Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[B/OFFICIEL/KIRI] Sonner l'alarme | PV Chihō & Arima

Aller à la page : Précédent  1, 2

Sam 26 Mai 2018 - 19:56
La bombe flash vient d'exploser, éclairant pendant un bref instant les environs d'une lumière quand bien même tamisée par la brume plus marqué depuis quelque minutes. Néanmoins, il vous faut seulement quelque minutes de patience pour voir une silhouette revenir vers vous. D'abord une masse sombre et lointaine, elle s'approche petit à petit et prend forme humaine.

J'ai vu votre flash alors je suis venu. Était-il avec vous ? Je l'ai trouvé inconscient, vous avez besoin d'aide ?

Questionna l'homme, d'un air amical, arborant un bandeau de Kiri sur son bras, alors qu'il porte sur son épaule, comme un vulgaire sac à patate votre partenaire, Khan, inconscient pour une raison inconnue. Son visage dissimuler à vos yeux, vous ne voyez pour l'heure que ses jambes.

Proposer à l'homme de se joindre à vous

Le questionner pour savoir où il a trouver votre coéquipier, etc.

Autre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 28 Mai 2018 - 5:51







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Le fier coéquipier qui se tapissait dans les hauteurs me rejoignait, lui aussi certainement très intrigué par cette Brume pour le moins surnaturelle. Il était tout aussi surpris que moi-même, me demandant où avait bien pu passer le viril gladiateur. Ne sachant point réponse à cette question des plus pertinentes, je lui avouais alors en avoir aucune idée.
“ Aucune idée. Il était pourtant là il y a encore quelques instants. “
Avouait le Shiranui, en arborant un air plus que perplexe sur cette disparition inexpliquée et inexplicable de son compère adorateur de la voie du Sabre. Remarquant l’ingénieuse idée de mon coéquipier reposant sur des petites clochettes, l’Apprenti ne se fit pas prier pour prendre celle que lui tendait le brun. L’attachant à sa ceinture dans plus attendre, afin d’user de ce stratagème des plus rassurants. Le tintement de ces carillons permettrait aux deux parangons de la Brume de ne point disparaître sans être remarqué. Je faisais un bref signe approbatif à l’idée du Kirijin, le remerciant pour cette épine sortie du pied. Cependant, Khan avait disparu et beaucoup de mystères planaient encore. Il fallait retrouver au plus vite sa trace, car cela n’était pas très bon que de revenir d’une mission en laissant un coéquipier derrière sans montrer le moindre signe de camaraderie digne des plus grands Nakama voguant sur le même rafiot à travers les mers azurées du Yuukan. Restant sur ses gardes, le regard perçant et à l'affût, le Shiranui tentait de trouver la moindre trace du viril gaillard ayant disparu. Malheureusement, à travers cette épaisse brume, cela était impossible. De plus, il n’avait pas particulièrement de compétences en pistage ou en repérage, ce qui n’arrangeait en rien l’affaire. Apparemment, le brun avait l’habitude de ce genre de situation, adoptant une gestuelle dénotant de son érudition que dans l’art de la chasse. Le Shiranui pouvait être heureux que son homologue soit fin traqueur, lui laissant l’affaire que de pister les traces du gladiateur, tandis que lui-même essayait de surveiller les alentours afin de s’assurer qu’aucune présence d’hostile ne se fassent montre. En effet, tout cela était peu rassurant et il valait mieux se méfier. Comment un homme aussi musclé et viril pouvait disparaître aussi soudainement ? Quelque chose ne tournait pas rond, et cette brume des plus espiègles n’était pas pour rendre l’atmosphère des plus sereines et rassurantes. Finalement, la seule solution semblait être d’user d’une bombe lumineuse. C’était encore une idée brillante. Au moins, si Khan s’était simplement égaré, cela lui permettrait de nous repérer et de nous rejoindre au plus vite. De plus, si des engeances viciées habitaient la brume, nul doute qu’elles fuiraient devant cette lumière aveuglante. Abritant mon regard de la détonation, je laissais le Kuronushi user de son plan et irradier ces marécages brumeux, mais surtout pernicieux, de cette puissante explosion de lumière. Décidément, le bougre avait mis le paquet. Avec un tel éclat incandescent, nul doute que le disparu nous repérerait aisément s’il était toujours bon pied bon œil et encore dans les parages. Quelques minutes passèrent et toujours rien. Il fallait croire que les carottes étaient cuites pour le jeune Watanabe. Le Shiranui allait accepter la chose, se rendant amplement compte de cette tragique destinée que tout Shinobi devait accepter. Mais contre toute attente, une silhouette commençait à apparaître à travers le voile nuageux. Attentif, le Shiranui demeurait quand même alerte et sur ses gardes, préférant rester prudent. Peut-être que son compatriote était bel et bien vivant… Ou bien s’agissait-il d’un hostile ? En tout cas, avec cette satanée Brume, il était impossible de savoir ce qui était en train de se ramener en leur direction. J’envoyais un regard en direction de mon collègue, afin de lui signifier qu’il fallait être prudent, mais surtout m’assurer qu’il était prêt en cas de querelle. Je ne doutais pas un instant que le brun devait être de mon avis, mais cela ne mangeait pas de pain. Soudain, un homme étrange émergea des ténèbres. Le personnage pouvait sembler un brin goguenard. D’ailleurs il transportait sur son épaule ce qui semblait être la dépouille du pauvre Genin disparu. On ne distinguait pas bien son visage, mais ces bottes étaient reconnaissables. Il s’agissait du modèle que les trois Genin arboraient avec fierté depuis leur fructueuse petite virée au port. Cela aurait été cocasse que ce ne soit qu’une coïncidence. L’hurluberlu arborait un bandeau de la Brume et semblait tout à fait avenant. Cela paraissait trop beau pour être vrai, mais il n’y avait aucune raison de ne pas lui faire confiance. Cependant, il fallait tout de même rester prudent et s’assurer qu’il s’agissait bien d’un allié et non d’un usurpateur essayant de les piéger de manière finaude. Le Shiranui fit mine de rien, préférant jouer le jeu du Candide plutôt que du méfiant, afin d’endormir les soupçons. Le gredin se trahirait tôt ou tard si ses intentions s’avéraient viciées, ce qui laisserait l’occasion de lui répondre d’un bon coup de surin dans l’œil. Soit c’était un allié, soit un malandrin, mais le doute était aussi nébuleux que la Brume berçant les lieux. Il fallait la jouer fine sur ce coup-là. Le Shiranui s’esclaffa, affichant son air le plus ahurit afin de faire montre de son innocence.
“ Vous tombez bien ! Nous cherchions notre ami ! Mais que lui est-il arrivé ? “
Cherchant à voir, sans trop s’avancer en direction de l’étrange personnage, si le corps désarticulé avait encore la tête sur les épaules (dans tous les sens du terme), mais aussi son propre bandeau. La ruse était finaude, mais la mascarade se jouait-elle uniquement par le jeu d’acteur de l’Apprenti Sabreur ? Cela était encore bien nébuleux.


Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Lun 28 Mai 2018 - 11:41




Sonner l'alarme




Le shinobi de la brume attendit, calmement. Il se doutait bien que leur compère ne se montrerait pas dans la seconde après l’utilisation de la bombe, mais tout de même, le temps commençait à être long. Autant dire que tout ceci n’était pas rassurant pour la condition possiblement morbide du disparu. Enfin, au pire des cas, vu le rang de la mission, et l’organisation du village en ayant mis trois Genins dessus, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il n’y est aucun soucis durant l’intervention en territoires « hostile » sans personne compétente à diriger la mission. Non pas qu’ils ne pouvaient se débrouillés eux-mêmes, mais il trouvait ça bizarre qu’une mission de ce rang soit confié à trois personnes fraichement devenue ninjas. Enfin, tout du moins officiellement parlant. Mais un bruit attira son intention. Il posa sa main sur le manche de son katana, se retournant vers la provenance de celui-ci, il vit un homme, assez grand, débarquer avec devinez qui sur l’épaule. Difficile de le rater avec ses bottes. Mais pour Arima, c’était louche.

- Vous tombez bien. Vous n’avez pas idée de comment il a pût se retrouver dans cette position délicate ?

Il passa dans le dos du ninja inconnu, prétextant ramassé la carcasse de sa bombe aveuglante pour la réutilisé plus tard d’une façon ou d’une autre, pour en profiter et regarder rapidement, si déjà leurs camarades était en bonne santé, mais aussi, petit détail certes possiblement sans intérêt, mais qui pourrait changer la donne, s’il avait encore son bandeau. Après tout, s’il ne l’avait plus, l’inconnu se l’était peut-être approprié pour passer pour un allié. Enfin ceci dit, ils étaient relativement proche du village, donc il ne pensait pas qu’un shinobi ennemis s’aventurerais si près d’ici, seul qui plus es.

Il revint ensuite près de son camarade une fois les informations visuelles qu’il voulait obtenues, néanmoins, il avait une petite idée en tête. Il se tourna vers son seul camarade encore valide, et lui proposa de reprendre la mission avec leurs nouveau camarade, lui fermant la marche depuis la cime des arbres comme plus tôt. Officiellement, pour couvrir plus de terrain, officieusement, pour garder un œil sur leur nouvel ami. Il hocha ensuite la tête vers Suijin, puis le nouveau venu avant de bondir dans les arbres de nouveau, dans un tintement distinctif de clochette.

Il resta accroupit sur la branche de l’arbre, attendant simplement que Suijin reprenne la marche. Ils devraient trouver encore un ou deux endroit pour la construction de tour, après quoi, ils devraient pouvoir rentrer. Enfin, si on suppose que le nouvel élément est bien allié, et qu’il ne tentera pas de les poignardés dans le dos. Chose qui serait fort déplaisant, s’il pouvait éviter de tremper sa lame dans le sang, il s’ne passerait bien. Il n’était pas d’humeur à tuer aujourd’hui, plus à trainasser sans rien faire en fait. Enfin, de toute façon, au moindre faux pas de leur nouvel ami, il n’hésiterait pas et l’exécuterait sur le champ par une attaque en tenaille avec Suijin. Enfin, en espérant que son collègue est bien comprit la raison de son retour dans les arbres malgré l’ajout d’un membre dans leurs petite escouade. Il ne doutait pas cependant qu’il comprendrait, il n’avait pas l’air du genre stupide, donc il ne s’inquiétait pas trop pour ça. Non, ce qu’il l’inquiétait, c’était leurs capacité à effectuer une attaque coordonnée sur une cible pouvant littéralement user Khan comme un bouclier de chair et de sang. Enfin, il pourrait aisément « briser » le bouclier, mais nul doute que ce ne serait pas très bien vu, aussi bien par son camarade, que par le village en lui-même.




résumé:
 

_________________


Dernière édition par Kuronushi Arima le Lun 28 Mai 2018 - 17:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 28 Mai 2018 - 16:46
Le poids sur ses épaules est quand même assez lourd. Le jeune sabreur inconscient pèse quand même son poids en plus de ses épées jumelles. L'homme aurait du s'en débarrasser et les laisser dans le marécage un peu plus loin. Un poids en moins, mais en même temps, il en connait l'importance et ne pouvait se résigner à abandonner un tel trésor de la sorte et venir le rechercher plus tard pourrait s'avérer compliqué en ces lieux.

Observant les deux garçons, il les laisses l'observe et faire le tour, espérant que le bout de tissus bleu qu'il a mit sur le front du garçon à la place de son bandeau, qu'il arbore à sa place, aurait l'effet escompter de leurrer les deux genin. Un nœud bleu dans les cheveux blond, ça doit avoir le même effet. Surtout s'ils ne peuvent voir le front et ainsi le symbole du village.


Je n'ai fait que le trouver, mais vous, je pourrais tout aussi bien vous retourner la question. Si cela se trouve, vous l'avez assommé en espérant le faire tuer ensuite par des animaux sauvages en les ameutant avec votre flash ? On ferait d'ailleurs mieux de bouger avant de voir je ne sais quel carnivore arriver sur nous.
Continuant de porter Khan, il se met alors en marche, vous suivant alors pour continuer la mission visiblement. Il vous a retourné la pareil, pour tenter de semer le doute le concernant et vous empêcher de douter davantage de lui. Néanmoins, il se montre bien moins inquiet que vous, sauf concernant les animaux qui pourraient surgir. Il presse d'ailleurs un peu le pas, marchant derrière Suijin sous les regards d'Arima qui continue de jouer à chat perché.



Dissimulation dans la brume...
Murmura-t-il alors en maintenant discrètement le sceau de confrontation avec sa main libre. La brume reprenant alors davantage de terrain, rendant toute progression compliqué et plus encore pour Arima dans les arbres qui ne peut plus voir les autres branches à l'exception de celle sur laquelle il se trouve. Le ninja ayant jusque là tout fait en sorte de garder Suijin en vue s'approche davantage de lui, un kunaï en mains pour garder la discrétion de son attaque, encore une fois. Il avait réussi à avoir le premier sans faire de bruit. Il pourrait en être de même ici avec Suijin peut-être...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 29 Mai 2018 - 18:39







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Les deux coéquipiers toujours bon pied bon oeil n’avaient pas eu l’occasion de se concerter au préalable, mais fort heureusement, le Kuronishi adopta une attitude similaire au Shiranui. Tous deux s’étonnant de la situation que de voir un goguenard Shinobi de la Brume (vicié ou pas) apparaître en portant le gladiateur sur son épaule. C’était un peu louche quand même, mais cela était tout à fait possible. Mais en tant que pragmatique, la méfiance était tout de même de mise. Espiègle et malicieux, le brun réussit à merveille à se faufiler afin de ramasser quelque chose lui permettant d’examiner si le corps désarticulé que transportait l’individu était bien celui présupposé, ainsi que de vérifier certainement quelques informations corroborant la version offerte par le malandrin. Suijin le fixait avec un air placide, tentant de ne pas éveiller le fait qu’il se méfiait de ce sacripant qui paraissait un poil trop… En fait il avait une tête de fouine. C’était ce qui s’avérait particulièrement louche. Ce regard vicieux et ces oreilles outrageusement pointues… Pourquoi fallait-il tomber sur un Shinobi alors qu’une superbe Kunoichi aurait été tout de suite bien plus sympathique à croiser dans ce satané marécage déjà suffisamment horripilants pour ne pas vouloir en rajouter. Le Shiranui était loin d’être certains qu’il s’agissait bel et bien d’un allié, mais il était tout aussi insufflé par le doute concernant l’hostilité du personnage lui faisant face. Il se contentait donc de continuer à prétendre faire une totale confiance quant à l’identité du bon Samaritain ayant sauvé Khan d’une mort atroce qui aurait découlé de son corps inconscient traînant dans les marécages boueux et humides.
“ Mais pas du tout, c’est juste que nous cherchions notre compère. Regardez, nous avons tous les trois les mêmes bottes assorties. On est les meilleurs amis du monde, on passe plein de temps ensemble à faire les boutiques et à aller boire des pots en allant draguer quelques demoiselles. Enfin, bref. Dès qu’on sera rentré, permettez qu’on vous invite à aller se jeter un godet tous ensemble pour vous remercier de votre aide. “
Le Shiranui montrait la preuve de leur grande amitié, exposant les magnifiques bottines. Son interlocuteur ne pouvait pas contester le fait que ceux partageant ces magnifiques apparats devaient être comme frères de sang. Impensable donc qu’ils désirent s'entre-tuer. Usant d’une remarquable malice, le Genin invitait alors le bougre à se joindre à leur compagnie. Si avec ça, cela n’endormait pas les soupçons du Shinobi inconnu, ce dernier était alors d’une remarquable perspicacité. Un petit regard s’échangeait alors entre les deux Kirijin, afin de bien marquer tacitement que prudence était mère de sûreté. Au moindre signe révélant une mascarade, le courroux vengeur devrait châtier l'invité surprise. S’envolant alors dans le ciel tel l’acrobate aérien qu’il aimait être Arima se tapissait en profitant de l’orée de la flore. .Ainsi, l’expédition reprit de plus belle. Apparemment, il était pressé de détaler de l’endroit. Du moins, c’est que qu’il semblait vouloir faire croire. Suijin ouvrait la marche, la clochette tintait au gré de ses pas. Les paroles de l’inconnu étaient bien mal avisées. Suijin comprenait qu’il s’agissait certainement d’un hostile essayant de les piéger. Il lui avait prouvé grâce aux bottes le puissant lien les unissant dans une quête commune, rendant la tentative de justification caduque, car les trois Genin se connaissaient. Mais le plus pertinent était son histoire d’animaux sauvages. La faune se terrant dans ces marécages putrides n’aurait certainement pas rappliqué aussi facilement en voyant une puissante lumière, car comme le décor le laissait supposer, l’endroit était plutôt propice aux ténèbres. Les animaux, même prédateurs, n’aurait pas réagit de la sorte avec un élément venant perturber leur routine. Cela aurait même certainement fait fuir la plupart des bêtes abyssales. Suijin esquissa un sourire, aisément dissimulé par le fait qu’il tournait le dos au malandrin. Arima était certainement prêt à intervenir au moindre signe trahissant la félonie du personnage. Chose qui ne manqua pas, la Brume revint s'insinuer avec rage. Il y avait un moment ou trop de coïncidences ne faisaient que corroborer les hypothèses. Continuant de marcher sans éveiller soupçon, le fier Shiranui décidait alors d’agir. Glissant avec délicatesse sa main dans la sacoche qu’il transportait, afin de prendre un des délicieux Bento. Cela n’était pas à cause de la faim, pourtant étant là depuis trop longtemps, mais plutôt à un autre dessein. Ouvrant délicatement le couvercle, le jeune intrépide se mit alors à conter quelques mots au freluquet qui en profiter pour se faufiler de manière viciée dans son dos.
“ Les subterfuges en imposent aux non-initiés. “
Soudain, contre toute attente, le fier Apprenti se retournait, affichant un air goguenard de ses fines prunelles perçantes. L’enfoirée était juste derrière lui, prêt à le suriner sans vergogne. Dans un geste vif et puissant, le Genin lança alors le délicieux curry en direction du visage du saltimbanque, afin de l’aveugler. Les épices feraient que ça allait lui provoquer peut-être des brûlures oculaires, ce qui aurait été parfait pour ce crime de félonie qu’il osait commettre sans vergogne. Dégaina sa lame et la pointant alors vers la silhouette qui se dessinait -ou pas- à travers le nuage évanescent, mais joueur, l’épéiste somma l’individu de s’expliquer, mais surtout d'abdiquer.
“ Ah ! Vous croyez que la Brume est votre alliée ! “
Avec un peu de chance, le coéquipier entendait la voix rauque et vindicative du Shiranui et viendrait l'aider à pourfendre le vil démon sorti des enfers venus pour voler les magnifiques bottes qu'ils arboraient fièrement. Cela ne faisait quasiment aucun doute que le gredin désirait obtenir ces précieux trésors, mais il ne les aurait pas aussi facilement. Il faudrait d'abord leur passer sur le corps.


Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Mar 29 Mai 2018 - 19:51




Sonner l'alarme




Arima suivit non sans mal le petit groupe, la brume ne rendant pas la progression aisée, bien au contraire. Il vit par la suite la brume devenir plus épaisse de nouveau, chose que notifia bien vite le shinobi qui opta pour une approche plus terre à terre. Il serra la clochette dans sa main afin d’atténuer le bruit et faire penser qu’il était bien plus loin qu’il ne l’était d’ores et déjà. Marchant derrière eux à une distance qu’il estimait être d’une dizaine de mètres au vu du son répété de la cloche durant le déplacement de son compagnon de voyage, il décida de garder le rythme, afin de pouvoir les suivre sans prendre trop de distance, et en toute discrétion. Se repéré au son de la cloche n’était pas évident, mais il avait connu pire comme situation, de plus, il avait les traces de pas dans la boue pour l’aider dans sa « traque » à l’aveugle. Il pesta intérieurement, se disant qu’en cas de problème, il devrait agir vite, très vite… Il posa une main sur le manche de son katana, entendant Suijin hausser le ton d’un coup.. Bordel… Il augmenta le rythme et hurla un coup pour prévenir son allié, sortant sa deuxième et avant dernière bombe flash qu’il lança au pied de l’assassin, hurlant une chose que seule Suijin pouvait comprendre comme étant la bombe flash.

Enfin, il se ravisa en se disant que si l’ennemi fermait aussi les yeux, ils se retrouveraient handicapés… Soit. Il s’avança alors vers son compatriote, et remarqua deux silhouette, . Une odeur de curry emplissant l’air à la suite de ce spectacle. S’approchant le plus rapidement possible en dégainant son katana rapidement, espérant faire mouche avec sa technique, et surtout, espérant ne pas toucher son collègue au curry. Il aurait voulu faire ça, mais le risque de rater était trop grand, il se contenta de pester et lancer une volée de kunai en direction de la silhouette qu'il jugeais être l'ennemis





_________________


Dernière édition par Kuronushi Arima le Sam 2 Juin 2018 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 1 Juin 2018 - 17:14
S’approchant de Suijin en silence, un kunaï en main et Khan toujours inconscient sur son épaule, il espère l’attaquer sournoisement. Mais c’est sans compter la vigilance du jeune genin qui réagit rapidement avec un bento qu’il lance sur son ennemi. Sous la surprise de la contre attaque inopinée, et sans même chercher à savoir la nature du projectile, il se déleste du point du sabreur en le lançant pour l’utiliser contre boucler et possible entrave temporaire pour Suijin.

Ayant cependant reculer à cause de l’attaquer du bento, il revient maintenant…


Bien tenté, mais ce n'est pas avec cela que tu m'auras !
Une attaque surprise, avec le premier objet qu'il avait sous la main. Le shinobi ennemi était forcé de reconnaître que Suijin faisait preuve d'inventivité et dés lors d’improvisation pouvant être problématique. Néanmoins, il ne compte pas en rester là et revient à la charge pour tenter une nouvelle attaque contre lui…



Enfoiré !
Pesta le ninja alors qu'il venait de se prendre l'un des kunaï lancé par le second Genin, chose stoppant une nouvelle fois son attaque contre l'apprenti sabreur. Il espérait en réalité qu'Arima prendrait davantage de temps pour les rejoindres et pour réagir. Il voulait avoir le loisir d'atteindre à l'intégrité physique de Suijin. Mais il s'est montré trop avare, agissant trop rapidement au lieu de laisser la confiance s'installe petit à petit. Voilà donc que maintenant, il se retrouve blessé au bras, sans aucun moyen de pression sur les genins. Il se recule dans la brume, extirpant de son bras le projectile. Il escompte prendre quelque minute pour réfléchir à une nouvelle façon d'attaquer. Son brouillard le dissimulant toujours. Il sait qu'il a encore quelque minutes devant lui avant qu'il ne s'estompe. Il a encore le temps d'agir. Mais comment ?

(pour Suijin) Esquiver Khan/le réceptionner en finesse/se le prendre et s’écrouler sous le poids de celui-ci

Poursuivre l'ennemi dans la brume

Se concerter et créer un plan pour attraper l'intru

Regagner les portes du village et signaler l'intru

Autre




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 2 Juin 2018 - 15:22







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Tout dérapait inexorablement vers une querelle des plus assassines, alors que la félonie emplissait la brume d’une malice viciée. Comme supposé, le malandrin était bel et bien un vil ennemi essayant de se jouer d’eux, afin de les dépouiller ou même pire encore. Heureusement, le Shiranui n’était pas né de la dernière pluie, humant l’entourloupe dont ils étaient les proies. Usant de subterfuge pour tâter le terrain et s’en assurer, il avait vu juste. L’histoire de l’homme ne tenait pas la route et son comportement trahissait que quelque chose ne tournait pas rond. Les cris d’Arima se palpitaient en échos se perdant dans le lointain, tandis que leait prédateur révélait sa véritable nature de loup pour l’homme. Félicité qu’il n’y ait point méprise, car cela se serait révélé fort cocasse. Le coup du curry s’avérait un excellent palliatif. Au mieux, si le personnage s’avérait réellement un allié, il aurait juste reçu du Curry à sa face, et peut être eu les yeux atrocement brûlés par les épices, mais rien de bien fâcheux. En revanche, dans le pire des scénarios, comme c’était présentement le cas, alors le masque tomberait en exposant au grand jour la nature hostile de son porteur. Le rustre osait lancer le corps désarticulé du pauvre Khan afin de s’en servir de bouclier. Le Bento éclatait dans un déluge évanescent (ou pas) de curry, lorsqu’il rencontrait en plein vol le corps musclé du gladiateur inconscient… ou peut être même refroidi. Le Shiranui rattrape son comparse inanimé, manquant de glisser à cause du sol boueux et de l'énergie cinétique emmagasinée dans le lancé de Sabreur à son encontre. Malédiction, cela mettant Suijin dans une position bien peu propice pour contre attaquer. Cette félonie était impardonnable et demandait un châtiment à la mesure du crime infâme qui avait été commis. Le goguenard recule afin d’évaluer la situation, comprenant bien vite qu’il ne s’agissait que d’un délicieux Curry, puis charge à toute meringue surin à la main. Heureusement, le Kuronushi était vif et intervient à temps afin de sauver ses collègues d’une bien périlleuse situation. Réussissant à interrompre la charge du forcené en lui plantant dans le lard un Kunai vengeur à la volée. Mise à mal, l'infâme effectue alors un repli stratégique, disparaissant en se tapissant dans la brume comme un gros rat perfide s’étant pris une bonne déculottée. Le Shiranui en profitait pour voir comment allait son ami de la Confrérie. Était-il bon pied bon œil et juste endormi ou bien mangeait-il les pissenlits par les racines. Mettant rapidement le collègue au marécage dormant sur son épaule, l’Apprenti Sabreur se recula et allait rejoindre le jeune adorateur des hauteurs arboricoles afin de se regrouper. Le gaillard blondinet était lourd, mais ce n’était pas vraiment handicapant pour un fier parangon musclé et aussi viril.
“ Le salaud ! Il va surement revenir. On fait quoi ? T’as un plan ? “
Suivant la décision d’Arima, le vaillant Kirijin essaya de réveiller le pauvre bougre dans les pommes, du moins, si ce dernier était encore de ce monde...


Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Sam 2 Juin 2018 - 15:53




Sonner l'alarme




Le Kuronushi, rapidement, posa la main sur son katana en fixant l’endroit où s’était replié le shinobi/assasin des brumes. Il pesta et composa quelques mudras en grognant. Il commençait sérieusement à en avoir marre de cette enflure. Il écouta son camarade et le fixa du coin de l’œil, son regard était froid, en disant long sur son envie de tuer l’ennemis. Ce qu’ils allaient faire ? C’était pourtant évident… Il dégaina rapidement son katana, libérant une bourrasque de vent assez conséquente, qui dégagea la brume en face d’eux, et ceux, à peine l’ennemis disparu. Il n’avait pas l’intention de lui laisser la moindre seconde de répits.

- On le tue. C’est ça le plan.

Sa voie était sèche, aussi tranchante que la voie de son arme, qu’il rengaina d’ailleurs calmement en regardant la brume partir devant eux, sous le regard glacial d’Arima. Son envie de meurtre était palpable. L’atmosphère était lourde, très lourde, tandis qu’on pouvait entendre le bruit du point d’Arima se crisper autour du manche de son arme. Il regardait droit devant lui, prêt à bondir sur sa proie dès qu’elle serait visible. Il en avait plus qu’assez de jouer, plus qu’assez de tourner autour du pot, avec un homme qui en voulait clairement à leurs vies. Non, il voulait du sang ? Il allait en avoir, et pas qu’un peu… Malheureusement, c’est surtout le sien qui tapisserait les arbres du marais.

- Il m’a énervé…

Le shinobi manipulateur du sang murmura alors un mot en composant des mudras, tandis que la brume se dissipait. Kekkou Keimetsu, furent les mots qui sortirent de sa bouche. Son corps se couvrit alors de marques rouges, tandis que ses yeux s’injectèrent de sang, se rythme cardiaque semblait s’emballer, tandis qu’il respirait plus fort. Il l’avait cherché, il allait l’avoir… Son rythme sanguin augmentait, progressivement, il ne voulait pas trop presser la technique non plus, sinon son cœur ne tiendrait pas plus de quelques minutes tout au plus.

- Gagne du temps… Cette technique à besoin de préparation.

Il s’appuya contre un arbre en posant une main sur son cœur, un sourire carnassier aux lèvres. L’accélération de flux sanguin, provoquait une drôle de sensation, mais elle n’était pas désagréable. Peu à peu, il sentait son flux prendre de la vitesse, ses muscles réagissant à l’apport de sang plus important, tandis que son sourire s’élargit. Il respirait fort, comme sous l’emprise d’une puissante drogue améliorante. Mais sans les effets néfastes à long terme que cela pouvait provoquer. C’était probablement l’une de ses techniques les plus poussée, capable de rivalisé avec les portes célestes s’il arrivait à l’améliorée. Autant dire qu’une fois sa préparation terminée… Le chasseur deviendrait la proie. La brume n’était plus un souci, il savait comment s’en débarrasser, et dans le fond, il se maudissait de ne pas y avoir pensé plus tôt.





Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 4 Juin 2018 - 17:56
L’avantage qu’il aurait pu avoir s’est envolé en un instant, avec ce kunaï qui s’est planté dans son bras. L’arrivée du troisième genin plus tôt que prévu était signe d’ennui pour lui. Ferait-il le poids contre deux ninja de Kiri ? Il n’en savait diablement rien. Il l’espérait et plus encore, il n’avait pas le choix. Bien que la fuite puisse être une hypothèse.

Pour l’heure, il se retire dans la brume, retirant le kunaï de son bras en grimaçant un peu. S’ils veulent jouer de la sorte avec des projectiles. Il peut tout à fait faire de même. C’est ainsi, qu’il se débarrasse des deux Kunaï, en les lançant dans la direction de ses deux cibles. Allait-il faire mouche ? Peut-être que oui, peut-être que non. Après tout, si la visibilité était rendue mauvaise pour les autres, elle l’était également pour lui ayant maintenant perdu sa concentration.

Une bourrasque de vent, vient alors chasser sa brume dans sa direction. Sous la surprise, il se redresse, se retrouvant avec quelque feuille humide sur lui. L’avantage du marécage étant qu’il n’y a aucun gravas pour être soulevé par une telle technique.


A votre place, j’aurais pris la fuite. Votre coéquipier est grièvement blessé. Voulez-vous qu’il meurt ?

Mentit l’homme pour les dissuader de continuer l’attaque contre lui. Après tout, il avait eu le loisir d’entendre toute la conversation et il redoute assez bien ce que préparait celui qui avait déjà réussi à le blessé.

Comme pour tenter encore de les dissuader, il compose maintenant des mudras pour profiter de l’eau avoisinant et faire apparaître à ses côtés un dragon aqueux moyen prêt à charger vers les trois jeunes.

Continuer le combat

Fuir

Se séparer

Autre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 6 Juin 2018 - 16:26







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless




Un plan simple et efficace. Tuer l’adversaire. Le Shiranui approuvait, bien que la situation était un poil épineuse. Le gredin ayant osé tenté de les occire allait le regretter amèrement. Khan était hors jeu et il semblait vain de tenter de le réveiller. Arima dégageait les deux Kunai qui arrivait grâce à une bourrasque de vent balayant la brume devant eux, ainsi que les projectiles, découvrant alors le sournois personnage qui semblait leur en vouloir pour une mystérieuse raison. Il devait être être doué pour oser s’en prendre à plusieurs Kirijins, ou tout simplement se baser sur les subterfuges et pas réellement dangereux dans une querelle frontale. La seconde option était la plus vraisemblable, car il usait avec une vilenie sournoise preuve de sa félonie. Arima comptait se débarrasser de l’obstacle mettant en péril la réussite de la mission, ce qui était tout à fait normal. De plus, il fallait s’occuper du Watanabe tombé au combat.

“ Faisons ça. Je vais gagner du temps. “

Ne pas perdre de temps était la solution la plus avisée. Profitant de l’occasion pour discrètement préparé une petite surprise à l’hostile en train de faire apparaître une masse d’eau, le Shiranui allait lui faire comprendre qu’il avait péché par orgueil. Tandis qu’Arima effectuait une technique étrange alors qu’il se recouvrait de tatouages ésotériques et sanguins, Suijin armait son tir, avant de lancer avec précision un Kunai en visant subtilement l’adversaire près de son engeance aqueuse, dans un but non pas de le planter directement, mais de les faire surtout exploser. Cela permettrait de dissiper le dragon des eaux. Offrant alors une ouverture pour que le comparse l’achève vite fait bien fait afin de poursuivre la mission, si le Sabreur n’était pas en train de rendre son dernier souffle. Le lancer n’était pas évident afin de maximiser les dégâts et bien faire mal à l’adversaire tout en s’assurant que l’invocation soit dissipé, mais en tant qu’adepte du Kentjutsu il n’y avait pas trop à s’en faire. Le Kunai du courroux vengeur filait telle le vent, explosant dans une effervescente frénésie balayant la zone grâce au parchemin explosif qui fut placé dessus et activé avec malice. L’opportunité était parfaite pour le Kuronushi d’attaquer.


Résumé:
 





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Mer 6 Juin 2018 - 17:10




Sonner l'alarme




Son cœur augmentait la cadence de ses battements… De plus en plus rapide, il sentait ses muscles se tendres, tout son corps semblait être en ébullition, tandis qu’il laissa son partenaire distraire le shinobi ennemis, chose qu’il semblait plutôt bien réussir, à l’aide d’un kunai soigneusement relié à un parchemin explosif. Le manipulateur sanguin sourit, sa technique fin prête, il pris une impulsion en direction de l’adversaire, traçant tel une flèche près de son allié pour passer au travers l’amas de poussière engendré par l’explosion, dégainant son katana une fois face à l’ennemis avec un sourire carnassier sur le visage.

- Je te tien…

Tout semblait être au ralenti aux yeux du shinobi de la brume, l’accélération sanguine stimulant aussi bien ses muscles que ses sens et donc ses réflexes par extension. Il tenait sa proie dans ses griffes acérées, une sensation indescriptible. Il était certain de voir le regard effrayé du ninja ayant tenté de lâchement assassiner son compatriote, tandis qu’il dégaina son katana rapidement, faisant croire à une technique au sabre similaire à un Iai. Mais non, ce qui suivit était bien pire qu’un simple coup d’épée. La lame se leva, dans un mouvement diagonale de bas en haut, vers la droite, tandis qu’une lame de vent s’en échappa, comblant les quelques mètres séparant les deux guerriers en une fraction de seconde.

L’ennemis aurait pût bloquer le coup avec un kunai, si ça n’avait était qu’une simple attaque au katana, mais une lame de vent capable de fendre la roche… Aucun doute que les options étaient plus que limitées. Soit, par un miracle absolu, il réagirait à temps pour esquiver une partie de l’attaque, soit il se rendrait compte que sa tentative de défense face à ce qui devrait être un coup de lame ne fonctionnerait pas comme prévu.. Soit il mourrait, découper en deux par la lame invisible, comme une bonne parties des arbres derrière lui par la suite. La simple idée de voir cette scène le faisait frissonner, une victoire en combat réel, l’élimination d’une menace… Il n’y avait rien de plus palpitant dans la vie d’un shinobi, l’accomplissement d’un art qu’est l’art de tuer, la satisfaction de voir son entraînement payé.

Il avait eût du mal à développer ce genre de technique, afin de créer un style de combat qui lui serait propre, et il était temps maintenant de voir si cet acharnement en valait la peine, si tout ce qu’il avait accompli jusque-là avait un sens. C’était maintenant qu’il pourrait constater la capacité de combat de ses techniques, le moment où il rentrerait avec la satisfaction d’avoir vaincu, la gloire d’avoir éliminé une menace n’était pas sa priorité absolu, il voulait juste voir, voir si sa force était suffisante pour venir à bout de ce fourbe. L’assassin semblait déjà en mauvaise posture au début du combat. Le bras blessé, son atout de surprise retiré… Il avait bien tenté de dissuader le petit groupe de poursuivre l’assaut.. Il bluffait. Il était désorganiser, paniquer… Il avait tenté de sauver sa peau en faisant croire qu’il avait la supériorité, mais ça ne prenait pas, le jeune apprenti sabreur l’avait compris lui aussi, en acceptant de gagner les quelques secondes précieuses dont avait besoin l’épéiste écarlate pour finaliser sa technique d’augmentation physique. Il ne pouvait pour l’heure pas la tenir très longtemps, mais si tout se déroulait selon ses plans, ce serait très amplement suffisant pour écraser la menace se dressant entre eux et le succès de la mission.






Résumé:
 

techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 6 Juin 2018 - 22:53
Le dragon qui prend forme mais ne charge pas pour les attaquer. Il explose avant même que l'idée du ninja puisse être de le lui permettre. Gerbe d'eau qui retourne dans le marais. Arrosant l'homme ainsi que peut-être les Kirijins bien qu'étant un peu plus loin. L'homme grogne sous l'effet de l'explosion et recule un peu. Il se frotte alors le visage et alors qu'il relève le regard, il voit le second genin foncé sur lui à toute allure, son apparence physique n'étant plus la même.

Une attaque au corps à corps rapide et fulgurante. Il aurait pu y rester. Réellement, mais sa capacité lié au suiton lui permet d'esquiver tant bien que mal la technique aussi surprenante fut-elle. Il en ressort blessé, mais bien moins que s'il n'avait point pu l'esquiver partiellement en changer son corps en eau. Après tout, on ne peut trancher l'eau.



C'est plutôt l'inverse.
Souffla-t-il douloureusement à cause de ses blessures, alors qu'il reprend maintenant une constitution normale en face d'Arima enchainant rapidement deux techniques. Il commence par propulser un puissant jet d'eau de sa bouche sur le genin à sa porter avant de composer une série de Mudra afin de tenter de faire une prison aqueuse autour d'Arima. Il sait qu'il doit agir vite, profité de la surprise de dévoiler sa capacité spéciale et l'esquive qu'il vient de faire pour tenter d'emprisonner le garçon. Celui-ci étant clairement bien plus dangereux que celui resté en retrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 9 Juin 2018 - 12:37







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Le marécage brumeux était un lieu mal fréquenté. L’implacable vérité coulait de source, tandis que la querelle se mouvait en une rixe des plus assassines. On ne pouvait pas se balader tranquillement dans les parages apparemment. Tandis que le Kunai explosif faisait son office, balayant l’engeance draconique dans une l’effervescente pluie de son trépas, le malandrin grognait de se voir tenir tête de la sorte par les Genins désireux que de rendre justice au nom de Khan s’étant fait avoir. Le crime ne resterait pas impuni bien longtemps, Arima ayant fini ses psalmodies hérétiques venait de terminer de se préparer à châtier le détracteur de leur petite virée officielle en ces lieux. Que voulait cet étrange personnage ? Peut-être que la réponse ne serait jamais connue, car les vaillants Kirijins ne comptait pas le laisser s’en tirer bon pied bon œil. Il allait manger les pissenlits par la racine, autant que faire se pouvait que tel floraison s’incarne en ce théâtre humide et macabre. La Brume Sanglante n’avait jamais aussi bien arborait son sobriquet qu’en ce jour funeste. Le Kuronushi fonçait vers le manant qui faisait la moue sous la fine pluie provoqué par l’explosion de son bestiau aqueux ayant été dispersé aux quatre vents. Assénant l’arcane courroucé devant faire taire le vil adversaire, quelle ne fut pas la surprise, lorsque celui-ci révélait au grand jour ses compétences démoniaques en se déphasant sous l’attaque censé le châtié pour toujours et à jamais. La lame du Zéphyr ne blessant point comme elle aurait dû la cible particulièrement goguenarde, qui ne manquait pas de vouloir se rebiffer en reprenant forme de Ningen. Le Shiranui n’en revenait pas de pareille hérésie. Tandis qu’il lance ses deux arcanes, Suijin transportant le corps inanimé fut contraint de rester en arrière en espérant que le vaillant collègue au marécage dormant se réveille, afin d’aider à occire pareil démon ne pouvant exister et toiser la Brume en s’en tirant à si bon compte. Arima semblait dans une mauvaise posture, malheureusement le sournois aux oreilles pointues semblant immunisé aux attaques de tranche et d’estoc. Néanmoins, il avait repris une forme palpable et son attention était accaparé par l’adorateur du sang. Le Shiranui en profitait donc pour porter une main en direction de son arsenal et d’en saisir entre l’interstice de ses doigts virils et musclés trois Senbon. Armant son tir avec précision, il lançait les aiguilles d'acier en direction de sa cible en espérant le toucher dans le lard de plein fouet afin de permettre à son comparse de ne point finir dans de beaux draps. Si le gladiateur était conscient, nul doute qu’ils auraient pu venir à bout du personnage aux oreilles outrageusement pointues avec aisance tenant d’insolence.


Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Sam 9 Juin 2018 - 13:22




Sonner l'alarme




Arima pesta en voyant l’ennemi simplement se disloquer sous forme aqueuse. Un assimilateur Suiton, il ne manquait plus que ça. Il grogna et profita d’avoir rangé son katana après l’attaque après son assaut, il esquiva l’attaque, se plaçant dans l’angle mort de celui-ci grâce à une petite technique d’esquive. Il profita de la course des senbons pour rapidement composé une série de signe. Dans le dos de son ennemi, il dégaina sa lame, se retournant dans sa course en se laissant légèrement glissé pour arrêter sa course dût à cette esquive, dégainant rapidement son katana en lançant un coup diagonal dans le dos de son adversaire. Si tout se déroule selon son plan, il n’aurait pas le temps d’activer une seconde fois sa capacité défensive. Si tout se passait bien, sur cet assaut commun et coordonné, leurs ennemi tomberait, et ils sortiraient victorieux de ce combat. Bien entendu, sa technique étant toujours active, le coup de sabre fût bien plus rapide et puissant qu’il ne l’aurait était à l’origine, pouvant presque rivaliser avec le Iai d’un samouraï.

- Persistant l’enflure…

Il rentrerait vainqueur, ou il ne rentrerait pas. Sa réserve de chakra commençait à être limite, et son cœur commençait à s’emballait. Il pourrait tenir encore quelques minutes, mais pas bien plus. Autant dire qu’il ne valait mieux pas faire durer le combat trop longtemps, vu qu’il n’avait pas encore le plein contrôle sur sa technique d’augmentation. Heureusement d’ailleurs que celle-ci améliorait aussi ses réflexes, il n’aurait pas donné cher de sa peau dans le cas contraire… Dire que tout cela ne devait être qu’une mission de routine, localisé des endroits pour établir un avant-poste d’observation, rentrer et fêter le succès de la mission… Non, le destin en avait décidé autrement, il avait décidé de se montrer emmerdant, au bas mot. Enfin, ce n’était pas vraiment gênant dans le fond, cela lui avait permis de tester la viabilité de ses techniques en situation de combat réel, surtout sa technique d’amélioration. C’était celle qu’il avait inventé de A à Z, les autres n’étant que des techniques basiques revisitées. Il se rendait compte en tous les cas que sa destruction sanguine était un franc succès. Et il ne doutait pas pouvoir l’améliorée d’avantage en contrôlant mieux son flux sanguin, l’apport de chakra, et la résistance de son corps. Peut-être même la rendre plus efficace. Qui sait ? Il n’en savait rien dans le fond, mais là n’était pas la question, il avait autre chose à penser, un objectif simple, clair et bien précis : Occire l’ennemi, et rentrer sain et sauf au village de la brume. Si possible en ayant accompli suffisamment d’objectif pour que la mission soit un franc succès.

De plus, étant donné l’organisation pittoresque, et le groupe formant la mission, nul doute que l’accomplissement de cela ferait parler d’eux, au moins pendant un moment. Ramener l’homme tué pourrait être une bonne idée aussi, qui sait, peut-être est-il rechercher ? Si tel était le cas, le petit gain supplémentaire lié à la prime sur la tête de l’individu serait un petit plus non négligeable sur la fiche de paye de fin de mission.






Résumé:
 

techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 9 Juin 2018 - 13:50

« Khan Le Gladiateur »



Khan ouvrit les yeux, immobile, calé dans une posture assez inconfortable. Il ne savait pas d'où lui venait cette grande douleur dans le dos, mais une chose était sûr : il n'était pas dans son lit. Alors que la lumière se faisait peu à peu traiter par le cerveau du gladiateur, celui-ci commençait à distinguer des formes, de même que certains sons semblaient indiquer qu'il était prit dans une bataille, malgré qu'aucun indice mémoriel ne lui soit accessible à cet instant.

Il était porté par quelqu'un ? Comment cela se faisait-il ?

Une chose était sûre, il ne pouvait qu'avoir été sauvé ou kidnappé par quelqu'un, dans l'un des deux cas il ne devrait pas faire de mal à la personne le portant, mais dans l'autre, il s'attaquerait peut-être à la mauvaise...

Se laissant glisser lentement en forçant le déséquilibre de son poids sur son porteur, Khan prit une poussée sèche sur son dos pour se propulser sur seulement quelques mètres derrière lui, l'empêchant ainsi de réagir pour le rattraper si celui-ci venait à penser qu'il était seulement en train de tomber.

La scène devant les yeux de Khan fut assez confuse. Que faisait-il là ? Qui étaient tous ces gens ?

Préférant ne pas paraître perturbé par la situation, le gladiateur dégaina sa lame double en fronçant les sourcils face à l'homme qui se semblait le plus agressif à son goût, du moins c'était de quoi il essayait de se poursuader, bien évidemment, il ne comprenait rien à sa situation et préférait choisir une cible au hasard. Le plus simple... Paraître le plus agressif et énervé possible pour voir comment la situation allait évoluer, peut-être les informations pourraient-elles venir à lui directement avec un peu de patience.

Un simple cri de rage pour faire son petit effet, rien d'autre.

"RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !"



Mais si beaucoup de questions trottaient dans sa tête, il lui en venait de plus en plus, toujours plus poussées et s'approchant maintenant de questions générales sur sa situation...

... Qui était-il ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Lun 11 Juin 2018 - 16:23
Une esquive du jeune, rapide et surprenante. L'empêchant ainsi de finaliser son attaque et de l'emprisonner dans sa construction aqueuse qu'il n'a guère fait au final. Il le cherche alors du regard, voyant pondre vers lui une attaque de celui resté en retrait. Une nouvelle fois alors, il prend sa forme aqueuse, voyant dés lors passé en travers de lui deux types d'armes, celle du Sabreur et de l'autre, attaquant dans une attaque fourbe dans son angle mort. Sauf qu'elle ne fait point mouche à cause de son esquive de la première attaque étant sous forme aqueuse totale. Ayant opté pour celle-ci et non pas une partielle ne sachant guère si l'homme ne pouvait point manipuler la direction de ses armes de jet.

Chargeant alors vers une zone sans danger pour lui, il fait à nouveau face aux... trois genin ? Le troisième venant de recouvrer ses esprits et hurlant.

Haletant et en sang. Il sait qu'il ne fera pas le poids contre eux trois. Déjà contre les deux il a du mal, mais surtout contre le petit teigneux. Il décide donc de prendre la fuite sans attendre son reste.


Poursuivre Le ninja

S'occuper de Khan

Autre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 12 Juin 2018 - 7:58







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Les aiguilles de métal fusaient en direction de leur proie, à travers la fine brume se faisant écho évanescent de ce sinistre marécage devenu théâtre d’une querelle. Le Shiranui avait toujours été bon dans l’usage de ces armes de jet, qui bien que pourtant, ne payaient pas de mine pour les non-initiés, s’avéraient de biens léthales alliées. Il admirait son comparse effectuer des prouesses d’agilité dignes d’un renard, esquivant les noirs desseins du forcené voulant désespérément l’estourbir. Le Kuronushi armait sa frappe courroucée afin d'assurer la vindicte de la Brume et de satisfaire son insatiable soif de justice, mais surtout de sang. Le freluquet ne manquait pas d’audace pour venir s’attaquer à de vaillants Kirijin en train de faire leur travail que de servir le Village Caché. Ce qu’il désirait était nébuleux, qui il était encore davantage, mais dans ce genre de situation, il valait mieux se débarrasser de la menace et prendre le temps de se poser ensuite ce genre de questions. Le Shiranui savait qu’il serait inutile que d’essayer de l’interroger,ne s’avérant que perte de temps. Un temps précieux qu’ils n’avaient pas loisir de s’accorder. Il était donc préférable de le tuer sans prendre le moindre égard à son encontre, si ce n’était qu’il ne souffre pas. Du moins, pas trop... Après tout, la mission était claire comme de l’eau de roche. L'adversaire n’incarnait qu’un regrettable obstacle à la réalisation de celle-ci. Un obstacle devant être balayé, afin qu’ils puissent poursuivre leur épopée. Soudain, le parangon sentait le corps désarticulé du gladiateur lentement glisser. Malédiction, bien qu’il ait fait attention, dans la frénésie de la rixe, le malheureux avait glissé et allait certainement tomber tête la première sur le sol boueux en se brisant la nuque. C’était faute à pas de chance, mais l’Apprenti Sabreur ne pouvait plus rien faire pour lui. Il était trop tard, mais heureusement, leur ami de mission allait être vengé par Arima. C’est contre toute attente, qu’au dernier moment, le viril Kirijin sentait une pulsion sur son dos musclé. Khan s’envolant alors dans les cieux en atterrissant sain et sauf un peu plus loin, sous le regard incongru du jeune homme se retournant vers lui. Il était bon pied bon œil, mais semblait étrange, chose que le Shiranui ne relevait pas immédiatement tandis que l’adversaire reprenait sa forme hérétique en disparaissant dans les limbes du marécage. Le Gladiateur se mettait alors à pousser un cri rauque, qui ne manquait pas d’attirer l’attention de ses comparses.
“ ... !? “
Le Genin le fixait en affichant un air surpris, ne comprenant pas ce qui arrivait à son frère de bottes. Il lui demandait alors à ce dernier s’il allait bien, ne comptant pas poursuivre le freluquet ayant fuit, car ils avaient mieux à faire que de perdre du temps, surtout s’il devait terminer la mission qui avaient pris des tournures catastrophiques. Mais quelque chose était étrange avec le compère de la Confrérie, ce qui ne rassurait pas Suijin qui se demandait si tout allait bien.
“ Chihô ? Tu vas bien ? Avec tout ça notre mission est sacrément mise à mal … On ferait peut-être mieux de le laisser filer et de continuer notre tâche… À moins que tu veuilles qu’on l’attrape pour lui faire payer ce qu’il t’a fait ? T’en penses quoi ? “
Essayant de voir quelle serait la meilleure solution envisageable, mais surtout intrigué par la réaction du gladiateur qui était un peu véhémente. Pourchasser le freluquet dans la brume dont il était maître ou tenter de trancher de l'eau ne semblaient pas vraiment un combat amusant à mener aux yeux du Shinobi, aimant la simplicité dénuée de goguenarderies du genre.


Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Mar 12 Juin 2018 - 21:40

« Khan Le Gladiateur »



Khan regardait autour de lui, toujours concentré sur l'évolution des évènements, essant de comprendre ce qu'il se passait exactement dans ce lieu brumeux. Un des hommes qui se battait venait de prendre la fuite, quittant les lieux de manière rapide, comme ayant pris peur après l'avoir vu. Que se passait-il vraiment ici ?

Il ne fallut pas longtemps pour qu'un des hommes proches lui adresse la parole, posant des question assez précises, sans avoir l'air de lui vouloir du mal. Il semblait plutôt que c'était même l'inverse.

Chiho... Ce nom... Mais oui, c'était lui à qui il s'adressait. Chiho Watanabe.

Une bribe de souvenir venait de remonter au travers de son cerveau, allant lui titiller les neurones pour lui rappeler une partie de sa vie, assez lointaine à vrai dire, il en avait la certitude, tout ceci n'avait aucun sens. Que foutait-il en plein milieu de cet endroit marécageux aux côtés d'inconnus apparemment guerriers ? Où était sa mère ? Allait-elle bien ? Lui qui avait passé son temps à l'aider et la soutenir alors que celle-ci commençait à souffrir de sa vie miséreuse ? Il lui fallait la retrouver pour s'assurer qu'elle allait bien.

Mais chaque chose en son temps, il fallait d'abord qu'il se sorte de cette situation.

"Ahem, oui, hum, continuons notre tâche, ça doit être bien intéressant comme truc à faire... Ahem... C'est quoi déjà ?"



Fronçant légèrement les sourcils pour montrer son incompréhension, le Gladiateur essayait d'en apprendre plus sur la fameuse tâche dont l'homme lui parlait exactement. Puis portant au niveau de ses yeux le sabre qu'il était censé porter en permanence, Khan se fit la remarque intérieure qu'il n'était pas le sien, comme s'il s'agissait de deux épées en unes, accrochées de manière étrange. Quelle arme étrange...

Abandonnant sa garde agressive, le blond dévisagea ses deux équipiers dont il ne possédait plus aucun souvenir. Il ferait tout pour paraître le plus normal possible, bien que rien de tout ceci n'avait de sens.

"Allez... vous deux... on y va."



Aucune conviction dans la voix, Khan paraissait totalement perdu tout en essayant de bien faire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Mer 13 Juin 2018 - 10:22




Sonner l'alarme




Arima pesta en voyant l’homme prendre la fuite, il rangea sa lame et mis fin à sa technique d’amélioration, respirant fort, une main sur le cœur en grognant non pas de douleur ou autre, mais d’insatisfaction. L’homme venait de leur filer entre les doigts… Il se retourna et dépassa ses deux compagnons, passant dans le dos de ceux-ci. Il jeta un regard à Suijin, visiblement d’une humeur assez mauvaise.

- Vérifie s’il a toujours la carte, on rentre. Khan a besoin de soin. On signalera au village la présence d’un rôdeur.

Il reprit sa marche en soupira, d’un pas lent et nonchalant, en direction du village. Tout ça pour ça… Ils avaient manqué de se faire assassiner, tout ça pour qu’au final, celui qui attentait à leurs vies ne fuit comme un lâche parce qu’il n’en pouvait plus. Bon, au moins la mission était en quelque sorte un succès… Ils avaient établi au moins un endroit pour une tour, et fait pas mal de repérage. Enfin, succès était un bien grand mot, mais c’était toujours mieux qu’un échec sur toute la ligne. Bon, au moins, il n’y avait pas vraiment de pertes a déploré, enfin, pas dans le sens premier du terme. Khan avait perdu la mémoire visiblement, sûrement dût à un sacré choc derrière la tête. Bon sang, si seulement cette enflure n’était pas un assimilateur… Enfin, avec un peu de chance, vu la gravité des blessures, il était en train de se vider de son sang durant sa fuite.

Arima se contenta de continuer sa marche, laissant Suijin le loisir de vérifier si la carte était toujours en leurs possessions. Vu comment la mission avait dérapée, il ne pouvait qu’espérer qu’ils auraient droit à un peu de chance pour une fois. Ceci dit le contraire ne l’étonnerait même pas dans le fond, mais bon… Il aimerait bien qu’au moins sur la fin, ils aient droit à un minimum de chance ne serait-ce qu’en ayant toujours la carte en bonne état. Comme ça leur mission serait un peu plus un succès, ils ne rentreraient pas les mains vides, et en prime, la mission se solderait sur une note positive. Mais vu le manque de chance du trio depuis le début de celle-ci, il ne se faisait pas d’illusion, et anticipait déjà la réponse négative de son compatriote à la question de la carte. Une fois rentrer, il prendrait un bon bain chaud et se reposerait, mais avant ça… Manger. Le souci avec sa technique d’amélioration, c’est qu’elle brule les calories plus vite aussi, et par extension, donne faim. Bon, là il ne l’avait pas utilisé très longtemps, donc sa faim n’était que minime, mais bien présente tout de même, ça plus le combat en lui-même et la marche… Encore heureux qu’il avait bien déjeuné avant le départ. Il fouilla sa sacoche et en sorti une barre de céréale protéiné, qu’il s’empressa de manger en soupirant d’aise et de satisfaction. Ce n’était pas grand-chose, mais ça faisait un bien fou.






Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 15 Juin 2018 - 3:23







::: RP ::: Sonner l'alarme
::: PV ::: Watanabe Chihō | Kuronushi Arima
Mission B Officielle


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Le gladiateur ne semblait pas dans son assiette. Chose plus que normale, après s’être fait agressé par un détraqué pour des raisons aussi obscures qu’une nuit sans lune. Il semblait même en avoir oublié qu’ils étaient dans ces fichus marécages pour une mission de la plus haute importance. Après avoir arqué un sourcil d’étonnement suite à la question du compère de la Confrérie, Suijin croisait les bras en affichant un air dénotant de sa perplexité. Arima ne semblait pas satisfait de laisser filer le gredin qui venait de prendre la poudre d’escampette, comprenant qu’il n’avait aucune chance de battre les vigoureux Kirijins. Maugréant de cette infamie, il évoquait le fruit de leurs efforts. L’importance de la carte était primordiale et sans elle les carottes étaient malheureusement cuites. L’expédition, en plus que d'avoir trop durée, s’étaient déroulée bien mal, tout ça à cause de l’étrange personnage qui était venu leur mette des bâtons dans les roues. Il fallait bien souligner que sans cette désagréable rencontre, cela se serait avéré une promenade de santé.
“ On devait trouver de bons endroits dans le marécage, voire le cartographier. Chihô, tu te chargeais de la carte, avant que tu ne te fasses attaquer par ce malandrin qui vient de prendre la fuite. Tu l’as toujours ? “
Demandant au vaillant gladiateur s'il disposait toujours de la carte qu’il griffonnait précédemment. Si tel ne fusse pas le cas, cela était regrettable, mais l’important était qu’ils ne s’étaient pas fait avoir et que tout se terminait bien. Le gladiateur semblait décontenancé et nécessitait des soins. Rentrer au village était la solution la plus avisée.
“ Rentrons au village. Même si l'hostile meurt en se vidant de son sang, il est important d'informer la Brume. Si ça se trouve, il n'était pas seul. Autant ne pas prendre de risque. Il ne devait s'agir que d'une mission de repérage, mais là ce n'est plus du tout le cas. Nous avons déjà trouver un bon endroit de toute manière. “
Décidément, le Khan était bien chanceux, car pouvant très bientôt profiter des petites infirmières de l'hôpital qui s’occuperaient avec dévotion de sa personne. Il y avait du bon à se faire attaquer, contrairement aux apparences. Tous trois avaient gagnés des bottes de très belle confection, bien qu’étranges de par leurs semelles d’un rouge assez criant. Prenant la direction du retour au bercail bien mérité, l’apprenti sabreur invitait le confrère à faire de même. Il ne servait plus à rien de traîner dans ces marécages brumeux et fort déplaisants.

C'est ainsi que les vaillants explorateurs retournèrent au village caché, afin de faire leur rapport.

Résumé:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin http://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari

Dim 17 Juin 2018 - 12:04

« Khan Le Gladiateur »



Toujours aussi perturbé, Khan essayait de déchiffrer les récents événements à chaque phrase que ceux qui semblaient être ses compagnons lui adressaient. Rentrer au village... Cartographier... Mission de repérage...

Beaucoup d'informations, trop peu qui puissent facilement être mises bout à bout. Néanmoins, au questionnement que l'un des hommes lui posait, Chiho commença machinalement à fouiller dans ses poches à la recherche d'une quelconque carte qu'il y aurait entreposé, sans succès, rien... Absolument aucune trace d'un papier, à part... Ces légers bruits de froissement à chaque mouvement exécuté, provenant d'une de ses manches. IL ne fallut pas longtemps à pour, par réflexe, essayer d'en extirper ce qui s'y trouvait...

"Ahem... Oui."



Une réponses assez vague quant à la question à laquelle elle se s'accordait, néanmoins il n'en faudrait pas beaucoup à ses équipiers pour comprendre sa réponse machinale.

Jetant un oeil au papier qu'il venait d'extirper de sa manche, probablement l'endroit le plus rapide pour cacher un papier important dans la hâte, Khan pu y voir de nombreux traits au crayon, très vagues, malpropres, mais formant vaguement une sorte de chemin, d'abord net, puis ensuite très approximatif. La carte était lisible, mais pas des plus simples à décrypter : Il s'agissait d'un sale boulot, fait à l'arrachée et qui différait problabement de quelques dizaines de mètres à cause des derniers événements survenus.

Arborant une expression décontenancée, Khan se posait des questions, non plus sur son passé, mais bien pour savoir si s'était vraiment lui qui avait fait cette "carte". Il n'avait jamais été doué pour le dessin, mais il s'agissait là d'un affront pour l'art lui-même, un crachat en pleine face des cartographes les plus compétents.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Dim 17 Juin 2018 - 12:26




Sonner l'alarme




Le shinobi de la brume, déconcerté par le résultat et le déroulement de la mission, s’en alla en direction de Kiri avec ses camarades, les laissant à l’entrée après avoir bien entendu récupéré la carte et fait un rapide rapport vis à vis de leurs rencontre peu recommandable, il soupira et alla déposer ses affaires chez lui avant de prendre la direction des bureaux pour faire son rapport. Il était vraiment déçu, sa proie avait fui, la mission était à peine un succès, et en plus de ça, l’un d’entre eux avait perdu la mémoire. Un véritable fiasco, si on enlevait le fait qu’ils avaient au moins accompli une partie des objectifs de la mission. Enfin bon, il faut dire que trois Genins sur une mission de ce rang, il ne fallait pas non plus s’attendre à un miracle !

- Bon… Quand faut y aller…

Il s’empara alors d’un stylo et d’une feuille de papier, vu que personne ne semblait pouvoir le recevoir dans l’immédiat, et commença alors à rédiger un rapport salé. Il coucha alors sur papier ses pensées sur le déroulement de cette mission oh combien éprouvante pour le trio de la brume. La présence d’un ennemis, potentiellement rang B voir au-dessus, qui avait failli assassiner Suijin, et manquer de tuer Khan, enfin même si pour lui il avait réussi en parti, en le privant de sa mémoire… Et voilà qu’en plus, il avait pris la fuite. Il aurait certes pût poursuivre l’énergumène, mais la priorité était pour le coup de rentrer et apporter une assistance médicale d’urgence au sabreur amnésique. Sans quoi il aurait volontiers poursuivit sa proie au travers des marécages brumeux, pour l’achevé et ramené sa tête avec son rapport.

Il posa le style par la suite, relisant rapidement son rapport , avant de le donner à l’intendance, précisant au passage que c’était bien entendu le rapport de mission concernant la mise en place de secteur propice au développement des avant-postes de Kiri, et l’exploration des alentours du village, avec joint au rapport, la carte dressée par l’amnésique de service. C’était le bon côté des choses, la carte était là, et en bon état. Un miracle en vue du déroulement de leur sortie dit très peu reposante. Enfin bref, une fois tout ceci fait, il s’étira et prit la direction de ses appartements, prenant un repos bien mérité.







Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIEL/KIRI] Sonner l'alarme | PV Chihō & Arima

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brumeux
Sauter vers: