Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

» Un Vent Nouveau [Gabushi]
Aujourd'hui à 3:42 par Ashikaga Gabushi

» Invitée de Toph [Diao]
Aujourd'hui à 3:25 par Chôkoku Diao

» Le laisser passer A38
Aujourd'hui à 3:07 par Yuki Rakka

Partagez | 

Explosion de couleurs ! [PV Aburame Kaede]


Dim 3 Juin 2018 - 21:03
"C'est ça, la beauté de la musique. On ne peut pas te l'enlever. Vous n'avez jamais ressenti ça avec la musique ?"
C'est ici que ça à le plus de sens, on en a besoin pour ne pas oublier, ne pas oublier qu'il y'a quelque chose .. en nous : l'espoir"


L'air de mon Ney résonnait dans le village de Kumo dès l'aurore, une sorte de façon de dire bonjour au village.. à ma manière.. Le soleil s'élevait dans le ciel et se dressait petit à petit au dessus du village qui se réveillait en même temps que le soleil.. Les premiers habitants pointaient le bout de leurs nez. J'étais là, jouant de mon instrument au milieu d'une place marchande, dansant au rythme de la mélodie de mon Ney, ses moments sont des petits instants de libertés que je m'accorde parfois, peu importe ou je me trouve, qu'il y ait des gens qui me regardent ou pas, je joue, et je me laisse guider par mes émotions.. Je n'ai pas habitude de m'afficher en public, mais lorsque je suis lancer, je n'arrive pas à m'arrêter.. Certains appréciaient et s'arrêtaient quelques instants pour observer, d'autres, se moquaient et ne savaient que faire des remarques à haute voix :

"- Regardez là ! Elle s'est rasée le crâne et elle est presque chauve ! Hahaha quelle folle" Franchement, qui cèderait à cette misérable provocation..

"J'en..ai..rien..à..foutre..de..ton..avis" Lui lançais-je en langage des signes, suivit d'un doigt d'honneur, le villageois se vexa évidemment, pas mon problème, je rangea mon instrument dans son étui avant de tracer ma route vers un endroit plus paisible, sans abrutis..

Il faisait beau, quelques nuages évinçaient la lumière des rayons de soleil.. Les mains dans les poches, je ne pouvais m'empêcher de cogiter sur ma propre personne tout en fixant mes pieds.. Je suis Oongaku Kara, pauvre fille incomprise des personnes qui m'entourent, je passe juste pour une dégénérée avec ma crête rose, toujours plongée dans sa bulle jamais au contact des autres, agoraphobe, ayant la langue liée par mon passée, je souhaite juste rencontrer des personnes qui puissent me comprendre..

J'avais ce jour là mon kit de peinture corporelle, je voulais me maquillée au village à la base pour pouvoir rencontrer des personnes éventuellement intéressées par mon art.. Ah ! quelle blague, j'étais mieux dans ma bulle, à l'écart des autres, je suis donc allé sur les hauts plateaux de Kumo, un p'tit endroit bien sympathique ou j'aime bien allée lors de mes insomnies ou lors de mes mélancolies.. tout le temps quoi.. Près d'un arbre qui donnait une magnifique vue sur le village cachée des nuages. Suite à ma petite mésaventures du matin, je n'ai pas hésité très longtemps sur la couleur et la forme que j'allais adopter ce jour pour ma peinture.

"- Noir." Un doux timbre de voix sortait de ma bouche, je parle à haute voix quand je suis seule, surprenant cette voix pour une fille comme moi hein ?

Le récipient ou contenait la couleur noir était presque vide, quant à la couleur rose, qui est censée représentée la joie et la bonne humeur, n'était pas ouvert..

à première vue, j'étais seule, alors une fois mon œuvre terminée, je ne pouvais m'empêcher de me relooker dans le reflet d'un de mes Kunaï, retouchant les bavures que je faisais, en chantonnant.. de ma voix la plus modulée..


Rien à faire.. ~~ rien à dire.. ~~
Voilà ma vie.. ~~ depuis que tu es partie.. ~~
Ne plus entendre ta voix.. ~~ tes éclats de rire.. ~~
Je me sens tellement seule depuis.. ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Lun 4 Juin 2018 - 20:37
S’il y avait bien un talent que possédait Kaede, c’était bien celui de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. Sa vie était une succession de mauvaises décisions, ou, tout du moins, de décisions prises trop rapidement et sans qu’elle réfléchisse ne serait-ce qu’un seul instant aux conséquences de ses gestes. Mais telle était sa façon de faire, depuis toujours. Agir, puis réfléchir par la suite, si seulement prenait-elle réellement le temps de réfléchir. La vie était trop courte pour crainte toutes les possibles conséquences et mieux valait suivre son coeur, au final, il avait toujours raison. Honnête vis-à-vis d’elle-même et des autres, elle posait les actions qui lui correspondaient le plus, l’amenant ainsi à toujours se montrer sincère dans ce qu’elle faisait, une personne authentique donc.

Cette journée-là, elle avait aperçu une genin du village dont elle connaissait le village sans en savoir le nom. Après tout, comment ne jamais avoir remarqué cette chevelure flamboyante qu’était celle de la musicienne ? Toutefois, quelqu’un vint interrompre rapidement le spectacle, d’un commentaire déplacé qui attisa la colère de la jeune femme, celle qui écoutait avec attention la douce musique. Observant ainsi la musicienne s’éclipser, la jeune Aburame se leva pour s’approcher de l’homme, un sourire innocent sur les lèvres. Du haut de son mètre cinquante-cinq, elle n’était pas bien intimidante, cela qui lui attira un regard curieux.

- T’es qu’un enfoiré.
- Quoi ?! Mais pour qui est-ce…
- J’ai même pas envie d’t’écouter. L’jour où tu sauras faire autre chose qu’insulter les gens, où tu t’sentiras mieux avec toi-même pour pas sentir l’besoin d’descendre les autres pour t’remonter, j’t’écouterai p’t’être.

Sur ces belles paroles, la demoiselle au sourire innocent se demanda où était donc partie celle qu’elle écoutait. De ce qu’elle savait de la genin, et de ce qu’elle avait vu, cette dernière était muette. C’était, du moins, ce qu’elle en avait compris, avec les signes, et de ce qu’elle avait entendu sur son cas. Laissant des insectes s’échapper de son corps, ces derniers se mirent à la recherche de l’individu. Sautant de toit en toit, elle la trouva finalement, plus loin, sur les hauts plateaux, près d’un arbre. Discrète, elle se hissa jusqu’à elle, d’un pas léger, écoutant doucement son environnement.

C’était bien elle qu’elle entendait changer, elle en était convaincue. Quelques sauts plus tard et elle atterrissait à ses côtés, un large sourire sur les lèvres, débordante de son enthousiasme naturel.

- C’dommage de s’taire lorsqu’on a une si jolie voix.

Elle s’était exprimée d’une voix douce, affichant un large sourire, celui de celle qui ne voulait aucun mal à cette dernière. Ses cheveux avaient été tressés, de quoi lui éviter d’avoir quelques mèches rebelles lui tombant devant le visage. Lentement, les insectes revinrent vers elle, se posant sur sa peau avant d’intégrer de nouveau son corps, qui leur servait aussi de nid. Un procédé qui pouvait surprendre pour quiconque ne connaissant pas les Aburame.

- C'joli aussi, la peinture. T'es une artiste ?

Question bien simple dédiée à celle qu'elle voyait en ce moment même armée de sa peinture, et dont elle avait apprécié les talents musicaux un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2810-aburame-kaede

Mar 5 Juin 2018 - 21:45
Et bien non, j'étais pas seule, quelle ne fut pas ma stupéfaction lors je ne découvris cette jeune demoiselle aux airs innocente et joyeuse, au visage expressif, qui se tenait juste à quelques mètres de moi, sortie de nul part, nous sommes dans un village ninja après tout.. Elle décrochait un grand sourire en signe d'amitié, à vrai dire, ce ne sont pas des choses avec lesquelles je suis familière. Au moment ou cette fille se montra, j'ai été surprise et ai débordé et peint un grand trait noir qui allait du coin de ma bouche jusqu'aux oreilles, quelle bécasse je suis.

"-Hmhm"

Tout en me raclant la gorge après avoir été surprise, je lui rappliqua en langage des signes

"-Tu..m'as..fais..peur..idiote"

Évidemment que toutes les personnes du monde ne comprennent pas ce langage, et puis.. Pour une fois que quelqu'un s'intéressait à ce que faisais.. mal grès mon caractère insociable, je ne pouvais la remballer.

"- Pardon.. pour l'insulte.. tu..m'écoutais..?"

Tout au long de la discussion je parlais très calmement, d'une voix mélodieuse.

Combien de temps cela faisait-il que je ne mettais adressé à quelqu'un "amicalement", la plupart des personnes me prennent juste pour une timbrée, même si cela faisait à peine quelques temps que j'étais au village, certains habitants m'avais déjà en ligne de mire pour devenir leurs bouc-émissaire, mais qui aurait cru qu'il s'agirait d'elle, qui allait me faire parler.. Je cherchais la formule pour la remercier de ses compliments pour ma voix , bégayant et gênée à la fois qu'elle m'ait entendue, je ne pouvais m'empêcher de rougir dans ce malaise..

"- Mmh.. M..Merci.. ce n'ai pas que je me tais.."

Je cherchais désespérément mes mots, fuyant du regard, la main posée derrière ma tête..

"Hum, je ne souhaite pas.. comment dire.."
...
"Je..n'ai..pas..envie..de parler.."
Lui lançais-je alors dans la langue des signes.

Quelques secondes de silences s'installèrent.. Une légère brise fit sonner mes clochettes accrochées à mes vêtements, voyant ce malaise que j'avais causé, je mis ma fierté de côté un instant, m'approcha d'elle et lui tendis la main.. Sur le coup, je me suis surprise toute seule à vouloir parler avec elle, cette fille dégageait quelque chose de particulier, en deux phrases, elle avait réussie à me mettre en confiance, ce qui est plus dur qu'une mission de rang A.. :

"Je suis.. Kara, Oongaku Kara, nouvelle Genin du village de Kumo.. en..enchantée !"

Ayant été surprise de son arrivée, je mis du temps à répondre aux questions qu'elle m'adressa précédemment;

"-Mmh.. Ouais..peut-on vraiment me qualifier d'artiste ? C'est.. ma passion..en tout cas.."

Elle s'intéressait à moi et mes pratiques artistiques, peu de personnes se seraient donner la peine de venir me voir, j'ai l'habitude à ce que des enfants viennent me voir pour que je leur montre à quoi la peinture corporelle ressemble, ils sont émerveillés en me voyant faire et certains me demande de leurs en faire, mais si je veux pas m'attirer la colère des parents, j'évite. Mais après l'arrivée surprise et la spontanéité de cette fille, je pense que j'étais la plus intriguée de nous deux.

Discrètement, je sortis un torchon de ma poche et commençais à essuyer la grosse bavure que j'avais commise à son arrivée.. Mmh, je lorgnais également sur les autres couleurs que je possédais dans mon kit.. Ces quelques instants en sa compagnie m'ont suffit pour que j'envisage de changer de couleur.. Après m'être présentée, je marchais autour de l'arbre tout en continuant à essuyer les coquilles.. Je fis attention à ne pas me prendre les insectes qui volaient autour d'elle en pleine face, ce n'est pas que cela m'effraie, mais c'est juste.. répugnant.. je pourrais détaler aussi vite que la foudre si je rentrais en contact avec un seul insecte.

"-Et toi.. Comment.. Est-ce que tu t'appelles ?"

Facilement distraite par mes pensées, je fis quelques pas de danse tout en continuant à marcher autour de l'arbre, suivant le rythme qui se trimballait dans ma tête depuis un moment sans prêter attention à la demoiselle, finalement, était-ce ça la bonne humeur ? Je me sentais comme.. revivre.. ne voulant pas en rester juste aux présentations, je lui enchaîna quelques questions, sans répits entre chacune d'elles, de façon hâtive et un peu déplacer.. Je ne voulais pas la laisser filer aussi rapidement :

"-D'ailleurs pourquoi tu m'as suivis, tu es une Ninja toi aussi ? Et ces insectes.. pourquoi te suivent t-ils ? Ils ne t'effraient pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3321-wesh-alors-presentation-oongaku-karatermine http://www.ascentofshinobi.com/t3452-oongaku-kara-carnet

Explosion de couleurs ! [PV Aburame Kaede]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: