Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Show me what you got. ( Toph )


Mer 25 Juil 2018 - 23:09




募兵 - Training



« サヤンになる. »

Hachiman training's theme

Déesse dans les cieux éblouissants, la Voie Lactée était un chemin de triomphe et de joie - Et ce flot de clarté qui, dans le firmament, jetai parmi l’azur son blanc embrasement, apparaissait comme pour réconforter les hommes du haut de son piédestal.

Tapis sur les rochers qui regardaient le lac mystérieux, l’autochtone y voyait flamboyer des astres dont la terre elle-même, admirait en pâlissant sa sereine splendeur. Et dans le vaste point d’eau sacré dont la candeur éclatait, la nuit blanchissait les sombres voiles, on pouvait voir s’épanouir des millions d’étoiles, nappant le ciel de leur éclat scintillant.

~~

L’Aurore brillante et vermeille préparait le chemin au soleil qui le suivait ; tout riait aux premiers traits du jour qui se réveillait paisiblement. S'extirpant de sa délicate torpeur quotidienne, le Yaoguaï sortait de sa tanière, afin de se rendre au point de rendez-vous avec un membre de son équipe fraîchement recruté.

Effectivement, le shinobi atypique avait convié son disciple à un rude entraînement très tôt en cette matinée d’été, désireux d’en savoir davantage quant au potentiel de la fougueuse Hyûga.

Vêtu de son traditionnel ensemble en peau de félidae, le Jônin entama sa marche lente et sereine en direction des plateaux célestes. S’approchant des dites hautes plateformes surplombant les alentours du village avec véhémence. D’après les rumeurs, les Chôkoku et les Borukan travaillèrent ensemble afin de donner à ces monts, une forme plus accessible pour les guerriers iwajin afin de s’adonner à ce rituel physique tant apprécié. Ces montagnes servant dorénavant, tantôt comme lieu d'entraînement et de méditation, apparaissaient comme un lieu véritablement symbolique pour le village caché des monts.

Le vent fraîchissait, l’astre solaire dans sa timidité, dévoilait à l’horizon, sa moitié de sphère. Parvenu sur le dit lieu, l'artiste martial s’avançait en zieutant les alentours d’un air nostalgique et satisfait, avant de se faire rejoindre par l’adolescente aux pupilles opalescentes.

« *Ohayô, Toph-chan. Nous allons procéder à ton premier entrainement, prépare toi. » Disait le Yaoguai toujours concis dans sa manière de converser.

Les pupilles dorées du Yaoguaï furent totalement plongées dans celles de son élève. L’indigène n’avait encore jamais affronté de membres issus du clan Hyûga, sa curiosité naturelle le poussait à s’enivrer des mouvements gracieux du juken, à l’instar de son ancien chef d’équipe Roki - ex-patriarche de ce groupuscule très fermé.

« Montre moi ce que tu vaut. *Kakatte Koï ! » Lançait le sauvageon avec ferveur et impassibilité.


Le membre du Yamagenzõ venait d'inciter l'adepte du dojutsu à ouvrir les hostilités, prêt à juger sa capacité à fondre sur un adversaire, tout allait être pris en compte par le chef de l'escouade Hachiman, bien décidé à former ses Genin de manière draconienne et drastique.

*Bonjour.
*Viens te battre.

_________________
野生動物 - Yasei dōbutsu
«  A fighter, a real strong fighter, should always look dignified and calm, and I believe that any expression of aggression is an expression of weakness. A strong person will not be nervous and will not express aggression towards his opponent. He will be confident in his abilities and his training; then he will face the fight calm and balanced.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263

Jeu 26 Juil 2018 - 15:26
Elle s'était levée tôt, désireuse de faire bonne impression à son sensei. Senku était particulier, mais cela lui convenait. Il était aussi brute que vrai et directe. Elle admirait ces qualités. Le soleil pointait à peine le bout de son nez que Toph se leva de son siège. Elle venait de finir des exercices d'assouplissements, de préparations musculaires et un zeste de méditation. Son état était donc optimal pour la suite.

Si elle décevait son maitre, cela serait par un pure manque de talent. Aucune excuse ne serait acceptée. La jeune kunoichi se dirigea à l'endroit du rendez-vous et arriva un peu après l'Homme-Sauvage. Elle grimaça quand elle vit son accoutrement. Pas de doute, Toph devrait avoir une discussion sur la garde-robe de son maitre. Cela serait pour une autre fois. Elle fit un salut martiale.

Bonjour, Maitre.


Toph commença par activer son Byakugan et se mit en position. Le monde prit d'autres teintes. Elle vit tout autour d'elle, et pouvait observer aussi facilement son adversaire que le panorama qui les entourait. Senkû débordait d'énergie. Elle voyait ses tenketsus pulser avec une énergie aussi sauvage que puissante. Elle constata aussi que certains tenketsus étaient étranges. Puis, la kunoichi se rappela que son maitre maitrisait les portes célestes, et que cela était en quelques sortes une manipulation de ses tenketsus. L'information était bon à conserver, mais pas essentiel.

Sa position de combat, quant à elle n'était pas du tout standard. C'était la posture de boxe. Ce n'était pas la position habituelle pour le clan Hyûga, mais personne ne fera l'erreur de penser que Toph était une Hyûga classique. La garde haute, les poings protégeant son visage, Toph sautillait d'un pied à l'autre tout en tournant son corps pour ne montrer à son sensei que la plus petite tranche possible. Car qui dit moindre exposition, dit moindre ouverture. L'équation était aussi simple que cela.

C'est parti.


Elle fila en ligne droite en direction de Senku avant de sauter sur le côté et de l'attaquer sur le coté droit - la plupart des gens étant droitier, leur côté gauche était sensiblement moins bon. Elle fit quelques jab de son poing gauche en direction de la tête de Senku pour mesurer la distance qui les séparait avant de frapper de sa main droite une bonne torgnole en direction des côtes.

Elle recula d'un de quelques pas tout en exécutant des mudras. Une flèche de pierre surgit de derrière ses jambes, manquant de peu de la toucher mais le Byakugan était pratique pour ça aussi car elle ne devait pas tourner la tête pour VOIR sa technique et bouger en conséquence. La flèche était dirigée en direction des jambes du Jonin. Elle voulait limiter sa mobilité pour gérer au mieux sa stratégie de "hit and run".

Elle sautilla sur place et attendit de voir ce que son maitre allait en dire. Mentalement, elle se prépara à encaisser une frappe incessamment sous peu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Ven 27 Juil 2018 - 15:12




募兵 - Training



« サヤンになる. »

Maître VS Élève

Comme il pouvait s’y attendre, la prise d’initiative offensive de la jeune genin fut de manière linéaire. Ses yeux ambrés fixaient les fameuses pupilles blanchâtres aux contours veinés par l’activation du Byakugan. Celle-ci se jeta sans tergiverser, droit sur son mentor, mais dévia sans surprise et au dernier instant, sa course une fois à proximité du Yaoguai. L’Hyûga venait de prendre le flanc droit de son adversaire, assénant quelques directs que son opposant, paupières fermées, évita par le biais de simples mouvements de la tête.

Vint son coup du droit prêt à se loger dans les côtes du sauvageon, mais qui fut directement parer par le genou du balafré, qui demeurait toujours les bras croisés face aux efforts de son disciple.

« Muda-da*. » Lui lança l'Ostrogoth de marbre.

*Inutile.

Les mouvements de Toph étaient bien trop prévisible pour espérer surprendre l’aborigène spécialiste en la matière, malgré cela, il remarqua la détermination flamboyante sur son visage en rouvrant les yeux - et cela ne paraissait pas mauvais pour un premier échange.

Le chef de l’escouade Hachiman décroisa lentement ses bras musclés et saillants, à la vue de la formation de mudras de la jouvencelle tout à reculons. Visiblement, elle avait opté pour une tout autre stratégie, celle du ninjutsu. Senkū esquissa un léger sourire avant d'imiter son élève - D’un coup, il frappa le sol avec sa jambe qui fit jaillir un mur de roche de taille moyenne, le pic de terre qui lui était adressé vint se loger sur le rempart Doton de la bête montagnarde.

Successivement et avec vivacité, il effectua une courte série de signes incantatoires derrière le mur avant de bondir jusqu’à son sommet, crachant rapidement, une sphère enflammée se dirigeant tout droit vers l’adolescente.

« ... »

Perpétuellement ancré dans cet état d’esprit de plénitude et de sérénité extrême, le Yasei ne laissait transparaître aucune sympathie à l’égard de son disciple. Même si, certaines de ses tentatives bien pensées, avaient tendances à lui soutirer de légers sourire narquois, l’expression de son faciès restait neutre. Perché en haut sur son mur de Terre, il patienta, curieux de voir quelle serait la prochaine décision, planification de celle qui lui faisait face.


HRP:
 



_________________
野生動物 - Yasei dōbutsu
«  A fighter, a real strong fighter, should always look dignified and calm, and I believe that any expression of aggression is an expression of weakness. A strong person will not be nervous and will not express aggression towards his opponent. He will be confident in his abilities and his training; then he will face the fight calm and balanced.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263

Ven 27 Juil 2018 - 20:58
Je te montrerai Sensei !


Senku n'était pas jonin pour rien. Il esquiva toutes ses attaques, et se protégea avec un mur doton du projectile de Toph. Pas de chance. Il répliqua au ninjutsu. Ce n'était probablement pas sa spécialité, et cela arrangeait fortement la kunoichi.

Ha, je peux enfin montrer mon doton. Contemple mon MUR.


Un mur de taille similaire à celui de Senku s'éleva devant Toph, tandis qu'elle eut un sourire aux coins des lèvres, c'était l'ouverture rêvée pour elle. Suffisamment rapide, le mur bloqua la boule de feu. Une partie s'effondra, le restant fissuré à cause de l'attaque. L'écran parfait. Toph ne se montra pas, caché derrière le restant de mur tandis qu'elle acheva de composer ses quelques mudras.

Elle plongea littéralement dans le sol, derrière sa couverture murale. Une personne plus grande ou imposante aurait certainement eu plus de mal à se dissimuler derrière un tel mur. Mais avoir treize ans donnait quelques avantages. Elle prenait un risque que son maitre ne découvre sa supercherie et ne bloque sa technique durant son déplacement. Ceci dit, son maitre n'avait pas donné l'impression d'avoir lancé une technique de sensorialité. Elle l'aurait vu composer des mudras sans causalité directe. Le risque était faible, décida-t-elle avant de se lancer dans sa seconde phase de son enchainement.

Le trajet n'était pas tellement long et elle avait bien pris note de son parcours. Elle arriva derrière le mur sur lequel était perché son sensei - elle serait bien apparue à ses pieds mais le mur était trop mince pour lui donner suffisamment d'espace pour sa technique. Toph pris son élan et sauta en direction de son sensei tout en chargeant son poing de chakra avant de relâcher une vague de chakra dans sa direction.

C'était là un de ses meilleurs enchainements possible. Un écran, un déplacement furtif puis une attaque sournoise par derrière. En jouant la carte du ninjutsu, Senku lui avait permis cet enchainement. Elle aurait switché de tactique au corps-à-corps et, finalement, c'était pas plus mal. Avec un peu de chance, elle le ferait tomber de son perchoir et enchainerait avec d'autres techniques.

On peut toujours rêver non ?

Senku-sensei, je suis sérieuse jusqu'au bout mais il ne faut pas me réduire au taijutsu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Sam 28 Juil 2018 - 18:14




募兵 - Training



« サヤンになる. »

Maître VS Élève

Une odeur de brûlé envahissait l’air ambiant suite au Katon du sauvageon, au milieu de cet écran de fumée, un mur de roche grand comme le sien naquit dès lors, partiellement détruit par la boule enflammée. La petite teigneuse ne se laissait pas impressionner par l’usage de Ninjutsu de son professeur, qui par ailleurs, n’excellait pas dans ce domaine, il fallait l'avouer.

Aucun signe de vie de la part du feu follet grand comme trois pommes, de par sa petite taille, il était impossible pour le Yaoguai d’entrevoir ce qu’elle préparait. Il aurait pu bondir jusqu’au rempart suivant le sien, la prenant ainsi par surprise, mais il ne voulait l’interrompre dans sa stratégie, par curiosité, celle d’un maître dans l’attente de jauger la force de son disciple.

La fumée causée par l’Hi no Tama s'évaporait, de même que le corps chétif de Toph, qui semblait avoir totalement disparu de la surface caillouteuse du plateau. L’Ostrogoth au faciès peinturluré esquissa encore une fois, un léger rictus devant le plan de son élève. Sa maîtrise de l’affinité de la Terre lui avait sans aucun doute, permis de se camoufler.

Senkū eût l’espace d’un bref instant, un flashback, se rappelant qu’il avait déjà eu à faire à ce genre de technique par le passé, un ennemi du village nommé Daiki l’avait usé face à son escouade pour s’en sortir furtivement. Restait à savoir maintenant, où se situerait sa prochaine offensive, le chasseur adopta une posture légèrement ouverte, surveillant ainsi chacun des côtés s’offrant à lui.

Le mur le protégeait en quelque sorte d’une attaque de dos et de face, l’adversaire devant grimper s’il voulait l’atteindre, tandis que sur les côtés, celui-ci n’avait qu’à bondir pour l’atteindre. Ses sens affûtés, ses yeux surveillant simultanément chacun des flancs, son expérience avait eu raison de l’Hyûga qui avait alertée le jônin en bondissant le bras tendu vers les jambes de celui-ci.

« Pas mal, cependant.... » Communiqua le Yasei en se mettant à tournoyer.


Il ne pouvait l’esquiver de manière basique, alors il effectua une sorte de rotation sur lui même avec ses jambes dans l’objet de se déplacer sur le côté, limite aux rebords du mur qui s’éffritait frénétiquement.


Usant de ses réflexes pour ensuite contre attaquer au moment opportun, il asséna un coup de pied en rotatif en plein tournoiement, visant les côtes de l’apprenti shinobi. Pas si apprenti que ça d’ailleurs.

« Tes mouvements sont prévisibles. Tu dois penser comme la proie durant ton approche. Tu auras plus de facilité à la surprendre en te mettant à sa place. » Lui conseilla le chasseur.

Il effectua un salto acrobatique avant, alors que le rempart de terre qu’il avait précédemment créé s’effrondrait emporter par le vent, ne devenant que tas de poussières et gravillons. Sans mettre en garde l’adolescente, il apparut à ses côtés, légèrement dans son dos, usant d’un déplacement rapide dont il avait le secret, pour réduire la maigre distance qui les séparait.

« À mon tour, laisse moi te montrer... » Disait il l'air serein.

Instantanément après ses paroles, sans faire volte-face, il asséna un violent coup de coude dans le dos de la bourgeoise bagarreuse, avant d’enchainer par un récital de coups de poings et de genoux se soldant par un autre coup de pied circulaire au niveau de la tête.

Le virtuose martial usait des mêmes réflexes instinctifs le servant à éviter les précédentes attaques de la Genin, figures acrobatiques et sauvages accompagnèrent ses assauts. Ceci dans le but de feinter ses prochaines attaques en produisant des mouvements difficile à discerner. Si son dojutsu pouvait lui permettre de suivre ses déplacements, son corps quant à lui, pouvait peut-être avoir des difficultés.



HRP:
 




_________________
野生動物 - Yasei dōbutsu
«  A fighter, a real strong fighter, should always look dignified and calm, and I believe that any expression of aggression is an expression of weakness. A strong person will not be nervous and will not express aggression towards his opponent. He will be confident in his abilities and his training; then he will face the fight calm and balanced.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263

Mar 31 Juil 2018 - 22:36
Son sensei ne se laissa bien entendu pas aussi facilement avoir. Il esquiva avec des réflexes impressionnants la vague de chakra et contre attaqua avec un coup de pied rotatif. Heureusement, Toph arriva à dévier l'assaut à l'aide de ses bras. Ils étaient un peu endoloris, mais rien de grave. Flute. Elle pesta. Toph pensait que son approche avait été exemplaire, et pourtant... son maitre avait découvert le pot au rose. Il lui reprocha de ne pas essayer de se mettre dans la peau de sa proie.

En même temps, elle était incapable de comprendre pourquoi quelqu'un portait des peaux de bêtes sur lui au lieu de kimono ou de vêtements nettement plus pratique. Comment se mettre dans la peau d'un sauvage ?

Sans vous contre-dire sensei, c'est juste impossible de savoir à quoi vous pensez. C'est peut-être naturel pour vous, mais me mettre à la place de quelqu'un d'autres ? D'une bête ? Juste impossible. Je ne dispose pas de cette abstraction. Et je n'aurais pas pu placer une attaque plus furtive. Qu'aurais-je du faire pour vous atteindre ? Que manque-t-il à mon arsenal ?


Il fit un salto acrobatique et disparut de sa vision.

Enfin, pas totalement. L'avantage du Byakugan, c'est de voir partout ou presque. Elle vit sa silhouette...

Senku était dans son dos ! Elle essaya de se protéger d'une quelconque façon. Trop tard, bien trop tard. Le coup lui heurta dans son dos tandis qu'elle pivotait. Elle termina tout de même son mouvement pour porter non pas un autre coup de coude... mais une vague de chakra de celui-ci, lui donnant une allonge et une capacité de projeter son adversaire plus loin. D'habitude, les Hyûga faisaient cette attaque à l'aide d'une paume. Toph avait développé la technique pour l'utiliser avec des membres usuels au corps-à-corps. Sur tous les points, sa technique d'attaque au coude était supérieure à celle de son sensei.

Elle ne s'arrêta pas là. Terminant de pivoter malgré la douleur, elle brassa l'air de son pied et envoya une deuxième salve de chakra. Voyez-vous, cette vague de chakra possédait un certain impact, et même un grand guerrier comme Senkû pouvait être projeté en arrière à cette distance. Mais s'il était projeté, comment diable une attaque au corps-à-corps pourrait le toucher ? Et bien, à courte distance, la paume du Hakke gardait sa capacité de dégâts, bien que l'impact se réduisait considérablement. Du coup, enchainer deux paumes du Hakke avait un certain sens.

Il parait même qu'une kunoichi avait enchainé trois de ces techniques sur le Tsuchikage. On arrête plus le progrès.

Et ça, vous en dites quoi sensei ? Avouez que ça a la classe. Variante perso de la paume du Hakke !


Elle grimaça de douleur. Son dos était en compote. Et pourtant, c'était une simple technique qu'elle avait subie ! Sans aucun doute, la physionomie musclée de son maitre lui assurait une grande puissance même dans le moindre de ses coups. Un sauvage parmi sauvage, la brute parmi les brutes. Elle ne pouvait rêver de meilleur sensei.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Dim 5 Aoû 2018 - 1:40




募兵 - Training



« La différence entre toi et moi... »

Maître VS Élève

L'entraînement rigoureux mené par l’Ostrogoth battait de plein fouet, soumettant sa petite protégée à un rythme physique de plus en plus ardue, ne lui laissant aucun répit même parmi cette chaleur d’été environnante.

Ses mouvements vacillant et parsemés de feintes portaient vraisemblablement leurs fruits face à la ressortissante Hyûga, qui ne maîtrisait pas encore à la perfection les facettes de son Dojutsu couplé au corps à corps. Celle-ci de manière surprenante, tenta de répliquer en imitant son mentor, un coup de coude fut asséner au sauvageon qui en plein déplacement, décida de le parer à l’aide de son genou solide et puissant.

Et tandis que l’adolescente s’affichait déterminée à enchaîner de manière successive, brassant l’air à l’aide sa jambe, le virtuose martial quant à lui décida d’opter pour une esquive pour le moins inopinée. Au dernier instant, il sauta par dessus Toph, remarquant de ce fait, la technique singulière de son élève, qui savait user de son jûken de façon atypique.


Senkū durant son esquive par dessus la jouvencelle, en avait profité pour attraper le col de cette dernière, atterrissant dans son dos, utilisant son emprise sur le corps chétif de Toph, il termina son geste en l’a faisant basculer au dessus de lui, l’a balançant sauvagement au loin.


« Osoï. Tu dois frapper avec davantage de forces et de vitesses. Tu n’arrivera jamais à m’atteindre avec un Taijutsu de ce niveau. Ne cherche pas directement à anéantir ton adversaire s'il est d'un niveau supérieur au tiens, contrôle d'abord ton agressivité puis neutralise celle de l'autre. Ce qu'il te manque, c'est cette prise de risque qui peut faire toute la différence. » Indiquait le Yasei serein.

*Trop lent.

Des paroles crues, certes, mais déterminante quant à l'encadrement de l’adepte Doton. Le barbare ne devait en aucun cas faire preuve de sympathies à son égard durant les séances, quelques conseils se voyaient néanmoins communiquer, ceci dans le but de lui donner davantage de motivation.

« Si tu n'a rien d'autres à me montrer, alors.. » Ajoutait le sauvage des monts.

La chaleur ambiante s’intensifiait de manière véhémente à la suite des mots du balafré. Son enveloppe charnel se nappait d’un ki rougeoyant de flammes inextinguibles, parsemant chaque parcelles de son corps rigide. La bête brillait dès lors telle une comète rougeâtre annonciatrice de mauvais présage, parée à fondre sur son adversaire en le calcinant.

« J’arrive, Toph ! » Avertissait-il en prenant son élan.

D’un bond, à une allure prodigieuse, il réduisit le peu de distance qui le séparait de son disciple, prêt à lui asséner le coup qui risquerait d'écourter vivement leur séance d'entraînement. Un coup de pied voltige puissant, agrémenté par son armure katon qui enflammait tout sur son sillage pernicieux.




HRP:
 



_________________
野生動物 - Yasei dōbutsu
«  A fighter, a real strong fighter, should always look dignified and calm, and I believe that any expression of aggression is an expression of weakness. A strong person will not be nervous and will not express aggression towards his opponent. He will be confident in his abilities and his training; then he will face the fight calm and balanced.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263

Dim 5 Aoû 2018 - 12:56
Dans une réaction très rapide, le sensei para l'attaque de Toph. Elle pesta. Elle avait espéré réagir suffisamment rapidement pour dépasser ses réflexes; l'homme sauvage restait impassible et indemne. Une envie de lui foutre une énorme tarte montait dans les tempes de son élève. Il fut dur dans ses propos. Toph s'empourpa et la colère monta en elle.

Non mais... je fais ce que je peux, bordel !


Il esquiva son coup de pied en sauta au-dessus d'elle, tout en aggrippant un pan de son kimono - on pouvait pas vraiment parler de col dans ce cas - et tira dessus. Si Toph ne valsa pas au loin, elle fut déséquilibrée et son kimono défait, laissant entrevoir sa poitrine prépubère.

En-dehors d'un combat, Toph en aurait profiter pour bien se réhabiller. Mais dans ce cas précis, ce n'était pas sa priorité.

Senku activa une technique étrange. Une aura de flammes l'entoura. Toph resta bouche bée devant le spectacle pyrotechnique. Elle était sceptique de la capacité du Katon à amortir les coups, mais le toucher au corps-à-corps semblait désormais compromis. Elle devrait y sacrifier un doigt, au moins. Et il chargea dans sa direction, prêt à asséner un coup puissant.

Potentiellement létal, avec ces flammes.

Nope, nope, nope KAITEN


Défense ultime de Toph. Elle se mit à pivoter sur elle-même tout en relâchant du chakra par tous les pores de sa peau. Une technique phare de son clan qui permettait d'ériger une dôme de chakra tourbillonnant. Oh, certes, sa maitrise n'en était pas encore exceptionnelle, et le résultat était assez basique - loin de l'expertise d'un Takumi-senpai par exemple. Un dôme de chakra bleuté se forma rapidement tandis qu'elle tournait à toute vitesse et la protégea de l'assaut enflammé de son sensei. Une réussite, donc. Elle s'arrêta et leva son pied son enchainer avec une Paume du Hakke.

Dans l'idée, le Kaiten était capable de repousser les adversaires de manière minime. Elle espérait avoir un laps de temps durant lequel son sensei serait distrait ou repoussé pour enchainer avec sa frappe de chakra. Une considération tactique tout à fait valable. Et si quelqu'un se posait la question : oui, la paume du Hakke était la technique favorite de la jeune kunoichi et elle l'utilisait à toutes les sauces.

Mais quelque chose était différent, à ce moment-là. La tête tournait. Elle se sentait vidée, sans savoir de quelle substance elle manquait. Elle sentit l'attraction de la gravité de manière plus forte que jamais. Toph s'effondra au sol, privée de son équilibre par manque de chakra. C'était la première fois qu'elle dépassait ses limites et, à fond dans sa concentration et son adrénaline aidant, la princesse Hyûga n'avait pas remarqué qu'elle avait allègrement dépassée sa limite. Le Kaiten, en particulier, avait planté un clou dans son cercueil. Et sa dernière attaque avait tout siphonné.

Elle se leva tant bien que mal avec ses bras et tenta de se relever avant de tituber à nouveau et se retrouver à mordre la poussière. La kunoichi était confuse. Elle essayait de comprendre ce qui lui arriva.

Que...qu'est-ce...qui m'arrive ? Non, je peux encore... me battre.


Toph essaya de se rétablir, mais son genou tremblait. Après moults essais, elle arriva à le poser au sol et avoir un minimum de stabilité. Mais la suite de l'entrainement semblait compromise...

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Dim 12 Aoû 2018 - 21:33




募兵 - Training



« Proud of You.. »

Maître VS Élève

La torche humaine que représentait Senkū fut stoppée par une technique ancestrale et typique aux individus du clan de l’oeil blanc. Son mawashi-geri acrobatique de même que son corps flamboyant se voyaient confrontés à une solide défense, celle d’une Toph tourbillonnante d’énergie, transpirent le talent à l’état pur.

Repoussé dans les airs, le Yaoguai effectua un salto qui lui permit d’esquiver in extremis la frappe chakratique de son disciple, tout en atterissant par la suite sur ses deux jambes, à l’instar d’un felidae.

Le crépitement des flammes enveloppant le Tengu grondait perpétuellement, quelques gouttes de sueurs apparaissaient sur son front, n’étant pas spécialement habitué à user de techniques lié au domaine du Ninjutsu de manière constante, les effets secondaires firent leur effet. Désireux de s’acclimater à sa technique qu’il n’utilisait que très peu fréquemment et qu’il venait de développer, le sauvageon laissa subsister son Ki protecteur enflammé jusqu’à le faire totalement disparaître en s’approchant de son élève, haletante et tremblotante.


« On s’arrête ici. » Ordonnait le Yasei en jugeant de l'état physique de son disciple.

Son aura rougeâtre venait de s’évaporer subitement pour ne pas risquer de blesser la bastonneuse Hyûga vidée de la quasi totalité de ses forces, le kaiten et la frappe à mi distance lui soutirant les dernières parcelles de sa réserve de chakra. Le Jônin s’était avancé jusqu’à distance respectable, il se situait dorénavant juste en face de son disciple.

« Tu peux être fière de toi Toph, tu t’es bien battue. » Ajoutait l'indigène, d'un rictus sincère et satisfait.

Le Tengu s’était légèrement accroupi afin de remettre le kimono de la jouvencelle de sorte à ce que sa poitrine ne puisse plus s’entrevoir. Se relevant par la suite, il indiqua à son interlocutrice de monter sur son dos, son état actuel n’allait peut être pas lui permettre de rentrer au village convenablement - nonobstant, l'entraînement s’était soldé par une assez bonne note pour l’adepte du Doton, une très bonne chose pour la suite. Et même si elle n’était pas parvenue à le toucher directement, le balafré n’avait pas oublié de constater la détermination sans faille qui rendait l’adolescente si singulière.

« Rentrons. » Concluait-il en s'apprêtant à bondir de rocailles en rocailles.



HRP:
 

_________________
野生動物 - Yasei dōbutsu
«  A fighter, a real strong fighter, should always look dignified and calm, and I believe that any expression of aggression is an expression of weakness. A strong person will not be nervous and will not express aggression towards his opponent. He will be confident in his abilities and his training; then he will face the fight calm and balanced.»


Dernière édition par Yaoguaï Senkū le Dim 12 Aoû 2018 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263

Dim 12 Aoû 2018 - 22:57
Bouge. Bouge. BOUGE ! Rien à faire, ses membres refusaient de lui répondre. Toph était trop exténuée. Elle grinça juste des dents quand elle vit que son sensei arriva à esquiver sa dernière attaque. Pourtant, sa version de la paume du Hakke était si parfaite. Là où ses contemporains exécutaient toujours le même mouvement, elle avait ajoutée de la variation. Elle en était fière, la kunoichi. Et pourtant...

Pourtant, cela avait été trop insuffisant face à son sensei. Avec toute sa force et son expérience, il avait une nouvelle fois esquivé sa technique. Trop souvent on la prenait de revers de cette manière. Elle devait trouver un moyen d'empêcher ça à l'avenir. Une technique doton, par exemple. Son esprit, sous la fatigue, divaguait. Le corps de son sensei n'était déjà plus entouré d'un halo de flammes. Il s'était arrêté. Il avait sortit une phrase qui n'avait trouvé ancre dans l'esprit de Toph.

Concentre-toi sur le présent, TOPH !

La genin eut un sursaut et sa clarté revint pour entendre le compliment de son maitre. Pourtant, le méritait-elle ? Elle en doutait et une rage naquit dans son ventre. Une boule de lave solide et chaude, bouillonnante. Irradiante, même. Il était en face d'elle, à distance respectable. Il lui remit son Kimono proprement.

Fière ? Non... j'ai même pas réussi... à vous toucher. Et je n'arrive plus... à me relever.


Senku lui proposa son dos. Toph se demanda un moment si elle devait accepter ce mode de locomotion. Après tout, elle se battait de manière continue pour éviter qu'on la traite de gamine, et si on voyait ça... Oh, ça allait jaser. Certain. Elle soupira et concentra ses dernières forces, lentement, pour monter sur le dos de Senkû et y rester accrochée.

Elle rigola quelques secondes. C'était là la meilleure occasion de le baffer, et elle n'en avait même plus la force.

Merci de la ... leçon sensei. La prochaine ... fois... j'arriverais à vous... baffer.


Elle s'endormit malgré les secousses des différents sauts du sauvageon. Elle ne fit aucun rêve, trop perdue à récupérer ce qu'elle avait perdue pour comprendre ce qu'elle avait gagnée.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Show me what you got. ( Toph )

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: