Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

La terreur d'Iwa [solo]


Lun 25 Juin 2018 - 7:58
Ce jour-là, Toph appris que ses parents ne comptaient pas faire d'elle une maitre en Juken. En fait, ils la préparaient plutôt à devenir une bonne petite femme au foyer. Ils avaient expressément demandé au maitre Hyûga d'y aller mollo avec elle. Une trahison. Le soir venu, Toph s'échappa de sa chambre, du domaine Hyûga. Elle était triste, frustrée, confuse, en colère. Ce melting pot d'émotions lui donnait suffisamment d'adrénaline pour courir sans s'arrêter.

"Des enfoirés, tous des enfoirés. Je leur montrerai..."

Au gré de son errance, elle se retrouva tard dans les bas quartiers d'Iwa. Bon, sans vouloir dédramatiser, les bas-fonds d'un village shinobi c'était pas le Bronx non plus. Ceci dit, les délinquants ça existe partout où il y a un système éducatif pour les rejeter de la société. Par état de fait, une jeune fille constituait une cible facile pour ces trois escogriffes.

"Où cours-tu ainsi, fillette ? Tu ne devrais pas être chez toi ? Viens jouer un peu avec nous...

Rires, regards très masculins échangés. Les escogriffes étaient sûrs de leur coup. Oh, ils ne voulaient pas commettre de crime non plus, mais leurs intentions n'étaient pas innocentes pour autant. La frustration de certains personnages secondaires dans leur vie les pousse à assurer un contrôle virtuel là où ils peuvent. C'est une des lois de l'Humanité.

Toph fit volte-face, et son visage n'était que fureur et rage prêt à être relâché sur les prochains punching ball venus.

"Comment tu m'as traité ? COMMENT ?"

Fillette. Le mot blessa terriblement, d'autant plus que sa précédente blessure n'était pas refermée. Elle craqua ses poings et sauta sans élan à la tête du type le plus proche d'elle. Son genou s'enfonça dans son nez, et ses fines mains s'attachèrent à la chevelure du brigand pour bien assurer sa prise. Il y eut un bruit sourd - un os se rompit. Un flot chaud et rouge se répandit sur sa tunique. L'homme et Toph, en une masse informe, tombèrent au sol, déséquilibrés par l'assaut. L'un poussa un cri de surprise, plus que de douleur. L'autre se releva en s'appuyant sur le ventre du premier. Les deux délinquants attaquèrent aussitôt avec leur poing, sans se retenir. Toph se prit des pèches, oui. Sa tête résonnait toute entière autours d'un mot, d'une insulte.

Fillette.

Elle fit exploser son chakra par ses tenketsu. Une brute fut repoussée plus loin, l'autre tint bon et fit un mouvement un peu trop ample pour porter un gros coup de poing. Toph esquiva d'un centimètre le membre adverse et contra avec un poing dans la mâchoire.

Lui tomba au sol sur son pote, KO.

Elle hurla de douleur. L'on oublie très souvent que les poings ne sont solides que lorsqu'ils sont dans une forme appropriée. Trop serrer son poing l'affaiblit, et cette erreur venait d'être gravée dans la douleur et le sang pour Toph. Elle regarda le dernier délinquant revenir, tandis que le tout premier se relevait en crachant du sang. La kunoichi décida de s'enfuir.

"... je leur montrerai."

Elle reviendrait, et se vengerait, bien sûr. Mais entre-temps, elle serait soignée et aurait révisé ses cours d'Académie de taijutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

La terreur d'Iwa [solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: