Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Mission de Rang B - les Avants-Postes.[Ryo, Masamori]


Mer 18 Avr 2018 - 14:11
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CONTEXTE:

L'installation des avants-postes suites aux dernières attaques subites par Iwa provoque des discordes au sein des civils environnent. Ils ne voient pas d'un bon oeil qu'on leur ait réquisitionné leurs terres ou du moins un bout, pour construire ces bâtiments affreux, qui en plus constituent à leur sens une source de danger pour leurs villages désormais. Sendai Ryo & Masuda Masamori sont chargé de faire le tour des zones résistantes et apaiser les tensions en expliquant à la population qu'il s'agit là aussi de leur protection. Le mieux serait de les rallier à la cause pour qu'ils soutiennent les shinobis sur place plutôt que leur donner un double travail de surveillance. Cette mission concerne 5 avant-postes répartis proche des frontières du pays. L'usage de la force est interdit, mais le village vous a attribué un budget (Radin évidement). Bonne chance.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ryo sortait de chez lui en lisant ce qu'il avait écrit le jour précédent: le contenu de la mission qu'il devait faire. Quelque chose d'assez simple, ou d'assez dur, c'était dur à juger mais bon, c'était sa première mission et il n'avait d'autre choix que de la réussir. Habillé de vêtements noir qui collaient presque à sa peau et ne laissant aucun morceau de son corps se faire voir, il commençait à passer les rues pour arriver jusqu'aux "portes" d'Iwa. Juste avant de réellement partir, il croisait quelqu'un qu'il connaissait, l'ayant rencontré dans un restaurant.

"-Alors, c'est aujourd'hui ta mission hein ? Bonne chance !"

"-Ouais, merci, ça devrait être rapide. Mais faut que j'y aille rapidement, j'ai donné rendez-vous à mon coéquipier pour 15h, c'est bientôt l'heure.", malgré la carrure féminine qu'il avait, c'était bien une voix d'homme qui ressortait de derrière son masque. Et après ses paroles, il se dépêchait de marcher rapidement pour arriver à l'endroit où ils devaient se retrouver avant de partir.

"-15h ? Mais il est seulement 14h .. ?"

Encore une fois, Ryo regardait la carte qu'il avait dans sa main droite en comparant ce qu'il y avait d'écrit sur le papier dans sa main gauche. C'était l'endroit où lui et le coéquipier qu'il a pour cette mission étaient censés se retrouver en dehors du village avant d'entreprendre leur "voyage" jusqu'au premier des 5 avants-postes. Aurait-il vraiment fait une erreur aussi simple que de se tromper sur l'heure ou le lieu ? Ryo était sûr que non, cependant .. Si c'était le cas, c'était qu'il était soit arrivé en avance, soit l'autre était arrivé en retard. C'était assez déprimant de se dire qu'il allait peut-être devoir partir en retard pour sa première mission, mais ce n'était pas si grave que ça en y repensant réellement. Ce n'est pas comme si les habitants proche de ces avants-postes pouvaient tout mettre à feu et à sang en quelques heures, n'est-ce pas ?

En attendant son coéquipier, le jeune Sendai en profitait encore une fois pour faire le tour de ce qu'il avait prit au cas où. Des rations -principalement de la viande séchée-, OK. De l'eau, OK. Le peu de budget que les radins- ahem, que ses supérieurs lui avaient donnés, OK. Il était prêt, ne manquait plus que l'autre maintenant. Il en profitait d'attendre en allant se mettre à l'abri dans l'ombre que proposait une roche pas loin d'ici, remettant correctement le masque noir simple qu'il avait sur le visage ainsi que remettre correctement ses longs cheveux d'argent.

"-Aaaah, si d'ici 10 minutes il est toujours pas là, je le laisse en plan et je commence à y aller seul."

En voyant la silhouette arriver au loin peu après ce monologue, il se disait que c'était sûrement la personne qui serait avec lui, après tout ce n'est pas comme si tout le monde venait par ici. Il sortait de l'ombre pour se mettre au soleil et que l'autre puisse le remarquer plus facilement, lui faisant un simple signe de sa main pour qu'il se rapproche.

"-T'es en retard. Enfin, peu importe, tu vois cet endroit sur la carte ? C'est là qu'il faut aller, c'est le plus proche des 5 avants-postes et on gagnera du temps en suivant un chemin ensuite .. Bref, il faut y aller. Moi c'est Ryo d'ailleurs."

Sur ces paroles, il n'attendait pas plus, même pas une réponse, avant de se retourner et de marcher avec de grands pas et d'accélérer au fur et à mesure pour gagner un maximum de temps.

_________________

“No thoughts, no prayers,
can bring back what's no longer there.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2998-sendai-ryo-l-excellence-termine

Lun 23 Avr 2018 - 13:35
Même si sa formation au sein de la police lui plaisait plus que tout, le jeune Masuda n’en restait pas moins un shinobi. Shinobi qui se devait de remplir des missions sans rapport avec le poste de police n°12. Par conséquent il se retrouvait aujourd’hui chargé d’aller un peu partout dans le pays pour calmer les tensions dues aux nouveaux avant-postes placés à certains endroits stratégiques pour contrer les offensives ennemies.

Ces nouvelles défenses étaient censées rassurer les Tsuchijins qui ne pouvaient pas se défendre par eux-mêmes. Malheureusement ces édifices dédiés à la protection de la population eurent l’effet inverse, la plupart des habitants des villages dans lesquels étaient construits les avant-postes étaient pour la destructions de ces derniers. La mission du Kaminari était donc calmer ces civils.

Masamori se prépara donc pour aller au rendez-vous. Pour une fois il n’était pas en retard, il partit un quart d’heure avant. Sur la route il réfléchit à l’homme ou la femme qu’il allait rencontrer, celui qui allait être son coéquipier pour une mission. Il n’avait eu aucun renseignement sur lui ou elle, que ce soit son nom, son âge ou même son sexe, la crinière blanche ne connaissait rien sur son futur acolyte d’un jour.

Lorsque le jeune genin arriva au lieu indiqué sur la convocation à la mission, un homme entièrement recouvert de tissu noir l’attendait, depuis longtemps visiblement. Le policier en formation se fit accuser d’être en retard. Là, il fut surpris, déjà par le fait que le jeune homme au masque était énervé pour une ou deux pauvres minutes de retard, mais aussi par le manque de politesse de ce dernier. Même pas un bonjour, ce dénommé Ryo avait même failli oublier de présenter. Enfin tant pis, visiblement il était pressé, le jeune shinobi accéléra alors le pas pour suivre son coéquipier.

- B-Bonjour, je m’appelle Masamori, en-enchanté.





Après quelque temps à courir à travers le pays de la terre, les deux shinobis arrivèrent au premier avant-poste. Là régnait le chaos : des manifestants un peu partout avec des pancartes qui prônaient la destruction de l’avant-poste, des shinobis qui essayaient de les calmer, des civils qui se faisaient piétiner par d’autres, etc. Maintenant que le Kaminari se trouvait devant un desdits avant-postes, il commençait à comprendre pourquoi la plupart des villageois voulaient détruire ces bâtiments moches, gris et déjà sales, à l’image d’Iwajuku. Enfin, un ninja devait de savoir rester neutre et mener à bien sa mission.

La crinière immaculée fit signe au masqué de le suivre. Il se dirigea ensuite vers l’avant-poste pour essayer de trouver un shinobi qui pourrait lui expliquer plus profondément ce qui se passait dans cette ville où régnait l’anarchie. Quand il entra dans le bâtiment, un ninja les accueillit. Visiblement il les attendait.

- Bonjour, vous devez être les shinobis envoyés par Iwa, merci d’être venu, j’espère vraiment que vous pourrez nous aider.

L’homme avait l’air extenué. Des cernes comme le genin n’avait jamais vu témoignaient du travail qu’il avait dû avoir depuis qu’il avait été envoyé ici. Pas de sourire et une voix si basse qu’il fallait tendre l’oreille au maximum pour l’entendre. Ne sachant pas trop quoi dire, le Masuda regarda alors son coéquipier dans l’espoir que celui-ci ait une idée pour arrêter les civils dehors qui repoussaient de plus en plus les shinobis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Mer 25 Avr 2018 - 23:57
Finalement arrivé au premier avant-poste, Ryo n'était pas épuisé, il n'était que légèrement épuisé, habitué à ce genre de courses folles. C'était comme un retour aux sources, surtout quand il passait à travers des terrains difficiles comme les forêts. Enfin bref. Le voilà face à l'homme qui avait besoin d'aide dans cet avant-poste. Il avait d'énormes cernes à cause de la tonne de travail qu'il avait à ce moment, et il n'arrivait que difficilement à cacher la déception qu'il ressentait à ce moment car on lui a envoyé un gamin et une personne totalement masquée assez étrange.

"-Nous sommes là pour ça, ne vous en faites pas. On fera de notre mieux."

Il gardait un ton calme tout en regardant ce dernier. Puis il tournait la tête vers le genin qui l'accompagnait. Il avait un regard plein d'espoir, comme s'il attendait que Ryo puisse réussir ici. Heureusement que Ryo avait une idée. On lui avait dit qu'il n'avait pas le droit d'utiliser la violence, mais tant qu'il ne les touchait pas, ça devrait le faire, n'est-ce pas ? Il se retournait juste ensuite, sortant directement de l'avant-poste pour aller directement dehors, là où la foule se faisait contenir par les shinobis, qui avaient du mal à les gérer sans les blesser. Il marchait calmement pour arriver face à une sorte de charrette, stable et remplie avec quelques caisses. Il sautait dessus pour se mettre en hauteur et regarder la foule.

"-Voleurs !"

"-Rendez-nous nos terres !"


Il aspirait pour gonfler ses poumons quelques secondes, avant de crier un énorme "LA FERME". La foule ne s'y attendait pas, et d'un air assez étonné et principalement énervé, détournaient leur regard en sa direction. Il les regardait depuis sa hauteur, d'un regard assez froid et calme.

"-Si vous voulez parler, il faudrait déjà qu'il y ait un représentant afin que ce soit plus facile."

A ses mots, un homme sortait de la foule pour se démarquer face à elle. C'était un homme tout ce qu'il y a de plus banal; âge moyen, dans les environs de 30 ans, une petite barbe et qui semblait être assez respecté dans cette communauté. Il avait l'air remonté, comme si le "vol" des shinobis de leur terre l'avait énervé comme jamais.

"-Je nous représenterai ! Vous n'êtes que des voleurs ! Nous n'avons jamais rien demandé, et vous nous avez volé nos terres ! On a pas besoin de vous !"

Contrairement à ce qu'ils auraient pu s'attendre, Ryo riait doucement avant que, sans que personne puisse réagir, ait jeter un simple shuriken à côté de l'homme qui venait de s'avancer. Le shuriken ne lui avait pas fait de blessure, même pas une petite égratignure, mais le bruit de l'objet fendant l'air pu être perçu par l'oreille de l'homme, qui avait une sueur froide qui avait prit son dos en un instant. Il avait l'air choqué, et sa colère remplacé par une légère peur bien qu'il tentait de la cacher.

"-Pas besoin de nous ? C'est au contraire pour vous protéger des attaques de bandits, ou encore d'autres shinobis que ces avants-postes ont étaient construits. Tu n'as même pas était capable d'esquiver ce shuriken, et tu penses pouvoir te protéger tout seul ? Tu penses pouvoir protéger tes terres toi-même ? Des shinobis qui sont capables de créer du feu, d'utiliser des sabres comme personne, il en existe de partout. Donc tu es en train de me dire que tu veux reprendre le petit bout de terre qui a était utilisé pour VOTRE défense contre les attaques qu'il pourrait y avoir lieu ? Mais s'il n'y avait pas cet avant-poste, est-ce que tu prendrais la responsabilité de chaque vie ici ? De tous ces habitants qui travaillent ? Si quelqu'un voudrait les tuer, tu te sacrifierais pour leur défense, hm ?"


"-C-Ce n'est pas ce que je- .."

L'homme semblait assez confus, ne sachant pas quoi répondre avec le long monologue rempli d'accusations qu'a lançait Ryo. Ryo, lui, regardait la foule ensuite; une petite minorité semblaient soit convaincus, soit clairement non convaincus vu leur regard. Mais la majorité hésitaient, clairement influençait par les paroles du jeune homme. Calmement, Ryo lançait un regard à Masamori, lui signalant discrètement de mettre le "coup de grâce" pour leur faire comprendre. Ryo avait utilisé un ton menaçant et "méchant" afin d'utiliser une sorte de méthode de bon policier, mauvais policier avec Masamori. Il avait confiance en Masamori, parce que s'il ne pouvait pas faire ça, il n'avait pas vraiment sa place ici.

_________________

“No thoughts, no prayers,
can bring back what's no longer there.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2998-sendai-ryo-l-excellence-termine

Sam 2 Juin 2018 - 11:31
Malheureusement, ce genin qu'il ne connaissait pas tant que ça, même pas du tout, était devenu tout à coup timide. C'était assez décevant, il lui avait même donné une opportunité pour parler et d'avoir un peu d'expérience pour ce genre de choses. Mais sa timidité a prit le dessus. Il était devenu autant muet qu'une carpe. Heureusement qu'il n'avait pas dit explicitement au jeune homme qu'il devait parler, ce serait bien trop embarrassant sinon, pour lui autant que pour Ryo. Il soupirait donc calmement pour reposer son regard limpide sur les personnes face à lui. Il les regardait un à un. Il voulait vraiment tous les frapper pour faire rentrer du bon sens dans leur crâne, mais il n'avait pas le droit d'utiliser de la violence .. C'était vraiment dommage d'ailleurs. C'était un raccourci vraiment efficace que de les frapper afin qu'ils comprennent ..

"-Je peux comprendre que vous ne pensiez qu'à vos terres et à ce genre de choses, que vous ne vous préoccupiez que de vous. Mais nous voulons uniquement votre sécurité, c'est un mal pour un bien. Vos terres ont certes une petite partie prise, mais c'est afin de surveiller les criminels qui pourraient venir ici. Vous préfériez vraiment avoir vos terres comme avant, mais des criminels qui peuvent facilement vous approcher ? Personnellement, je n'ai pas envie d'entendre que l'un d'entre vous est mort car il n'y a pas de postes de contrôle."

Les voix semblaient se taire. Ils ne voulaient plus parler. La majorité qui était influencés par ses paroles avaient finalement cru en ses paroles, mais une petite minorité ne le croyait toujours pas. Mais ce n'était qu'une minorité, c'était les personnes égoïstes de ce village. Il ne s'en faisait pas, les dissidents seraient eux-mêmes "disciplinés" par les villageois qui y croyait. Les plus convaincus étaient forcément les parents qui avaient des enfants en bas-âges. Ils avaient peur pour la sécurité de leurs enfants, ils n'étaient donc totalement pas contre cette idée de poste de surveillance. Il descendait donc de là où il était, regagnant le sol ou il soupirait une nouvelle fois. C'était vraiment ennuyant .. Il arrivait à utiliser les mots facilement, mais ce n'est pas ce qu'il aimait faire. Il s'ennuyait facilement sur ce genre de choses, il n'avait pas l'adrénaline qu'il aimait avoir certaines fois. Mais il n'avait pas le choix de le faire, c'était une mission. Il en avait l'obligation. Il marchait donc vers le shinobi qui était le "chef" ici, lui qui était sorti de l'intérieur pour écouter le speech que Ryo avait donné.

"-Je pense que ça suffira. Je suis sûr que vous arriverez à reprendre après moi. Tant que vous ne faites aucune erreur qui les mettra en danger, ils ne feront rien qui nuise je pense."

Il rajoutait bien un "je pense" au cas où. Après tout, l'être humain était imprédictible. Un jour il pouvait être docile et le suivant vous mettre un poignard dans le dos. C'est pour ça qu'il ne faisait pas confiance à beaucoup de personnes, seulement une minorité.

"-Merci de votre aide, vous pouvez vous reposer ici pour la nuit si vous voulez !"

Malgré la fatigue présente sur son visage et les poches noirs sous ses yeux, un petit sourire satisfait s'était formé sur ses lèvres. Mais Ryo s'en fichait un peu. Il n'avait pas le temps, il en avait déjà perdu assez avec cette bande d'abrutis. Il secouait donc sa tête pour donner un signe négatif, repartant juste après avoir salué cette personne. Il repartait donc en voyage, cette fois seul. Le genin ne semblait plus vouloir continué, s'étant arrêté au niveau du dernier poste et rentrera au village sous peu, sûrement.

Il lui fallu bien un très long moment de voyage et de repos pour arriver au prochain poste. Et encore une fois, tout semblait prêt à exploser. C'était comme un remix d'un ancien épisode mais avec de nouveaux arrivants et de nouvelles personnes. C'était ennuyeux à souhait, et Ryo n'aimait vraiment pas ça. Mais est-ce qu'il avait le choix ? Il arrivait donc à l'intérieur du nouveau poste pour voir une nouvelle personne, ainsi que tout un groupe, qui travaillaient à tue-tête. Ils étaient tous fatigués et ça se voyait. La dose de travail qu'ils devaient avoir ces derniers jours devait être vraiment fatigante. Ryo s'avançait donc vers la personne en charge, le saluant brièvement.

"-Je suis Ryo, l'envoyé qui doit régler les problèmes ici, enchanté."

"-Oui, oui, merci on vous attendait vraiment ! Faites ce que vous avez à faire, juste faites-le vite s'il-vous-plaît !"

Il semblait désespéré, il voulait que tout ce travail en trop s'arrête pour qu'il puisse enfin prendre un vrai repos. Ryo le plaignait même, ça devait faire un très long moment qu'il n'a pas eu de vrai sommeil. Il secouait sa tête, sortant juste après. Encore une fois, c'était une répétition de ce qu'il s'est passé avant. Avec des nouvelles personnes et des nouvelles paroles. C'était un remix, c'est tout ce que c'était. Mais Ryo le faisait. Il finissait donc assez rapidement dans cet avant-poste, saluant une nouvelle fois le chef présent ici et repartant encore. Bien sûr il prenait des pauses sur le chemin, dormant quelques fois ou se reposant juste en s'asseyant et mangeant. Et c'est ainsi qu'un très long moment durant plusieurs jours s'était écoulé, le temps qu'il aille dans les cinq avant-postes et qu'il parle à chaque personne en charge et à tous les villageois. Il a même dû utiliser une sorte de "fourberie" pour le dernier. Comme il n'avait utiliser quasiment rien de la somme allouée, il avait utilisé la moitié pour payer quelques hommes d'influence dans ce village pour qu'ils convainquent chaque personne qu'ils connaissent, et que ça fasse donc une situation de bouche à oreille. Technique qui avait d'ailleurs la mieux fonctionnait. Et c'était ainsi qu'il rentrait finalement de ce long périple pour retourner à Iwa et rendre sa mission.

_________________

“No thoughts, no prayers,
can bring back what's no longer there.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2998-sendai-ryo-l-excellence-termine

Mission de Rang B - les Avants-Postes.[Ryo, Masamori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: