Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Sales bêtes
Aujourd'hui à 14:24 par Kamikage Miyake

» Recherche d'informations [PV Nobuatsu Saji]
Aujourd'hui à 14:23 par Yasei Akane

» 05. Questions des invités
Aujourd'hui à 14:11 par Garyôsen Ryôga

» 04. Questions diverses
Aujourd'hui à 14:03 par Garyôsen Ryôga

» The Wingman [PV Yuki Kuzan]
Aujourd'hui à 14:03 par Nobuatsu Saji

» Troisième mi-temps / Pv Umeka.
Aujourd'hui à 13:46 par Hyûga Kami

» Études & Perspectives
Aujourd'hui à 13:45 par Akane Ito

» [Théories] Qu'est-ce WASURE-PI ?
Aujourd'hui à 13:39 par Konran Tenzin

» 03. Questions sur le système de combat
Aujourd'hui à 13:26 par Garyôsen Ryôga

Partagez | 

Bref retour ; Ft Reiko


Jeu 12 Juil 2018 - 10:36
- « NIDAIME-SAMA ! »

- « QUELLE JOIE DE VOUS REVOIR ! »


Dire que je n’étais pas touché par les attentions de tous ceux que je croisais sur mon chemin depuis que j’avais passé l’arche serait un mensonge. Pourtant, j’étais quelque peu gêné par ces manifestations de joie et par ces regards quasiment admiratifs ; d’autant plus que je ne rentrais pas au bercail pour les bonnes raisons. Il n’y avait qu’à voir la grosse bière que je tenais sur mon épaule pour le comprendre. Qui plus est, tous devaient être maintenant au courant pour la perte de mon kinton ce qui n’était pas forcément pour me faire plaisir. Un bref retour qui ne se faisait pas sous les meilleurs auspices qui soient. De quoi meurtrir mon cœur dans un sens, en vérité.

J’aurai pu me rendre directement chez le kage, mais un détour s’imposait auparavant. Non pas à la morgue de Kumo ou même chez les Metaru, mais bel et bien chez les parents du cadavre que je rapportais malgré moi. La meurtre d’une personne ne m’avait jamais paru aussi désagréable. Le génocide que j’avais perpétré à Hi ne m’avait même pas tiré le moindre remord et c’est dire. Shôran n’était pas forcément le kumojin de mon cœur, mais j’avais su l’apprécier à sa juste valeur. Il était un garçon fort, brave et droit jusqu’à ce que mes actions pour le bien du plus grand nombre viennent à le bouleverser pour le pire. Et malgré mes supplications, arriva ce qui devait arriver…

Une fois chez ses parents, je présentai mes condoléances sans fioritures. Sa mère fondit bien évidemment en larmes tandis que son père qui la tenait dans ses bras tentait de faire bonne figure. Cette image resserra mon cœur, mais je n’avais pas eu le choix. Pour la sécurité de kumo, j’avais fait le devoir de tout kumojin. S’ils ne me le firent pas comprendre ouvertement, ses parents nourrirent une certaine aversion pour ma personne sur le moment. Le meurtre de leur unique enfant découlait peut-être d’une logique implacable, mais un homicide restait un homicide peu importe comment on tournait la chose. C’était un fait compréhensible ce pourquoi je les laissai seuls très rapidement.

Avec ce qui restait de son corps, ils pourraient effectuer un enterrement digne du shinobi qu’il avait été.

Ce n’est qu’après cette visite obligatoire que je pris la direction de l’assemblée. C’était d’ailleurs la première fois que je m’y rendais depuis que j’avais démissionné de mon poste. Ceci dit, il me fallut un moment pour arriver à bon port étant donné que je dus répondre aux salutations d’un bon nombre de personnes sur mon chemin, encore. Une fois dans les couloirs de l’auguste assemblée, je pu enfin souffler avant de me prendre un café comme remontant. Ce n’est qu’une fois le breuvage en main que je montai jusqu’au bureau de la jeune femme. J’aurai pu rentrer sans frapper ou même sans me faire annoncer, mais je préférai faire les choses dans les règles en laissant sa secrétaire m’annoncer.

En attendant, j’étais allé m’asseoir sur un banc, pas loin, entrain de siroter tranquillement mon café, l’air paisible.

En apparence seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Bref retour ; Ft Reiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée
Sauter vers: