Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

aux armes x hattori hanzô

Honjô Kazuma
Honjô Kazuma

aux armes x hattori hanzô Empty
Mer 6 Juin 2018 - 15:25
...
...
...
...

... PAAAARDON ! 'scusez-moi, pardon, j'suis en retard, paaaardon, ah ! Voilà. Ahem.

Eh, salut ! Comment ça, je suis en retard pour ma première narration de Kazuma ? Tu dois te tromper, j'étais là depuis des heures. J'attendais tranquillement que tu viennes me lire.

... alors comme ça, tu peux me lire même quand je ne suis pas assis devant mes feuilles de narration ? Zut. Ça veut dire que je devrais être discret quand je ferais des folies avec les autres narratrices. J'en ai vu une avec d'énoooormes roplopl-... ah oui, on devrait reprendre le RP, tu as raison. (merci, tu me sauves, toi, derrière ton écran !)

Pour rappel, parce que tu ne te souviens peut-être pas de moi. Je m'appelle Jack. Jusqu'alors, j'avais réussi à glisser une super photo de moi avec des lunettes de soleil, mais les modérateurs m'ont dit qu'ils n'aimaient pas les narrateurs qui se montrent dans des cadres; du coup je me contente d'être un narrateur lambda; mais c'est promis je suis super talentueux !

Bon... Kazuma se trouve où... ah, ici ! Dans l'Académie. Il est sur les champs d'entraînement. Rejoins-moi, on va le suivre !

Il n'était pas encore couché, ce soleil. Quinze heure trente, alors que les nuages décident de se lever, l'astre illuminé avait, lui décidé de veiller. Kazuma, de son côté, profitait de la journée pour parfaire son entraînement au Taijutsu, bien qu'il soit peu familier avec ce dernier. Face aux mannequins d'entraînement, ce sont des séries de coups de poing, de coups de pieds, de tacles et de prises d'immobilisation qui servaient de spectacle à deux ou trois fillettes, d'un an ou deux plus jeunes que lui. S'il n'était pas le plus doué de sa classe; il était clairement le plus mystérieux et toutes ses prestations devenaient de rares spectacles que les groupies ─ ayant même formé le FCIK dont j'étais membre ! ─ ne rataient jamais. Il était là depuis une heure, elles étaient là depuis deux.

Le FCIK, tu dis ? Fan-Club Iwajin de Kazuma. Comment ça tu n'en as jamais entendu parler ? Tiens-toi à la page, tu auras peut-être un Fan Club de Invité toi aussi, mais pour ça, il faut être mystérieux ! C'est la seule condition. Et non, réussir à roter sans se faire remarquer, ce n'est pas être mystérieux.

Après une heure d'entraînement, il décidait de marquer une pause de dix à vingt minutes. Plaçant le chakra sous ses pieds afin de pouvoir escalader des obstacles, il grimpa en haut d'une petite montagne de gravats et s'y déposa en tailleur, le regard vers l'horizon. S'il n'était pas sociable, il ne refusait jamais un petit peu de compagnie, et les filles du FCIK le savaient. Cependant, trop occupées à se crêper le chignon, aucune ne réussissait à le rejoindre et elles finissaient régulièrement à terre, à se frapper les unes sur les autres pour savoir qui auraient le privilège de lui tenir compagnie.

Eh, Hanzô ! C'est à toi ! Il faut intervenir maintenant ! (Sauf si tu fais partie du FCIK, mais je n'ai pas vu ton nom d'adhérant. Tu veux que je vérifie ?)
Revenir en haut Aller en bas
Hattori Hanzô
Hattori Hanzô

aux armes x hattori hanzô Empty
Jeu 7 Juin 2018 - 22:42
Midi était déjà largement passé, quand le jeune borgne se décida enfin à sortir de la boutique de ses parents, pour pouvoir profiter un peu du beau temps. C'était censé être sa journée de congé, et pourtant, il n'avait pas pu échapper à cette corvée. En effet, Jônin ou pas, il restait un gamin qui vivait encore dans le domicile familial, mais sachant qu'il comptait bien mettre à profit ce temps disponible pour aller s'entrainer, même l'autorité parentale n'avait plus de prise sur lui. Ainsi c'est avec son légendaire air nonchalant qu'il traversa les rues bondées du cœur commerçant d'Iwa, toisant de son unique œil les différentes babioles qui s'y vendaient, il n'était pas rare de le voir dévier de sa trajectoire à cause d'une jolie fille qui passait.

En somme une séance de lèche-vitrine qui ne prit fin qu'au moment où il pénétra au sein de la prestigieuse Académie Hashira. Et ne manquant pas de croiser bon nombre de shinobis qui faisaient encore leurs classes, il se rendait compte à quel point il avait pris de l'avance par rapport à bon nombre de gens de son âge, juste avant qu'une douleur fantôme localisée dans son œil mort ne le mette en garde. Certes il était plutôt bon, mais en comparaison avec les monstres de ce monde, il ne se sentait pas encore de taille, et surtout il ressentait un besoin irrépressible de s'entrainer afin de répondre à ces différentes menaces.

Évidemment l'Académie n'était pas forcement le meilleur endroit pour un Jônin, mais ce lieu avait au moins le mérite de se trouvait en plein centre, à portée de distractions pour plus tard et contenant surtout des monticules de gravas, pile ce qu'il recherchait. Le seul ennui, c'est qu'un mystérieux jeune homme avait élu domicile au sommet de la plus imposante pile, et qu'en bas des gamines de treize ans se chamaillaient comme des chiffonnières. Et puisqu'à première vue leur dispute puérile avait pour objet le garçon solitaire, il entra directement en contact avec ce dernier.

"Excuse-moi gros ! Tu pourrais descendre de là s'il te plait ? On m'a demandé de faire sauter ce tas de gravas."

Évidemment personne ne lui avait demandé cela, mais Hanzô pensait qu'en jouant la carte du devoir, le brun serait plus enclin à descendre de son perchoir. Après tout même ses groupies s'étaient soudainement figées après avoir saisi que le borgne était à deux doigts de faire des étincelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3352-hattori-hanzo-terminee#25747
Honjô Kazuma
Honjô Kazuma

aux armes x hattori hanzô Empty
Jeu 7 Juin 2018 - 23:16
Bravo Hanzô, je savais que je pouvais compter sur toi ! Maintenant que tu l'as dans ton collimateur, il te suffit de le saluer simplement sans trop l'agacer et hop, vous deviendrez de supers partenaires de miss-... attends, quoi ? COMMENT ÇA faire sauter la pile de gravats ? C'est une très, très mauvaise idée et c'est franchement pas extraordinaire comme premiers mots ! Si c'est comme ça que tu dragues les demoiselles, tu peux te mettre le doigt dans l'œil pour aller plus loin ! Le doigt dans l'œil Hanzô ! T'as compris ? HAHA, tu l'avais pas vu venir hein ?

... pardon.

"Gros". Voici le premier mot qui heurta l'oreille de Kazuma. Il avait bien compris que ce n'était qu'un surnom et ne le prit pas mal quant à la remarque physique, mais plutôt à ce soudain rapprochement. De plus, la voix qui lui parvenait ne le revenait pas, était-ce une connaissance de longue date ? Alors, par curiosité dans un premier temps, il se retourna; plaçant ses talons sur une petite bosse de gravats comme s'il allait sauter, mais au final, ne faisait que se pencher pour mieux regarder son interlocuteur. C'était un homme grand qui, même s'il n'était pas de beaucoup plus âgé que lui, faisait éperdument plus mature. Quant à son œil, c'est orné d'un cache noir qu'il se dissimulait timidement. La raison pour laquelle Kazuma le fixait avec tant d'intérêt, c'est qu'il savait que certains enfants de la rue avaient grandi depuis le temps, et il lui était facile de ne pas se remémorer d'eux, avec un œil de moins et quarante centimètres de plus.

Quelques secondes, qui auraient pu paraître une éternité, puisqu'il ne lui avait pas répondu. Cependant, le néant. Kazuma en était sûr : il ne le connaissait pas. Alors, il se laissa glisser le long de son tas de gravats et s'approcha d'Hattori, se retournant une fois à ses côtés pour admirer la montagne de débris qui était vouée à être explosée. Cependant, présente depuis un bon bout de temps, c'était une étonnante initiative que de la détruire, elle ne gêne personne. Il s'exprima avec calme.

"C'est ici que je m'asseyais après mes entraînements, ça fait pourtant presque six mois que je m'y assieds régulièrement. Est-ce le fait que j'y séjourne qui dérange ? Si c'est le cas, je m'en excuse." affirmait-il platement.

Attends, eh, Kazuma, pourquoi tu t'excuses ? Il arrive, l'air de rien, menace de faire EXPLOSER un tas de gravats, et tu t'excuses ? Il faut te reprendre en main mon p'tit bonhomme, c'est pas parce qu'il est plus grand que toi de trois centimètres... bon, ok, de plus d'une tête qu'il faut t'écraser ! Hein ?

"Par contre, je reprends mon entraînement d'ici quelques instants, donc à moins de vouloir participer, je te demanderais s'il te plaît de t'éloigner. Il m'arrive parfois de rater le mannequin." dit-il d'une voix calme et reposée, tout en matérialisant un petit éclat de terre allongé, semblable à un kunai non-tranchant, et le faire tournoyer autour de ses doigts comme un jouet. S'il ne le tenait pas fermement, indiquant qu'il n'allait pas attaquer son interlocuteur ─ sait-on jamais, il pourrait l'avoir à l'œil ! À L'ŒIL HATTORI, T'AS COMPRIS ? ─, un gros bruit sourd, représenté par un "brouf" vint à se dégager de l'une des barrières de rocs, alors qu'une des filles du FCIK s'était écrasée à plat ventre, la cheville entravée par une autre membre.

Sans blague, ce club, ce n'est plus ce que c'était. Ils auraient bien besoin du retour de leur Chef de Club !... qui n'est autre que moi. Je suis temporairement indisponible.
Revenir en haut Aller en bas
Hattori Hanzô
Hattori Hanzô

aux armes x hattori hanzô Empty
Ven 8 Juin 2018 - 23:48
Le torse bombé, les épaules droites, les mains dans les poches et un léger sourire aux lèvres, Hanzô dégageait tellement d'assurance. Et pourtant, à l'intérieur, il se rendait maintenant compte que son projet de destruction était possiblement une énorme connerie. En effet personne ne lui avait donné la permission de tout détruire, et d'un autre côté il se demandait pourquoi diable un aussi gros tas de gravas avait été posé ici. Était-ce pour offrir un balcon de fortune à ses potentiels occupants ? Ou bien ne s'agissait-il que d'un bon moyen d'offrir une cible de taille à tous les shinobis que cela intéresse ?

Mais Hanzô ne déméritait pas, même lorsque le jeune homme lui avoua la place qu'occupe dans sa vie cet amoncellement de débris, pire encore, son sourire s'accentua soudainement lorsqu'il fut mis en garde par ce dernier. Ainsi ne résistant pas à l'appel de la provocation, il déclara :


"C'est plutôt de ces cruches que tu devrais te soucier ?"

Et qu'elle le prenne mal ou pas, cela ne changeait rien pour lui, tout ce qu'il souhaitait c'était éloigner cette fine équipe de son punching-ball de l'extrême. Quitte à persister dans sa connerie.

"Moi on m'a juste demandé de libérer de l'espace, le pourquoi du comment c'est pas mes affaires, mais s'il te plait, termine ta pause à l'autre bout du terrain, ça ne prendra pas plus que quelques minutes."

Puis feignant d'ignorer les greluches qui suivaient son interlocuteur, il prit tranquillement de la distance avec les gravas.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3352-hattori-hanzo-terminee#25747
Honjô Kazuma
Honjô Kazuma

aux armes x hattori hanzô Empty
Sam 9 Juin 2018 - 3:50
Un long échange de regards se déroula entre Hanzô et Kazuma. Alors que l'un le regardait droit dans les yeux ─ de toute façon l'autre il peut pas ! Haha, personne ne peut m'arrêter ! ─, le deuxième répondait de sa grande assurance sans un mot. Cependant, le silence fut brisé l'espace d'un instant lorsque le borgne exprima la présence du FCIK. Certes impossible à ignorer, Kazuma en était venu au point où ces dernières ne lui faisaient plus ni chaud ni froid et il préférait grandement faire des rencontres autres que des groupies. D'ailleurs, cette rencontre lui plaisait bien. Il avait quelque chose de louche ce Hanzô ─ de louche... à un œil... t'arrives à suivre ? ─, quelque chose qui avait fait tiquer le héros de mes histoires. Alors, sans attendre, il se laissa tomber sur les fesses en regardant le tas de gravats, à une distance suffisante pour ne pas être blessé en cas d'explosion; puis s'adressa à son interlocuteur.

"Je suis hors de danger si tu fais tout exploser. Vas-y, tu peux y aller. Je regarde." dit-il d'un air taquin. Il ne soupçonnait pas le fait qu'Hanzô mentait sur ce point, il se questionnait simplement sur le "comment", à savoir, comment ferait-il tout exploser. De toute façon, le terrain était immense, il ne lui fallait pas une si grande distance pour se mettre au travail.

"Puis, si tu n'y arrives pas, il y a un attroupement de greluches derrière moi. Tu n'as qu'à leur demander de le faire, elles ne prendront pas plus que quelques minutes." ajouta-t-il, toujours avec ce rictus mitigé entre l'air joueur et l'air hautain, qui devait être difficile à interpréter.

ET BAM MON GARS ! Je ne sais pas pourquoi tu as souhaité lui mentir pour une question de gravats, mais là, Kazuma est chaud patate et s'il était un prédateur, tu serais sa proie ! Sors les crocs ! Défends-toi ! Attaque la jugulaire ! Plaque-le au sol et mords-lui le torse jusqu'à ce qu'... euh... je veux dire...

Je voulais dire par là que si tu souhaites te sortir de ce pétrin, il va falloir tout faire péter. Sinon, tu risques de t'attirer les moqueries d'un Genin et ça, ÇA, c'est super mauvais pour ton égo.
Revenir en haut Aller en bas

aux armes x hattori hanzô

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: