Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Une destination de rêve (PV Nagamasa Mikazuki)


Dim 29 Avr 2018 - 4:06
Perdu au milieu d'une immense forêt de conifères, une sombre silhouette encapuchonnée arpentait la neige sans le moindre effort, comme si elle était trop légère pour s'y enfoncer. Il n'y avait pour ainsi dire que l'air glacial pour la gêner, elle qui n'avait encore jamais vu le moindre flocon de sa vie, et qui se trouvait à présent cernée de toutes parts. Avec pas le moindre signe de civilisation à l'horizon, et ce jusqu'à ce qu'elle passe un col montagneux débouchant sur une étonnante surprise. Konpeki, l'imposante capitale du Pays du Fer, la plus indépendante de toutes les nations.

Et comme pour signaler son émerveillement, elle retira sa capuche, laissant ondulés au vent ses mèches rousses alors que le soleil mettait en lumière l'aspect rugueux de son visage balafré. Il s'agissait ni plus ni moins de Fuji Asura, un renégat de la Brume en provenance directe d'Hi no Kuni, pays qu'il a récemment quitté pour échapper à d'éventuels traqueurs envoyés à ses trousses. Quant au choix de sa destination, il fut motivé par la découverte du berceau des samouraïs, un rêve d'enfance devenu réalité.

Il ne lui restait plus qu'à rejoindre l'entrée de la ville, alors gardée par une multitude de samouraïs pour qui il ne représentait pas grand chose si ce n'est un voyageur étranger équipé d'une épée. Pas de quoi les faire frémir, et le Roux n'en n'était pas mécontent, lui qui arpenta bientôt une artère bondée menant directement au centre-ville de Konpeki. Et où il ne fut pas saisi par l'architecture locale, ni par la quantité d'individus qui bravaient le froid, mais bien le fait qu'il ne soit clairement pas le seul à se balader avec une lame de qualité en guise de compagne.

Il le savait, cet endroit regorgeait d'écoles érigées à la gloire du Bushido. Ainsi il ne lui fallut pas longtemps avant de pénétrer dans l'un de ces édifices, lui rappelant immanquablement le célèbre Dojo des sabreurs de la Brume. Pourtant une fois à l'intérieur, tout semblait bien plus carré, limite austère. Si bien qu'il fut presque étonné qu'on ne lui montre pas le chemin de la sortie. Le poussant ainsi à observer en silence l'entrainement d'un petit groupe, à l'image d'une poignée de spectateurs ; tranquillement assis en tailleurs dans un coin, le fourreau de son épée posé devant lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Dim 29 Avr 2018 - 18:53
Une destination de rêve
Les cheveux relevés en arrière, en une queue de cheval, comme je sais que Muramasa apprécie, je suis dans un sens, ravie d’être de retour au source, pouvant profiter pendant les quelques temps de mon séjour ici, d’un véritable entraînement comme mon frère et mes cousins ont eu le loisir de faire pendant que moi, je me trouvais à l’académie du rempart. Ainsi, alors que je m’entraîne au maniement de mon katana, je peux enfin avoir les conseils d’un véritable samouraï, me permettant ainsi d’améliorer ma posture pour plus de souplesse, de force et d'efficacités dans mes mouvements.

Le temps s’écoulant avec une frénésie trop grande, mais ne tuant point mon ardeur à la tâche, la sueur perle sur mon front, sous le regard des curieux visiteurs. Et ce jusqu’à la demande de mon Instructeur du jour de me reposer pour le reste de la journée, en ayant déjà trop fait. Sans cela, j’aurais encore continuer, ne sachant guère quand le retour pour le pays de la terre se fera.

Attrapant ainsi un essui, je m’éponge le fond en sortant de tatamis pour attraper rapidement ma gourde d’eau. Appréciant le breuvage plus que de raison, n’ayant point réalisé que ma soif était si présente. Je laisse d’ailleurs mon regard s’attarder sur les petits curieux qui se permettent d’espionner ainsi les entraînements. Peut-être pour chercher à savoir qu’elle est l’essence même du samouraï ? Ou tenté de percer les savoir de nos techniques tels que le iai ?

Mes iris se posent alors sur vous, un homme, un étranger, un peu à l’égard, une épée à la dégaine bien différente de ce que j’ai pu voir jusqu’à présent. Un travail admirable. Je m’approche alors de vous, me permettant de venir briser la quiétude de vos observations concernant les membres de ce dojo. “Il a l’air d’être un sabre d’exception.” Soufflais-je alors en baissant les yeux sur la lame trônant sur vos jambes. Une approche simple, mais qui, si vous êtes un bretteur, sera efficace.




_________________


Dernière édition par Nagamasa Mikazuki le Lun 30 Avr 2018 - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Lun 30 Avr 2018 - 2:52
Parmi tous ces valeureux gaillards qui s'entrainaient, Asura ne put s'empêcher de remarquer cette jolie jeune femme qui s'exerçait sans relâche. Et s'il avait toujours cru que l'ordre des samouraïs était uniquement masculin, maintenant qu'il en voyait une à l'oeuvre, il trouvait que cette dernière n'avait rien à envier à ses comparses. Néanmoins il ne s'attendait pas à ce qu'elle profite d'un moment de répit pour venir à sa rencontre. Non pas qu'il doutait de son charme virile, mais en général il n'en pêchait pas d'aussi jeunes.

Et pour cause, ce qui avait attiré la demoiselle n'était pas un trentenaire à la crinière de feu. Non, c'était quelque chose de froid, de dangereux, et de si beau à la fois : Kusanagi, la précieuse arme dont il tirait une bonne partie de ses pouvoirs et de sa classe visiblement. Ainsi il n'hésita pas à corriger la légère erreur d'appréciation commise par cette dernière, un sourire sympathique en guise de remerciement.

"Une épée d'exception."

Et comme pour saluer cet engouement et illustrer son affirmation, il se saisit de son fourreau d'une main tout en tirant la poignée avec la seconde. Mettant à nue l'acier de cette lame non seulement parfaite, mais surtout unique en son genre.

"Juste de quoi me rendre un peu original au milieu de tous ces manieurs de sabres", déclara-t-il non sans prétention, les yeux rivés sur son trésor.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Lun 30 Avr 2018 - 21:11
Une destination de rêve
Que de modestie dont vous faites preuves là. Je relève le regard vers vous, vers votre visage cessant ainsi de contempler le fin travaille fait sur votre sabre. J’esquisse un léger sourire avant de reprendre la parole doucement. “L’épée peut être aussi exceptionnel qu’elle le peut, si son bretteur n’a point de talent, elle ne tiendra guère longtemps face à un adversaire de renom.” Vous soufflais-je alors doucement, curieuse de savoir si au final, ce n’était que l’épée qui était exceptionnel ou si, vous aussi, vous pouvez vous targuer de l’être. J’avoue être curieuse de le savoir, de connaître votre capacité à manier cette épée que vous présentez de la sorte. Et dans un sens, je viens malgré moi de vous traiter de faible, mais ce n'était pourtant pas là mon intention, je citais simplement une phrase à laquelle j'ai déjà eu droit lors de mes entraînements et qui m'est revenu en mémoire là. C'est une simple citation en réalité. J'espère donc que cela ne vous a point vexé d'une quelconque manière.

Que diriez-vous de m’aider à poursuivre mon entraînement de ce jour ? Mon maître a décidé que j’en avais trop fait, mais comme vous pouvez le constater, il me reste encore de l’énergie et de la motivation.” Une invitation à une conversation plus prompte à nous correspondre d’une certaine façon, mais surtout qui me permettrait de vous voir à l’oeuvre et de juger si oui ou non, vous pouvez correspondre à l’épée ou si, une novice comme moi, peut facilement vous mettre en déroute. Mais là, est une chose dont je doute assez fortement. La vie a marqué votre visage et votre corps, preuve que contrairement à moi, l’expérience du terrain vous en avez à revendre. Cela peut aussi faire toute la différence. Un élève peut être bon dans ses entraînements, mais en situation réelle de danger se révéler être le pire des cancres. Ainsi pour un entraînement ou même un combat, il faut tenir compte de tellement de facteur, un simple regard ne permet aucunement de définir qui sera le gagner, à moins d’une réelle différence de niveau, tel que cela serait le cas si on le mettait face à un bambin. Mais sinon, rien n’est fixé, n’est écrit d’avance. Ne dit-on pas qu’un seul grain de riz peut faire pencher la balance ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Jeu 3 Mai 2018 - 22:54
La jeune femme lui ayant rappelé un adage vieux comme le Monde, son intérêt pour elle en fut décuplé dès l'instant où elle lui fit une proposition qu'il n'aurait su refuser. En effet s'il était venu au pays des samouraïs, ce n'était pas pour les reluquer tranquillement assis dans son coin, non il était venu pour l'action et c'est exactement ce qu'il venait d'obtenir.

"Mais bien entendu ma jolie, j'ai hâte de voir si tu fais honneur à ton ordre."

Et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il se releva énergiquement, comme s'il ne s'était pas dégourdi les jambes depuis un moment déjà. Puis après avoir pris le soin d'adresser un léger aux autres occupants de la salle, il en conclut qu'ici tous le monde pouvait trouver sa place, y compris un étranger aux cheveux étranges.

"Et comme je suis un gentleman, je vais te laisser démarrer cette danse."

Ainsi sans prévenir, et alors que son opposante était à seulement deux mètres de lui après qu'il ait subtilement pris ses distances, il dégaina d'un coup sec cette fameuse épée qu'il maniait de la main gauche. Le buste orienté de profil, solidement cramponné sur des jambes qui paraissaient pourtant bien plus flexibles, et la pointe de sa lame pointée en direction de son opposante. Il se démarquait donc clairement des autres bretteurs présents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Ven 4 Mai 2018 - 18:11
Une destination de rêve
Ma jolie ? Honneur à mon ordre ? Vous savez parler aux femmes et aux samourai vous… Je pourrais en tirer la langue si je ne restais pas tout simplement de marbre, ayant pour habitude de garder un contrôle sur mes expressions, même si j’ai réellement du mal en la présence de mon senseï. Il faut dire que celui-ci ne manque pas de fourberie pour me mettre dans des situations nouvelles et assez gênante pour moi.

Je m’écarte un peu de vous alors que vous vous levez et vous invite à monter sur les tatamis afin de nous permettre un peu plus de place et moins de risque de douleur en cas de chute. Et le désir du respect du matériel nous forcera, l’un comme l’autre à ne pas user de technique affinitaire.

Me mettant en position, debout, la main posée sur la garde de mon katana, jje vous observe sortir votre lame et faire preuve d’une sorte d’arrogance. J’ai bien envie de vous faire ravaler votre fierté, néanmoins, je doute réellement de mes aptitudes à cela. Ne suis-je pas la plus faible de la fratrie actuellement ? Il faut réellement que je trouve un moyen de m’améliorer pour ne plus avoir ce sentiment d’être à la traîne et comme vous l’avez dit, ne pas être une honte pour le nom que je porte et l’art que je pratique.

Vous ne manquez pas de confiance en vous.” Soufflais-je doucement en sortant ma lame de son fourreau, laissant ainsi reluire l’éclat de métal de celle-ci à la lumière du dojo. “J’espère que cela n’est pas que mensonger.” Murmurais-je alors avant de m’approcher rapidement de vous pour porter une première attaque des plus simples. Un coup transversale avec le côté non tranchant de ma lame. Je ne suis pas désireuse de faire couler votre sang et de souiller les tatamis. Puis, il s’agit là d’un entraînement et non pas d’un véritable combat. Nul besoin d’y aller pour tuer. Juste pour vaincre, c’est une bonne chose.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Sam 5 Mai 2018 - 0:05
Ayant suivi la donzelle sur le tatamis après avoir soigneusement pris le soin de se déchausser par respect pour ce dojo, le Roux qui était déjà paré et en place attendit patiemment qu'elle veuille bien ouvrir les hostilités. Et c'est avec une certaine allure qu'elle dégaina son sabre avant de lui asséner un coup basique mais qui pourtant aurait pu être potentiellement mortel si seulement elle n'avait pas eu la gentillesse d'utiliser la face non-tranchante de son arme. Ce à quoi l'escrimeur répondit au moyen de quelques pas rapides et coordonnés visants à le déporter agilement en arrière et légèrement sur le côté opposé à celui du fameux coup donné.

Une véritable esquive d'escrimeur qui pouvait en étonner plus d'un. Non pas qu'il ait accompli un quelconque exploit, mais tant dans ses déplacements que dans sa manière d'appréhender le duel à l'épée, le style d'Asura ne semblait pas vraiment en adéquation avec son imposant gabarit. Ainsi une fois sa première manoeuvre conclue avec succès, il ne perdit pas un seul instant. Et profitant du fait que son adversaire ait tapé dans le vide et qu'il se soit par conséquent avancé. L'ancien épéiste de la Brume mis à profit la capacité toute particulière de Kusanagi.

Ses solides appuis lui ayant en effet permis de bondir dans sa direction, le buste toujours orienté de profil, dans l'intention de piquer ses mains avec la pointe de son épée. La particularité de ce coup résidant dans le fait que sa lame venait de s'allonger dans le même temps tout en se courbant légèrement afin de surprendre le cerveau de la jeune femme qui avait sans doute calculé inconsciemment ses dimensions d'origine. Et il n'était pas certain qu'elle comprenne d'emblée ce qui se passait puisque ce phénomène était aussi bien hors-norme que minimaliste en comparaison du potentiel véritable de Kusanagi.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Dim 6 Mai 2018 - 14:17
Une destination de rêve
Une première attaque toute simple de ma part pour vous permettre de vous mettre réellement dans l'ambiance d'une entrainement. Mais également, et surtout, pour tester vos réflexes dans une premier temps. Non désireuse de vous blesser, je vous attaque donc avec le côté non tranchant de la lame de mon katana. Néanmoins, votre réaction n'est pas forcément celle que j'escomptais. Un parage de votre part plutôt qu'une fuite en arrière aurait été bien préférable pour me montrer vos talents de bretteur dés le début.

Cependant, je n'ai guère réellement besoin d'attendre davantage, car vous prenez maintenant l'initiative de l'attaque. Je vous laissez venir à moi, mon arme tenue à deux mains, ignorant la force que vous pourrez bien mettre dans vos coups. Serrez-vous aussi clément que moi ou bien, est-ce que vous allez être plus violent, cherchant à blesser ?

Ma réponse encore une fois, ne se fait pas attendre. Un coup que je pars de ma lame et qui pourtant semble se prolonger. Je recule d'un pas à mon tour, du moins, mimais-je cela pour avoir l'air de me mettre à l'abris de cette lame plus qu'étrange. Cependant, c'est avec vélocité que je tourne sur moi-même, ma lame n'offrant plus aucune résistance à la votre. Espérons donc pour vous que vous avez gérer votre équilibre et que vous ne tomberez pas avant la fin de ma mouvance.

Tournant donc sur moi-même, je m'accroupis alors au dernier moment, ma lame visant à cet instant précis vos viscères, avec le côté, toujours non tranchant. Si vous, vous faites preuves de fourberie avec votre lame, je ne compte point faire de même et me battre en tout bien tout honneur, sans chercher à porter atteinte à votre intégrité physique.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Jeu 10 Mai 2018 - 15:41
Pour la première fois dans ce duel amical, le katana et l'épée s'entrechoquèrent. Et si la parade de la jeune samouraï était frontale et musclée, tout l'inverse du style fuyant adopté par son aîné, les spectateurs pouvaient aisément en rire. Eux qui devaient s'attendre à ce que se soit l'inverse, à savoir une frêle jeune fille comptant sur son agilité et un grand gaillard avec de la puissance à revendre. Mais plus intéressent encore, la première était emprunte d'honneur et de modération, alors que son opposant était né et avait grandi dans la rue avant de rejoindre une famille mafieuse de son Archipel natale. Avec son code d'honneur certes, mais que se soit en son sein ou plus tard dans la Confrérie des sabreurs de la Brume, une fois son arme dégainée il était hors de question pour lui de ne pas l'utiliser comme il convient.

Ainsi lorsque la jeune femme retira sa lame, le doigté d'Asura lui permit de manipuler Kusanagi sans perdre l'équilibre. Et ce afin de parer l'habile assaut de son opposante en mettant cette fois-ci à profit son fantastique pouvoir. En effet sa propre lame s'étira et se distordit très rapidement jusqu'à former un épais bouclier suffisamment imposant pour le protéger de la taille au cou. Et pour ne par s'arrêter en si bon chemin, une fois le coup encaissé, sa lame se remit à se mouvoir en profitant du contact direct avec le katana. Tel un serpent elle l'enlaça puissamment tout en remontant rapidement jusqu'au poignet de sa propriétaire pour lui trancher les gros vaisseaux.

Cependant le véritable objectif de l'épéiste n'était pas de blesser cette sympathique bretteuse, mais bien de la désarmer en ramenant sa prise dans sa main droite alors qu'il tenait fermement sa propre arme dans l'autre. Et autant dire qu'une telle démonstration ne laissa pas indifférent les autres individus présents dans le dojo qui, à l'inverse d'Asura, manipulait des armes "ordinaires" pour réaliser des mouvements extraordinaires. Ainsi il ne savait pas si ces derniers le trouvaient peu honorables mais au fond il s'en moquait éperdument.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Jeu 24 Mai 2018 - 21:46
Une destination de rêve
Fourberie à l'état pure. Vous faites preuves d'un manque d'honneur en agissant de la sorte. Néanmoins, je ne dis rien, aucunement désireuse de me laisser aller à me faire battre par un homme faisant preuve de si peu de scrupule. Si vous êtes ainsi désireux d'user de technique lier à votre arme, me prouvant de la sorte, qu'elle est bien plus spéciale qu'il n'y parait. Je ne vais pas me laisser faire de la sorte. Si vous escomptez m'atteindre et me faire lâcher prise de mon katana en attaquant mon poignet, votre larme rencontrera une résistance.

Je ne comptais pas user de mon ninjutsu dans un entraînement de kenjutsu, mais face à vous, un opposant sans scrupule, si je suis désireuse de m'en sortir sans aucune dommage trop lourd, j'ai bien intérêt à mettre toute les chances de mon côté. Vous attaquez pour blesser là ou je faisais preuve de clémence, mais maintenant, il ne sera plus forcément de même. Je ne compte pas comme vous ne pas agir sans honneur, parce que j'en ai, mais je compte bel et bien vous faire comprendre qu'un entrainement n'appelle pas forcément le sang et plus encore l'hospitalisation de ses pratiquants.

Mon poignet ainsi protéger, je laisse votre entrave poursuivre de contenir ma lame et dés lors mon poignet protéger par mon doton. Concentrant alors du chakra neutre dans ma lame, je laisse celui-ci prendre forme autour de celle-ci pour revêtir l’apparence d'une hache, la lame prenant forme de son côté au risque de l'atteindre facilement au vue de sa proximité. Mon but n'étant pas de le blesser, mais de le faire lâcher prise. La forme de ma hache de chakra autour de mon sabre n'étant pas encore assez grande pour l'atteindre, mais il ne tient qu'à moi et ma volonté de la faire encore grossir pour qu'il comprenne le message et la menace que cela peut représenter pour lui.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Une destination de rêve (PV Nagamasa Mikazuki)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: