Soutenez le forum !
1234
Partagez

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi]

Umimori Tomeina
Umimori Tomeina

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi] Empty
Dim 29 Juil 2018 - 0:26
La nuit, Tomeina aimait beaucoup la nuit. C’était le calme qui régnait qui la charmait. Elle appréciait beaucoup cela, et comme je l’énonce souvent. Elle a également ce petit côté romantique qu’elle cache par peur d’être prise pour une fille douce, ce qu’elle veut absolument éviter. Encore une fois, au même endroit ou elle a rencontrée hier Katsuo. Elle décidait cette fois de s’entraîner à l’exercice d’une de ses techniques. Technique qu’elle avait eu beaucoup de mal à imaginer, mise au point hier pendant le combat contre Katsuo d’ailleurs. La Umi' se retrouvait au même endroit, sous le même grand et majestueux arbre marécageux qui laissait passer à travers ses feuilles les faibles rayons lunaires. La lune était moins belle que hier, mais peu importe pour Tomeina le paysage était magnifique.

Encore une fois en place, la jeune femme tira lentement son tantô de sa main droite depuis son fourreau dorsal. L’air bien enjouée. Elle se mit à refaire donc plusieurs mouvements dans le vide dans l’espoir qu’un autre kirijins ne viennent la déranger. Elle espérait réellement pouvoir passer une soirée vraiment tranquillement cette fois. Dans la sueur et les efforts, sans oublier ses jolies abdominaux bien marqués sur son abdomen. La jeune squale s’arrêta en remarquant qu’elle avait oubliée de s’échauffer. Ce qu’il comptait faire immédiatement. Après avoir fait cela, elle replongea dans sa petite séance d’entraînement. Deux heures défilaient tandis que Tomeina tentait de repousser ses limites en essayant de perfectionner ses mouvements, être plus précise et donner des coups dangereux sans trop s’attarder. Précise et rapide, c’est ce qu’il fallait avec ce genre d’arme. Elle devrait donc mettre au point son propre style.

« Danse mortelle. » Se dit la jeune squale, c’était un nom qui pouvait le faire. Un faible sourire se dessinait sur son visage, alors que l’idée d’aller se baigner tranquillement s’en germait dans son esprit. L’heure était assez tardive, donc aucun risque que quelqu’un se pointe. Tomeina retira doucement ses vêtements qu’elle souhaitait garder au sec. Elle entreposait tranquille ces derniers au loin de la source d’eau. Et toute nue elle pénétrait doucement dans le lac. Pendant un petit moment, la jeune squale se mit donc à faire plusieurs rondes dans l’eau. Elle cherchait à se détendre calmement en mettant la pression du monde ninja derrière elle, et c’est ce qu’elle faisait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Saikō Kenshi
Saikō Kenshi

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi] Empty
Lun 30 Juil 2018 - 15:47


Saiko Kenshi & Umimori Tomeina


Bain de minuit




Kenshi était pensif, comme habituellement. Il faisait nuit, la lune brillait lorsqu’elle n’était pas cachée derrière les quelques rares nuages qu’il y avait durant cette soirée douce. L’été était présent depuis quelques semaines maintenant. Et malgré que les gens se couchaient plus tard car il était mieux de vivre la nuit par ces températures, il était à présent trop tard pour qu’il y ait foule dans les rues du village. Cela n’empêchait pas pour autant quelques personnes de continuer de se promener dans les ruelles, les fêtes foraines ou tous autres évènements habituels de saison.

Le Genin était donc pensif et souhaité prendre ses distances sur la population. En effet, il est quelqu’un d’assez solitaire et a du mal à se faire des amis à cause de son insociabilité. Il n’avait pas appris les interactions sociales d’usages en société lorsqu’il était plus jeune et commençait seulement à apprendre petit à petit. Il commençait à apprendre depuis qu’il avait rejoint les rangs militaires du village de Kiri Gakure no Satô. C’était d’ailleurs à l’endroit précis où il était en ce moment qu’il avait été retrouvé, gisant dans son sang avec son mentor. Cet endroit qui avait failli les tuer lorsqu’ils avaient mis la main sur un des lieutenants du groupe de criminel qu’il recherche depuis des années.

Il marchait donc tranquillement à l’abri des regards, bien loin de la civilisation. Il ne marchait pas, il errait dans les marécages de Mizu no Kuni, sans but précis. Il se laissait un peu de temps avant de devoir retourner faire semblant auprès de ces camarades de la brume et de s’entraîner afin de devenir plus puissant et ainsi rejoindre le très célèbre groupe des sept épéistes de la brume sanglante. Il s’entraînait depuis quelques temps au grand Dojo du village et se déciderait très prochainement de se présenter auprès du Gardien des lieux. Aujourd’hui, c’était repos. Un moment afin de faire le point sur ces actions en cours.

Il avait commencé à monter un dossier concernant les défenses du village. Il avait pour but de prêter main forte au dirigeant de ce dernier afin de faire parler de lui et avoir accès à certaines informations. Lorsque l’on désire quelque chose, il faut faire partit des pointures. Et il veut y parvenir pour avoir accès à de probables informations concernant le groupe de criminel cité supra, groupe qui a marqué sa vie à jamais. Enfin, il continuait de marcher avant d’entendre un bruit légèrement plus loin que sa position. Il entendait comme des clapotis dans l’eau. Qu’était-ce donc que ce bruit ? Il était assez intrigué et plutôt content que cette chose l’avait sorti et ses pensées négatives. Il se dirigea donc discrètement de la provenance du son, main posé sur le manche de son sabre accroché à sa ceinture, prêt à dégainer.

Une fois arrivé à proximité, il vit quelque chose dans un petit trou d’eau des marécages. Cette chose tournait en faisant de large rond à une vitesse impressionnante. Examinant l’ombre, il vit un requin en train de nager. Mais comment était-il arrivé jusqu’ici ? Regardant à gauche et à droit, il avait sur un de ces côtés des vêtements pliés. Que se passait-il ? Il regardait plus attentivement les mouvements dans l’eau et vit des formes, des courbes de femmes nues avec des sortes de cicatrices et des fentes bronchiales sur le corps. Une personne mi femme/mi requin ? Kenshi en avait entendu parler, un clan du nom de Umimori s’était installé sur les terres de Mizu no Kuni, mais il n’en avait encore jamais vu auparavant. Et cela tombait bien, il souhaitait en rencontrer concernant ses fameux projets de défense. Il s’avança alors plus près de l’eau, restant sur ses gardes, ne sachant pas comment cette personne allait réagir à sa vue. Et dans un sens, elle pourrait mal le prendre, puisqu’après tout, elle était nue. Mais le jeune sabreur n’y pensait pas, car encore une fois, il avait des difficultés dans les domaines tel que coutume et autre relation humaine.

« Bonjour, je me nomme Kenshi. Est-il possible de te parler ? »

Etrange rencontre quand même. Une femme nue dans l’eau, Kenshi sur ses gardes lui adressant la parole ? Et tout cela au beau milieu de la nuit.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3601-saiko-kenshi#27349 http://www.ascentofshinobi.com/t3705-saiko-kenshi
Umimori Tomeina
Umimori Tomeina

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi] Empty
Mer 1 Aoû 2018 - 23:45
La pudeur, c’était quelque chose qui ne figurait pas dans le vocabulaire de la jeune Tomeina. Elle n’était pas du genre à se sentir gênée pour un rien, d’ailleurs c’était très rare qu’elle se sente mal à l’aise. La jeune femme continuait de faire des petites rondes dans l’eau en adoptant un air détendue et calme sur son visage. Cette situation créait dans l’esprit de la squale un calme profond et l’apaisait également, elle s’amusait également à poursuivre les rares poissons, grenouille et autres animaux qui siégait sous ce petit cours d’eau en claquant des dents afin de les effrayer. Ça pouvait avoir l’air d’un jeu cruel, mais Tomeina n’avait aucune intention de tuer. Si elle devait le faire, ça serait dans le respect des traditions de son clan et de ses ancêtres. Certes la jeune femme avait l’air rebelle, mais elle respectait son clan et les valeurs de ce dernier. En parlant de Valeur, la squale en avait plusieurs. Comme le respect des personnes âgées, c’était quelque chose d’important pour elle suite à l’éducation qu’elle avait eu de son oncle. La jeune fille donc, s’arrêtait un moment au fond de l’eau dans l’espoir de retrouver donc cette sensation qu’elle avait dans son ancien village.

Au fond de l’eau, elle adopta donc une nage très lente et respirait également très lentement pour pouvoir mieux se concentrer. La squale avait l’air de médité, mais en réalité elle somnolait un peu. C’était un des rares lieux ou elle pouvait le faire très facilement, n’ayant toujours pas été suffisamment adaptée au vacarme qui avait lieu à Kiri dans la lieu ou elle dormait. D’ailleurs, ses traits et caractéristique de Squale lui faisait également défaut, elle sentait et entendait des trucs qui lui déplaisait et dérangeait fortement. D’ailleurs, petit à petit elle sentait les perturbations et odeurs qui commençaient faiblement à la déranger.

« H’mpf... » Tomeina donc, commençait à regagner légèrement la surface. Elle n’avait pas vraiment envie de parler à quelqu’un de Kiri, ne s’étant pas encore adaptée. La seule personne qui avait réussi à gagné la confiance et le respect de Tomeina. Trop tard, en ressortant de l’eau elle tomba donc nez à nez avec un jeune homme. Un type plus vieux qu’elle. Qui se présentait immédiatement, il répondait au nom de Kenshi. Tomeina sortait légèrement son buste de l’eau. L’air très calme elle se rapprochait du jeune homme pour le renifler.

« J’aime pas ton odeur, tu sens le sang. »
Dit t-elle dans le plus grand des calmes, rivant lentement ses deux yeux jaunes de squale sur ceux de ‘’Kenshi’’. D’ailleurs, Tomeina ne semblait même pas gênée, elle regardait donc d’un air totalement inquisiteur le jeune homme qui se présentait devant elle. «  Je suis Tomeina Umimori, que veux tu me dire. » Cracha assez rapidement la squale, dévoilant qu’elle n’était pas vraiment enchantée à l’idée de croiser ce type. Pas du fait qu’elle soit nue comme un ver, mais le fait qu’il vienne la déranger dans alors qu’elle était occupée tranquillement. Elle aurai pu refuser, mais trop tard. Allez savoir pourquoi, c’était dans sa culture de Umimori. Un choc de culture, ça pouvait presque être le nom de ce rp d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Saikō Kenshi
Saikō Kenshi

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi] Empty
Mar 7 Aoû 2018 - 14:52


Saiko Kenshi & Umimori Tomeina


Bain de minuit




Kenshi était proche de l’eau lorsqu’il interpella le jeune requin qui semblait prendre du plaisir à nager. Il était sur ses gardes, prêt à faire ce qu’il fallait pour se défendre. Surtout lorsque la jeune femme se rapprocha de lui et sortant un peu de l’eau. Cela n’empêchait pas pour autant Kenshi de la regarder, il ne comprenait pas le sens du mot « gêne » et n’avait pas vraiment de sentiment ou d’envie particulière. Il n’avait nul besoin de sentir la peau d’une femme sur son corps. Il était à des lieux de ce type de besoin primitif. Néanmoins, il avait clairement senti qu’il dérangeait la jeune fille, de par ses quelques bruits qu’elle laissait échapper et son regard noir. Mais il s’en fichait, il devait lui parler, pour le bien de Kiri Gakure no Satô, mais surtout pour sa propre personne.

Malgré son comportement, elle restait tout de même courtoise, se présentant à son tour sous le nom de Umimori Tomeina. Kenshi avait eu raison, c’était bien un membre du clan qu’il recherchait depuis plusieurs jours. Il était fasciné par cette capacité à muter en un animal, plus particulièrement en requin. Il connaissait tout de même déjà ce pouvoir, son mentor Kojo ayant la particularité de se transformer en tortue, entièrement ou partiellement. Oui, fasciné était le mot le plus adéquat, et il aurait adoré pouvoir se transformer en animal aussi, lui qui pourtant est toujours assez solitaire. Pourquoi pas en araignée ? Après tout, il aimait cet animal depuis tout jeune et ayant grandi dans la forêt de Hi no Kuni, il avait largement eut le temps et le loisir de pouvoir les étudier.

Quoi qu’il en soit, après les dernières paroles prononcées, un court silence s’installa avant que Kenshi ne mette son bras à autour de son visage et se renifle. Il sentait visiblement le sang selon les dires de Tomeina, mais lui ne sentait rien. Il ne comprenne pas ce qu’elle voulait dire dans un premier temps, puis fit un léger pas en arrière lorsqu’il associa ces mots au fait que les requins sont attirés par l’odeur du sang. Voulait-elle le manger ? Non, elle est certes une personne mi femme/mi requin, elle n’en reste pas moins un être humain pour autant. Ce n’est pas parce que Kojo a le pouvoir de se transformer en tortue qu’il ne mange que de la salade. Loin de là d’ailleurs, puisqu’il adore manger du poulet grillé, le plat préféré que Kenshi lui avait fait découvrir.

Rien ne se passa les secondes suivantes. Tout avait l’air de bien se passer et la possible tension qu’il y avait entre eux s’apaisait peu à peu. Mais le silence qui commençait à régner dans les marécages brumeux devait se terminer. Kenshi devait prendre les choses en main.

« Cela fait quelques temps que votre clan s’est installé dans notre pays, dans notre village. Kiri Gakure no Satô vous a offert l’hospitalité et une protection et le village aurait besoin d’un retour de votre part. Est-il possible de rencontrer votre chef ? »

Cela était dit, les choses étaient claires. Le jeune sabreur était déterminé, tant dans son expression du visage que dans sa voix et les mots employés. Il attendait une réponse de la part de sa nouvelle interlocutrice à présent, sans une once de méfiance. S’il voulait avoir la confiance de Tomeina, elle devait avoir la sienne également.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3601-saiko-kenshi#27349 http://www.ascentofshinobi.com/t3705-saiko-kenshi
Umimori Tomeina
Umimori Tomeina

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi] Empty
Dim 9 Sep 2018 - 17:57
Au moment ou cet homme venait de parler de rencontrer le patron des requins, Tomeina se mit à éclater de rire de la manière la plus irrespectueuse possible en sa direction, elle était littéralement morte de rire en martelant de manière bien brutal et peu féminine le sol tandis qu’elle continuait de rire ne pouvant s’empêcher de le faire, elle était prise dans ce fou rire interminable à chaque fois qu’elle regardait ce type et pensait aux mots de ce dernier.


« Ha bordel… Toi tu veux rencontrer le chef du clan… ? »
La jeune femme se redressait très lentement donc, sortant de l’eau toute nue en s’approchant dangereusement du jeune homme dans la zone un énorme sourire aux lèvres, avant d’exploser de rire juste sous son visage en se tenant les côtes tout en se pliant. Il venait littéralement d’enfermer la pauvre femme dans un énorme et puissant fou rire surpuissant.


« T’es un petit rigolo toi… Bon… Je vais accepter ta demande... » Dit t-elle donc en laissant salement un petit suspens assez mauvais planer autour de sa véritable réponse. Avant de reprendre en souriant encore une fois comme un prédateur des eaux, exposant ses dents tranchantes et ses yeux jaunes sur le corps du jeune homme.

« En échange, je veux voir ta force ! Je ne peux pas te laisser rencontrer notre chef comme ça, il faut que je m’assure que les petits ne vont pas te déchirer les jambes en essayant de faire connaissance… Et aussi car j’ai besoin de me défouler, car je suis salement tendue. » Avoua la jeune femme, en se dirigeant vers son tantô se trouvant un peu plus loin pour l’empoigner avec force. La Umimori était du genre battante, elle était un peu garçon manqué par moment mais gardait sa féminité, et son péché mignon… : Observer les lieux jolies.


Après avoir attrapé son arme, elle se tourna doucement en direction du garçon en souriant d’un air assez narquois. « Pas de coup mortel tout de même, faudrait pas qu’on s’étripe alors qu’on est du même village. » Dit t-elle assez calmement. Puis elle adopta très légèrement une pose de guerrière en attendant la réponse de ce dernier. Peu importe sa réponse, elle voulait un combat et elle l’aurait.
Revenir en haut Aller en bas

Bain de minuit [PV Saiko Kenshi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: