Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Nouveaux frères & Iwajuku - Ft Taku


Jeu 26 Juil 2018 - 1:51
Voilà à peine une demi-journée et une nuit qu'il était arrivé au village de la roche, qu'un nouveau soleil s'était levé. C'était aujourd'hui un grand jour. Il avait beaucoup appris lors de son retour dont une des informations majeurs était qu'il possédait un petit-frère à ce jour. Ce qui faisait de lui l'aîné d'une famille.

Son visage était toujours aussi froid qu'habituellement cependant au fond de lui le sentiment de faire partie d'une famille et de posséder un petit-frère le rendait fou de joie. Tout deux ne se connaissaient pas encore mais ils allaient devoir apprendre à faire connaissance, cependant d'après ce qu'il savait de son nouveau petit c'était qu'il était un puissant ninja et était donc occupé. Cependant qui ne se serait libéré pour rencontrer son grand-frère. Et puis après tout si ce morveux osait ne pas se rendre disponible pour son nouveau sang il serait du rôle de Yamato que de lui remonter les bretelles.

Se dirigeant vers ce dernier il eut du mal à le cerner, il n'était pas à son lieu de travail et encore moins à sa résidence, où ce bougre pouvait-il bien se trouver ? Après une après-midi complète de recherche le jeune homme ne savait que faire... Assis là sur un banc une idée lui traversa l'esprit :

Il n'était qu'un ninja de bas rang, son petit frère était un ninja de haut-rang, ne serait-il pas difficile pour lui de gagner son respect ? *Ahah* il ria intérieurement en se grattant l'arrière du crâne. Si l'intérieur riait de gêne, l'image qu'il renvoyait aux personnes extérieures était toujours celle d'un homme au visage figé et terrifiant.


C'est bien une heure plus tard qu'il vit la touffe chevelue de son frère au loin. C'était là dans une rue fêtarde d'Iwa qu'il le retrouvait. Il était temps pour lui de voir quel était ce petit monstre qui l'avait fait retourner tout le village de la roche pendant plusieurs heures.

"Hé l'énergumène-là ! Tu quand même venir me saluer quand je rentre au village de la roche..." Il se grattait à nouveau l'arrière du crâne en soufflant de désespoir, "Yare yare, on dirait que mon petit-frère ne me porte déjà pas dans son cœur !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Juil 2018 - 14:52

Au milieu des rues de la Roche se traine un shinobi au visage et au nom désormais connu de tous - à son grand dam : Takumi. Le soleil tape fortement sur sa chevelure de jais et sa démarche se veut pareille à celle d’un mort. Concrètement, il se fait chier. Très chier. Il ne peut pas se permettre des folies bien trop voyantes, son père le découperait en morceau aussitôt commencées. Diao ? Ayaaaaa, le jônin aurait bien envie d’aller se décharger un peu de toute cette accumulation d’ennui et de frustration (de devoir rester au village) mais la chaleur entraverait le moindre de ses mouvements et ses performances ne feraient point honneur à sa douce. Quant aux autres, ils sont soit en mission, soit en train de mourir comme lui quelque part dans le village, il est bien beau le village caché se voulant puissance militaire.

Un éclair de génie vient le saisir - comme tous les débuts de soirée - et il vient frapper son poing verticalement dans le creux de sa paume. C’est tout trouvé, il sait quoi faire pour faire passer le temps.

***


Quelques heures plus tard, le pupilles pâles titube. Une jarre de sake dans les mains, il remarque qu’elle est à présent vide après avoir essayé de boire son contenu. Peiné, il se contente de la jeter derrière lui, la laissant disparaître dans un éclat morcelé propre à sa matière. Est-ce un problème ? Pas vraiment. Ici Iwajuku, tous les thugs de la bourgade sont rassemblés ici et un peu tous les vices humains peuvent s’y trouver. Ici, plus ou moins tout le monde n’a pas vraiment de nom. Ce qui compte, c’est l’argent. Ou le physique pour les plus chanceux. Quelle heureux hasard que ce jeune héritier rassemble un peu tous les points forts que peut vouloir un homme, à croire qu’il a été fait sur mesure par un être supérieur.

Le Hyûga se tourne nonchalamment vers celui qui appelle un “énergumène”, apparemment il cherche son petit-frère ou on ne sait quoi. Bien trop occupé à se concentrer sur sa prochaine destination, un lieu où règne plaisirs et alcools, le querelleur gradé pose une main sur l’épaule du Meikyu qui cherche à aligner ses yeux en face de ses trous à l’aide de l’index de son autre main - ce doigt faisant alors des allers-retours entre lui et son interlocuteur. Manque de bol, il finit par loucher. Absolument éclaté, il s’exprime. Donc il serait son grand-frère ?

Oui non *hips* Peut-être *hips* Je ne sais pas *hips* Peux-tu répéter ta phrase..? *hips*

Tout un charabia qui parle du fait qu’il ne soit pas son chef devait suivre mais il se retient de vomir puis observe les environs en se grattant le torse avant de regarder à nouveau le brûlé. Il a vraiment une sale gueule mais quelque part, cela lui donne un certain flow. C’est peut-être vraiment son frère, qui sait ? Comme il l’a dit à l’albinos l’autre soir, il ne s’étonne plus de se découvrir des liens obscurs et chelous avec des inconnus. Pourquoi pas hein, allons-y gaiement hein.

Si t’es vraiment mon frère, tu dois bien tenir l’alcool. - ascendance Borukan, quoi que… - Choisis nous un endroit, ce soir c’est ton soir mec.

Il ne sait pas trop ce qu’il raconte mais le but semble simple : aller boire comme des trous et profiter du quartier malfamé du village afin de faire des conneries impunément. Evidemment, vu l’état de Takumi, son grand-frère peut tout aussi bien le coucher en le patatant comme il le faut avant de le ramener au domaine Nagamasa. L’un comme l’autre, il ne se souviendrait probablement pas de tout ce bordel. Comme d’habitude en fin de compte.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Jeu 26 Juil 2018 - 17:35
Yamato était devenu le centre d'attention de ce petit alcoolique. Titubant, ses appuis étaient fragiles et ses capacités de concentration complètement amoindries. Yare, heureusement que le village caché de la roche était un lieu plutôt paisible où beuveries n'étaient pas un risque de mort. Le demi-cuit se demandait comment son jeune frère pouvait conserver une haute estime en tant que ninja en se saoulant de cette façon. Son état actuel laissait même des ouvertures à un Genin du plus bas rang. Heureusement, notre protagoniste n'avait pas à se soucier de sa réputation, il pouvait donc rejoindre son jeune frère et faire plus ample connaissance avec ce dernier.

Acceptant donc son invitation les deux camarades de beuveries foncèrent donc dans le premier bar correct qu'ils trouvèrent. Et par correct Yamato sous-entendait bien que l'alcool y était de haute qualité et que la gente féminine qui arpentait ce bar était elle aussi au moins de même calibre.

Ses yeux s'arrêtèrent rapidement sur une bâtisse, ce n'était pas l'architecture du lieu qui le fit pénétrer dans l'établissement mais la poitrine rebondissante d'une femme dansant dans l'ouverture d'une fenêtre. Essuyant le filet de bave qui dégoulinait sur ses points de suture il fonça à l'intérieur, y prit la meilleure table, et commanda la plus onéreuse bouteille.

"Alors petit-frère j'ai cru comprendre que tu étais un grand ninja du village !" Commençait-il en remplissant deux shooter de liqueur. "Buvons jeune bambin, à notre fraîche fraternité !" Il tendait son verre à son frère, attendant de trinquer avec lui un sourire diabolique marquant son visage.

Après avoir bu cette première tournée, le brûlé ajoutait : "Tu sais quand Père m'a annoncé que j'avais un petit-frère j'étais heureux. Mais j'aimerais savoir petit, que serais-tu prêt à faire pour ton grand-frère ?" Voilà qu'il commençait son manège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 27 Juil 2018 - 4:16

Ah quel bon goût qu’il a cet étranger. Euh mon frère, grand-frère, je crois. Enfin, ce n’est pas important. Il m’a tout l’air d’être un bon gars. En tout cas, il me met bien. Vous savez, on est là, à la bieng. Bon, la bouteille arrive, cool Raoul. Il a commandé un bon cru, il doit avoir les moyens le gaillard. Bon, je le vois déjà arriver et tenter un bar-basket version shinobi. Pourquoi pas, il n’y a pas de règle à Iwajuku. Faudra juste courir vite puisque le gang des dragons de jade semble toujours opérer dans le coin. Ces salopiaud.

Ouais il paraît ! - pas dur de s’imposer dans ce village de tafioles en même temps - Buvons euuuh… - je cherche son prénom, je ne le trouve pas donc j’improvise - Didier ! - puis je trinque avec Didi avant de boire allégrement.

La substance réchauffe le coeur et réveille vivement mes sens. Wow, ça arrache !

Moi ? - en essayant de me pointer du doigt, je pointe le barman - Attends…

Je me lève puis me dirige au bar en ne manquant pas de toucher deux ou trois petits culs. Alors, oui je sais ce que vous allez me dire. Blabla t’as une fiancée, blabla t’es censé être responsable, blabla soignes ton image. Ici, c’est Iwajuku. No rules boi. D’ailleurs ces gourgandines semblent en redemander, je les redirige maladroitement vers Didier. Ses brûlures ne seront probablement pas un problèmes, ce sont des binoclardes. Ou alors, ce sont juste des accessoires de style. Bref, je m’en fou, ce sont des tchoins.

Une fois au bar, je tape ma paume sur le buffet et regarde le barman.

La bouteille -hips- j’la paye pas.

Pardon ?

Ouais, j’la paye pas -hips.

Il n’y a pas de videurs dans le coin, ces derniers disparaissent souvent de manière mystérieuse et “””fortuite”””. C’est probablement un métier encore plus dangereux que shinobi. Cela n’empêche pas quelques “Charos de la sainte bouteille” de venir m’enquiquiner. C’est une secte qui divinise la bouteille qu’a commandé Didier. Chaque personne qui ose le commander se voit bien souvent être victime de menaces véhémentes. D’ailleurs, j’ai déjà eu à faire avec eux. J’ai dû piner leurs femmes ou leurs cousines, je ne sais plus trop, et du coup ils ont voulu se venger. Une sombre histoire.

Hé toi ! en agitant une branche de bambou tagué aux couleurs de leur petit groupuscule.

Wewewe, donnes tes sous ! en agitant une fourchette en plastique.

Wowowowowowo, calmons-nous les gars ! - en agitant les bras de manière théâtrale.

Ça commence déjà, moi qui voulait lui faire économiser un peu d'argent. La vie, ça va partir en yeucou.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Nouveaux frères & Iwajuku - Ft Taku

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: