Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Entre cousins [pv Hayate]


Mar 19 Juin 2018 - 23:28
Aujourd'hui, Toph avait prévu de rendre une visite de courtoisie. Debout sur un toit - parce que oui, quand on est shinobi, on à la droit de traiter les toits comme artère principale de la ville - elle observait les allées et venue autour de l'Académie.

Voilà ! Elle le repéra super rapidement.

Fallait avouer que les Hyûga, c'était facile à repérer quand même. Avec leurs yeux blancs et leur air de "je porte le poids du monde sur les épaules et je vous emmerde, paysans". D'ailleurs, elle aussi essayait de faire cette impression, mais parfois ça donnait plus l'air de "J'ai la diarrhée.". Comme quoi, le chemin pour être un fier membre de ce clan était aussi long qu'embourbé d'obstacles.

Donc elle sauta au sol et se précipita à sa rencontre.

"Salut Cousin ! Alors, il parait que t'as passé l'examen de l'Académie ? T'es fraichement genin ?"

Elle l'observa de haut en bas - avec son Byakugan activé évidemment. Elle n'avait pas envie qu'on imagine des choses. Il était jeune. Plus jeune qu'elle. Il arborait une tête à claque de premier de classe... NON, Toph, retiens-toi. Elle poursuivit.

"Le Clan Hyûga n'est pas si grand, alors je me suis dit que j'allais personnellement venir te féliciter. Moi c'est Toph, au passage."

Petite courbette pour bien montrer qu'elle était polie et courtoise. Ensuite elle lui montra du doigt un terrain d'entrainement très sommaire à côté de l'Académie.

"Tu me montres un peu ce que tu sais faire ?"

Elle avait un joli sourire sur son visage, Toph. Comme si elle était heureuse comme tout. Un vrai rayon de soleil.Et si c'est une mauviette qui risque de donner mauvaise réputation au clan, j'l'bute, pensa-t-elle très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Mer 20 Juin 2018 - 0:56
Je me baladais dans le village de iwa et les mains dans les poches je levais la tête dans les nuages entrain de contempler une nouvelle fois les tours imposante du village caché de la roche, et avec envie la plus haute tour du village le bureau du Tsuchikage. Quand une ombre me cacha la vue de la tour et à bien y regarder c’était plutôt une silhouette . Une silhouette d'une jeune fille vachement grande qui se rapprocha a grande vitesse de ma personne en sautant d'un toit.

"Salut Cousin ! Alors, il parait que t'as passé l'examen de l'Académie ? T'es fraichement genin ?"

A bien y regarder la jeune fille son visage me disais quelque chose. Oui! C'était une jeune fille que je voyais parfois au clan s'enfuir. Se faire rattraper. Taper plein de gens. Une fille pleine de caractère.

-Oui je suis genin premier de ma promotion cette année dis je en montrant mon bandeau frontal attaché a mon biceps droit.

J'eus un moment de recul instinctif quand la jeune fille utilisa le Byakugan sur moi mais a quoi elle pensais ? J’espère qu'elle ne va pas m'attirer trop de problèmes.On est en pleine rue la.


-Le Clan Hyûga n'est pas si grand, alors je me suis dit que j'allais personnellement venir te féliciter. Moi c'est Toph, au passage."

Je répondis juste après elle:

-C'est très gentil de ta part. Moi c'est Hayate ravi de faire ta connaissance.


Bon elle n’étais peut être pas si mal après tout puis elle me montra non loin de la un terrain d'entrainement a coté de l’académie. Celui que j'utilisais depuis que j’étais tout petit pour m'entrainer au taijustu pendant les cours. En effet ayant peu d'amis je passais mon temps a m'entrainer qu'il vente ou qu'il pleuve.

"Tu me montres un peu ce que tu sais faire ?"


Je réfléchis un instant, puis j'acceptais . Ce n’étais pas comme ci j'avais grand chose a faire de toutes façons. Puis j’étais juste allé cherché mon bandeau frontal aujourd’hui. C’était une bonne source d'entrainement et puis pour une fois je ne serais pas seul.

-Okay allons y !

Nous passions du coup dans la galerie marchande pour faire un raccourcis pour aller au terrain d'entrainement. Ce chemin je l'avais si souvent emprunté que je m'y repérait sans vraiment faire attention et quand la foule se fit plus dense il me fallait que quelques bonds pour les éviter. et nous voila sur le terrain d'entrainement.
Je n'avais pas vu qu'au fur et a mesure que je m'approchais du terrain j’accélérais la cadence jusqu’à bondir jusque dans le terrain d'entrainement ou machinalement je sortis mes shuriken de ma poche . Avec une main j'attrapais une branche, laissant le poids de mon corps me ramener en avant afin que je puisse sauter assez haut pour lancer 3 shuriken d'une main qui se plantèrent dans des petites cibles situées dans différentes cibles dans les branches des arbres aux alentours. Fier de mon action je ne fanfaronnais pas plus que ça, mon entrainement portais ses fruits voila tout.

-Tu veux que je te montre quelque chose en particulier ?
demandais je innocemment a Toph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 20 Juin 2018 - 8:21
Spoiler:
 

Son cousin avait l'air très poli, très courtois. C'était attendu de sa part. Les Hyûga foncièrement rebelles étaient rares. Ils naviguèrent dans le flot croissant des déambulations avoisinantes avant d'arriver au terrain d'entrainement presque au pas de course.

Et bien, l'est pressé le cousin.


Et il lança parfaitement trois shurikens dans des cibles. Trois. Shurikens. Il n'avait pas l'air de fanfaronner néanmoins... pourquoi le faire si ce n'était pas un petit peu par orgueil, pour montrer ce dont il était capable ? Et autant dire que Toph... n'était pas impressionnée. Sérieusement, trois shurikens et t'essaies de faire quoi au juste ? Elle fit une moue de circonstance, comme si elle venait d'avaler un jus de citron pressé avec les graines. Ouais, Toph est badass comme ça.

"Ouais, montre moi comment tu peux survivre."

Elle composa des mudras et donna un coup de pied au sol. Aussitôt, ce fut un rocher qui se propulsa en direction d'une de ces petites cibles qui fut écrasée et arrachée de son arbre. Un sourire satisfait aux lèvres, Toph se retourne dans la direction de son cousin. Le doton, ça c'est de la bombe. Une vraie affinité pour un Iwajin. Caillou jusque dans l'âme. Evidemment, il y avait un sous-entendu à cette démonstration. Les shuriken, c'était un petit peu des jouets pour Académiciens. Elle reprit la parole.

"Genre, t'es shinobi maintenant, y'a des risques du métier. Et comme moi tu portes le Byakugan. Et que demande le peuple ? Du pain et des Byakugan, c'est moi qui te le dit. Ils se contenteraient d'un seul de ces bijoux, et seraient capables de beaucoup pour en récupérer un. Des embuscades. Une attaque de nuit. Un assassinat. Si ça se trouve, y'a même des iwajins qui sont intéressés et qui font la file. Alors montre-moi tes crocs, Iwajin, sinon par pitié je t'arrache tes yeux moi-même."

Elle hurla presque la dernière phrase et se mit en position défensive, dès fois que son cousin se sentirait inspiré par une démonstration très directe et franche de ses capacités. En tout cas, elle n'hésiterait pas s'il lui montrait encore un vulgaire lancé de shuriken. Qui crève d'un vulgaire shuriken ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Mer 20 Juin 2018 - 23:53

"Ouais, montre moi comment tu peux survivre."

A cet instant je me suis demandé ce qu'elle voulais dire par la? Survivre ? Je la vis composer des mudras: je les connaissais par cœur . On passais des journées a les apprendre a l’académie. De vue je ne savais pas quel ninjustu elle allais utiliser même pourquoi d'ailleurs.
Et soudain elle tapa du pied et un rocher se leva du sol et alla s’écraser sur une des cible qui vola en morceau. C'etait...

-C'était trop génial ! Comment tu la explosée a cette distance!


"Genre, t'es shinobi maintenant, y'a des risques du métier. Et comme moi tu portes le Byakugan. Et que demande le peuple ? Du pain et des Byakugan, c'est moi qui te le dit. Ils se contenteraient d'un seul de ces bijoux, et seraient capables de beaucoup pour en récupérer un. Des embuscades. Une attaque de nuit. Un assassinat. Si ça se trouve, y'a même des iwajins qui sont intéressés et qui font la file. Alors montre-moi tes crocs, Iwajin, sinon par pitié je t'arrache tes yeux moi-même."


Cette phrase me fit l'effet d'un électro-choc, cela me rappela plein de mauvais souvenir. Mon enlèvement la peur que j'avais ressenti quand les doigts de l'homme s'approchaient petit a petit d'un de mes yeux pour me l'arracher, j'en cauchemardais encore.Je ne mettais pas senti aussi impuissant qu'a ce moment la . On ne me différenciais plus d'un objet, une simple marchandise qu'on peux user et jeter une fois qu'on en a plus besoin.Une peur s’éleva en moi mais elle se changeais peu a peu en colère. Sans le faire exprès mes byakugans s’étaient activés, l’émotion sans doute je devais avoir un regard furieux. Je cherchais dans ma poches et je sortais tout mes shuriken de ma poche. Je les lançais en l'air au dessus de moi. Les mudras nécessaires au justu défilaient vite:

-Futon Daitoppa !


J'inspirais profondément attendant patiemment que les shuriken soient pile devant ma cible et j'expirais :une décharge puissante de vent sortit de ma bouche et emporta tout mes shurikens . Je visais l'arbre précédent mais sous l'effet de la colère le sort dévia en plein dans le tronc. Le justu s'abattis sur l’arbre qui fut secoué et criblé de shurikens. Je titubais legerement après cette dépense de chakra assez grande mais je tenais bon observant l'arbre meurtri et criblé de toutes part de projectiles je pensais intérieurement que personne n'aurait pu survivre avec autant de projectile planté dans le corps.

-C'est ...assez ?
dis je en étant un peu essoufflé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 21 Juin 2018 - 10:07
Ses Byakugans s'activèrent par eux-même. Toph se demanda si elle avait touché un nerf sensible. Et en même temps, elle s'en foutait. Aussitôt, il composa des mudras et fit une technique futon relativement impressionnante. Du ninjutsu affinitaire. Ce n'était pas nécessairement une mauvaise chose, c'était même un bon complément aux techniques Hyûga. Toph elle même connaissait quelques tours de Doton, mais avait préféré s'occuper dans un premier temps à se perfectionner dans son clan. Elle fit une moue de circonstance avant de commenter à son cousin.

C'est correct. Et en même temps... C'est amusant parce que je t'ai demandé de me montrer de ce que avais pour survivre, et directement tu passes en mode "destruction" au lieu de me montrer un kaiten par exemple. C'est bien. Derrière tes airs de jeune fillette t'as un peu de substance. Même si, pour être honnête et rationnel, un kaiten ça reste le top pour survivre.

Elle le frappa sans prévenir sur la tête. Celle-là tu l'as bien cherché, ajouta-t-elle mentalement. Pas fort, bien que ça restait une torgnole quand même. Oh, le plaisir jouissif de foutre une torgnole à une tête à claques. Elle regretta aussitôt d'avoir succombé à son envie. Elle essayait d'avoir un minimum de retenue. Faut que je trouve une bonne raison à cette torgnole. Un truc random qui fait genre je sais ce que je fais. Toph toussa avant de lever un index et d'inventer l'excuse suivante.

Tu prends du temps à faire cette technique - ce qui donne l'opportunité à quelqu'un d'esquiver ou de s'en protéger. Et vu comment tu es essoufflé, tu deviens une cible facile. Cette technique est donc un finisher que tu dois placer une fois que ton adversaire fait une erreur, déstabilisé ou qu'il est surpris.

Pour être complètement honnête avec elle-même, seules ses techniques défensives les plus puissantes auraient pu s'en défendre. Après tout, elle était genin elle aussi, fallait pas la prendre pour plus qu'elle n'était.

Et tu as quoi pour te défendre ? Montre-moi...

Avec un sourire démoniaque, Toph se propulsa contre son cousin et enchaina des frappes de poings souples - sans chakra derrière, fallait pas abuser des bonnes choses - avec des gros coups de poings bien balèzes. Mine de rien, Toph était assez forte. Non, l'idée c'était de voir la capacité de son cousin à "survivre". Elle se devait de vérifier que son cousin avait de quoi se défendre. Après tout, elle n'avait pas envie de devoir nettoyer derrière lui ou de devoir monter une opération de secours pour le sauver d'un kidnapping. Pas le temps, pas l'envie, alors anticipons !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Jeu 21 Juin 2018 - 14:35
-C'est correct. Et en même temps... C'est amusant parce que je t'ai demandé de me montrer de ce que avais pour survivre, et directement tu passes en mode "destruction" au lieu de me montrer un kaiten par exemple. C'est bien. Derrière tes airs de jeune fillette t'as un peu de substance. Même si, pour être honnête et rationnel, un kaiten ça reste le top pour survivre.

J’étais en admiration devant elle, elle semblait tellement en savoir plus que moi sur les ninja ! C’était surement une jonin ou une chunin !Et puis ça faisait bizarre que soudain quelqu'un s’intéresse a moi à part les servants au manoir. J’étais juste heureux.

-Mon papa me dit que c'est une technique puissante mais un jour j'arriverais a la maitriser !
dis je avec un sourire.

Soudain elle essaya de me frapper. Je ne comprenais pas a quoi cela rimait elle tentais peut être de jouer ? Son coup était un peu comme celui des élèves de l’académie lent, trop lent.J'esquivais sans peine en la gardant dans les yeux en écoutant la suite :

-Tu prends du temps à faire cette technique - ce qui donne l'opportunité à quelqu'un d'esquiver ou de s'en protéger. Et vu comment tu es essoufflé, tu deviens une cible facile. Cette technique est donc un finisher que tu dois placer une fois que ton adversaire fait une erreur, déstabilisé ou qu'il est surpris.

Elle avais raison sur le moment le ninjustu me rendais plus facile a toucher . Enfin dans l'optique ou je ne vaudrais rien au corps a corps et malheureusement pour les voleurs de bijoux j’étais rapide et bien entrainé! Je buvais ses paroles sans vriament faire attention a son attaque précédente.

-Et tu as quoi pour te défendre ? Montre-moi...

Elle enchaina les coups envers moi en un bond, mais je voyais bien qu'elle plaisantais elle ne mettait pas de chakra dans ses coups. Peut être que c’était une sorte de jeu que font les gens normaux de l’académie entre eux ? Étant donné le nombre nul d'amis que j'avais je ne savais pas a quoi ca rimait. C’était un jeu surement, je devais tout éviter!Alors en riant j'esquivais absolument tout les coups ou je les déviaient si je pouvais. Je ne savais ce que c’était comme sensation, je m'amusais tellement avec elle ! C’était vraiment mieux que donner des coups a des arbres pendant des heures ! Parfois quand certains des coups étaient plus rapide je me prenais même au jeu en faisant mine de contre attaquer. C'était chose courante chez moi avec mon père. Les long entrainements intensifs sans pause ou je devais l'attaquer de toutes mes forces .

-Dit toph, fis je au bout d'un moment, ca veux dire qu'on est amis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 23 Juin 2018 - 16:14
Toph était engagé dans un petit entrainement avec Hayate. Même si elle n'injectait pas directement de chakra dans son organisme, elle avait quand même sacrément envie de lui foutre une raclée ou, au minimum, une belle pêche pour faire un michel-ange de son visage. Toutefois, y'avait comme un pépin.

Il était... bon. Aussi bon que Toph, si pas un poil meilleur. Il semblait avoir nettement plus d'entrainements qu'elle. Toph aimait fuir ses cours de Jukken, voilà que cela lui retombait dessus. Face à quelqu'un de plus assidus elle avait du mal à briser sa défense. Cela l'énervait, car elle détestait être bloquée ainsi. Plutôt bornée, elle ne voulait tout simplement pas considérer qu'Hayate lui était supérieur tout en étant également son junior.

Junior qui lui posa franchement une question super mièvre. Genre, Toph pouvait presque voir l'arc-en-ciel derrière lui, les quatre licornes multicolores et les caca papillons. Comment lui dire sans briser son petit coeur de genin ? Oh, et puis flute, je suis un Kunoichi d'iwa, pas une assistante sociale. Elle leva la main pour indiquer son intention claire d'arrêter le petit match de corps-à-corps avant de prendre la parole d'un ton ferme.

"Non, l'amitié se cultive. Toi, tu es juste un cousin-collègue-à-claques. C'est au-dessus de ma relation avec ma table ou une de mes chaises mais pour être honnête, je préfère toujours mon canapé."

Au moins lui il ne me pose pas ce genre de question ! Pensa-t-elle silencieusement. La kunoichi en profita pour s'assoir sur un banc tout proche avant de reprendre son souffle. Elle s'étendit sur le meuble d'extérieur comme une impératrice romain, et avec un air assez hautain.

"Du coup, j'en ai assez. Ton taijutsu est acceptable, je suppose."

Toph l'observa un instant, avant de secouer la tête. Peut-être plus tard une telle amitié pourrait fleurir, mais ce n'était pas avec ces quelques instants qu'elle pouvait le juger suffisamment. L'amitié, c'était aussi une question de loyauté et de fiabilité. Hayate était-il quelqu'un de fiable pour l'instant ? En terme de compétence, oui. En terme de naïveté non. Mais il est encore jeune. A voir. Elle rigola un peu. Après tout, elle-même était à peine plus vieille. Mais vous savez ce qu'on dit : les filles, c'est plus matures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Dim 24 Juin 2018 - 17:57
"Non, l'amitié se cultive. Toi, tu es juste un cousin-collègue-à-claques. C'est au-dessus de ma relation avec ma table ou une de mes chaises mais pour être honnête, je préfère toujours mon canapé."

-De toutes façons moi c'est pareil...
fis je après un petit moment avec une moue qui ne masquait rien de ma contrariétés

"Du coup, j'en ai assez. Ton taijutsu est acceptable, je suppose."

J'eus un petit pincement au cœur a la fois de tristesse parce qu'elle venait de rejeter mon amitié et de joie idiote parce quelque part elle venait d'avouer que je comptais . Enfin plus qu'une chaise. Enfin bref...Après notre petit entrainement improvisée nous étions tout les deux essoufflés. Quelque part je m'en voulais de l'avoir poussée comme ça a devenir un peu sérieuse et j’espérais juste qu'elle allait bien. Au moment ou la jeune fille allais vers un banc pour souffler j'avais tourné les talons et avec juste un petit "je reviens"
Pendant quelques minutes dans mes pensées j’étais allé chercher un petit truc pour souffler après cet entrainement,je tombais sur un petit vendeur de glace.Pendant qu'il préparait ma commande je me demandais ce qui la rendait en colère tout le temps Toph.Elle n'avais pas l'air méchante, barrée peut être mais pas méchante. Je savais pas pourquoi mais cette fille je l'aimais bien peut être bien parce que elle m'amusais et prenais du temps pour moi la ou les autres daignaient a peine me jeter un regard.
Au bout d'un moment je m'approchais d'elle par derrière et lui plaça une glace dans la main.

-Tiens j'passais a coté. J'ai pensé que t'en voudrais une .

C’était surement pas pour lui faire plaisir mais juste un lot de consolation. Rien de plus. De toutes façon je ne la comprenais pas . Elle a dit qu'on était pas amis alors pourquoi je m'en ferait hein?

-Tu est déjà dans une équipe ?
demandais je essayant de changer mes idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 27 Juin 2018 - 22:40
Son souffle revenait peu à peu. Hayate disparut. Toph espéra un instant qu'elle avait réussi à le faire fuir, lui et son haïssable naïveté qui lui brulait les rétines. Elle avait bien compris que son refus avait été mal pris. Mais en même temps... qui posait ce genre de question ? Seulement, elle se trompa une nouvelle fois et Hayate revint avec... une glace. Elle le regarda incrédule. Puis elle regarda la glace. Puis elle le regarda de nouveau. Enfin, elle se résigna en haussant les épaules.

"Oh après tout, pourquoi pas."


Elle croqua dedans. Le froid lui monta rapidement à la tête. Tout s'arrêta quelques secondes, avant de revenir. Une sensation que Toph adorait. Et puis... elle adorait aussi les glaces. Quoi qu'on en dise, aussi bourrue et bornée qu'elle était, Toph restait malgré tout une petite fille sur certain point. Son cousin engagea la conversation et lui demanda si elle avait déjà rejoint une équipe. Entre deux bouchées, Toph s'arrêta de manger avant de répondre.

"Non, pas encore. J'ai envoyé une demande à l'administration et c'est en cours. Je suppose que j'aurais bien vite une réponse. Cela ne serait tarder. J'espère juste que mon sensei ne sera pas une chochotte."


Toph laissa un silence passer avant de se mettre à rire légèrement et de répliquer avec sa langue toute acérée.

Je suppose que si tu me poses la question, c'est que tu es toi-même en recherche d'une équipe, cousin ? Pas de chance, je ne suis pas disponible.


En outre, tactiquement parlant, mettre deux Hyûga dans une même équipe est redondant sans donner de synergie particulière. Donc à éviter. Ajouta-t-elle mentalement. Cependant, elle garda cette réflexion pour elle. Non pas qu'elle ne faisait pas confiance à Hayate, mais plus qu'elle estimait qu'il ne comprendrait probablement pas l'importance de cette remarque. Toph n'était pas parfaite, loin de là. Sa faiblesse principale - l'orgueil - jouait encore une fois contre elle.

Elle acheva sa glace dans un sourire mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Jeu 28 Juin 2018 - 3:02
"Oh après tout, pourquoi pas."

elle pris ma glace avant de la déguster comme une petite fille. Mon visage s’illumina un peu en voyant son coté fille ressortir un peu. "Ah elle pouvait être mignonne de temps en temps?" pensais je avec un petit sourire . Je me demandais pourquoi elle se donnait des grands airs alors qu'en réalité elle pouvait être juste elle.Techniquement elle reste elle même mais pas comme je la vois maintenant. Bref je crois que j'ai un peu trop fait dans le sentimental aujourd’hui .
Pendant qu'elle croquait a pleine dent dans sa glace une idée me traversa la tête , ça faisait maintenant un moment qu'ils étaient la en tête a tête je pense que tout les gens ne font pas ça entre eux. Cette fille que je connaissais pas a passé l'aprem avec un type comme moi. Trop parfait, qui réussissait tout ce qu'il entreprenait, trop bon en clair pas un humain. Un mec vu par les autre comme un sans sentiments, que tout le monde préfère éviter. Je me demandais si pour Toph c'etait la même chose . Toute cette haine, ce ressenti , cette solitude ...Partageait t'elle les même déboires que moi? Avais t'elle été rejetée aussi par son statut? Par son appartenance aux Hyûgas ?

-Non, pas encore. J'ai envoyé une demande à l'administration et c'est en cours. Je suppose que j'aurais bien vite une réponse. Cela ne serait tarder. J'espère juste que mon sensei ne sera pas une chochotte."

Elle lâcha un petit rire avant de continuer :

-Je suppose que si tu me poses la question, c'est que tu es toi-même en recherche d'une équipe, cousin ? Pas de chance, je ne suis pas disponible.


-Oui enfin il parait qu'une lettre doit arriver dans deux jours. J'aurais ma réponse a ce moment.Moi aussi j’espère que mon sensei sera quelqu'un de formidable. Qu'il pourra me pousser au delà de mes limites et qu'il m'accompagnera jusqu’à mon but ultime.
Un jour je serais Tsuchikage! Et ce jour la les gens seront bien obligés de me reconnaitre!

Mon regard brillait de mille feux lorsque je parlais du sensei que je voulais avoir et un regard déterminé fit place a son tour lorsque mon objectif fut révélé.Rien ne me stoppera j'y arriverais.Quoi qu'il m'en coute.

-Tu peux rire si ça te chante mais je ne m'en détournerais jamais. Je serais le prochain Tsuchikage je les dépasserais tous! Tu verra ...et toi aussi tu sera bien obligé de me reconnaitre.

Sans vraiment le remarquer j'avais levé mon poing vers elle comme comme pour lui prouver la véracité de mes sentiments.J'avais peur de sa réaction donc j’avais pris les devants. J'y arriverais .Quoi qu'il m'en coute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 30 Juin 2018 - 9:42
Oh, s'il avait trouvé une équipe, c'était bien pour lui. Avec un peu de chance, son futur sensei fera de lui un homme. Un vrai. Et puis il annonça son but ultime.

Toph resta un moment bouche béante devant ce que son cousin venait de lacher comme énormité. Il voulait devenir Kage. Son esprit s'arrêta net de travailler. Elle pensa un instant avoir mal entendu. Puis, quand elle vit son air déterminé, son regard de braise, comme si la testostérone commençait enfin à faire effet, elle ne put simplement s'empêcher d'éclater de rire.

"HAHAHA c'est la meilleure de l'année."

Tellement cliché. Elle frappa sur sa cuisse à plusieurs reprises et eut même une larme à l'oeil. Hayate Tsuchikage ? HAN, elle ne voterait pas pour lui, c'était certain. Quelque part, on ne votait pas pour les Kage non plus ou, du moins, on ne demandait pas l'avis de jeune genin comme elle donc bon. Ceci dit, il était jeune. Qui sait, peut-être allait-il changer complètement d'ici vingt ou trente ans, quand la puberté l'atteignerait enfin. Non, ce n'était pas le caractère inaccessible qui faisait rire Toph - car elle pensait qu'Hayate dans le fond avait une chance infime. Par exemple, s'il n'y avait plus que lui à Iwa, ou d'autres scénarios catastrophes. Non, ce qui la faisait rire, c'était l'incompatibilité entre la fonction et Hayate. Un Kage ne pouvait pas être naif. Un Kage devait être mature, réfléchit. Rationnel.

"Hayate, est-ce que tu sais seulement ce que c'est la fonction de Tsuchikage ? Je l'ai vu, le Tsuchikage. Il est derrière son bureau et il remplit des papiers. Il est obligé d'assister à des cérémonies super chiante et il doit faire comme si tout allait toujours très bien, même quand il crève. Non, c'est possible que tu deviennes Tsuchikage...si on ne trouve vraiment personne d'autres... mais es-tu seulement prêt aux responsabilités ?"

Elle jeta un coup d'oeil au genin qui mangeait sa glace. Vraiment pas pour le moment. Elle soupira.

"Moi, en tout cas, je n'ai pas envie. Et même si tu deviens Tsuchikage dans quarante ou cinquante ans, cela ne me donnera pas moins envie de te foutre des claques Hayate. Sur-ce, je te laisse. J'ai des trucs importants à discuter avec mon frigo."

C'était bien entendu un mensonge. Les frigos, ça ne parlaient pas ! Toph se leva, se frotta un peu son kimono de la poussière accumulée dessus et se mit à partir de là. Elle avait fait ce qu'elle était venu faire. Son cousin savait se défendre, il ne ferait pas honte à son clan au combat. Par contre, quel naïf il était ! Cela la rendait furieuse, et c'était une autre raison pour laquelle elle préférait partir dès maintenant. C'était typiquement le genre de personnalité qui la frottait dans le mauvais sens du poil, presque en mode rappage que frottage. Enfin, leur chemin serait amené à se recroiser, c'était certain. Et la prochaine fois, elle ne manquerait pas de lui faire manger son poing.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Sam 30 Juin 2018 - 17:55
Il y a des moment dans la vie d'un ninja ou on se doit de prendre une décision. Qui ne nous plait pas mais qui est pour le bien commun. La tout de suite c'était de pas frapper la ninja devant moi.complétement écarlate devant la réaction de Toph qui riait aux éclat alors que je venais de lui faire part de mon objectif que j'aspirais depuis que j’étais enfant. Chaque minute de mon entrainement était consacré a cet unique but. Devenir Kage, protéger mon village et trouver les voleurs d'yeux et les mettre hors d'état de nuire.Et la la jeune fille se moquait de lui, pas un peu hein. Elle se poilait tellement qu'elle failli perdre l’équilibre sur le banc ou elle était adossée.

"HAHAHA c'est la meilleure de l'année."


Complétement rouge de honte et de colère je regardais mes pieds. Pourquoi ils avaient tous la même réaction ?Pourquoi elle ne pouvait pas etre différente des autres ? Pourquoi même les gens de ma famille me faisait endurer leur remarque déplaisantes et combien c'etait idiot de vouloir devenir kage ?

"Hayate, est-ce que tu sais seulement ce que c'est la fonction de Tsuchikage ? Je l'ai vu, le Tsuchikage. Il est derrière son bureau et il remplit des papiers. Il est obligé d'assister à des cérémonies super chiante et il doit faire comme si tout allait toujours très bien, même quand il crève. Non, c'est possible que tu deviennes Tsuchikage...si on ne trouve vraiment personne d'autres... mais es-tu seulement prêt aux responsabilités ?"

Je croquais dans ma glace pour la finir et lançais le bâton dans une poubelle a deux mettre de là. Puis je lui fit face toujours avec le visage rouge mais le regard déterminé.


"Moi, en tout cas, je n'ai pas envie. Et même si tu deviens Tsuchikage dans quarante ou cinquante ans, cela ne me donnera pas moins envie de te foutre des claques Hayate. Sur-ce, je te laisse. J'ai des trucs importants à discuter avec mon frigo."[/b
]

-Ouais c'est ça! lançais je assez piqué au vif avec une voix peu certaine d'elle mais un regard qui ne trompe personne. Retourne a tes occupations pendant que moi je m'entrainerais! Je te battrais un jour Toph! Et cela même si on est cousins! Je te battrais et je montrais un jour je ne serais pas simplement tsuchikage. Je serais le meilleur ninja de ce siècle et je compte bien le prouver! Tu sera bien obligé de me reconnaitre en tant que ninja et en tant qu’homme!Et la je t'assures qu'aucun de tes canapé ne t'aura botté les fesses comme je le ferais!

Une fois que j'eus hurlé dans la rue je partis en courant dans les ruelles sans me retourner les larmes aux yeux. Je leur prouverais a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Entre cousins [pv Hayate]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: