Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Le Kage déchu...


Mar 12 Juin 2018 - 21:42
Aux alentours de Matsu

Melo venait tout juste de terminer sa mission. Il venait de porter assistance à une femme de pêcheur, qui n’avait pas revu son mari depuis très longtemps. Le Nara avait alors mener son enquête et l’avait retrouvé, peinard dans une île du coin grâce à un jeu de pistes qu’il avait mené. Ce fut très intéressant pour lui car il put alors développer ses capacités d’enquêteur, et il fut ravi de la réussi… Malgré la mauvaise nouvelle pour la femme. Il ne souhaitait plus la voir car elle était insupportable… C’était la première fois que le Nara entendait ce genre d’excuses… Mais rassurez-vous, ce ne sera pas la dernière !

En rentrant au village, l’enfant aux cheveux blancs était alors venu annoncer la nouvelle à la vieille dame qui s’était alors effondrée. Il avait été forcé de la réconforter du mieux qu’il l’avait pu pendant près d’une quarantaine de minutes… Une éternité ! Melo était alors sorti encore plus épuisé qu’après un entraînement intensif… Mais bon, arrêtons de jeter la pierre à celles sans qui ne ne serions rien, et continuons notre petite histoire. Car vous vous en douterez, on s’en fout de cette mission factice qui n’avait jamais existé. Mais il fallait bien une histoire qui tienne à peu près la route pour expliquer la présence de notre petit héros à la tête blanche dans ce coin là de Kaminari… Mais je vous le promets, la suite risque d’être bien plus intéressante !

- - -

Avant de rentrer, le jeune garçon s’était autorisé une petite pause d’une demi-journée. Le soleil n’était pas encore à son zénith qu’il déambulait déjà dans la ville de pêche et passait d’un étal de poissons à un autre. L’odeur n’était pas agréable, mais on pouvait bien voir toute la richesse maritime des côtes de la Foudre. Et certaines fois, des poissons presque plus gros que lui étaient présentés. C’était impressionnant à quel point l’homme avait dompté la Nature pour la faire sienne… Enfin c’était ce qu’il pensait. Car un jour ou l’autre, la Nature reprendrait ses droits.

Et alors que Melo continuait sur les étals, il s’éloignait peu à peu du « centre ville » pour longer la côte. Le temps était magnifique en cette journée de printemps, et l’air était bon. Melo marchait tranquillement, profitant de ce moment magique. Et alors qu’il longeait la côte, il vit un homme, assis sur un rocher au loin. Du premier coup d’œil, l’enfant aux cheveux blancs crut alors reconnaître celui qui fut autrefois l’homme le plus craint de tout Kaminari… Et même presque du Yuukan.

Il s’arrêta alors net et le détailla un peu plus. Malgré le fait qu’il n’était plus Kage, Shûuhei disposait toujours d’une prestance que peu d’hommes peuvent se targuer d’avoir. Et c’est ainsi que l’enfant aux cheveux blancs resta immobile pendant quelques poignées de secondes, qui lui parurent une éternité. Il ne savait pas vraiment quoi faire, pouvait-il s’approcher de celui qui avait été déchu et avait laissé sa place à une autre personne de sa famille ? Lui, simple genin, avait-il le droit de côtoyer un ancien Kage ? Une légende ?

Suite à cette indécision, le gamin néo-genin prit son courage à deux mains et décida alors de s’approcher. Il fit le funambule sur les quelques rochers qui le séparaient alors de l’ancienne puissance du Yuukan, et il s’arrêta à deux mètres de ce dernier. Voulant désamorcer rapidement la situation, l’enfant prit alors la parole, tentant de cacher sa timidité face à une telle personnalité.

- Bonjour, vous êtes Metaru Shûuhei c’est ça ?
Bien sûr qu’il le savait, mais il ne savait pas quoi dire d’autre, tellement il était impressionné…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Jeu 12 Juil 2018 - 9:37
- « Et si je te répondais que non, qu’est-ce que tu ferais ? »

Un sourire espiègle naquit sur mes lèvres suite à ma réponse amusée. La voix enfantine m’avait peut-être tiré de ma méditation habituelle, mais elle me semblait assez familière pour que je ne l’ignore pas complètement. Encore qu’ignorer était un bien grand mot. Je n’étais pas un snob malgré tout ce que je pouvais représenter pour Kumo. Enfin… Tout ce que je représentais. Là, je n’étais rien de plus qu’un retraité qui pouvait servir en tant que shinobi en période de crise. C’était peut-être une fin triste, mais elle me convenait ; d’autant plus que j’étais plus que certain que la personne qui m’avait remplacé ferait certainement mieux pour notre ville et le pays tout entier.

- « Tu sembles troublé. Tout va bien… ? »

Sur cette question, j’avais enfin daigné ouvrir les yeux avant de tourner doucement la tête vers le gosse, tout sourire. Mais son visage me renvoya l’image d’un gosse qui était presque pâmé d’admiration devant son idole, un truc comme ça ; si bien que j’eus directement un sourire un peu embarrassé. Daisuke se serait certainement foutu de ma gueule en me voyant dans cette position. Ce dernier devait m’en vouloir d’ailleurs. Je lui avais fait faux bond. Partir sans le voir une dernière fois… Pas bien correct de ma part. Mais quand je voyais qu’un gamin et qui plus est un genin trainait dans le coin, je me fis la réflexion qu’en vérité, rien ne l’empêchait de partir à ma recherche !

- « La politique semble avoir changé. Voir un kumojin isolé dans un recoin du pays était chose rare en mon temps et même bien avant. A moins bien sûr que ton équipe ne soit en pleine ville et que tu aies décidé de te promener un peu ? Ou est-ce la sandaime qui t’envoie ? »

Ce qui était une possibilité. Auparavant, j’aurai sans doute été en mesure de ressentir leurs présence depuis ma position, mais mes capacités sensorielles s’étaient comme qui diraient envolées depuis que le fameux homme au chapeau avait fait de moi une loque humaine ou presque. Cette mésaventure me titilla pendant quelques petites secondes jusqu’à ce que je décide de faire de l’ordre dans mon esprit pour me concentrer sur le visage du gosse qui me faisait face. Enfin, il n’était pas pré pubère non plus, loin de là même… Peut-être était-ce moi qui prenait un coup de vieux finalement. La trentaine, toujours pas marié, toujours pas de gosse… Presque pitoyable dans un sens…

- « Je t’ai plusieurs fois vu dans le domaine des Nara, si ma mémoire ne me fait pas défaut… Avec l’âge et tout ce qui s’est passé dernièrement, j’espère que tu ne m’en voudras pas si j’ai tort. »

J’eus un petit sourire, avant de continuer.

- « Alors ? Que me vaut l’honneur de ton approche, jeune homme ? N’aie pas peur… Viens plus près de moi... »

Que lui avais-je dis en tapotant le rocher sur lequel j’étais assis. Il y avait assez de place pour deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Le Kage déchu...

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: