Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Au clair de la lune [H.Tsuki]
Aujourd'hui à 17:48 par Hohoemi Tsuki

» Conviction la plus profonde [Sae]
Aujourd'hui à 17:42 par Rinku Sae

» Ceux qui cherchaient la bagarre. [Lua]
Aujourd'hui à 16:58 par Hohoemi Tsuki

» Conciliation ᵜᴥ Sun-hi
Aujourd'hui à 16:31 par Nagamasa Mikazuki

»  [Mission libre B] Le purificateur
Aujourd'hui à 15:48 par Watanabe Shiori

» Ce doux sifflement [PV Etsuko]
Aujourd'hui à 15:44 par Ashikaga Gabushi

» L'heure du changement
Aujourd'hui à 15:08 par Borukan Muramasa

» vice porcin [anzu]
Aujourd'hui à 15:04 par Kinu Lua

» Eh la qui va la ! (Inspecteur gadget) / Pv Takumi
Aujourd'hui à 13:52 par Hyûga Kami

Partagez | 

Blair Witch - Ft. Ameko Shinoishi


Sam 2 Juin 2018 - 21:49



Blair Witch - Ft. Ameko Shinoishi

Aimi voyageait seule ce jour-là, c'était rare, mais ça lui arrivait d'avoir besoin de prendre du temps pour elle au milieu de nulle part. Comme dans les bois de son pays natal comme aujourd'hui. Patiemment, elle fouillait sous les feuilles et branchages à la recherche de champignons et pousses bien précises pour ses breuvages médicinaux. Si la Kurai était un irou avant tout, elle essayait de s'inspirer de la médecine traditionnelle pour économiser son chakra et ne pas avoir recourt aux jutsus à tout va comme un élément magique. A vrai dire, elle n'était pas certaine des effets de l'usage excessif sur des patients shinobis déjà, alors sur des civils sans talents particuliers pour user de chakra. Mieux valait être prudente, l'irou était donc un dernier recours et pour le coup, la voie plus classique lui demandait alors beaucoup d'efforts et d'études à rattraper. Aussi vaguait-elle à ses occupations la matinée durant, très concentrée sur le sol et les alentours proches...

-Pause déjeuner.

Son ventre grognait quand elle relevait le nez pour regarder autour d'elle, plus une place où s'installer à la base, mais très vite l'évidence lui paraissait qu'elle ne reconnaissait pas l'environnement. Bof, pas grave se disait-elle naïvement, si elle marchait toujours vers le nord, elle finirait par ressortir, vu qu'elle était entrée par le sud de la forêt non ? Mais Aimi n'avait pas de boussole avec elle et des connaissances qui jusque là lui avaient suffit, mais pour autant d'aventurière aguerrie. La mousse poussait au nord des troncs il parait. Alors elle se fiait à cela sa pause repas finie pour retrouver son chemin, mais malgré tout, quelques parcelles propices à sa cueillette la détournaient à chaque fois de son objectif. Sans qu'elle s'en inquiétait...

Il faisait sombre de base dans la forêt et Aimi y était plutôt habituée, mais l'obscurité semblait tout à coup tomber de plus en plus vite, subitement, laissant que très peu de visibilité à la femme qui devait alors avoir recours à son katon. Ses petites pétales enflammées lui donnaient certes de la lumière, mais pas le chemin à suivre. A HI no kuni, les forêts étaient vastes et immenses, Aimi était perdue, il fallait se l'avouer. Pourtant la panique n'était pas encore au rendez vous. A force de marcher, elle finirait bien par sortir non ? Sauf que trois jours avaient passés depuis cette pensée là et ses réserves de vivres elle les avait fini depuis longtemps. Si l'eau n'était pas un problème grâce à son katon, elle était nulle en chasse et avait l'estomac dans les talons en plus de la fatigue de plusieurs jours où elle avait à peine réussie à dormir. Les cris de bêtes sauvages, le froid et l'humidité, le manque de confort, heureusement, elle avait toujours une source de feu... Tant qu'elle avait du chakra et du bois sec... Le cas semblait désespéré, tout les arbres se ressemblaient, et Aimi ne savait plus vraiment si elle tournait en rond ou pas. Elle avait bien lancé quelques katon vers les airs pour signaler sa position, mais pour le moment, pas de sauveurs.

-Je suis foutue. Commentait-elle avant d'entendre un bruit de branchages qui se brisaient.

Si elle se retournait enthousiasme, ça lui passait vite en découvrant une maman sanglier qui la chargeait. La Kurai n'avait jamais couru aussi vite de sa vie et elle continuait longtemps bien que la bête ne la traquait plus, jusqu'à trébucher et rouler dans une pente de la forêt. un nouveau mouvement mettait en alerte les restes de ses talents sensoriels, mais avec le peu de chakra qu'il lui restait, Aimi minimisait ses utilisations sur ce dernier. Encore une bête sauvage ?...


_________________
 
71627C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3156-kurai-aimi-terminee

Lun 4 Juin 2018 - 12:49
Le genou gauche au sol, la main fermée sur le kunaï, le souffle silencieux dans son masque. Hi no Kuni n’était pas Ame. Loin de la Pluie, il se trouve au Pays du Feu où les routes sillonnaient les forêts. Il voyageait seul, et, alors qu’il avait passé la nuit dans un arbre, devait bientôt se remettre en route vers la localisation de son groupe. Ils l’attendaient pour un rendez-vous. Il n’était pas encore arrivé. Sûrement en aurait-il encore pour une journée. Peut-être s’il rencontrait quelques obstacles sur sa route. Un peu plus loin, comme il le pistait depuis bientôt une heure, un cerf avait quitté son groupe pour manger paisiblement. Quelques branches et traces fraîches suggéraient que la bête n’était plus bien loin. Peut-être quelques pas. Juste derrière ce nouveau buisson qui entravait sa vue.

Puis ce bruit. Des branches qui cédaient sous un poids. Des feuilles retournées. Et quelques oiseaux qui s’envolaient, surpris par cette étrange interruption. Haussant un sourcil face à l’étrangère qui se retrouvait la face contre terre, il serrait davantage son kunaï entre ses doigts quand un nouveau bruit, bien différent, lui fit relever son visage pour apercevoir le cerf qui s’en allait sous la peur. Serrant les doigts, autant que les dents, le Médecin de la Mort se retenait de jurer de bien des façons face à cette intruse qui venait de lui enlever son repas matinal. Poussant un long soupir dans son masque, le Nukenin posa près de la gorge de la jeune femme son arme. S’il ne comptait pas l’utiliser, il n’était pas idiot au point de ne pas se protéger. Tout inconnu était un ennemi jusqu’à preuve du contraire. Et il ne lui laisserait pas l’occasion de lui prouver qu’elle était une adversaire.

« T’es qui ? … »

Une question courte. Bien qu’il s’en fichait complètement. Elle pouvait être n’importe qui, son prénom n’avait pas d’importance car il comptait rapidement l’oublier. Tout ce qui comptait dans son esprit était de savoir si elle était une ennemie, ou seulement une gêne. Alors, pour lui faire ressentir la pression, la lame se glissa un peu plus près de la carotide de son adversaire.

Tu bouges, j'te crève, pétasse.

« Tu viens de faire fuir mon repas. »

Un court silence. Suffisant pour qu’une nouvelle tension entre les épaules de l’Ameko. Yeux plissés face à lui, il tentait encore de distinguer celle qui se trouvait face à lui. Qui était-elle ? D’où venait-elle ?

« Tu me le dois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3341-this-world-stinks-ameko-shinoishi-termine

Mer 6 Juin 2018 - 1:45
Si Aimi était un peu sonnée après sa longue roulade ridicule, elle avait quand même était capable d'entendre une voix. À moins qu'elle ne l'avait hallucinée, ce serait bien triste et pas le cas aujourd'hui, puisque bien que sa vision était floue sur le coup, elle sentait bel et bien un contact gelé et menaçant près de sa gorge.

-Heyyy ! Mais euhh ... Je... hum...

Réflexe un peu risqué, mais plutôt que se figer comme le ferait toute personne normale, elle posait sa main par-dessus celle de l'énervé qui pouvait l'égorger, tout en reculant doucement sa tête en arrière. A sa face on voyait bien qu'elle ne ferait pas de niaiserie, bien qu'elle était trop dans les vapes pour avoir une réaction excessive lui étant commune d'ordinaire.

-Je suis navrée pour ton repas, ce n'était pas mon intention... Glissait-elle sous sons insistance. Je me suis perdue et j'ai...

Sa phrase ne se concluait pas tout de suite, était-il avisé de l'en informer alors qu'il avait l'air de vouloir l'empailler à la place du cerf. Mais de toute façon, elle avait l'estomac dans les talons, bientôt plus assez de chakra, elle était fatiguée mentalement et physiquement, alors la prudence.

-Ça fait des jours que je tourne en rond, je pense.

La main qu'elle posait sur son propre front lui révélait un peu de sang, sûrement une blessure en tombant, avec un peu de chance ce n'était pas bien grave, mais quand l'irou illuminait sa main pour se soigner elle-même, elle se rendait vite compte que son chakra ne lui permettrait pas. L'halo vert s'estompait de lui-même en ayant à peine commencé son travail de recosntrcution. La Kurai soupirait en sentant que tout tourner autour, mieux vallait rester au sol. Aussi inconfortable que ça pouvait être, dans tous les cas, elle ne pourrait pas s'enfuir si l'homme était un nuisible.

-Ton hostilité vient de là je suppose ? Si tu m'aides à sortir d'ici, je t'offrirais un repas festif en dédommagement. Je n'ai rien d'autre là tout de suite... désolée.

Ce qui était vrai, hormis le stock qu'elle était venue cueillir et perdu en plus, il lui restait une sacoche sans vivre, avec quelques éléments d'irou sûrement sans intérêt pour l'homme.

-À part de l'eau infusée... Dans sa gourde grâce à son suiton et un mélange d'herbes de son stock...

_________________
 
71627C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3156-kurai-aimi-terminee

Blair Witch - Ft. Ameko Shinoishi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: