Soutenez le forum !
1234
Partagez

The princess among us[pv yume]

Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

The princess among us[pv yume] Empty
Dim 15 Juil 2018 - 1:40

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Un souffle de vent traversa l'encadrure d'une fenêtre, s'engouffra dans le couloir et me rafraîchis la nuque en caressant tout mon corps. Ce qu'il faisais chaud a l’intérieur de l’académie et je ne parle pas de chaleur qui faisais dehors; C'était tout bonnement intenable...Heureusement que j'avais eu l'autorisation du directeur de jeter un œil a ces livres. Il m'a bien renseigné je devrais peut être lui renvoyer la balle un jour. En effet je ne ne pensais, sur l'instant, a commencer a travailler tout de suite a la réalisation d'un plan du monde shinobi retraçant les mouvements aperçus des différentes créatures imposantes qui faisaient la loi sur la terre.
Je me doutais de la difficulté de la tache mais comme dirais Takumi-sempai "N'attendez pas que l'aventure vous tombe toute cuite dans la bouche cherchez et provoquez le destin."J'allais provoquer le destin en effet et j’espérais en bien. J'avais très peur de mes actions. Que se passerais t'il si il n'y avais aucun moyen de comprendre ces créatures ? Aucun moyen de les canaliser ?Si tout était vrai a leur sujet ? Comment nous shinobis pourrions nous vivre dans la peur qu'un jour une de ces créatures se rapproche un peu trop de iwa et prenne un malin plaisir a la dévaster ?
Je saisissais la première pile du livre concernant les catastrophes météorologique des 50 dernières années . Puis des livre plus anciens encore traitant du même sujet . Un récit sur les créature fantastique du monde shinobi. Un rouleau parlant des kuchioze les plus rares.Un plan du monde shinobi et un plan de son relief. Tout était prêt, il était plus que temps de se mettre au travail.

J'ouvrais enfin les volumes épais qui s'entassais en prenant la poussière sur les étagères du fond.Bon commençons...Alors 156 ...Grande tornade...Beaucoup de pertes...non loin de Kumo....165 village de Hi détruit ainsi que beaucoup d'hectares de forets couché suite a des bourrasques de vent gigantesques....Ensuite 166 Kaze tempête de sable étrangement violente...
Un bruit attira mon attention. Surpris je tirais un kunai de ma poche avant d'activer mon byakugan immédiatement :

-Qui est la ? fis je d'une voix déterminée

Je pensais être seul ici qui pouvait bien être ici? Des cambrioleurs ? Des kirijins ? Des bandits ? Ou simplement des élèves?
Mon byakugan scrutais chaque recoin et je vis une silhouette et des flux de chakras . Il y avais bien quelqu'un.Je n’étais pas le seul a vouloir apprendre donc...Mais de qui pouvait t'il bien s'agir ?Je ne reconnaissais ni la démarche ni l'allure de la personne . Moi qui voulait étudier c’était rappé.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuren Yume
Byakuren Yume

The princess among us[pv yume] Empty
Sam 29 Sep 2018 - 19:08
The princess among us
Ft Hyuga Hayate

Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow.


Premier jour de liberté. Hanae avait préparé tout l’attirail qui allait te protéger des regards intensifs. Ton masque trônait au-dessus d’habits inhabituels ; un accoutrement shinobi. Enfin, tu abandonnais les soieries et les tissages de noblesse pour t’adonner aux plaisirs plus simples : Une vie d’aspirant militaire. Tu n’avais plus de titre, juste un visage caché derrière un bijou boisé. Le corps enveloppé dans une des tenues les plus répandues au village. Il ne manquait plus qu’une chose. Le symbole même de ton engagement, un bandeau ninja.

C’était l’objet de ta visite soudaine à l’Académie Hashira ; Elle était la source de tout apprentissage et probablement la plus à même de t’aider à monter graduellement les échelons. Aujourd’hui apprentie, demain Genin ? Un but discret, sans grande ampleur aux yeux des plus avancés, mais pour toi, c’était le signe même d’une nouvelle vie.

La gosse qu’on avait laissé respirer de nouveau. Celle qui croisait enfin sans hésitation la statue dressée à son effigie, l’ignorant comme une propagande reniée. Tu regarderas cette imitation avec fierté le jour où tu l’auras vraiment méritée en tant que shinobi d’élite, et non pas en vulgaire objet de puissance politique.

L’accueil est vaste mais organisé. Tu ne peine pas à trouver quelqu’un pour répondre à tes requêtes. Une fille élancée, probablement gradée et enseignante, avait cerné ton errance et s’était introduite avec délicatesse :

- Est-ce que je peux vous renseigner ?
- Oui.. Je souhaiterais….

Ton cœur s’accélère, l’adrénaline d’un renouveau s’empare de ton corps tout entier. Ton hôte se penche, curieuse.

- … M’inscrire à l’Académie !

Un large sourire redécore son visage. Le genre de sourire qui montre qu’elle était habituée à ce genre d’entrain, mais qu’elle ne s’en lassait pas pour autant. Si elle devait probablement avoir ton âge, elle dégageait une aura bien plus significative et imposante ; comme quelqu’un d’expérimenté.

- Par ici alors

Sa voix amusée te guide jusqu’une salle croulant déjà sous les dossiers. Elle en saisit un en évitant la chute de la pyramide sur lequel il trônait et te le tend de moitié.

- Je dois d’abord confirmer votre identité, si vous pouviez enlever votre masque, puis remplir cette feuille..

Ton bras se fige à mi-chemin. Tu avais prévu ce genre de remarque mais ne pouvait prédire les réactions que cela entraînerait. Ton buste se tourne brièvement pour scruter les attentions aux alentours. Personne. La pièce est isolée et vos silhouettes s’y fondent discrètement. Parfait.

Ton masque glisse sous tes doigts, présentant alors un visage qui ne manqua pas de surprendre la jeune gradée. Ses joues se peignent de blanc puis de rose. Elle ne s’excuse pas car elle n’a aucune raison de le faire, mais ses gestes se déconstruisent.

- J’ignorais que…
- Tout est en règle, vous n’aurez aucun problème, mais j’aimerai quand même garder… Une certaine discrétion
- Oui oui oui je vois ! Je peux remplir le dossier pour vous si vous..
- Non, je le ferai moi-même.

L’encre s’écoule aussitôt que ta voix l’annonce : Les critères sont plutôt simples. Si l’identité est confirmée, le reste n’est que le fruit de la motivation. Le premier facteur t’avait bloquée jusqu’ici, le deuxième était celui qui t’avait fait transgresser toutes les règles de bienséance. Une empreinte, une signature, même un cachet royal s’il le fallait. Il n’y avait plus de retour en arrière possible.

- B..Bien tout est en ordre… Bienvenue à l’Académie ?
- Merci.

Cette ironie te fait sourire sous le masque que tu venais de remettre en place. Rire sans le montrer, quelle délivrance. Tu quittes la salle comme une révolutionnaire qui venait de semer les graines de la discorde. La gradée en reste bouchée bée et te regarde disparaître à l’angle du premier escalier. Tu savais déjà où aller.

►►►

La bibliothèque fait honneur à la bâtisse qui l’héberge. Sans limites visibles si ce n’est les toits ; les étagères trouvent leurs sommets à plusieurs mètres de hauteur, multipliant les livres par milliers. Un véritable labyrinthe culturel : Une source d’information du village le plus compétitif en termes d’imports exports. Œuvres internes, récits d’ailleurs, théories, synthèses. Il te faudrait rassembler le maximum d’information sur les porteurs du cristal, connaître leurs origines, leurs fondements.

Les livres s’entassent sur tes bras, créant une pile qui te forçait à un équilibre mesuré. Tu avançais sereinement le long des allées désertée avant qu’une voix s’élève et te surprenne. Dans un sursaut, les livres vacillent. Tu en rattrapes certains, d’autres non (les joies de n’être qu’une incapable bercée de noblesse).

Le bruit du fracas annonce très clairement ta position, alors que tu cherchais avec curiosité l’origine de l’interpellation. C’est en penchant la tête que tu aperçois au travers d’une rangée de livres le jeune garçon aux aguets.

Il portait un kunaï et ses yeux brillaient d’un éclat qui n’était pas inconnu au village ; Un Hyuga. Son attitude sur la défensive te pousse à rester distante ; il semblait bien tendu pour quelqu’un qui se consacrait à ses études.

- Ce… n’est que moi.

Ton buste reste penché, dissimulé derrière les livres sauf au niveau du masque que le garçon ne devrait pas tarder à repérer.

- Si tu pouvais ranger ton kunaï…

Tu gardes tes sermons pour toi, une princesse aurait fait la morale, une simple étudiante ne pouvait que se permettre d’en faire la demande sans trop d’ego.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc http://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

The princess among us[pv yume] Empty
Jeu 4 Oct 2018 - 14:06
- Ce… n’est que moi. - Si tu pouvais ranger ton kunaï…

Une jeune femme, ninja au vu de son accoutrement et portant un masque des plus mystérieux se présenta face a moi. Quand je vis qu'elle n'avais pour arme qu'une pile de bouquin je rangeais prestement mon kunai avant de m'incliner quelques peu rouge de confusion.

-Je suis désolé.Vraiment désolé je n'aurais jamais du réagir comme ça.

Je m’avançais vers elle pour lui prendre la pile de bouquin des main et de la poser a sa place sur la table en bois couverte de carte sur son coté.

-Voila, fis je en m'époussetant les mains après avoir déposé les livres,ce n'est pas grand chose je le sais bien mais ça rachètera peut être la manière dont je t'ai accueilli.Je me présente, Hayate Hyuga, genin si je peux faire la moindre chose pour toi n’hésite pas. Cette bibliothèque est bien assez grande pour deux.

J’agrémentais la fin de ma phrase avec un petit sourire avant de me retourner. Mon visage se ferma et se concentra a nouveau sur ce qui hantait mes jours et mes nuits depuis un moment.La mort de Yoshitsune n'avais rien arrangé . Peut être que je me réfugiais dans le travail ? Qui sait . Cette quête était ma quête. Et s’il y avais un moyen de devenir plus puissant en la réalisant ou tout simplement de vivre une belle aventure il ne fallait pas que je lâche.S'il voulaient du concret, des preuves de ce que j'avançais le moindre petit indice, la moindre petite phrase ou événement bizarre au cours de ces 100 dernières années j'allais la trouver même si je devais passer cette bibliothèque au peigne fin.

Revenir en haut Aller en bas
Byakuren Yume
Byakuren Yume

The princess among us[pv yume] Empty
Sam 13 Oct 2018 - 10:48
The princess among us
Ft Hyuga Hayate

Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow.

La toile qui recouvre tes épaules se hausse en concordance avec le mouvement de tes épaules. Le jeune Genin semblait confus et s’était excusé de sa réaction, quelque peu excessive. Bien que surprise, c’était quelque chose que tu pouvais comprendre ; le village entier était marqué par la peine et les regrets. Trop de visages habitués à trôner s’étaient envolés, consumés par les flammes des ardeurs extérieures.

Le Yuukan était troublé, depuis ses plus hauts commandants jusqu’au simple Genin retranché dans sa bibliothèque. Plus réactif que toi, il se penche le premier pour t’aider à ramasser les livres tombés. Tes bras stabilisent la pile sans réels efforts, mais ton visage se penche pour remercier le jeune Hyuga.

- Je suis… Kurotori Iki, enchantée

Un moment d’hésitation précède ton nom. Il n’est pas faux, il est juste nouveau, comme une silhouette qu’on façonne : Tu construisais aujourd’hui ton histoire du lendemain. Un personnage sans visage, sans marque particulière, Iki, celui qui se fond dans la masse et apprend en discrétion. Loin des grandeurs de Yume la noble, loin de son trône féodal.

Tu haïssais les regards inquisiteurs, et, craintive de celui d’un pupille pâle, tu détournes le visage, feignant un intérêt soudain à la lecture de celui-ci. Prête à tout pour que son attention retourne à ses consultations, tu poses tes dossiers sur la même table afin de libérer une main qui pointera du doigt les écrits.

- Des recherches sur les mystères du Yuukan ?

Sourire interne, certains secrets étaient meilleurs à rester cachés. Les choses inexplicables rendaient les gens trop curieux, parfois fous. La soif de connaissance : Une arme à double tranchant. De quel côté se trouvait ton nouvel acolyte ? Les récits, parfois narrés, parfois historiques, faisaient de bons romans ; leur adrénaline pouvait se transmettre par la plus banale maîtrise littéraire. D’autres étaient pièges, car ils aspiraient vers la conquête interne, le désir ardent d’être en possession personnellement de la vérité.

Le visage grave du Genin montrait qu’il n’avait pas encore décidé de son penchant. Il était soit le résidu d’un historique personnel, soit l’introduction à un acharnement poussif de résolutions d’énigmes.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc http://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc

The princess among us[pv yume]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: