusqu'au milieu de mon dos. Une mèche venant se coller directement en partie devant mon oeil droit. J'ajoutais, pour le piquer légèrement et me donner encore la satisfaction de combattre, étant maintenant réellement prête.

"Ou bien nous pouvons nous arrêter là.. Tout ce que j'attends, c'est votre invitation à en découvrir... Plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Mar 8 Mai 2018 - 13:17

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Shinja resta immobile, toujours prêt à combattre, tandis qu'il écoutait les dires de son adversaire qui en profitait maintenant pour se mettre plus à l'aise pour le combat, se préparant probablement à de plus amples connaissances, vives et précises.

Les bras du chercheur, toujours englobés par la masse d'électricité qui gravitait autour, prenaient une teinte, tantôt bleutée, tantôt jaunâtre, pas réellement explicable, même pour son utilisateur. Mais surtout, il semblait prêt à continuer le combat, voire à l'approfondir de façon drastique.

"Pourquoi nous arrêter si tôt ? Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas eu la possibilité de pratiquer le combat, toujours bien prit par la théorie, je ne tiens pas à tout lâcher maintenant."



Ces mots-dits, Shinja ne chercha pas à perdre plus de temps que ça. Les présentations avaient été faites et le désir d'en apprendre plus du chercheur prenait le pas sur sa véritable volonté... L'envie de voir de quoi pouvait être capable la combattante aguerrie qui se trouvait en face de lui.

Relevant les mains, il exécuta rapidement quelques mudrâs de sorte à stimuler son chakra et le perfectionner pour qu'il prenne une forme solide, celle de deux bras supplémentaires de chakra répondant à ses pensées et sa volonté, avant de fléchir les genoux avec insistance pour finalement relâcher la pression de sorte à bondir vers la femme en face de lui... Enaya avait-elle dit qu'elle s'appelait ?

Utilisant son épée pour attaquer la femme, le chercheur se contenta d'une série de coups de lames à son encontre.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 10 Mai 2018 - 1:35
Visiblement emballé à l’idée de continuer le combat, Shinja me chargea. Il était excessivement rapide et je ne pus pas vraiment dresser mon arme à temps pour dévier la pluie de coups qui me tombait dessus. D’un mouvement rapide, je parais un coup puis un deuxième avant qu’un coup passe puis un autre, je voyais ma jambe rougir sous le sang qui coule et je déviais in extrémis un autre coup qui venait simplement m’entailler au niveau du trapèze droit. Je réprimais un petit cri de douleur avant de me faire projeter sur le côté et désarmée. Je m’étais faite surpassée et il était désormais temps de passer à la vitesse supérieure. On allait commencer doucement mais sûrement.

La porte initiale… Kaimon… Kai. Je libérais le flux d’énergie à l’intérieur de mon corps en ouvrant l’une des deux portes situées dans mon cerveau. Plus aucun de mes muscles ne reconnaissait la limite nerveuse que le corps imposait. Tout mes tendons, muscles et articulations ne répondait désormais plus qu’à ma volonté. J’étais également blessée et il fallait que j’ignore les contraintes de la douleur. La porte de la guérison… Kyûmon… Kai. Je libérais la seconde porte située dans le cerveau qui redynamisait mon corps et me faisait ignorer la douleur des blessures. Je voyais Shinja revenir à la charge et j’allais réagir instantanément. Sautant à l’horzontale comme une planche dans les airs pour esquiver son coup, j’allais lui ficher un premier violent coup de poing dans le visage. Mais qu’il touche ou non, je m’empressais de me déplacer à une vitesse désormais nettement supérieure de lui passer dans le dos pour lui asséner un coup de pied dans le flanc, puis en réajustant ma position sur son côté, j’allais l’attaquer au genou. Puis de l’autre côté à la gorge.

Bref visuellement rien n’avait encore changé mais j’étais devenue extrêmement rapide et n’importe quel ninja ayant un quelconque talent en sensorialité pouvait sentir une puissante vague de Chakra m’entourer, émanant directement de mon corps. Ma technique était désormais d’utiliser cette vitesse et force accrue à mon avantage et faire pleuvoir des coups partout autour de lui.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Jeu 10 Mai 2018 - 13:54

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Les coups de Shinja venaient pour la plupart d'atteindre leur cible, à son grand étonnement d'ailleurs, lui qui pensait que la combattante ferait en sorte de se défendre davantage, celle-ci semblait avoir été dépassé par les évènements. Mais c'était sans compter sur la véritable nature de la femme qui, après quelques secondes, semblait avoir changé du tout au tout, libérant une vague de chakra impressionnante comparée à ce qu'elle dégageait plus tôt. En un rien de temps, le riposte arrive, faisant fuser des coups rapides et précis sur le corps du Sendai, maintenant victime de son agresseuse.

La foule de shinobis venu s'entraîner se faisait plus nombreuses au fur et à mesure du combat, la grande majorité restant à l'écart à observer le combat, tandis que certain s'entrainaient tout de même de leur côté sans trop prêter attention. L'impression d'être dépassé en force par la femme avait prit le dessus sur la plupart des genins présents, sachant pertinemment qu'il n'était pas possible pour eux de se battre contre elle.

Toujours se prenant des coups, Shinja était prit de surprise par les écarts de vitesse flagrants de kunoichi, les premiers coups le touchèrent avec force et éclat, avant qu'il ne décide que ses compétencesn de riposte en taijutsu n'étaient pas suffisantes pour arrêter la femme dans la course folle. Concentrant du chakra dans tout son corps, le chercheur l'expulsa de sorte à le modeler autour de lui pour s'en faire une épaisse armure, juste avant qu'un coup à la nuque ne vienne l'atteindre, finalement en partie bloqué par la technique de chakra pur.

Faisant dorénavant un pas en arrière, le Sendai s'extirpa de la finalité des coups qui venaient de pleuvoir sur lui, dont la force n'était pas à prouver, il avait eu quelque peu assez mal dans cet échange, bien qu'il était sûr que la réciprocité de l'atteinte était entière. Eyana et Shinja avaient visiblement prit des dégâts.

Maintenant armuré de sa technique de chakra pur, Shinja se retrouvait affublé d'un casque en forme de gueule de lion, ainsi que d'une importante crinière ornant ses épaules et se balançant au gré des mouvements de son dos. Plus important encore, le raiton se baladait toujours autour de ses bras, attendant patiemment d'être utilisé. Il ne fallu pas longtemps pour que le Sendai exécute de rapides mudrâs, dans la hâte, de sorte à finalement détourner toute l'électricité englobant ses membres et la sceller sur la lame de son épée.

"Tu es impressionnante. Une véritable experte du Taijutsu je dirais même. Une telle utilisation n'est pas donnée à tout le monde... Serais-tu une moniale ? Ou... Maîtrises-tu d'ors et déjà les portes célestes de manière poussée ? Tu sembles être une "simple" genin pleine de surprise."







Résumé du tour:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 10 Mai 2018 - 15:07
Après une série de coup qui m’avait blessé et collé dans un net désavantage, je reprenais peu à peu le dessus sur le combat avec l’ouverture des premières portes. Mes coups avaient porté encore et encore, mettant le chercheur dans une situation difficile. Je parvenais à l’enchaîner sans lui laisser le temps de se reprendre jusqu’à ce qu’il parvienne à s’extraire de la pluie de frappes. J’en profitais pour faire un bond sur le côté et récupérer mon Katana alors que je le voyais nettement former une armure d’une affinité inconnue, serait-ce du Chakra pur ? Ou une variante du Suiton pour avoir cette couleur bleutée ? J’ignorais ce à quoi je faisais face et je reprenais ma posture neutre au sabre en lui faisant face alors qu’il me complimentait sur ma performance, s’interrogeant lui-même sur mon Kekkei Gekkai. Fermant les yeux, l’air toujours impassible et l’énergie affluant toujours autour de moi, je lui balançais :

« Et encore, vous n’avez rien vu. Nous allons tester la résistance de votre impressionnant Ninjustu. »

Me concentrant désormais sur ma moelle épinière, je libérais la porte de chakra située à ce point précis. La porte de la vie… Seimon… Kai. Ma peau devenait complètement rouge et une vague d’énergie alla se propager dans la pièce, toutes les personnes nous observant devant se couvrir les yeux tellement que la compression de l’air autour de moi générait un vent fort et puissant. Les armes d’entraînement allèrent s’écraser contre les murs et une véritable petite tempête de bois se formait dans le Dojo et j’étais l’œil du cyclone. Mes muscles commencèrent à me brûler et je sentais la pression sur le corps qu’imposait l’ouverture de la troisième porte. Elle rendait cependant toutes mes techniques beaucoup plus puissant et la puissance mes coups inarrêtable en plus d’une vitesse encore accrue. Je sentais de court petits spasmes dans mes muscles, signe qu’ils s’acclimataient à cette nouvelle pression que je leur apportais.

D’un simple fléchissement genoux, je partais en direction de Shinja, arrachant des morceaux de sol avec ma célérité et la pression de mes pieds sur le sol. En un éclair j’étais sur Shinja, sur son côté pour amorcer une première frappe en direction de son armure et surtout le faire porter son attention dans ce sens avant d’activer la porte suivante. La porte de la blessure… Shômon… Kai… Cette fois la deuxième porte de la moelle épinière et la quatrième au totale était ouverte et amplifiait mes capacités au-delà de ce qu’un être humain était capable d’accomplir. Mes muscles se retrouvaient violentait par l’ouverture de cette dernière et la douleur fut vive mais je devais porter l’attaque dans l’instant et je l’ignorais tout simplement en me concentrant sur l’action plutôt que mes sensations.

Le mental peut absolument tout vaincre et c’était l’occasion de le prouver. Le mental comme on l’appel chez les guerriers et le simple fait d’ignorer ses limites. C’est les vaincre en faisant comme ci ces dernières n’existaient pas et les portes célestes sont le summum de ces limites ce qui nous permet d’aller encore plus loin que ce que la nature a prévue pour nous. Me retrouvant à une vitesse fulgurante face au chercheur après l’avoir feinté sur le côté, j’allais empoigner mon Katana à deux mains infusé également par le chakra dégagé par l’ouverture de la quatrième porte qui générait une tempête encore plus impressionnante autour de nous. D’un seul coup d’estoc extrêmement puissant j’allais essayer de percer de ma puissance l’armure du Sendai. Avant de bien entendu enchainer de coups encore et encore venant de toutes part et visant les points vitaux de ce dernier. Il n’y avait plus de retenue à avoir dans cet entraînement.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Jeu 10 Mai 2018 - 15:29

« Sendai Shinja Le Lion de la Connaissance »



Les proportions du combat semblaient tout autre, bien supérieures aux espérances que le chercheur avait eu lorsqu'il s'était dirigé au Dojo des sabreurs pour s'y entraîner. Une chose était sûr, il n'était pas question pour Shinja de sombrer dans un combat aussi banal, bien que cette banalité se pose là dorénavant, bien différente de la normale. Détruire le Dojo était absolument une chose à éviter et même si les réparations et rénovations avaient pour réputations d'avoir déjà été nombreuses, car liées aux entrainements sévère et nombreux qui avaient déjà eu pris place ici, l'objectif n'était pas d'en arriver là... Quoique si besoin...

La femme se targuait déjà de pouvoir mettre à l'épreuve les techniques de Shinja, au point d'être prête à décharger encore plus de sa puissance à son encontre et mettre au défi la résistance de son armure de chakra pur. Une chose était sûre, il était loin d'être simple de réussir à la percer, mais surtout, bien moins simple de le faire sans que le Sendai ne s'en défende d'une manière ou d'une autre.

"Nous allons donc voir ça, Eyana."



Alors que celle-ci prenait maintenant un appuie puissant sur le sol pour se préparer à fuser dans sa direction, Shinja déchargea de nouveau du chakra dans son arme, pour la faire changer de phase. Si sa lame avait déjà triplé de volume par sa technique précédente, elle absorbait maintenant son chakra pour prendre une allure encore plus impressionnante, très massive et résistante même. La Grande Epée de bataille Sendai était relâchée, un élément parfait pour que le chercheur essaie de bloquer les rapides coups de la femme qui arrivait maintenant à son niveau.

Dans un mouvement, Shinja para le plus de coups possibles, se concentrant du mieux possibles sur ses mouvements et usant de son expérience en Kenjutsu pour bloquer et esquiver au mieux tous les coups. Quelque rares coups réussirent à le frôler, libérant une puissance qui lui faisait sentir le coup de l'impact alors que celle-ci ne se portait même pas entièrement, mais était arrivait seulement assez proche de lui pour lui faire sentir une importante pression et force.

Cette femme était remarquablement intéressante, mais Shinja ne pouvait pas se laisser dépasser par les événements, c'est pourquoi ses bras de chakra pur alimentés dans son dos se mirent à concentrer du chakra pour générer des sortes de projectiles de chakra pur et les stocker du mieux possible alors que le combat faisait rage.

"Très puissante en effet. Il est rare de croiser un genin compétent... Un genin qui a de l'avenir !"





Spoiler:
 

Armure toujours active.
Sceau apposé toujours en attente d'être utilisé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2804-sendai-lion-shinja-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3067-equipe-n22-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t2885-sendai-lion-shinja-s-elever-a-la-connaissance http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 12 Mai 2018 - 2:23
Son armure avait résisté à mes frappes et sa garde l’avait aidé. J’allais faire une souplesse arrière pour me remettre en position face à lui, sentant mes muscles commencer à bien chauffer. Certains coups l’avaient clairement frôlé et il commençait désormais à exécuter de nouvelles techniques probablement pour prévoir une offense prochaine. Je devais impérativement venir à bout de cette chienne d’armure de Chakra quoi qu’il arrive. Mes muscles commençaient à tirer, mais je sentais également que la pleine puissance de la quatrième porte m’avait finalement gagnée. Ok, il était temps de mettre en place l’objectif destruction de l’armure de Chakra bleu.

Repartant à l’attaque alors que Shinja complimentait mes prouesses, me signalant que j’avais un avenir prometteur, j’allais écraser mon pied droit dans l’armure. Je repartais ensuite à une vitesse éclair sur le côté pour infliger de nombreuses frappes sur le côté droit puis gauche, puis derrière. Mes coups étaient principalement de taille avec mon Katana empoignait à deux mains. Des coups véritablement destructeurs et lent malgré la vitesse que me conférait les portes. L’objectif étant de perforer cette chienne d’armure pour faire face de nouveau à un adversaire qui peut craindre quelque chose !

Je me doutais que reformer l’armure de Chakra allait être pour lui couteux et l’objectif était de le pousser sur ses réserves avant que j’arrive sur les miennes moi-même vis-à-vis des portes célestes. Je n’étais pas encore sûre d’ouvrir la cinquième porte qui contenait son lot de conséquence lourde en termes d’après combat et de risque aussi. Pour un entraînement, était-ce bien sage ? Et puis déployer autant d’effort pour un simple chercheur que j’étais sensée surpasser de loin ! Non j’allais y arriver, coûte que coûte !

La frustration me gagnait et ne faisait qu’amplifier ma rage et la puissance des coups que je portais, gauche, puis droite, puis en face, finalement derrière. Je tournais à une vitesse monumentale, presque imperceptible hormis au moment de frapper pour me déchaîner sur l’armure du Sendai. J’allais avoir cette armure !


Techniques utilisées





Techniques maintenues




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante http://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Une experte du Taijutsu vous dîtes ? [Ft. Shinja]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: