Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Entraînement en solitaire, ou presque | Kaishyko | (Objectif Kumo).


Lun 6 Aoû 2018 - 19:21

Kaishyko & Yūsaku
Détermination. Sortant de son domicile sans le moindre bruit, le shinobi se faufila alors dans les ruelles du village caché de Kumo, prêt à se rendre sur le terrain d'entraînement. Lorsqu'il ne passait pas la plus grande partie de son temps avec sa génitrice, Yūsaku aimait s'isoler afin de pouvoir s'améliorer davantage. Une manière pour le kumojin de s'aérer l'esprit et de continuer ses efforts, en essayant de s'intégrer au fur et à mesure à la vie du village. Cependant, à une heure si matinale, difficile de croiser du monde, bien que quelques marchands préparaient leurs stands ou leurs boutiques pour l'ouverture. Marchant d'un pas lent, le genin observait tout ce qui se passait autour de lui, saluant les rares personnes qu'il pouvait croiser d'un simple hochement de tête. Le contact visuel ne semblait pas tant le perturber que cela, c'était plutôt le fait de devoir prendre la parole. Manquant de confiance en lui, cela lui paraissait bien difficile, mais après deux mois dans ce village, on pouvait constater une très légère amélioration. Bien entendu, cela allait prendre beaucoup de temps avant qu'il vive pour lui et qu'il s'ouvre aux autres, mais le jeune Raishi semblait plutôt confiant, malgré les nombreuses épreuves qu'il allait devoir surmonter. Qu'importe, à force de patience et de courage, rien ne pouvait réellement l'empêcher de devenir celui qu'il désire tant : un shinobi accompli et un homme qui a laissé sa solitude derrière lui pour pouvoir avancer dans la vie grâce aux autres.

Comme souvent, le temps était orageux et la température plutôt élevée. Un climat qui ne dérangeait même plus le jeune utilisateur de Kamiton. Continuant sa route à travers les ruelles, il ne tarda pas à arriver dans une allée principale. Scrutant les alentours, il s'arrêta quelques secondes avant de reprendre sa route. Le vent commençait tout juste à se lever, malgré qu'il soit plutôt chaud et peu réconfortant. Le soleil quant à lui, ne semblait pas vouloir faire son apparition, mais malgré tout, cela n'était plus qu'une question de temps avant que l'obscurité ne laisse sa place à la lumière. Pour Yūsaku c'était un moment de la journée qu'il affectionnait tout particulièrement et cela bien avant même de devenir un citoyen à part entière du village caché des nuages.

Motivé à l'idée de pouvoir s'entraîner, il ne tarda pas à arriver à destination. Un endroit plutôt calme à cette heure de la journée, ce qui n'était pas plus mal. Un entraînement solitaire et matinal, un début de journée parfaite pour le kumojin. Assez rapidement, il se rapprocha d'un coin riche en verdure, avant de se concentrer et de débuter l'entraînement. Au départ, il s'agissait juste de s'améliorer au lancer de projectiles. Évidemment, une activité qu'il effectuait très souvent lorsqu'il n'était encore qu'un novice, un élève au sein de l'académie. Cependant, réviser les bases n'était rarement une mauvaise idée et c'est justement pour cette raison, qu'il avait décidé de débuter sa séance par ses exercices bien précis. Sérieux dans chaque mouvement qu'il effectuait, il accélérait de plus en plus la cadence, ne se doutant pas un seul instant de ce qui allait se produire par la suite, convaincu que rien ni personne ne pourrait "troubler" son entraînement en solitaire.
| code by EXORDIUM |



_________________
雲人


Dernière édition par Raishi Yūsaku le Lun 13 Aoû 2018 - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3725-yusaku-end

Jeu 9 Aoû 2018 - 16:52
Deux Jours avant le début de la mission. Je me levai tôt une nouvelle fois. Une douleur et des courbatures me lancèrent dès que je quittai mon lit. Encore des marques de mon entrainement de la veille avec Kenshin ; il n’y était pas allé de main morte le nobliau !


Ces derniers jours j’avais plutôt bien révisé les bases, je me sentais déjà plus proche d’un shinobi pouvant se battre en combat réel. Cette fois-ci, je préparai un panier pour le repas. J’avais l’intention de travailler un peu plus sur la fine maitrise de mon Kekkai Genkai. Ce n’était pas très sollicitant physiquement mais ça demandait toutefois pas mal de temps pour constater une amélioration.


Bon, en route pour le terrain d’entrainement ! Situé au nord de Kumo, sur le plateau intermédiaire, le chemin n’était guère long depuis le quartier de clan des Metaru. Le soleil ne pointait pas à l’horizon, même si sa lumière baignait déjà le ciel couvert de teintes orangées. Kenshin aussi s’entrainait également à cette heure-là. Allais-je le rencontrer de nouveau ? Si c’était le cas, je ne lui lancerais peut-être pas d’attaque surprise cette fois-ci, histoire d’éviter de passer pour un fou inconscient…


Comme la veille, j’arrivai au terrain au lever du soleil. Je posai mes affaires au sol : pas besoin d’aller jusqu’au petit bosquet ou de se rapprocher du lac, il me fallait juste un terrain plat. Je m’assis en tailleur et fermai les yeux. Mon but était tout d’abord d’augmenter ma réactivité lorsque je manipule la limaille de fer et pour cela, il fallait avant tout se détacher des informations alentour pour ne garder que l’essentiel : les mouvements de la limaille. Calme. Plénitude. Silence.


Bing !


Instinctivement j’ouvrai un œil en direction du son. Bing ! Le son mat d’un impact de projectile émanait de l’autre côté du ruisseau. Régulier et de plus en plus fréquent, ce qui semblait être des jets d’armes s’enchaînaient. Encore quelqu’un si tôt ? Curieux, je me levai et franchit le petit pont pour aller voir celui qui était à la source de ce bruit. Bizarrement j’avais complétement mis en suspens l’entrainement de j’avais prévu. Pour quasi-rien en plus.... Mais je dois avouer que ça me ressemble bien malheureusement !


Arrivé à l’entrée du bosquet, j’aperçu un homme aux cheveux bleu s’entraîner au lancer de shuriken, kunai, etc… Classique quoi. Ca ne relevait pas grand-chose de ce qu’il savait faire, même rien à vrai dire…. Je dévisageais un moment le garçon : Je ne me souvenais pas de lui, je ne l’avais jamais vu. Pourtant s’il s’entraine ici c’est que c’est bien un shinobi Kumojin.


« Hey ! Je m’appelle Metaru Kaishyko. Dis-moi, c’est assez marrant que tu viennes aussi tôt pour lancer des shurikens. C’est tout ce que tu sais faire ? »

Insolent mais direct. C’était peut-être pas la meilleure formulation, mais c’était tout moi. Au moins j’exprimais directement ce que je voulais savoir de lui : ses capacités.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3688-metaru-kaishyko-terminee

Jeu 9 Aoû 2018 - 19:29

Kaishyko & Yūsaku
Interruption. Alors que Yūsaku continuait à s'entraîner tranquillement, il ne pu s'empêcher alors de se retourner rapidement, en entendant une voix. Devant lui se trouvait un jeune homme qui avait une certaine prestance et qui devait très certainement avoir confiance en lui. Une chose bien différente de ce que pouvait penser ou vivre le kumojin, qui avait réellement du mal à avoir confiance en ses capacités et en tant qu'homme. Un peu surpris par cette manière de s'adresser, il arrêta ses activités, fixant alors celui qui venait à l'instant même de le défier.

« Enchanté, moi c'est Yūsaku. Dis-moi, tu provoques souvent les gens comme ça ou c'est histoire de te donner un genre? »

Peu habitué à rentrer en conflit avec les autres, ni à piquer au vif la personne, l'utilisateur du Kamiton restait perplexe face à son interlocuteur. Un peu agacé par cette attitude, il ressentait une certaine méfiance envers ce garçon, mais qu'importe. Au final, le jeune Raishi allait pouvoir se mesurer à quelqu'un et montrer sa valeur. Si au passage, il pouvait un peu calmer les ardeurs de son adversaire du jour, ce serait vraiment le combo parfait. Aucune rancune ne se faisait sentir, il ne connaissait absolument pas ce shinobi, mais son désir de lui montrer qu'il savait faire autre chose que de lancer vulgairement des armes de jet, prenait clairement le dessus. Plutôt solitaire à l'habitude, il semblait néanmoins prêt à relever le défi et à essayer de faire de son mieux pour ne pas être ridicule. Fronçant légèrement les sourcils, il diminuait peu à peu la distance qui le séparait de son adversaire.

« Dans ce cas, laisse-moi te montrer ce que je sais faire. »

Sans un mot de plus, il prit une longue respiration, avant de fixer Kaishyko. Cependant, un détail le frappa subitement. Cette personne était un membre du clan Metaru, ce qui signifiait qu'elle avait le pouvoir de contrôler le métal. Une capacité qui devait être très impressionnante à voir, ce qui allait sûrement compliqué les choses. Malgré ce détail, le shinobi du village caché des Nuages savait pertinemment qu'un ninja se battait avec ses forces, mais aussi ses faiblesses. Bien que provoqué, Yūsaku essayait de ne rien montrer et surtout de ne pas sauter sur lui sans réfléchir. Reprenant une nouvelle fois une respiration quasi identique à la première, il ferma les yeux un court instant.

« Allons-y. »

Le ton était sérieux, voir peut-être un peu froid, ce qui ne ressemblait pas véritablement au kumojin. Qu'importe, il venait d'être provoqué en quelque sorte et devait se défendre, tout en faisant attention de ne pas commettre une erreur qui pourrait lui coûter très cher. Tout en se dirigeant vers son adversaire de la matinée, Yūsaku lança deux shurikens sur la cible, avant de se retrouver tout près de lui, cherchant à tout prix à la déstabiliser en effectuant un balayage. Frappant sur sa jambe qu'il espérait être la plus faible, il essayait alors de prendre un léger avantage dès le début. L'affrontement était alors officiellement lancé entre les deux kumojins, qui suivaient la même voie.


| code by EXORDIUM |



_________________
雲人
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3725-yusaku-end

Hier à 23:58
Réponse immédiate. L’ambiance était électrique. Visiblement Yūsaku, mon interlocuteur, avait été piqué au vif. Pour toute réponse à sa question cinglante, je souris un instant. Le but de ma question était déjà atteint… J’attendais donc la suite des évènements.


Le jeune homme s’avança, tout en répondant à ma requête. Okey, c’est bon. Ça va commencer. Je reculai ma jambe arrière, me positionnant en garde. Au vu de son attitude, j’étais sûr que cette fois-ci mon adversaire allait prendre l’initiative du combat.


« Allons-y », annonça froidement Yūsaku.

Comme prévu, le kumojin mystérieux chargea. 2 shurikens fusèrent sur moi. Devenant pleinement concentré dans le combat, j’identifiai la trajectoire des projectiles et fléchit rapidement les genoux. Je me retrouve accroupi ; les shurikens passent au-dessus de moi. Quelle sentiment grisant que d’être dans la confrontation ! Continuant sa course, Yūsaku arriva rapidement au corps-à-corps et enchaîna avec un balayage.


Dans la position dans laquelle j’étais, impossible d’éviter le coup. La jambe de Yūsaku sapa mes appuies, me faisant tomber sur le côté. J’encaissais le coup avec un léger grognement, tout en effectuant rapidement une série de 3 mudras. Arrivé au sol, je frappai dans mes mains. Une épaisse fumée de limaille de fer sortie violemment du fourreau placé dans mon dos. Telle une mini-éruption, le nuage obstrua complétement la vision de la scène de combat.


Perturbant Yūsaku pour couper son assaut, je profitai de l’épais brouillard pour me replacer. Je repris mes appuis et bondis en arrière. Je remis ainsi de la distance entre l’utilisateur de taïjutsu et moi. De plus, il fallait repasser à l’offensive. Juste avant de sortir du brouillard, je composai une autre technique. Utilisant ma main gauche, je griffai horizontalement l’air et derrière le passage de mes doigts, la limaille de fer se condensa localement dans le nuage. 3 tries long stries horizontaux d’un mètre-et-demi se créèrent dans le sillage de ma main et foncèrent là où Yūsaku m’avait attaqué. Pris dans le brouillard de limaille, je me demandais comment mon adversaire allait faire pour repérer et parer à temps l’attaque, si toutefois j’avais frappé au bon endroit. Très intérréssant.


Je m’arrêtai à bonne distance du nuage, qui allait retomber en un tas de limaille au sol dans quelques secondes. Dans l’urgence, je n’avais pas eu le temps de générer un nuage suffisamment gros et dense pour durer plus longtemps. Un sourire fendit mon visage :


« Rapide ton entrée en matière ! Un combattant au corps-à-corps alors ? »

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3688-metaru-kaishyko-terminee

Entraînement en solitaire, ou presque | Kaishyko | (Objectif Kumo).

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: