Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

IWASHUKUSAI Faux Prince - Jotaro


Dim 22 Juil 2018 - 20:34
Quel étrange endroit. Marchant dans un coin de la ville que je n’avais encore jamais vue, je sentais les regards étranges des gens se posaient sur moi, comment dire, je n’allais pas avec le décor, mais peu importe, je ne rebrousserais pas chemin. La nuit avait déjà posé son manteau sombre, et comme c'était la fête, comme partout en ville, ce quartier était bombé. Iwajuku je crois ?

En me concentrant je sentais bien que le chakra que je cherchais, était par ici et je semblais même sur la bonne voie au fur et à mesure que j'avançais, jusqu’à me retrouvais devant, puis dans un bâtiment à l'accueil pour le moins chaleureux… Était-ce le bon mot ? En tout cas, la gent masculine enivre était heureuse de me voir, ce qui aurait dû être effrayant, mais visiblement pas pour mon esprit étrange. Arrivant proche d’un homme encore de dos je tentais de décrocher un peu perplexe mon piège de ses cheveux, comment était-il arrivé la. C’était courant que cela s’accroche sur une semelle ou un vêtement, mais la, pour le coup ça allait être dur à récupérer…

_”Hum.. Excusez-moi, ça vous paraitre bizarre, mais vous avez mon traceur d'entraînement coince dans vos cheveux, et j’aimerais bien le récupérer… S’il vous plaît.”

J’avais demandé ça de façon charmante cela va de soi, comme à chaque que la situation ne me permettait pas de le reprendre en douce, ce qui faisait aussi partie de l'entraînement à la base, mais bon. Il serait alors légitime de se demander de quoi j'étais en train de parler hein ? Et bien pour entraîner ma sensorialité, je plaçais des créations argileuses contenant faiblement mon chakra pour m’obliger en fin de journée à les retrouver à travers la ville. Généralement ils s’accrochaient au premier passant, bien souvent je ne les retrouvais jamais, mais quand c’était le cas, j’entrainais ma furtivité en les récupérant en douce, à l’insu de mes victimes. Non cette fille n’était pas folle, ne commencez pas à juger !

_”Tu l’es embauche quand celle-là ?”
_”Euhh bah…”


Demander un homme à un autre. Mon regard se tournait vers eux, espérant pour eux que ce n’était pas de moi qu’ils parlaient en jetant des regards comme ça, ça serait fâcheux que leur bâtiment explose pas vrai… Enfin, un problème à la fois, j'étais occupé avec l'étrange bonhomme faisant l’objet de mes désirs… AYANT, ayant l’objet de mes désirs. Ma langue avait fourché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Dim 22 Juil 2018 - 21:35
Salut a tous les amis ! Pour ceux qui ne me connaissent pas, vos tantes les Chokoku qui finissent cocu ! Les amis ! Aujourd’hui nous sommes pendant l’Iwashukusai, c’est un festival d’été qui se fait tous les ans à Iwa, c’est la fête en gros ! Les nanas vont se saper comme jamais et je vais pouvoir me rincer l’oeil un peu, bah quoi ? Il faut profiter des opportunités bande de puceau, et puis ca va si elles s’habillent comme ça c’est pour attirer le regard non ? Je connais la mécanique des femmes ne vous inquiétez pas pour ça… Pourquoi je suis encore célibataire ? Hum, c’est un pur choix bande de bolosse. Bref arrêtez de parler de chose dont vous ne savez rien bande de cave. Et c’est vous aussi là, à chaque fois vous m’obligez à vous insulter ! Bon sinon on peux continuer ? Du coup aujourd’hui je vais voir faire un nouveau Tuto : Comment passer une bonne soirée pendant L’Iwashukusai !
 
Tout d’abord il faut une bonne nuit de sommeil juste avant afin d’être en forme , le matin mangez un petit déjeuner équilibré on ne vous le répètera jamais assez,mais c’est le repas le plus important de la journée pour bien démarrer. Ensuite c’est le moment de préparer votre plan de soirée, seul ou avec des collègues vous pouvez tout autant vous amuser ne vous inquiétez pas. Pour moi ce soir je vais sortir dans un bar assez spécial dans le fameux quartier de Iwajuku, il était très réputé pour être le lieu le plus caliente de la capitale de la Roche. Bien évidemment vous me connaissez et je suis déjà là-bas comme chez moi ! Ta la classe ou tu la pas beaugosse.
 
Maintenant qu’on sait ce que l’on va faire il faut savoir comment s’habiller ! Il faut être beau ce soir, mais pas seulement votre tenue vestimentaire peux vous servir de sujet de discussion afin d’aborder une demoiselle. Pour moi ce sera le classique costard cravate et gant en velour afin de paraître très sévère, les femmes adorent les bad boys et ce soir je leur montrerais qui est le chef à la maison.  Il suffit de ne pas trop vous épuiser pendant la fête et on se retrouve ce soir !
 

Arrivé sur place j’entre comme un prince dans la bâtisse et me délecte déjà des formes qui se présente face à moi. La musique présente dans la pièce fait monter la tension d’un seule coup et je vois déjà quelques corps se rapprocher en ce début de soirée. Moi je me tiens à l’écart afin de paraître inaccessible voyez vous, je buvais mon petit verre et profitait de l’ambiance pour adresser quelques regard et discuter avec le personnel afin de me les mettre dans la poche. Et voilà que se présente avec une excuse toute bidon une jeune demoiselle à la chevelure argenté, assez mignonne d’ailleurs. Je ne savais pas où est-ce qu’elle avait trouvé son inspiration, mais elle devrait faire mieux la prochaine fois. Bon c'était peut être la première fois qu'elle abordait un garçon dans sa vie, ce qui n'est pas vraiment rare. Je vais lui laisser une chance !
 
“Bonsoir charmante demoiselle, venez prendre un verre et je vous rend ce traceur !”
 
Je l’invite à s'asseoir à côté de moi et commande une boisson alcoolisé plutôt sucré afin que ca passe tranquillement pour elle. Je plonge mon oeil dans les siens sans la lâcher afin de la faire réagir mais, je fus forcé de me retourner lorsque deux personne commençaient à parler de cette femme pendant mon date. Je me levais et me tourner vers les deux branquignols ( big up le sud Ouest).
 
“Eh les bolosses c'est comme que vous parlez de ma compagne !?”
 
M’avançant rapidement avant que le premier puisse répondre je frappait discrètement mais assez fort ca mâchoire pour qu'il se morde la langue. Je regardais le second avec insistance, lui ne bougeait pas. Je repris donc ma place auprès de la charmante demoiselle.
 
“Je ne pense pas qu'ils vont revenir de suite, mais c'est possible qu'on ait des règlements de comptes en fin de soirée. Du coup je suppose que la dame au traceur n'est pas ton petit nom, j'ai le droit de connaître le vrai ?”

Je placais ma tête sur mes mains en prenant un air ahuri, je sentais que cette demoiselle allait m'attirer des problemes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3629-le-plus-beau-des-zozios

Mar 24 Juil 2018 - 20:30
_”Hummm… Je ne suis pas certaine que ça soit le genre d’endroit que je devrais fréquenter, mais si c’est tout pour vous faire plaisir.”

C’était quoi son problème à celui aussi ? Mon sourcil s’arquait, d’un je ne buvais pas, encore moins avec un inconnu, mais c’était un bon exercice social, j’imagine. Après tout, j'étais venue l'aborder, je serais gonflée de faire les mijaurées maintenant. Un sourire un peu forcé et je prenais place près de lui, je ferais semblant de touiller son affaire, sans le boire, il sera content et j’allais décamper avant que Hyuga aussi fou qu’extrémiste n’ait l'idée de le couper en tranche. Pourquoi il me fixait comme ça lui ? J’avais un truc coincé entre les dents ? Par réflexe je passais ma langue dessus avant de commencer à comprendre… “Pas de problème” que je lui avais dit… Comme quoi, quand on disait jamais… Halala, galère en perspective et l’univers n’était pas décidé à m’aider tandis que des couches se rajoutaient avec les deux gus se rajoutant à l’affaire. “Ma compagne”... Il était malicieux de ne pas relever ça, je pensais bien…puis le bonhomme n’avait pas l’air si mal intentionné que ça finalement.

_”Diao. Puisqu’on se tutoie en tant que “compagne” je devrais connaitre le tien non ?” Petit rire, damne, le petit jeu était attractif, mais pas raisonnable. “Je ne comptais pas m'éterniser si tard, mais pour être franche, je ne fuis jamais une bonne bagarre, pour tout te dire, j’ai des arguments explosifs en cas de conflit.”

C’était peu de le dire, je pourrais faire sauter le bâtiment-encore un, mais non seulement ça faisait beaucoup de destruction immobilière pour ce mois-ci - un manoir, une boutique, une rue ?-, mais en plus j’avais promis de me modérer auprès de mon cher fiancé-qui adorerait me savoir ici j’en étais certaine, en la compagnie d’un autre homme. Mon regard se portait avec malice sur les deux importuneurs, dont un qui bafouillait auprès de l’autre suite à sa maltraitance. À sa place, j’aurais fait peter le borgne sur place, mais bon. Ils semblaient manquer d’arguments ou de volonté ? Nop, ça sentait le retour en traitre à plein nez… Divertissant, observons. D’un revers de main je jetais mes cheveux en arrière en souriant, jambe croisées, mes yeux dans son oeil.

_”Les gens ont l’air énervés dans ce quartier, tu le fréquentes souvent ?”

Question stupide, j'étais même sûr d’y découvrir d’autres têtes de connaissances, mais je préférais ne pas y penser. Faisant tournant le liquide de mon verre entre mes doigts, je m’occupais, faute de le boire.

_”Si oui tu vas pouvoir me renseigner sur deux trois trucs.”
Qui scelleront l’avenir de cet endroit probablement… “ Mais avant, j’aimerais récupérer mon traceur avant de l’oublier.” Sourire de mignonne petite fille, ah si tu savais que tu t‘étais assis à côté d’une bombe, au sens littéraire…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Dim 5 Aoû 2018 - 13:59

Faux Prince X Chokoku Diao



"J'suis trop en avance pour leur demander l'heure"



Les amis ! Ce soir je suis accompagné d’une jolie demoiselle, une belle graine de femme au cheveux soyeux et blanc comme la neige. Son air arrogant et son regard espiègle m'intrigue fortement, j’aime ce genre de femme sur d’elle. Cela ne pouvait qu'annoncer une soirée plus qu'intéressante ! Je vous le dis cette petit demoiselle risque de faire du bruit dans le village de la roche je vous le dit.  Assez amusante la manière dont elle passait sa langue sur ses dents, la séduction n’était vraiment pas son fort à cette demoiselle… Enfin bon je pouvais tout de même lui apprendre quelques petites astuces d’un grand séducteur tel que moi. Après tout ce n’était pas évident de garder la pleine possession de ses moyens quand on cherche à séduire quelqu’un, surtout quand on à un manque flagrant d'expérience tel que cette fille. C’est dommage pour elle parce qu’avec un peu de talent elle aurait pu finir sa soirée avec moi ! Mais je ne couche pas avec les débutantes, je recherche des femmes de hautes volées capable de séduire le plus farouches des hommes. La confrontation psychologique entre deux séducteur aguerri n’est que plus excitante pour un homme tel que moi ! Soit, j’avais décidé que ce soir j’allais faire de cette femme une séductrice !


“Passer sa langue sur ses dents en plein milieu d’un rendez-vous n’est pas très attractif mademoiselle. Je vous conseillerais d’autres approches quand je me serais occupé des deux types…”


Après m’être occupé des deux imbéciles je repris ma place et regardais cette femme ouvrir la conversation. Diao était son nom, devrais-je lui donner le mien ? Ce serait un peu trop facile et puis si mon cousin apprend que je traine ici je risque d’avoir quelques ennuis.


“Connaître mon nom n’a aucune importance, on pourrait dire que ce soir je suis votre coach Diao. D’ailleurs la première leçon sera sur le regard. Si vous voulez séduire un homme, votre regard sera le point d’ancrage de toute relation. La bagarre ca sera pour plus tard”  



Le regard est le miroir de l’âme me dira t’on, en tout cas il est très utile pour faire passer des messages ou attirer l’attention de quelqu’un. Selon le type de regard que l’on utilise il est même possible de susciter l'intérêt chez une personne ce qui en soit est très intéressant me direz vous. Le regard peut même déstabiliser la personne la plus confiante et faire fuir ceux qui vous gène. C’est un outil assez intuitif, mais dont les mécaniques sont compliqués à saisir dans la réalité. Malgré le fait que je n’ai qu’un seul oeil je pense être capable de lui apprendre quelques petites choses.


“La prochaine fois que vous souhaiterais aborder un homme, ne venez pas lui parler aussi directement. Nous n’avons pas forcément l’habitude et vous n'êtes pas assez expérimenté pour mettre directement à l’aise un homme qui n’ pas forcément confiance en lui. Vous devez créer la connexion via le regard et l’inciter à s’approcher afin qu’il se sente plus confiant. C’est la base pour séduire quand on est une femme, en plus vous avez de jolis yeux mademoiselle.”


Les gens énervés dans ce quartier ? Iwajuku c’est l’antre de la fiesta, de toute les lubies des hommes et des femmes ! Ici nous sommes libre d’exprimer nos penchants les plus tabous, la violence peut en faire partie en effet. Mais ne somme nous pas dans un village ninja ?


Tu te trouve dans le quartier le plus festif du village de la Roche, ici c’est un peu mon sanctuaire tu vois. Le village m’étouffe avec tout ces codes et ces règle de conduite… Ici chacun est libre d’exprimer ce qu’il veux.”

Elle était encore sur l’histoire de son traceur ? Il fallait vraiment qu'elle change de disque celle là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3629-le-plus-beau-des-zozios

Lun 6 Aoû 2018 - 8:07
Attractif ? Mon sourcil se relevait, mais de quoi était il en train de me parler cet énergumène la. Sacré personnage en tout cas difficile à suivre, je ne savais même pas s’il était alcoolisé ou non en fait, c’était dire. Puis quelle approche ? Dire que j'étais seulement partie pour m'entraîner ce soir à ma sensorialité, voilà que bientôt il faisait l'évaluation de mes charmes et compétences de séduction. Comme si j'étais dans ce thème. En plus il jouait les mystérieux, alala.

_”C’est peu courtois quand même de ne pas me rendre un sobriquet avec lequel vous nommer. “ C’était dit avec le sourire, mais il pourrait quand même lire un peu d’agacement sur le fait de ne pas avoir obtenu ma réponse. Et ensuite et non du moindre. “ Vous savez, pour une demoiselle fiancée comme moi, s’exercer à la séduction serait quand un manque de respect pour mon promis non ? “ C’était placé, espérons que cela suffirait à dissiper le malentendu.

Puis entre nous, c’était d’autant plus vexant que bien que n'étant pas experte, j’estimais quand même avoir quelques base en matière de jeux de regards et autre. Un regard perçant se posait sur lui, lui qui voulait que le mien soit plus vivant était donc un peu exaucé non ? Vexée ? Oui. L’ego d’une femme, mais dans la fleur de l'âge était quelque chose de fragile. Mais voilà il avait enchaîné si vite qu’il était difficile de tout reprendre au tac au tac. Déjà de UN :

_”Mon fiancé est un arrogant, mille fois trop sûr de lui, croyez moi, sans lui rentrer dedans parfois, il n’y a rien à en tirer.”


Deuxièmement, je lui souriais faussement flattée/gênée, oui je le savais que j’avais de jolis yeux, que j'étais jolie aussi. Imbécile. Le quartier le plus festif donc ? Mon regard se perdait sur les alentours, lieu de débauche serait plus exact, mais pourquoi pas. Si j’attrapais le Hyuga par ici, il allait passer un sacré mauvais quart d’heure, foi de Chokoku ! Puis me voilà assez proche visiblement avec le borgne pour qu’il puisse me tutoyer allègrement… Bon allez, il n’avait pas l’air bien méchant et j’avais assez je pense jouer les rabat-joie.

_”Tout tu es certain ? Parce que moi vois-tu…” Je peux le tutoyer aussi ? “ Je suis du genre explosive. En général, à la Roche, on apprécie moyennement. Toutefois, tu sembles posséder une certaine expertise sur les relations entre sexes opposés… Fais-moi profiter de ta sagesse Senpai, je t'écoute. “

De toute façon je le sentais bien, je n’y échapperais pas. Autant coopérer pour garder un peu de contrôle là-dessus. Tant pis pour la bagarre, remise à plus tard vu l’endroit j'étais certaine.

_”À propos, comment s’appelle cet endroit ? Et qu’entends-tu par sanctuaire, tu vis ici ? "


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Ven 10 Aoû 2018 - 16:00

Faux prince x Chokoku Diao





Moi peu courtois ? Bien évidemment, elle me prenait pour qui celle là ? La courtoisie c’est pour ceux qui n’ont pas confiance en leur jeu. Je ne suis pas ce genre de petit joueur qui s’oblige à jouer le gentil petit canard auprès des filles afin d’avoir ce qu’ils veulent. Je suis direct car je sais exactement ce que je veux et que je sais le transmettre. Tout est une question de comment faire passer un message, c’est comme cela que cela fonctionne avec les femme. Diao en face de moi était agacé de ne pas connaître mon nom, c’est évident vu qu’elle ma donné le sien. Avoir un coup de retard sur quelqu’un en face de soit et toujours une situation frustrante même dans ce genre de discussion. La séduction est une bataille psychologique constante et la rivalité entre sexe amplifie grandement cette bataille.


“Fiancé donc ? Vous pensez donc que vous n’avez plus besoin de le séduire ? Grossière erreur.”


Je lui fit un signe d’amusement comme pour la narguer d’avoir fait une grossière erreur. Enervée ? Elle l’était très certainement, les femmes n’aiment pas qu’on leur montre leur défaut en face. Cependant cela les obligent souvent à baisser leur garde et se dévoiler. Je n’avais qu'à tendre l’oreille et écouter ce qu’elle avait à me dire. Un fiancé arrogant ? Mmmh… Peut être qu’elle devait vraiment avoir besoin de mon coaching finalement ? J’allais devenir un mec serviable le temps d’une soirée ? Non… C’était juste que c’était vraiment amusant comme situation en fait. Je poussait son verre vers elle afin qu’elle n’oublie pas que je lui en ai payé un.


“Hmmm… Le bousculer ? Effectivement cela peut fonctionner. Comment tu t’y prend ?”


Je voulais d’abord connaître ses méthodes, savoir ce qu’elle pourrait me dévoiler. Toute information sur la psychologie féminine est bonne a prendre. Un sourire ? Mmmmh… Je vais attendre un peu avant de l'interpréter, cette femme à l’air très étrange. Faisant des allusions sur ces penchants “explosifs”. Je ne savais pas vraiment ce qu’elle voulait dire par explosives, je pouvais m’attendre à tout de la part de cet étrange personnage.


“Explosive vous me dite ? Dites-m’en plus, je veux savoir.”


Mmmhh cette fille est beaucoup trop curieuse, elle veut tout savoir sur cet endroit.  Très bien.z


“Cette endroit s’appelle le Coco Bongo, un lieu où personne ne doit avoir honte de son être. C’est ici que je me sens bien.”

Quelle information voulait-elle de moi ? J’allais très vite le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3629-le-plus-beau-des-zozios

Lun 13 Aoû 2018 - 17:53
Mon sourcil s’arquait instanement. En avais je envie déjà, parce que j’aurais peut être dû lui préciser qu’il s’agissait d’un mariage politique et arranger à la base. À la place en fait, c’était ma curiosité qui prédominait ou alors au fond, sans le reconnaître, je voulais un peu de l’effet qu’il proposait. Petit sourire finalement, cet étrange spécimen loin des normes mettaient plaisant, qu’importe ses manières et idées pour le moins singulières. Il poussait mon verre, petit regard pour le breuvage, l’homme l’ayant offert et mes yeux roulaient vers le plafond. Ok ok ! Message reçu. Je buvais une nouvelle gorgée pour lui faire plaisir, allez, mais l’alcool agressait mon palet et peut être un peu mon jugement trop vite. C’était que je ne buvais jamais… Jamais. Comment je m’y prenais avec lui ? Bonne question, n’agissant que par instinct, je n’y avais jamais vraiment réfléchi…

_”Humm, disons que je le remets à sa place quand il me prend pour son animal domestique. Nos joutes sont plutôt verbales. Avec quelques paroles gestuelles qui ne trompent pas. ”

Petit sourire, bon ok, l’arrogance était de mise dans les deux camps de ce couple. Il n’y avait pas grand-chose à en dire de plus en vérité. Nouvelle gorgée, grimace, ma tête ne semblait pas apprécier mon effort de courtoisie pour la boisson… Mais ma curiosité voulait qu’il en dise plus. Un jour elle me perdra, sans nul doute.

_” Je suis simplement une Chokoku.”

Avant qu’il s’imagine des trucs bizarres, l’endroit semblant abriter des gens plus loufoques les uns que les autres. Sa dernière réponse d’ailleurs reconnectait quelques neurones entre elles. Traits surpris sur le visage un instant et spontanément en le fixant, je lui posais la question qui m’avait traversé l’esprit.

_” Et de quoi devrais-tu avoir honte ailleurs qu’ici ? ”

C’était un peu ce qu’il insinuait non ? Ailleurs que la il était jugé pour sa façon de faire ou de penser ? Possible, la Roche n'étant pas très tolérante pour les extrentiques en réalité, j’en savais quelque chose. Alors un petit regard accompagné d’un sourire taquin se posait sur lui.

_ “ Je vois, je vois. Je ne suis pas censée fréquenter ce genre d’endroit, si on m’y voit ou pire, on m’y attrape, je vais passer un mauvais quart d’heure. “

Et c’était peu de le dire en effet… Mais revenons-en à nos moutons plutôt.

_ “ Donc ces conseils tu disais ? ”

Sirotage de mon verre, toujours aussi difficile à boire...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

IWASHUKUSAI Faux Prince - Jotaro

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: