Soutenez le forum !
1234
Partagez

[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi


[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi Empty
Ven 27 Avr 2018 - 12:41
Genou posé au sol, le Vieil Ours avait laissé une main au sol. Il était intrigué. Curieux, aussi, de comprendre cette situation. Quelques jours plus tôt, il avait été missionné pour traquer un homme disparu depuis trop longtemps au sein de la Brume. Fuji Asura. Sabreur aux dernières nouvelles. Pourtant, quelques mois auparavant, l’Homme avait disparu dans l’incident de Shitô. Depuis, plus personne n’avait entendu quoi que ce soit à ce sujet. Disparu de la circulation, longtemps oublié par ceux qui avaient été les siens, la nouvelle Kiri, celle du peuple guerrier, ne comptait pas attendre plus longuement. Il était temps de savoir ce qu’il était exactement advenu du Sabreur mais, surtout, de son épée aux pouvoirs particuliers. Car telle était la spécificité de la Secte aux Sabreurs. Si les détenteurs étaient des êtres humains aux capacités régulières, lorsqu’ils possédaient l’une de ses épées, ils étaient bien plus à craindre. « » Curieusement, le Géant cherchait aussi à comprendre comment l’Eau avait-elle laissé autant les eaux couler sous les ponts. Comme si, trop longtemps, l’Archipel s’était noyée elle-même. Il avait soufflé, son regard se portant discrètement derrière lui.

Il était accompagné d’une de ces femmes de la Brume. Durant les deux jours qui les avaient poussés loin de l’Archipel, il n’avait pas parlé avec elle. Conduit par quelques marins, il s’était souvent contenté d’observer l’horizon depuis la proue, attentif aux mouvements de la houle. Curieux, aussi, de ces terres inconnues. Car il était l’un de ces premiers Hyôsa à découvrir au-delà des terres enneigées ou de l’Archipel. Dressé de toute sa hauteur, il avait regardé droit devant lui, les bras croisés sur le torse. Méfiant, il restait prudent envers celle qui l’accompagnait. Car il connaissait ce que l’attrait du pouvoir, autant que son goût, pouvaient faire aux hommes, autant qu’aux femmes. Peut-être que, au dernier moment, elle se retournerait contre lui, en traître. Lâchement. « Humpf. » Lâchait-il finalement alors qu’il se relevait enfin. Rangeant déjà ses mains dans ses poches, le Géant se tournait enfin vers l’autre femme missionnée. Hayame Atsumi. Son regard plein de hauteur se posa finalement sur elle. « Dame Hayame. » De simples mots.

La nuit allait bientôt tomber. Sur les fondations de Shîto, Ruines d’un temps où les Villages apprenaient à se connaître, le Vieil Ours se tenait. Large de ses épaules, haut de sa carrure, il scrutait autour de lui la moindre trace du dernier passage de l’homme. Désert en pleurs. Il soupirait. La désolation. Des échos entendus, Kiri était parti la queue entre les pattes. Comme des lâches. Loin de la grandeur inspirée par son cousin. Un souffle. Remettant le col de sa veste en place, un coup de vent laissait encore sentir, vaguement, les embruns maritimes. Visage fermé, sourcils légèrement froncés. « Que savez-vous de notre homme ? » Laissa-t-il entendre dans le silence pesant des lieux. Quelques mots. Quasiment les premiers qu’il adressait. Et se détournant d’elle, il reprit sa marche dans les décombres, à la recherche de la moindre trace de ce Sabreur. Cadavre enterré sous les débris. Déserteur en fuite. L’un comme l’autre ne l’inquiétait pas, il lui fallait seulement récupérer l’épée en sa possession. En évitant soigneusement que la jeune femme qui l’accompagnait soit une menace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2995-hyosa-eiichiro-100

[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi Empty
Sam 28 Avr 2018 - 0:21
Beaucoup de choses s'étaient bousculés à Kiri ces derniers temps, mais Atsumi ne retenait que deux péripéties : L'attaque et sa promotion. Alors comme ça, Hakyo Hyosa avait décider de faire d'elle une chunin ? Ne l'avait-il pas trouvée lâche ? Ou avait-il été finalement obligé de se rendre compte qu'il avait bien faillit finir en glace fondue grâce à la stratégie qu'elle avait mise en place, par le biais de son côté stratège dont il était visiblement dépourvu ? Enfin pas tant que ça, puisqu'au final son talent avait été reconnu.

Quand Atsumi avait penser que le Hyosa allait devoir faire ses preuves pour se faire accepter de tous, elle ne pensait pas à de tels cadeaux quelques temps après son arrivée. Même si après tout, il n'y avait rien d'offert dans cette promotion. Elle était méritée, et était le fruit d'un travail sérieux qu'elle accomplissait depuis son arrivée ici. Simplement, on remarque moins facilement un shinobi dédié à l’infiltration qu'un shinobi donnant tout au combat. Elle avait juger utile de développer des compétences totalement inutiles à un shinobi en tant que tel, mais pouvant se révéler comme des véritables atouts à un espion. Charisme, charme, chant, danse … On ne sait jamais après tout !

Toujours est-il qu'aujourd'hui était un grand jour. Il était temps pour elle de faire ses preuves. Aussitôt chunin qu'elle était mobilisée sur une mission de rang A. Eh bien, qu'a cela ne tienne, elle endosserait cette responsabilité avec toute l'attention qu'elle méritait, et ce pour le bien de Kiri.

Petit hic cependant, son binome pour cette longue mission faisait parti d'un nouveau clan fraîchement de retour, selon leur dires, à Kiri. Eh oui, un Hyosa en personne. En réalité, Atsumi ne savait pas tellement comment réagir. Dire qu'elle faisait preuve d'animosité à leur égard était peut-être un peu exagéré. En réalité, elle voulait apprendre à connaître chacun d'entre eux, alors il n'y avait rien de malheureux à partager une mission avec un des leurs. Peut-être allait-on assister à la naissance de la première amitié Kiriji-Hyosanienne ?

Elle devait prendre le bateau à la première heure afin de se rendre au pays du feu, là où la présumée cible se trouvait. Sur place à l'heure, elle aperçût l'homme qui allait former son binôme. Atsumi n’eut, hélas, pas l'honneur de lui adresser la parole. Le visage fermé, l'homme d'un certain age s'était avancé sur le pont sans lui jeter un mot. Pas plus troublée que ça, la jolie blonde avait fait de même. Si il n'était pas bavard, alors il en serrait ainsi. De toute manière, Atsumi en mission était d'un naturel sérieux et silencieux. Seulement, une traque nécessitait une bonne synchronisation, alors il faudra bien finir par oser un contact à un moment où un autre. Et c'est ce que le dénommé Eiichiro fit, alors que le bateau de la brume s'approchait lentement des côtes du pays du feu.

Assise les jambes croisées sur un petit banc près d'une des voiles, la jolie blonde s'attelait à une lecture des plus passionnante sur la géopolitique à travers le Yukan lorsqu'elle fut interpellée. Levant un sourcil, elle fut agréablement surprise par cette formule totalement inhabituelle pour la qualifier.

« Bonjour, Hyosa Eiichiro. » répondit-elle simplement, ni sèche ni agréable.

Il voulait savoir ce qu'elle savait ? Hélas, pas grand chose.

« Rien de plus que ce que vous pouvez trouver dans le bingo book. » Lança Atsumi, en décrochant un petit livret de sa ceinture qu'elle tendit ouvert à la bonne page à l’intéressé, les yeux toujours rivés sur sa lecture.


_________________
[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi 1515621276-luxgiffull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787

[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi Empty
Mer 2 Mai 2018 - 18:27
Il avait pris dans sa large main le Bingo Book, un petit livret qui détenait quelques informations sur les Déserteurs de Kirigakure. Il soufflait alors que son regard se posait dessus, glissant sur la page qui évoquait l’homme recherché. Fuji Asura. Et le livret ne disait guère davantage à son sujet qu’il ne savait déjà lui-même. Nulle mention de ses crimes. Nulle mention de comment il se battait exactement, sinon qu’il possédait un Sabre aux mystiques pouvoirs. Il souffla, serrant brièvement les dents, en raison de cette absence évidente d’informations suffisantes. Il n’était guère étonnant que la Brume soit parue si faible face aux grandes entités de ce monde. Un soupir alors que, fermant le livret, il le tendait à nouveau à sa complice. « Pas étonnant. » Et se détournant d’elle, il reprit sa marche à travers les Ruines de Shîto, là où, quelques mois plus tôt, les Villages s’alliaient. Dorénavant, le monde était malheureusement différent.

Il n’avait rien à lui dire tandis qu’il marchait dans les derniers décombres de la Cité Oubliée. Ruines d’un autre monde. D’une autre époque. Il se fichait bien de ce qui s’était passé. Soupirant, sa jambe passa au-dessus d’un mur effondré puis, se tournant vers la jeune femme, il parla à nouveau. « Vous comptez me suivre longtemps en silence ? » Il se fichait bien de sa présence. Peut-être, même, valait-il mieux qu’elle ne soit pas là. Il aurait été plus tranquille en son absence. Sans elle, il n’aurait pas eu à se demander où allait son allégeance. Mais il devait faire avec. Supporter cette femme pour accomplir la mission qui lui était demandée. Puis, plus loin, au milieu des débris, un groupe d’hommes et de femmes, inquiets. Ils se demandaient ce qui se passait, s’ils n’étaient pas suivis. Des survivants. D’un autre temps. Des témoins. Encore vivants. C’est ainsi que de son pas tranquille et assuré, le Colosse avançait sans se cacher, évitant soigneusement d’effrayer ceux-là qui l’étaient déjà assez sans qu’il en rajoute.

S’approchant, il se tourna pourtant vers la femme qui l’accompagnait. « Vous pouvez vous en occuper ? » Il soupire. Il déteste parler en vérité. Alors, s’asseyant finalement entre les débris, faisant même craquer quelques planches sous son poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2995-hyosa-eiichiro-100

[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi Empty
Ven 4 Mai 2018 - 12:34
Arpentant les ruines sans grande difficultés, Atsumi ne semblait ne manifester aucun intérêt à tout ce qui ne concernait pas sa mission. Ces événements étaient tragiques, il était vrai, seulement ils n'avait pour ainsi dire aucun lien avec notre épéiste renégat.

« Si je compte vous suivre ? C'est comme cela que l'on procède ici. Sauf en cas de nécessité ou d’ordre de la part du chef de groupe, le binôme mobilisé pour une mission reste ensemble. Pas d'inquiétude, je me serais tout aussi bien passer de vous si l'on m'avait laisser le choix, mais cela n'a pas été le cas de toute évidence. Alors je vais faire de mon mieux pour travailler en équipe, j'attends de vous un effort équivalent, pour le bien du village. »
Répondit la blonde, très calme. On ne pouvait lire aucune expression de colère sur son visage, et il était simple de comprendre qu'elle était tout à fait sincère.

Quelques autres minutes de silence passèrent, avant que des voix vinrent troubler le mutisme morbide des ruines de Shito. Elle s'arrêta aussitôt, se baissant même un peu par réflexe. C'est à ce genre de comportements qu'on pouvait observer qu'Atsumi était une espionne. Il était clair qu'en temps de guerre, elle ne serrait pas exploitée au maximum sur un champ de bataille.

« M'en occuper ? Qu'est ce que vous entendez par là ? Nuls besoin de leur adresser la parole, ils comprendront bien assez vite que nous ne sommes pas une menace directe pour eux … Enfin bon ... Je vais en profiter pour les interroger ...»


Se rappelant son propre discours sur les ordres du chef de groupe, elle leva les yeux au ciel lorsque le Hyosa prit place sur le sol et s'éloigna doucement vers le groupe de civil. Mais qui était il à la fin ? Elle aussi détestait travailler en équipe sur ce genre de mission, elle pouvait totalement comprendre son sentiment, mais quand même, était-ce trop demander de faire preuve d'un peu de volonté ? Jusqu'à preuve du contraire, c'est encore l'ancien système de mission qui demeurait en place, n'ayant pas subi de réforme de la part de Hakyo, Eiichiro devait s'y plier.

« Mesdames messieurs bonjour, nous sommes de shinobis du village cachés de la brume en mission ici pour une affaire de renégat. Est-ce que tout va bien ? Nous pouvons vous apporter un peu d'aide si nécessaire, en revanche, quelques renseignements en retour seront grandement appréciés … Avez-vous vu cet homme ? »
dit la blonde, en tendant le bingo book pour que la photo de l'épéiste leur apparaisse clairement.

Elle s'était interrogée un instant sur la légitimité de dévoiler les intention de la brume sur l'épéiste, mais il était évident que ce dernier était au courant qu'il était traqué. Et de toute façon, ils étaient obligés d’enquêter auprès des civils, donc il fallait bien commencer par quelqu'un. Aussi, elle espérait que c'était bien ce qu'entendait le Hyosa par "s'occuper" des civils. Et dans le cas contraire, il n'avait qu'à apporter plus de précisions.

_________________
[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi 1515621276-luxgiffull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787

[A/OFFICIEL/KIRI] | Ce qui Appartient à la Brume, Chapitre I : Traque Ω ft. Hayame Atsumi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: