Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Pêche infructueuse [Sarutobi Shûsuke]


Mar 24 Avr 2018 - 4:37




Cette nouvelle m’avait été donnée il n’y a pas si longtemps par l’un de mes « supérieurs », un jônin quelconque de Kumo avec lequel j’avais de temps en temps discuté de divers sujets. Un homme sans grand intérêt si ce n’étaient son expérience et inévitablement sa position. Ce fut alors que j’étais au repos qu’il était venu me l’annoncer, pendant que je faisais quelques courses, donc d’une façon très banale. J’avais d’abord était surprise par la forme qu’avait pris la chose, très informelle, mais je l’avais trouvé assez logique. Il m’avait expliqué que d’ordinaire il y avait une petite cérémonie mais qu’avec le retour des opérations à Hi no Kuni, tout ce qui s’était produit… Le village n’était pas vraiment à la célébration. Ce que je comprenais évidemment.

Quelques jours après cette nouvelle, ce même jônin était venu me voir directement sur mon lieu de travail, au complexe scientifique alors que j’effectuais mes consultations quotidiennes.

-Maintenant que tu es chuunin… Ce serait bien que tu t’intéresses à la formation d’une équipe…
-Hein ? En tant que capitaine tu veux dire ?
-Ouais, c’est ça, diriger une équipe, la faire progresser…
-Hum… Je ne suis pas persuadée d’être la meilleure personne pour faire ça.
-Et bien, si le conseil a jugé que tu pouvais être chuunin… C’est qu’il juge aussi que tu peux enseigner. Enfin, pour le moment je te le dis, mais bientôt, ce sera un ordre. Essayes de penser à des noms.
-J’ai pas le choix donc… Bah… J’aurais bien quelques noms, mais… Je crois qu’ils ont déjà un « senseï ».

Je n’aimais pas ce mot « senseï », et je n’aimais pas non plus l’idée de devoir enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit. Déjà, niveau médecine, c’était mort d’avance, il fallait être doté d’une certaine intelligence pour être vraiment efficace… Et pour le reste… J’avais un gros doute, pas forcément sur les capacités de mes futurs « élèves » obligatoires, mais davantage sur ma capacité à transmettre les choses, à… vulgariser. Enfin, comme toute expérience… Celle-ci m’apporterait quelque chose, à défaut d’être utile à ces futurs genin…

-Ah… Oui. Enfin, en attendant, tu seras convoquée d’ici la fin de la journée. Un problème à Matshu requiert la présence d’une équipe… Dont un scientifique. Et à défaut d’avoir une vraie équipe, on t’a assigné un genin. Rien de dangereux normalement, mais bon… On n’est jamais à l’abri, pas vrai ?
-Quel genre de mission ?
-Tu verras toute à l’heure.

Quelques heures après comme prévu elle fut convoquée et dans le bureau du gradé se trouvait déjà un jeune homme.

-Ah Sazuka-san. Vous êtes juste à l’heure. Voilà, on a reçu une demande d’aide de Matshu, un port à l’est. Apparemment les pêcheurs… Ne pêchent plus rien alors que d’habitude cette région de l’océan regorge de poissons…
-Hum… Ok. Et lui va m’accompagner, je suppose ?




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Mer 25 Avr 2018 - 16:32


« Oï, Sarutobi ! »

Haussant à peine un sourcil, Shūsuke se tourna vers la voix qui l’appelait. Le visage ne lui était pas inconnu, mais il aurait été bien incapable de mettre un nom sur celui-ci ; à la vue du bandeau frontal portant l’insigne du Village Caché des Nuages, il supposa qu’il n’avait pas beaucoup d’autres options que d’écouter ce que l’homme avait à lui dire. Les bras pendant mollement le long de son corps couvert d’une longue cape noire, il se tint face au shinobi qui l’avait interpelé, suggérant par son absence de protestation qu’il était disposé à l’écouter. Pas trop longtemps quand même, espérait-il ; non pas qu’il ait autre chose à faire, mais les longs discours de ses supérieurs étaient rarement… Fascinants.

« Le bureau des missions t’a assigné un job. Tu seras sous les ordres d’un chūnin pour quelques temps, vous avez du taff à l’est.
- En quoi ça consiste ?
- Qu’est-ce que tu veux que j’en sache ? Démerde-toi juste pour être au bureau des missions demain à la première heure, et avec ton bandeau sur toi. »


Shūsuke haussa les épaules en rentrant dans son petit appartement. Que pouvait-il bien répondre à cela ? À défaut d’avoir une meilleure idée, il obéit. Après une nuit de sommeil aussi courte qu’à son habitude, il fit même l’effort de s’habiller en ninja, remplaçant son habituelle cape – nettement plus confortable que discrète, il fallait l’avouer – pour des vêtements plus près du corps, légèrement rembourrés. Ils s’arrêtaient à la moitié de ses avant-bras et de ses tibias, laissant apercevoir les extrémités de la maille de tissu qu’il portait en dessous. Il observa un instant le bandeau frontal de Kumogakure, ne sachant trop qu’en faire ; il n’aimait pas sentir une telle pression sur son crâne, et il était trop tard pour trouver un tissu de remplacement et le mettre sur sa taille ou une de ses jambes. Après une hésitation beaucoup trop longue pour ses habitudes, il finit par simplement le nouer autour de son bras droit, à peine en dessous de l’épaule. Il attrapa son sabre et le plaça en bandoulière autour de son thorax, avant d’ouvrir la fenêtre et de filer vers le bureau des missions du village, sautant de toit en toit. Marcher dans la rue comme tout le monde ? Et puis quoi encore, il risquait de croiser à nouveau quelqu’un !

« Ah Sazuka-san. Vous êtes juste à l’heure. Voilà, on a reçu une demande d’aide de Matshu, un port à l’est. Apparemment les pêcheurs… Ne pêchent plus rien alors que d’habitude cette région de l’océan regorge de poissons…
-Hum… Ok. Et lui va m’accompagner, je suppose ? »


Il se tenait déjà debout dans le bureau des missions quand la femme était entrée, et c’était avec une moue inexpressive qu’il la salua. On ne lui avait pas dit bonjour, à lui, pensa-t-il, à deux doigts de commencer à bouder.

« Oui. Sarutobi est l’un de nos récents Genin. Soyez patiente avec lui, c’est sa première mission en dehors du village. En tout cas, rendez-vous à Matshu, enquêtez sur la disparition des poissons, et intervenez si vous en trouvez la cause. Nous attendons un rapport tous les trois jours. »

Le jeune garçon haussa les épaules, et tourna les talons, se dirigeant immédiatement vers la porte. Pas un mot pour sa supérieure hiérarchique du jour ; ce n’était absolument pas une provocation ou de l’irrespect, il n’en voyait simplement pas l’intérêt. Les mains dans les poches, il parcourut le couloir sans attendre la dénommée Sazuka, supposant qu’elle n’aurait aucun mal à le rattraper de toutes façons.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Avr 2018 - 0:05



Un tout nouveau genin ? Cela m’avançait beaucoup comme info ça. Enfin, j’allais faire avec et découvrir qui il était par moi-même assez rapidement. J’allais lui adresser la parole mais à peine notre briefing fini qu’il s’en était allé, sans moi. J’observais les supérieurs présents dans le bureau des missions, mais rien d’autre de sortit de leur bouche ; qu’un seul geste de la main voulant simplement dire : « à plus tard ». J’haussais les épaules et à mon tour quittai le bureau. Au premier abord je soupçonnais un petit… Caractère ? Non, je n’en savais rien, peut-être m’avait-il déjà jugé et ne m’appréciait pas. Cela arrivait des fois, une haine viscérale, j’en savais quelque chose. Mais perso et même s’il était un homme, je lui laissai une chance de faire ses preuves. L’un des nombreux enseignements que j’avais tiré de ma présence dans ce village.

Après quelques secondes je l’avais rattrapé, juste avant qu’on ne sorte du bâtiment abritant le bureau. Aussitôt à son niveau je posai ma main sur son épaule pour le stopper un bref instant. J’étais une personne très tactile.

-On travaille ensemble sur ce coup-là, on va éviter de se séparer dès le début, non ? Souris-je.

Je l’avais lâché et j’étais passé devant lui, prenant la direction de l’arche grise, évidemment ce n’était pas une course, il pouvait très bien repasser devant s’il le souhaitait, mais quitter un endroit sans son binôme… en mission… Même sans être passée par l’académie j’avais compris cette notion très basique, et parce que j’étais capitaine désignée, évidemment que non. Je ne me fichais pas mal de ça, tant chacun faisait son travail.

Après avoir passé l’Arche et fait signe aux gardes comme à chaque fois, alors que nous rejoignions la vallée par le long sentier, je lui posai quelques questions… Histoire d’en savoir plus puisque nos « supérieurs » n’avaient rien voulu me dire… Etait-il si bon ou si mauvais qu’ils avaient jugé bon de me laisser voir ça, par moi-même ?

-te n’inquiètes pas, ça va aller. Mêmes si les premières fois sont toujours les plus difficiles. Sarutobi, c’est ça ? Que sais-tu faire ? A part t’éclipser… Hum... t'aimes bien le poisson ?

S’il pouvait au moins lancer des shuriken… Ce serait un bon début
Nous n’avions encore pas mal de marche avant d’arriver sur place, si nous pouvions éviter d’être enfermé dans le silence pendant ces quelques jours…


_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Pêche infructueuse [Sarutobi Shûsuke]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: