Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un nouveau regard sur l'autre | PV Tsukasa


Jeu 7 Juin 2018 - 8:57

Depuis quelques jours, Nobusuke pouvait revendiquer d'avoir tiré le gros lot puisqu'il était officiellement devenu Genin, et ce malgré toutes les mauvaises langues qui auraient volontiers résumé son cas à "psychologiquement incompatible" avec le devoir. Pour autant, sa place au classement ne lui plaisait guère et il accusait déjà une certaine forme de frustration, quand bien même il n'avait toujours pas eu le loisir de se présenter à un sensei pour pouvoir réaliser ses premiers pas au sein d'une équipe.

Pour cela, il fallait que certaines places se libèrent, ou que des personnels soient promus.

Dans tous les cas, il était fier de pouvoir compter parmi les forces Kumojins en vigueur. Il n'avait qu'une hâte, celle de pouvoir effectuer ses premières missions et casser des bouches. Mais l'heure n'était pas encore venue. Il fallait s'armer de patience et attendre son tour, comme tout un chacun.

Attendre son tour, c'est bien ce qu'il faisait sur le marché où tout un chacun s'était rassemblé pour pouvoir remplir ses stocks. Si d'ordinaire les paniers étaient remplis de fruits, de légumes et de quelques pièces de viande, celui de Nobusuke était essentiellement rempli de viande et de pâtes. Le pur régime de l'étudiant. Inévitablement, il était plus carnivore qu'autre chose : les pâtes n'étaient bonnes qu'à tapisser une partie de l'estomac pour couper la faim. Oui. Lui, il aimait la viande à peine cuite, presque crue.

Surtout, bien saignante.

Son psychologue l'avait félicité pour sa promotion. Cela n'avait pas été un grand moment de bonheur, mais il avait au moins eu un sourire - un sourire qu'il aurait voulu élargir jusqu'aux oreilles, mais il avait ordre de se retenir - qui lui avait procuré une certaine forme de satisfaction. Il ne savait pas quoi penser de ce psy. Sympathique, mais franchement manipulateur. Etait-il vraiment bienveillant avec Nobusuke ou le craignait-il ? Il ne le savait guère, mais n'avait pas besoin de le savoir.

Puis son regard ricocha sur une personne qu'il connaissait. Tsukasa. Une fille de sa promotion, un peu plus vieille que lui. Ils n'avaient pas eu le loisir de beaucoup échanger durant leur formation, aussi ignorait-il beaucoup de choses sur l'explosive demoiselle. Il était peut-être temps de rectifier ce travers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3330-satestu-nobusuke-termine#25153

Jeu 7 Juin 2018 - 18:05
Quelques jours après l’obtention du précieux bandeau Kumojin. Alors faire partie de l’armée Kumojin qu’est-ce que ça fait ? Finalement, bah pas grand-chose, pour le moment la vie de Tsukasa n’a guère changé. Le temps, qu’ils lui trouvent une équipe ou bien des tâches à faibles responsabilités, nous pouvons dire qu’elle est pour le moment comme en vacances, chaque jour elle part regarder le tableau des missions, mais elle attend juste de trouver celle qui l’intéressera vraiment. De par une situation financière plus qu’agréable, elle n’a pas à se presser pour trouver une quelconque missive et elle le sait.

Bien que n’ayant pour le moment rien fait d’un point de vue militaire, ce n’est pas sans fierté qu’elle arbore son bandeau récemment reçu. C’est autour du bras droit qu’elle a pour le moment décidé de le laisser paraître, difficile pour l’heure de savoir si son emplacement restera ici, ou changera. Dans tous les cas, est-ce si important ? L’important, c’est qu’elle le porte. Comment, est au niveau zéro de l’intérêt.

Actuellement, dans une avenue comprenant plusieurs commerces, c’est sans réel but qu’elle y traîne. Ne s’occupant pas des achats liés à la nourriture ou autre besoin primaire. Que pourrait-elle bien faire dans ces lieux à part flâner et laisser le temps défiler. C’est pour ainsi pas loin de la vérité, en cette période de creux ou elle a déjà fait son entraînement matinal et ou les cours non plus lieu d’être, son temps libre, c’est fortement accrut.

Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle, ayant lié des liens plus que faibles lors de son passage à l’académie, le fait d’être éloignée de celle-ci diminue aussi fortement ses relations avec ceux de sa génération. En parlant de ceux de sa génération… Tsukasa croisa le regard de celui se trouvant facilement dans le top 3 de ceux qu’elle aimerait ne pas croiser. Bien qu’elle ne le connaisse pas personnellement, il est précédé d’une réputation peu flatteuse.

On lui a enseigné l’idée qu’il ne faut pas faire attention aux rumeurs, qu’elle doit toujours se faire son propre avis. Difficile dans ce cas-ci, elle est loin de savoir comment aborder un tel individu. Prenant son courage à deux mains elle s’approche de lui, peu sûre d’elle, elle entame la conversation.

» Hey… Félicitation pour ta réussite aux examens.

Ce n’est pas une façon très originale de lancer une conversation, et elle le sait. Mais c’est un début. Elle n’en restera pas là pour autant, puis cette rencontre peu lui permettre de savoir si elle est la seule à ne pas avoir encore pris part à une mission.

» Dis-moi, sans vouloir être indiscrètes, tu as déjà commencé ton rôle de genin ?

Par là, elle parle bien entendue de tous les événements habituels dans la vie d’un genin, les premières missions, rejoindre une équipe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3326-bakuhatsu-tsukasa

Ven 8 Juin 2018 - 15:18

Un nouveau regard sur l'autre.

Evidemment, maintenant qu'ils n'étaient plus aspirants, ils se voyaient à travers un nouveau prisme, dont la responsabilité et surtout l'autonomie faisaient parties des pièces angulaires. Cela engendrait naturellement une volonté de se dissocier d'une identité ou d'une attitude qu'ils avaient pu avoir en tant qu'élèves. Maintenant qu'ils étaient soldats, la façon d'approcher le monde changeait du tout. Et c'est par cette métamorphose fondamentale de l'être en somme que Tsukasa eut comme l'envie soudaine d'en apprendre un peu plus sur son camarade inabordable.

L'occasion était parfaite pour apprendre à redécouvrir l'autre. Nobusuke avait conscience des enjeux qui se tramaient derrière cette petite interpellation : cela manifestait la volonté de procéder à un changement radical. Etait-ce en bien ou en mal ? Il ne pouvait guère anticiper cette réponse pour l'heure, convaincu qu'il était d'avoir autant de choses à perdre qu'à gagner en acceptant d'ouvrir son âme à la Bakuhatsu. C'était tout comme se dépecer vivant et ouvrir sa peau en l'écartant, comme on écarte les pages d'un livres : exercice douloureux et peu propice.

Alors, il devait réfléchir à une réponse. Il devait trouver quelque chose de relativement simple et cordial pour montrer sa volonté de garder ses distances, tout en montrant une forme assez primaire de sympathie. Il salua Tsukasa de la tête. Il attendît une petite seconde de faire le point sur ses idées, puis se lança à travers ces mots :

Salut. Merci, bravo à toi aussi.

Le silence plana un moment, avant qu'il ne poursuivre.

C'est indiscret malheureusement. Je n'ai pas le droit de révéler ce qu'il m'est arrivé par la suite.

Du bluff. Du pur bluff. Sa vie de genin n'avait rien de trépident jusqu'alors, mais cette notion de confidentialité lui donnait une ampleur tricheuse : c'est comme s'il avait participé à des missions jugées top-secrètes, et qu'il ne devait pas en parler. Or, jusqu'à présent, il n'avait rien fait.

Rien du tout.

Comment réagirait-elle à cette mascarade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3330-satestu-nobusuke-termine#25153

Un nouveau regard sur l'autre | PV Tsukasa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: