Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

» Un Vent Nouveau [Gabushi]
Aujourd'hui à 3:42 par Ashikaga Gabushi

» Invitée de Toph [Diao]
Aujourd'hui à 3:25 par Chôkoku Diao

» Le laisser passer A38
Aujourd'hui à 3:07 par Yuki Rakka

Partagez | 

Un pari gagné d'avance [Senshi Umeka]


Mer 25 Juil 2018 - 16:10



Ce qu'elle m'avait dit m'était resté dans la tête, bon pas jusqu'à en devenir une obsession, mais j'y pensais. Passer devant chez-elle, ou tout au moins lui rendre visite pour essayer de soulever un filet de pêche... Sans être la chose la plus passionnante que je pouvais faire, me laissait assez perplexe pour m'intéresser. Puis, je le lui avais dit; que je viendrai; je n'avais qu'une parole, et aucune crainte...

Ainsi, à la fin de ma journée au complexe scientifique, à savoir peu avant le coucher du soleil, je m'étais rendue à mon appartement pour y trouver quelques billets qui, de toute façon, ne quitteraient probablement pas mes poches. J'avais le temps de m'y rendre, repartir avec un peu plus d'argent, et retrouver ensuite la Metaru, soit au palais, soit chez elle. C'était donc une excellente soirée qui s'annonçait.

Me référant à l'adresse qu'elle m'avait donné, relativement imprécise; qui ne résidait qu'en une indication, en bas du village, un peu après les raffineries, à côté de la boulangerie... Bon, depuis le temps je connais un peu mieux le village, ses rues, ses quartiers, et les informations qu'elle m'avait donné devraient être suffisantes. Je traversai donc le village en partant de mon petit appartement à l'est du village, en bord de falaise.

Je fus rapidement sur place, j'avais bien trouvé chacune de ses indications. Marchant dans cette qui devait être la bonne, je réfléchissais à cette situation, à cette forme de chasse au trésor. Et, observant autour de moi,je m'arrêtai devant un genre de petite cabane, assez sympathique. Mais rien ici n'indiquait vraiment l'emplacement de cette maison. Comme les autres. Je compris alors pourquoi aucune adresse précise n'était indiquée dans son dossier.

Soupirant, j'observais les alentours, tentant de trouver celle de la Senshi au filet de pêche. Sans plus d'indication, il me serait difficile de la trouver... Après plusieurs minutes d'observation, sans voir personne à qui demander où elle résidait, je décidai de faire demi tour et passer à la suite de ma soirée. Je n'étais pas vraiment déçue de ne pas la voir, ce serait juste pour une prochaine fois. Puis, je lui expliquerai simplement que je n'avais pas trouvé sa maison, précisément. Et je n'allais pas non plus m'amuser à frapper à toutes les portes de cette longue rue...

J'étais presque sûre qu'elle avait fait exprès de ne pas donner d'autres indications; pour éviter de perdre...évidemment.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois


Dernière édition par Ikeda Sazuka le Dim 5 Aoû 2018 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Ven 27 Juil 2018 - 1:29



Tu t'étais rendue le matin même à l'hôpital, pour une visite médicale plutôt banale, de routine même comme disait la toubib et votre rencontre s'était soldée d'une manière inattendue. Tu l'avais défié, tu lui avais donné ton adresse, et maintenant tu l'attendais sagement chez toi en espérant vraiment la voir venir. T'avais même préparé Gyomo pour l'occasion. Enfin, préparé était un grand mot, il était comme d'habitude.

Sur tes cuisses, tu le caressais lentement alors qu'il s'agitait de temps en temps au moindre son dans la rue. On aurait dit qu'il attendait tout comme toi, son arrivée. Mais le temps passa et l'attente se fit de plus en plus en longue et rester, dans la chaleur, à attendre comme ça te rendait un peu plus folle à chaque seconde. Tu te demandais même maintenant si tu lui avais donné les bonnes indications.

C'était vrai que cette toute petite maison où tu logeais, comme les autres de ta rue; n'avait pas de numéro, ni de lettre, ni rien d'autre si ce n'était... les autres bâtiments du quartier... Et maintenant le soleil se couchait; et t'étais toujours seul ici. Un peu déçue de ne voir personne, enfin, l'Ikeda; tu t'étais plantée devant ta fenêtre ouverte, et observa la rue, les bras croisés sur le rebord. Tu vis, deux ou trois personnes, pas beaucoup plus.

Il était même maintenant plus l'heure de manger, et toujours personne. Mais, alors que tu avais abandonné l'idée de pouvoir parier contre la docteure, tu vis une silhouette familière arriver. Tu observas un peu plus et la reconnu; mais pour une raison qui t'échappait elle commença à faire demi tour. Alors tu n'hésitas pas et passas par la fenêtre. Oui, un choix un peu rapide, mais après tout; tu étais une Kunoichi.

"Hey Sazuka-san! C'est ici! Vous enfuyez pas!"

L'interpellas tu. Ta narine gauche bouchée par un coton, et une partie du visage un peu tuméfiée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Dim 5 Aoû 2018 - 23:40



J’étais en train de repartir, pas spécialement déçue de ne pas avoir trouvé la « demeure » de la Senshi lorsque j’entendis justement sa voix. Quelle coïncidence. Même si je ne la connaissais pas encore spécialement bien –en dehors de son dossier médical quasiement vierge-, j’avais tout de même compris qu’elle aimait me provoquer avec de petites phrases bien senties, et sorties pile au moment opportun. Je m’étais alors retournée vers elle, et l’observai. Ce morceau de coton et le bleu qui colorait son visage me sautèrent directement aux yeux. Comment avait elle pu se mettre dans cet entre ce matin, et cet instant précis ; ce soir ?

-Hum… Fis-je en me rapprochant d’elle. Je ne fuyais pas. Mais trouver une maison sans avoir d’adresse précise… enfin… Et, arrêtes de me vouvoyer, appeles moi Sazuka. Soupirais-je, un peu agacée. J’avais l’impression de sans cesse me répéter, mais pas qu’à elle. Qu’est ce que tu t’es fait ? Lui demandais-je en pointant son visage. On aurait dit… qu’elle s’était prise un mur, un poteau ou autre chose en pleine face. Je trouvais ça… Très drôle. J’en lâchai même un petit rire avant de reprendre mon sérieux. Ne bouges pas, je vais arranger ça ; pour cet hématome.

Aussitôt, j’avais posé ma main couverte d’une aura de chakra vert sur son visage, au niveau de son nez. Après quelques secondes, la tâche violacée se résorba et rendit au visage de la blondinette sa teinte d’origine, plus pâle et agréable. Puis la laissai finalement glisser le long de sa joue.

-Et voilà ! Par contre, pour le nez… je ne peux rien faire. Je l’observais un instant en me disant que j’aimais toujours autant les blondes, et me repris. Bon, je suis là pour autre chose je crois ?

Il me semblait bien que j'étais venue pour soulever un filet de pêche, pas pour jouer à la gentille docteure. D'ailleurs sur ce dernier point... Umeka avait beaucoup de chance de ne m'avoir rencontré que maintenant.



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Un pari gagné d'avance [Senshi Umeka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: