Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Feux d'artifice - Hayate


Feux d'artifice - Hayate Empty
Lun 2 Juil 2018 - 11:29
La nuit était vite venue, faire le mur du domaine était devenu un jeu d’enfant, plus de yutaka inconfortable cette fois, mais la tunique sombre de la kunoichi pour escalader, façon de parler, la façade du point de rendez vous. De préférence sans s'attirer des ennuis avant d’avoir offert son spectacle au jeune Hyuga. Un peu de chakra sous les pieds et se rendre en haut en suivant les ombres était un jeu d’enfant, du moins quand on avait l’habitude de ce genre de petites excentricités. L’espace d’un instant, je m’étais demandé si je n’aurais pas dû l’attendre en bas pour m’assurer que tout irait bien pour lui. Je me sentais un peu responsable de Hayate en étant son aînée, ce qui ne m’empêchait pas de le pousser à faire des bêtises comme là… Mais dans notre conversation, j’avais eu l’impression qu’il manquait cruellement de piquant dans cette vie monotone. Qu’il rêvait un peu d’aventure sans avoir l’occasion d’en saisir.

Pour que jeunesse se fasse, il fallait qu’elle expérimente. Shin disait ça souvent pour justifier ses bêtises à mon âge, j’avais une très bonne mémoire, surtout pour ces choses là. Au pire j’en prendrais les responsabilités pour nous deux en plaidant l’expérimentation artistique. Ils étaient habitués à l’excuse depuis le temps, les Chôkoku étaient célèbres sur ce point là, ce qui n’était peut être pas tant un compliment en y réfléchissant bien. Sur les sommets de la tour, sa toiture plutôt, l’air était plus frais, le vent plus fort, marchant un peu jusqu’à trouver la meilleure place, je pouvais dérouler le draps qui servirait de sofa royal ce soir et accroupie je patientais. Je n’avais pas donner d'horaire après tout, juste dit qu’il fallait qu’il fasse assez noir et rendez vous ce soir. De toute façon, peu importe l’heure, les voisins se plaignaient toujours du bruit, après avoir admiré quand même la scène. Alala.

Car oui, je ne comptais pas lui offrir comme le papillon, une dérive gentiellette de la chose. Ce soir, les fusées chokoku partiraient haut dans le ciel avant d’exploser, puis une fois fait, il allait falloir aviser à la cavalerie venue sévir (comme à chaque fois) pour mes feux artifices sauvages qu’ils appelaient. C’était eux les sauvages de les nommer ainsi… Évidemment, il ne fallait pas trop donner de détails sur la suite pour laissser le jeune Hyuga en profiter, il aurait fait de sentir l'adrénaline montée et vivre sa sensation au moment opportun. Jusqu’à ce qu’il me rejoigne, je préparais donc les fusées qui illumineraient la nuit de cet été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Feux d'artifice - Hayate Empty
Lun 2 Juil 2018 - 18:46
Le soir venu, j’étais toujours dans ma chambre. J'avais déjà demandé a mon père si je pouvais sortir ce soir pour aller voir les feux d'artifices avec Diao mais comme je m'y attendais je m'y était préparé. La nuit tombé j’étais allongé dans mon lit les yeux au ciel. Me demandant a quoi pourrait bien ressembler un ciel étoile parsemé de ces choses fabuleuses qu'étaient les lumières des feux d'artifices.
Soudain rentra dans ma chambre deux personne connues Benoit et mon père.

-Je sais que tu voulais aller voir les feux d'artifices Hayate mais c'est trop dangereux, comme ça mon père, il suffit d'une fois et tu pourrais finir otage ou pire.

-Tout a fait écoute ton père jeune homme. La discipline y'a que ça de vrai! fit benoit l'air sévère, enfin c'etait une des seules fois ou il pouvait se permettre faisant peu de bêtises.
Spoiler:
 
Je me redressais la mine attristée . Mon père et le clan était ce genre de ce personne. A tout vouloir conserver près de soi on accélérait le processus d’éloignement. Enfin c'est que je pensais a ce moment là . Une fois le sermon terminé les deux homme se dirigèrent vers la porte bras croisé pour benoit et main dans le dos pour mon père.

-Papa?
fis je avec une petite voix.

-Oui Hayate ?

-Désolé

-Pourquoi ça ?fis mon père avec une mine intriguée.

-Oui pourquoi ça Hayate-sama? fit benoit avec un air suspicieux.

Feux d'artifice - Hayate 2yyw

-Pour ça!
dis je en riant

Mon image disparut avec un pouf et beaucoup de fumée. Benoit paniqua tout d'abord et constatant sa tête effarée éclata d'un fou rire.

-Pourquoi riez vous monsieur! C'est terrible!


-Parce que j’étais pareil au même age! HAHAHA si vous aviez pu voir votre tête Benoit!

***

Le vent dans mes cheveux je bondissais de toit en toit pour éviter la populace et mes chances de me faire repérer était aussi moindre. J’étais habillé en tenue ninja et plutôt en sombre, ma cape flottais au vent et je me sentais bien. Peut être dû a l'excitation d'avoir réussi mon tour envers mon père et surtout envers ce casses pieds de benoit.Je n'avais jamais fait ce genre de choses auparavant et l’adrénaline me poussait a toujours sauter plus haut et a tenter d'aller de plus en plus vite. Les étoiles commençaient à se montrer un à une et j’espérais honnêtement que je serais sur la tour du Kage au bon moment. La tour du Kage qui s’élevait avec splendeur au milieu du village. Plus haute que n'importe quelle tour et extrêmement surveillée c'est pour ça que j’agissais avec extrême prudence. Ne maitrisant pas encore l'ascension ninja j'usais de grappins et de beaucoup de sauts pour atterrir finalement au sommet de la tour ou quelqu'un m'attendais. Une silhouette noire.Par réflexe je sortis un kunai et activais mon byakugan.

-Diao c'est toi? demandais je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feux d'artifice - Hayate Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 4:38
C'était étrangement calme sur ce sommet, comme écarté du reste du monde, un coin oublié pourtant en plein milieu d'une cité agitée. Les rues n'étaient jamais désertes en été jusque tard le soir, les gens qui ne trouvaient pas le sommeil avec la chaleur les arpenter. Les marchands locaux avaient bien compris le filon et les stands s'ouvraient même que le soir pour l'occasion. Le festival sans venait bientôt, alors les autorités étaient plus clémentes concernant les réglementations.

Espérons que cela jouerait aussi sur leur tolérance pour mes élans artistiques. Mais n'étant encore qu'une novice, je ne pouvais qu'à peine compter sur ma sensorialité pour assurer mes arrières et être prévenu de l'arrivée de Hayate. Sa voix percait sur le toit finalement et il était vrai que même avec les yeux habitués au noir, il était difficile de distinguer quoi que ce soit. C'était donc amusée que je n'avais qu'à signaler ma présence à celui qui ne m'avait finalement pas fait attendre tant que ça.

- « Je suis là Hayate. Ne t'inquiète pas, il n'y a que nous. »

Pour le moment du moins. Il était difficile de prévoir la suite dès les festivités débutées, mais improviser avait un certain charme. Venant à sa rencontre pour l'attraper d'une main dans la sienne, je le conduisais vers notre trône de fortune en tissu posé sur le sol. Un seau en fer attendait son heure sur le côté et quand on était bien installé, je le chauffais après m'être assuré que le couvercle était bien verrouillée. Des petits pétillements se faisait entendre à l'intérieur, puis cela semblait comme de micro explosion. Même dans la cuisine, un chokoku était explosif.

- « Je ne sais pas si tu as déjà mangé ça. Quand je vivais à Taki, on en faisait pendant les fêtes. C'est du maïs soufflé, quand on le fait chauffer il devient comme ça.»

Plus le procédé que le goût que j'aime et en vérité.

- « Goutte, tu m'en diras des nouvelles, mais attention c'est chaud. »

Et tandis, qu'il avait son pop-corn pour visionner, je commencais les choses sérieuses à savoir, l'envoi des fusées. Un sifflement résonneait dans nos oreilles et la première fusée d'argile s'elevait dans le ciel suivi d'une seconde et une troisième. Un calme de quelques secondes et les premières détonations ouvraient un cercle bleu foncé pétillant, suivi et l'entourant de deux plus clair et plus petit.

-« L'essai est bon , la météo est avec nous, nous sommes chanceux. »

J'aurais pu lui dire de se tenir prêt à décamper, mais cela aurait gâché le moment, d'autant plus que plusieurs autres feux d'artifice fusaient vers les cieux pour les éclairer pendant plusieurs minutes. Ainsi donc il pouvait voir son premier feu d'artifice à savoir quel en serait le prix.

- « Tu n'as pas la permission d'être ici n'est ca pas ? »

Ce n'était pas moi qui le blameraitpour ca, je ne l'avais pas non plus.

_________________
Feux d'artifice - Hayate R4qz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Feux d'artifice - Hayate Empty
Ven 6 Juil 2018 - 4:21
- « Je suis là Hayate. Ne t'inquiète pas, il n'y a que nous. »

Mes épaules se détendirent alors que la voix de Diao me vint aux oreilles, tout allais bien. J'allais surement me faire punir mais la je voulais être la.Être la avec elle . Je rangeais précautionneusement mon kunais avec les autre dans ma sacoche arrière avant de faire le premier pas vers elle a ce moment la une petite brise fit virevolter mes mèches sur mon visage . M’arrêtant quelques secondes comme ragaillardi par ce vent Diao vint me prendre la main pour me conduire a une place toute désignée pour nous un petit trône de fortune en tissu. Je pris place a coté de la demoiselle qui avais l'air d'avoir déjà bien avancé les préparatifs de son feu d'artifice.
Malgré la pénombre je pus distinguer un reflet caractéristique causé par la présence d'un sceau en métal ou, le reflet de la lune déjà montante, le faisait briller.
Diao avait l'air de savoir ce qu'elle faisait et pendant qu'elle réglait son affaire avec le sceau mon regard se perdis vers les tours de a=la ville toujours présente mais nettement plus petite que nous a cette hauteur. Quelque part je me disais que ce n’étais pas si mal d’être au plus haut du village car mon regard portait maintenant sur autre chose que les murs en pierre . Je pouvais remarquer qu'a flan de de montagne d'immense cascades coulaient sur les parois rocheuses encerclant Iwa. De loin on aurait dit que la montagne elle même cherchait a se parer de couleurs...Ironique là ou nous tout de noir vêtus allions mettre plus de couleurs dans la vie des gens D'iwa et parer la montagne de milliers de couleurs d'ici quelques minutes.Je fus tiré de ma rêveries par des petits "pop" qui s’élevaient désormais du sceau m’intriguant au plus haut point.Diao perçu mon air intrigué et m'expliqua:

- « Je ne sais pas si tu as déjà mangé ça. Quand je vivais à Taki, on en faisait pendant les fêtes. C'est du maïs soufflé, quand on le fait chauffer il devient comme ça.»

La forme de se grain de mais était tout a fait étrange on aurait dit que le pauvre avais comme explosé hors de sa coquille protectrice...En fait ce grain de mais me ressemblait quelques part.Il lui ressemblait aussi.

- « Goutte, tu m'en diras des nouvelles, mais attention c'est chaud. »

Je mis le pop corn dans ma bouche et une spirale de saveur sucrée m'envahit le palais. C’était délicieux je n'avais jamais rien mangé de tel.

-Parle de moi de...d'avant.Quand tu vivais a taki.Ça m’intéresse de savoir d’où tu viens fis je en me tournant vers elle.

A ce moment precis une fusée explosa me faisant sursauter et tourner les yeux dans sa direction. Une nuée de couleurs bleues se dispersaient a travers la voute céleste et retombaient avant de tomber et de disparaitre. Je n'en croyais pas mes yeux c'etait ...magique.Une autre explosa plus petite cette fois mais plus concentrée dans sa couleur puis une autre!
Spoiler:
 

-« L'essai est bon , la météo est avec nous, nous sommes chanceux. »

Je me tournais vers elle l'air ravi et me rendant compte que je lui avais saisi la main lors de la première explosion, mon visage s'empourpra alors qu'une autre fusée filait droit vers le ciel a nouveau. Elle explosa provoquant un vert émeraude qui illumina le visage de Diao et fit luire les deux feux follets qui m’observaient sans bouger.

- « Tu n'as pas la permission d'être ici n'est ca pas ? »


Je fis non de la tête un air un peu gêné de la tête ne comprenant pas pourquoi les fusées explosait en même temps que mon cœur lui battait.
Spoiler:
 
Je ne comprenais pas pourquoi tout cela me semblait si important pourquoi tout ce la devait etre important. pourquoi elle devait etre aussi importante. Une autre fusée explosa dans un vermeille fabuleux me laissant l'air pantois.
Spoiler:
 

-C'est la plus belle chose... commençais je a dire en me tournant vers elle, que j'ai jamais vue de toute ma vie.

Sur le moment elle semblait irradier de bonheur tant ses yeux pétillaient de bonheur en voyant tout Iwa se colorer d'un coup au bon voiloir de ses envies.Cette nuit j'avais compris que celle qui brillait le plus c'etait elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feux d'artifice - Hayate Empty
Sam 7 Juil 2018 - 12:34
Parler de taki ? Jamais personne ne me demander ça en même temps, les gens qui étaient au courant de mon origine se compter aussi sur les doigts de la main. J'étais jeune quand je vivais là-bas, la plupart de mes souvenirs étaient flous, mais les décors de mon enfance étaient intactes dans ma tête.

_«C'est un pays composé de plateau, il y a beaucoup de cascades, d'où son nom, mais il était resté assez sauvage, peu habité. Il y avait où qu'on aille, de grand lac où pêcher et se baigner, ou deux grandes forêts ou chasser et s'amuser. Je me suis toujours sentie très libre.»

Après avoir connu ce genre l'espace, la vie en ville pouvait paraître parfois étouffante, mais il y avait des avantages et des inconvénients deux univers. Trêve de bavardage et le spectacle lumineux se poursuivait de temps à autre j'adressai un regard pour le spectateur privilégié qui semblait émerveillé.

_«Cest mignon ce que tu dis là, mais tu exagères, tu verras qu'au final, ça sera assez banal à force d'en voir. »

Quelque part, je lui disais que j'allais lui en offrir plusieurs autre en passant. Il était si mignon à regarder avec des étoiles plein les yeux, le genre à qui il en fallait peu pour être heureux et quelque part, ça déborder sur moi par la même occasion. M'asseyant près de lui j'ai pioché le pop-corn sucré tout en continuant de lancer des fusées sereine, même si je savais qu'elles allaient nous attirer de la compagnie, éventuellement facheuse.

_« Le clos du spectacle demande ta participation, tiens-toi prêt.»

Sans surprise, deux gardiens en patrouille nocturne s'invitaient sur le toit pour gronder un élan artistique. Lâchant quelques artifice autour de nous cette fois, pour gêner leur progression et attrapant la main du jeune spectateur Je l'entraînai vers le bord du précipice du toit, sans demander son avis, je le tirai alors pour redescendre, sauf que moi, j'avais accrocher mes pieds via le chakra aux murs verticaux. Sans même avoir vérifié que le Hyuga maîtriseait la technique, cependant, un instinct ou alors le fait de ne pas le voir me copier, me pousser alors à lui donner l'indication.

_«Concentre ton chakra sur tes pieds pour t'accrocher au mur et continue de courir, imagine-toi que tu es sur le sol simplement.»

Avant que son poids nous y ecrase justement...

_________________
Feux d'artifice - Hayate R4qz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Feux d'artifice - Hayate Empty
Dim 8 Juil 2018 - 2:48
«C'est un pays composé de plateau, il y a beaucoup de cascades, d'où son nom, mais il était resté assez sauvage, peu habité. Il y avait où qu'on aille, de grand lac où pêcher et se baigner, ou deux grandes forêts ou chasser et s'amuser. Je me suis toujours sentie très libre.»

Quand elle me parlais de son ancienne vie elle semblait si heureuse, si nostalgique de ces décors qui avaient l'air d'être restés intacts dans sa mémoire. Elle en parlais avec une telle passion que je pouvais presque la voir a travers ses yeux.Les cascades d'eaux étincelantes, pures et les forets immenses a perte de vue.Je perçut presque une note de nostalgie et je ne pus réprimer un:

-Et ça te manque ? Taki?Moi je t'avoue que j'aimerais y aller maintenant !
fis je avec un sourire bienveillant envers la jeune Kunoichi.

Puis elle réagissait a ma remarque sur les feux d'artifices:

«C'est mignon ce que tu dis là, mais tu exagères, tu verras qu'au final, ça sera assez banal à force d'en voir. »

Sans le vouloir et par élan je lui saisis les deux main et mon regard planté dans le sien je répliquais:

-Je ne pense pas que je me lasse de voir ça... jamais,
me retournant vers le spectacle je continuais, on dirait des vies humaines qui brillent de mille feux avant de s’éteindre. La vie mérite une petite admiration tu ne crois pas ?

J'avais terminé ma phrase sur un grand sourire ne perdant pas une miette du magnifique spectacle qui se déroulait sous mes yeux.Et je la sentis se rapprocher un peu de moi pour que nous picorions du pop corn tout les deux les yeux fixé dans ce tapis d'or et d'argent devant nous.Mais cela faisais un moment que nous étions là et même si ce spectacle était bouleversant des gardes n'allaient pas tardera rappliquer pour nous coffrer.

-Le clos du spectacle demande ta participation, tiens-toi prêt.


-Comment ça ?


Sans me revenir davantage elle lança des feux d'artifices autour de nous et m'entraina vers le vide j'eus juste le temps de comprendre ce qu'elle me disais et nous voila entrain de courir sur la façade du bâtiment. Il n'ont pas vu nos visage mais c'etait des shinobis expérimentés ils allaient nous rattrapper. C'est alors que j'eus une terrible idée.

-Diao? Es que tu me fais confiance ?demandais je a la jeune femme.

Les gardes étaient sur nos trousses et je pris Diao en princesse en la soulevant autant que je pouvais avant de faire le plus grand bond de ma vie dans le vide. les secondes étaient au ralenti et je ne venait pas de croire ce que je venais de faire. Nous volions presque avant de tomber vers le sol. La seconde qui avait précédé des mudras s'enchainaient sur mes mains et je criais alors que le sol arrivais bien vite:

-Futon daitoppa!

la bourrasque de vent était puissance et amortie parfaitement notre chute.J'arrivais au sol portant toujours Diao a la force de mes bras et de l'adrénaline. Essoufflé et heureux je lançais un:

-On l'a échappé belle hein!!

Je pense qu'on pouvait dire que c'etait une sacrée nuit, ou les etoiles s'allumaient pour tous et la plus riche en emotions quoi qu'il en soi de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feux d'artifice - Hayate Empty
Dim 8 Juil 2018 - 13:10
Est-ce que Taki me manquait ? Parfois oui, normal non ? Mais Taki n'était pas que le repère de jours joyeux pour moi. J’y étais née pendant une guerre, mes parents biologiques y étaient morts pour rien avant de se faire rayer de l’histoire, Shin mon frère aîné avait fait de son mieux pour prendre soin de moi jusqu'à notre arrivée au pays de la terre, ma terre d’origine que l’on m’avait dit… Mais j'étais née au pays des cascades pourtant. C'était à s’arracher les cheveux et j’avouais sans mal que moi je n’etais pas prête a y retourner.

_”Ce ne serait pas tout de suite, il y a d’autres chats à fouetter à Iwa ! “

Quant à sa remarque sur les feux d’artifice, elle me décrochait un sourire amusé, c'était une façon de voir les choses, une qui ne m'était jamais venue à l’esprit, mais qui agréable a penser. On dirait qu’il passait une bonne soirée, qu’il était content d'être là et d’une certaine façon c'était une récompense suffisante pour les efforts accomplis. J’aurais voulu qu’on continue de me faire rêver pour ma part, à son âge, au mieux, des années plus tard, mais les choses sérieuses nous rattrapaient trop vite. Pas le temps de profiter.

_” Après tout, je ne me lasse ni de les faire, ni de les regarder, alors c’est possible, on profitera de l'été pour décorer le ciel de ces lumières si ca te fait plaisir ! “

Pourquoi pas, c'était un bon exercice, pour lui, pour moi, puis le petit bonhomme était rafraîchissant comme personnage. Il ne jouait pas de jeux étranges, il n’y avait pas de méfiance à avoir sur ses intentions, on pouvait simplement profiter de l’instant. Enfin, c'était avant que ne lui prenait un élan de confiance pour le moins surprenant, vu que je me sentais attraper - si ca avait été un autre je le castrais- dans des bras qui me soulevaient durant notre fuite. Heureusement que j'étais un poids plume, sinon on dégringolait tous les deux… Prise de cours et pour le moins dans l'incompréhension de tout ce qu’il se passait, je lui offrais un regard dubitatif alors qu’il paraissait concentrer sur son oeuvre de sauvetage de la princesse. Une qui aurait eu des cheveux blancs ce soir la si sa crinière ne l'était pas déjà. Alors qu’il avait bondi dans le vide par réflexe j’avais composé des mudras pour une création argileuse, mais avant sa finition, j'étais forcée de constater que pour le coup, il avait bien géré son coup. Il était tout fier de lui et me le faisait remarquer, quant a moi, une fois les pieds au sol, je n’avais qu’une chose a dire…

_”Ne me refais plus jamais ça, j’ai vu toute ma vie défilait…”

Ce qui n'était pas tout à fait faux…

_” Mais bien joué… Ne restons pas là, ca serait dommage de gâcher l’effort ! “

En effet et attrapant sa main, j'obligeais le petit héros a courir avec moi loin de la tour de notre mauvais tour.

-”C'est le moment ou on se sépare, ils vont faire le tour au domaine pour le coupable et c’est l’absente qui aura le tort.” Je lui faisais alors un clin d’oeil. “Fais attention en rentrant toi aussi, d’ici quelques jours ils auront oublié, nous en ferons un nouveau ok ? “
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Feux d'artifice - Hayate Empty
Lun 9 Juil 2018 - 0:18
-”Ce ne serait pas tout de suite, il y a d’autres chats à fouetter à Iwa ! “


Dommage, et je le pensais vraiment. C'est vrai que j'aurais bien aimé aller la bas avec elle...Enfin . J'en avais envie d''y aller avec elle ? Pourquoi ? Je ne savais pas vraiment. N’était-je juste pas un peu collant? Mais mes mots on dépassé ma volonté:

-T'sais quoi?Quand je pourrais partir d'Iwa j'irais voir ou tu a grandi! Et avec toi si çà ne te gène pas..

J'avais dit ça un peu indécis car je ne voulais pas lui faire remonter de mauvais souvenir mais une partie de moi désirait vraiment voir les fameuses cascades de son village.Ça devait être un endroit paisible.
Elle sembla tantôt surprise tantôt heureuse d'entendre ma réponse sur ce que me faisait penser les dits fusées qui explosaient dans le ciel avec fracas.J'avais comme la nette impression que son sourire amusé révélait que ma réponse lui convenait très bien:

-” Après tout, je ne me lasse ni de les faire, ni de les regarder, alors c’est possible, on profitera de l'été pour décorer le ciel de ces lumières si ca te fait plaisir ! “


Je lui tendis la main pour lui faire un check, symbole d'une promesse qui ne saurait être brisée.

-C'est une promesse alors ?

Pendant notre saut a tout les deux le temps semblait complétement s’arrêter quelques secondes. "Un saut de plaine lune! Quelle bonne idée Hayate franchement tu sais y faire avec les autres a les mettre en danger plus que de coutume"pensais je avec peine.
Diao avais eu l'air terrifié quand nous nous somme jetés de la tour, elle n'avais clairement pas confiance en moi . Pourquoi ça ? Je ne savais pas sur le coup j'eus mal . Très mal . Une douleur que je ne comprenais pas vraiment, je n’était blessé nulle part pourtant. Je la vis faire des mudras , "elle ne me fait pas confiance". Mais quand mon sort toucha le sol elle se stoppa net, comme ci l'espace d'un instant elle voulais me faire confiance. Comme si elle mettais sa vie entre mes mains. Elle qui adorait la liberté, le fait de pouvoir tout faire sans s'engager. Elle qui aimait la vie et aimait la croquer a pleine dents.La douleur s’évapora en un instant et se fit remplacer par une profonde joie .

-”Ne me refais plus jamais ça, j’ai vu toute ma vie défiler…”


J'explosais de rire, les nerfs surement puis me remettant un peu je m'approchais d'elle et réajusta une des mèches qui tombait sur son visage en la rabattant derrière son oreille.Je n'avais pas remarqué qu'a ce moment là mes doigt entraient une fois de plus en contact avec sa peau. J'eus un frisson mais ça ne m’empêchait pas de faire un petit sourire:

- Tu a peur du vide ?

Spoiler:
 


-” Mais bien joué… Ne restons pas là, ca serait dommage de gâcher l’effort ! “


-”C'est le moment ou on se sépare, ils vont faire le tour au domaine pour le coupable et c’est l’absente qui aura le tort.” Elle me fis un clin d’œil complice. “Fais attention en rentrant toi aussi, d’ici quelques jours ils auront oublié, nous en ferons un nouveau ok ?

-Promis !
fis je en courant heureux dans cette soirée d’été qui s'annonça ma foi fort passionnante.

***

Aucun garde a l'entrée de chez moi ? Bizarre ... Pourtant il devait être là. J’étais passé par les toits comme d'habitude pour rentrer au domaine sans me faire remarquer mais cette fois ci quelque chose n'allais pas. Et j'eus raison car devant moi d'un pouf un visage bien familier et en colère m'attendait.

Hayate Hyuga, alors commença on pense pouvoir faire une petite escapade et revenir comme une fleur au beau milieu de la nuit?


Il avait raison j'avais transgressé as mal de lois aujourd’hui. Il allait me punir c'etait certains mais je ne pouvais m’empêcher de sourire cette fois. Cette soirée était...

-Passionnante hein? Tu va me faire quelques corvées demain et je prendrais moi même ton entrainement en charge pour la peine.

Js fis une mine de chien battu lorsqu'il me dis ça . Père était quelqu'un de très dur surtout en entrainement .

-J’espère que votre rendez vous galant s'est bien passé au moins avec la petite Diao Chokoku. Il faudra que je la rencontre. N'est ce pas Hayate ?

Je virais au cramoisi, mon père savait vraiment tout. Il était vraiment devin au final...

-Mais... mais... mais nan c'est pas ce que tu crois
fis je en bredouillant.

-Va au lit jeune homme dit mon père avant de tourner les talons.

Demain allais être une longue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feux d'artifice - Hayate

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: