Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un cristal brut ne brille pas ᵜᴥ Taku-Taku


Dim 27 Mai 2018 - 19:20
Un cristal brut ne brille pas
Tout art se travaille, se peaufiner et cela peut se compter en heure, comme en jours ou même plus encore en année. Il faut du temps pour développer et surtout, atteindre le paroxysme de son art. Le temps est l'une des clefs importantes pour le developpement de soi et plus encore lorsque l'on est désireux de suivre un code, une voie que bien d'autre on suivit avant nous. Le Bushido est un art compliqué, qui demande de fouiller la mort plus que la vie. On nous demande d'apprendre à mourir avant de savoir vivre pour être de bon samourai, pour atteindre le summum de cet art mortel. Et pourtant, comme une idiote, je ne cesse de m'en éloigner depuis mon arrivée à Iwa. Il me semblait être bien plus proche de mes ancêtres avant que maintenant. La vie dans ce village est bien plus compliqué qu'à l'académie. Une terre neutre et n'ayant pas encore subit les ravages de conflits mondiaux, il est clair qu'il est plus facile d'y vivre et de croire que l'on ne redoute pas la mort et qu'on a apprit à vivre avec la possibilité de mourir au combat pour défendre notre cause. Et pourtant, alors que maintenant, j'ai réellement une cause à protéger, l'honneur de mon clan retrouvé et plus encore le village de la roche, je me retrouve à douter et à croire en des fondements qui pourtant jusqu'alors me semblaient acquis. Il faut dire que Muramasa ne m'aide guère à cela. Trop proche de moi, trop intrusif dans ma vie... Je devrais le repousser comme je l'ai toujours fait avec tout homme désireux de me faire des avances, mais inconvénient est qu'il me plait également.

Ayant rendez-vous dans les hauts plateaux avec l'apprenti de Yoshitsune, celui-ci étant désireux travailler encore sous la tutelle d'un samourai et ce malgré l'absence de son maître attitré, je me retrouve donc à devoir pallier à l'absence de ce frère que je n'apprécie que trop peu. Est-ce pour lui rendre service ? Non, parce qu'en réalité, je redoute sa sentence si je n'aide pas. Après tout, il est du genre à me gifler un peu trop rapidement. Puis j'avoue avoir l'envie de m'entraîner avec quelqu'un, même si je doute réellement de votre sérieux, ayant déjà eu le loisir de me retrouver seule en votre compagnie et ayant eu le loisir de constater vos arts absurdes.

Vêtue d'un kimono court et adéquat pour l'entraînement, mon arme à ma ceinture et les cheveux attachés en une queue de cheval, je vous attends maintenant debout sur le bord de l'un des plateaux, espérant ne pas me tromper d'endroit au risque de perdre réellement du temps à vous chercher sur les différents plans plus ou moins éloignés les uns des autres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Sam 9 Juin 2018 - 18:04
Retour au sein de la Roche marqué par quelques événements fortement impromptus - à croire que cela est devenu une obligation dans sa vie, ne point vivre paisiblement - il n’en reste pas moins désireux de trouver détente et repos à Iwagakure. Mais quel repos peut bien espérer celui qui n’attend que de guerroyer ? Celui qui, à peine commence t-il à s’endormir, pense déjà à massacrer et écraser ceux qui se trouveront sur sa route ? À n’en pas douter, Takumi est de ceux qui ne seront jamais complètement rétablis par leurs précédents affrontements mais qui se tiendront cependant toujours prêts. Prêts au moindre imprévu, à la moindre urgence. Ce genre de situation qui n’attendent que l’initiative d’une personne pour motiver les troupes si l’on veut. Si pour le village si faudrait un jour quelconque qu’il incarne cet idéal auquel beaucoup aspirent, nul doute qu’il le ferait sans sourciller. Tout donner pour Iwa ; tout donner pour son clan ; tout donner pour eux. Yoshitsune est toujours absent mais cela n’est pas censé empêcher le Hyûga de perpétuer son apprentissage du Bushido. Et qui de mieux placé que la propre sœur de son maître pour cela ? Celle-là même qu’il avait rencontré avant de partir pour le pays du Fer et qui connaît aussi les arts samuraïs ? La vie est faite d’heureux - comme de malheureux - hasards et ceci en fait présentement partie intégrante.

Toujours dans la même tenue, celle de l’homme décontracté et prêt au combat, son allure à encore pris en assurance depuis son voyage à Tetsu. Sa nonchalance est un peu plus soignée, moins caricaturale. Quoi de mieux que de se laisser porter par le vent, cet élément qu’il a dompté depuis bien quelques temps comme s’il n’était qu’un vulgaire shiba inu ? Rien, bien entendu. Le rendez-vous est donné dans les hauts-plateaux et pour une fois, l’ancien capitaine du yamagenzo n’est point en retard. Est-ce là une simple coïncidence à ne pas mettre en corrélation avec ce qui lui est arrivé peu avant ? Allez savoir. Quoi qu’il en soit, Sonkeisuruhito somnole et ne laisse entendre aucun claquement de lame contre son fourreau. Une fois sur place, il aperçoit la crinière argentée, celle qui avait mis au point une redoutable technique afin de servir du thé à un niveau encore jamais égalé d’après lui. Et il sait de quoi il parle, sachez le.

Salutations, Mikazuki-san… Merci de bien vouloir me rendre ce service.

La politesse est de mise, forcément. Après tout, pour le temps d’un entraînement - ou plutôt l’absence de l’Enfant du Fer - elle sera probablement un sensei de substitution. À défaut d’avoir pu paraître sérieux aux premiers abords lors de leur première rencontre, Takumi se rattraperait comme il le pourrait cette fois-ci.

Je ne sais pas vraiment par où commencer, je présume que je vais devoir vous laisser me guider et me dispenser de la formation qu’il vous plaira.

Clairvoyant, pour une fois.



_________________


Dernière édition par Hyûga Takumi le Jeu 21 Juin 2018 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 18 Juin 2018 - 21:19
Un cristal brut ne brille pas
"Il est tout à fait normal que je vous aide Takumi-san." Répondis-je humblement, ne cherchant aucun honneur dans cette action. Surtout quand on sait qu'en réalité, cela m'ennuie un peu de prendre ainsi la suite de mon aîné. Je ne suis point aussi forte que lui et habile. Alors, en réalité, je doute réellement d'être d'une véritable utilité pour vous. Surtout quand vous même ne savez pas trop ce que vous pouvez me demander. Etait-ce réellement une bonne idée d'accepter ? Je n'en sais trop rien. Néanmoins, je ne compte pas lâcher l'affaire pour quelque doute et je vais respecter l'engagement que j'ai prit au près de vous.

"Je pense que le mieux, serait déjà me dire et me montrer ce que Yoshitsune-sama vous a apprit, sans cela je risque soit d'être ennuyeuse en vous répétant ce que vous savez déjà, soit vous perdre en estimant qu'il vous apprit des choses que n'ont pourtant pas déjà été abordées." Le point de départ, c'est réellement cela qui va être le plus difficile à trouver je pense, mais une fois qu'on l'aura trouvé alors l'entrainement pour vous pourra véritablement commencer. Néanmoins, j'avoue avoir peur de ne pas répondre correctement à vos attentes. Après tout, ces derniers temps, à cause de la présence de Muramasa-san dans ma vie, j'avoue m'être laissé pas mal allée et cela est ennuyeux. Puis déjà de base, je n'arrivais absolument pas à la cheville de Yoshitsune-sama alors je doute être réellement une seinseï convenable pour vous, même si cela n'est que temporaire.

Soucieuse de bien faire, alors même que vous ne m'avez pas répondu, je cherche déjà ce que je pourrais bien vous apprendre, sur quel aspect de notre art plancher le plus. Je réfléchis aux différentes possibilités tout simplement, espérant ne décevoir personne au final et surtout ne pas faire de bêtise. Après tout, pour ma part, j'ai apprit à travers les lettres de Shigure et de mon père. Je n'ai pas eu le loisir de faire comme Yoshitsune apprendre au sein de dojo empli de samourai et ce même si lors de notre séjour récent au pays du Fer, j'ai tenté de combler cette lacune, mais la durée du séjour étant trop courte pour me permettre de réellement combler le manque de pratique avec de véritable adeptes du Bushido.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Jeu 21 Juin 2018 - 13:10
Attitude humble. Est-ce étonnant ? Non, pas vraiment. Qu’attendre de plus d’une samurai à l'évidence accomplie ? Probablement rien d’autre que le fait de s’en tenir au Bushido. Un code qui fait la renommée de ses semblables, contrairement aux miens. Une vie d’entrainement que je peux comprendre mais pas complètement saisir, ayant eu un héritage génétique inestimable. Quoi qu’il en soit, elle me propose - ou m’ordonne, je ne sais pas vraiment - un début que je ne peux qu’approuver, bien que je ne puisse pas réellement avoir mon mot à dire. N’étant qu’un disciple, je n’ai sûrement d’autre choix que de suivre ce qui m’est indiqué de faire. Après tout, un samurai est aussi un guerrier au sang froid certain, se passant bien de discuter ce qu’on lui dit de faire. En théorie, il me semble. Je sors alors mon arme de son fourreau et la recouvre de chakra, non pas neutre comme elle peut sans aucun doute le faire. Adoptant une posture plus offensive qu’autre chose, je m’exprime en regardant ma lame puis mon interlocutrice.

«En ce qui concerne le combat, j’admet avoir peu d’expérience en ce qui concerne le maniement de l’épée. Non pas que je ne sache pas m’en servir mais plutôt que les arts samurais me semblent encore lointains.»

Le chakra disparaissant du métal qui a décapité plusieurs shinobi jusque là, je ne le retourne point dans son habitacle pour autant. Nous sommes ici pour que je puisse m’améliorer et j’ignore tout de son histoire si ce n’est qu’elle est une Nagamasa. Je ne lui ferais pas l’offense de l’appeler sœur du Shodaime ou de l’Enfant du Fer. Je présume que tout comme moi, elle a bien des choses à prouver voire même plus. Point de proches prestigieux à mes côtés, les seuls qui avaient encore un honneur ont été chassés pour leurs vils desseins.

«Yoshitsune-sama a surtout veillé à m’inculquer des valeurs morales avant de m’apprendre le iaido par exemple. Je présume que c’est pertinent, une lame mal guidée - aussi bonne et aiguisée puisse t-elle être - ne pourra jamais accomplir le bien et l’honorable.»

Sur ces mots, je montre que je suis prêt à poursuivre la formation que j’ai pu commencer il y a quelques temps. Formation qui s’est vu être interrompue à de nombreuses reprises par des événements impromptus. Ne sachant pas réellement si j’ai réussi à me nourrir des sagesses des pupilles empourprées, je m’en remet aujourd'hui à cette femme afin d’approfondir tout cela. Le fait qu’elle soit du sexe opposé ne me dérange guère, une lame qui tranche ne se distingue pas par le genre de son porteur mais bien par sa dextérité et sa finesse.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 25 Juin 2018 - 18:41
Un cristal brut ne brille pas
Posée en observatrice pour l'heure, je reste silencieuse en voyant la lame se recouvrir de chakra fûton. J'avais déjà eu le loisir de vous voir user de cette affinité plus d'une fois lors de notre première rencontre dans le domaine de mon clan. Une capacité que vous usiez jusque là dans une optique plutôt divertissante et j'avoue que cela change un peu de vous voir l'user pour en imbiber votre arme. Mais au moins, cela montre que vous n'êtes pas qu'un petit rigolo.

Vous laissez ainsi me faire cette petite démonstration, je vous écoute me parler du Iaido et votre désir de l'apprendre alors que mon aîné semble désireux de repousser cet apprentissage encore un peu. Devrais-je satisfaire votre demande ou guider votre apprentissage sur autre chose et laisser mon frère être seul juge du moment propice pour vous apprendre cette arcane ? Probablement, néanmoins, cela serait un bon moyen que de lui tenir tête que de vous l'apprendre, pourtant, je ne puis vous utiliser de la sorte pour atteindre mon aîné. Cela serait du gâchis et surtout indigne de moi.

"Savez-vous manier le chakra neutre ? Il me semble qu'il s'agit là d'une particularité du clan Hyûga que de savoir le manier pour atteindre ses adversaires et nuire à son usage du chakra ?" Mais peut-être que je me trompe, peut-être également que vous êtes un Hyûga qui n'a pas hérité de ce don. Après tout, il est tout à fait possible que l'héritage saute une génération pour une raison obscur, mais j'avoue que cela devrait être bien ennuyeux pour vous ou pour toute personne à qui cela arrive. C'est un peu l'avantage des arts samourai, c'est quelque chose qui s'apprend tout au long de sa vie et non pas une chose que l'on a grâce à nos gênes. "Je vous avoue que je préfère laisser à Yoshitsune-sama, le loisir de vous apprendre le Iaido, il est votre seinseï et il est plus apte à juger quand le moment sera venu de vous apprendre cela. Mais en attendant, je peux vous apprendre une autre technique de notre clan." Vous informais-je alors en sortant ma lame de son fourreau pour la laisser se recouvrir de chakra neutre et matérialiser avec mon chakra une autre forme d'arme autour de la base qu'est la lame de mon katana. "Cela vous intéresse-t-il ?" Vous êtes en droit de me dire non, après tout cela peut s'avérer être quelque chose d'assez facile si déjà vous avez des base pour le chakra neutre, et ayant vu votre capacité à recouvrir votre lame de chakra fûton, en fait de même avec le chakra neutre ne devrait pas être bien compliqué. C'est plutôt la suite, former une autre arme autour de la lame qui pourrait être un peu plus complexe. A voir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Lun 9 Juil 2018 - 6:07

Peu voire pas de réaction en ce qui concerne ce que je viens d’effectuer. Cela n’est pas étonnant, j’ai simplement mis du chakra fuuton sur ma lame après tout. Cependant, je prouve au moins une chose via cette pratique qui peut paraître fort simple aux premiers abords : je suis capable de manier du chakra via une lame. Et nul doute que cela me serait fort utile pour la suite. La question du chakra neutre entre en jeu et me fait doucement hocher de la tête alors que je la regarde.

Oui, c’est bien cela. Il est vrai que vous autres samuraïs savez maîtriser ce chakra aussi. Peut-être que cela me simplifiera la tâche…

Puis elle me sort une excuse sur Yoshitsune et le iaido, cela attendra encore un peu. Qu’à cela ne tienne, elle me propose tout de même du concret dans l’apprentissage d’une technique intimement liée au Bushido, si ce n’est qu’elle lui est exclusive. Ceci pourrait toujours m’être un plus. Que dis-je ? Cela m’est indispensable et ma soif d’apprendre parle pour moi-même alors que je serre doucement la garde de mon arme avant de répondre à sa question.

Bien entendu, tout ce qui à un rapport avec les arts samuraïs m’intéresse. Je pense que c’est une évidence, non ?

Aucune animosité ici, simplement un constat de la situation se voulant être une évidence. J’observe sa manière de faire puis sa lame change de forme. C’était donc vrai, ils ont réellement la capacité de faire ce genre de tour de passe-passe. Et pour couronner le tout, cela n’a pas l’air de l’éprouver plus que cela. C’est qu’elle a dû bien apprendre à gérer son chakra tout court aussi. Les combattants du Fer ne cessent de montrer qu’ils ne peinent point à faire preuve de subtilité et de force. Une alliance de concept qui se marie plutôt bien, peut-être trop même. Peu importe. Je me met à mon tour à tenter la chose. Ma façon de faire ? C’est très simple : j’utilise la même technique qu’avant - son concept du moins - puis j’essaye de l’appliquer au chakra neutre que je maîtrise sans véritable peine. La forme de l’épée change mais n’est pourtant pas très stable. Rien d’étonnant à cela, ce n’est que mon premier essai après tout. Alors que je tente encore et encore d’avancer sur la chose, désactivant et ré-activant le processus de nombreuses fois, je m’exprime à mon tour.

Auriez-vous autre chose à me montrer ? À part le iaido évidemment.

On ne sait jamais avec les Nagamasa, une bonne (ou une mauvaise) surprise pourrait arriver. Mais surtout, une technique en plus ne peut que m’être bénéfique, pour sûr.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Ven 13 Juil 2018 - 16:41
Un cristal brut ne brille pas
Silencieuse, je vous observe maintenant faire alors que vous tenter de reproduire ce que je viens de vous montrer. Une technique de bas rang pouvant néanmoins avoir pas mal d'impact en combat et être d'une certaine façon redoutable. Je reste donc silencieuse afin de vous permettre de vous concentrer et de tenter cette technique. Pour un premier essai, je dois reconnaître que c'est assez concluant, beaucoup n'arrive pas à faire cela du premier coup. Mais vous êtes avantager, ayant depuis votre plus jeune âge à maîtrisé ce chakra et vous semblez déjà avoir de bonne base en kenjutsu. Je m'avance certes un peu, mais tout le monde n'est pas capable de recouvrir sa lame de chakra fûton comme vous me l'avez montré il y a de ça quelque instant.

C'est ainsi, après plusieurs tentative que vous venez à me questionner pour savoir si je peux vous apprendre d'autre chose issus de l'art samourai. Restant ainsi silencieuse quelque instant, je réfléchis à savoir si en réalité, vous ne pourriez pas considéré cela comme du kenjutsu pur ou non. Après tout, notre style de combat est basé sur cela et il y a beaucoup de mouvements similaires. Tout le monde ne peut pas réussir à être assez rapide pour parvenir à faire un Iaido, mais un coup de tranche est tout à fait faisable par tout un chacun.

Peut-être la technique de désarmement ? Elle reste assez basique en soit et ça pourrait toujours être un plus pour vous que de l'apprendre. "Je peux en effet vous apprendre autre chose, mais là, j'aurais besoin de votre participation pour vous la montrer et on inversera les rôles ensuite si l'apprentissage de cette technique vous intéresses bien entendu."

Sortant alors ma lame de son fourreau, je la tiens inclinée vers le bas pour l'instant, attendant de vous voir vous mettre en position, je vous invite alors d'un mouvement de la tête à venir m'attaquer, en espérant bien entendu que vous donnerez qu'un coup de lame sans partir sur une technique bien plus complexe. J'aurais peut-être dû vous le préciser, mais comme il s'agit d'une démonstration, il me semble logique que vous ne mettiez pas de chakra ou je ne sais quoi d'autre dans votre attaque. Dans tout les cas, je me tiens prêtes à toute éventualité pour user de ma technique en temps et en heure afin de pouvoir me saisir de votre arme grâce à cette technique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Sam 14 Juil 2018 - 1:18

Une participation demandée, c’est un hochement de tête légèrement souriant qui est donné en guise de réponse à ton interlocutrice. Celle qui peut - mais ne le sait pas encore - se targuer d’être ta tante te propose de participer. Comment refuser ? Ce n’est pas une option et tu prendrais presque cela comme un ordre si elle avait plus de prestance (non pas qu’elle n’en ait point, loin de là). Sa lame inclinée voit la tienne mimer ses gestes et tu l’observes, vient déposer ton regard dans le sien. Dans l’attente du feu vert, tu arbores un air tout simplement attentif.

Au moment attendu, le chakra qui était jusque là formé et utilisé sur ton arme disparaît et ton katana vient effectuer une simple tranche horizontale au niveau de la taille de ta sensei du jour. Curieux de voir ce qu’elle a à te montrer, tu mets tous tes sens en éveil et active même un de tes byakugans afin de percevoir les tenketsus de Mikazuki. Rien d’offensif là-dedans, bien évidemment. Tu souhaites simplement apprendre plus rapidement en ayant une double vue : celle observant la réalité de ce monde - le matériel - et l’autre, se voulant plus subtil et allant chercher le sens de toute chose - l’immatériel. Ainsi, tu as accès à la forme tangible de ladite technique ainsi que la forme intangible. Son résultat et ses causes. Rien de mieux pour profiter au mieux de l’enseignement de la samuraï.

Qui l’eut cru ? Qu’un jour elle se soit placée en personne disponible quand tu avais le plus besoin d’un adepte du Bushido afin de perpétuer l’apprentissage que tu désires suivre. Là est aussi tout le problème d’avoir un maître aux occupations et aux devoirs bien trop prenants. Mais tu relativises. Elle est sa soeur et doit probablement vivre un manque plus important que le tien. Après tout, tu ne désires que de la puissance (en premier lieu). Ce qui n’est en rien comparable à une famille.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Mar 17 Juil 2018 - 17:54
Un cristal brut ne brille pas
Attendant en silence que vous vous approchiez de moi pour participer à la démonstration de cette autre technique que je peux vous apprendre, je garde ma lame vers le bas, vous invitant à venir quand bon vous semblera pour m'attaquer avec votre lame bien entendu. C'est ainsi après quelque seconde que vous venez pour tenter une tranche horizontale de ma personne. Une technique des plus basiques, mais c'est exactement le mieux pour ma petite démonstration. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire aussi simple n'est-ce pas ?

Jouant alors de ma lame pour bloquer la vôtre, je viens alors rapidement donner un coup sur celle-ci, net et assez puissant, pour vous en faire perdre la prise dessus. Néanmoins, cela ne s'arrête pas là. Effectuant alors un petit mouvement de poignet, je vous fais ainsi part de ma dextérité et fait revenir votre garde jusqu'à moi, la saisissant alors prestement de ma main libre. Je me retrouve dés lors avec ma lame dans une main et la votre dans l'autre. Un moyen de mettre fin à un combat en désarment l'adversaire, mais cela n'est pas toujours suffisant. Avec les affinités, genjutsu et autre technique liée au chakra, il est assez rare de voir un combat se finir suite au désarmement de son adversaire, mais cela peut agir comme une démonstration de force et mettre le doute en l'autre face à ses capacités s'il se retrouve ainsi sans son arme de prédilection. Car ce n'est pas tout le monde qui vient au corps à corps.

Jouant un peu avec votre lame, je finis par la retourner pour vous tendre sa garde à nouveau. "Vous avez compris ou vous désirez une autre démonstration ?" Allais-je devoir recommencer ou bien allions-nous tout dés à présent inverser les rôles pour vous permettre d'apprendre ce jeu de poignet et de précision pour apprendre à frapper à l'endroit idéale pour déséquilibré la lame de l'adversaire et affaiblir la prise pour finalement réussir à la lui faire lâcher pour la récupérer et ainsi retourner sa lame contre lui-même ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Jeu 19 Juil 2018 - 15:40

La technique utilisée est véritablement simple et laisse penser à un tour de passe-passe tant son efficacité est à noter. Le mouvement est simple et la rapidité pourrait laisser pantois bien des hommes, ceux qui ne sont pas familiers avec la dextérité des escrimeurs de ce monde par exemple. Fort heureusement, les quelques fois où j’ai dû croiser le fer avec un samuraï ou un sabreur de la Brume m’ont permis de prendre la température vis-à-vis de la vélocité de leurs mouvements et techniques. J’esquisse simplement un sourire quand je la vois avec mon katana dans ses propres mains.

Simple mais efficace. - je récupère mon épée après l’avoir regardé jouer avec - Hmm, je pense que l’on peut réitérer la chose mais en inversant les rôles. Peut-être que vous avez une technique, ou que vous pouvez en développer une en même temps, qui pourrait vous servir à contrer un désarmement ? - puis je me met en garde - Enfin, c’est vous qui voyez Mikazuki-san.

Me concentrant un peu sur ce que j’ai à faire, je tâche de me souvenir des mouvements de la jeune femme et du parcours effectué par son chakra, les tenketsus excités par la chose et enfin la finalité. Il s’agit d’avoir l’image en tête, le but, l’objectif. Pleins d’assurance - il y a bien des raisons à cela, je pense être assez compétent pour pouvoir apprendre à désarmer quelqu’un rapidement (tout de même) -, je lui fais signe d’approcher afin que je puisse m’exercer à la chose à mon tour. Souhaitant rendre ces instants moins froids, je me permet une petite curiosité.

Mikazuki-san, où vous voyez-vous dans plusieurs années ? Sur le champ de bataille à combattre ? Dans une maisonnée à vous occuper de petites âmes ? Un grade en vue peut-être ?

Il ne tient qu’à elle de s’ouvrir ou de se montrer moins ouverte à la discussion, c’est son droit après tout et je le respecterais.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Jeu 26 Juil 2018 - 20:17
Un cristal brut ne brille pas
Votre sabre à nouveau entre vos mains, je vous laisse choisir la suite de l'entraînement, s'il s'agit d'une répétition de ma part ou si déjà, vous vous sentez de tenter le désarmement et cela semble être le cas. Un élève assidu et motivé, voilà ce que mon frère à trouver avec vous, bien que peut-être un peu trop impatient en même temps en vue de votre désir d'apprendre le iai ? Je ne sais pas trop, j'avoue ne pas vous connaitre assez que pour me permettre de porter un jugement d'une telle ampleur sur votre personne, mais il est vrai que là, je peux au moins vous reconnaître votre désir d'apprentissage.

Me tenant ainsi devant vous, je vous laissez ainsi prendre position pour venir vous attaquer sans être trop rapide afin de déjà vous permettre dans un premier temps de saisir le mouvement en lui même avant de savoir complètement me l'appliquer et ainsi vous permettre d'avoir ma lame entre vos mains.

Votre prise de parole me surprend un peu, mais ne me déconcentre aucunement. Vous écoutant alors sans broncher alors que vous me questionner sur l'avenir que je m'imagine, je reste silencieuse le temps de votre tentative de désarmement avant de me reculer un peu.

"L'avenir est quelque chose d'incertain, nous ignorons ce que l'on fera ou même ou l'on sera demain, alors je ne prétends pas à un avenir tel que vous le concevez je pense. Je ne m'imagine pas mère au foyer si c'est cela votre question, mes aspirations sont celle de tout samourai qui se respect. J'aspire à suivre la voie du Bushido et mettre ma lame au service du Shogun ainsi que du seigneur de ces terres. J'aspire à rendre hommage au nom que je porte, voilà ce que je veux pour le futur. Pour moi le grade importe peu. Un genin peut faire de grande choses tout comme un jônin ou encore un kage. Ce n'est là qu'un moyen de classification et de hiérarchisation, mais aucunement un moyen d'interdire une personne d'oeuvrer comme il se doit pour son pays."

M'approchant alors à nouveau de vous pour vous attaquer une nouvelle fois et vous permettre de poursuivre l'apprentissage. "Je suppose que la réponse est donc, sur le champs de bataille." Ma lame s'approche alors de vous. "Et vous ? Comptez-vous elevez des petites âmes dans une maisonnée ?" Vous questionnais-je alors en reprenant vos mots, non pas pour être moqueuse, après tout, si vous aspiré à abandonné la voie des armes pour devenir un bon père de famille, cela ne serait pas si déconnant que ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Un cristal brut ne brille pas ᵜᴥ Taku-Taku

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: