Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

03. Kiri, Village caché de la Brume


Mar 6 Juin 2017 - 13:14
Kiri Village caché de la Brume


Création


La criminalité ne fut sans doute jamais aussi forte dans le monde qu’à Mizu no Kuni. L’Archipel du Pays de l’Eau avait l’inconvénient d’être séparé du Grand Continent, ce qui rendait toute aide extérieure difficile. Et si les choses ne changèrent pas à première vue lors de l’apparition des shinobis, un mouvement tarda à se faire connaître. Mené par les Yuki, rejoint ensuite par les redoutables Kaguya puis par quelques Sabreurs de renom, ceux qui se présentaient comme défendant la « liberté » de tout un peuple mirent plus de deux ans à totalement éradiquer le banditisme et les criminels notoires de l’île principale de l’archipel.

C’est sur cette dynamique de liberté mais surtout de sécurité que la cité de Kiri fut imaginée par les shinobis de l’Eau. A partir de presque rien, guerriers, diplomates comme simples civils bâtirent un village militaire qui fut finalisé au début de l’an 198. Une prouesse qui traversa les mers pour arriver aux oreilles de nombreux membres éminents du Grand Continent.

Ce n’est pas pour rien que le modèle structurel de Kiri, qui imagina des grades distincts pour leurs ninjas, fut source d’inspiration – si ce n’est simplement copié – par Iwa et Kumo. En effet, l’histoire révolutionnaire qui précéda le Village caché de la Brume, sa construction menée à partir de rien et l’autorité militaire assumée qu’ils dégagèrent aussitôt impressionna partout où on en entendait parler. Kiri était d’ores-et-déjà réputé comme le village le plus militaire et redouté des trois grands.

Mais tout comme leurs homologues des Roches ou des Nuages, les Kirijins font face à de premières décisions à faire, dont l’une des plus importante reste l’élection d’un chef : le Mizukage…

Situation actuelle


La stabilité de Kirigakure est au plus mal. Après le règne du Shodaime Mizukage, celui du second n'eut guère le temps de fleurir. Bien qu'instigateur des premiers grands travaux de kiri ainsi que de la mise en place de l'Unité Spéciale du village, Yuki Sôsuke, Nidaime Mizukage, trouva la mort lors de la réunion des 3 grands villages où il fut lâchement pourfendu par le Shodaime Tsuchikage, Nagamasa Chôgen. Colériques, les kirijins présents sur les lieux ne laissèrent pas cet acte sans réponse, et c'est ainsi sous la direction de Meikyû Yamamoto que la brume vint s'abattre sur le meurtrier de la terre et que la vengeance bleue eut lieu.
Par-delà les frontières, la désertion d'une partie du clan Yuki, instiguée par son précédent chef, Yuki Eiichiro, et son accueil à Iwa ne fut guère acceptée par l'archipel. Et c'est ainsi que deux escouades eurent pour objectif d'attirer l'attention et de venger cet affront au sein même de Tsuchi no kuni. Seulement, c'était sans compter sur la traîtrise de Kaguya Tsukiyomi qui rejoignit le mouvement des Hoshino et des Yuki tout en permettant la capture de son camarade, Yuki Noah, qui n'eut guère la force d'affronter son propre clan.
Le meurtre de 4 Iwajins durant ces évènements conjoints marqua le début des tensions entre les 3 villages. A présent dirigé par le Sandaime Mizukage, Meikyû Yamamoto, appuyé par le nouveau daimyô, Raonaka Ao, Kiri souhaite regagner son honneur passé et sa fierté de village le plus redouté. S'il était pressenti que le village perdrait de son caractère belliqueux pour se tourner vers la paix et la conciliation, tout espoir fut perdu dès lors que le Sôshikidan eut réussi son plan.
Néanmoins, rien ne se passe comme l'aurait désire le Sandaime Mizukage. Une nouvelle fois victime d'un assaut, Kiri se retrouve sous la main du clan Hyôsa, lointain cousin des Yuki. C'est ainsi après une attaque éclair et peu sanglante de la part de ce clan, que Meikyû Yamamoto est destitué de son poste de Mizukage. C'est le chef du clan Hyôsa qui prend alors le contrôle de Kiri. Hyôsa Hakyo devient le Yondaime Mizukage en commun accord avec les conseillers et hauts gradés de Kiri bien entendu. Il désire une Kiri militaire, une Kiri puissante capable de se défendre et vaincre ses opposants... Et c'est à croire que son désir de puissance à donner envie aux ennemis de venir tester cela. En effet, une nouvelle fois encore, le village de la brume est victime d'une attaque de grande envergure contre lui. Une tentative plus violente et organisée de broyer ses défenses et les habitants du village dans l’unique but de libérer un prisonnier enfermés dans les geôles depuis de longs mois. Capturer par les ennemis, le Daimyô Raonaka Ao se trouve être dans un premier temps une pièce de négociation avant de se dévoiler comme un ennemi. Notre mizukage, Hyôsa Hakyo se manifeste alors et libère le combat de la présence du Daimyo en annonçant qu’il revienne ou non, la prochaine ombre de la brume sera Watanabe Shiori. Les combats reprennent alors, sanglant et destructeur… Et ainsi, quand l’assaut prend fin, Watanabe Shiori devient la Godaime Mizukage ! Mais à côté, Hyôsa Hakyo et Raonaka Ao sont tout deux portés disparu.

Enjeux actuels


La voie de la forceLes assauts à répétition sur Kiri ne donne qu’une envie au village de la brume, se renforcer. Que cela soit au niveau de ses défenses, mais également au niveau de son apprentissage. De ce fait, la construction de divers moyen de défenses sont en cours tout, comme la construction de l’académie ninja de Kiri afin de former au mieux les plus jeunes.

La quête du savoirToujours dans le but de se renforcer, Kiri est en quête permanent d’innovation, de nouvelles découvertes et pour ce faire, elle n’hésite pas à parcourir le monde pour trouver des personnes pouvant l’aider à se renforcer ainsi que de nouveau matériaux. De plus, non désireuse de rester en arrière dans la quête des artefacts dont nous avons maintenant connaissance, la brume s’aventure dans des contrés qui lui sont pour l’heure encore inconnue.

La plume contre l’épéeTous les conflits ne se règles pas avec des menaces, ni même sur le champs de bataille, depuis de long mois, on a pu constater cela. Un traité à été signé avec différents pays afin de s’entraider. Néanmoins avec les récents événements, il faut réussir à sauver ce traiter et améliorer également nos relations avec les autres pays, car un nouvel assaut pourrait être fatal à la brume…


Clans majeurs


Kaguya


Capacité Spéciale : Maîtrise extraordinaire de leurs os.
Chef de clan : Kaguya Shyko, depuis 202.

Si des légendes racontent que le tout premier shinobi eut été un Kaguya, on peut néanmoins affirmer que de tout temps ces derniers ont été des combattants hors-pair. Avant même l’éclosion de leurs capacités particulières, ils étaient réputés pour ne jamais refuser les affrontements et les missions périlleuses. Une réputation qui ne fit que grossir au fil des décennies.
En effet, leur incroyable maîtrise de leurs os ne put que les rendre plus forts, plus robustes et surtout plus imprévisibles. Si autrefois le fait de se briser des côtes ne les empêchait déjà pas de poursuivre des combats, voilà qu’ils pouvaient les régénérer et même s’en servir comme des armes. Là où la noblesse et le Ninjutsu des Yuki rencontrait l’habileté des Sabreurs : les Kaguya ne pouvaient être que les shinobis les plus craints de l’archipel.
S’ils furent appelés par les Yuki à diriger leur soif de combat vers la criminalité de Mizu no Kuni, ce serait mentir que dire qu’ils n’ont pas été la force de frappe maîtresse de ce mouvement. C’est donc assez logiquement que les Kaguya occupent une place primordiale au sein de la cité de Kiri. Enfin, depuis 201, le clan Kaguya entre dans une nouvelle ère depuis que son nouveau chef, Kaguya Nagu, gagne le titre de "Héros de kiri" pour son implication dans la vengeance de feu le Daimyô Naragasa. Néanmoins, Nagu se montrant de moins en moins actif en tant que chef de clan, en commun accord avec celui-ci et le conseil du clan, c'est le jeune Kaguya Shyko qui devient le nouveau chef du clan.

Hyôsa


Capacité Spéciale : Assimilateur Hyôton
Chef de clan : Hakyô Hyôsa (pnj porté disparu)

Lointain cousin des Yuki, les Hyôsa sont pendant de très longues années rester isolés. Néanmoins, il y a de cela quelque mois, ils ont décidés de reprendre leurs places dans l’histoire et faire savoir au monde qu’ils sont encore là. Ainsi, ils ont organisé un assaut (non meurtrier) sur Kiri pour que tous dans la brume pour reconnaître leurs légitimité et les accepter dans leurs rangs en tant que puissance dont le village à besoin pour se renforcer.

Sabreurs


Capacité Spéciale : Combat à l'aide d'une arme à pouvoir.
Chef de clan : Watanabe Shiori, depuis 201.

Seul clan de Kiri n’étant pas lié par le sang : les Sabreurs regroupent néanmoins des combattants avec le point commun de combattre à l’aide d’une arme aux capacités extraordinaires.
En effet, nombre d’armes – souvent des épées – libérèrent des pouvoirs et des conditions particulières, que certains combattants apprirent à manier. De fait, rien d’autre ne lie deux Sabreurs. Mais leurs avantages ne purent que intéresser le mouvement mené par les Yuki et les Kaguya, qui cherchaient à rassembler le plus de ces épéistes.
Ce fut par le rôle qu’ils jouèrent dans la sécurisation de l’île principale de Mizu no Kuni et dans la fondation de Kiri que les Sabreurs se sont forgés une réputation qui les touche tous. De plus, certains ont commencé à adopter des coutumes communes, comme par exemple le fait d’apprendre à manier leur arme par un élève à qui ils la lègueront lors de leur mort… Ayant été mit à mal pendant le règne de la Shodaime Mizukage, la Confrérie des Sabreurs tente de se relever et de montrer à nouveau sa force.
Depuis quelque mois maintenant, les sabreurs ont une nouvelles façon de procédé pour leurs recrutements. Chaque candidat se verra passer par le statut d'apprenti, cette période permettra à celui-ci de maîtriser son épée légendaire et surtout d'établir des liens avec les sabreurs déjà en place, une fois considéré comme apte, il se verra attribué une place au sein des septs. (NB: Les disciples ont un fuinjutsu les empêchant d'user de leurs sabres en dehors des missions, des cas d'urgences et du dojo.)

Si vous jouez un Sabreur, vous devrez proposer une capacité pour votre arme, que l'équipe administrative devra bien entendu valider.


Yuki


Capacité Spéciale : Maîtrise innée du Hyôton, la manipulation de la glace.
Chef de clan : Yuki Kaya, depuis 202.

Les Yuki représentent Mizu no Kuni tout entier. Lignée royale – le Daimyô de Mizu no Kuni lors de l’An 0 était un Yuki – ce clan respecta de tout temps un code d’honneur ainsi qu’un entraînement au combat. Naturellement, l’éclosion de la maîtrise du chakra chez la plupart de leurs membres ne changea rien aux traditions. Autrefois respectueux combattants, ils étaient devenus valeureux shinobis.
Et pourtant, c’est surtout leur Ninjutsu qui leur donna le pouvoir qui leur manquait pour apparaître comme la « famille noble par excellence ». Honneur, hiérarchie et désormais pouvoir leur assurent une place toujours dans le haut de Mizu no Kuni. Difficile d’imaginer si ce fut l’appel du combat, la volonté bienveillante d’éradiquer la criminalité ou simplement une idéologie politique qui amena le clan à fonder un mouvement libérateur. Mais ils parvinrent à leur but.
C’est un euphémisme de dire que le clan Yuki est une part importante de Kiri – et cela fait enfler leur fierté – tant ils ont contribué à chaque étape qui amena à sa création. Si le titre de Mizukage n’est pour l’instant décerné à personne, l’idée qu’il revienne à un Yuki apparaît comme une évidence pour de nombreux esprits Kirijins, à compter par les Yuki eux-mêmes…
Néanmoins suite aux derniers événements, le clan tombe en disgrâce. Mise au ban et désertion, le clan Yuki n’est plus aussi respectable et respecté qu’avant. Arrivera-t-il à se relever et à laver l’affront fait par certains de ses membres que l’on considéraient comme fiers et forts, mais qui ont montré de la lâcheté en désertant à la première difficulté ?


Évènements marquants


  • An 193 : Fondation du mouvement libérateur de Mizu no Kuni.

  • An 195 : L'île principale du Pays de l'Eau est libérée et sûre, la construction de Kiri commence.

  • An 198 : La cité de Kiri est achevée.

  • An 200 : Adoption d'une hiérarchie pour les Kirijins, rapidement copiée par Kumo et Iwa.

  • An 201 : O'Dui S. Benten est nommée Shodaime Mizukage par le Conseiller principal du Daimyô.

  • An 201 : Première action suite à sa nomination, Benten tente d’arrêter des hauts gradés.

  • An 201 : Rébellion contre Benten, elle est mise en fuite.

  • An 201 : Lors des évènements de Shîto, c’est de Kiri que viennent les brigands.

  • An 201 : Mort du Daimyo Naragasa Yuki Kira. Raonaka Ao le bras droit de celui-ci devient le nouveau Daimyo.

  • An 201 : Yuki Sôsuke devient le Nidaime Mizukage grâce au testament de Naragasa Kira.

  • An 201 : Sommet des Kages.

  • An 201 : Mort de Yuki Sôsuke, tué par le Shodaime Tsuchikage.

  • An 201 : Début du conflit avec Iwa.

  • An 201 : Nomination de Meikyû Yamamoto comme Sandaime Mizukage.

  • An 202 : Attaque de Kiri par le clan Hyôsa.

  • An 202 : Meikyû Yamamoto est destitué de son rôle de Mizukage et Hyôsa Hakyo devient le Yondaime Mizukage.

  • An 202 : Assaut de Kiri par un groupe de nuke-nin pour la libération du Collectionneur.

  • An 202 : Watanabe Shiori devient la Godaime Mizukage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

03. Kiri, Village caché de la Brume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Hors role play :: Sujets importants :: Contextes et annexes
Sauter vers: