Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

Chroniques d'un géniteur bâtard et de sa progéniture ▬ Gattsu

Aller à la page : Précédent  1, 2

Ven 14 Juil 2017 - 2:27
~ Disparu...

Le silence s'installe dans la pièce à l'ambiance sinistre et quasi morbide. Une chose imprévue que tu n'avais pas prévue à ton arrivée et dont tu regrettes désormais : comment as-tu pu passer à coté d'un détail aussi gros que celui-ci ? Une porte à moitié ouverte, une aura d'effroi s'en échappant, tu t'en veux presque de ne pas avoir songé une seconde à ce qui pouvait se passer.

~ Kasanagi, je crois que ta mère a disparu.

Tes dents s'entre-choquent tandis que ton poing se serre jusqu'au sang coulant au travers de tes bandelettes. Tu ressors de cette chambre, t'extirpant hargneusement jusqu'à l'extérieur de cette bâtisse et pourtant malgré ta détermination tu sembles perdu dans tes sentiments et tes agissements, mais tu te dois de garder la tête froide.

Tu te retournes vers ta progéniture, t'approchant de lui. Il est temps qu'il grandisse, il est temps qu'il goûte à la dure réalité de la vie et à ses imprévus. Il se doit d'être prêt : tu n'as que lui pour t'aider à la retrouver te faisant une promesse que tu te dois de tenir désormais : ne plus jamais la laisser.

~ On part à la recherche de ta mère, cesse de pleurer j'ai besoin que tu gardes la tête froide pour cela... j'ai besoin que tu deviennes un homme.

Il est temps de partir à l'enquête et de mener l'un des combats les plus importants de ta vie : réunifier ta famille et retrouver celle que tu as autrefois perdu, chose que tu ne comptes pas réitérer.

_________________
Shiori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t183-gattsu-achevee

Dim 16 Juil 2017 - 19:45


...

Des images, des flashs, des visions de ma mère meurtrie sur le sol, baignant dans son sang, voilà de quoi était rempli mon cerveau en ce moment même. Mon sang était en ébullition, la transe s'insinuait lentement dans mes veines me faisant perdre mon calme afin de laisser place à une rage de feu. L'image mentale de ma mère s'effaçait lentement, laissant place aux silhouettes floutées de nos hypothétiques ennemis. Le tonnerre se fit entendre au moment où mes poings vinrent fracassé le bois de notre planché. Les larmes se mêlèrent à mes mugissements de haine.

Du calme ? Tu veux que je reste calme ? Un regard noir s’abattait sur l'homme de métal. Qui était-il pour me demander ça ? Et où avait-il était tout d'abord pour laisser un tel drame se produire ? Cet enfoiré, la disparition de ma mère était en partie de sa faute, et il paierait pour cela plus tard.
« Ferme ta gueule Gattsu. »
D'un pas hargneux je me dirigeais vers ma chambre avant de ressortir équipé, Hiramekarei sur le dos. Quoi que je sois devenu - quoi que je sois appelé à devenir dans ce monde - il n'existe aucun futur où ma mère n'est pas présente. Plongeant une dernière fois mon regard dans le sien, j'exprimais mon commandement à son égard.
« Fais ce que tu as à faire, je vais récupérer ma mère, et je sais déjà où chercher. »
La menace de sa disparation n'était pas un fait dont j'étais complétement étranger. Les membres de notre foutu clan nous avaient déjà à maintes reprises avertis des tentatives d'exécution ou d’enlèvement à l'égard des personnes maîtrisant le Hyôton. C'est à partir du jour où elle apprit que je n'avais pas hérité de ce Kekkai qu'elle prit la liberté de se détacher complétement de la famille, et donc, de leur protection. L'ennemi était donc connu, ce n'était pas qu'une simple chasse aveugle. Le limier de la colère allait à présent les traquer et s'abattre sur eux, j'allais leur faire comprendre une grande différence entre nous, c'est que je n'avais pas besoin de maîtriser une quelconque habilité héréditaire pour leur faire regretter leur acte et les saigner.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t327-kirigakure-no-kasanagi#1333 http://www.ascentofshinobi.com/t640-equipe-04-serpent-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t454-kirigakure-no-kasanagi

Jeu 20 Juil 2017 - 10:52
Une journée très animée par l'envie de tout brûler, de tout casser, de tout tuer. De faire effondrer toutes ces choses environnantes : vie, matériel, immatériel. Je n'ai qu'une seule envie : celle d'absolument tout détruire jusqu'à la moindre particule, la moindre cendre, la moindre parcelle. Toi, Kasanagi, tu t'énerves, tu t'égares, tu me prends pour responsable ; mais sache que moi je préfère garder cette haine pour le moment où je retrouverais les coupables.

Ferme ta gueule ? Ora, ora. Qui tu es pour me parler sur ce ton petit con ? Ne t'ai-je pas déjà assez démontré que tu n'es pas encore en âge de faire le grand auprès de moi ? Auprès de quiconque d'ailleurs. Tu n'es encore qu'un débutant, un vermisseau que je pourrais boire à la paille tel un cocktail sirotée en plein été sous les ombres des cocotiers sur une île paradisiaque... bien que la situation s'en éloigne.

J'aurai bien eu envie de laisser ma colère s'échapper et te faire fermer ta gueule pour que je puisse réfléchir, mais soit. Je vais passer outre et je vais te laisser faire à ta guise. Tu sais où chercher ? Montre-moi, éloigne-toi dans la pensée que tu sois seul, je te suivrais de loin : tu as intérêt à ne pas me décevoir, si je vois que tu me fais perdre mon temps, je passerai aux choses sérieuses, quitte à mettre tout ce patelin à feu et à sang.

Je marche dans tes pas, me faufilant dans ton ombre, suivant ta présence. Je ne suis pas le plus doué en ce qui concerne les filatures, mais entouré de ma cape noire, je me faufile au travers des ombres, là où je me sens à l'écart de tout regard. Je te vois. Je te surveille. Qu'en est-il de ton côté ?

_________________
Shiori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t183-gattsu-achevee

Jeu 20 Juil 2017 - 22:52


...

Je pourrais être calme.
Je pourrais être sérieux.
Tu sais que je pourrais être comme toi.
Tu es seulement dans mon chemin.

Tu penses que tu es là pour me guider.
Tu es seulement dans mon chemin.

Tu n'es pas l'homme que je découvrais au travers des contes de ma mère. Tu n'es pas ce berserk, cet chose qui laissait présager une bête, un monstre, dans son sillage. Non, tu n'es pas cet légende et je m'en rendais compte. Tu n'es qu'un ninja caduc qui se complait dans la continence d'une réputation passée.

...

Le pas était véloce et endiablé. La pie de la brume furetait dans les ruelles quasi-vides de ce village à l'orée de Kirigakure. Kasanagi était en chasse. L'objet de son affût était un homme connu par tous les locaux : Un mendiant répondant au titre de Kento l'indigent.

Un virage, un demi-tour et une ruelle plus loin et Kasanagi pouvait à présent apercevoir l'homme qui se terrait sous une lanterne produisant un éclat fatigué et terne.

Son aumônière contenait toujours quelques piécettes, mais contrairement à l'accoutumance, sa bourse, qu'il camouflait derrière ses haillons déchirés, était bien fournie et bourdonnait le doux son métallique du gain malhonnête.

Le regard éclairé par le reflet de la lune de Kento croisait alors celui de Kasanagi. Il était certainement au courant que l'enfant voudrait retrouver sa mère et qu'il irait chercher réponse vers lui, et le fait de me voir seul dessinait sur son visage un sourire nerveux. Il n'était pas un guerrier dans l'âme ni un combattant connu pour ses faits de guerre, mais il restait tout de même un vétéran ayant survécu aux combats d'antan et ses réactions n'avaient pas faiblis. Récupérant un gourdin qu'il laissait trainer ici là, il se désistait de voir Kasanagi comme l'enfant qu'il appréciait croiser et entreprit une tentative d'attaque non léthale afin de l'assommer, usant des forces et des aptitudes qu'il lui restait. Mais son attaque ne fit pas mouche. Le coup de l'indigent fut bloqué par la paume de l'enfant et c'est sur ses yeux écarquillés que Kasanagi pouvait reconnaître le sentiment de surprise, d'incompréhension.
« Oui, à présent j'ai des muscles, vieille buse. » exclamait-il avant de le repousser.
La jeune pie était à présent témoin de la crainte, de l'effroi du vieil homme. Acculé dans l'impasse où il s'était lui-même terrer, il comprenait lentement mais sûrement que rien ne le séparerait à présent d'un enfant-soldat entraîné et immature qui venait de perdre sa mère-divinité.

Se rapprochant vers lui, Kasanagi, sentait la haine montait à grand coup de battements cardiaques irréguliers. Le jeune adolescent avait chaud et sa vision se déchirait à mesure de chaque pas. Ses mains tremblantes s'apposèrent lentement sur la garde d'Hirame tandis qu'il s'exprimait d'un train sonore frappant :
« Ma mère ! Où.. »
Ne finissant pas sa phrase, la jeune pie fut alors victime de flashs, de visions rapides et brusques où il apercevait une nouvelle fois sa mère meurtrie, allongée devant des silhouettes de démons dont l'un d'eux reprenait les traits de Kento l'indigent. Pris d'un coup de sang, il en oublia pourquoi il était venu et c'est sous l'impulsion de la colère et de ses muscles crispés qu'il dégainait ses lames-jumelles dans l'optique de scinder en deux celui qui portait à ses yeux la source de tous ses maux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t327-kirigakure-no-kasanagi#1333 http://www.ascentofshinobi.com/t640-equipe-04-serpent-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t454-kirigakure-no-kasanagi

Chroniques d'un géniteur bâtard et de sa progéniture ▬ Gattsu

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: