Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Au clair de la lune [H.Tsuki]
Aujourd'hui à 17:48 par Hohoemi Tsuki

» Conviction la plus profonde [Sae]
Aujourd'hui à 17:42 par Rinku Sae

» Ceux qui cherchaient la bagarre. [Lua]
Aujourd'hui à 16:58 par Hohoemi Tsuki

» Conciliation ᵜᴥ Sun-hi
Aujourd'hui à 16:31 par Nagamasa Mikazuki

»  [Mission libre B] Le purificateur
Aujourd'hui à 15:48 par Watanabe Shiori

» Ce doux sifflement [PV Etsuko]
Aujourd'hui à 15:44 par Ashikaga Gabushi

» L'heure du changement
Aujourd'hui à 15:08 par Borukan Muramasa

» vice porcin [anzu]
Aujourd'hui à 15:04 par Kinu Lua

» Eh la qui va la ! (Inspecteur gadget) / Pv Takumi
Aujourd'hui à 13:52 par Hyûga Kami

Partagez | 

Oups... | Momo'

Aller à la page : Précédent  1, 2

Dim 27 Mai 2018 - 13:55
La triche magistrale et le bain étant passé, il est temps de repartir sur la session jeux divers. Aimi ne supporterait pas que je fasse exprès de tricher, ça serait bien moins agréable que de perdre en boucle et pourtant c'est bien ce qu'elle fait. C’est ça ou les jeux plus intellectuels où elle m'écrase, mais étrangement elle ne les propose jamais... Je suis sûr que je pourrai m'améliorer au shogi pourtant. Mais bon, c'est toujours l'occasion de rire et je me moquer d'elle gentiment aussi. Elle aime ça, sinon elle n'en redemanderait pas aussi régulièrement.

Puis après, c'est séance lecture de roman à l'eau de rose... Si elle savais que de nous deux je suis certainement la plus grande adepte de cela je n'oserai plus la regarder dans les yeux un moment, je râle un peu pour la forme, puis la laisse s'installer, vient auprès d'elle et commence à lire d'une voix douce. Elle finit par s'endormir, j'en profite pour finir le chapitre... Quand même ! Puis je pose le tout, lui caresse un peu les cheveux et m'endors contre elle. Finalement si j'ai le dessus le jour, au petit matin elle a montré qui domine qui au lit. J'ai de la bave partout, pour ce que ça me gêne vous me direz... Je vais récupérer je sais quoi derrière son édredon et c'est partie pour une nouvelle journée de test.

Alors que maîtresse va travailler, ce qui est synonyme à son esprit de jeu dans un certain sens, je me hâte plutôt de préparer un petit déjeuner. On sait l'une comme l'autre que sans une bonne alimentation pour nous régénérer et être en bonne santé on n’irait pas loin. Bon, comme d'habitude ce ne sera pas la panacée, mais au moins je prévois un repas copieux vu ce que la journée annonce en tests divers. Maintenant que je commence à savoir me servir des épices, grâce à Aimi d'ailleurs même si elle ne s'en rend pas forcement compte, le niveau de ma cuisine c'est tout de même amélioré même si je n'égalerai jamais un professionnel sans entrainement et cours plus spécifiques.

Je la laisse faire ce qu'elle à a faire par la suite, aux douze coups de midi c'est son tour de préparer le repas... Je vous laisse imaginer au début comment elle a dû luter pour que je lui laisse faire la moindre corvée, mais maintenant c'est acté qu'on a une certaine répartition des tâches. Bon, j'avoue j'ai triché, en ajoutant le côté travail et médecine dans la balance j'ai réussi à conserver le plus gros des tâches ménagères sous ma coupe, mais il faut dire que je n'avais pas tord. Comparée à elle, je n'ai pas de travail à plein temps, sans ça pour avoir l'impression de servir je serais mal et elle le sait.

Elle me donne son avis, forcement elle a raison, mais j'ai l'impression que... À bien y réfléchir.

"C'est plus que du simple physique... J'ai senti dans mon chakra des sensations que je n'ai jamais eues et je ne parle pas de... Tu vois. Une intense chaleur et parfois au contraire un certain frisson..."

Je me pose des questions, pendant ce temps, Rokurô qui est plus vif d'esprit, ou a pensé à la bonne chose va et me pointe du museau la baignoire...

"C'est vrai que je ne t'ai pas donnée de bain désolé. Pendant la pause promis mon beau."

Il bat de la queue un instant, puis me remontre la baignoire, apparemment ce n'est pas que ça. Je vais le voir dehors là où est la fameuse chose. Je ne comprends pas... Il m'agrippe par la manche et commence à me tirer.

"Mais ?! Je reviens tout de suite maîtresse."

J'espere que ce sera rapide... Il se passe des choses, une petite heure plus tard...

"Sérieusement Rokurô, ça m'aiderait parfois que tu parles."

Je dis ça en rigolant et en lui gratouillant le cou, en même temps on en a profité pour faire une promenade, je ne tiens pas à marquer le territoire devant ma maîtresse elle n'aime pas forcement à ce genre d'habitude. Je vais me laver les mains, me fais une toilette et reviens voir ma maîtresse pour manger aussi d'ailleurs. Une fois fini je finis par lui dire tout simplement.

"Ce fut laborieux, mais je crois que Rokurô a mis le museau sur quelque chose."

Evidement dis comme ça... Je viens prendre le bras d'Aimi, paume vers le haut et caresse un des circuits de circulation de chakra, enfin il me semble qu'il est par la.

"Parfois, la réponse est plus évidente qu'on le pense, enfin ça peut-être le cas. Si je n'ai pas reconnu la sensation, c'est peut-être simplement parce que je ne pouvais pas le faire. On peut imaginer que ce n'était pas que mon chakra, mais aussi le tien, d'où le rejet du début ? Tu en penses quoi... En plus comme on n'a pas les mêmes affinités, chauds et froids, feu et eau... C'est un peu tiré par les cheveux, mais si on ne vérifie pas ?"

Je dis cela en n'étant moi-même pas forcément convaincu, mais vu que je me dis que ce n'est pas totalement impossible et que je ne souhaite pas rejeter une initiative de mon partenaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3163-inuzuka-momohime-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u174

Lun 28 Mai 2018 - 21:16
Parle pas de...? Aimi relevait un sourcil en cherchant dans sa mémoire de quoi finir sa phrase. Sur le coup elle restait dans le flou tout en continuant de l'écoutant jusqu'à ce que le seul élément embarrassant à dire lui revienne à l'esprit. Un sourire taquin s'emparait alors de son visage, mais elle ne faisait pas de commentaires, se commentait de racler un peu sa gorge pour ne pas trop montrer son amusement. D'ailleurs, elle espérait que ses bonbons magiques ne la perturbent plus autant... du moins la version de combat. Ses petites réflexions personnelles se perturbaient avec l'intervention du gros toutou, à laquelle elle restait simple spectatrice. Le duo filait donc sans elle, laissant l'irou perplexe et un peu boudeuse, elle voulait vraiment avancer sur ses essais. Tant pis. Faute de pouvoir jouer les apprentis sorcières, elle jouait les bonnes fées auprès d'un voisin maladroit tombant à pic. À peine venait-elle de le raccompagner vers la sortie, que ses lâcheurs préférés refaisaient leur apparition.

-Hum... ça se tient. Je me sers de mon chakra pour laisser influer sur le tien, comme pour ma tech de régénération cellulaire.

Bon là, elle allait parler chinois et ce n'était pas vraiment nécessaire, si Momo' avait raison, elle n'allait pas pouvoir utiliser son boost sans elle à ses côtés. Dommage, elle aurait vraiment voulu rendre la pareille au cadeau que représentait Momo' à ses yeux auprès des Inuzuka en leur offrant un bonbon magique. Partie remise, si déjà ce travail-là pouvait servir en tant que tel, ça serait déjà ça. Aussi cette fois la tactique changeait, plutôt simplement observait les réactions de Momo', Aimi s'attardait sur elle, l'analysant par ses dons sensoriels, en attente de la propagation de la pilule. Ainsi, faute de partir dans tous les sens, Momo' ne pouvant pas maîtriser le chakra de l'Irou, Aimi le dirigerait et le doserait pour elle aux bons endroits, au bon moment.

-D'ailleurs, peut-être devra-t-on en donner une moitié ou un entier à Rokurô aussi. Si ça marche pour toi, ça peut marcher pour vous deux, je me sens capable d'être multifonctionnelle !

Bon, Aimi était peut-être un peu trop enthousiasme sur le coup, elle n'était déjà pas sûre de maintenir le rythme de Momo', mais bon, à quoi bon la décourager, avant même d'avoir commencé. S'en remettant à la décision de Momo', Aimi se tenait prête pour l'essai, après tout, elle ne pouvait pas lui forcer la main. Son nikken était plus important qu'elle, du moins c'était l'impression qu'elle donnait à Aimi, de mettre son gros chien avant elle. Momohime était une créature étrange, mais au final, c'était tout ce qui faisait son charme et son intérêt aussi.

_________________
 
71627C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3156-kurai-aimi-terminee

Mar 29 Mai 2018 - 0:35
Ainsi soit-il, il est temps de passer à la pratique une nouvelle fois.

"Il vaut mieux que l'on commence par une demi chacun, on passera à la pilule entière chacun quand on sera un peu plus à même de comprendre et maîtriser ce chakra dans nos veines."

Rokurô plussoie d'un aboiement sonore et penchant une fois le museau de haut en bas. On s'installe de part et d'autre de notre maîtresse, posant chacun nos têtes sur un genou, Rokurô le museau et moi la joue. On tend la langue pour qu'elle nous donne notre dose. Les sensations influx de nouveau, mais étrangement, c'est beaucoup plus diffus... Non, plus calme est le terme le plus adapté. Le fait de prendre une demi-dose à forcement un lien, mais le fait de séparer en plus en deux la charge de chakra à devoir supporter est aussi une bonne chose.

Un long instant plus tard, j'ai chaud, très chaud, mais je n'arrive pas à contrôle cette énergie contrairement à Rokuro qui lui a les yeux qui brille d'une lueur bleutée, ayant un souffle frais sans que cela ne semble le gêné outre mesure.

"Tricheur..."

Il me regarde d'un air légèrement amusé en battant de la queue en rythme, d'un air calme, en fait même plus qu'habituellement. La différence de maîtrise entre nous deux est tellement évidente que ça en devient ridicule. Là où je me bats pour ne pas me faire envahir, pour lui ça semble presque couler de source... Lutter...

Finalement, le premier test ,'est pas très concluant, mais je comprends pourquoi assez vite.

"Instinctivement, je lutte contre ton chakra, là où un certain tricheur semble au contraire laisser aller. Par contre, il est évident que ton affinité pour le Suiton passe par lui et le Katon par moi et c'est très bien comme ça... Je crois ?"

Ce qui me perturbe en plus, c'est que ça veut dire que même si c'est instinctif, je me bats contre l'énergie de ma maîtresse et cette pensée me frustre, m'énerve... Bien sûr, cela alimente un cercle vicieux en prime.

Une demi-journée et une bonne demi-douzaine de prises plus tard... Il est temps de prendre un déjeuné nourrissant. Je vais au fourneau, j'ai l'air visiblement énervé, mais j'ai déjà dit plusieurs fois à Aimi que c'était tourné vers moi. J'ai besoin d'une pause, si je ne me recentre pas nous n’y arriverons jamais. En plus même si elle ne dit rien je suis à peu près sûr qu'Aimi à autant de mal à nous gérer surtout avec ce déséquilibre. Une fois le repas passé, j'ai réfléchi à une chose. Autant prendre le problème a l'envers, enfin j'imagine que c'est une possibilité elle me dira ce qu'elle en pense...

"Maîtresse... Je voudrais essayer de faire ça autrement, si je ne force pas ce blocus on avancera jamais alors... Augmentons les doses drastiquement, une et demie ou deux chacun... Plus ou moins, c'est vous la spécialiste vous savez jusqu'où aller n'est-ce pas ?"

J'ai conscience que je joue avec le feu dans un sens, mais je ne vois pas d'autres manières de faire, l'énergie que je perdais à essayer en vain d’ouvrir mes ports, je la passerai à les réguler face à cet influx massif de chakra étranger. Mais au moins il y aura peut-être une avancée. Par contre, pour des raisons évidentes, on va faire le teste dehors et éloigne de toute forme de combustible... Un feu de forêt ou un incendie est si vite arrivé.

Je prends la forme de Rokurô... Pourquoi ? Parce que, une intuition. Oui sérieusement, en plus je me dis que cela me permettra de réfléchir à autre chose que la jalousie que j'éprouve envers mon compagnon pourtant si loyal et qui n'a rien fait pour mériter ça. On prend nos pilules quand Aimi se sent aussi prête et on peut dire que l'effet est aussi rapide que visuellement impressionnant. D'abord, l'un comme l'autre émettons une grande dose de chakra comme un souffle de vapeur, puis rapidement, ma vapeur s'embrase, me donnant un air de démon canin, Rokurô lui son air se rafraichie, rassemblant de la condensation autour de lui sous une aura bleuté et lumineuse. Autant dire que ça en jette ! Bon par contre, autant Rokurô semble calme, autant je déborde d'énergie comme une pile électrique ! Je commence à sautiller sur place, faire des ronds, aller ici et là sans m'approcher de quoi que ce soit qui puisse prendre feu... Bref une gosse surexcitée avec un nouveau jouet. Si je n'était pas aussi... Bref, je reflechirai à autre chose, par exemple que si mon chien à le droit plus à de l'énergie spirituelle de maîtresset et moi à l'énergie physique, ce serait une explication plausibe au fait que cette sorte d'aura est bleue chez lui et rouge chez moi et sur cette influence assez grande sur nos comportement respectifs.

Enfin pour les explication compliqué, je fais comfiance à Aimi pour y reflechir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3163-inuzuka-momohime-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u174

Mar 29 Mai 2018 - 17:00
Le premier essai était pour le moins surprenant, donnant des effets inattendus, voire inespéré, pour la Kurai. Si le Nikken n'éprouvait aucune difficulté à s'en accommoder, Momohime quant à elle semblait plus sur la réserve, un instinct de préservation était en cause, rien de plus. Quant à AImi, elle se surprenait de constater à quel point il lui était simple de suivre les évolutions de leurs perturbations en même temps. Soit elle s'était améliorée en sensorialité, soit la pilule l'assistait avec prodige dans cette tache. Qu'importe, pour le moment, le but n'était pas de décortiquer pour comprendre le pourquoi du comment, mais plutôt de tester s'il y avait de quoi en tirer quoi que ce soit. Le temps filait et les essais se succédaient, retournant à sa table de travail tandis que Momo' lui interdisait l'accès à la cuisine, Aimi en profiter pour bidouiller son nouveau plan d'approche . Parmi les pilules de combat, elle en glissait d'autres à la même forme et couleur, mais qui avait un tout autre effet. Le genre de chose qui libère un peu les esprits ? Non, un placébo. Il fallait bien vérifier que l'effet venait de là, et non pas de Momohime et son compagnon eux-mêmes. Lors du repas donc, le plan changé, sa partenaire venant de lui donner une nouvelle idée, Aimi acquiesçait à la demande, proposant deux chacun, sauf que parmi les deux pilules ingérées, une pour chacun était fausse, un placébo, mais des fois, le Psyché était plus fort que le physique.

-On essayera deux, mais au moindre signe alarmant il faudra me prévenir et je purifierais votre organisme ok ?

Ne leur restait alors plus qu'à s'éloigner, près du grand lac, bien quelques arbres étaient présents, les risques étaient moindres, Aimi avec sa maîtrise du suiton pouvant pallier aux catastrophes involontaires. Le moment du test la laissait très anxieuse, tous ses sens semblaient amplifier, et ces derniers se sentaient titillés par les changements opérant sur l'Inuzuka et son Nikken. Tout d'abord, elle sentait son essence suiton l'appelait à travers le gros canidé bleuté, dont l'apparence , comme celle de Momo' sous cette forme était d'une toute beauté. Aimi avait presque l'impression de pouvoir... Non... Si si, s'en servir de catalyseur ? Ou un truc du genre. un mudra simple et une masse liquide qu'elle faisait émaner d'elle d'ordinaire s'étendait à partir du Nikken bleu, la bulle d'eau se mouvait au grès des volontés de la Kurai, la laissant bouche bée. Mais alors son attention se tournait vers Momo' en incandescence presque, elle ressentait en elle la chaleur bienveillante et attirante de son katon, un autre mudra et des pétales de feu qui s'échappaient des mains de la Kurai d'ordinaire naissaient à partir de l'haleine de l'Inuzuka.

-Mais qu'est-ce que ?...

Aimi semblait la première surprise par les effets qui lui demandait une sacrée concentration, mais qui néanmoins pouvait leur offrir des possibilités impressionnantes.

-Momo', Rokukô est-ce que vous percevez la même chose que moi ?

Il ne faisait qu'un. Un ensemble relié et complémentaire. En combat ça pouvait leur donner un avantage considérable, mais il restait à voir jusqu'à quelle puissance elle pouvait faire passer par eux, les effets secondaires possible et surtout combien de temps leurs endurances physique et chakratique accepteraient ce traitement.

-Faisons quelques essais ok ? Entraînez vous normalement en usant vos techniques et j'essaierais de faire mêler les miennes, élémentaires du moins pendant. Voir si ça marche ou si vous devez m'assister...

_________________
 
71627C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3156-kurai-aimi-terminee

Mar 29 Mai 2018 - 19:27
Au moindre signe alarmant n'est-ce pas ? Finalement, je me laisse aller, j'essaye de concentrer un maximum de chakra pour le maitriser et la forme arrive, radieuse, assez belle... Enfin je suis trop occupée à jouer la fofolle pour m'en rendre compte en fait. Finalement, Aimi propose de tester tout ça et il n'en faut pas plus pour que je sautille comme un jouet à ressort, gauche droite et ainsi de suite.

"Owi ! Jeux jeux jeux !"

Rokurô prend une posture digne, droit sur ses pattes et la tête légèrement relevée, les oreilles tout aussi hautes et la queue alan calmement de gauche à droite, lui aussi est intéressé, mais le montre avec plus de modération. De mon côté, je suis en posture de chasse comme un chiot qui apprend avec un frère... Pattes avant qui rase presque le sol comme la truche, oreilles en avant et la croupion en l'air avec la queue qui a un rythme endiablé. Le jour et la nuit, le calme de la brise sur un lac face à la diablesse que je suis telle une tornade de pétale de fleur enflammée.

Le départ est donnée, on commence par un exercice de méthamorphose pour la forme, prenant une forme hybride qui ferait pâlir ceux qui croient aux loups-garous, des formes mi-féminines, mi-canine l'une bleuté et suintante et l'autre embrassé, la première tenant un visage formant un petit sourire intrigué par-dessus un masque de dignité alors que l'autre, moi donc, est plus avec un sourire jusqu'aux oreilles et donne l'impression que je vais partir pour jurer toute la journée... On ne la tient pas longtemps pour se concentrer sur d'autres choses.

S'en suis un jeu de chasse et de poursuite, l'un des deux, moi principalement, mais pas toujours, charge l'autre pendant que l'autre esquive et vice versa, devant esquiver les assauts mêlés aux techniques de notre maîtresse ce qui rend le tout aléatoire et du coup forcement amusant. Face aux assauts les plus dangereux, la technique de contournement est plus impressionnante, l'un ou l'autre se cachant sous terre, littéralement, puis ressortant ailleurs. Cela continue un bon moment.

"De museau comme ça, je dirai que ça consomme la moitié d'une de mes esquives ou autant que la technique du croc traqueurs."

D'ailleurs en parlant de ça... On se remet en position, je lui lance un regard entendu, il fait de même... Forcement, en tant que partenaires ont comprend rapidement où on veux en venir...

On concentre une bonne dose de chakra ce qui intensifie nos aura et leurs intensités, comme si une grosse technique était à prévoir et... Ce n'est pas si faux car, plongeant en même temps dans la terre, on ressort en même temps de derrière Aimi pour sauter sur son dos et la plaquer au sol, tout en réutilisant le jeu de la bête pour reprendre une forme hybride. Elle a le droit aux léchouiles, étreintes, caresse et tout ce qui va bien.

"Arcane traitresse : Double câlins traque-coeurs !"
"Ont vous aime tellement maîtresse. ♥"
"Oh wi ! On t'aime trop fort ! ♥"

Je lui fiat la fête un instant puis... M'arrête net... Regarde Rokurô en haussant un sourcil.

"Depuis quand tu parles toi ?!"
"Wouf..."

Du coup, c'est fête, bisous, gratouille, léchouille, et tout ce qui peux exister et être imaginé les uns sur les autres dans un beau petit bordel dans la joie et la bonne humeur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3163-inuzuka-momohime-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u174

Sam 2 Juin 2018 - 3:10
En tout cas, les deux Inuzuka semblaient enthousiasmes pour une fois à l'idée de faire des tests. D'ordinaire, autant l'une que l'autre grimaçait avant de s'y soumettre. Peut-être les ingrédients dans ses pilules qui les rendaient aussi joviales. C'était peu de le dire vu ce qui allait suivre. Après un combo dont Aimi n'avait absolument rien compris, elle finissait prise d'assaut par le duo, s'étonnant à la fois de leur vivacité et leur action en plein test. C'était elle qui manquait de sérieux d'ordinaire, mais aussi parce que le nikken avait finalement décidé de parler. Difficile de dire quoi retenir en priorité de cette journée, la Kurai évidemment ne faisait pas un plis, ne pouvant même pas lutter, elle ne tentait pas. Ainsi donc elle était écrouée sous les câlins et autres aussi longtemps que les grands gagnants l'avaient décidé...

-Qu'est-ce que vou... ? Bllrblblr ! Arf !

De retour à la normal, Aimi se penchait sur ses notes, face à son bureau. Elle se demandait alors ce qui était le plus pertinent dans toute cette histoire, le fait que l'effet n'était pas exactement celui qu'elle estompait ou alors qu'il était bien plus concluant que désirer. Encore une fois, le mérite revenait assez à pas de bol qu'à une réelle maîtrise, mais l'irou décidait de ne pas s'en offusquer outre mesure. Elle avait après réussi à lancer quelques attaques élémentaires à partir de ses cobayes en transe sous l'effet. Des techniques qui d'ordinaire devaient naître de ses mains, ils avaient ainsi servi de catalyseurs en quelque sorte, une connexion instable pour le moment, mais avec de la maîtrise peut-être que...

Une petite inquiétude sur les effets secondaires la laissait pensive, pour le moment elle ne pouvait rien garantir, ce n'était qu'à force d'essais qu'elle découvrirait ces derniers s'ils existaient. Aimi n'était pas une bonne menteuse, ni même bonne comédienne, alors quand son regard se portait sur ses complices, il était évident qu'ils pourraient deviner ses pensées. Refermant le livret conservant ses notes, la Kurai leur adressait un sourire tendre, reconnaissante pour tous les efforts et les risques qu'ils étaient au final tous les deux souvent prêt à prendre pour elle. Aimi était chanceuse et elle le savait, aussi sans dire un mot elle était venue attraper Momohime dans ses bras, avant de la relâcher d'un seul pour le tendre au Nikken s'il était tenté. C'était comme si elle se rendait compte que malgré tous leurs liens, la plupart du temps elle se montrait assez distante, ou plutôt plus réservée. Qui aurait cru qu'un jour on en arriverait là.

-Il nous reste plus qu'à trouver de vrais adversaires pour tester ça en conditions réelles. Devrait-on demander aux autres de l'Hinoishi ?

Pourquoi pas après tout. Plus prudent que d'aller chercher une chicane ou autre, sans garanti de maîtriser les effets, surtout que l'adrénaline n'était pas un facteur à négliger. Si son travail sur le sujet se finissait aujourd'hui, elle en aurait bien d'autres qui lui viendraient un autre jour, comme Momo' n'avait pas fini de suer pour la garder en sécurité. Une fine équipe pas vrai ?

_________________
 
71627C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3156-kurai-aimi-terminee

Oups... | Momo'

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: