Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

» Un Vent Nouveau [Gabushi]
Aujourd'hui à 3:42 par Ashikaga Gabushi

» Invitée de Toph [Diao]
Aujourd'hui à 3:25 par Chôkoku Diao

» Le laisser passer A38
Aujourd'hui à 3:07 par Yuki Rakka

Partagez | 

Séance découverte !


Mer 6 Juin 2018 - 21:03
Voilà maintenant quelques semaines que notre petite tête blanche a été validée récupéré son bandeau de shinobi. Les tests pour le passage au grade de Genin n’avaient été qu’une formalité pour un esprit aussi développé que celui d’un Nara. Et Melo n’avait pas dérogé à la règle, sortant majeur de sa promotion, avec félicitations du jury et toute autre distinction possible et envisageable. Mais... Vous savez comment c’est. Les bancs de l’académie sont une chose, et la réalité du terrain une autre ! Il était maintenant temps que le jeune garçon aux cheveux blancs se lance dans le grand bain, pour prouver à ses parents qu’il n’avait rien à envier à la réussite de sa sœur !

En cette fraîche matinée de printemps, Melo allait encore découvrir de nouvelles choses. Après les premières missions, sa première rencontre avec l’équipe, les activités quotidiennes de la vie d’un shinobi... Aujourd’hui il allait avoir l’opportunité de passer toute une journée avec un membre de l’unité policière. Ses bonnes notes lui avaient donné l'opportunité d’obtenir cette « journée découverte », et son père n’avait de cesse de lui rappeler la chance qu’il avait, depuis maintenant plusieurs jours. Pour tout vous dire, ça commençait un peu à le lasser. Mais, comme d’habitude, il ne disait rien et montrait son respect à son père, le respect qui lui était dû.

Ce fut donc avec en tête la volonté de rendre ses parents fiers, que Melo se rendit au centre de la police de Kumo. Il avait rendez-vous avec un Jônin du nom de Aami Shôran. Il ne le connaissait pas, mais jusque là… Rien d’étonnant. Étant un genin fraîchement promu, il n’avait aucune connaissance des personnes influentes au sein de l’ordre shinobi. Mais cela devait changer, et cette rencontre serait l’un des premiers pas qu’il ferait dans cette communauté. Le Jônin devait lui expliquer le fonctionnement de son service, ainsi que leur mode de fonctionnement… Pour peut être, qui sait, fournir une vocation au jeune Nara aux cheveux blancs.

Après s’être habillé de façon décontractée mais aussi fonctionnelle, le jeune Nara se mit alors en route jusqu’au quartier policier. L’air était frais et le soleil se levait à peine, les rues étant quasiment désertiques, le jeune garçon arriva rapidement jusqu’à l’établissement. Il se sentait minuscule face à cet établissement si grand, mais il n’hésita pas à franchir les portes de l’accueil. De nombreux shinobis se croisaient déjà, tous s’affairant de leur côté. Melo se faufila alors jusqu’au desk de l’accueil et se présenta, ainsi que la raison de sa présence.

- Bonjour monsieur… Je m’appelle Nara Melo et je dois rencontrer Aami Shôran.
Sans une once de sympathie, l’homme lui indiqua un numéro de salle ainsi qu’un étage auxquels se rendit le jeune garçon aux cheveux blancs. Arrivé au bureau qu’on lui avait indiqué, le jeune garçon toqua alors à la porte… Prêt à commencer sa journée découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Jeu 7 Juin 2018 - 14:26
Il charbonnait. Depuis son retour de Kaze et sa récente promotion en tant que jonin, Shoran n’avait plus une seule seconde de repos. Toutefois, cela ne le dérangeait pas plus que cela. Son métier était avant tout une passion, quand bien même la paperasse s’était amplifiée sur son petit bureau. Des requêtes d’habitants du village, Shoran était devenu un policier avec plusieurs cartes en main. Aujourd’hui, il se dépêchait de faire ce qu’il trouvait de plus ennuyant et redondant dans ce métier puisqu’il avait une mission un peu plus importante. En recherche de futures recrues, le major de sa promotion de genin devait passer une journée découverte dans la peau d’un policier.

Nara Melo. Il ne le connaissait pas, toutefois il connaissait assez bien un Nara. Shikarai était un bon ami malgré les hauts et bas qu’ils avaient pu avoir. Shoran savait donc que les Nara était des personnes de confiance et il avait hâte de découvrir ce Melo. D’ailleurs, quelqu’un toqua à la porte et il se douta de la personne qui était derrière. Sortant de son bureau, ajustant sa tunique noire et son bandeau signe de son appartenance à l’unité policière, Shoran ouvrit la porte et découvrit un petit bonhomme aux cheveux blancs.

Ce dernier lui fit directement penser à Kyoshi. Difficile de sortir ce petit genin de sa tête, son premier élève qui était parti pour un entraînement clandestin avec un membre de son clan.

Enchante Nara Melo. Je suis Aami Shoran, ravi de te rencontrer.

Il était petit, semblait frêle mais Shoran était très bien placé pour savoir qu’il ne fallait jamais juger sur une apparence. Petit sourire alors qu’il commença à marcher.

Alors, Melo, parle moi de toi.

Lui demanda-t-il avec un sourire toujours aussi attachant.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 7 Juin 2018 - 19:27
Lorsqu’il frappa à la porte de ce bureau, Melo ne savait absolument pas quel genre d’individu se trouverait derrière. Cela pouvait aussi bien être un vieux schnok, un jeune prodige, ou tout simplement un shinobi d’âge moyen, le visage creusé par les cernes dues à des heures de boulot intensif. En bref, il s’attendait à pouvoir rentrer son interlocuteur dans une case bien définie.

Mais évidemment, ce ne fut pas le cas. Sinon je n’aurai pas commencer ce post de cette façon. La personne qui l’accueillit se montra tout de suite très aimable et avenante. Un garçon, plus vieux que lui sans avoir un âge trop avancé, qui disposait d’un sourire qui vous faisait tout de suite vous sentir bien. Bon, rassurez vous, le Nara n’était pas en train de tomber amoureux. Mais c’était toujours plus agréable de passer une journée avec une personne ayant le sourire, non ?

- Enchanté ! Ravi de te rencontrer aussi ! Et surtout, merci de prendre le temps de me recevoir aujourd’hui !
S’efforçant de sourire, Melo savait qu’il devait laisser une bonne impression. Ce shinobi faisait partie de la police du village, il était donc important et pourrait se révéler comme un solide allié si Melo avait besoin d’appui pour monter en grade un jour. Bah oui... Vous croyiez quoi ? C’est un Nara. Le prochain coup ne l’intéresse, lui ce qui le botte... C’est le long terme !

Mais bref, ils sortirent du bureau pour commencer à arpenter les couloirs du bâtiment. C’était la première fois que Melo venait dans cet établissement, et il se laissa donc porter par les pas légers de son interlocuteur. Ce dernier lui demanda d’ailleurs de se présenter. Enfin... De lui parler de lui, plus précisément.

Prenant le temps de la réflexion, le jeune manieur d’ombres formula alors sa réponse tout en s’efforçant de regarder Shôran... Ça donnait toujours un meilleur effet lui avait-on dit !

- Eh bien comme tu l’as dit, je m’appelle Melo. Je viens tout juste de sortir de l’académie ou j’ai suivi les cours du professeur Fujoti. J’ai seize ans et je suis un Genin de la foudre !
Il accentua cette dernière phrase, comme pour montrer qu’il était motivé par la vie de shinobi et que c’était une vraie passion pour lui.
- J’ai rejoint dernièrement l’équipe numéro quatre. Et depuis lors, j’essaie de parfaire ma formation tout en répondant aux exigences de la sensei et du village !
Un bon petit soldat non ?

Mais il ne s’arrêta pas là, et suivit ce qu’on lui avait appris. Il était d’usage, et apprécié, de se renseigner sur son interlocuteur, tout en lui montrant de l’intérêt. Et c’est donc ce qu’il fit, tentant de se rendre vraiment intéressé.

- Et toi, comment t’en es arrivé là en étant aussi jeune ? Tu dois être sacrément doué !
Un peu de flatterie... Ça n’a jamais fait de mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Jeu 7 Juin 2018 - 20:12
Ce petit être semblait bien frêle, mais très loin de là l’idée de juger par l’apparence. Shoran avait tout pour ne pas s’y fier : Kyoshi avait l’air frêle et pourtant... il était certainement l’un des plus doués de sa génération et sans se vanter lui-même, il n’était pas doté d’un physique de Musclor mais savait très bien se débrouiller. Les deux individus marchèrent dans les couloirs du bâtiment, un bâtiment assez classe pour la police du village. Shoran s’intéressa donc à son interlocuteur, lui demandant à ce qu’il parle de lui.

Shoran apprit donc qu’il était genin tout récemment, comprit qu’être shinobi n’était pas parce qu’il avait vu la lumière derrière une porte. C’était intéressant et toujours mieux d’être passionne par un métier, évidemment. Surprise, ce Melo était dans l’équipe quatre.

L’équipe 4 ? Tu verras, Tadaoki Asami, sera un très bon professeur et je suis sûr qu’elle aura beaucoup à t’apprendre.

Lui répondait-il, Asami lui avait parlé qu’elle prenait en charge une équipe mais ne lui avait pas parlé des membres de cette dernière. Shoran apprenait donc qu’elle aurait le Nara sous ses ordres.

Sache que je n’ai rien du prodige. J’ai eu quelques facilités d’apprentissage, un bon sensei, mais surtout j’ai travaillé dur. Très dur pour en arriver jusque là.

Shoran évitait surtout de parler des morts qu’il avait déjà vu, des choses atroces qui lui ont donné l’expérience nécessaires.

J’imagine que je devrais te convaincre de rejoindre le Kyuubu, mais ce n’est pas mon genre. Je pense que ce doit être un choix surtout... je peux par contre te dire les quelques avantages qu’apporte d’être policier.. Pour moi, le plus important reste la proximité avec les villageois. Qu’il se sente en sécurité, tu vois ?

Le Necromancien ne souhaitait pas convaincre Melo, mais surtout lui parler de la journée type d’un policier. Lui donner peut-être envie.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Ven 8 Juin 2018 - 13:57
Son interlocuteur était franc, et cela plaisait grandement à Melo. Il n’aimait pas tous les vendeurs de tapis, qui vous feraient acheter des lunettes même si vous étiez aveugles. Shôran, au contraire, prônait le fait qu’il ne voulait pas convaincre l’enfant aux cheveux blancs de venir dans l’unité policière, mais surtout lui donner assez d’informations pour qu’il puisse prendre sa propre décision, il fallait que le choix vienne de lui ! Et cela Melo l’appréciait fortement.

De plus, l’Aami lui apparut encore plus sympathique lorsqu’il parla de son équipe. Apparemment il connaissait plutôt bien sa sensei, Asami. Ce qu’il raconta sur cette dernière rassura un peu notre petit héros aux cheveux blancs. Il ne l’avait vue qu’une seule fois, un peu difficile pour s’en faire une idée, vous en conviendrez. Mais le fait qu’un membre de la police de Kumo lui fasse des louanges était un bon signe !

- Je lui passerai le bonjour de ta part si tu veux la prochaine fois qu’on se voit !
Toujours ce tutoiement… N’y voyez pas un manque de respect, mais plutôt une habitude prise par le jeune Nara. Il ne souhaitait pas vouvoyer ses interlocuteurs, quels qu’ils soient. Et cela, tout simplement car le tutoiement permettait d’établir un lien beaucoup plus fort dès le début d’une conversation, faisant tomber le mur de la timidité certaines fois !

Shôran se présentait comme un « self-made man ». Un garçon à qui la vie n’avait pas fait de cadeau et qui avait dû s’en sortir à coups d’entraînements et de gouttes de sueur. Melo aimait ce genre de personne, même si de par sa lignée, il héritait d’une certaine aura auprès des autres membres du village. Le nom des Nara n’était pas inconnu, et il suscitait le respect chez beaucoup d’entre eux. Bon, peut-être pas auprès d’un gamin aux cheveux blancs… Mais quand même.

- Eh bien j’espère que j’aurai un jour la possibilité d’avoir la même carrière que toi pour l’instant ! Car elle est impressionnante, tu es déjà membre de la police alors que tu n’as pas l’air très vieux ! Moi je trouve ça plutôt pas mal quand même.
Encore des flatteries. Mais désormais, Melo arrêterait de se montrer trop flatteur. Il ne fallait pas que ça ait l’air suspect non plus. Mais bon, il pensait ce qu’il venait de dire, même si le dire n’avait pas vraiment fait avancer le schmilblik. Bref.
- J’apprécie le fait que tu n’essaies pas de me « recruter » comme tu le dis et que chacun puisse faire ses propres choix dans ce village. Du coup, ça veut dire quoi appartenir à la police ? Vous faites quoi exactement, à part séparer des personnes se battant, emprisonner les voleurs et secourir les chats dans les arbres ?
Bah ouais… Il n’existait pas de pompiers… Il fallait bien que quelqu’un s’en occupe non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Ven 8 Juin 2018 - 16:27
Melo semblait être un personnage fort interessant. Bien qu’il venait tout juste de le rencontrer, le jeune Necromancien semblait voir une certaine allure et prestance émanant du genin. Un génie ? Peut-être l’était-il, il le saura que plus tard. Apprenant qu’il était dans l’équipe de sa petite amie, Shoran se permit d’en dire que du bien à son niveau. De toute façon, il n’était pas du genre à parler en mal d’une personne et encore moins d’Asami, dont il en était amoureux. D’ailleurs, ça lui fit sourire qu’il souhaite passer le message à son sensei.

Non, ça ira. On se voit assez souvent...

Lui dit-il, sans toutefois aller plus loin. Ce n’est pas qu’il n’assumait pas d’être en couple avec la marionnettiste mais tout simplement qu’il souhaitait que cela reste dans une sphère privée. Encore, le manipulateur d’ombres brossa dans le sens du poil le jonin, étirant un petit sourire sur son visage. C’était assez gentillet, appréciable.

J’espere que tu auras une grande carrière, apparement tu es un élément prometteur.

Qu’il ne soit pas surpris, Shoran avait évidemment bien entendu parler de ses exploits à l’académie ninja. Il avait aussi entendu que du bien vis-à-vis du genin.

Et bien... Nous nous occupons déjà d’établir un lien entre entre la population et le gouvernement du village, de la sécurité du village. C’est sûrement notre mission principale. Tu dois être au courant que Kumo n’est plus un village pacifique de par les récents événements, n’est ce pas ?

Lui demanda-t-il, histoire de voir s’il connaissait bien la situation actuelle du village auquel il appartenait.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Ven 8 Juin 2018 - 18:35
Melo ne put s’empêcher qu’une certaine gêne s’était emparée de Shôran lorsqu’il avait évoqué Asami et la possibilité de lui passer un message. Même s’il l’avait bien caché, sa réponse fut étrange car il refusa de lui faire passer un message. Soit ils ne s’entendaient plus vraiment, soit... Au contraire, ils s’entendaient encore à merveilles. Mais dans un cas comme dans l’autre, ce n’était sûrement pas les affaires du jeune Nara qui laissa alors couler l’histoire, n’y prêtant finalement que peu d’attention. Ils se voyaient souvent, c’était finalement ce qui comptait, pas besoin de Melo pour jouer les pigeons voyageurs. Et, pour dire vrai, cela lui allait parfaitement !

Shôran lui dit ensuite des paroles fortes agréables à attendre en lui souhaitant tout d’abord une grande carrière. Melo sourit alors, par pur réflexe, puis il entendit les dernières paroles du membre du Kyuubu. Ce dernier avait entendu parler des résultats du neo-genin lors de ses cours à l’académie apparemment. Et il ne sût que répondre, à part sourire une nouvelle fois. Cette fois-ci, une petite gêne s’était insérée dans son sourire.

- Merci...
Il ne savait pas quoi rajouter d’autre et fut content que la discussion prenne un autre tournant et change de sujet. L’Aami parlait désormais des différentes missions de la police. Melo écoutait attentivement et, comme toujours, gardait dans un coin de sa tête ce qu’il venait d’apprendre. Chaque information était compartimentée, et c’était de cette façon que le Nara se souvenait de quasiment tout ce qu’il entendait.

Mais une dernière phrase piqua à vif sa curiosité... Le village de Kumo n’était plus un village pacifique ? Voici le genre d’informations qu’on se gardait bien de vous livrer lorsque vous n’étiez qu’un simple aspirant ninja de l’académie. Et même lors de sa « promotion » genin, il n’en avait jamais entendu parler... c’est donc avec un intérêt sincère que l’enfant aux cheveux blancs reprit la parole, demandant alors au policier de se montrer un peu plus clair.

- Qu’entends tu par là ? Tu insinues que Kumo prône la guerre au-delà de ses frontières... ? Ou même en son sein ?
Des questions qui méritaient des réponses non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Ven 8 Juin 2018 - 19:31
Évidemment, il espérait que tout genin sorti de l’Academie réussirait à avoir une longue et grande carrière. Espérer du mal, à quoi cela servirait-il ? Plus Kumo aura d’effectif, mieux tout se passera pour le village. Parlant de cela, le Necromancien évoqua le fait que le village n’était plus vraiment pacifique. Les nouvelles n’étaient pas parvenues aux oreilles de l’aspirant, ce-dernier semblait même assumée surpris des paroles du policier. Vivement, il hocha la tête de gauche à droite. Ce n’était pas vraiment ce qu’il voulait dire la.

Non, je ne dis pas ça. Il y a des choix politiques et assez fort qui ont été fait. L’alliance avec Iwa, ces-derniers sont en conflits face à Kiri.. alors, je te laisse faire l’équation.

Commença-t-il à lui expliquer. Il réfléchissait quelques minutes, se demandant si le genin était assez mature pour comprendre. Enfin, il se doutait que Asami lui expliquerait la même chose.

Enfin, avec le conflit à Hi no Kuni, Kumo ne sera pas épargné. Nous sommes en sécurité ici à Kumo mais nous ne sommes pas à l’abri de rien, tu vois ?

Shoran n’était pas forcément en accord avec tout les choix pris par son village d’adoption, il les gardait bien pour lui. En gros, l’unité policière du village était également là pour prévoir l’impossible.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Dim 10 Juin 2018 - 23:21
La discussion avec le membre du Kyuubu était très intéressante et Melo apprenait beaucoup de choses sur ce qui se passait entre Kumo et le reste du monde. L’enfant aux cheveux blancs connaissait l’existence de trois puissances majeures dans le Yuukan : Kiri, Iwa et –évidemment- Kumo. Bien sûr, il existait d’autres puissances dans le monde, cependant elles n’étaient pas aussi unies que ne pouvaient l’être les villages cachés. Mais à l’académie, on ne vous apprenait pas plus de choses concernant les relations inter-villages. Et c’est là que les interventions de Shôran prenaient du poids dans la conversation, car en quelques minutes seulement, Melo venait de se rendre compte que le Yuukan pouvait être un monde dangereux. Et cela, car les alliances entre villages les forçaient à se mettre les uns face aux autres.
- C’est très intéressant, merci beaucoup Shôran-san pour ces informations. Et oui, comme tu le dis, je vois bien les enjeux que cela implique…
Melo était un Nara, et par ce fait, il comprenait rapidement ce que les autres pouvaient mettre un peu plus de temps à interpréter. Et ainsi, il se rendait compte que toutes ses guerres dans le Yuukan aurait, tôt ou tard, un impact sur sa vie, même s’il n’était qu’un petit genin encore tout en bas de la chaîne alimentaire.
- Après, bien que je sois conscient que ce sont des enjeux qui dépassent largement les épaules du petit genin que je suis, je suis aussi conscient que ce genre de contexte politique, économique et relationnel… Je pense aussi qu’ils auront un jour un impact sur la façon de se comporter à Kumo, qu’on soit Kage ou simple aspirant shinobi…
C’était l’effet boule de neige en soit. Car tous les maillons de la chaîne seraient un jour ou l’autre impactés par les choix des dirigeants. C’est donc pourquoi il est essentiel d’avoir un dirigeant qui représente aux mieux son peuple. Melo en était conscient, et il espérait qu’un jour les gens lui accorderont aussi leur confiance encore plus que le village ne le fait aujourd’hui.

Mais ce n’était pas le jour de s’étendre sur ce sujet, et il le savait bien. Il devait se renseigner sur la police, et la description que l’Aami venait de lui donner. Melo sourit alors à Shôran qui était très gentil depuis le début, et il s’intéressa alors aux conditions d’intégration à la police de Kumo…

- Mais sinon, parles moi un peu plus du Kyuubu. Qui sont les membres principaux ? Combien êtes vous ? Et sinon, comment on fait pour la rejoindre ? Il y a des dispositions particulières ou alors demain je peux proposer ma candidature de but en blanc ?
Melo était vraiment intéressé, et il avait hâte de connaître les réponses à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Mar 12 Juin 2018 - 18:59
Avant d’entamer une discussion, Shoran se devait de lui parler des faits qui s’étaient passés par rapport à Kumo. Bien des choses. Ce massacre a Hi... Le jônin n’arrêtait pas d’y penser ces derniers temps, se posant énormément de questions. Était-ce là l’idée qu’il se faisait du village qui l’avait adopté ? Pour qui il aurait tout donné ? Non... enfin, le jeune garçon sortit rapidement de ses esprits.

C’est ça, oui. Ou même simple civil et commerçant.

Peut-être qu’il n’aurait du rien dire sur tout cela, mais Shoran partait du principe que même un aspirant devait savoir ce qu’il se passait réellement dans son village, les relations qu’il pouvait avoir avec le reste du monde. Enfin... Melo n’était pas là pour ça, il était là pour en apprendre plus sur l’unité Police du village. D’ailleurs, il reprit la conversation sur ce sujet là, demandant quel était les dirigeants ou le nombre de personne qui composent le Kyuubu.

Il serait difficile de te donner un nombre exact... mais le village est grand, nous possédons chacun un secteur délimité.. quant aux membres principaux, le Taicho est Kizuato Daisuke. Un homme fort bon, même si je ne l’ai vu qu’une ou deux fois et son assistant qui était autrefois la Raikage actuelle est desormais Akahoshi Hisao. J’ai pu former plusieurs fois une équipe, c’est un homme avec qui tu peux très vite apprendre.

Étant encore un simple soldat, Shoran ne se comptait clairement pas comme membre important du groupe. Même si il faisait parti des plus ancien avec Daisuke et Hisao. Quant à comment rentrer dans le Kyuubu.

Il y’a plusieurs façons... pour ma part, j’ai été recommandé par l’ancien Raikage, tout comme Hisao. Mais tu peux aussi postuler de toi-même en demandant un rendez vous avec le Taicho ou Fukutaicho. C’est même mieux cette deuxième option, j’imagine.

Cela permettait de montrer que la personne était reellement intéressé par le métier de policier... M’enfin, il parlait peut-être un peu trop.

Tu as pu voir les autres unités du village ?

Shoran savait qu’il y en avait d’autres, certaines étaient secrète d’autres non.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Mer 13 Juin 2018 - 8:40
Pour un esprit aussi développé que celui d’un Nara, pouvoir discuter avec une personne telle que Shôran était un véritable plaisir. Ses paroles étaient claires, et son message des plus compréhensibles. Si bien que l’enfant aux cheveux blancs n’eut pas à lui demander de répéter une seule fois, ou alors une précision supplémentaire. Une conversation des plus agréables en soit.

Cependant, le néo-genin sentit une sorte de malaise s’installer au fur et à mesure que l’Aami expliquait les différents enjeux politiques que pouvait avoir cette guerre. Son sourire était devenu alors moins éclatant, la volonté qu’on lisait dans ses yeux moins ardente... Quelque chose le tracassait et Melo aurait vraiment souhaité savoir ce que c’était. Cependant, il ne voulait pas rentrer trop dans la vie privée de son interlocuteur. Premièrement, cela ne le regardait pas et il n’était pas du genre à forcer une confidence. Deuxièmement, il ne connaissait Shôran que depuis ce matin, ils n’allaient pas s’échanger leurs pensées les plus intimes alors qu’ils n’avaient même pas élever les vaches ensemble ! Et puis troisièmement... Chaque personne, ami ou inconnu, a le droit à son jardin secret et à la liberté de ses pensées, il n’interviendrait donc pas.

Laissant alors partir cette partie de la conversation, les deux garçons se reconcentrèrent alors sur le Kyuubu. L’Aami expliqua à Melo qu’il y avait différents rôles et, implicitement, il lui montra qu’il n’avait pas de rôle à proprement parler dans les fonctions dirigeantes de la Police. Melo, ne montrant aucune réaction à part un sourire, s’efforçait de bien retenir tous les noms ainsi que leurs rôles. Il nota bien qu’il fallait privilégier la voie d’entrée plus classique, plutôt que de se faire recommander. Même si ça avait été le cas pour Shôran. Hochant la tête, le genin ne réagit pas immédiatement lorsque son interlocuteur lui parla des autres unités.

Pour dire vrai, il n’avait qu’une vague idée de ce que pouvait offrir Kumo. Il savait que le village disposait d’un complexe scientifique... Mais à part ça, honnêtement...

- Je t’avoue qu’on ne nous apprend pas tout ça à l’académie alors je suis pas vraiment au clair sur toutes les unités dont dispose le village. Je crois qu’il y a un complexe scientifique assez développé... ? Une certaine Ikeda Sazuka m’en a parlé lors d’une mission récemment...
Donnant volontairement son nom, le jeune garçon à la chevelure blanche attendait de voir si l’Aami aurait la même réaction que lorsqu’il avait annoncé être dans l’équipe d’Asami. Et puis, s’il pouvait en apprendre un peu plus sur la redoutable médecine, il n’était pas contre.

Mais tout cela, on ne le saura que lorsque Shôran reviendra de vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Dim 17 Juin 2018 - 15:35
Shoran avait dû apprendre bien des choses en arrivant ici à Kumo, notamment plus lorsqu’il passa de grade en grade. Carriériste, il l’était et il ne comptait pas s’arrêter sur cette montée bien que d’autres pensées plus sombres commençaient à germer en lui. Des pensées qu’il tairait, ne voyant pas du tout l’intérêt de parler de ce genre de choses au tout nouveau genin du village. Qui plus est, ils ne se connaissaient pas plus que cela. Finalement, le jônin décida de concentrer la conversation sur le Kyuubu. C’était exactement pour ça qu’il était là, ainsi Shoran lui expliqua les têtes dirigeantes de l’unité policière et comment être recruter par cette unité.

A vrai dire, Shoran préférait privilégier la voie du recrutement spontané et de soi-même. Être recommandé pouvait s’avérer être pas mal comme lui l’avait été, mais de son avis, on voyait plus facilement la volonté et le désir lorsqu’on venait soi-même postuler.

Sakuza.. Oui, elle est devenue kumojine à part entière tout récemment. Et bien, je dois t’avouer que... je ne connais pas grand chose en ce qui concerne le complexe, je préfère m’abstenir que de te dire des bêtises.

Asami lui en avait déjà parlé quelques fois sans réellement aller plus loin. Cependant, cela n’avait jamais intéressé le policier et préférait se concentrer sur son métier.

Enfin, en plus des unités du village, tu peux toujours rester neutre la-dedans. Ne pas faire parti d’une unité n’est pas du tout un préjudice pour ta carrière !

Rien ne lui obligeait à rejoindre la police, l’investigation ou le complexe. C’était des choix à faire. Lui est seul était juge, mais en tout cas... il était très bien entouré.

D’ailleurs... Je connais un Nara... Shikarai.

Shoran n’en disait pas plus, attendant de voir s’ils se connaissaient avant tout.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Lun 18 Juin 2018 - 10:47
La discussion était vraiment intéressante et Shôran semblait connaître énormément de monde au sein de Kumo. Chaque personne dont lui parlait l’enfant aux cheveux blancs était une de ses connaissances… À minima. Melo fut un peu admiratif et il se demanda alors si lui aussi, lorsqu’il aurait accumulé autant d’expérience que l’Aami, connaîtrait autant de monde dans le village caché de la Foudre. Mais plus qu’être impressionné, Melo appréciait discuter avec Shôran. Il inspirait confiance et semblait être un vrai puits de savoir, deux qualités qui étaient extrêmement valorisées aux yeux d’un Nara… Et surtout à ceux de Melo.

Mais il ne se pencha pas tellement sur Sazuka, car cette dernière venait tout juste de rejoindre les rangs de la foudre apparemment. Il préféra donc éviter le sujet. De façon plutôt habile, il fallait l’avouer. Shôran maîtrisait parfaitement ce qu’il disait, preuve d’une grande expérience et d’un bon charisme. Il revint ensuite sur les différentes unités du village, et affirma que, s’il le souhaitait, Melo n’était pas forcé de rejoindre une des unités du village et cela n’aurait pas forcément un impact pour le village. Melo prit bien note, même s’il n’était pas forcément d’accord. Car si l’on dirigeait une des unités les plus renommées et influentes du village, notre exposition explosait et ainsi nos « exploits » pourraient être appréciés plus facilement par les bonnes personnes.

- Woh ! En tout cas merci beaucoup pour tous tes renseignements. Je ne m’attendais pas à en apprendre autant aujourd’hui. Tu es certes un membre du Kyuubu, mais tu connais aussi parfaitement le fonctionnement du village !
Melo se félicitait d’avoir eu un guide comme l’Aami en cette journée. Car en effet, il avait appris bien des choses… Il suffisait de savoir lire entre les lignes. Et alors qu’ils continuaient de marcher, l’enfant aux cheveux blancs écouta une nouvelle fois son interlocuteur qui laissa sa phrase en suspens. Il parlait d’un membre de son clan… Le fameux Nara Shikarai.

À l’évocation de son nom, l’enfant sourit. Il était l’un des Nara les plus influents à l’heure actuelle dans le village. Enfin, ça, c’était avant qu’il soit banni du forum de façon qui semblait un peu sévère à mes yeux. Mais passons. Toujours étant que Shikarai était un membre connu, et reconnu. Ses exploits et ses facultés étaient connus de tous, le faisant ainsi le candidat semblant le plus légitime à la succession de chef de clan.

[color=#a82828]- Shikarai ? Je ne le connais pas réellement. Enfin, comme tout le monde… Je sais qu’il a rendu de fiers services au village, mais je n’ai jamais eu le plaisir de le rencontrer personnellement.[/i]
Il laissa planer quelques secondes, puis Melo sourit alors à l’Aami avant de reprendre la parole.
- Mais j’imagine que si tu me parles de lui, c’est que tu le connais pas vrai ? Tu as combattu à ses côtés lors de missions périlleuses c’est ça ?
Peut être l’enfant pourra-t-il obtenir ainsi des informations intéressantes sur ce fameux Nara… Et s’inspirer de ce dernier pour parfaire ses techniques de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Lun 18 Juin 2018 - 16:12
Shoran tentait au mieux d’aider l’aspirant, de le guider dans le monde shinobi et Kumo en lui-même. C’était intéressant pour le Necromancien de lui apprendre tout ce qu’il avait besoin de savoir, même si certains sujets ne pouvaient guère être abordé par le jônin. Depuis le temps qu’il était au village, Shoran avait réussi a apprendre le fonctionnement de Kumo... Bien sur, il avait mis du temps à le comprendre et avait été très bien aider par ses pairs. Enfin, le gradé venait à parler du seul Nara qu’il connaissait jusque maintenant : Shikarai.

Melo ne le connaissait pas personnellement, mais il était difficile de ne pas le connaître de par sa renommée grandissante au sein du village. Dire qu’ils avaient commencé au même niveau, ensemble, Shoran le rattrapait petit à petit mais sûrement.

Oui. Nous avons fait parti de la même équipe lorsque nous étions genin, il a pris de l’avance sur moi avant que je n’arrive à le rattraper maintenant.

Lui répondait-il, il était très fier de cela. Shikarai était un grand ninja...

Oui, je penses qu’il peut t’aider au niveau de vos techniques de clan. Je pourrais te mettre en contact avec lui si tu n’y arrives pas ? Enfin, c’est toi qui vois.

Parce que pour sa part, il ne voyait pas quoi lui apprendre et il pensait donc que Shikarai serait plus à même de l’entraîner.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Mer 20 Juin 2018 - 15:19
L’Aami était vraiment gentil, il lui proposait son aide sans sourciller. Déjà qu’il venait de passer une bonne partie de la matinée à lui expliquer en quoi consistait le Kyuubu, il outrepassait ses fonctions de policier en proposant à Melo de lui présenter le fameux Nara Shikarai. L’enfant aux cheveux blancs ne l’avait jamais vraiment croisé, il l’avait déjà vu mais ne lui avait jamais parlé. Cet homme était occupé et il était un bon exemple pour bon nombre de manieurs d’ombre, aux vues de ses exploits lors de missions ou d’actions diverses pour le village caché de Kumo.
- J’aimerai bien oui ! Je pense que j’ai énormément à apprendre d’une personne telle que lui et qu’il pourra alors m’aider à développer mes compétences en termes de techniques du clan. À ce qu’on m’a dit, il est un vrai expert en combat et le nombre de ses missions réalisées pour le village est impressionnant !
Et Shôran avait commencé en même temps que cet illustre shinobi… Il devait lui aussi avoir une force de caractère impressionnante ! Melo le remercia alors pour son offre et il remarqua alors l’heure qui était affichée sur l’horloge qui était accrochée au mur. Il était bientôt midi, et il devrait bientôt devoir y aller. Cela l’embêtait un petit peu car Shôran avait été d’une extrême gentillesse avec lui et il lui avait appris de nombreuses choses sur le fonctionnement du village. Toutes ces informations, Melo ne les oublierait pas. Son impressionnante mémoire lui permettait de stocker toutes les informations dont il aurait besoin un jour ou l’autre dans un petit coin de sa tête, et de ne jamais les oublier.

Mais toutes les bonnes histoires ont une fin. Et malheureusement, Shôran quittera bientôt le village, ce qui rendra (un peu) triste notre héros à la chevelure blanche car il avait beaucoup apprécié leur entrevue. Mais un jour ou l’autre, les chemins des uns et des autres doivent se séparer. Et c’est ainsi que se terminera la courte, mais très enrichissante, entrevue entre le Nara et l’Aami.

- Je dois y aller. En tout cas, je te remercie beaucoup pour toutes les informations que tu m’as fournies. J’espère que l’on se reverra très bientôt !
Le jeune garçon aux cheveux blancs ne le savait pas, mais il y avait peu de chance que cela n’arrive vu la défection de Shôran. Mais ce n’était ni l’endroit, ni le moment d’en parler. Alors clôturons ce RP, et merci pour tout Shôran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Séance découverte !

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: