Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage

Aller à la page : Précédent  1, 2

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Sam 15 Sep 2018 - 0:24
A l'énonciation du mot "déserteur", la table trembla et se fissura presque sous le déchainement soudain que laissa éclater Matsuda. Son poing fortement écrasé contre le bois de la table, il vous regardait avec une colère sans limite, la lueur de la bougie se reflétant étrangement sur sa pupille. Après quelques intenses et agressives expirations, il lâcha un soupira, recula le poing pour encaisser la douleur et hocha la tête.
... En quelque sorte. Peut-être. J’ai été éjecté, comme je vous l’ai dit. Le seul moyen pour moi d’aider la Kiri que je soutiens et qui se montre de plus en plus entreprenante, c’est de cette manière. Mais… ouais. J’suis un … ‘’déserteur’’. Un révolutionnaire serait plus correct.

Dès lors qu’il s’était relaxé, il hocha à nouveau la tête et se leva pour conclure l’accord. Qui qu’il soit et quoi qu’il puisse penser ou faire, vous étiez parvenu à entrevoir un possible partenariat avec le maître des docks. S’il ne semblait pas dubitatif, parler de Kiri l’avait un peu déboussolé. Peut-être aviez-vous bien fait d’habilement esquiver le sujet.

Très bien. J’ai juste besoin de quelques éclaircissements. Combien de temps prévoyez-vous de rester ici, à quelle fréquence viendrez-vous et surtout, comment vous retrouver ou vous contacter ? Il faut que je sois sûr de ces points-là.

Alors que vous étiez occupés à négocier, Shôran et Asami gardaient leurs sens éveillés pour tout ce qui était extérieur à la discussion, bien qu’ils suivaient le fil. Si le craquement avait éveillé leur curiosité, leur regard à l’intention de la « Marraine » était clair : Ils sentaient désormais une présence, et bien définie. Matsuda semblait comprendre également le message, mais – apparemment, vu son visage – il ne semblait pas responsable ou au courant de quoi que ce soit.

Un problème ?

Sortir et découvrir qui écoute aux portes

Rester à l’intérieur et agir à propos de cette présence

Rester à l’intérieur et continuer à vous focaliser sur Matsuda

Faire autre chose




Informations complémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Sam 15 Sep 2018 - 20:00



Au moins ses réactions ne laissaient aucun doute quant à son attachement à ce village et son envie de faire changer –s’améliorer à priori- les choses. Dans le fond ce n’était pas vraiment mon problème, quoique… Il faudrait sûrement par la suite que nous informions Kumo de la situation ici, nous n’étions pas non plus complétement indépendant et ne connaissions qu’assez vaguement les plans finaux prévus par nos supérieurs. Nous, nous n’étions finalement que le moyen pour eux d’y parvenir.

-Nous avons tous nos raisons… Mais nous avons un point commun, améliorer les choses. Je ne savais pas comment était Kiri à son départ ni même de ce quoi le village ressemblait maintenant. Par contre, il serait intéressant pour nous de savoir si cette nouvelle Kiri était mieux ou pire pour les intérêts de Kaminari, et de Kumo… J’observais notre interlocuteur, écoutant ses nouvelles requêtes qui me semblaient plus que légitimes alors que mes équipiers restaient silencieux. Et bien… je ne sais pas si c’est toujours très utile, mais nous aurions aimé nous rendre dans une de vos villes, afin d’y trouver… des « locaux ». Mais ce port, pourra très bien faire l’affaire, au début.

Ne pas forcer la chance. Déjà que je ne croyais pas vraiment en cette notion… J’estimais que la chance était faite pour les personnes sans talent particulier… Alors.. En revanche, la confiance était le socle de ce que j’étais, tisser des liens, pouvoir faire confiance était pour moi le plus important. Comme pour beaucoup de personnes, pouvait-on se dire ; mais j’y accordais sans doute une valeur plus élevée que quiconque.

Et dans cet endroit… pour cette mission… C’était assez délicat, pour moi. Nous… ou tout au moins je reviendrai régulièrement ou selon les besoins… on est jamais sûr de comment peuvent se dérouler les choses. Nous aurons un contact sur place, il vous suffira de lui remettre vos demandes et il ou elle nous les fera parvenir. Nous « bougeons » beaucoup, mais soyez sûr, Matsuda ; que vous pourrez nous contacter facilement.

Mon regard croisa celui d’Asami et je fus comme interpelé par celui qu’elle m’adressait. Elle était comme en alerte, comme si quelque chose, ou quelqu’un venait de la perturber. Et le Docker, lui aussi, remarqua ce changement dans le comportement de mes collègues. J’avais compris ce que cela voulait dire, comme tout le monde ici.

-Un problème ? Aucuns... Repris-je en fixant le docker. Je soupirai et continuai. Nous allons jouer cartes sur table, la confiance prime. Dis-je en sortant un parchemin vierge et y inscrivant quelques mots : « Nous manipulons, nous aussi, le chakra ». C’est ainsi que nous avons réussi à nous tirer des ‘’turbulences’’ de Tetsu. « Avez-vous des ennemis dans ce village ? ». Comme nous vous l’avons dit, l’entre-aide et la confiance sont des composantes précieuses de toute relation bénéfique. « De quel type d’aide avez-vous besoin, ici ? ». Je ne savais pas si nous étions écoutés, ou observés ; et dans le doute, parce que je n’étais pas dupe aussi ; j’avais joué à ce petit jeu des phrases à trous…

Peut-être qu’ainsi nous pourrions prouver notre valeur et instaurer une vraie relation de confiance… Asami m’avait tendu un autre petit morceau de papier, que je montrais aussi à Matsuda : « Derrière la porte ». Premier message auquel j’ajoutais une question : « Que fait-on ? »



Rester à l’intérieur et agir à propos de cette présence:
 

_________________

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Dim 23 Sep 2018 - 13:42
Votre équipe était suffisamment compétence pour gérer ce double jeu. Votre plan était habile : La conversation suivait son cours, maquillant ce que l’inconnu pourrait entendre, et la présence de dossiers et de plan ne rendait absolument pas étrange les possibles petits bruits d’écriture.

En raison de son manque de compréhension de la situation, le Matsuda fut assez compétent et calme pour agir conformément à votre plan, parlant d’une chose tout en écrivant une autre. Il était nettement moins efficace que vous, marquant des pauses irrégulières et bafouillant assez constamment.

Je vois. "Des tonnes. J’affiche ma position vis-à-vis de Kiri" J’aime votre, euhm, franchise. « Le Trio Bleu. C’est des loyalistes. De la pire espèce. » Encore… désolé de, … de… de vous avoir entrainé là-dedans, hein. "J’ai besoin de saper leur autorité pour…"

Il inspira profondément, doutant de ce qu’il pouvait vous révéler. Sachant son penchant révolutionnaire et partisan de la nouvelle Kiri, celle qu’il considère plus propre et plus honorable, la suite de ce qu’il écrivait pouvait plus ou moins être deviné par votre petite équipe d’infiltration. Mais, à nouveau, votre franchise allait vous faire gagner des points. Jetant un coup d’œil vers la porte, il se sentait soudainement inquiet, mais aussi furieux.

Alors qu’il allait poursuivre son double jeu, quelqu’un toqua à la porte. Il attendit quelques secondes avant de se décider à ouvrir la porte de la modeste demeure du maître des docks. C’est un individu d’environ un mètre soixante-dix qui s’aventura dans la pièce où vous vous trouviez en dandinant, se donnant un air certes peu agressif, mais extrêmement déroutant.


Mon petit Mama adoré. Qu’est-ce que nous avons-là ? Tu ne travailles pas, aujourd’hui ?

Dégage. Tu sais que je veux pas de ta sale tronche par ici. J'ai autre chose à faire que gérer votre Trio Bleu à la con. Comme, par exemple, gérer des clients, je sais pas ? Tu sais, l'économie.

Prêtant très peu attention à ce que le docker venait de dire, l’inconnu se rapprocha de vous, empêchant Asami ou Shôran de vous regarder pour communiquer un message, cela serait suspect.

Alooors… qu’avons-nous là ? Enchanté. Je suis Ago. C’est mon nom. Oui. Maintenant, quel est le vôtre ? Je suis curieux… vous semblez si… suspects, ici. Dans le noir. Cachés. Tendus. Franchement, vous perdez votre temps ici, qui que vous soyez et peu importe ce que vous désirez. J'peux vous le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Dim 23 Sep 2018 - 15:05


-Bien, Erina, tu veux bien rédiger les missives ? Une pour Tetsu, une autre pour les autorités de Mizu ; un seigneur serait idéal, Matsuda. Dis-je en fixant Matsuda un bref instant. Il fallait un soutien de poids autant pour nos affaires ici, que pour la légitimité du docker. Il devait bien avoir une idée en tête...

Matsuda avait compris notre stratagème même s’il ne maîtrisait pas la chose aussi bien que nous autres. Au moins nous avions pu communiquer sans être entendus. Ces hésitations pouvaient mettre la puce à l’oreille mais bon… au point où nous en étions ; ce n’était plus si important. Et de ses explications –écites- je compris que nous étions tombés dans une affaire qui n’était pas vraiment de notre ressort. Deux camps, révolutionnaires et partisans. Alors, malgré nous, nous en avions choisi un ; et tout le travail que nous avions fourni avec Matsuda ne pouvait être perdu à cause d’un indiscret indésirable. Lequel finit par se manifester et valider notre hypothèse. Il était donc là depuis… un certain temps…

Notre espion entra. Une allure singulière autant que ses propos. Vue la réaction du chef des docks, je pus comprendre qu’ils se connaissaient et que leur réaction n’était visiblement pas au beau fixe. Et je le comprenais d’une certaine façon… Cet individu était… irritant. Et ce qui allait suivre le serait encore plus. L’observant s’approcher et ainsi restreindre toute possibilité de communication alternative, je l’écoutais avec attention. Je n’aimais pas les personnes suffisantes pensant savoir ce qui est le mieux pour les autres. Ainsi j’avais deux options, une à portée de main ; en effet à distance je pouvais le tuer, je n’avais qu’à tendre le bras. Et une autre, qui consistait à poursuivre sur la voie de la conciliation.

-Ma foi… Gonza Tsuzuramaru, Yasunao Erina et Hiroko, de Tetsu. Nous présentais-je simplement, alors que lui n’avait prononcé que trois lettres pour se présenter. Ago… Je dirais plutôt que nous sommes au chaud ici… Matsuda a su nous montrer l’hospitalité Mizujin. Haussais-je les épaules en fixant son masque. Ça aussi je n’aimais pas trop… Au moins on pouvait être sûrs de ce qu’il était ; quand bien même Matsuda l’avait précisé. Pour le coup, je ne doutais pas un instant que nous ayons fait le bon choix en dialoguant avec le docker. Enfin… Ne vous inquiétez pas pour nous, Ago. Ni pour votre ami. Si vous permettez… lui dis-je en lui montrant la porte, pour l’inviter à nous quitter. Nous avons des affaires sérieuses à conclure, ici.

Lui souris-je avec toute la sympathie, même fausse, dont j’étais capable. Me doutant qu’il n’allait pas acquiescer aussi simplement à notre demande, je repris aussitôt.

-Enfin, de toute façon, nous avions presque fini. Je pense… qu’il serait dommage qu’on apprenne que vous ayez éconduit une importante source d’investissement. Finis-je sur un ton plus froid et sec qu’il ne l’avait été durant tout notre échange avec le Docker, marquant un peu plus le soutien que nous portions à Matsuda. Je suppose que vos seigneurs seront ravis d’apprendre qu’une partie de ce territoire pour le moins… austère, emprunte une route plus… florissante. Ajoutais-je en m’adoucissant. Bien sûr, informer les hauts dignitaires de ce pays afin de nous en rapprocher, faisait aussi partie de notre mission.

Je n’étais pas sûre que mon discours ait le même effet sur cet Ago que sur notre interlocuteur privilégié ; il pouvait y avoir, parfois, des personnes très buttées, shinobi ou pas, d’ailleurs. Je lui tendis alors la main, signe qu’il n’y avait entre nous aucune animosité.

-Et si vous nous disiez… ce que vous êtes venus faire ici, vous ? lui demandais-je finalement, la main tendue, attendant de voir s’il allait la serrer, ou pas… Je n’avais pas envie de m’en prendre à lui ni à ses collègues ; le but n’était pas de tuer mais de coopérer avec les « autorités » locales, il n’y avait qu’avec leur aide que nous pourrions progresser. Enfin, j’espérais que mon geste ne serait pas mal interprété du Docker et qu’il comprendrait qu’on ne pouvait pas, pour le moment, mettre en place quoi que ce soit à leur encontre. Pas dans cette maison…



Actions de Sazuka:
 

_________________

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Mar 2 Oct 2018 - 10:35
Votre manque d’ouverture envers Ago semblait le déplaire. Son masque qui affichait un visage triste et énervé semblait encore plus se dégrader dans ce sens. Une simple illusion fabriquée par votre cerveau, bien sûr, mais même dissimulé, l’inconnu visiblement membre du Trio Bleu était un livre ouvert.
Dommaaage...
Son corps était totalement fixe, y compris les nombreux tissus et drapés qui constituaient sa tenue. Il semblait vous fixer, mais l’obscurité provoqué par la bâtisse et son masque vous empêchait de voir correctement où son regard était fixé. Vu l’angle avec lequel il scrutait, ses yeux pouvaient être n’importe où.

Un grelot se fit soudainement entendre à rythme régulier. La source ne fut pas difficile à entendre, cela provenait de sa botte qui frappait contre le sol avec frustration et qui, étrangement, n’avait pas fait le moindre bruit lorsqu’il se cachait, ni même lorsqu’il s’était avancé vers vous. Un simple regard observateur vous permit d’ailleurs de repérer un Tantô dans sa main, totalement visible et prolongeant la longueur de son bras. Il l’avait sorti après être arrivé vers vous, et avec assez de discrétion pour que vous ne le repériez pas immédiatement.

Oh non, non, non. Remballe cette affreuse patte sale.

Il frappait votre main au niveau du poignet, non pas avec force, mais avec assez de fermeté pour comprendre que serrer votre main était tout sauf acceptable. Matsuda faillit fracasser sa table de rage, mais Ago leva un doigt de sa main gauche.
Tututu. Tu me connais suffisamment pour savoir que je me fiche totalement des affaires et des relations. C’est nul-nul-nul ! Haha, comment on peut aimer autre chose que… enfin… vous savez quoi. Bref ! Je m’égare. Ah non, pas du tout, j’étais bien dans mon monologue. Euhm… oui ! Oui oui ! Je vous dis pourquoi je suis là si vous me battez en combat ! Qu’est-ce que vous en dites-dites-dites ?
Stop bordel. Ca va trop loin, et ça ira forcément trop loin. Perdez pas de temps avec lui, partez. Je m'occupe de son cas. Nous nous reverrons plus tard – vous savez où me trouver après tout. Je vais mettre en place notre affaire en attendant une nouvelle rencontre.
Esquiver un combat ? Ah non ! Ca ne se fait pas ! Aller, on va bien s’amuser ! Et puis, vous savez que dans ma tê-tête, il y a de bonnes infos !

Vous saviez que chaque choix qui s’offrait à vous représentait un problème, et surtout, un risque potentiel. Une chose était de négocier avec un homme ferme mais sage, une autre était de gérer l’illogisme d’un homme dont le visage était dissimulé. Qui sait ce que votre choix entraînerait.

Refuser et quitter Mizu no Kuni

Rester et affronter Ago

Faire autre chose


Informations complémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Jeu 4 Oct 2018 - 17:19



Je n’aimais pas les suprises et encore moins les invités surprises… Mais maintenant qu’il était là, nous devions faire avec ou au moins l’écouter. Ce qu’il nous proposa semblait assez intéressant, cela-dit nous n’étions pas venus à Mizu pour nous battre. Je n’aimais pas ça, me battre ; pas si je pouvais l’éviter… Au moins, avec l’aide de Matsu, si cet ago et son trio ne l’assassinait pas entre temps ; nous pourrions déjà avoir quelques contacts avec d’autres Mizujin, et notamment avec un peu de chance, de hauts dignitaire ou suffisamment importants pour favoriser notre implantation dans leur pays.

-A vrai dire… Vos informations ne nous intéressent pas vraiment. Nous ne sommes pas là pour ça. Déclinais-je donc l’offre du ninja masqué. J’avais bien remarqué sa lame maintenant, c’était souvent ce qui me sautait aux yeux en premier lieu ; les samouraïs et moi… c’était une grande histoire. Malgré tout, j’avais quand même un petit regret à refuser de l’affronter… Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait avoir accès des informations sur un village rival… Mais dans le doute… Au moins, nous gardions nos couvertures sauves même si nous avions appris au Docker ce que nous étions, vaguement.

Ce fut donc plus par sagesse que par crainte d’éventuelles conséquences néfaste que j’avais refusé. Après tout… j’étais un médecin, Erina une « femme d’affaires » et Shôran un vieux proxénète bourru… Que pouvions nous faire face à des shinobis entraînés dans un village reconnu pour la rigueur de ses combattants ? Rien, vu que nous n’étions pas des Kumojin.

-Bien, nous ferons donc comme ça, Matsuda. Nous allons regagner Tetsu sans top tarder. Nous aurons plus d’une occasion de nous revoir, je pense. Adressais-je avec un léger sourire au docker en passant ma main dans les cheveux bicolores de Tsuzuramaru. Puis alors que mes deux comparses gardaient un œil sur l’homme tout autant masqué que dérangé ; je remballais tout ce que j’avais déballé pour notre court entretien. J’espérais vraiment que Matsuda tiendrait parole, et qu’il survive aux conséquences de notre rencontre. Sa maison ferait une parfaite première base ; s’il le voulait…

C’était tout de même dommage que tout cela ait tourné de cette façon, j’avais eu envie de voir les paysages de ce pays…

-Pouvons-nous au moins passer quelques jours dans votre pays ? Demandais-je quand même au dénommé Ago. Notre navire vient seulement d’arriver, et ne repartira pas aujourd’hui à priori. Je me doutais que Matsuda n’y verrait probablement aucun problème, mais à cet instant le plus problématique des deux, ce n’était pas lui… mais son « ami ».

Faire autre chose OU Quitter Mizu:
 



_________________

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Mar 9 Oct 2018 - 15:00
Derrière son masque inexpressif, le dérangé Ago fulminait. Il resta maître de lui-même seulement quelques secondes, avant de sautiller partout et de lancer son arme contre le mur… qui fut transpercé dans une violence inouïe. Un trou béant résidait désormais dans le bois, et alors que Matsuda s’apprêtait à river au rouge, Ago se dirigea vers la sortie.
Les gens. ne sont. pas drôles. Pas drôles du tout. J’veux plus vous voir ici. Si… SI JE VOUS VOIS… ah ah, bon. Fiouu. Bref, si je vous vois rôder dans le village, je vous entaille.

Le grelot au bout de sa chaussure s’entendit à chaque pas qu’il effectuait, puis s’arrêta uniquement lorsqu’il s’abaissa pour ramasser son arme, qui avait atterri plus loin, sans aucun doute grâce à un chakra d’une quelconque nature qui avait été trop solide pour les différents obstacles.

Au fond, il était surtout déçu d’une chose : Rien de ce qu’il avait pu faire ou insinuer ne lui avait permis de confirmer sa théorie, à savoir que les ‘’marchands’’ n’étaient que des infiltrés qui complotaient avec le maître des docks. Vous étiez restés dans votre rôle, et même si c’était ce qui lui déplaisait le plus, il ne voyait aucunement en vous un danger. Vous n’étiez qu’une insolence de passage.


Vous avez bien fait. Peu importe votre force. On se serait attirés vraiment trop d’emmerdes. Prenez vos affaires et retournez sur le navire, j’arrive dans quelques instants. Ce serait suspect que j’aille pas me plaindre un coup. Aucun sens des réalités ces types...

Entreposant de premières ressources pour le voyage, les quelques marins qui s’occupaient du navire veillaient surtout à effectuer des réparations et vérifications sommaires. L’accès au pont était évidemment autorisé étant donné que les travaux étaient effectués au niveau de la coque et de la quille.

Après quelques longs instants, Matsuda se révéla finalement. Une petite entaille provoquée par un lancer de kunai était visible sur sa joue, mais finalement rien de bien méchant.


Bon. Vous avez bien énervé Ago. Pas un problème en soi, mais il risque de nous espionner - enfin, plutôt moi - pendant un long moment. Si vous avez des demandes ou des questions, c’est le moment. Vous devrez lever l'ancre dès que possible. Avant que je calme la situation pour leur faire comprendre que pour faire tourner un putain de village, il faut des Ryo,… bah faudra limiter nos entrevues.

Informations complémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 Empty
Mer 10 Oct 2018 - 13:48



J’acquiesçais d’un léger mouvement de tête au dernières paroles du docker et fis signe à mes deux comparses. Nous n’allions pas rester plus longtemps. Il était inutile de se battre, et de révéler ce que nous étions exactement ; bien que nos compétences respectives n’aient aucun lien avec un quelconque clan de Kumo…

Et, enfin, nous quittâmes la bâtisse, reprenant dans le froid le chemin de notre embarcation. Nous aurions pu, sans doute, battre cet ago et peut être même son trio ; mais cela en valait-il vraiment le coup ? Quel genre d’ennuis nous serions nous attirés ? Nous ne le saurions jamais, tout ce qui comptait, c’était que personne ne se doute d’où nous venions réellement et d’ailleurs…

-Déjà de retour ? Tout ce voyage pour quelques malheureuses heures ? Dit le capitaine en nous voyant revenir.
-Oui. Nous avons pu faire ce que nous voulions. Nous accosterons au pays du givre. Adressais-je autant à Shoran et Asami qu’au capitaine de notre navire.

Ne savait on jamais qu’un éventuel espion embarque à notre insu pour surveiller nos faits et gestes ; même si c’était peu probable. En accostant au pays du Givre, il ne nous resterait plus énormément de chemin pour rejoindre Kumo ; et depuis ce pays nous pouvions rejoindre n’importe quel territoire. Oui, parce qu’il était assez difficile d’accéder à Tetsu par la mer. Et finalement Matsuda nous rejoignit à bord. Il avait visiblement eut une petite altercation avec… cet Ago très probablement. Bien… Ce n’était pas grand-chose.

-Oui, nous ne sommes pas venus pour nous battre ; pas cette fois-ci. Et, nous nous voyions mal débuter cette relation en éliminant des… « représentants » d’un village tel que Kiri. Le but n’est pas d’attirer les… « foudres » sur vous, ni sur nous. Soyez sûr que nous tiendrons parole. Et oui, quelques questions : cet Ago et ses… amis ; ne poseront aucun problème lors de la livraison des premiers matériaux ? De la venue des ouvriers et architectes ? Faut-il que nous prévoyions… une « rémunération » à leur destination ? Lui demandais-je donc alors que Shôran toujours sous les traits du vieil homme prit la parole.
-Vous savez, il y a plusieurs façons de nuire à quelqu’un, ou de le faire tomber. Nous pourrions faire passer cette « rémunération » pour un pot de vin venant d’une nation… rivale, comme… Tsuchi, Hi, Kaze ou encore Kaminari. Enfin, pensez-y, Monsieur Matsuda.

J’observais le Kumojin un instant. Il avait finement joué sur ce coup-là… C’était une… riche idée. Pour nuire au trio bleu, les faire passer pour des traitres ; et permettre à Matsuda de redorer son blason… Enfin, vous verrions ça une prochaine fois. Mais il était clair que cette option nous permettrait, si elle portait ses fruits ; d’avoir un accès plus… simple au reste du pays. Enfin, j’espérais que tous les villages de ce territoire n’avaient leur propre trio bleu… Je n’aimais pas trop les personnes instables.

-Nous allons bientôt appareiller ! Cria le capitaine.

Je tendis la main à Matsuda…

-Bien, Matsuda. Ravi de vous avoir rencontré, dans ce cas. Adressez votre courrier au Château de Gonza, à Tetsu.

Avant de partir, j'aurais pu le soigner... mais, je pensais que ce n'était pas une si bonne idée. Puis d'un coup, déballant rapidement ma mal de toutes ses affaire; je lui remis un colis.

-Tenez Matsuda; ce sont des médicaments. Je ne sais pas si vous en avez besoin, vous où vos concitoyens; mais... Nous dirons que c'est un cadeau pour sceller notre accord. Bon courage pour la suite. Souris-je légèrement.


Résumé:
 

_________________

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage - Page 2 T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[MISSION OFFICIELLE] Opération Espionnage

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: