Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[Team 4] Compléter le trio


Ven 1 Juin 2018 - 15:16
Ce matin-là, la Tadaoki avait envoyé deux lettres bien distinctes. L’une à son élève, le marionnettiste au caractère aussi exaspérant que… Non, seulement exaspérant. Et un jeune Nara, âgé de seize ans, genin lui aussi. Et dire qu’elle-même était genin, il n’y avait pas si longtemps. Elle en avait fait, du chemin, depuis le temps, plus qu’elle ne l’aurait jamais cru. Devenir kunoichi n’avait jamais été quelque chose qui l’avait intéressé, jusqu’à ce qu’elle devienne lasse de ces décors qui ne changeaient pas. La scientifique qu’elle était avait donc décidé de se réorienter, d’apporter quelque chose au village et, désormais, elle faisait bien plus que ce qu’elle avait eu l’intention de faire au départ, avec une fidélité qu’elle ne se reconnaissait pas.

Lettre à Keitei:
 

Lettre à Melo:
 

Pour l’un, elle avait pris la peine de faire quelques précisions. Pour le second, le message était plus énigmatique, lui laissant donc l’occasion de s’imaginer à peu près tout et n’importe quoi, d’ici à ce qu’il arrive. Il s’agissait d’un Nara, et donc, du même clan que sa meilleure amie. L’avait-elle déjà croisé ? Peut-être bien. Elle avait étudié son dossier, brièvement, se faire une petite idée du shinobi. Il était jeune, le plus jeune de l’équipe. Quant à ses compétences… Elle se devrait d’évaluer cela, au cours des prochains jours, ne serait-ce que pour voir où est-ce que son équipe se trouvait et à quel niveau. Elle qui n’avait qu’un seul élève pour l’instant allait devoir voir comment se chargerait-elle des entraînements de groupe et comment pourrait-elle les amener à travailler ensemble avec une bonne complicité.

Ses pensées se tournèrent donc vers Hisao, son propre sensei. Car en plus d’être en charge de l’équipe 4, elle était aussi membre de l’équipe 8, avec Raizen. Jeune homme qui se trouvait aussi à être son colocataire. Si elle ne souhaitait pas que ses élèves aient une relation semblable à ce qu’elle avait avec le jeune homme, elle ne pouvait nier leur efficacité sur le terrain, où ils avaient à peine besoin de parler pour savoir ce qu’ils comptaient faire. Elle se devrait d’aller demander conseil à son propre sensei, ne serait-ce que pour avoir une meilleure idée de ce qu’elle faisait et ce qu’elle pouvait faire.

Première arrivée, bien évidemment, elle attendait les deux jeunes hommes. Donnant un coup dans le sol avec son talon, elle vint faire surgir de la roche, de quoi lui servir de siège le temps qu’ils arrivent. Elle avait élégamment croisé ses jambes, comme à son habitude, les mains posées sur ses genoux. Ses cheveux avaient été tressé pour tomber sur son épaule, de quoi les dégager de son visage, plus pratique en règle générale. Attendant les deux jeunes, elle s’était allumée une cigarette, soufflant doucement la fumée dans l’air. Une mauvaise habitude qu’elle avait pris, elle le savait, le tout n’étant pas recommandé, mais il s’agissait de la seule chose qu’elle avait trouvé capable de la calmer au quotidien, avec tout ce qu’il s’était enchaîné, ces derniers temps.

Elle attendait donc patiemment que les deux jeunes arrivent, ayant sa petite idée en tête quant à ce qu’elle comptait leur faire faire aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2381-tadaoki-asami-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2444-tadaoki-asami http://www.ascentofshinobi.com/u491

Ven 1 Juin 2018 - 20:18
A peine quelques temps après son réveil, Keitei reçu une lettre. Évidemment, il était excité à l'idée de la lettre. Il était persuadé que c'était une lettre d'une fan qui lui avouait son amour et voulait le rencontrer. Ce n'était pas normal qu'il n'en avait toujours pas reçu alors qu'il était si magnifique. C'était comme si Dieu voulait tester sa patience. Mais malheureusement pour lui, il était la définition même de la patience, personne n'était plus patient que lui dans ce monde, il pouvait résister à toutes les tentations humaines et ne laissait jamais ses émotions gagner le dessus sur lui .. Ou pas ! Il s'empressait de déchirer l'enveloppe pour lire la lettre comme un enfant devant ses cadeaux à Noël. Mais c'était une succession de deux "Oh .." déçu qui s'échappaient de ses lèvres. Premièrement, car ce n'était pas la lettre d'une admiratrice, et deuxièmement parce que ce n'était pas un rendez-vous .. Elle devait sûrement encore jouer la femme difficile à avoir. Il en était sûr, mais il avait déjà vu au travers de son petit jeu !

Il s'habillait donc comme à son habitude et déjeunait aussi rapidement que possible pour marcher vers le terrain d'entraînement .. Non, s'il marchait il arriverait en retard, il devait se dépêcher et courir ! Ce qu'il faisait très bien d'ailleurs, à tel point qu'arrivait au terrain d'entraînement il était déjà essoufflé et quelques gouttes de sueur sur son front. Il restait debout devant sa senseï, à quelques mètres d'elle, lui souriant chaleureusement. Il se redressait en reprenant son souffle.

"-Bonjour senseï ! Depuis la dernière fois qu'on s'est vu, j'me suis déjà entraîné !"

Un peu. C'était les mots qu'il ne disait pas. Mais ce qui était sûr c'était qu'il s'est déjà plus entraîné qu'il ne le faisait avant. Il arrivait même pas à courir de sa maison jusqu'au terrain d'entraînement sans être totalement épuisé en finissant à même le sol. C'était déjà un exploit pour lui. Il en était fier mais il ne le disait pas, il faisait semblant d'être humble, bien qu'avec le sourire fier sur son visage il ne pouvait tromper personne. Il regardait donc autour de lui, ne sachant pas encore qu'il aurait aujourd'hui un nouveau coéquipier. Et ne voyant que le siège avec la femme assise dessus, il la regardait avec un regard louche.

"-C'est trop dur pour s'asseoir dessus la pierre normalement, non ? Quand je m'assois sur de la pierre j'ai rapidement mal aux fesses personnellement, c'est pas votre cas ? Peut-être à cause de la façon dont vous vous asseyez dessus ? Ou parce que vous êtes légère ?"

Il posait tout un tas de question, comme à son habitude, mais il s'interrompt net en sentant une autre présence derrière lui, quelqu'un d'assez jeune en vérité quand il se retournait pour regarder. C'était d'un regard suspect qu'il le regardait de haut en bas alors qu'ils étaient les seuls sur le terrain d'entraînement.

"-Hm ? T'es qui toi ?"

Il ne le disait pas sur un ton agressif comme on pourrait le croire, mais bien sur un ton où il se posait réellement la question. Peut-être que c'était quelqu'un qui voulait aussi s'entraîner en étant venu seul, mais dans ce cas c'était étrange qu'il soit planté à quelques pas de lui à ce moment. C'est bien pour ça qu'il avait des doutes quant à sa venue. Mais il était certain que c'était pour tout sauf pour une équipe, après tout, dans son équipe il ne pouvait y avoir que des femmes. Comme ça, il serait le seul et unique Roi de cette équipe. Rien que d'y penser, un nouveau sourire s'affichait sur son visage. Un sourire qui aurait pu être mal interprété pour être dirigé vers le nouvel arrivant.

_________________


"Rotten to the core, yet pure at heart."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3217-wara-keitei-termine http://www.ascentofshinobi.com/t2998-sendai-ryo-l-excellence-termine

Sam 2 Juin 2018 - 11:59
À peine réveillé, Melo était déjà douché et habillé, prêt à partir. Son père avait été très exigeant sur le mode de fonctionnement d’un bon shinobi, et même si cela ne lui plaisait guère, le Nara aux cheveux blancs se pliait aux exigences du patriarche. Bien qu’il aurait aimé qu’on le laisse tranquille, il savait aussi l’importance qu’avaient les premiers jours de sa vie en tant que genin. C’était à ce moment là qu’il donnait la vraie première impression. Et malgré le fait qu’il soit sorti premier de sa promotion d’aspirants, tout ceci était désormais du passé. Plus rien ne comptait, à part ce qu’il allait prouver dans les premières semaines.

Et ce fut donc totalement prêt qu’il accueillit la missive qu’on lui envoya. Cette dernière avait été déposée par un émissaire qui se chargeait uniquement du courrier, et il ne resta pas. Hiko déplia alors le petit bout de parchemin, pour y lire quelques mots…
Terrain d’entraînement. Le plus rapidement possible.
Bon, au moins ça avait le mérite d’être clair. Bien que Melo ne comprenne pas tout à fait la signification de cette missive, il se doutait qu’il allait une nouvelle fois être testé. Les instances du village lui demandaient de se rendre au terrain d’entraînement, et c’est donc sous le sourire de sa mère qu’il se mit en route. Laissant ainsi son petit déjeuner à peine entamé sur la table.

Il aurait pu courir, certes. Mais il savait que sa résistance n’était pas extrêmement grande, et vu qu’il se rendait aux terrains d’entraînement, il y avait fort à parier qu’il serait testé… D’une façon ou d’une autre. Il lui apparut donc cohérent de ne pas courir à tord et à travers pour parcourir le village de part en part. Préférant garder ses forces, il garda un bon rythme, sans pour autant s’essouffler.

Et c’est ainsi qu’il arriva en dernier au lieu de rendez-vous. Deux individus s’y trouvaient déjà et il les jaugea de son regard avant d’aller se présenter. La première personne était une femme. Elle était assise sur un siège de terre,- qu’elle venait sûrement de créer elle-même, et semblait attendre depuis un petit moment. Sans doute était-elle la personne chargée de cette missive qu’il avait reçue. Quant à l’autre, il était tout essoufflé et de la sueur perlait déjà sur son front. Vu son comportement, Melo en déduit qu’il ne devait pas être dans une situation très différente de la sienne. À un point prêt, il semblait connaître la jeune femme.

Mais ayant décidé que la bonne chose à faire était de s’avancer et de rentrer en contact direct avec ces deux shinobis, Melo s’avança d’un pas qu’il aurait voulu affirmé. Cependant, on voyait bien toute l’appréhension qu’il avait lorsqu’il arriva à leur hauteur et que le garçon lui demanda qui il était. Sa façon de parler était assez abrupte et Melo ne répondit pas directement, regardant tour à tour la femme et le garçon. Puis, il se décida, et répondit à l’homme, tout en tâchant de regarder les deux personnes tour à tour.[/i]
- Mon nom est Melo. Je suis un genin de Kumo, et je me trouve ici car j’ai reçu cette lettre ce matin à mon domicile.
Il montra alors le parchemin, comme pour justifier sa présence.

Puis, dans un soucis de bien se faire voir, et de démontrer ses capacités d’analyse, il prit la parole. Mais cette fois, il regarda uniquement la jeune femme.

- J’imagine que c’est vous qui en êtes l’auteur, vu que vous semblez attendre depuis un moment et qu’il est en sueur.
Dit-il en désignant du menton celui qui deviendrait bientôt son nouveau coéquipier.
- Et si je me fie à la situation… Je dirai que nous sommes là pour un entraînement, une mission ou pour former une équipe. Mais la mission n’aurait pas commencé aux terrains d’entraînement… L’entraînement… Possible oui. Cependant, on m’a toujours dit qu’une équipe se formait rapidement après la sortie de l’académie…
Il laissa alors planer un petit temps mort…
- Du coup… Nous formons une équipe… C’est bien ça ?
Regardant la jeune femme dans les yeux, Melo avait le regard aussi déterminé qu’interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Lun 4 Juin 2018 - 22:03
Question inutile de la part de son élève qu’elle ignora, son attention dès lors attiré par la petite tête blanche qui se rapprochait d’eux. À croire qu’elle avait choisi ses élèves pour leur cheveux d’une pâleur surprenante. S’il était vrai qu’elle les avait choisi pour leur ressemblance, celle-ci n’était certainement pas physique. Une ressemblance de compétences était à remarquer, entre le marionnettiste et le Nara qui se rapprochait d’eux. Tous deux possédaient des compétences liées à la manipulation, simplement appliquée différemment. Après tout, la seule et unique raison pour laquelle la demoiselle s’était penchée sur les marionnettes était qu’elle voulait faire comme sa meilleure amie. Et qu’elle aimait bien manipuler les autres.

L’écoutant parler, il faisait preuve de cette esprit de déduction dont était reconnu les Nara. Elle hocha doucement la tête, bien que se doutant que cela n’enchanterait pas le Don Juan qu’elle avait comme élève. Peu importait, ce n’était pas lui qui prenait les décisions. La jeune femme se leva donc, peu intimidante de par sa taille mais imposant tout de même le respect par ce qu’elle dégageait, cette force qu’on lui soupçonnait bien qu’elle semblait d’apparence fragile.

- Exactement. L’équipe 4, pour être exacte, aussi nommée Ayatsuri. Ce qui donne donc une bonne indication de nos compétences respectives, qui sans être pareilles, se ressemblent beaucoup.

Sa voix était calme et douce, comme à son habitude, tandis qu’un sourire agréable prenait place sur ses lèvres. Ce masque gentil, peut-être un peu trop, que tous lui connaissaient, de ce jeu qu’elle exécutait avec brio depuis des années maintenant. Un large théâtre où prétendre était une seconde nature pour elle.

- Alors, Melo, je me présente, Tadaoki Asami, chûnin et marionnettiste. Et donc, tu l’auras compris, ta sensei à partir de maintenant.

Peut-être comprendrait-il les ressemblances qu’elle soulignait. À haut niveau, il était possible aux marionnettistes de manipuler un corps vivant, conscient même, très souvent contre la volonté de la personne. Et elle en était à ce niveau, voir même plus encore, ses compétences pouvant se montrer redoutables en combat, elle qui mêlait ses techniques avec du doton bien maîtrisé et beaucoup de dissimulation, lui permettant de se tenir loin du combat tout en y prenant activement part.

- On va donc commencer par bien simple. Je veux que vous appreniez à vous connaître, tout comme j’aimerais en savoir plus sur toi Melo. Une courte présentation, les habiletés, les ambitions, vos aspirations, pourquoi êtes-vous ici… Tout ce qui vous traverse l’esprit en somme.

Pour l’instant, c’était ce qu’elle leur demandait. Après tout, ils allaient devoir apprendre à travailler ensemble et à se faire confiance, un peu comme elle avait appris à le faire avec son propre coéquipier. Autant pouvait-il l’énerver et autant pouvait-elle l’haïr, elle n’avait aucun doute quant à mettre sa vie entre les mains du Meikyû si la situation le demandait. Bien paradoxale, en réalité, compte tenu de l’opinion qu’elle avait sur cette histoire. Au final, elle leur demandait de commencer par le commencement, dans l’objectif d’avoir éventuellement une réelle cohésion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2381-tadaoki-asami-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2444-tadaoki-asami http://www.ascentofshinobi.com/u491

Lun 4 Juin 2018 - 22:52
Malheureusement, comme d'habitude, il se faisait ignorer par la Tadaoki. C'était quelque chose qui lui briserait presque le coeur, s'il n'était pas déjà habitué à ce genre de comportements qui lui étaient bien souvent adressés. Il gardait donc un grand sourire malgré tout. Puis il écoutait l'autre personne, il avait l'air d'être très vif au niveau de son esprit. C'était une bonne chose sûrement, mais dommage que ce n'était pas une femme.

"-Dommage que ce n'est pas une femme .."

Oups, il l'a dit à voix haute. Tant pis, ce qui est fait, est fait. Il ne paraissait pas gêné pour autant, gardant un grand sourire. Il n'était pas friand des autres hommes, mais il était son futur coéquipier, il devait forcément être sympa avec lui. Il n'allait pas le détester ou l'insulter comme ça. Il attendait que sa senseï finisse de se présenter et de parler entièrement. Après tout, même si quand ils sont seuls il posait souvent des questions assez "personnelles", il n'en était pas qu'en public il lui montrait un grand respect en écoutant chacun de ses ordres et en ne l'interrompant jamais. Après tout, s'il ne lui montrait aucun respect en public, ça lui apporterait sûrement de la honte et même des coups, mais pour lui-même les coups.

Il s'avançait vers son futur coéquipier, posant son bras autour de sa nuque dans une accolade, lui faisant un signe de pouce avec sa main libre en lui souriant grandement. C'était son tour à se présenter, et il devait le faire. Sinon le Nara n'aurait pas de nom à mettre sur son visage -magnifique et divin-. Certes, il aurait pu l'appeler autrement, comme "Seigneur", "Monsieur" ou ce genre de choses, ça le mettrait vraiment mal à l'aise. Car même si ce genre de noms seraient mérités, se faire appeler comme ça en public gênerait son humilité aussi grande que le Paradis.

"-Moi, c'est Wara Keitei. Ton coéquipier, et le premier élève. Donc c'est moi l'aîné hehe ! On fera de grandes choses ensemble, Melo.~"

Evidemment, Melo ne le connaissait pas. Il pourrait penser qu'il voulait parler de leurs accomplissements militaires ou scientifiques pour le village. Qu'ensemble, ils iraient loin. Mais en vérité, tout ce que Ryo voulait, c'était d'utiliser son esprit vif pour réussir à charmer des femmes. Et peut-être même qu'Asami, qui le connaissait assez bien à force, pouvait peut-être deviner plus ou moins les intentions du jeune homme qui souriait avec un visage pur.

"-Oh, et pour ce que j'aime, c'est les bars, les femmes et .."

Puis en voyant le regard d'Asami posé sur lui, il se rattrapait directement en parlant d'une voix plus forte qu'avant.

"-Et aussi m'entraîner pour mes marionnettes et passer mon temps dans le complexe scientifique pour mes poisons !! Enchanté de te connaître, partenaire !"

_________________


"Rotten to the core, yet pure at heart."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3217-wara-keitei-termine http://www.ascentofshinobi.com/t2998-sendai-ryo-l-excellence-termine

Mar 5 Juin 2018 - 14:59
Ce sera donc l’équipe numéro quatre. Melo avait vraisemblablement vu juste sur les raisons de sa venue aux terrains d’entraînement. Doute que dissipa rapidement sa néo-sensei. Même si elle disait ne plus vouloir d’eux en tant qu’élèves, elle les adorait déjà. Et pour cela, elle ne les abandonnerait pas sur le bord de la route… Comme un méchant maître abandonnerait son chien. Pas vrai Asami ?

Bref, la surprise passée, Melo apprit le nom de son équipe : Ayatsuri… Ou autrement dit : Manipulation. Melo sourit alors, il se demanda si les deux personnes présentes étaient aussi capables de manipuler les ombres, mais il fut vite fixé lorsqu’elle annonça qu’elle était une marionnettiste. Et alors qu’elle continuait de parler, Melo nota une remarque de la part de son nouveau coéquipier…

Déçu qu’il ne soit pas une femme. Cette remarque surprit un peu le Nara, qui leva cependant bien vite les yeux au ciel. Il trouvait ce genre de comportement ridicule. Ils n’étaient pas ici pour trouver l’âme sœur ou quoi que ce soit d’autre. Le but de ces équipes était clairement de créer des synergies entre les jeunes pousses afin de les habituer à travailler ensemble dès le début de leur carrière shinobi pour en faire de redoutables adversaires pour les autres villages cachés à l’avenir.

Et alors qu’il s’apprêtait à répondre à sa sensei, son nouveau coéquipier lui passa le bras autour des épaules, à la façon de vieux amis qui se retrouvaient et partaient pour une ballade. Un peu gêné, le Nara ne dit cependant rien. Il valait mieux ne pas le froisser, du moins pour le moment. Il se présenta et affirma alors qu’ils allaient faire de grandes choses ensembles. Melo lui sourit alors d’un sourire qui se voulait poli, et qui pouvait paraître sincère.

Ce gars ne respirait pas la sérénité, et il avait le mauvais pressentiment qu’il s’attirerait sûrement des ennuis en traînant avec lui. Mais il n’avait pas le choix, ils étaient désormais partenaires, et il devrait faire avec. En témoigne sa nouvelle blague sur les filles. Mais il se reprit bien vite lorsqu’Asami le toisa du regard. Elle semblait avoir une certaine autorité sur lui, ce qui rassura partiellement le jeune Nara.

Ce dernier se dégagea de l’étreinte amicale de Keitei, avant de prendre la parole, afin de répondre aux exigences de la jeune femme.

- Enchanté Keitei, enchanté Asami-sensei.
Dit-il tout en s’inclinant légèrement. Il faisait le strict minimum, les usages habituels auxquels on l’avait formé lors de ses années passées à l’académie.
- Comme vous le savez je m’appelle Melo et je suis issu du clan Nara. J’ai seize ans et je viens tout juste de sortir de l’académie.
Il était inutile de se vanter de son classement, les deux shinobis n’en avaient sûrement que faire.
- Quant à mes aspirations, je suis simplement la voie classique du shinobi. On m’a toujours élevé de façon à ce que je sois le meilleur dans chaque épreuve… Je suis donc cette lignée. Et j’aspire donc à acquérir de l’expérience grâce à l’équipe Ayatsuri, le tout en servant le village du mieux que je le peux.
Une relation gagnant-gagnant en somme.
- Quant à mes capacités, je suis capable d’utiliser mon ombre pour différentes raisons. Et sinon, j’ai quelques notions en genjutsu. Cependant, je ne me considère pas comme un combattant aguerri. Mon rôle, tel que je le vois, serait plutôt celui d’un soutien et d’un tacticien.
Un fort esprit d’analyse dans un corps frêle…
- Voilà, c’est à peu près tout. Sinon, j’aime beaucoup le silence. Et j’aime croire que je réfléchis toujours avant de faire ou dire quelque chose. Ça me permet d’éviter de dire des bêtises.
Il regarda alors le Wara avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Dim 10 Juin 2018 - 2:52
Bien évidemment que Keitei restait Keitei, mais cela n’empêcha pas la sensei que de le fusiller du regard, lui imposant ainsi un minimum de sérieux avec celui qui était désormais son coéquipier. Déjà, elle pouvait voir une certaine gêne chez l’adolescent, ce qui commençait un peu mal cette relation qu’elle souhaitait les voir développer où l’un aurait aucun problème à avoir une confiance totale en l’autre. Bon, ce serait à travailler et elle comptait les amener à travailler ensemble, et ce, rapidement. La suite du discour de l’aîné l’amusa tandis qu’il était évident qu’il tentait de bien paraître à ses yeux, soulignant ainsi les entraînements qu’elle avait exigé de sa part s’il souhaitait qu’elle lui apprenne son art.

Elle porta une sincère attention à ce que disait ensuite Melo. Il venait tout juste de terminer l’Académie, dans les premiers de sa promotion si ce qu’elle avait lu à son sujet était juste. Un étudiant brillant qui n’aurait aucun problème à trouver sa place au sein de l’équipe. Un jeune shinobi souhaitant offrir le meilleur de lui-même pour le village et se développer au sein de cette équipe qu’ils formaient désormais, des aspirations communes, certes, mais louables. Elle étouffa rapidement le rire qu’elle aurait pu avoir, bien que laissant tout de même voir l’esquisse d’un sourire mi-amusé mi-satisfait apparaître sur ses lèvres. Déjà une pique à l’intention de son coéquipier ? Cette équipe avait au moins le mérite de se montrer intéressante. Certes tous les trois possédaient des techniques similaires, mais là où elle-même était très concentrée sur le ninjutsu, elle savait que Keitei se penchait sur le taijutsu et semblerait-il que le Nara avait quelques bases en genjutsu.

Il y avait moyen de faire quelque chose d’équilibré, comme elle-même avec sa propre équipe. Là où Hisao était versatile, Raizen, son partenaire, était un excellent combattant et terrifiant au corps à corps. Quant à elle, elle soutenait le groupe, affaiblissait les ennemis et s’assurait de se montrer le plus redoutable possible tout en restant à distance.

- Bon, parfait alors. On va donc commencer maintenant, avec un test de communication. Vous ne vous connaissez pas, vous aurez tout l’occasion de le faire, mais autant tenter de voir maintenant où en est votre coopération.

Un sourire sur les lèvres, elle s’approcha des deux jeunes.

- L’un de vous deux va recouvrir ses yeux d’un bandeau, qu’importe lequel. Ensuite, je formerai un labyrinthe avec quelques pièges qu’il lui faudra traverser, guidé par les directives de l’autre.

Les consignes données, elle fit apparaître ses deux marionnettes, Kuchiki et Osoroshi, l’une plus intimidante que l’autre, faisant aussi s’élever la pierre pour qu’elle puisse avoir une vision d’ensemble, et donc, de plus haut. Une fois l’un des deux ayant les yeux cachés, elle fit quelques mudra, des murs de pierre s’élevant du sol. Ses marionnettes étaient placées ici et là, prête à l’attaque si jamais quelqu’un approchait. Elle éleva aussi un autre podium, que celui pouvant voir puisse s’y installer, pour bien guider son coéquipier.

- Allez-y.

Ne restait plus qu’à voir comment allaient-ils s’en sortir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2381-tadaoki-asami-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2444-tadaoki-asami http://www.ascentofshinobi.com/u491

Mer 13 Juin 2018 - 12:17
À peine s’étaient-ils présentés qu’ils allaient être confrontés à leur premier test de la part de leur senseï. Melo et Keitei devaient alors apprendre à travailler ensemble. Le jeune Nara écouta alors attentivement les paroles de sa senseï, il savait qu’on n’avait qu’une seule fois l’occasion de faire bonne impression… Il ne fallait donc pas louper cette occasion et tout faire pour se débrouiller au mieux. Une occasion en or, un nouveau défi… Qu’il fallait relever !

Asami expliqua alors en quoi allait consister la première épreuve qu’ils devaient passer en équipe. Il fallait qu’ils coordonnent leurs actions et établissent un lien fort entre eux. La confiance devait s’instaurer rapidement, sinon ils échoueraient à ce test… Et plus largement, ils échoueraient en mission par la suite ! Un enjeu doublement important, que réalisait le Nara. Il avait bien saisi toutes les conséquences que les actions de chacun pouvaient avoir, et ils devront alors prendre cela en considération…

- Très bien Asami-senseï.
Il ne voulut pas en rajouter plus. Il fallait qu’il se montre appliqué, disponible, à l’écoute… Mais il se refusait de jouer le lèche-bottes. Ce n’était pas qui il était, et il ne changerait pas aujourd’hui !

Asami fit alors s’élever son siège à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, tandis que des murs faits de pierre firent leur apparition. Un labyrinthe était en train d’être constitué, et pour le moment, Melo n’avait aucune idée de sa forme ni des pièges qu’il pouvait contenir. L’important, à ce moment, était de définir lequel des deux genins serait dans le labyrinthe et lequel serait aux commandes.

Aux yeux du Nara, le rôle le plus difficile n’était pas celui qui était dans le labyrinthe… C’était celui qui devait donner les instructions. Car c’était lui qui avait la responsabilité de la bonne intégrité physique de son partenaire. Et cela, il le verrait de plus en plus souvent lors de futures situations. Dès lors qu’il prendrait du galon, il devra alors gérer la vie des autres et la responsabilité sera sur lui. Un bon chef d’équipe sait prendre les bonnes décisions pour son équipe… Et la vie de cette dernière en dépend. Maaaaaais, nous n’y sommes pas (encore). Profitons donc de ce RP pour entraîner nos deux jeunes pousses à collaborer, comme le voulait la senseï.

Melo fut le premier à prendre la parole, il avait une idée qu’il voulait partager avec son nouveau coéquipier de la Team 4.

- Je me propose pour prendre le rôle de superviseur… Enfin seulement si ça te convient Keitei…
Il laissa planer un silence quelques secondes, puis le Nara reprit la parole.
- Certes, ton don de marionnettiste aurait pu nous être utile dans ce labyrinthe mais ce n’est pas le but je pense… Il faut qu’on se base uniquement sur l’entraide, et non la faculté d’aider l’autre autrement que par la voix… Et comme je suis un peu nul physiquement, tu as l’air plus à même de t’en sortir là-dedans.
Savoir maîtriser les risques, voici ce qui faisait la force du jeune Nara. Mais maintenant, il fallait attendre la réponse de son nouveau coéquipier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

[Team 4] Compléter le trio

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: