Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Odyssée Estivale | Chapitre 1 | Solo


Lun 2 Juil 2018 - 12:19

♫♪ MUSICBOX ♪♫
Hitomi Kuroishi - Stories



Aucune occasion de lanterner ne subsiste à l’horizon. Une seule aspiration - aussi claire que le plus pur cristal - s’érige dans les pensées (tumultueuses) de l’adepte du Bushido. La vaillante connaît les réponses aux innombrables dilemmes venant naître dans les aurores de sa psyché (ne désirant que trouver l’eau pouvant apaiser la sécheresse qui se présente sournoisement à elle). Elle déchaîne sa rage que d’acquérir le laissez-passer - tant convoité -, permettant de contempler la rêverie sous sa forme la plus bucolique (paraissant en ce monde irréelle). Le fabuleux concours de Yukata mouillés, édition spéciale, elle ne le manquerait pour rien au monde, quitte à y laisser sa vie afin que d’acquérir le privilège que d’y assister. Tant de melons gorgés de désirs ne pouvaient s’avérer qu’un trésor des plus précieux, suscitant une tentation à laquelle il était bien vain que de tenter d’y résister.

L’odieux, ayant osé voler le tribut revenant -forcément- de droit à la malinoise prédatrice, allait connaître la colère vengeresse de la fine lame assassine. Se faufilant dans les ombres, le rubicond éclat noctiluque de ses iris mordorés scrutent les ténèbres en quête de sa proie. Le zéphyr anime les pas d’une ardente vélocité ne pouvant connaître le moindre repos avant d’accomplir la vengeance qui demande son accomplissement.

*** Je t’ai pas vu aussi motivée depuis que la folle à qui t’as arraché le bras. Ça fait plaisir de te retrouver. ***

" Raaah ! Me parle pas de cette morue ! Je les aurais un jour ! Je les aurais... "

*** C’est cela oui… C’est cela... ***

Sous la voûte céleste - jais nimbé de luminescences -, la course se poursuit en direction de l’antre abritant l’engeance. Une véritable épopée épique, digne des plus grands contes et légendes du Yuukan, commence à faire rage. Parcourant les milles lieux, l’exploratrice arrive près de la tanière où le trésor est gardé par l'égoïste dragon de ces monts et vallées se dessinant dans une troublante oronymie. Profitant du vespéral afin de camoufler sa quintessence dans le paysage d’une nuit d’été pas comme les autres, la Samouraï examine le Sanctuaire de la décadence. Sur la toile pastelle, s’ancre une demeure isolée où carillonne l’incandescence des lumières et des échos d’une fête grandiloquente. Quelle était cette diablerie ? Nébuleux.

*** T’es sûre de ton coup là ? Tu peux toujours oublier et rentrer à Iwagakure. Je le sens pas du tout là. ***

" Oublier ? Une Samouraï ne pardonne jamais ! Il va payer pour l’impudence que d’avoir voulu se garder les petites Iwajines en Yukata pour lui tout seul ! Mais il me faut un plan... "

*** Le gaillard est surnommé Yoru no Kami, habite une demeure isolée de la taille d’un village perché sur une colline, sans compter qu'il possède surement assez de richesses pour se payer une protection digne d’un pays à lui tout seul, et toi tu comptes rentrer là dedans et en ressortir vivante ? ***

" Tu oublies une chose… Je suis divine, tout simplement. "

*** En effet… J’avais oublié ce détail. ***

" Il doit y avoir des centaines d’invités vu le bordel. Passer inaperçu sera un jeu d’enfant. Ku ku ku... "

*** Avec tes haillons et tes armes, c’est sûr… Tu vas passer inaperçue. ***

" J’ai un plan parfait. Par-fait ~ Muhahaha !!! "

Un rire sardonique annonce la malice avec une éclatante eurythmie tenant de la poésie. Une nuit d’été qui ne s'arrêterait pas avant d’avoir offert les fruits les plus inattendus.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1889-god-of-thunder http://www.ascentofshinobi.com/t1900-uzumaki-miyu-monogatari

Jeu 2 Aoû 2018 - 19:17

♫♪ MUSICBOX ♪♫
Hitomi Kuroishi - Stories



Une véritable odyssée se profile peu à peu à l’horizon, naquissant d’une manière pour le moins déconcertante. Il fallait bien avouer que les personnes étant capables de se mettre dans des états pareils s’avéraient rares. A l’origine, il s’agissait d’un caprice concernant une simple place, permettant d’admirer un spectacle comme il devait y en avoir légion dans les entrailles d’Iwajuku lors du fameux festival. Il n'y avait pas mort d’homme et la plupart des malchanceux ne pouvant se targuer d’en avoir une se seraient fait une raison. Cependant, il ne s’agissait pas de n’importe quel badaud, mais d’une fière Samouraï qui ne reculerait jamais face à l’adversité et à la barbarie. Ayant traversé moult contrées inconnues et infernales sans sourciller l’espace d’une seconde, si ce n’est devant une folle refusant ses avances à Murashigure, l’adepte du Bushido avait tendance à ne jamais baisser les bras quant à ce qu’elle désirait. Un honneur singulier, mais digne de la divine personne qu’elle incarnait. Un regard aussi mordoré que l’or ne pouvait être teinté que d’une soif inextinguible qui exultait à l’idée des trésors se cachant à travers l’immensité gargantuesque du Yuukan tout entier.

La situation est épineuse, certes, mais loin d’être aussi inextricable que lorsqu’elle se perdit dans cette forêt maudite pour l’éternité. Quand bien même, nul espoir ne se présentait, elle trouva tout de même une issue dans l’infinité du néant. Miyu n’était aucunement comme la plupart des Samouraï, respectant les voies impénétrables du Bushido de manière bien singulière. Cela faisait d’elle non pas une déviante, mais bel et bien une visionnaire se tirant hors des profondeurs des chimériques prisons abyssales de la sempiternelle atonie du passé immuable. Aucune morosité ne parvenant à l’alourdir de son chemin, l’instinct guidait ses pas, ainsi que sa lame assoiffée.

Bien que vaillante, elle n’en était pas moins espiègle. Après tout, on ne la surnommait pas fourbe à déraison. Un masque intrépide cache parfois un visage teinté de malice. La véhémence éblouit tant qu’elle efface les réelles quintessences sous ce si simple apparat. Regard narquois, sourire malinois.

*** Et ce fameux plan ? Dis-moi tout ! ***

" Comme à chaque fois… On improvise. "

Le ton étant donné, l’assaut de la forteresse pouvait enfin commencer. Tout cela ne pouvait que déboucher sur une affaire rondement menée... Ou peut-être pas...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1889-god-of-thunder http://www.ascentofshinobi.com/t1900-uzumaki-miyu-monogatari

Odyssée Estivale | Chapitre 1 | Solo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: