Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Départ en mission soudain ᵜᴥ Muramasa


Lun 23 Avr 2018 - 18:14
Départ en mission soudain
Il est vrai que j’aurais pu faire comme vous, me contenter d’envoyer quelqu’un d’autre vous transmettre la missive. Néanmoins, je n’oublie guère ma place de genin dans l’équipe dont vous êtes le chef. Il est vrai également que je n’aurais pas du parler en votre nom et plus encore dire que vous acceptiez la mission sans même savoir si cela serait réellement le cas. Un élève n’a point à prendre de décisions pour son chef d’équipe. Et pourtant, je me le suis permise, faisant ainsi preuve d’une insubordination. Mais n’est-ce pas là pour une bonne raison ?

Les lettres en main, je me tiens devant votre demeure, hésitant assez bien quand à la façon de vous présenter les choses. Allez vous accepter sans broncher ? Ne risquez vous pas de vous mettre en colère contre moi pour avoir fait une telle chose ? J’avoue que je me pose milles et unes questions et je redoute de vous voir réagir comme mon aîné quand j’ai fait preuve d’un manque de respect en oubliant où était ma place. Certes, ma joue ne me fait plus souffrir à cause de lui, mais j’ai encore en mémoire son geste et j’ai une certaine crainte que de vous voir en faire de même.

Ne devrais-je pas alors juste laisser la lettre à l’un de vos servants pour éviter votre foudre ? C’est une possibilité plus qu’intéressante. Néanmoins, je me fais violence et je franchis le portail, vos hommes me laissant pénétrer sans encombre, me voyant venir bien trop souvent chez vous. Pénétrant dans la bâtisse, guider par la même servante que lors de ma seconde venue, elle me conduit une nouvelle fois jusqu’à votre bureau. Prenant une grande respiration après l’avoir congédier en disant que je gérerais la suite.

Je laisse mes doigt heurter le bois du bureau avant de pénétrer dans le bureau. “Bo… Muramasa-san… Excusez-moi de vous déranger… Je viens de sortir du bureau du Tsuchikage-sama et nous avons une mission.” Je m’approche du bureau et laisse glisser les autorisation de sortie pour lui et moi sur la surface de celui-ci pour les lui donner. “Nous devons rencontrer des membres de mon clan pour transmettre une lettre et recruter mon aîné, Shigure-sempai.” Vous informais-je alors. “C’est une mission que j’ai demandé, j’espère que vous ne m’en voudrez pas de cette initiative et si vous ne voulez pas, je m’arrangerais pour trouver un jûnin pour m’accompagner dans cette quête, Yoshitsune-dono n’étant pas dans le village actuellement.” Je l’avoue, je suis un peu tendue même si je ne le montre pas, je redoute un geste violent de votre part ou d’entendre votre voix s’élever et se faire virulente à mon encontre. Cependant, c’est le regard droit et dirigé vers vous que j’attends votre réponse, réaction.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Mar 24 Avr 2018 - 1:35









::: RP ::: Départ en mission soudain
::: PV ::: Nagamasa Mikazuki



♫♪ MUSICBOX ♪♫
Prophet + Crimson Flame


Le fier directeur profite de ce moment de tranquillité s’offrant à lui afin d’étudier le mystérieux rouleau en sa possession. Acquis par un étrange concours de circonstances, l’objet est particulièrement intriguant. Il planche sur ce travail depuis déjà bien trop longtemps, perdant le fil des heures en passant en revue la moindre parcelle de ce papier jauni par les affres du temps. Cela tient de l’hérésie. Il vaut mieux, sans aucun doute, se débarrasser de pareille engeance incarnant discorde. Pourtant, il est hésitant quand à sceller à jamais cette boîte de pandore dans le néant , car n’ayant jamais dû voir le jour. Examinant les descriptions, il y a certitude quant à la teneur de ce qui s’inscrivait sur le parchemin poussiéreux. Un peu songeur, il se perd dans de nébuleuses pensées. Cependant, l’échos vient soudainement le tirer de sa torpeur, le ramenant alors sur terre. Qui ose troubler la méditation de l’érudit ? Aucune idée, du moins tant que la stèle finement ouvragée ne s’ouvre pas, afin d’élucider le mystère.

.Il s’agit d’un visage connu, pour ne pas dire des plus apprécié. La Nagamasa vient d’entrer, s’excusant de venir troubler la quiétude des lieux. Le jeune homme affiche un sourire, heureux de cette visite inopinée, mais bien plus prometteuse qu’un morceau de papier noirci d’encre. Enroulant sur lui-même le rouleau, puis le fermant en formant un nœud via les deux morceaux de tissus prévus à cet effet, le médecin dépose l’objet sur la table, puis s’avance calmement vers l’ingénue, d’un pas pourtant faisant montre de tout son empressement quand à venir à sa rencontre. Tous deux s'étaient rapprochés, profitant entre autre de leurs quelques rencontres, de cette équipe, mais surtout de cette mission qu’ils avaient accomplis. Ils partageait une relation profonde, mais encore nébuleuse.

“ Une mission ? “ -semblant intrigué-

Il est un peu surpris que la demoiselle vienne personnellement l’avertir d’une nouvelle tâche à mener à bien, sans qu’il n’en soit aucunement au courant. Mais si elle s’était entretenu avec le Nidaime, ce dernier lui avait peut être directement confié un travail, à elle, ainsi qu’à l’équipe à laquelle elle appartenait. Posant les documents officiels sous mon nez, la gracile Samouraï explique la situation, restant assez évasive et vague.Le médecin la regarde avec sérieux, l’écoutant attentivement. Shigure… -sempai ? Un frère aîné ? N’était-ce pas le vaillant Yoshitsune qui se targuait d’être son frère ? Une affaire de Nagamasa semblait se dessiner au fil de l’explication. Le Samouraï de l’éternel était absent. Quand bien même la jeune femme comptait sur sa fratrie avant tout, elle semblait oublier qu’elle pouvait aussi trouver une aide précieuse en la personne de l’érudit des arcanes médicales. Un peu énervé, mais comprenant que les liens du sang sont importants, ayant passé la plupart de sa vie à chercher ce père si absent, Muramasa prend les documents et les inspecte prestement. Il commence alors à s’avancer vers la belle, posant avec douceur sa main sur sa joue de porcelaine, afin de lui faire montre que bien sûr, il n’allait pas lui refuser sa demande, au contraire.

“ Mikazuki-san, comment pourrais-je vous en vouloir ? ” -désirant tout de même la punir, mais avec une douceur tenant de la récompense- “ Vous n’avez besoin d’aucun autre Jônin à part moi. “ -laissant glisser ses doigts sur la peau douce et soyeuse de son visage jusqu’à ce cou si gracile que cela en était outrant- “ Il s'agit d'une occasion inespérée de rencontrer votre frère. De plus, vous pourrez me faire visiter Tetsu. Nous partirons sans attendre après avoir terminé quelques préparatifs. “ -ramenant sa main vers lui-

Faisant volte face, le jeune pragmatique ramassa le rouleau, avant de se retourner vers la Nagamasa.

“ Pour vous faire pardonner, une fois que nous serons rentrés à Iwagakure no Sato, nous devrions à nouveau prendre quelques jours de repos ensembles. “ -lui souriant malicieusement-

Une nouvelle aventure pouvait commencer.



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/t4860-equipe-7-iwa#37838 http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Mer 25 Avr 2018 - 15:49
Départ en mission soudain
D'un mouvement vertical de la tête, je réponds à votre étonnement. Il est vrai que cela doit être une surprise pour vous que de me voir arriver comme cela avec un ordre de mission sans que cela ne fut à votre demande ou même en passant par vous. Je suis un peu navrée de cela, mais il s'agit de Shigure, de mon grand-frère... Je l'affectionne bien plus que Yoshitsune, alors pour moi que vous en soyez ou non, j'irais à Tetsu pour dire à mon frère de venir nous rejoindre ! Que ça soit avec vous ou un autre ninja de rang supérieur d'Iwa. Je vous le fais comprendre, parce que ma détermination est là, bien présente et même si j'avoue que je préférerais que cela soit avec vous, si vous n'êtes pas disponible, je m'en accommoderais.

Vous ayant donc expliqué les faits, j'attends maintenant votre sentence ou plutôt votre réponse quand à savoir si je peux oui ou non compter sur vous et je ne peux aucunement réprimer le sourire qui prend place sur mes lèvres quand j'entends vos mots. S'il n'y avait pas toute ses coutumes de bienséance, de politesse et de respect de distance et d'intimité, il est clair que je vous aurais sauté au cou pour vous remercier. Néanmoins, c'est un acte uniquement digne d'un enfant. Un adulte ne peut se permettre de montrer une telle joie. Il faut savoir se contenir et c'est ce que je fais à cet instant en inclinant tout simplement la tête pour vous remercier de votre réponse.

Je vous laisse alors me toucher, tout simplement, appréciant ce simple contact de vos doigts sur ma peau. Vous n'imaginez pas à quel rythme mon cœur bat à cet instant. Entre revoir mon frère, vous, vos paroles et vos gestes... A croire que mon palpitant, à tout moment, pourrait sortir de ma poitrine tant il bat fort.

Un frisson me parcours l'échine quand vos doigts glisse sur ma gorge. Appréciable, je m'en délecte, même si cela n'est que trop court. Le regard relevé vers vous, les joues pour la énième fois teinté de rouge. "Merci..." Murmurais-je alors doucement avant de vous écouter parler de mon aîné et plus encore de Tetsu. "Je n'ai plus remis les pieds au pays du fer depuis mes huit ans. En quittant l'académie, je n'y suis pas repassée, sachant parfaitement que mon clan était majoritairement ici..." Et c'est là que je doute, que je réalise alors que ça fait tout autant de temps que je n'ai plus vu mon aîné... Est-ce que je le reconnaîtrais ? Et lui ? Est-ce qu'il saura aussi me reconnaître ? Pour Yoshitsune, je n'ai point eu ce soucis là, après tout on m'avait indiqué immédiatement sa demeure, mais pour Shigure ? J'angoisse un peu.

"Le plus vite sera le mieux ! Je vais me préparer et vous attendre aux portes. Rendez-vous dans une heure au maximum !" Parce que je suis pressée, que je suis anxieuse et surtout, que je sais que la route sera longue...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Jeu 26 Avr 2018 - 3:09









::: RP ::: Départ en mission soudain
::: PV ::: Nagamasa Mikazuki



♫♪ MUSICBOX ♪♫
Prophet + Crimson Flame




Mikazuki était la plupart du temps des plus calme, mais parfois, elle démontrait toute sa fougue quand elle désirait impatiemment quelque chose. Le médecin avait remarqué ce détail, apprécient celui-ci d’ailleurs. Après tout, la demoiselle était jeune et débordait d’énergie qu’elle avait encore du mal à canaliser. Cela était loin d’être un défaut, au contraire. Peut être que cela n’était pas forcément en totale adéquation avec les préceptes du Bushido, vantant la totale maîtrise de soi, mais la Nagamasa était avant tout une jeune femme, bien avant d’être une Samouraï. Enfin, mieux valait ne pas souligner ce fait devant elle. Elle l’aurait certainement mal pris, alors que le médecin voyait en elle une femme qui méritait d’être courtisée.

Elle le remercia de son soutien, un peu émue qu’il accepte la demande en lui montrant qu’il était évident qu’il ne lui refuserait aucunement son aide, au contraire. Avouant qu’elle n’y était retournée depuis plusieurs années, elle ne pouvait décemment partir là bas seule. D’abord, à cause des règles concernant sa position de Genin, mais surtout, car voyager était dangereux et la belle était peut être vaillante, mais avec les possibles dangers pouvant se présenter inopinément sur son chemin, cela aurait été bien mal avisé que de se retrouver esseulée et livrée à soi même dans les ténèbres de ce funeste monde. De plus, cela faisait si longtemps qu’elle n’avait revu le Fer, qu’elle serait peut être perdue, pour ne pas dire dépaysée de ce qu’elle découvrirait dans son pays d’origine.

Hâtive, elle invita le médecin à la retrouver prestement afin de prendre le départ au plus tôt. Laissant une heure de sablier pour se préparer au mieux pour l’expédition se devant d'être menée à bien

Affichant un fin sourire, le médecin acquiesça. Partir en ces contrées était intéressant en soi. De plus, si c'était pour aider son élève, il n'y avait pas de question à se poser. Ramassant les documents posés sur le bureau, Muramasa en donna un à sa coéquipière, gardant tout simplement le second. L'intrépide adepte de la lame était des plus agitée. Tout cela lui tenait vraiment à cœur et semblait des plus important pour elle. Il était donc normal que l'Iwajin s'efforce de ne pas la décevoir.

L’Odyssée se dessinait alors à l’horizon.





_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/t4860-equipe-7-iwa#37838 http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Départ en mission soudain ᵜᴥ Muramasa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: