Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le berserker rentre en jeu (solo)

Kagai Inja
Kagai Inja

Le berserker rentre en jeu (solo) Empty
Jeu 14 Juin 2018 - 16:04
Le berserker rentre en jeu (solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Alors qu'il attendait depuis seulement une dizaine de minutes, Inja décida de prendre une initiative pour se sortir de cette situation : se lever pour s'approcher de l'unique guichet du bâtiment. Devant lui, une femme à lunettes, le parfait cliché de la bibliothécaire cinquantenaire qui en a marre de sa vie, qui s'attelait à une tâche assez difficile pour elle, peut-être trop ? Elle bouquinait.

De sa voix roque d'homme mûre, Inja lui adressa la parole en fronçant légèrement les sourcils, non pas pour montrer un énervement quelconque, mais bel et bien pour faire signifier qu'il était désolé d'interrompre la femme dans sa quête complexe.

« On en a encore pour combien de temps ? »



Levant les yeux dans la direction du berserker en passant son regard au dessus des verres de ses lunettes, sans même que sa tête ne suive le mouvement, l'hôtesse d'accueil soupira. Elle savait très bien que tout ceci ne dépendait pas d'elle, mais ne pouvait s'empêcher de réfléchir pour trouver une sorte de phrase d'excuse adéquate pour paraître professionnelle. Voyant à qui elle avait à faire, celle-ci eu peur un court instant, écarquillant les yeux, avant de se calmer pour répondre distinctement.

« Monsieur, le commandant Hyôsa vous recevra quand se sera votre tour, vous êtes arrivé à l'heure peut-être, mais il n'est pas possible de prévoir combien de temps dure un entretien. Tout dépende de la gravité de la convocation. »

Le ton était lancé, si Inja était ici, c'était bien car il avait été convoqué par un des commandants du Mizukage, un autre des membres de sa famille en qui il possède une confiance absolue qu'il a décidé de positionner à un haut rang pour l'aider à veiller sur le village.

Brisant de nouveau le silence, la femme reprit de plus belle après avoir jeté un coup d’œil à la feuille de présence située sur la droite de son bureau. Plus personne n'apparaissait sur la liste des convoqués, était-ce un oubli administratif ? Non, elle avait tout vérifié plusieurs fois le matin-même et savait bien faire son travail malgré les périodes creuses qui la forçait à s'occuper de manières dérivées.

« Mais, je n'ai plus personne sur la liste d'attente, pouvez-vous me rappeler votre nom ? »



Sans même réfléchir, le berserker répondit pour limiter le temps de réponse de la femme. Visiblement, quelque chose clochait.

« Je me nomme Kagai Inja, Gladiateur de Mizu no Kuni. »



Soudain, la femme se stoppa entièrement, son cerveau et sa mémoire prenait le pas pour lui rappeler qu'elle avait oublié un fait important. Le berserker avait bien été convoqué, mais pas par le commandant en soi : Il devait avoir accès la salle de mission privée.

Se levant en vitesse, enlevant ses jambes enchevêtrées unes par unes, l'hôtesse ouvrit un des tiroirs du meuble pour en sortir une énorme clef unique accorchée à un porte clef formant un signe étrange.

« Suivez-moi. »



Il n'était pas question pour Inja de se faire prier, la suivre était sa première et seule option, chose qu'il fit, forçant le pas pour accélérer au mieux sans bousculer la femme devant lui qui marchait à un rythme soutenu, mais bien plus lent dû à ses courtes jambes.

Alors que les couloirs s'enchainaient, le gladiateur pouvait profiter de la décoration spéciale du palais, assez riche, mais surtout très axée sur l'histoire des Hyôsa, les tableaux principaux ayant sûrement été remplacé pour convenir à l'actuel Mizukage : Hakyô.

Arrivés à terme, les deux individus pénétrèrent dans une salle étroite grâce à la clef ramassée plus tôt à l'intérieur du meuble de l'accueil. La femme émit un sourire avant de se retourner pour repartir sans un mot. Son souvenir signifiait tant de choses, bonnes comme mauvaises, Inja n'avait aucune idée de ce qu'il allait trouver dans cette petite pièce.

Il n'y avait rien vraiment, à part un simple bureau central sur lequel une plume et un pot d'encre étaient disposés ainsi que... Une feuille chiffonnée sur laquelle était écrite une suite de chiffre : Jônin 7895448.

« Qu'est-ce que... »



Saisissant de ses gros doigts le papier pour en vérifier le verso limpide, Inja était entièrement perdu... Tout ceci n'avait aucun sens pour lui... Cette mise en scène, cette pièce, ce chiffre...

Mais alors que son regard partait dans le vague, ses yeux firent un focus intentionnel sur une boîte dans le coin de la pièce, si visible et pourtant s'étant faites si discrète. Dessus, une sorte de code.

Pas besoin de réfléchir.

Inja s'approcha de la dîtes caisse pour y inscrire la série de 7 chiffres qu'il pouvait apercevoir du recto de la feuille blanche, avant qu'un cliquetis se fasse entendre, léger, mais suffisamment puissant pour résonner un court instant à l'intérieur de l'étroite salle. Le coffre s'ouvrait. A l'intérieur, trois autres feuilles, des ordres de mission exactement, ainsi que des morceaux de pages déchirés. C'était donc ça cette fameuse convocation... Une affectation de mission.

Levant le regard vers le plafond de la pièce, Inja arbora un énorme sourire barbare sur lequel n'importe qui aurait pu lire la satisfaction : Il allait pouvoir passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

Le berserker rentre en jeu (solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: