Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Toc toc toc


Mer 20 Juin 2018 - 22:34
Parlons peu, parlons bien. Aujourd’hui, je pourrai clairement vous parler des gladiateurs de l’empire romain ou du château de Versailles… Mais ce n’est pas le sujet, ni le contexte, car rappelons-le… Nous nous trouvons dans un contexte de shinobi, là où le sang coule à flots, où le saké à remplacer la bière et où les missions sont aussi suivies (ou presque) que les matchs de l’équipe nationale de Suisse… La Nati, comme on l’appelle dans le Jargon. Sans vouloir froisser mon partenaire de RP, on espère que notre petit héros à la chevelure blanche se débrouillera mieux que cette équipe lors de son premier tour… Et voilà, on y est… Le contexte est posé… Enfin presque quoi.

- - -

L’enfant marchait en cette matinée d’été, il était légèrement vêtu, mais pourtant il transpirait déjà. « Quelle poutain d’chaleur » aurait dit notre ami Bill si nous étions dans un film d’espionnage… C’est donc un filet de sueur bien accroché au front que l’enfant était parti de chez lui, il ne le savait pas, mais il était en train de suivre les conseilles d’un futur déserteur… Ou d’un simple déserteur, dépendant de quand on se trouvait dans la fresque temporelle d’AoS… En bref, Shôran lui avait fortement conseillé de tenter sa chance de façon classique, et c’était donc ce que faisait le si particulier Nara lorsqu’il s’était rendu dans les locaux du Kyuubu ce matin.

Armé de son intelligence et de son courage, l’enfant n’hésitait pas à braver l’inconnu et à venir tenter sa chance, au culot. Il se présenta donc à la réception et annonça au réceptionniste ; car oui, c’était un homme. Avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment, il serait bien malvenu de dire que la personne à la réception était une femme. Stop aux préjugés, oui à la liberté ! Hm…

- Bonjour, j’ai rendez-vous avec Akahoshi Hisao… Pourriez-vous me renseigner où se trouve son bureau s’il vous plaît ?
Dérouté par la demande si directe, et si matinale, l’homme checka alors sur ses fiches. Car oui, les ordinateurs ça n’existait pas non plus dans le royaume d’AoS… Et alors qu’il cherchait l’agenda, le jeune Nara aperçut l’information dont il avait besoin. Il n’avait nullement rendez-vous avec ce fameux Hisao, mais il se doutait bien qu’il devait être un homme pris. Entre le mondial, son rôle d’administration, et toute autre chose liée de près ou de loin à la Suisse, il n’aurait sûrement pas accepté cette entrevue si on ne lui avait pas un peu forcé la main.

Une fois le numéro de bureau inscrit dans sa petite tête, le jeune garçon aux cheveux blancs se mit donc en route, sans attendre la réponse du réceptionniste. Il fallait faire vite et trouver le bureau avant même que quelqu’un ne le croise dans les couloirs du Kyuubu… Il ne voulait pas d’ennuis, seulement prendre la chance qu’il s’était lui-même offerte.

Une fois le bureau trouvé, ce qui fut relativement rapide tellement le bâtiment était organisé, le Nara frappa trois fois à la porte et n’attendit même pas qu’on lui réponde, puis il rentra dans le bureau en lançant ces quelques mots…

- Je me porte candidat pour rejoindre le Kyuubu !
Une entrée en matière plutôt originale, et surtout inattendue de la part d’un membre du célèbre clan Nara… Mais attendez… Est-ce qu’Hisao était au moins dans son bureau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3323-nara-melo-finie

Mar 26 Juin 2018 - 22:36
Qui était le parfait idiot qui avait inventé la paperasse ? … Bon, très bien, c’était plus que nécessaire dans notre société. Mais qui a bien pu trouver que c’était une bonne idée de s’en occuper ? Bordel.

Très bien. Tranquille Hisao. Clairement, je commençais à m’énerver pour vraiment pas grand-chose. J’occupais désormais la fonction de Fukutaicho depuis quelques semaines – qui semblèrent représenter une éternité au passage – et j’acceptais, au fil du temps, que mon boulot consistait désormais à protéger nos concitoyens, à emprisonner les criminels, à faire le bonheur des kumojins et… à remplir des putains de rapports. Reiko s’était bien passé de me dire qu’elle avait autant de travail. Hm… en attendant, avec son poste de Raikage, je pense que je devrais éviter de me plaindre de la quantité de travail que j’ai. Finalement, je suis envoyé partout pour des missions, je dirige une troupe bien sympathique et j’ai quand même du temps libre… moins que cet – ingénieux - escroc de Daisuke, certes, mais quand même.

Recroquevillé, le visage baissé et le poignet endolori par des lignes et des lignes d’approbations, de refus, de correction et de rédactions, j’étais totalement coupé du monde extérieur. Et bien sûr, il me fut impossible d’entendre que quelqu’un toquait à ma porte. Il fallait me comprendre, aussi : je n’avais pas encore l’habitude d’être dans un bureau personnel. Avant, j’étais toujours dehors, et quand j’étais dans le bâtiment du Kyuubu, j’étais avec tous mes collègues. Donc bon…

Quoi qu’il en soit, quelque chose de plus intéressant se présentait alors à ma porte. Des cheveux argentés se dévoilèrent et son introduction ne purent que me faire arquer le sourcil d’un air aussi interrogateur qu’étonné.

- Tu te portes candidat ?

Dans un mouvement nonchalant, je posais ma plume contre le bureau et me levais avec un soupir comme unique accompagnement. Il n’avait pas vraiment pris rendez-vous, mais j’ai pas – encore – envie de trop m’emmerder avec les protocoles.

- On va commencer par le début, bienvenue dans le quartier général du Kyuubu. Je savais pas que les gens pouvaient se permettre de rentrer comme ça dans mon bureau. On m’a menti sur les privilèges qu’apportaient le rôle de Fukutaicho.

Bien sûr taquin, je lui adressais un sourire pour le lui faire comprendre et l’invitais à s’asseoir afin qu’il puisse m'exposer tout le nécessaire.

- C’était quoi ton nom, déjà ? dis-je alors à celui qui s'était présenté en trombe dans mon bureau sans pour autant se présenter personnellement.. Je me vois mal accepter un candidat simplement parce qu’il en a envie. Qu’est-ce que tu aspires à être ? Qu’est-ce qui t’intéresse chez le Kyuubu ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1287-akahoshi-hisao#7463

Toc toc toc

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: