Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

D'une pierre deux coups. [Mission de rang C Ft. Metaru Kaishyko]


Mer 1 Aoû 2018 - 0:53
Il se tournait les pouces, assit sur son lit, le regard plongé vers l'extérieur. Il avait fait son entraînement du jour, s'était donné corps et âme à la tâche comme d'habitude, et il ne pouvait s'empêcher de penser à pourquoi il faisait tout ça. Son objectif, qui était de prouver sa valeur et de devenir un ninja respecté comme respectable, n'était jamais abandonné, même si les actions qu'il entreprenait chaque jour ne lui permettaient pas d'être reconnu aux yeux de qui que ce soit. De lui-même, et c'était déjà ça, mais ce n'était pas encore suffisant. Il voulait que tout le monde dans la rue puisse être heureux de le voir, que des gens se hâtent de ses interventions lorsque quelque chose n'allait pas, il voulait être ce genre de héros.

Aujourd'hui, il avait l'occasion de se forger cette image. Dès que le Juunin spécial l'eu convoqué pour lui remettre l'avis de mission, Yahiko se sentit pousser des ailes, si bien que ses affaires étaient prêtes dans la seconde. Il ne s'agissait pas d'une mission d'une importance capitale, mais il ne cessait de se répéter que de nombreuses petites actions valeureuses valaient bien une grosse action valeureuse, qu'il fallait passer par là pour avoir la reconnaissance de tous. Son masque ne valait pas la peine d'être transporté, pas s'il voulait que son visage soit reconnu. Il ne le transporterait que contre des ennemis, contre qui chaque détail avait son importance, dont l'identité.

Une fois que toutes les affaires fut prêtes dans un sac complet mais que peu encombrant, Yahiko se rendit aux portes du village, là où il devrait faire la rencontre de la personne qui l'accompagnait. Un Genin, c'est tout ce qu'il savait, et on pouvait deviner que Kumo était en paix tant ces deux ninjas n'avaient même pas besoin d'être accompagnés. Une fois arrivé aux portes, ce qui était bien plus tôt que l'heure prévue étant donné qu'il était excité. Il tournait en rond et faisait les cent pas, jusqu'à ce qu'il entendit un bruit au loin. Son coéquipier, probablement, qui arrivait enfin. Se tournant vers ce dernier et effectuant un mouvement de bras fixé devant lui signifiant un "salut", il s'adressa à lui, ouvrant la conversation.

-"Salut ! Metaru Kaishyko, n'est-ce pas ?"

Kumo regroupait vraiment bon nombre de Metaru. Il ne connaissait personnellement que Kenshin, mais les quelques informations qu'il avait concernant le Raikage et son entourage lui avait bien fait comprendre que leur place n'était même plus discutable au sein du village caché de la foudre.

-"Je suis bien Sendai Yahiko, ton binôme de mission. J'espère que tu es prêt !"

Lui l'était on ne peut plus, à ne pas en douter.


Dernière édition par Sendai Yahiko le Lun 13 Aoû 2018 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Mar 7 Aoû 2018 - 13:59
Ça y est, c’était le début de l’aventure. Je bouclais le sac que j’avais préparé la veille. Certains Metaru proche de moi avaient eu vent que le petit adopté du clan allait effectuer sa première mission. Ils m’avaient félicité, sachant à quel point cela concrétisait mon besoin d’émancipation. On m’avait donné quelques conseils ainsi que de l’aide pour préparer mes affaires. Une attention que j’avais particulièrement appréciée.


Je m’étais entrainé toute la semaine pour cette mission. Tant avec Kenshin-senpai que Yūsaku, j’avais révisé tout le panel de techniques que j’étais capable de réaliser à l’époque. J’avais ainsi eu diverses situations d’application, ce qui me rendait assez confiant pour la situation qui allait venir.


Mes affaires sur le dos, je me dirigeais vers l’arche grise, porte du village, pour rejoindre mon partenaire à l’heure prévue. Sur le chemin, je repensai à l’ordre de mission que j’avais lu plusieurs fois. C’était une mission de défense d’un camp scientifique, qui apparemment avait un certain nombre de « problèmes » avec la faune locale. Bien que l’ennemi en question (principalement des singes) était faible en comparaison d’un vrai shinobi, le nombre était pour eux. Le côté imprévisible des animaux n’était pas non plus à sous-estim…..


Impact. « Eh ! Fais un peu attention où tu marches gamin !

- ah heu…. Désolé… »

Perdu dans mes réflexions autour de la mission, j’avais percuté un passant à quelques mètres à peine de l’arche grise. Je me relevai rapidement tout en m’excusant et continuai mon chemin.


Devant l’arche, je vis un garçon qui faisait des aller-retour, visiblement impatient. Peut-être mon binôme ? Toutefois, beaucoup de shinobi se donnaient rendez-vous à cet endroit…. J’avais lu dans l’ordre de mission que j’étais accompagné d’un autre Genin, un dénommé hummm….. Sendai Yahito il me semblait. Cela ouvrait des perspectives assez intéressantes pour la mission : 2 Genins pour couvrir un tel territoire et un tel nombre d’ennemi, même faible, ça n’allait pas être de tout repos. Il allait falloir appliquer une stratégie pertinente en prenant en compte les spécialités de chacun…. J’en trépidais d’impatience !


Arrivé au point de rendez-vous, le jeune shinobi repéré plus tôt se révéla être effectivement mon coéquipier. Jovial, il me salua et alla à ma rencontre.


« Exact. Je suis prêt, bien sûr ! Bon, eh bien ne perdons pas de temps et allons-y ! On discutera sur le trajet, dis-je tout en me mettant en route. Alors dis-moi heu… Yariko, tu as une spécialité, un domaine de prédilection pour cette mission au camp scientifique ? »

Oui bon j’avais écorché son nom alors qu’il venait de me le dire, OK ! Mais bon, moi ce qui m’intéressait c’était bien ses capacités !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3688-metaru-kaishyko-terminee

Mer 8 Aoû 2018 - 15:46
Il était dur d'être rêveur, dans ce genre de situation. L'habituel Yahiko qui appréciait regarder le ciel et s'imaginer qu'un autre monde pouvait exister quelque part là haut ne pouvait pas agir comme tel. Pas juste avant une mission qu'il s'apprêtait à effectuer, pas avant la toute première qu'il n'ai jamais fait. De nombreuses choses se bousculèrent dans son esprit, causé par le stress de l'inconnu. Pourtant, il n'avait aucune raison de mourir, Kumo n'optait pas pour ce genre pratique. Il n'y avait aucune raison pour qu'il décède, surtout pas après tous les efforts qu'il avait fait pour oser s'engager dans une vie de ninja, et encore moins après tous les entraînements qu'il s'était efforcé à faire pour se rapprocher de son Nindô. Non, les capacités qu'il avait développé devait lui assurer une survie certaine...

Voici tout ce qui se passait dans la tête d'un jeune ninja stressé à l'idée d'effectuer sa toute première mission. Peur de la mort, peur de l'handicap, peur de bien trop de choses qui n'avaient pas trop de chances d'arriver dans une mission de bas rang qui n'avait qu'à inclure deux Genin de bas rang. Il tourna ainsi en rond, ruminant dans tous les sens, excité à la fois à l'idée d'être plus reconnu dans le monde des ninjas, mais aussi par cette fameuse peur qui l'animait. Dans tous les tours qu'il faisait sur lui-même, il repéra au loin la personne qui l'accompagnerait. Il le salua aussi agréablement que possible, prenant au maximum sur lui pour ne pas le gêner, et ne fit pas vraiment attention à la faute qu'il avait fait à son prénom. Une erreur pouvait arriver à tout le monde, inutile de le juger. Il était par ailleurs très agréable malgré cette erreur, et tandis qu'ils se mettaient en marche en direction du campement scientifique, ils discutaient de leurs capacités qui pouvaient servir pendant cette mission.

-"Je me suis énormément entraîné au corps à corps et dans mes techniques propres à mon clan. Je suppose que ce sera utile pour défendre ceux qui ont besoin, dit-il en solidifiant son chakra autour de son bras droit pour former un bouclier, afin d'illustrer les capacités de son clan. Il y avait bien plus de chances qu'il ne connaisse pas les capacités de son clan que l'inverse.

-"A part ça, une petite technique pour repérer des gens, des techniques pour entraver... Mais vu l'intitulé de la mission, je n'ai pas l'impression que cela soit très utile. Contre une invasion de singes, je pense que la force de frappe sera plus intéressante. Et toi ? Je suppose que tu t'es surtout spécialisé dans les techniques lié à celles de ton clan ?"

Il connaissait un peu les capacités des Metaru de par sa rencontre avec Kenshin, et des quelques techniques qu'il avait utilisé contre lui. Evidemment, chaque ninja était différent, comme Anzu pouvait être différente de lui et de son style de combat, mais il y avait tout de même des similitudes dans ce qu'il utilisait. Peut-être la possibilité d'utiliser une technique à partir des résidus des précédentes utilisées, mais au delà de ça, peut-être d'autres capacités qui pouvaient être utiles, soit pour la mission, soit pour le village. Inutile de répéter que les connaissances qu'avaient les ninjas sur les autres de leur village renforçait leur efficacité.

Toujours en chemin vers le complexe scientifique, les deux ninjas faisaient connaissance. En plus de discuter de leurs capacités, Yahiko évoquait d'autres sujets, comme l'histoire de son camarade, d'où il venait, s'il avait lui aussi peur de cette mission, s'il s'agissait de sa première... Bref, de quoi patienter et s'informer jusqu'à leur arriver à destination.


Dernière édition par Sendai Yahiko le Lun 13 Aoû 2018 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Sam 11 Aoû 2018 - 0:36
«Ouah ! C’est pas mal ça » m’étonnai-je devant la manipulation de chakra du Sendai. Celui-ci détailla Ces autres capacités, son style de combat ainsi que son avis stratégique sur la mission.

« D’accord. C’est pas mal, tu sembles être assez polyvalent, commentai-je en parlant autant à Yahiko qu’à moi-même. De mon côté, je ne sais pas si on te l’a dit mais contrairement aux autres Metaru, je ne peux manipuler le Kinton. Je n’ai donc aucune maitrise de cette capacité mais j’ai développé quelques techniques avec ce que je sais faire de particulier…

Les démonstrations valant mieux qu’un long discours, Je composai 2 mudras tout en marchant puis agitai doucement ma main devant moi. La limaille de fer stockée dans le fourreau de mon dos sortit et suivit la trajectoire de mes doigts, traçant de fines volutes dans les airs.


« Avec ça et des techniques de sceaux, je me suis entrainé dans l’optique d’agir en compagnie d’un shinobi spécialisé en corps-à-corps. Du coup, j’aurai été ravi de t’annoncer que j’allais pouvoir grandement t’aider dans les combats ! Mais en l’état actuel des choses, je sais tout juste me défendre moi-même….. J’ai encore du travail à faire. » Expliquai-je avec un poil de déception dans la voie.

C’est vrai que j’avais visé un panel technique plus large et plus solide pour cette mission. Mais je n’avais eu finalement que peu d’occasion d’éprouver tout cela. Disons que cette mission faisait aussi partie de ma progression et qu’elle serait une pierre de plus à l’édifice.


En chemin, Je répondis sans gênes aux questions de Yahiko, détaillant comment j’avais été recueilli tout petit par le clan Metaru, les difficultés qu’ont provoqué mes différences de capacités dans ce clan guerrier. Je lui aussi ai expliqué que concernant la mission, j’étais plus excité qu’autre chose : je la voyais comme une sorte de première épreuve à relever ! De Mon côté j’en profitais surtout pour comprendre au maximum cette étrange capacité qu’avait Yahiko et dont j’avais peu entendu parler.


Ainsi le temps passant, Nous arrivâmes à destination à la mi-journée, en finissant par 1 heure de déplacement en forêt. Le camp était constitué de 3 bâtiments positionnés en U. Il ne restait que quelques arbres dans la zone circulaire du complexe, peut-être pour faciliter la circulation. Prenant les devants, j’interrogeais la première personne que je croisai, sortant de mon sac le rouleau de mission. C’était un homme d’un certain âge, de forte carrure avec des lunettes et des cheveux grisonnants. Il était visiblement étonné de nous voir arriver :


« Bonjour, Nous sommes des ninjas de Kumo. Nous venons pour la mission de sécurité.

- Bonjour messieurs. Hum, Je n’ai eu vent d’aucune mission, vous êtes sûr qu’il s’agit bien d’ici ?

- Nous sommes bien au nouveau complexe au Sud-Est de Kumo, non ? Alors il n’y a pas d’erreur, regardez,
répondis-je à mon interlocuteur en lui tendant l'ordre de mission qui le lu rapidement.

- D’accord. Effectivement c’est bien d’ici qu’il s’agît. La demande a sûrement dû être envoyée par Ritsu. C’est la directrice du complexe. Elle est tellement absorbée dans ce qu’elle fait qu’elle oublie parfois de nous informer de ses prises de décision… Enfin, venez, je vous conduis à elle. »

L’homme nous conduisit alors à l’intérieur du bâtiment de gauche, puis nous emmena au deuxième étage. Il nous invita à entrer dans un vaste bureau où on aurait cru qu’une tornade était passée. Au milieu, une petite femme releva les yeux :


« Heu oui c’est pour quoi ? »

Ritsu:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3688-metaru-kaishyko-terminee

Lun 13 Aoû 2018 - 20:42
Le chemin avec Kaishyko avait été très agréable, reflétant parfaitement bien le caractère du jeune ninja. Il était très gentil, très respectueux et suffisamment bavard pour que Yahiko ne se soit jamais ennuyé pendant toute la durée du trajet. Au final, il croisait beaucoup plus de personnes agréables dans le monde des ninjas que dans la petite école dans laquelle il avait grandi, à croire que les enfants avaient besoin de se terroriser pour se sentir vivre, ce qui était étrange. Entre Anzu et Kenshin qui avaient été très respectueux quant à son passé, Tsuki qui avait été on ne peut plus aimable quant à son état de santé et Yusaku qui était sur la même longueur d'onde que lui quant aux entraînements qu'ils menaient ensemble, si l'on ajoutait l'amabilité de ce Metaru, il semblait plus évident que prévu de se faire des amis au sein du monde ds ninjas. En y réfléchissant un peu, et en étant un peu rêveur, Yahiko percevait un futur dans lequel tous ces Genin étaient devenus des ninjas confirmés, dans une ambiance soudée, ce qui permettait à Kumo de briller comme jamais.

-"Alors profitons de cette mission pour nous entraîner à agir ensemble. Si toi et moi pouvons progresser, ce sera au moins ça de gagné... Même si je compte bien réussir la réussir", signa t'il d'un clin d'oeil.

Il avait écouté très scolairement tout ce que Kaishyko lui avait expliqué et montré, concernant ses talents, son histoire, et réagissait souvent comme pour lui donner envie de ne jamais abandonner, de croire en lui. Il voulait transmettre aux autres ce qu'il voulait qu'on lui transmettre : de la confiance, et plus généralement, que des bonnes ondes qui donnaient envie de mettre toujours plus d'efforts dans ce qu'il pouvait entreprendre.

Le temps et les discussions passaient jusqu'à l'arrivée au campement, où le Metaru prit des initiatives. Se renseignant auprès d'un homme plutôt âgé, les deux shinobis apprirent que leur venue était une surprise pour la plupart d'entre eux, et que la mission était commandée par une jeune femme très occupée. Leur arrivée était donc une bonne surprise pour eux, et le Sendai comptait bien faire en sorte que le résultat soit à la hauteur de leur espérance. Une fois arrivée auprès de la jeune femme, le Genin fit en sorte d'ignorer un peu tout le désordre qui était causé dans cette pièce. Sans doute une femme beaucoup plus occupée que ce que les deux shinobis pouvaient imaginer. Malgré ça, elle releva la tête à leur entrée dans la pièce, et l'adolescent aux cheveux blancs décida cette fois de prendre les rênes de la conversation.

-"Dame Ritsu ? Metaru Kaishyko et moi-même, Sendai Yahiko, nous sommes les deux Genin envoyés pour vous aider à régler les quelques problèmes auxquels vous êtes confrontés."

Le premier réflexe qu'eu la jeune femme à l'allure enfantine fut de plisser les yeux, comme si elle ne se souvenait plus de ce qu'elle avait demandé, marmonnant de nombreuses choses complètement inaudibles. Écarquillant ses yeux une fois qu'elle se rappela, elle se releva vivement, pointant du doigt les deux ninjas tandis qu'elle s'approchait d'une espèce de bureau lui aussi en vrac. Il était dans le même état que le sol, c'était à se demander si elle faisait vraiment la distinction entre le bureau et ce dernier. Sans jugement, les deux s'approchèrent de ce qu'elle voulait leur montrer.

-"Voici une liste de tous les problèmes que nous avons rencontré dernièrement !", dit-elle en leur tendant une grande feuille dont s'empara le garçon aux cheveux blancs.

En feuilletant tout ce qu'elle avait pu noter dessus, Yahiko observait certes ce qu'il s'était passé, mais il regardait surtout quels étaient les problèmes qu'il était possible de regrouper ensemble afin de décider d'actions qu'ils pouvaient effectuer à deux et qui permettraient d'être efficaces. Après tout, à regarder tout ce qui était écrit, on pouvait avoir l'impression qu'il fallait une dizaine de personnes pour tout régler. Afin d'être sûr de ne pas contrarier la jeune femme et d'être certains d'entrer dans ce qu'elle avait imaginé, étant donné qu'une femme surbookée ne devait être perturbé par un imprévu, Yahiko se permit une petite question.

-"Sur quels pôles voulez-vous que nous vous aidions ?"

La jeune femme réagit automatiquement, comme si elle avait prévu la question.

-"Repousser les primates et leur faire comprendre qu'ils sont en terrain interdits, redonner confiance à mes ouvriers, renforcer la main d'oeuvre, et si vous pouviez nous donner même un peu d'avance sur le travail qu'il nous reste à faire, cela permettrait de prévoir le retard causé par un de mes hommes maintenant handicapé."

Ça paraissait suffisant, voir plus que suffisant. Effectuant un signe de tête à son camarade, saluant la jeune Ritsu, les deux ninjas se mirent en route. Vu tout le travail qui s'annonçait, ils n'avaient visiblement aucune seconde à perdre.

-"Dis moi, Kaishyko, qu'est-ce que tu préfères ? Que nous nous séparons, ou que nous fassions tout ensemble ? Je pensais nous regrouper afin de gérer le problème des singes et nous séparer pour remettre tout en ordre dans leurs travaux, tu penses que c'est une bonne idée ?"

Après tout, une mission, cela se faisait ensemble. Ils avaient du pain sur la planche, alors autant être sur la même longueur d'onde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Sam 18 Aoû 2018 - 13:31
Montrant qu’il n’était pas en reste, le Sendaï reprit les devants et s’enquit auprès de ladite Ritsu des tâches à effectuer. Pendant ce temps, je restais en retrait, observant la scène avec amusement. Je ne pus d’ailleurs m’empêcher de sourire lorsque la cheffe du complexe essayait de se souvenir de la mission qu’elle avait commanditée. Avec le bureau complétement retourné, des documents qui trainaient partout, la scène n’en était que plus cocasse.


Mais malgré tout Yahiko réussit habilement à obtenir la liste des tâches à effectuer, ce qui n’était pas chose aisée vu son interlocutrice ! Nous sortîmes promptement de la salle pour nous mettre au travail. Le Sendai me proposa alors de régler le problème le plus dangereux, les singes, ensembles puis de nous séparer pour le reste.


« Humm effectivement ça me parait le plus efficace, mais aussi le plus sûr. Nous ne connaissons pas la quantité de primates qui traînent dans le coin, donc il ne s’agirait pas que l’un de nous 2 se fasse déborder s’il agît seul, répondis-je, arborant une mine pensive. Bon, partons sur ça et allons voir ce qu’on peut trouver aux abords du centre. »

L’invitant d’un geste de la main, je rejoignis l’orée de la forêt, délimitant la fin de la zone du complexe. Je me baissai un instant pour examiner le sol, puis me relevai, balayant les alentours du regard « Le sol est meuble ici. Si les primates ont simplement fait une incursion sur le complexe lors de leur dernière apparition, on devrait pouvoir retrouver des traces de luttes avec les scientifiques. » Je décidai de marcher le long de la limite de la forêt, scrutant le sol à la recherche d’indice. Après avoir parcouru un peu plus de la moitié du périmètre du complexe, j’aperçus toute une aire contenant de nombreuses traces de chaussures, mais aussi de pieds d’animaux… « Je pense que c’est ici. »


Datant d’un ou deux jours, les empreintes étaient dessinées assez nettement dans la terre malléable de la forêt. On pouvait même voir le chemin de repli du groupe de primates. Instinctivement, je remontai la piste, sans dire un mot. De temps en temps, je laissai Yahiko reprendre les devants. Nous parcourûmes ainsi à deux l’enfilade de traces, taillant à travers la forêt. Le paysage forestier se densifia rapidement. Au fur et à mesure, les traces se firent moins nombreuses.


Je relevais également les yeux de temps en temps pour observer les branchages alentour. Rien. Je penche la tête pour continuer à suivre les traces. Une branche s’agite à quelques dizaines de mètre. Je relève une nouvelle fois la tête rapidement et constate l’apparition d’un petit babouin, accroupi dans la cime des arbres. Celui m’observe d’un regard intense, agressif. Puis soudain, un cri de singe aigu brisa la tranquillité de la forêt. Sortant de la pénombre de la canopée, plusieurs dizaine de singes se rassemblèrent, toujours plus près de nous. La tension montait. Tout en continuant d’observer ce qui allait bientôt être nos adversaires, je m’adressai à Yahiko en chuchotant, joueur dans mes paroles mais sérieux dans mon ton :


« Je crois qu’on aura pas spécialement besoin de la techniques de repérage dont tu m’avais parlé tout à l’heure. Par contre tes capacités de corps-à-corps…. S’ils attaquent, je pense rester en retrait et t’appuyer à distance. Par contre le plus gros de la meute sera sur toi… Ça te semble jouable ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3688-metaru-kaishyko-terminee

Lun 20 Aoû 2018 - 12:59
Les deux Genin de Kumo se tenaient l'un à côté de l'autre, devant la forêt qu'ils s'apprêtaient à scruter. Kaishyko avait fait attention à la qualité du sol, qui était un indice important leur permettant de retrouver la trace des primates. Dans un coin de sa tête, le Sendai avait fait attention à noter ce petit détail, car de lui-même et sans ne jamais l'avoir vécu, il n'aurait pas eu le réflexe d'observer le sol. Écoutant attentivement son camarade et faisant preuve d'une attention particulière à ce qu'il pouvait avancer, il le suivit principalement dans ses recherches, sauf lorsque l'adolescent aux cheveux blancs trouvait certains indices quelque peu étranges, passibles de les faire progresser dans leur quête. Progressant tous les deux au sein de la forêt, ils furent arrêtés par l'apparition d'un petit babouin, puis d'un cri qui rameuta un grand nombre de primate. L'ambiance se transformait, le calme de la forêt était devenu une ambiance pesante où seul le combat paraissait inévitable. Écoutant son camarade parler, le regard toujours posté sur ses futurs adversaires, il s'apprêta à se défendre.

-"Ce sera jouable, l'échec n'est pas une option, haha !", dit-il d'un sourire amusé. "Par contre, je t'avoue que ça m'embête un peu, j'aurai préféré régler ça de manière un peu plus pacifique, ils ne font que défendre leur territoire après tout..."

Sa voie s'était calmée, son rire avait disparu pour laisser place à un peu de déception. Après tout, on ne faisait que leur montrer que les ninjas étaient des êtres supérieurs, et imposer cette hiérarchie embêtait un peu le Genin. Régler ça à l'amiable aurait signifié que les scientifiques ne risquaient vraiment rien, contrairement à de la haine destinée à se répandre.

-"Enfin, c'est ça la vie de ninja, hein ?" reprit-il bien plus sérieusement.

Hors de question de se laisser mettre en pièce juste parce qu'il préférait régler ça autrement. Il se défendrait, et aviserait après. Les singes n'avaient pas l'air de vouloir plus attendre, et pour protéger Kaishyko qui ne semblait pas adapté à la défense au corps à corps, Yahiko mit sa main devant lui et créa un dôme tout autour du Metaru de quelques mètres de diamètres. Il laissa une petite entrée pour qu'il puisse faire passer ses techniques au travers du dôme, mais ce serait suffisant pour le protéger pour le moment le plus important : celui où tous les primates attaqueraient en même temps. Se postant juste devant l'entrée de son dôme afin de protéger le seul endroit où Kaishyko pouvait se faire envahir, il observa calmement tout autour de lui. Le nombre était bien important, et il ne disposait que de bien peu de techniques permettant de tous les toucher en une fois. Le seul problème : le chakra, qui en maintenant ces techniques, s'écoulerait bien vite.

Alors qu'ils se jetèrent quasiment tous vers le Sendai qui était le seul à leur portée, d'autres se situaient au bord du dôme de chakra pour le frapper de toutes leurs forces. Ils ne désiraient qu'une chose : le briser, pour atteindre l'autre Genin. Yahiko ne pouvait hélas pas couvrir tous les angles, mais il avait ce qu'il fallait pour contrer efficacement les dizaines de singes qui lui avaient foncé dessus.

-"Hey Susanoo, c'est l'heure de te déchaîner", murmura t'il.

Susanoo ? C'était le nom du Dieu Protecteur que s'était inventé Yahiko. Il avait crée des techniques au nom de cet idéal, et celle qu'il comptait utiliser contre ces singes consistait en faire sortir deux énormes bras de chakra frappant puissamment. Avec ceci, sans aucun problème, il repoussa les premières vagues de singe en en assommant de nombreux contre des arbres environnants. Une technique de rang A, probablement la meilleure technique dans l'arsenal du ninja, qui lui permit de gagner du temps et de l'espace contre plusieurs de ces singes. Mais la menace n'était pas complètement écartée, d'autres singes étaient bien en train de mettre toute leur force sur le dôme, afin d'atteindre leur cible. Si seulement les deux Genin arrivaient à trouver le chef de la meute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

D'une pierre deux coups. [Mission de rang C Ft. Metaru Kaishyko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: