Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Yo-yo Tsuri ᵜᴥ Hayate


Ven 20 Juil 2018 - 22:38
Yo-yo Tsuri
Ce prendre aux jeux de ce festival, il est vrai que j'ai réellement eu du mal au début, mais alors que les jours passent, je me laisse aller à un peu plus d'euphorie et surtout de fantaisie. Je me laisse à retomber un peu en enfance, comme quand je vivais encore à Tetsu et que j'étais en compagnie de Shigure. De cette façon, je me retrouve à sourire un peu plus, à sembler être bien plus abordable et moins renfermée, moins austère d'une certaine façon.

C'est ainsi que marchand tout en grignotant une sucrerie, je me fonds un peu plus dans la foule alors que les premiers jours, je cherchais surtout à l'éviter. Observant les différentes activité, j'avoue être intriguée par l'une d'entre elle et reste observatrice de celle-ci un long moment pour tenter d'en comprendre le fonctionnement et surtout l'intérêt. Néanmoins, quand je vois la réaction de la petite fille quand elle arrive enfin à attraper le ballon, je ne peux réprimer un petit sourire, ni même l'envie d'essayer pour tenter de comprendre en passant par la pratique. C'est un peu la même chose que pour les techniques en soit, on observe, mais on comprend mieux en testant par soi-même.

Ayant fini de manger, je m'accroupie alors demandant au forain la pseudo-canne en papier pour commencer à chercher à attraper le ballon. En vain pour ce premier essai, le papier se déchirant à cause de l'eau. Mais je ne compte pas me laisser aller à la défaite si rapidement ! J'y arriverais ! Après tout, si une petite fille peut le faire je ne vois pas pourquoi moi, je n'y arriverais pas ! Surtout qu'il s'agit là d'une question de précision et de rapidité, alors comment dire que grâce à mon entraînement, je suis sensé excellé la dedans et pourtant... C'est bien plus compliqué qu'il n'y parait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Lun 23 Juil 2018 - 23:09
J'avais passé la journée a vaquer a mes occupations. Protéger et servir l'iwa shukusai c’était ma tache et je l'effectuais parfaitement mais tout cela était très fatiguant ...Quoi de mieux que naviguer entre les différents stand de jeux de l'iwa shukusai? Il y avais de tout en passant par la chasse au canards a du tir et du lancer de shuriken. Peluches et amulettes de protections étaient les récompenses de cette soirée si particulière. Enfant je n'avais jamais eu le droit de m'approcher des fêtes ou de tout le tintamarre des célébrations et des fêtes de saltimbanques . Ici c’était tout nouveau pour moi .
Je m'approchais du stand de yo-yo tsuri ou une jeune femme aux cheveux argenté et d'autres momes en bas ages essayaient d'attrapper un ballon. Et le moins qu'on puisse dire c'est que la chance ne réusissisait pas a la jeune femme quand quand le papier de sa canne se dechira a cause du poids de l'eau.

-Une canne s'il vous plait!

Ayant saisi l'objet en main j'observais attentivement la boule flottant au milieu de l'eau. Je vois ! Le secret c'est que le papier ne soit pas trop mouillé pour ne pas se déchirer et pour pouvoir retenir la fameuse boule. Je me plaçais en position et j'usais de la vitesse que je pouvais mettre dans un coup du juken pour placer la balle sur ma raquette avant de la ramener vers moi . Le papier tenait bon!

-Vous voulez savoir l'astuce ? Créer un coussin d'air entre la balle et l'eau avec la vitesse ou user des bords de la raquette pour soulever délicatement la boule sans mouiller l'anneau je suis sur que vous pouvez y arriver ! fis je avec un grand sourire a la jeune femme qui galerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Juil 2018 - 21:13
Yo-yo Tsuri
Concentrée dans ma tentative de pêcher le ballon d'eau, je suis légèrement surprise par votre personne quand vous prenez place à côté de moi et surtout que vous vous adressez à moi afin de me prodiguer un conseil quand à la manière d'attraper le ballon. Doucement, je relève mon faciés vers vous afin d'observer les trains fins et enfantile de votre visage. Un jeune enfant, ou peut-être un très jeune adolescent ? Je n'ai jamais été réellement doué pour donner un âge à l'une ou l'autre personne et comment dire que là, hormis me dire que vous semblez fort jeune, je ne peux pas fixer d'age précis. En réalité, fort peu de personnes sont capable de donner l'âge réel aux autres et miser juste à chaque fois. L'évolution physique est propre à chacun et un adulte peut avoir des traits enfantins et inversement. Les mystères de la génétique.

Mes iris sur vous, je vous observe alors un instant tout en restant murée dans un silence peut-être un peu trop gênant pour vous alors que je vous fixe de la sorte. Je finis néanmoins par laisser un faible sourire éclairer mon visage afin de déjà vous faire comprendre que je n'avais point mal prit votre intervention surprenante et de bon conseil d'une certaine façon. "Je me doute bien, mais en réalité, je tente de me brider pour ne pas aller trop rapidement. Après tout, si les tout jeunes sont capable de le faire, je devrais pouvoir le faire en faisant fit de mes entraînements." Soufflais-je doucement. "Mais peut-être que je me bride trop justement." Murmurais-je alors à la fin plus pour moi-même qu'autre chose. Parce qu'on sait tous, qu'au jeu de rapidité, un samourai ne reste pas derrière, ayant développé des techniques basés sur des coups de tranches plus que rapide et précis.

Posant à nouveau mon regard sur les ballons dans l'eau, j'attends que le marchand me donne une nouvelle canne en parlant doucement avec le garçon à côté de moi. "En réalité, je me sentirais non méritante si je profitais des arcanes de mon clan pour attraper ce ballon alors qu'une petite fille sans entraînement peu y arriver. C'est une pensée obsolète, je m'en rends bien compte, mais dans un sens, cela met un peu plus de piment dans le jeu, si vous voyez ce que je veux dire, parce que tout réussir parce qu'on a les aptitudes derrière, c'est bien dans certain cas, mais dans les jeux comme ça, tenter de faire fis de tout cela pour juste tenter de s'amuser, je pense que c'est le meilleur moyen de profiter." Je penche alors un peu la tête et vous regarde en coin. "Qu'en pensez-vous ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Mar 31 Juil 2018 - 18:46
Il y u un mouvement de flottement ou elle me fixa sans rien dire. L'avais je importuné ?Ne venais je juste pas de l’énerver peut être ?Son visage fin et ses yeux bleus me scrutaient comme si ils pouvaient voir en moi.Puis elle se mis a me répondre au bout d'un moment:

"Je me doute bien, mais en réalité, je tente de me brider pour ne pas aller trop rapidement. Après tout, si les tout jeunes sont capable de le faire, je devrais pouvoir le faire en faisant fit de mes entraînements."
Mais peut-être que je me bride trop justement.

Cette phrase me cassa presque instantanément dans mon délire. Elle avais complétement raison et le fait de le savoir m'embarrassa au plus haut point. Une petite fille était capable de le faire ...alors user des mon juken était une forme de triche.

-En réalité, je me sentirais non méritante si je profitais des arcanes de mon clan pour attraper ce ballon alors qu'une petite fille sans entraînement peu y arriver. C'est une pensée obsolète, je m'en rends bien compte, mais dans un sens, cela met un peu plus de piment dans le jeu, si vous voyez ce que je veux dire, parce que tout réussir parce qu'on a les aptitudes derrière, c'est bien dans certain cas, mais dans les jeux comme ça, tenter de faire fis de tout cela pour juste tenter de s'amuser, je pense que c'est le meilleur moyen de profiter." Elle pencha la tête et en regardant en coin elle ajouta: "Qu'en pensez-vous ?"


-Non, vous avez parfaitement raison. C'est tricher quelque part.Eh bien je vais essayer de faire fi du naturel et essayer moi aussi!

Je demandais alors une nouvelle canne pour essayer sa méthode et en profitais pour me présenter:

-Au fait, je m'appelle Hayate. Je peux savoir le votre ?


Je préparais mon coup...Doucement, doucement...Voila ! je l'ai ! Garde la sur le papier...Papier qui se déchire...Zut. C’était plus compliqué que ça en avais l'air.Mais qui me disais que cette petite fille ne possédait pas une arcane de son clan qui lui permettait d'arriver facilement a ses fins ? Nan Hayate là tu te perds .

-Je vous ai deja vu . A la cérémonie d'ouverture. Vous n'aviez pas l'air dans votre assiette.

Je m’arrêtais un moment puis je repris:

-Désolé je ne voulais pas me montrer indiscret. C'est juste que je surveillais tout avec le byakugan et que je vous ai vu ...Je ne cherchais pas a espionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 7 Aoû 2018 - 18:42
Yo-yo Tsuri
Un léger rire franchit mes lèvres en entendant votre exclamation, me donnant ainsi raison quand à mon raisonnement et mes tentatives jusque là vaines d'attraper le ballon avec la canne en papier. Je ne peux m'empêcher d'être un peu amusée quand vous m'affirmez vouloir faire de même maintenant. Je ne serais donc plus la seule à arborer le bandeau iwajin et à galéré à ce jeu pour enfant. Bien que niveau âge, je me fasse probablement un peu vieille pour celui-ci contrairement à vous qui semblez bien plus jeune.

"Nagamasa Mikazuki." Répondis-je alors à votre présentation plus que sommaire alors que je suis à nouveau concentrée pour tenter d'attraper une nouvelle fois un ballon. Un nouvel échec et je vous observe ensuite faire de même, vous laissant alors entendre un petit rire amusé par tout cela. "C'est bien moins facile sans arcanes n'est-ce pas ?" Ne puis-je m'empêcher de vous taquiner un tout petit peu sans me permettre de faire preuve de trop de familiarité.

Tandis que vous me signalez alors m'avoir déjà vu. Mon sourire s'estompe alors que vous me mentionner mes réactions au discours de mon frère et je baisse alors un peu la tête. "Ne vous inquiétez pas, je suppose que vous n'êtes pas le seul à avoir vu mes réactions plus que négative alors que mon frère aîné faisait son discours. En réalité, j'ai encore du mal avec la mention de notre père. Je suis venue ici dans le but de le rejoindre, n'ayant pu le côtoyer que dans ma tendre enfance, j'escomptais rattraper le temps perdu avec lui d'une certaine façon, mais il est mort avant mon retour à Iwa... Alors quand il a parlé de lui, j'avoue avoir eu un peu de mal à simplement être contente de son nouveau rôle au sein du village..." Soufflais-je alors que je fixe l'eau devant nous où les ballons continues de flotter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Ven 10 Aoû 2018 - 1:28
"Nagamasa Mikazuki."

-Mikazuki? C'est un très beau prénom !
lui lançais avec l'esquisse d'un sourire.

Javais l'impression de me sentir proche d'elle, c'etait grisant.Je me rapprochais d'elle pour tenter de moi aussi attraper les fameux ballons. Contrairement a ce que je pouvais penser cette jeune fille souriais après tout même si c'etait de mon air désappointé devant ma raquette qui se fendait en deux.Ses cheveux blancs encadrants un sourire angélique elle inspirait vraiment confiance et une certaine chaleur quand on arrivait a l'approcher un peu.

"C'est bien moins facile sans arcanes n'est-ce pas ?"

Je fi sur le moment des manières en remontant mes manches avec un air a la fois amusé et determiné:

-Je vais y arriver, si je n'arrive pas a ça je ne pourrait pas devenir Tsuchikage! Je vais pas me laisser faire par cette petite raquette non ?


J'avais achevé la phrase en lui souriant a pleine avant de reprendre mes essais, infructueux certes, mais nettement meilleurs qu'au début.Pour moi la vie était comme ce jeu pour enfant, c'etait a force de bonne volonté, de travail acharné, d'entrainements quotidiens que on pouvais TOUT surpasser.Même les plus grandes difficultés .

"Ne vous inquiétez pas, je suppose que vous n'êtes pas le seul à avoir vu mes réactions plus que négative alors que mon frère aîné faisait son discours. En réalité, j'ai encore du mal avec la mention de notre père. Je suis venue ici dans le but de le rejoindre, n'ayant pu le côtoyer que dans ma tendre enfance, j'escomptais rattraper le temps perdu avec lui d'une certaine façon, mais il est mort avant mon retour à Iwa... Alors quand il a parlé de lui, j'avoue avoir eu un peu de mal à simplement être contente de son nouveau rôle au sein du village..."

Mon regard s'attrista énormément a la mention de la mort de son père, elle devait subir le poids d'un chagrin immense a chaque instant de sa vie. Ma question était plus qu’indiscrète et l'avais surement indisposée mais je pris comme une sorte de marque de confiance le fait qu'elle m'en parle aussi librement malgré sa douleur.

-Toutes mes condoléances, je n'aurais pas du poser la question...J'ose a peine imaginer ce que tu endures aujourd'hui. Je n'ai jamais vécu cela mais je penses que, quand je serais père un jour, je ne serais pas très heureux de voir que ma disparition empêche mes enfants d’être heureux.

Sur le moment on eu peine a croire que j'avais treize ans et encore tout pleins de rêves et de vie. Peut était ce parce que j'avais côtoyé la mort de près ou autre chose mais je le pensais du fond du cœur. Je voulais rapprocher les gens tout au long de ma vie pas les éloigner. Nous avions vécu bien trop d'années
empreint de la marque du conflit et de la vengeance et connaissant l'histoire de mon clan ...Elle était tachée de sang.Je voulais autre chose pour le futur et j'y arriverais.J'en suis sur

-Je penses vois-tu, quand un homme meurt, son passé, son présent et son avenir disparaissent en même temps que lui. De nombreux hommes meurent eux aussi lors des missions ou des guerres. Cependant chacun possède en lui quelque chose d'important, d'unique. Parents, frères, sœurs, camarades, fiancés, amis du même village. Des personnes chères en quelque sorte. Tous se font confiance et se porte assistance. Chacun possède des liens qui le rattache à ceux qui lui sont chers depuis la naissance, des liens forts, très forts, des liens qui se sont développés et solidifiés avec le temps pour devenir indestructibles. Ce n'est pas dicté par la raison mais tout les hommes qui risquent leurs vies sont motivés par ces liens, qu'ils jugent indispensables.Je pense qu'il faut rester proches des nôtres tant qu'on le peux et vivre le présent car demain est un autre jour et personne ne sait de quoi il sera fait.

Puis tournant la tête a nouveau vers le jeu je continuais:

-Tu dois me trouver rêveur, tu n'aurais pas tort beaucoup de gens me trouve trop naïfs. Même le Kage. Ils parlent de réalité, ils parlent de fatalité et qu'il me faudrait être plus sage.

Un sourire s'affichait sur mon visage pendant que je réussissais a finalement me retourner vers elle une balle dans ma canne avec un petit regard triomphant :

-Si c'est ça être sage, alors je préfère rester un idiot pour le restant de mes jours !


Il fallait penser au futur, voulais t'on faire vivre la paix a nos générations futures ? Ou continuer sur un climat d'instabilité constant ?Mon choix était fait depuis longtemps .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 13 Aoû 2018 - 19:18
Yo-yo Tsuri
"Merci." Soufflais-je doucement pour votre compliment concernant mon prénom. Il est vrai que la signification de mon prénom est magnifique. Croissant de lune, la lune étant un astre que j'ai toujours trouvé magnifique, non pas parce que je suis rêveuse ou quelque chose dans le style. Simplement que contrairement au soleil, la lune, on peut la contempler, peut-être pas toutes les nuits, mais quand elle resplendis dans le ciel, c'est sans crainte de se brûler la rétine qu'on peu lever le regard vers les cieux.

Je vous laisse alors entendre un petit rire cristallin quand vous vous enflammez légèrement et me parler dés lors de votre ambition. "Votre but est donc de prendre la place de mon frère ou bien sa suite ?" Questionnais-je doucement un petit air taquin présent sur le visage. Parler avec légéreté, il n'y a réellement qu'avec les enfants que j'en suis capable, sinon, je me montre bien plus solennelle, plus calme et surtout moins expressive. A croire qu'être en compagnie de plus jeune, me permet de parler peut-être un peu plus librement, ou plutôt de façon plus légère... Probablement parce que j'estime qu'il sera plus aisé pour eux de comprendre et d'apprécier une conversation si je me mets à leurs niveaux en me montrant aussi expressive qu'un enfant peut l'être ?

Néanmoins, toutes réjouissances s'estompent rapidement de mon faciès alors que vous me questionnez quand à mes réactions lors du discours de mon aîné. Conversation plus lourde que j'aurais préféré évitée, pourtant, je me permets de vous le dire, en omettant bien entendu des détails. Après tout, vous n'avez nul besoin de savoir que la lame qui a tué mon père, n'est autre que celle de celui qui peut se targuer d'être à ce jour la nouvelle ombre de la roche. "Ne vous excusez pas, ensuite n'allez pas croire que je ne suis pas heureuse. J'ai simplement encore du mal quand on le mentionne. Si mon frère à su faire totalement son deuil, moi qui n'est pas eu le loisir de le voir comme je l'espérais et surtout le revoir avant son passage de l'autre côté, je ne peux resté que sur un sentiment d'inachevé et dés lors, mon deuil est tout simplement plus difficile et plus long..."

Je reste alors surprise par votre désir de poursuivre sur ce sujet et surtout, l'ampleur des mots et que vous usez là. Une vision bien sombre de la vie et de la mort. L'arrêt total de l'existence à la mort de la dite personne ? Je secoue un peu la tête, aucunement en accord avec cette vision là, bien trop dure et surtout, inflexible. Néanmoins, je vous laissez poursuivre votre argumentaire sur ce point avant de peut-être vous donner ma vision, si vous m'y inviter bien entendu. "Pour le coup, je ne parlerais pas de rêveries, mais de fatalité extrême dans les propos que vous tenez là. Vous avez une vision bien tranché et parfois, je pense qu'il faut savoir nuancé et pas se dire que tout s'arrête à un moment." Écoutant ensuite votre petite boutade, je me permets alors de rependre la parole doucement pour poursuivre la conversation que vous avez initiés.

"Puis-je vous poser une question ?" Soufflais-je doucement, et sans même attendre votre réponse, je poursuis. "L'homme qui vient de mourir ne continue-t-il pas d'exister dans l'esprit de ses proches à vos yeux ? Les actes qu'un homme d'influences posent n'ont-ils donc plus aucune influence à sa mort ?" Des questions simples pour tenter de vous faire comprendre qu'un homme vit toujours après sa mort, par ses actions, par les liens qu'il a eu durant sa vie, mais aussi de part sa réputation et du nom qu'il portait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Yo-yo Tsuri ᵜᴥ Hayate

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: