Soutenez le forum !
1234
Partagez

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko]


[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 13:10
Un retour à Kumo annonçait le retour aux charges de shinobi. Il est vrai que je dois m’occuper de la police de Kumo, que je dois aussi siéger au conseil, mais je dois aussi effectuer des missions. Je dois avouer que j’ai réussi à échapper à cette corvée pendant longtemps, ma dernière mission date déjà d’un moment, je me souviens que c’était avec un jeune Yamanaka et le petit Detzu. On avait dû arrêter un Metaru qui faisait du harcèlement à une jeune employée qui était au courant de chose assez sensible dont le Metaru voulait empêcher l’ébruitement. Manque de chance, il est tombé sur moi, et je lui ai bien cassé la gueule aussi. Mais bref, ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui, le passé appartient au passé, et aujourd’hui j’ai pas mal de chose qui m’attende.


Aujourd’hui, je pars dans Kaminari avec deux jeunes aspirants. J’ai reçu l’ordre de Reiko de participer à des négociations pour acquérir un soutien économique pour la construction d’un port militaire et commercial. Il est vrai que Kaminari est entièrement bordé par la mer, mais Kumo ne dispose d’aucune flotte marine. Kiri et Mizu no Kuni ne se trouve pas si loin que ça, il suffit d’une semaine de trajet en bateau pour se rendre sur les côtes. Et il est possible qu’un jour, on ait besoin de navire pour mener un combat maritime ou transporter des troupes terrestres.


Les négociations, on ne va pas se mentir, ce n’est pas vraiment mon dada. Je préfère mettre un bon coup de pression pour réussir à faire peur et avoir l’avantage. Mais cette fois, je vais devoir utiliser mes dons en diplomatie. Heureusement que je me suis rendu à Iwa en tant qu’ambassadeur, j’ai donc déjà des bases pour les négociations, mais ce n’est pas du tout mon truc.


Je m’étais donc rendu devant l’Arche Grise depuis maintenant plusieurs heures. Je voulais y être tôt, car c’est mon rôle en tant que chef d’équipe. Et oui, je garde mon rôle de chef peu importe la situation. Mon seul supérieur est Reiko qui est maintenant Raikage, et je dois avouer que j’ai peu d’égal dans le village, mis à part les quelques jônins qui se trouvent à Kumo.


J’attendais donc mon équipe composée seulement d’une jeune Genin. Je me demandais pourquoi d’ailleurs une seule personne m’accompagnait. Ce n’était pas une petite mission du style aller chercher un chat dans un arbre ou aider une grand-mère à faire des courses. Faut dire aussi que j’aurais refusé directement de faire une mission de ce genre, je ne suis pas un bleu à qui on peut faire faire n’importe quelle mission.


La fameuse Genin était une Metaru, ce qui m’arrangeait sur le coup. J’ai l’habitude d’en côtoyer tous les jours avec la police, et j’ai une place déjà importante au sein du clan même si je n’en fais pas parti. Je dois ça grâce à mes relations avec notamment Shuuhei et Reiko. J’espère juste ne pas tomber sur un cas assez désespérant, parce que ça se saurait si les Metaru étaient saint d’esprit. La jeune Genin qui m’accompagne s’appelle Yamiko, et c’est tout ce que je sais sur elle. D’habitude, j’ai un minimum d’information sur les personnes qui m’accompagnent en mission, mais pas aujourd’hui. Je ferais avec, et en même temps je n’ai pas trop le choix. J’espère juste qu’elle sera compétente pour la mission à effectuer, sinon je risque d’avoir quelques problèmes pendant et après la mission…


Un cigare dans la bouche, le regard au loin, mon bandeau accroché à la ceinture et mon brassard de policier au bras, j’attendais patiemment l’arrivé de la jeune Genins. J’espère vraiment qu’elle ne va pas prendre trop de temps pour venir, car ça risque de m’énerver un tout petit peu…

_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 23:22
Ton réveil sonne, tu l’éteins mais tu ne te lèves pas, résultat tu es en retard à ta première mission en tant que genin.

« Genin », que tu détestais entendre ce mot. Etre nommée ainsi te donnait l’impression d’être un enfant qui avait tout à apprendre de la vie. Certes, tu avais beaucoup à apprendre au sein de ce Village Caché - c’était d’ailleurs la raison qui t'avais poussé à le rejoindre - mais tu n’étais plus un enfant. Tu avais dix-neuf ans et tu pouvais te venter d’avoir plus d’expérience de la vie que la plupart des jeunes de ton âge. En effet, vivant au sein de la pègre durant ces cinq dernières années, tu avais vu et vécu bien des choses. Des choses que beaucoup n'auraient pas pu supporter. Des choses que ne feraient pas des honnêtes gens. Des choses frauduleuses mais que tu jouissais tant d'accomplir. Des activités illégales que tu devrais désormais mettre de côté au risque de finir en prison ou pire, te faire condamner à mort.

Tu avais de la chance d'être encore en liberté après tout ce que tu avais fait et ce n'était pas le moment de tout gâcher. Pour le bien de ton projet, tu allais devoir freiner tes ardeurs et se plier dorénavant à la loi. Et à Kumo, celle-ci était encore plus stricte que dans le reste de Kaminari. Si tu avais réussi à t'échapper à la justice jusqu'à présent, tu doutais d'avoir autant de chance dans cette ville si étroitement surveillée.

Pour parvenir à ton dessein, tu allais devoir te plier aux règles de l'organisation ninja dont tu faisais partie aujourd'hui. Une structure dont tu n’appréciais guère le système hiérarchique qui bridait trop ta liberté, ni même l’objectif mais que tu l'avais rejoint car tu avais quelque chose à y gagner.

Malgré ton réveil tardif, tu avais pris le temps de prendre une douche alors c’était bien frais et en forme après l’excellente nuit que tu avais passé que tu te précipites, mais pas trop, vers l’Arche Grise. Lieu où tu avais rendez-vous avec le gradé que tu allais accompagné pour ta mission. L'endroit marquait l’entrée du Village Caché et était reconnaissable par une gigantesque arche métallique qui toisait avec une certaine hautaineté tous ceux qui passaient à ses côtés. Un art que tu n'appréciais guère mais qui faisait la fierté de " ton clan " parait-il.

Alors que tu aperçois le prétentieux ornement, tu vois une silhouette masculine patienter à l'ombre de celui-ci. Tu supposes que c'était l'homme qui tu allais accompagner mais tu n'accélères pas les pas tout en sachant pourtant que tu étais en retard. Pour le bien de ton dessein, tu avais décidé de faire des efforts pour te montrer fiable et venir en était déjà un pour toi.

Tu finis par rejoindre l'homme. Tu le dévisages sans gêne puis ton regard se fixe sur son brassard que tu reconnaissais très bien, ayant déjà fait un tour dans la cellule de la police locale. Tu te demandes alors si cette sorcière de Raïkage n'avait pas fait exprès de te faire accompagner par un shinobi policier. Elle espérait sans doute que tu te conduirais correctement ainsi mais c'était mal te connaitre. Ce n'était pas un être capable de te maitriser qui allait freiner tes fougues.


>> Vous voulez mon bandeau pour l'ajouter à votre collection d'ornements vestimentaires ? Demandes-tu sans même lui dire bonjour tout en lui tendant ton insigne du Village Caché des Nuages. Cette couleur ne va pas avec mon teint mais par contre elle vous va à ravir. Je vous conseille t'attacher celui-ci sur votre front.


Tu avais décidé de te conduire correctement même si ce n'était que par mise en scène mais ta véritable personnalité finissait toujours par prendre le dessus.

La Sorcière t'avait affecté à cette mission en compagnie de cet homme sans t'avoir briefé sur ce que vous allez accomplir. Elle ne t'avait même pas communiqué la moindre information sur le gradé que tu allais accompagner. Tu ne connaissais ni son nom, ni son son véritable grade ; tu doutais juste qu'il était fort. Tu pressentais même sa puissance alors qu'il fumait tranquillement son cigare. Tu étais certaine qu'il était capable de te tuer en un seul coup et pourtant tu avais osé le provoquer …

_________________
[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Metaru G. Yamiko le Mer 1 Aoû 2018 - 23:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Sam 7 Juil 2018 - 14:13
Comme je m’en doutais, la jeune Genin était en retard. Cette nouvelle génération de ninja me sort par les trous de nez. Non mais sérieusement, être un shinobi au service de son village, ce n’est pas quelque chose de cool pour se venter devant des amis. Non, c’est une histoire de passion, de sacrifice, d’honneur et de courage. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de ces jeunes pour en arriver là, mais personnellement, si j’étais responsable de l’éducation des aspirants, ils seraient déjà tous partis en mission commando pour faire un bon petit tri sélectif. Bon… je suis peut-être un peu extrémiste là, mais c’est une idée comme une autre après tout.


Après avoir suffisamment patienté, la jeune Metaru arriva enfin. Déjà qu’elle était en retard, elle n’hésita pas une seconde à me dévisager en arrivant. Enfaite, son objectif c’est quoi ? De me rendre fou ? Puis ce n’est sans ajouter qu’elle ne m’adressa même pas un bonjour ou une salutation respectable, de Genin à supérieur. Non, pire, elle se contenta, de m’adresser un pique par rapport à mes insignes de la police que je portais sur mon bras. Je sens déjà que je vais m’amuser avec elle. Qu’est-ce que j’ai fais à Reiko pour qu’elle attribue cette gamine dans mon équipe ?


Je me suis donc tourné vers cette jeune fille qui devait faire la moitié de ma taille. J’ai pris une grande inspiration puis j’ai recraché lentement toute la fumée que je venais d’inspirer avec mon cigare pour lui recracher au visage lentement.


« Si tu perds ton bandeau, tu serais considéré comme déserteur, ça serait dommage de se retrouver en prison avant même de partir en prison non ? Je te conseil donc de bien l’attacher à ta petite tête. Et si jamais il te reprend l’envi de me manquer de respect, je n’hésiterai pas à sévir. C’est compris ? »


Il y a quelque chose qui me chagrine dans l’histoire, c’est que ce soit une Metaru qui ne me connaisse même pas. Ce n’est pas comme si le village était en manque de Metaru au sein de l’effectif ninja. Mais il a fallu que je tombe avec une qui n’avait pas l’air de porter son clan et la police dans son cœur. Espérons au moins qu’elle se débrouille au combat, je n’ai pas vraiment envi de rapporter son cadavre au village.


« Bon, j’espère que tu sais pourquoi tu es là avec moi aujourd’hui. Mais vu que j’ai un léger doute, je vais te rappeler le but de notre mission, ça évitera les questions inutiles de ta part plus tard. Comme tu le sais, Kumo n’a aucun accès direct avec la mer et ne dispose pas de flotte militaire. C’est pourquoi le Raikage nous a chargé de partir à l’est de Matshu. Il y a là-bas une crique qui ferait un endroit parfait pour construire une base navale Kumojin. Le seul problème, c’est que l’endroit est aux mains de la pègre locale, et elle n’est pas vraiment sympathique avec les représentants de Kumo. Il y a aussi une corporation de marchand, mais celle-ci n’hésite jamais à imposer des taxes extrêmes pour Kumo. On a donc pour objectif de négocier avec eux et de trouver un accord permettant à Kumo d’exploiter l’endroit sans être perdant. »


Je n’avais pas l’habitude de faire ce genre de mission. En effet, je suis plutôt quelqu’un qui utilise ses poings que sa tête, mais mon grade et mon rang m’oblige à faire preuve de diplomatie dans certaine situation, ce qui est le cas aujourd’hui. Mais l’idée d’aller négocier avec des gens sans lois ni honneurs me rappel le bon vieux temps quand j’étais encore qu’un simple bandit qui pillait le Yuukan au sein d’une bande bien organisée. Je connais déjà ce genre de loustic, cela ne me devrait pas trop poser de problème. Le seul hic… c’est Yamiko. Je ne la connais pas, et je ne sais pas comment elle réagira face à eux.


« Si tu as des questions, c’est maintenant. Plus tôt on sera parti mieux ce sera, il y a pas mal d’heure de marche avant de rejoindre la crique. »

_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Mar 10 Juil 2018 - 16:26
Tu balayes d’une main la fumée qu’il te souffle au visage, retenant l’envie de lui arracher son satané cigare pour l’écraser sur son faciès. Ce n’était pas la peur qui te retenait mais plutôt parce que tu savais que ça serait une vaine tentative. En effet tu admettais que cet homme était plus fort que toi en plus d’être beaucoup plus grand alors tu pensais ne pas réussir à attraper cette saleté qu’il avait en bouche à moins d’engager une véritable bataille avec tout de même une plausibilité d’échec. Et puis, tu ne tenais pas à compromettre votre mission qui était ta première et que tu considérais donc comme un test sur ta fiabilité. Détail dont tu ne te soucierais pas ordinairement mais pour le bien de ton projet, tu allais devoir faire beaucoup de sacrifices à commencer par refréner tes fougues qui sont souvent sources de tes problèmes.

Il te menace gentiment comme si tu étais un enfant. Il semblait te prendre pour une gamine et cette idée te fait sourire intérieurement alors que des idées malsaines traversent ton esprit dérangé.



>> Hum … Cela ne me dérangerait pas de retourner dans cette cellule si cela me permet de revoir ce garçon … Il était si gentil et mignon…


Tu avais adopté une voix mielleuse très théâtrale tout en affichant une mine pensive comme si tes pensées étaient absorbées par le garçon que tu venais d’énoncer et qui existait bel et bien. Tu l’avais rencontré le jour de ton arrivée à Kumo, lorsque tu avais atterri dans une cellule de la prison locale, mais tu ne l’avais pas trouvé si mignon que cela en réalité tout comme tu n'avais aucune envie de le revoir. Par tes propos tu voulais faire croire que tu t’intéressais aux garçons alors qu’en vérité tu n’avais cure d’eux bien que tu ne fusses pas une vierge effarouchée.

Pendant qu’il t’expose l’ordre de votre mission, tu t’attèles à attacher ton bandeau au niveau de ta ceinture. Tout en l’écoutant avec un semblant de concentration, le mot « Matshu » stoppe un bref instant ton geste puis, tu accordes plus d’attention à la suite. Un léger sourire vient illuminer ton faciès à la fin de l’exposé oral.

Tu te demandais si c’était parce que la Sorcière savait que tu avais fréquenté cette ville portuaire qu’elle t’avait assigné sur cette mission mais en tout cas tu jubilais à l’idée de retrouver le monde de la pègre, ton ancien monde. Tu savais que tu allais devoir te retenir, que tu ne devrais pas faire n’importe quoi pour le bien de ton dessein mais tu espérais pouvoir t’amuser un peu. Tu redoutais juste une chose : de devoir croiser cet homme qui avait détruit ton univers. Celui qui t’avait poussé à fuir après avoir trahi sa propre organisation dont tu avais fait partie.




>> Alors qu’est-ce qu’on attend !?


Aussitôt tu avances, devançant le gradé dont tu ignorais toujours le nom. Se rendant compte de ce fait, tu t’arrêtes pour faire des pas en arrière jusqu’à son niveau. Tu lèves la tête pour le fixer.



>> C’est quoi ton nom Monsieur le policier ? Moi, c’est Yamiche.



En réalité tu n’avais cure de son identité mais, pour le bien de votre mission, tu pensais qu’il valait mieux que tu t’entendes avec cet homme alors tu essayais de te montrer communicative sans te rendres compte qu’en réalité tu révélais plutôt à quel point tu étais étrange …

_________________
[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Mer 8 Aoû 2018 - 17:44

J’avais comme cette incroyable impression que cette mission m’apporterait plus de soucis que de gloire. J’aurais dû y aller tout seul, pas besoin qu’un genin traîne dans mes jambes, surtout quand ce fameux genin est une Metaru dont le comportement mériterait qu’on s’y attarde… mais étant donné que je ne suis pas assistance sociale pour m’occuper de cette jeune fille, ni Raikage pour changer la composition de la mission, je devais faire avec, et je n’attendais déjà qu’une chose : être de retour à Kumo et d’avoir fini cette mission.

« Tu n’as qu’un mot à dire et je t’envois en prison pour aller voir ce … garçon dont tu parles et qui a l’air de te faire pas mal d’effet. »

Alors que j’avais exprimé le fait que nous devions partir le plus tôt possible pour ne pas prendre de retard mais qu’il était possible pour elle de me poser des questions concernant la mission avant de partir, celle-ci décida tout simplement de commencer à marcher. Je ne savais pas ce que je devais penser d’elle… il n’est pas question d’aller passer quelques jours au bord de mer, mais bien de traiter avec des brigands sans scrupule et des marchands prêts à vendre leurs mères pour de l’argent. Enfin bon, ça ne me dérange pas plus que ça, elle n’avait aucune question, je l’avais prévenu et maintenant, il est temps de partir.

Mais la jeune Metaru fit marche arrière et me regarda d’un air hébété. Qu’est-ce qu’il y a encore ? Son petit cerveau à comprit qu’il était encore temps de me poser une question par rapport à la mission ? Si seulement… elle me demanda comment je me nommais. Bon, c’est toujours mieux que rien, elle aurait très bien me reparler du fameux garçon qu’elle avait croisé dans une cellule. Mais étant donné qu’elle partait en mission, la moindre des choses, c’est de se renseigner au minimum sur l’identité du chef d’équipe.

« Ce n’est pas Monsieur le policier, mais Monsieur le Taicho, chef de la police. Mais pour toi, ça sera seulement Daisuke. »

Elle en profita pour se présenter, sous un pseudonyme ou un surnom qui était Yamiche. Bien-sûr, je savais très bien qu’elle s’appelait Yamiko, car contrairement à elle, je sais me renseigner. En tout cas à première vue… j’ai pas mal de doute sur la santé mentale de cette jeune Metaru, et je dis ça pour en avoir croisé un paquet dans ma vie. Elle n’a pas l’air de se comporter comme ses semblables. J’en apprendrais peut-être un peu plus sur elle au fil de la mission. Maintenant que j’avais répondu à sa seule question, il était temps de partir pour rejoindre Matshu.

« Normalement le chemin que nous allons emprunter est sans danger, mais reste quand même sur tes gardes, tu es en mission pour Kumo après tout. »

***

Cela faisait maintenant plusieurs heures que nous marchions, Yamiko et moi. Nous avions franchi les montagnes de Kaminari, et maintenant il ne nous restait plus longtemps avant d’apercevoir au loin Matshu, petit village côtier qui nous servira de base pour la mission. Une des premières choses que j’ai remarqué en franchissant les montagnes était que le climat ainsi que la température était différente qu’à Kumo. Le village caché des nuages se situe au cœur des montagnes de la région, le temps est plus maussade, tandis qu’une fois passé l’autre versant de la montagne, le temps était beaucoup plus clément, la température était plus élevée et la nature était beaucoup plus abondante. Nous nous trouvions maintenant dans une forêt luxuriante qui une fois franchis menait directement à Matshu.

Spoiler:
 

_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Mer 22 Aoû 2018 - 11:30
Celui que tu devais accompagner pour ta première mission en tant que genin du Village Caché des Nuages se révélait n'être pas uniquement un shinobi policier mais le chef de la police locale. Chose qui devrait refreiner l'ardeur de la mauvaise graine que tu étais mais cela produisait l'effet contraire chez toi. En effet, savoir que cet homme était sans doute l'être qui trônait en haut de la hiérarchie de ceux qui faisaient respecter la loie dans Kumo te donnait encore plus envie de te montrer insolente envers lui. Mais, prenant sur toi, tu t'abstiens de le chercher. Non par peur de la punition qu'il pourrait t'infliger à cause de ton insolence mais parce que tu jugeais tout simplement que ce n'était pas le moment opportun pour le provoquer. Et puis, tu ne tenais toujours pas à compromettre ton dessein qui te tenait tant à cœur mais qu'un mauvais pas de trop de ta part pourrait anéantir à jamais.



>> Comme il vous plaira, Monsieur le Taicho, chef de la police.


Un sourire vient accompagner tes mots puis tu reprends aussitôt le chemin, le devançant de nouveau.

Tu avais bien entendu qu'il t'avait gentiment invité à l'appeler par son prénom mais tu ne désirais pas lui faire ce plaisir. Et puis, tu n'accordais ce privilège qu'à ceux que tu jugeais le mériter, c'est-à-dire aux personnes que tu considérais être assez proches de toi et ce n'était pas le cas de cet homme que rencontrais pour la première fois de ta vie. Peut-être qu'au retour de votre mission, tu l'appelleras par son petit prénom mais pas pour l'heure, il sera "Monsieur le Taicho, chef de la police". Enfin, si tu parvenais à le dire assez souvent sans te lasser vu la longueur du surnom.

***

La rude marche en direction de Matshu finit par te faire passer derrière Monsieur le Taicho, chef de la police. Tu étais une fille plutôt endurante mais votre différence de taille t'obligeait à accélérer les pas pour ne pas te faire distancer par le géant car un pas pour lui était deux pour toi. C'est donc légèrement essoufflée que tu contemples la petite ville qui se profilait à l'horizon alors que vous avancez dans la forêt qui bordait celle-ci. Cette vue te donne des ailes qui te propulsent au niveau du colosse. Tu marches alors à ses côtés sans quitter du regard le lieu où tu avais passé ton adolescence ; l'endroit où tu avais fait tes quatre cents coups.

Malgré la crainte de croiser cette personne qui en avait après ta vie, cet être qui t'avait poussé à fuir Matshu, dans ton regard dansait pourtant une lueur de félicité. Tu étais contente de retourner ici malgré tout et ta joie était telle que tu ne peux te retenir de chantonner, oubliant la présence à tes côtés. Chose qui ne t'était pas arrivée depuis si longtemps …

_________________
[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko] Empty
Jeu 30 Aoû 2018 - 15:05
Récemment, les cas d’attaques et de détroussements sur les sentiers de Kaminari étaient faibles. Les quelques ennuis qui se sont déclarés étaient des cas vraisemblablement isolés et sans conséquence majeure. Ainsi, la route fut calme, d’autant plus que Kumo était suffisamment proche de Matshu pour lui fournir, directement et indirectement, une certaine sécurité par rapport à d’autres régions plus reculés tel que Datsu. Vous aviez pu localisé, lors de votre passage en forêt, quelques bruits à mesure que vous vous rapprochiez de Matshu, mais à première vue, cela n’avait été que des animaux sauvages.

Sur votre chemin se présentait un lac plutôt imposant où des pêcheurs venant de Matshu se présentaient déjà en petit nombre. Au sud de ce lac se trouvait la Crique dont était question la mission tandis qu’en face de vous, après l’étendu aquatique, se présentait Matshu, un petit village lié indirectement à Humy et porté sur la pêche. La vie y était plutôt active. En effet, c’était dans cette région que se tenait la majorité du commerce maritime et les eaux du village accueillait entre autres des marchands itinérants, des commerçants en tout genre et quelques organisations et autres consortiums.

Il y avait constamment des hommes sous le commandement de Daisuke qui surveillaient les ruelles de Matshu, prévenant à la fois la pègre locale, qui, malgré un faible taux d’activité criminelle, était particulièrement connue pour la mainmise qu’elle parvenait à posséder sur certaines activités commerciales. De plus, depuis peu, les citoyens commencent à apprécier davantage ces soi-disant ‘’alliés du peuple’’ plutôt que les institutions officielles et nationales.

Un homme portant un chapeau de pêcheur et quelques longs cordages autour de lui vous fixait intensément et avec dédain. Il soupirait, remettait ses lunettes en place et se décida à vous adresser la parole avec un large sourire.

- M’sieur dame les ninjas de Kumo. Ouais, j’le vois à vos bandeaux. Qu’est-c’que j’peux faire pour vous ? J’connais bien le coin et vous s’riez pas l’premier à m’demander d’l’aide. J’vous montre la direction des auberges ? des transports ? des restaurants ? des musées ? – piège, on en a pas ! Bffwahaha. J’me tue nadediou. Z'êtes qui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[A/Officielle/Kumo] Négociations complexes [Yamiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: