Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

La gourde de Citrine (Solo)


La gourde de Citrine (Solo) Empty
Sam 16 Juin 2018 - 22:12
La gourde de Citrine (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Avançant à pas soutenu, Inja faisait du mieux qu'il pouvait pour progresser au sein de la foule sans bousculer personne, se guidant à l'aide de sa vision périphérique, tandis qu'il essayait de finir de déchiffrer l'énigme de la dernière note laissée par feu Shinja. Le berserker venait de finir de fouiller son appartement et bien que la pièce paraissait rangée, les piles de paperasses n'avaient absolument aucun sens pour une perosnne étrangère à aux idées du Sendai. Trois heures, c'était le temps qu'Inja avait passé à trier les feuilles de son défunt ami, alors qu'il était toujours hanté par la vision de son compagnon traversé par la lame du traître kirijine, l'attaque meurtrière qui avait envoyé son corps pourrir au fond de l'océan, probablement emportée dans les tréfonds par le poids de l'armement conséquent du Lion de la Connaissance.

Ce qu'il fallait trouver : Les dernières notes du chercheur. En effet, Inja avait eu vent de la série de quêtes qu'avait envisager de finir le Sendai. Une sorte de fascination pour des objets de collection aux pouvoirs et à la résonance chakratique étrange.

Marchant maintenant dans les rues bondées de monde du village caché de Kiri, bercé par le jour de marché qui forçait les commerçants à sortir le meilleur de leur stock pour prendre la moitié de l'espace disponible dans les rues. Des étranges symboles inscrits sur la dernière note trouvée de feu Shinja, Inja était partagé entre le dépit et l'envie de persévérer pour finir la quête entreprise par son compagnon.

Trois coups d'épaule dans une pile de caisse qui prenait bien plus de place que nécessaire, le berserker fronça les sourcils en remarquant à quel point les commerçants pouvaient être avide d'espace pour vendre leurs saloperies. Mais alors qu'Inja reprenait le cours de sa lecture, un détail particulier attira son regard sur la note aux nombreux mystères. Une série de chiffre parsemée d'apostrophes aléatoires... Ou alors... des coordonnées ?

Un large sourire arbora le visage du nouveau cinquantenaire, il venait de toucher un point sensible de l'énigme de l'Ancien décédé. Ou au moins : Un début de piste à creuser.

Traversant toujours le vaste village caché de la Brume, Inja arriva finalement aux portes de celui-ci, se préparant à régler une série passagère de papiers qu'il n'avait pas vraiment besoin de justifier en son grade de jônin. C'était simplement du flicage, mais ça, le berserker s'en foutait et voulait seulement assouvir les désirs de savoir de feu Shinja.


Dernière édition par Kagai Inja le Lun 18 Juin 2018 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La gourde de Citrine (Solo) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 0:33
La gourde de Citrine (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Une fois s'être occupé de la paperasse et des autorisations nécessaires à la sortie du village, Inja prit la route Est de Kiri en direction de la forêt la plus proche. Il n'avait en théorie qu'à suivre la route, bien qu'il savait déjà quel genre de mystères pouvait renfermer la Brume infernale de Kiri et que se préparer à tout éventualité était inévitable et entièrement nécessaire. En y réfléchissant, ces abrutis de garde avaient hésité de longues minutes avant de laisser le berserker sortir du village, les papiers ne paraissaient pas suffire, mais ce qui semblait surtout les titiller : Voir un jônin encore trop peu connu. C'était vrai après tout, comment leur en vouloir ? Inja était arrivé au village bien trop récemment et avait acquis son grade de jônin seulement grâce à ses compétences de combat exceptionnelles, n'ayant rien d'autre pour prouver sa loyauté, il était toujours en période d'essai. Bien qu'on ne lui ai jamais dit, le gladiateur savait sans le douter que c'était le cas : les subordonnés d'Hakyô le surveillaient.

Au bout de quelques minutes, Inja préféra dévier du chemin de la route pour s'aventurer plus profond dans les Marécages Brumeux. Son coup était prévu, perdre un quelconque espion qui pouvait avoir été envoyé à sa poursuite, mais surtout, le piéger si celui-ci était trop compétent, le surprendre et l'interroger. Aucun reproche ne pouvait être fait au berserker, bien trop assidu et honnête dans ses démarches, mais la quête entreprise était avant-tout pour Shinja et n'avait pas être connu des hautes sphères de Kiri. Il s'agissait ici d'honorer une mémoire, pas de travailler en collaboration avec le village pour son avancement poussé.

Une heure passa entre le moment de la déviation forcée et l'arrivée d'Inja à la lisière de la forêt en dehors des marécages. Ayant largement accéléré le pas, le berserker avait réussi à avancer suffisamment rapidement pour ne pas avoir à se soucier de l'heure... Il était partit tôt et était en avance sur le trajet prévu. La troisième relique indiquée semblait pointée à l'autre bout Est de l'île centrale de Mizu no Kuni, à l'opposé du village caché en soi. Mais alors que le gladiateur pénétrait dans la vaste végétation tropicale des lieux, un bruit singulier attira son attention, assez pour qu'il se mette sur ses gardes sans même se retourner, continuant plutôt à traquer à l'ouïe l'origine du son. A heures de sa position, oui, derrière lui à droite, quelqu'un le suivait, assez discret pour avoir réussi à tenir aussi longtemps la traque, malgré la vitesse accélérée de la course, le changement d'environnement l'avait trahis un court instant, assez pour révéler sa présence.

Se stoppant net, Inja dégaina sa hache pour se retourner en la tenant à deux mains de manière fixe devant lui, la gauche tenant le manche tandis que le second membre agrippait l'entre-deux de métal des deux lames obtus de sa hache de bataille.

Alors surpris, le visiteur arrêta lui aussi sa course avant de rentrer à toute vitesse en contact avec le berserker qui commençait maintenant à se mouvoir pour s'approcher, l'arme toujours en main à son encontre, tandis que l'espion lâchait maintenant quelques mots pour tenter de se justifier et d'arrêter le colosse dans sa terrible charge.

"Non... attends..."



Un tutoiement ? Quel manque de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La gourde de Citrine (Solo) Empty
Mar 19 Juin 2018 - 0:46
La gourde de Citrine (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Maintenant face à face, Inja analysa promptement les plusieurs paroles de l'étranger le suppliant d'attendre avant d'exécuter sa sentence, bien qu'il puisse le faire, le berserker n'avait aucun intérêt à tuer l'espion et tout à gagner en assénant un immense coup de pression, juste assez puissant pour récupérer le plus d'informations utiles possibles. Ramenant par réflexe ses avant-bras devant son visage, l'intrus n'avait eu aucune autre réaction à l'attaque frontale surprise du gladiateur, chose bien étrange pour un supposé shinobi... Etait-il novice ?

"Pourquoi me suis-tu ?"



Des mots graves et directs qui ne tardèrent pas à recevoir une réponse.

"Je... On m'a missionné... Ce sont les gladiateurs d'Asosan..."



Les membres du clan veulent le surveiller ? Pourquoi ? De peur qu'il révèle des informations à l'institution kirijine ? Quel nouveau manque de respect de leur part. Néanmoins, si l'espion avait juste, il ne servait à rien de le garder plus longtemps que ça.

En un mouvement sec, Inja balança l'espion en direction du sol. Il ne l'avait pas blessé et avait pris soin d'arrêter son attaque nette avant de le toucher avec sa hache, juste assez pour le faire parler. Et bien qu'il dispose de quelques facultés de dissimulation, le ninja espion était en réalité très mauvais, de même que ses capacités en combat semblaient largement limitées, aucune raison de lui en tenir plus de rigueur... Il voulait simplement arrondir ses fins de mois.

Le berserker se remit alors de nouveau en route, passant d'arbres en arbres pour commencer à écumer la zone Est de l'île centrale de Mizu no Kuni, l'espoir forgé de fouiller et de retrouver le fameux objet que feu Shinja s'était mis en tête de retrouver. Où commencer à chercher ? Comment ? Le plus simple était encore de rédiger un plan approximatif au fur et à mesure de l'avancée en terrain inconnu, car il n'y avait pas d'autre mot : Inconnu. Cette partie-ci de l'île, Inja ne l'avait encore jamais visité. Il ne savait où tout ça le mènerait, s'il y avait des villages sur la route ou s'il s'agissait simplement d'une zone forestière banale.

Au bout d'un vingtaine de minutes d'avancée rapide, le gladiateur décida de faire un pause, à la fois pour son physique, mais aussi pour faire le point sur l'état du plan actuel de la zone, de la meilleure façon de revenir à Kiri et pourquoi pas, essayer de ne pas faire d'erreur. Le lieu de repos, une sorte de petite clairière avec un ruisseau, le genre d'endroit calme ou venait s'arrêter les voyageurs et animaux de la nature de tout types. Tout le monde était égal face à la soif, chassé comme prédateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La gourde de Citrine (Solo) Empty
Mar 19 Juin 2018 - 23:30
La gourde de Citrine (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Comme Inja l'avait prédit, le ruisseau était le parfait rendez-vous des animaux souhaitant se désaltérer, un véritable havre de paix où chacun partageait la réponse au même besoin primaire... Boire. Un groupe de cerfs venait d'approcher, profitant du calme de l'instant pour errer en famille, faire leur vie animale... Juste vivre.

Bien trop longtemps Inja avait lui aussi erré, suivant toujours le même but vengeur, l'extermination pure et simple de tous les bandits du continent, une quête bien éloignée de la noblesse espérée... Tuer... Massacrer plutôt, pour assouvir un désir de vengeance, étancher une plaie hémophile de chagrin en usant des serviettes de sang les plus sales, celles de ses adversaires. Cette image, bien que répugnante, n'était pas loin de la réalité cachée au fin fond de l'esprit du berserker, du moins, ce qu'elle avait été durant ses dernières trente années de guerre et de tortures.

Dans un pas, une branche de bois sec craqua en se brisant sous le pied d'Inja, faisant fuir en quelques secondes le paisible groupe de cerfs, le plus petit courant à l'arrière du groupe, non protégé. Un prédateur aurait très pu profiter de ce moment d'égarement nourri par la peur pour le saisir en un bond, ou un simple lancer de kunai. Il aurait pu le faire et assurer son repas du soir, mais pourquoi faire ? Briser une famille ? Un destin ? Des ambitions ? Certes les animaux n'étaient pas doué d'une conscience, mais la condition consciente même de l'être humain le poussait à réagir comme si c'était le cas, à tout reconsidérer...

Se remettant sur ses gardes, le berserker avait déjà passé assez de temps à se reposer, il était temps de repartir au sein de l'immensité de la verdure luxuriante de l'archipel de Mizu no Kuni, aidée par des chaleurs puissantes et une humidité constante. Un temple de verdure.

De branches en branches, d'arbres en arbres, de clairières en clairières, Inja continuait d'avancer en faisant toujours attention à son fameux plan de retour, comme le petit poucet, en plus organisé... Et plus écologique (saleté de pollueur). Fusant au travers de la forêt pour atteindre les proximités de nouveaux sons perturbants, impossible vraiment à discerner, il semblait s'agir de discussions à haute voix... Une engueulade ? Levant les yeux au ciel, il était simple de constater une légère fumée blanche... Un feu.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La gourde de Citrine (Solo) Empty
Mer 4 Juil 2018 - 1:37
La gourde de Citrine (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »



Comment réagir face à une découverte pareille ? Débarquer de nulle part en plein milieu de l'action ? Non, il fallait rester discret... Seul bémol, le berserker n'avait rien d'un être doué pour la dissimulation, il était plutôt dans le rentre dedans ou dans l'affirmation directe, qu'elle mène à l'altercation ou juste à la discussion.

Avançant au milieux des branchages qui dérangeaient sa vue, Inja pu finalement apercevoir une sorte de campement de fortune, quelques duvets de toile étalés au sol avec à côté, trois individus haussant la voix, probablement sujets à une engueulade passagère, comme dans la plupart des groupes à vrai dire, même si le gladiateur n'avait jamais vraiment été participant dans ce type d'affrontement. Il était plutôt dans le raisonnement et l'action directe si nécessaire.

Mais si les voix montaient parfois étrangement dans les aigus, ils prirent l'occasion de se taire en entendant une longue série de craquements de branches au niveau de la position du berserker, un indice flagrant de sa présence qui les força à se tourner vers lui.

Pris de fait, Inja sortit entièrement des fourrées pour faire quelques pas avant de se faire stopper net à l'entente des mots d'un des trois hommes qui venait à l'instant de s'adresser à lui, l'air grave, cherchant désespérement à savoir qui il pouvait bien être et pourquoi il avait tenté de les observer.

Gardant une mine sévère, le kirijin ne dit pas un mot, préférant garder le silence face aux élucubrations de son interlocuteur qui semblait essayer de deviner les réponses possibles qu'Inja aurait pu lui donner, sans jamais s'approcher du but véritable à chaque fois. L'homme était plutôt mauvais, même beaucoup, il aurait facilement pu être qualité de complètement con par un individu lambda avec un minimum de réflexion. Mais ce mode de pensée était bien loin de celui du berserker qui ne tirait jamais aucun avantage à descendre psychologiquement un individu ou le juger pour une quelconque raison. Tout ce qui l'importait actuellement, c'était de se mettre à son tour à parler pour leur répondre, mais surtout récupérer lui aussi des informations sur le trio de campeurs.

"Kagai Inja, shinobi du village caché de la Brume. Et vous êtes ?"



Laissant planer quelques secondes de silence, le berserker sentait bien qu'il n'avait pas à faire à des collègues qui avaient décidé de partir faire un peu de camping dans les environs de l'île centrale, mais qu'il s'agissait plutôt d'individus au mode de vie singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La gourde de Citrine (Solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: