Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate


Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Sam 30 Juin 2018 - 15:38
Quand on voulait passer le temps, particulièrement un jour de frustration, il y avait deux options, pour moi en tout cas. Soit cassés les pieds de tout le monde et plus encore jusqu’à ce que quelqu’un craque et sert de défouloir en ramassant pour toute la cumulation (pauvre diable), soit en dépensant son surplus d’énergie en s’entraînant. L’option deux était plus correct il paraît. Puis surtout, chicaner des domestiques ce n’était pas très sport, quand on voulait du défi, on cherchait un esprit capable de nous en donner un. Et pour ça, j’avais mon spécimen tout désigné ! J’aurais pu simplement le traquer et le faire craquer, mais non, pour ajouter une touche plus… scénaristique on dira… Je lui avais envoyé une invitation par coursier pour me rejoindre dans les montagnes, sur le terrain d’entraînement spécifique à la zone. Mais comme le destin était farceur, alors que j’étais en retard comme toujours, il avait fallu qu’en chemin, je croise un visage familier capable de me faire m’arrêter. Et croyez bien que c’était une attention rare de ma part.

§ - “ Hayate ? Qu’est ce que le jeune maître fait par ici à cette heure ? Tu es tout seul ? “

Hayate c’était le jeune Hyuga que j’avais rencontré durant mon enquête sur Takumi-sempai. Il était si adorable, difficile de ne pas le prendre en affection, j’avais comme une envie irrésistible que j’assouvissais à chaque fois -comme là- de le serrer dans mes bras. Ainsi donc, sa face plaquée sur ma poitrine (existante je te merde Tenten), Hayate aurait eu du mal à me répondre durant nos salutations. Mais avec tout cela je n’étais pas en avance, ainsi donc, avec un peu trop d’aisance, j’avais saisi sa petite main pour l’entraîner avec moi vers ma destination (sans lui demander son avis). Pourquoi ? Sur le coup je n’aurais su trop quoi dire, peut-être parce que j’étais sûre que mon entrevue et sa conclusion avec Tenten serait brève et qu’il me faudrait bien une compagnie tenant toujours debout. *tousse*

§ - “ Que penserais tu d’une balade en amoureux Hayate hum ? Les montagnes tu aimes ça ? J’ai rendez-vous avec un partenaire là bas, j’avais l’intention de m’y entraîner un peu. Je crois me souvenir que tu pratiques le taijutsu. Une démonstration en combat presque réelle pour Onee-chann tu veux bien ? ♥ ❤ “


On pourrait toujours échanger quelques coups et un petit entrainement ne pouvait qu’améliorer nos relations. Tout bénef donc. En peu de temps, sans jamais avoir laissé l’occasion à Hayate de se défaire de ma main, nous y étions sur les parterres rocheux de cette fameuse montagne. Mon regard brûlant balayant l’horizon.

§ - “ Il a pas intérêt d’être en retard… Tu vois quelqu’un Hayate ? “

J’aurais pu balayer la zone avec ma senso, mais ça demandait des efforts et j’avais la flemme….


Hrp : Toutes les techs académies de base, mais une seule tech rang D toujours la même pour chacun de nous ok ? N'importe lequel d'entre nous peut lancer la règle en rp, Have fun <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Dim 1 Juil 2018 - 3:19
C’était encore une de ces journées chaudes ou le soleil tapait fort et tout le monde préférait se rafraichir a l'ombre que de trimer dur sous le soleil de plomb. Moi personnellement j'aimais tous les types de temps. Du soleil le plus chaud, aux pluie torrentielles en passant la neige épaisse et froide :rien ne me déplaisait. Et aujourd’hui je faisais quelques courses pour des personnes âgées qui a cause du soleil souffraient énormément de la chaleur. Donc une fois que le travail était terminé je repartais vers le domaine en passant par le terrain d'entrainement. Ça faisait quelques semaines qu'il n'avais pas vu Toph ou tenshi et se demandais si ces deux la aurait pu comploter ensemble..."A tout les coups il a du dire le mot "baston" elle a du accepter direct"pensais je effaré"Tous des brutes..."

§ - “ Hayate ? Qu’est ce que le jeune maître fait par ici à cette heure ? Tu es tout seul ? “

Je me stoppais en levant ma tête vers la rue qui arrivait par la droite . Elle était là, fraiche comme une brise d'été dans la rue un petit peu décoiffée, elle était surement en retard et était partie en trombe de chez elle sans le remarquer.Au moment ou je voulais lui répondre et le lui indiquer.Mais je fus interrompu par un énorme câlin inattendu qui me crispa d'un d'un coup, ma tête contre le buste de la jeune femme et ces ...et ces....
J’étais en état de choc et complétement écarlate je n'avais pas remarqué qu'elle m'avais entrainée avec elle ...Sa main etait douce et son parfum m'avais complétement mis hors d’état de nuire.N'importe quel homme serait le plus heureux du monde non? Mais moi j’étais comme paralysé a chaque petit geste qu'elle m'accordait. Je me demandais si tout cela était bien sérieux ou si elle jouais avec moi et ces ...ces...ces...

§ - “ Que penserais tu d’une balade en amoureux Hayate hum ? Les montagnes tu aimes ça ? J’ai rendez-vous avec un partenaire là bas, j’avais l’intention de m’y entraîner un peu. Je crois me souvenir que tu pratiques le taijutsu. Une démonstration en combat presque réelle pour Onee-chann tu veux bien ? ♥ ❤ “

J'opinais de la tête comme un automate.Incapable de parler sur le moment l'esprit trop embrouillé pour articuler le moindre mot. Et elle me tenais la main...Décidément au fil des semaines je m’était peu a peu rapproché d'elle la considérant comme une vraie amie la première que je n'avais jamais eu elle était drôle et charmante quazi la seule a vouloir parler avec moi sans en avoir rien a faire de mon clan ou bien des quand dira t'on et elle passait d'elle même de temps en temps chez moi et moi je venais de temps en temps le soir discuter de tout et de rien ou bien même m'entrainer a faire de la poterie avec elle histoire de me perfectionner en ninjustu et aussi de tuer le temps au lieu de passer ma soirée dans ma chambre au domaine et a ne rien faire. Mon père s’inquiétait de mes récentes sorties mais quand je lui racontais ce que j'y faisais il me lâcha un peu la bride tant que ne tirais pas sur la corde et de rentrer le plus tôt possible.

§ - “ Il a pas intérêt d’être en retard… Tu vois quelqu’un Hayate ? “

Avant que je puisse dire ouf j’étais déjà avec elle dans les parterres rocailleux de la montagne avec Diao elle semblait attendre quelqu’un et sa phrase semblait confirmer mes soupçons.
- Byakugan!
Avec mes pupilles je balayais la zone a la recherche de quelqu'un mais j'y trouvais deux silhouettes. Qui attendais t'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Lun 2 Juil 2018 - 15:27
Un peu avant cela, je me trouvais avec Toph, que je venais tout juste de rencontrer lors d'une altercation délicate avec un homme de temple qui exigeait que l'on punisse un enfant pour sa laideur. Toph, intervint pour l'en empêcher, à sa façon, et c'est ainsi que nous avions sympathisé. Nous n'avons cependant pas eu tant le temps que ça de faire qu'à peine nous déposions notre victime à l'hôpital, nous recevions par coursier un message d'Oni, qui nous convient à la rejoindre dans les montagnes pour un entrainement amical.

À peine avais-je lu le message, que je sentais une arnaque poindre sur le sommet où nous devrions atterrir. Oni n'était pas une sainte, elle était dangereuse, aussi souriante que moi, mais encore plus fourbe et manipulatrice que je l'étais. Cela ne m'a pas empêché malgré le piège que je flairais de me rendre où elle le demandait, et ce en compagnie de Toph ; une Hyûga ne serait pas de trop et je ne lui avais pas encore proposé, comme je le faisais avec tous ceux que je trouvais intéressant, à me rejoindre dans ma quête. Avec Oni présente et qui avait déjà accepté, ce serait la bonne occasion pensais-je.

Nous n'allions pas tout à fait arriver à l'heure, mais en même temps, c'était le prix à payer pour nous avoir envoyé un coursier au lieu de nous faire cette proposition elle-même. Nul d'entre nous n'étions à sa disposition et nous étions déjà bien aimables de répondre favorablement à cette invitation. Pour le moment, je ne faisais que grimper, assez facilement en réalité. Certes c'était haut, mais les petits sauts bien placés suffisaient pour avancer relativement vite. Je le faisais élégamment, gracieusement, on aurait pu croire que j'étais dans mon élément naturel tant je bénéficiais d'une belle vélocité et d'une étonnante détente jusqu'à ce que j'arrivasse à destination.

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 7a5x

Alors que j'arrivais léger et souriant, tout emprunt du parfum de la tendresse et de la douceur pour être reçu par Oni, je vis qu'elle n'était pas seule mais accompagnée, étonnamment, du petit Hayate. Mon faciès sombrait dans une grave tonalité, celle de la totale neutralité. Était-ce là réellement un coup du hasard de tomber sur celui que j'avais éconduit il y avait si peu de temps ? J'en venais à me demander si Oni ne me suivait pas et si le piège auquel je m'attendais n'était pas celui-là. Si cela n'était réellement qu'une coïncidence, on pouvait juger que nous faisions face à un sacré lien de causalité. Si mon visage se faisait glacial, mon regard ferme, immobile et impénétrable, mon timbre restait pour le moment tout à fait doux et tendre quand je m'annonçais.

-Bonjour Oni. Bonjour — Hayate. On m'a appelé je suis là. Mais il m'étonne de trouver ce jeune garçon près de toi, il est de nature tendre, beaucoup trop tendre pour te servir à quelque chose. À moins que cela soit un doudou ? Finissais-je sur le ton, à peine, de la plaisanterie.

_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 21:43
Tenshi et Toph se rendaient tous les deux au mystérieux rendez-vous. Après avoir à peine ramené Sujoki à l'Hopital, ils avaient tous les deux été interceptés par un messager. Une certaine Diao les avait invité à boire du thé et... non en fait, aucun des deux ne savaient pourquoi ils avaient été invités. Diao était une inconnue pour Toph. Hayate, par contre, c'était son cousin. Ils ne s'entendaient guère. Elle lui avait rit au nez quand il a avoué vouloir devenir Tsuchikage. On aurait dit un gamin blond tiré des manga du pays du feu. Enfin bref, il ne l'avait pas bien pris.

Elle avait activé son Byakugan. D'après Tenshi, elle était dangereuse. Et Toph n'entrait jamais dans un endroit potentiellement dangereux sans son Byakugan activé. Elle voyait le monde sous un autre angle. Des myriades de couleurs dansaient sur Tenshi - son chakra, ses tenketsus, ses couleurs étaient vivantes et mouvantes. Plus loin, Elle voyait deux silhouettes. Elle regarda à gauche et à droite d'elle. Personne d'autres. Personnes qui ne se cachaient, du moins à son Byakugan basique.

"Ils sont deux. Comme prévus."


Ils approchèrent. Tenshi bougeait avec autant de grâce et d'agilité que Toph le faisait de manière brutale et purement pragmatique. Avec du kinobiri et des sauts importants. Elle retombait avec fracas et gravats là où gueule d'ange ne faisait presque aucun bruit. Des différences cinglantes entre les deux personnages. Toph était capable d'être sournoise et silencieuse, mais ce n'était pas le moment. Tenshi salua les deux personnes. Toph prit un instant pour dévisager la fameuse "Diao". Une femme... bien développé. Toph s'énerva quelque peu, jalouse de la beauté en face d'elle et se fit plus méchante envers son cousin que ce qu'elle n'aurait voulut.

"Bonjour Diao-San. Bonjour cousin. J'espère que tu as la permission de tes parents pour être ici."


Elle croisa les bras et tapota de sa main l'intérieur de son bras opposé. Le temps était compté. Elle avait tellement de choses à faire. D'entrainement à suivre. Et deux missions, pour lesquelles elle devait se préparer. Acheter des kunais. Bref, elle n'attendit pas que les dents de lait d'Hayate ne poussent pour demander rapidement des explications.

"On peut savoir ce qu'on fout-là, ou on continue d'admirer Tenshi en silence ?"


Même si Toph n'avait foncièrement rien contre cette activité. Après tout, le Byakugan lui permettait de voir à 359°. Elle pouvait donc le stalker super facilement et admirer son corps androgyne sous tous les angles. Il manquait quand même un peu de muscles. Elle haussa des épaules, et craqua ses doigts dans un son particulièrement douteux.

_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Sam 7 Juil 2018 - 12:22
Me fiant aux capacités du jeune Hyuga, je choisissais une roche pour me poser en attendant son verdict. À vrai dire, je n'attendais pas particulièrement de la ponctualité de la part de l'énergumene convié. J'étais même sûre qu'il viendrait en retard exprès par provocation.

_«Economise ton énergie Hayate, puisque tu es là, tu vas pouvoir t'entraîner avec nous. Puis, il n'est pas du genre assez discret pour ne pas en faire des tonnes en arrivant pour être sûr de se faire remarquer.»

Ma face affichait un air amusé, mais je me moquais bien gentiment profitant de la chaleur du soleil, j'ai invité donc le jeune Hayate à se poser à mes côtés pour échanger quelques civilités pour le coup, sans rien l'intérêt, parfois, cela faisait du bien aussi de parler légèrement de tout et de rien. Nous étions bien évidemment dérangé assez tôt en vérité et j'ai tourné alors mon attention et mon regard vers mon acolyte effeminé et celle qui l'accompagnait. Deux petits Hyuga, c'était cocasse ça alors.

_« Bonjour Tenten, bonjour jeune fille connais mon nom et dont j'ignore le sien.» lui avais-je fait remarqué joyeusement avant de lancer un assaut plus personne mon regard sur le très attendu androgyne. « Allons Tenten, quel homme normalement fait ne voudrais pas être l'objet de tendresse de mes bras? »

Tir de langue et pour illustrer, j'avais attrapé le gamin dans son dos pour le serrer avec exagération contre moi, montrant un sourire de toutes dents au public en face.

_«Tu serais surprise de tous les actes sans permission qu'à effectuer notre jeune ami à mes côtés. J'ai déjà trop admiré l'éffeminé à mon goût, mais ne te prive pas. J'avais pensé que l'on pourrait s'entraîner, sous forme d'un jeu, avec des filles, c'est une excellente surprise que vous soyez deux, Hayate va pouvoir participer.»

Je frottai alors mon menton pour faire semblant de réfléchir.

_« Chacun de nous va imposer une restriction. Par exemple, je choisis qu'il sera interdit d'utiliser un clonage ou autre. À vous, chacun choisit une restriction, allez ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Dim 8 Juil 2018 - 0:55
-Deux personnes.
-Économise ton énergie Hayate, puisque tu es là, tu vas pouvoir t'entraîner avec nous. Puis, il n'est pas du genre assez discret pour ne pas en faire des tonnes en arrivant pour être sûr de se faire remarquer.»

Les nervures autour de mes yeux s’effacèrent presque directement et je tournais mon regard pale vers la jeune fille qui prenait place sur un rocher non loin de moi. Elle ne semblait pas vraiment avoir peur de ces personnes mais de les attendre. Je pris mon mal en patience avant de la rejoindre je m'installais a coté d'elle et nous nous mimes a parler de tout et de rien.Ces petits moment passés avec elle était comme ci le monde entier s’arrêtait autour de nous. Depuis le jour des feux d'iwa je me sentais bien quand j’étais proche d'elle.Quelque chose d’apaisant et d'excitant a la fois. Pourtant quelque chose me tracassait il fallait mieux que je garde ce sentiment pour moi, elle était plus âgée que moi et a part me couvrir de ridicule lui dire ne servirait a rien.Je tournais quand j'entendis des pas lourds arriver a proximité et qu'elle ne fut pas ma surprise quand je vis deux personnes que je ne portait pas dans mon cœur cote a cote. Toph et ce crétin de Tenshi.Pourquoi fallait t'il que ces deux la soient ensemble ?Si effectivement cherchais des gens plus durs que moi Toph était la plus qualifiée par ce poste.Mon regard se fit dur quand ils parlèrent:

-Bonjour Oni. Bonjour — Hayate. On m'a appelé je suis là. Mais il m'étonne de trouver ce jeune garçon près de toi, il est de nature tendre, beaucoup trop tendre pour te servir à quelque chose. À moins que cela soit un doudou ?

La pique me laissa de marbre en même temps y avais t'il quelque chose a attendre venant de la part d'un fou qui n'avais de blanc que sa coupe de cheveux?

-Bonjour Diao-San. Bonjour cousin. J'espère que tu as la permission de tes parents pour être ici."

-Bonjour Tenten, bonjour jeune fille connais mon nom et dont j'ignore le sien.»

-Elle s'appelle Toph Hyûga. Soke. C'est ma cousine. fis je en de brèves phrases pour éviter de faire poindre la colère que je pouvais avoir dans la voix alors qu'ils discutaient.

-Allons Tenten, quel homme normalement fait ne voudrais pas être l'objet de tendresse de mes bras? »


Je sentis Diao se coller a moi et m'enlacer mais je ne bronchais pas. Droit,sans faille mon regard se plantais dans celui de Tenshi avec un froid mordant. A l’intérieur de moi il avais deux personnes en bataille celle emplie de colère et d'incompréhension et l'autre plus calme et bienveillante. Aujourdhui quelque chose me disais que celle ci devait partir en vacances.

-On peut savoir ce qu'on fout-là, ou on continue d'admirer Tenshi en silence ?"


-Tu serais surprise de tous les actes sans permission qu'à effectuer notre jeune ami à mes côtés. J'ai déjà trop admiré l’efféminé à mon goût, mais ne te prive pas. J'avais pensé que l'on pourrait s'entraîner, sous forme d'un jeu, avec des filles, c'est une excellente surprise que vous soyez deux, Hayate va pouvoir participer.»


Les combattre ? Vraiment ?J'eus un moment d’hésitation mais la façon dont le décoloré me regardait ne m'incitait a qu'une chose: Lui mettre la raclée de sa vie.

-Avec plaisir,fis je avec un sourire confiant, je me demande si Tenshi hurlera autant qu'en centre ville.

Je ne me reconnaissais pas, j’étais vraiment en colère mais déjà a prononcer de telles paroles...Je ne me serais jamais cru capable de ça. Fallais t'il vraiment le combattre en le détestant ? Diao me disais qu'il fallais l'aider pour le corriger. "Sa vision du monde n'est pas la bonne et sa quête de vengeance ne sera jamais assouvie il faut lui montrer qu'on ne peux pas tout gagner avec la vengeance dans l’âme"pensais je . C’était de l'ironie pure moi qui voulais le faire payer pour toutes les insultes proférées...

- Chacun de nous va imposer une restriction. Par exemple, je choisis qu'il sera interdit d'utiliser un clonage ou autre. À vous, chacun choisit une restriction, allez ! »


-Les permutations sont désormais interdites, fis en étirant mon bras gauche en le faisant tourner sur son axe.


Ce combat était bien plus qu'un simple entrainement mais deux crédos qui s'opposent . Deux volontés.Deux shinobis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Dim 8 Juil 2018 - 11:48
Toph connaissait apparemment le petit Hyûga, et je ne pensais pas vu ce qu'elle disait et le regard qu'il lui jetait que c'était uniquement par cousinage. J'étais vraiment étonné de le trouver, Hayate j'entendais, avec Diao. Elle avait le don de se faire des contacts facilement à n'en pas douter, mais alors que je semblais plutôt provoquer Hayate, le pauvre petit ne comprenait pas que c'était lui que j'essayais de protéger. Trop jeune, trop innocent, il fallait lui conserver sa douceur et sa tendresse le plus longtemps possible. Je soupirais longuement par avance en songeant à quelle excuse Diao aurait recours pour expliquer toute cette mascarade. Mais avant cela, il fallait préserver sa constance à côté de Toph qui se permettait une boutade sur mon apparence. Je ne m’imaginais pas lui faire cet effet, c'est qu'elle était précoce la jeunette... Je ne retins pas un sourire gêné dans le coin de mes lèvres, mais n'allait pas au-delà, il me paraissait inutile de relever.

D'autant que Diao, comme c'était attendu, n'allait pas se faire prier d'en rajouter une couche devant laquelle je me fixais dans un faciès de glaciale neutralité. C'est qu'elle parlait de moi au féminin la garce... À moins qu'elle ne réponde simplement à Toph, le temps de faire les présentations en elle-même, je n'avais pas bien compris.
Un jeu entre nous je suppose, de se lancer dans les provocations d'usages, mais je m'attelais plutôt à répondre à ses provocations. Elle pouvait serrer dans ses bras son préadolescent juvénile et pas formé si elle voulait, cela ne me faisait pas grand-chose et ça se voyait.
-Les hommes qui tiennent à leur vie Diao. Ces hommes-là. N’abîme pas trop ce petit, il est encore assez innocent pour ne pas comprendre.

-Tu serais surprise de tous les actes sans permission qu'à effectuer notre jeune ami à mes côtés. J'ai déjà trop admiré l’efféminé à mon goût, mais ne te prive pas. J'avais pensé que l'on pourrait s'entraîner, sous forme d'un jeu, avec des filles, c'est une excellente surprise que vous soyez deux, Hayate va pouvoir participer. Lançait donc Diao à Toph.
-Avec plaisir. Je me demande si Tenshi hurlera autant qu'en centre ville. Enchérissait Hayate derrière, non sans confiance je devais dire.

Je voyais bien au regard de Hayate qu'il avait un grief contre moi. Il s'était manifestement sentit vexé de la dernière fois où je lui tournais le dos. Quel mignon petit bambin quand même. Il avait son petit orgueil et c'était tout à son honneur. Cependant, je n'avais pas l'air plus touché que cela par sa détermination et sa colère apparente. Encore moins par sa vanne. Ce n'était pour moi qu'un entrainement, un passe-temps, pas de quoi en fait des tonnes à vrai dire. Il n'avait pas saisit je pense, que je ne cherchais qu'à le tenir éloigner des mauvaises intrigues et à conserver sa petite innocence. La virginité est si blanche qu'il faut un grand soin pour la conserver sans tache. Mais j'échouais je crois, car au lieu de rester dans son coin à jouer aux jeux vidéos, lire des mangas et sucer des sucettes, il me prenait en grippe. Haaaa les jeunes...
-Chacun de nous va imposer une restriction. Par exemple, je choisis qu'il sera interdit d'utiliser un clonage ou autre. À vous, chacun choisit une restriction, allez ! Annonçait alors Diao
-Les permutations sont désormais interdites, fit Hayate en étirant mon bras gauche en le faisant tourner sur son axe.

Pour ma part je fis un jeté de cheveux digne de "L’Oréal parce que je le vaux bien" (et c'est le cas !), et j'arborais au visage un sourire aussi solaire que l'était ma posture générale. Élégamment, d'une voix ample et chantante je répondais ensuite.
-Dans ce cas, les détection chakratiques sont interdites.

_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Lun 9 Juil 2018 - 0:17
Les insultes et provocations fusaient de partout. En fait, Toph appréciait la répartie de cette Diao. Elle ne manquait pas de classe. Elle trouvait même qu'Hayate commençait à avoir un peu de mordant. La femme dangereuse proposait donc un entrainement. En bons iwajins, il consistait à se taper dessus assez fort jusqu'à ce qu'on fasse semblant d'avoir appris quelque chose. Cela n'était pas pour déplaire à Toph, qui adorait particulièrement ces rencontres sociales à l'échange philosophiques non des moindre.

D'accord sur le principe. Cela tombe bien, j'avais assez envie de frapper sur des gens vivants cet aprem. Tantôt, j'ai foutu une belle pêche mais j'ai un goût de trop peu. C'est une battle royale ou y'a des équipes ?


Il était question d'ajouter une restriction à la baston. Concept intéressant. Toph pencha la tête en réfléchissant. Elle avait quelques idées mais rien de très grandiose. Or, c'était le genre de règle qui lui donnait sérieusement envie d'abuser le système en sa faveur. Car Toph est une créature du chaos, et c'est dans le bordel qu'elle excelle. Pas de clonage. Hayate proposa d'interdire les permutations. Toph ne s'empêcha pas de rire un peu avant de dire simplement.

Genre on utilise des permutations. Pff, truc de tapette.


Tenshi, toujours discret et réfléchit se contenta d'interdire les détections chakratiques. Là c'était déjà plus contraignants car le Byakugan était une détection de ce type là. La majorité du Juken était donc interdit, même si pas tout le juken ne nécessitait de chakra. Un petit sourire carnassier apparut aux lèvres de Toph. Elle avait son idée.

Ha, ça c'est déjà plus intéressant. Mais en fait on peut faire beaucoup plus intéressant.


Toph tourna lentement son regard vers son cousin Hayate. Son sourire commença à s'étirer jusqu'à ses oreilles. Il était clair qu'elle avait plus qu'une idée derrière la tête. Elle pencha sa tête sur le côté et dit tout en se délectant.

Les techniques de clans sont également interdites.


Intérieurement, elle riait aux éclats. Tu t'y attendais pas à celle-là, n'est-ce pas ?. Elle espérait pour Hayate qu'il ne se fiait pas uniquement à son clan, qu'il avait d'autres cordes à son arc. Quant à Diao, c'était certainement le cas - aussi Toph ne s'en faisait pas trop pour elle. Ne restait plus que Tenshi qui n'était d'aucun clan majeur. Se concentrant, Toph se mit en position de combat. Elle se concentra car malgré sa grande gueule, il y avait fort à parier qu'elle n'en ressortirait pas indemne - d'autant plus que toutes ses techniques n'étaient pas utilisables contre des gens à ne pas tuer ou hospitaliser à long terme.

Pas de crâne brisé, cette fois-ci.

_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Lun 9 Juil 2018 - 11:39
Hayate m’offrait des présentations avec sa cousine donc, j'étais un peu déçue de ne pas avoir eu l’occasion de voir comment la demoiselle l’aurait fait elle même, mais bon. Le jeune Hyuga semblait irriter, oh, il y avait donc un passif avec la demoiselle, intéressant. Un petit rictus naissait sur ma face et je lançais un regard entendu vers Tenten après avoir observé nos juniors. Ce n'était pas le moment de rire, un peu de sérieux ! Après le clonage, les permutations, la remarque de Toph sur le sujet avouait qu’elle était du genre mordante et ce n'était pas pour me déplaire ce genre de caractère un peu brutal. Tenten lui parlait avec sagesse, effectivement pour la sûreté d’un homme, il valait mieux se tenir loin de mes bras, mais Hayate était encore un enfant, donc la règle ne s’appliquait pas pour lui.

_”Arrête donc de me diaboliser, je suis très gentille avec lui, n’est-ce pas Hayate ? “

J”aurais pu rajouter pas comme certain, vu ce que m’avait rapporté le Hyuga sur sa rencontre avec Tenshi, mais c'était jeter de l’huile sur le feu, chose pas nécessaire, l'atmosphère était déjà électrisée. Hayate semblait avoir dans le collimateur le duo d’en face. Je riais doucement amusée, la rage n'était pas une bonne conseillère en général, mais les Hyuga étaient des spécimens à part. Le choix de Tenten fut surprenant avec deux Hyuga, les priver de leur byakugan, c’était chien, mais je mentirais en disant que je n’avais pas apprécié la fourberie, même si au final, en me savant senso, il me mettait un petit counter discret. Ce petit malin. Toph elle, était plus irradiante, énergique et motivée visiblement par l'idée, une petite bagarreuse hein ? Excellent.

_”Très bonne question, pour des raisons évidentes Hayate serait dans mon équipe j’ai l’impression, on peut démarrer ainsi en équipe et finir en mort subite des participants, peu importe qu’ils étaient partenaires juste avant, si la même équipe reste en jeu, elle devra s’affronter. Partons sur un seul gagnant qui donnera un gage à chaque perdant. C’est toujours mieux avec des enjeux non ? “


Et c’était la que je me rendais compte, qu’avant de surenchérir, j’aurais du attendre d’avoir tous les éléments. Pas de techniques de clan ? Ça, c'était vicieux en revanche. Mais d’un côté, Tenten venait de la priver de son Byakugan, donc ce n'était que justice a cet instant précis, je bénissais les cours que m’avait donné mon crétin de coéquipier samouraï sur le taijutsu et le kenjutsu… Autant que possible j'allais éviter les techniques Katon, trop agressives et destructrices. Mais j'étais mauvaise perdante… Contre le Mokuton surement, mais à éviter de jeter sur les gens… Ça allait être un sacré exercice.

_”Si tout cela convient à tout le monde, ne perdons pas plus de temps ! Bien évidemment, le premier qui enfreint les règles est éliminé d’office et pas de forfait accepter ! “

Je me mettais en garde, j'étais plus douée pour recevoir les assauts que les mener, donc autant rester sur ses acquis le temps de voir de quoi sont capables les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Mar 10 Juil 2018 - 0:19
Ce combat d'entrainement s'annonçait compliqué au vu des restrictions qui m’étaient imposées, pas de détections chakratique. Byakugan interdit donc et ce la favorisait énormément les techniques de dissimulation. Ensuite pas de techniques de clan au revoir le hakke et cela favorisait énormément tenshi qui ne faisait pas partie d'un clan.Peu de techniques possibles,peu de zone d'actions ...Mais quelque part le jeu en valais la chandelle c'est comme si on jouait avec un handicap .Je trouvais ça la fois grisant et effrayant j'avais hâte de commencer.

”Arrête donc de me diaboliser, je suis très gentille avec lui, n’est-ce pas Hayate ? “


Je lui répondis par un vrai sourire car a cet instant je ne savais pas trop. Bien sur que Diao avait été géniale avec moi et m'avais permis de m'émanciper un peu du cocon familial. Mais en moi je savais que elle me faisait un peu souffrir non en fait je me faisait souffrir seul.

-D'accord sur le principe. Cela tombe bien, j'avais assez envie de frapper sur des gens vivants cet aprem. Tantôt, j'ai foutu une belle pêche mais j'ai un goût de trop peu. C'est une battle royale ou y'a des équipes ?


_”Très bonne question, pour des raisons évidentes Hayate serait dans mon équipe j’ai l’impression, on peut démarrer ainsi en équipe et finir en mort subite des participants, peu importe qu’ils étaient partenaires juste avant, si la même équipe reste en jeu, elle devra s’affronter. Partons sur un seul gagnant qui donnera un gage à chaque perdant. C’est toujours mieux avec des enjeux non ? “

-Moi ca me va. Et vous? fis-je a nos opposants.

-Si tout cela convient à tout le monde, ne perdons pas plus de temps ! Bien évidemment, le premier qui enfreint les règles est éliminé d’office et pas de forfait accepter ! “


D'un pas en arrière je me mettais en garde, si ils pensaient m'handicaper sans mes techniques de clan et sans mon byakugan ils se trompaient. Je connaissais les tenketsus du corps par cœur! Et ils allaient bientôt s'en rendre compte et s'en mordre les doigts. Avec force.
Et si je devais me retrouver face a diao? Bah évitons de nous faire sortir au premier tour deja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Mar 10 Juil 2018 - 1:24
C'était long, vraiment — très long. De mon côté je me complaisais dans un lourd et affligeant silence, parce que je craignais que si je montais dans la surenchère, on y serait encore demain. Adorable Oni, qui se servait d'un bambin bien mignon. Je concluais qu'elle l'avait prit en affection pour faire une petite étape de son éducation. Jeune et influençable, il prendra cette affection de grande sœur pour de l'amour, et le cœur brisé, il deviendrait un soldat émérite. C'est ce que traduisait le sourire en coin que je lançais à Diao. Je ne pouvais, ni ne voulais aller plus loin.

D'ailleurs, concernant Hayate, il ne manquait pas de passion et semblait avoir déjà grandi, en si peu de temps c'était tout de même une performance... Par grandir j'entendais qu'il s’affirmait, lui, qui me faisait de beaux discours, quand je le regardais, l'air, il fallait bien le dire, assez supérieur (et tout de même pas mal indifférent), je me demandais où était subitement passé son discours pacifiste. Avec le regard qu'il me lançait, et lançait à Toph, je doutais un peu de croiser le fer avec l'un de ces idéologues de la paix, qui n'auront fréquenté de champs de bataille que dans un livre d'histoire. Diao qu'avais-tu donc fait. J'avais écarté cet enfant pour préserver son innocence, et tu nous en fais un petit lion déjà prêt à mordre.

Tandis que je laissais passer les politesses d'usages. Je découvrais qu'une fois de plus, le destin me favorisait en tout point. Pas l'une de ces interdictions m'handicapait, c'était à se demander s'ils ne l'avaient pas fait exprès. À moins qu'ils imaginent que je sois membre de clan, mais les Sainan ne sont qu'une famille de noble lignée, pas un clan... En somme j'étais pour ainsi dire libre de tous mes mouvements. Toph aurait-elle comprit le poteau rose et tenter de profiter de la situation ? Je la connaissais à peine et vu le tempérament que je me figurai comprendre chez elle, je doutais qu'elle fut seulement capable d'élaborer de telles bassesses, c'était beaucoup plus mon genre ou celui de Diao. Diao — Oni, qui se retrouvait sans son argile. Alors ça c'était le bouquet final.

Je n'allais pas faire quartier, pas de pitié, pas de mort, c'était ma seule limite. On me fait venir jusqu'ici à l'improviste, grimpé une falaise, et en plus je devrais me montrer magnanime . Alors là certainement pas. il y avait là un moyen certain de démontrer à Hayate qu'il se trompait depuis le début, et que l'usage de la violence, non comptant d'être seulement partie intégrante de la culture shinobi, était inscrit au cœur même de la vie, c'était quasiment génétique.

Quand enfin, ils semblaient tous en avoir terminé, je me tenais à la même place que j'étais en arrivant. Juste à côté de Toph, et j'avais saisi le temps qu'ils blablatent pour déjà élaborer, pas un plan complet, mais quel serait notre premier jet. Toph et moi devions faire équipe, et bien soit, je devinais d'avance quels étaient ses points forts et je comptais lui permette d'en faire au maximum bénéficier nos hôtes.
Je fis un sourire, et avant de m'adresser à eux, sans les quitter du regard, je m'adressais relativement bas à Toph.
-Quand je dégaine, tu te transformes en shaken avec un henge. Ne t'en fait pas, ça va bien se passer.

Elle aimait le vif, eh bien elle allait être servie et avait intérêt à faire ce que je venais de lui dire sous peine de se retrouver d'avance dans le camp des survivalistes. Calmement, je m'adressais ensuite, un peu plus fort, à Diao et Hayate, le faisant mon sourire dont j'avais le secret. Ce sourire confiant, tendre et doux, mais qui disait en même temps "je vais tellement te faire mal". La confiance transpirait de moi toujours si fort, qu'il y avait peine à croire que je puisse me porter sur mes chevilles. Mais c'était là, le bénéfice de ceux qui ne craignaient pas la mort, parce qu'ils l'avaient déjà de très très près.
-Bien — commençons.

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 000l

Là, je dégainais de chacune de mes deux manches aux totaux cinq shurikens (shakens) et cinq kunaïs. Toph faisant ce que je demandais ou non, cela n'impactait que peu sur la suite. Soit elle acceptait, et se retrouvait projetée avec le lot sur nos adversaires pour surgir au petit bonheur la chance sur l'un des deux, soit elle refusait, et je fais de toute façon ce que je comptais faire. J'envoyais donc mes projectiles, sur les dix (ou onze au choix), deux étaient destinés à Diao, deux étaient destinés à Hayate, les autres, faisant passer cela pour de l’incompétence, passer à côté d'eux pour atterrir un peu dans leurs dos. Ceux destinés à Diao et Hayate bénéficiaient d'un petit procédé qui me permettait de dissimuler leur nombre, un projectile cachait le suivant qui se trouvait juste en dessous, astucieux, simple et efficace, ainsi, même s'ils décidaient de frapper Toph avant qu'elle ne les atteigne, faudrait-il qu'ils sachent qu'elle y était dissimulée et en plus de quel côté elle se trouverait.

Enfin, parce qu'il ne fallait pas croire que je prévoyais une stratégie uniquement sur si peu de coups, les projectiles qui passaient dans leur dos, soit six au total, qui n'apparaissaient être que trois, étaient aussi piégés que ceux qui leur arrivaient de face. Assez peu de temps, quasiment immédiatement en fait, sans perdre ce sourire, je serrais le poing et remontais vivement la main contre ma poitrine. Le son de plusieurs câbles extrêmement fin sur lesquelles je tirais détonnait, et le piège opérait. La totalité des projectiles, hormis Toph si elle avait consenti à ma demande, se désolidarisaient en plusieurs petites épines ( une dizaine) qui furent expulsés de ceux-ci dans toutes les directions. Faites donc le compte de dix fois dix, et vous comprendrez qu'esquiver tout cela dans leur situation relevait de l'exploit, il leur fallait une défense, mais rien n'était joué je pouvais être surpris et j'attendais de voir.



_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Mar 10 Juil 2018 - 9:40
Au final, Toph commençait à apprécier cette Diao. Elle avait une répartie couillue. Elle était dangereuse. Elle cherchait la fight. Une vraie iwajin ! Seul démol, elle était beaucoup trop bien foutue. Et ça, cela frustrait énormément Toph, dans son corps de gamine de 13 ans à la puberté lente. Autours d'elle, ça chipotait. Elle en eut marre et fit un sceau avec ses mains. Il était l'heure de passer aux actes. Et justement, Tenshi avait discuté d'une éventuelle stratégie qu'elle se décida à appliquer.

"Assez de bla bla, cassons des bras. Henge !"


L'index levé, Toph se transforme en shuriken et se fit propulser en direction de son cousin. Ouais, depuis quelques temps elle rêvait de lui foutre un bon coup de poing dans la tronche. Pour être honnête, elle avait envie de faire de même avec Tenshi - l'envie de détruire quelque chose de beau - et commençait à avoir la même envie avec Diao - trop grosse poitrine. Elle fut propulsée par son allié et annula sa technique juste quand elle arriva derrière son cousin.

Seulement, les kunais explosèrent. Cela n'avait pas été prévu du tout.Gueule d'ange, t'as mérité une torgnole de plus. Heureusement pour Toph, s'il y avait une multitude d'épines, bien peu étaient focalisées dans sa direction. C'était le problème des explosions non controllées, elles avaient tendances à se répartir de manière uniforme. Même quelqu'un directement à côté d'un tel kunai ne risquait que trois à cinq épines, car la moitié irait déjà de l'autre côté, et des épines se perdraient naturellement dans le sol, dans le ciel, ou à côté.

En théorie, cela était multiplié par dix. En pratique, un kunai éloigné devenait imprécis. Dans le cas de la kunoichi, elle était partiellement protégée par son cousin lui-même et se focalisa vers le kunai proche d'elle. Celui-là était dangereux pour elle. Si elle avait su, elle serait resté en henge et aurait tout esquivé !

Certes, quelques épines se dirigèrent vers Toph. Elle brassa l'air de son bras gauche et en dévia une partie. Une se figea dans son bras pour cet effort. Une autre dans la cuisse, provenant d'une autre direction qu'elle n'avait pas eu le temps d'étudier.

"Hey c'était pas prévu ça ! Gueule d'ange, vise un peu mieux la prochaine fois."


Elle pivota et fonça en direction d'Hayate. Après tout, c'était la principale raison pour laquelle elle était présente en ce moment. Certes, elle ne disait jamais non à de la baston, elle serait venu même si c'était le seigneur des bisounours pour lui foutre une bonne baffe. Mais là, il y avait un petit plus. Une petite frustration qui s'était accumulée l'autre jour quand elle avait compris qu'Hayate lui était supérieur dans les katas Hyûgas. C'était aussi pour cela qu'elle avait choisit cette règle. Pas de techniques de clan. Pour un Hyûga, c'était en général une grosse panoplies de techniques qui disparaissaient. Oh oui, certes, elle n'ignorait pas que Chokoku était un clan, là où Seinan n'en n'était pas un. Essentiellement, elle avait pipé les dès en la faveur de gueule d'ange et, vous savez quoi ? C'était à moitié voulu, à moitié instinctif.

"Salut, cousin. Et si on regardait comment tu sais danser sans tes techniques de clan ?"


Parfois, Toph avait envie de voir le monde s'écrouler. D'observer comment toutes les pièces s'effondreraient les unes après les autres. Tandis qu'elle s'avança vers Hayate, elle pris une attitude de boxeur. Les deux mains en garde haute. Elle sautilla sur ses jambes, fit semblant deux-trois fois de lancer un jab dans la direction de son cousin avant de frapper avec sa main gauche en direction de son beau visage innocent.

J'ai envie de briser quelque chose de somptueux aujourd'hui. Ton innocence. Ta naïveté.

résumé actions:
 


_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Mar 10 Juil 2018 - 16:58
Commençons oui, il était grand temps, rien qu’au sourire de salo… de ce cher Tenten, je savais que le début des coups bas s’en venait. À vrai dire, cela aurait été mon genre aussi en temps normal, mais cette fois, avec les restrictions, j'étais amputée de la majorité de mes combos, je devais donc me battre contre le naturel et les réflexes en même temps qu’improviser les représailles, il me fallait un temps d’adaptation, leur laisser ouvrir la manche m’avait paru le plus raisonnable, pour Hayate aussi visiblement. Clairement l’exercice était difficile et c'était là tout son charme.

M’attendant donc à l’assaut, je faisais assez confiance en Hayate et en ses talents de ninja pour à la fois se débrouiller seul et aussi saisir sa chance. Il avait dû bien comprendre l'handicap massif que les règles venaient de me coller, impossible de jouer les nounous, c'était l’occasion pour lui de prouver ses capacités aussi ! Saisissant un kunai, je n’allais être assez véloce pour réagir avec un succès parfait, faute de pouvoir les esquiver, sans senso, je me rendais compte que mes réflexes étaient plombés, j’allais donc les encaisser en une certaine mesure. Qui aurait cru qu’un simple entrainement en apprendrait autant et si vite sur les forces et faiblesses.

En position de défense, kunai à la main, mais vain,ce dernier en percutait un qui me tailladait le long du même bras, je laissais le second projectile de l'efféminé se plantait dans mon omoplate, tandis que mes pieds avaient déjà pris leur appui sur le sol pour le charger. L’assaut soudain m’avait déplacée d’un point a l’autre, c’est à dire près du shinobi des forêts, de façon relativement subite. Une charge quoi. Visiblement trop dans l'excitation pour dramatiser la douleur dans mon dos, je lui crachais à la face aussi vélocement que j'étais arrivée quelques sembons difficiles à percevoir, la étaient toute leur subtilité, en affichant un sourire de carnassier bien évidemment. Des techniques de fourbes, je n’en attendais pas moins, comme d’avoir à me méfier des coups physiques de la Hyuga. D’ailleurs, cette dernière n'était pas dans mon champ de vision, tandis que vu que j’avais supposément l’effet de surprise, j’en profitais pour mettre un coup de genoux éventuellement dans l’abdomen de Tenten. Si ça réussissait, il sentirait passer avec l’élan, pas besoin d’en faire plus. Sans senso, il allait falloir redoubler d’attention, aussi je me préparerais à parer tous assauts après l’action.

La voix de la gamine me permettait de la situer approximativement à nouveau, elle n'était pas proche, bien en arrière, j’imaginais que Hayate était sa cible, ca serait logique que les Hyuga se massacrent en premier pour affirmer leur petite domination. D'ailleurs, la suite des provocations me confrontait là-dedans. Si je souriais amuser, je n’allais pas pour autant relâcher la pression avant d’avoir écrasé les challengers. Ce qui m'inquiétait, je ne l'avais pas vu arrivée si loin... Elle devait savoir jouer des mêmes cartes que moi, ca promettait.

*Hrp :

Comme dans mon post avant je disais que Diao était en garde, elle l'est restée et a use de ceci pour amoindrir l'assaut des projectiles :



Je vous laisse décider si sa charge est partie avant ou non le dementellement du shuriken, je préciserais qu'ils l'ont blesse dans le dos si non.



Arrivée a Tenten, sauf si on l'arrete xD Diao lui crache ceci a la face pour faire diversion :



Éventuellement, si on la laisse faire dans son élan, elle placera un coup de genoux dans le ventre de Tenten, simple sans technique, juste en profitant de l'élan de la charge pendant qu'elle crache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Dim 29 Juil 2018 - 21:30
Tout alla très vite et j'eus peine a comprendre ce qui se passait. Je restais un moment effaré devant la pluie de projectile qui fonçait vers moi. Que devais je faire ?
L'envie d'utiliser mes compétences me titillaient énormément, l'espace d'un instant j'ai cru que j'avais activé mon byakugan sans le faire exprès. Ce fut la morsure des Shurikens qui me firent remarquer ce qui se passait, j'essayais de les esquiver mais deux shurikens entaillèrent mes bras .

"Remue toi ! Bon sang!"
Pensais je en hurlant dans ma tete.

J'avais vu le regard terrifiant qu'avais lancé Tenshi avant de se mettre a nous attaquer. C’était ça l'envie de tuer qu'on pouvait percevoir dans un regard ?Ce moment ne dura qu'une demie seconde mais pour moi j’étais piégé dans mon propre corps j'avoue que sur le moment j'avais peur. La peur me paralysais sur place voyant la quantité impressionnante de projectile qui fonçait vers moi a toute vitesse . Ces objets la pouvaient me tuer. BOUGE. J'allais mourir. BOUGE ! Il fallait fuir. BOUGE TOI !
Mes jambes se plièrent pour esquiver un projectile sur la droite mais quel ne fut pas mon étonnement de voir ma cousine sortir de transformation. Elle était camouflée en shuriken depuis le début.Puis Tenshi envoya de nombreux shuriken qui passaient entre nous. Ils nous évitaient ? Oh non.
Les shurikens explosèrent en multitude d’épine, mais il allait toucher Toph dans le lot!Comment pouvais t'on se qualifier de shinobi sans avoir aucun honneur? Attaquer ses propres alliés?

Toph semblait essayer d'esquiver ou de dévier les projectiles mais au vu de la technique elle allais prendre des dommages.Mais elle était dos a moi et j'allais lui donner une bonne leçon. Elle commença a dévier les projectiles lorsque mes mudras s’enchainaient :

-Futon Daitoppa!

Une inspiration. Le souffle devenu vent. Le vent devenu tempête.J'expirais de grandes bourrasques vers elle pour a la fois la toucher mais aussi lui faire perdre sa concentration et ainsi que la trahison de Tenshi lui reste en travers de la gorge.Quelques épines m’atteignirent mais rien de grave . Enfin faudrait pas que cela se poursuive.Les dégâts ne feraient que s'accumuler me laissant très vulnérable . Sans attendre de voir si mon attaque fit mouche Toph se jeta sur moi et m'assena un coup de poing en plein visage. Faible mais assez insultant.

"Salut, cousin. Et si on regardait comment tu sais danser sans tes techniques de clan ?"


Je restais de marbre alors que le coup de poing m'avais atteint en plein front, mon regard de braises plongé dans les yeux de cette petite peste.

-Que dit-tu d'une valse en quatre temps alors?dis je alors que un rictus déformais mon visage.

Je souriais pour me donner du courage et pour ne montrer aucune faiblesse a Toph. Dans ce combat elle était avantagée. Elle ne suivais que peu les entrainements au domaines et passais son temps a essayer de maitriser le doton par tout les moyens. Le premier temps fut que j'essayais de saisir son poignet pour dévier tout son bras vers le bas et essayer de la déséquilibrer, le deuxième temps continua en essayant d'assener un coup de genou dans son ventre et puis de tenter lui assener un autre coup de genou dans le visage profitant du fait qu'elle doive se remettre du premier coup si il faisait mouche. Le troisième temps lui consistait a essayer de saisir les bras de l'adversaire pour le repousser plus loin dans un angle ou elle et Tenshi serait alignés et ou Diao serait hors de portée de la fin de la valse. Le quatrième temps quand a lui devais clore cette petite danse : je fonçais tel un fou furieux sur Toph et composait des mudras pendant ma course et atterrissais la ou il fallait.
Quand tout fut aligné je relâchais ma puissante attaque en visant la trajectoire des deux ennemis.

-Raion no gōon !
hurlais je alors que mon attaque fonça droit vers Toph.

Qu'allais tu faire Toph ? Renvoyer l'appareil a Tenshi pour les épines ?Ou bloquer ?
MA technique était puissante certes mais au vu de toutes les restrictions qui m’étaient imposées je n'avais pas le choix.Soit lancer des grosses techniques ou bien abandonner tout de suite. Tenshi et Toph n’étais que très peu touchés par les règles fixées me mettant en grand péril et a contrario Tenshi était a deux cent pour cent de ces capacités.Mais qu'en était t'il de Diao? La poussière soulevée par les techniques n’amélioraient pas la visibilité...Ce combat ne commençais pas bien et rien n'annonçait que la tendance allais changer.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Lun 30 Juil 2018 - 19:10
Festival de techniques, le combat d'entrainement commençait enfin, et sous le soleil, la motivation exacerbait l'envie de faire ses preuves chez certains, de cogner chez d'autres, de passer le temps pour moi. C'était très rapide, vraiment très rapide, et dès que les épines éclatèrent sur tout ce beau monde, je ne me concentrais plus que sur la personne qui m'enverrait une technique ou s'oserait à m'affronter au corps-à-corps. Jusque-là, tout se passait exactement comme je l'avais prévu, et le petit subterfuge de l'henge avait joué à merveille sa surprise, Toph bondissant sur Hayate au milieu de ma technique comme si elle avait effectué une charge. J'étais fier de moi sur ce coup, et il n'y avait plus qu'à attendre qu'ils se mettent mutuellement hors combat.

À noter que dans l'opération, je ne blessais pas que Diao et Hayate, mais aussi Toph... "Oups" laissais-je glisser dans mes pensées en m'en amusant. Il n' y avait pas mort d'homme, et puis ce n'était pas comme si elle m'était précieuse ou encore que je ne savais pas qu'elle me bondirait dessus sans hésiter si nous étions les deux à rester debout. C'était de bonne guerre dans l'absolu. Je n'étais pourtant pas du tout en sécurité, car Diao ne visait plus qu'une seule personne, moi... Quelques épines dans le dos, elle me bondissait dessus furieusement. Impétueuse, sauvage, sans mesure, bref, c'était Diao.

Blessée, l’adrénaline lui permettait d'ignorer la douleur, ce qui ne m'étonnait pas d'elle et me contentais beaucoup en réalité. Je ne pouvais plus regarder ce qui se passait du côté d'Hayate et Toph dès lors, car elle m'atteignait en une fraction de seconde, sans que je ne fasse rien pour l'en empêcher, bien au contraire, je souhaitais un petit corps-à-corps avec elle. Je l'accueillais d'un assez beau sourire, exactement le même que lorsque le combat commençait, et c'est à peine arrivé qu'elle utilisait une fourberie. Me crachant des épines aux visages, presque à bout portant, elle manquait de me crever les yeux la garce !
J'esquivais de justesse en penchant le corps et la tête sur le côté, et ne me gênais pas pour déclencher une petite série de mudras. Elle allait me mettre un coup de genou dans le corps (j'ose à peine imaginer où exactement), mais cela n'allait de toute façon pas réussir, parce que le bois poussait du sol sous elle pour tenter immédiatement de l'enlacer furieusement, et de l'emprisonner définitivement face à moi, comme ma proie.
  • -Ti ti ti


Faisais-je en claquant la langue sur le palais. Tu croyais sincèrement me la mettre à l'envers comme ça ?


Résumé:
 

_________________
Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate Empty
Mar 31 Juil 2018 - 11:58
Hayate avait lancé une bourrasque de vent dans la direction de Toph. Dans quel but ? Toph ne savait pas trop. Elle venait de dévier les épines de Tenshi que sa faible brise arriva. Ouais, c'était sympa pour rafraichir et ralentir un peu sa course. Mais cela ne l'empêcha pas de lui foutre une bonne torgnole dans la figure. Le cousin accepta la danse, avant de sortir que la valse se faisait en quatre temps.

Tout le monde sait que la valse se danse sur trois temps Hayate, pas quatre.


Toph fut fière de sa remarque et de sa répartie, d'autant qu'elle avait ses leçons de valse depuis toute petite. Elle ignorait que certaines formes de valse moins classique se dansait sur d'autres temps, mais elle n'avait pas tord dans le sens que cela ne se dansait pas à quatre temps.

Hayate se jeta sur Toph, mais elle était prête. Dans ces cas-là, elle revenait à son premier style, un style défensif, de déviations et de redirection. Il faut comprendre que c'était généralement dans ce style là qu'elle en profitait pour frapper avec du Juken son adversaire pour le blesser petit à petit tout en se protégeant. Là, elle ne pouvait pas se permettre d'utiliser le Juken, et puis de toute façon contre Hayate cela aurait été très périlleux. Juken contre Juken, les gens mourraient dans d'atroces douleurs assez rapidement. Elle utilisa tout de même son style pour repousser les assauts. Hayate tenta de saisir son poignet, elle gifla sa main pour l'en empêcher. Il tenta de lui donner un coup de genou, elle bloqua avec sa propre jambe. Il tenta un coup de genou en hauteur, elle le redévia sur le côté. Il tenta de saisir son bras, elle le retira simplement hors de sa portée. A ne pas s'en douter, cela n'était vraiment pas le style favori d'Hayate.

Tu peux encore un peu travailler à ta technique, cousin.


Il se mit à composer des mudras. Aussitôt, Toph recula et se mit à composer les siens également. Il fallait croire que son cousin était plus adepte dans les arts ninjutsu qu'elle le croyait. Elle plaqua ses mains au sol au même moment où Hayate acheva sa propre technique. Un lion de vent, noble et dangereux, partit dans la direction de Toph. Un mur s'éleva brusquement entre le lion et sa cible.

J'invoque mon MUR.


Le lion s'éclata dans la paroie de pierre. Celle n'en ressorti pas indemne et se brisa complètement. Des rochers heurtèrent les jambes de Toph, des gravats tranchèrent son front et ses vêtements. Elle tint bon et encaissa tout ceci. Sans mur, la technique aurait été nettement plus puissante et dangereuse. Peut-être même mortelle ? Toph pesta de douleur, d'abord. Avant de lever un doigt accusateur en direction de son cousin.

Ca fait un mal de chien, j'aurais pu crever ! Si c'est comme ça, je me casse !


Composant des mudras tout en reculant, Toph finit simplement par se jeter au sol, et y disparaitre. Comme avalée par le sol. Dans la terre, les sensations étaient mises en sourdine. Plus personne ne pouvait la voir, mais elle ne pouvait rien voir non plus. Elle se dirigea à un endroit bien précis du champs de bataille. Un endroit reculé.

*Disons plutôt que je vais faire ma prostipute, observer les trois se taper sur la gueule, vider leur chakra et intervenir dès qu'ils se sont fatigué pour rien*


Elle réapparut derrière un rocher, et se fit toute petite pour ne pas se faire repérer. Elle observa le restant de la mêlée, tout en reprenant son souffle. Toph avait commis une erreur. Elle avait pensé qu'Hayate se serait spécialisé dans les techniques de clan comme le Kaiten. Ce n'était pas le cas, il avait du futon à revendre. Ou peut-être n'avait-il qu'une grosse technique ? En tout cas, à ce train-là il viderait rapidement sa réserve de chakra. S'il pouvait vider celle de Tenshi et de Diao en même temps, cela l'arrangerait.


Résumé des actions:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Joyeuse mêlée - Tenten, Toph & Hayate

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: