Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Metaru vs Nanjou, le choc des clans [Kenshin - Yuna] (Objectif Kumo)


Ven 10 Aoû 2018 - 22:03
Depuis quelques temps, le village de Kumo semblait avoir changé ses priorités. L’entraînement des genins s’était intensifié et désormais, des combats amicaux étaient organisés de façon très officielle afin de donner des expériences bien réelles aux recrues qui sortaient chaque année de l’académie. Pour le moment, Yuna n’avait pas encore vraiment combattu contre un ennemi, se contentant des entraînements avec son père et depuis peu, avec Sazuka et Anzu. Quoiqu’il en soit, elle savait parfaitement bien qu’il lui fallait se renforcer afin de concrétiser son objectif. Tout comme la plupart des autres shinobis de Kumo, la petite blonde avait reçu une liste sur laquelle il lui avait été attribué des adversaires. A période régulière, elle allait désormais dévoiler le résultat de ses entraînements et peut-être, montrer aux responsables du village que le clan Nanjou pouvait avoir son utilité. Plus que l’envie de gagner, il y avait cette envie de montrer que son clan comptait prendre les armes aux côtés des kumojins.

Certaines rumeurs circulaient déjà sur l’isolationnisme de son père et des Nanjou en général, laissant sous-entendre qu’ils ne faisaient que profiter sans donner le moindre retour en échange de la protection de la Raikage. En tant que fille du chef du clan, Yuna se devait de montrer que tout cela était faux et que même si certains se montraient méfiants à outrance, ce n’était pas le cas de tous. Petit à petit, en risquant sa vie contre l’avis de son géniteur, elle prouverait à tout le monde que son clan n’est pas une nuisance. Le jour J du combat était demain et c’est donc sur cette pensée que l’adolescente ferma les yeux, réfléchissant avant de s’endormir à une tactique pour vaincre son opposant, un certain Metaru Kenshin. Si sa mémoire était bonne, le clan Metaru maîtrisait le Kinton et d’ailleurs, la Raikage venait de ce clan. Ce combat risquait d’être par conséquent assez difficile mais bon, il ne fallait sûrement pas partir perdante d’avance. Ce n’était certainement pas parce que son opposant venait d’un clan prestigieux que cela lui ferait perdre ses moyens. C’est donc sur cette dernière pensée qu’elle s’endormit, étendue comme une pacha sur le canapé d’Anzu.

Le lendemain matin, les rayons du soleil vinrent caresser doucement son visage angélique, faisant s’ouvrir ses yeux bleus qui exprimaient déjà une détermination à faire ce qu’il fallait pour gagner. Après une bonne douche et un petit déjeuner où elle tenta sans grand succès de raconter une blague à son équipière pour la faire rire, elle se prépara pour son combat. Habillée de sa combinaison mauve moulante, d’une veste portant le symbole du village de Kumo sur l’épaule et de bottines assorties, elle se dirigea vers le lieu prévu de l’affrontement. Visiblement, les zones de combat seraient régulièrement différentes afin d’habituer les shinobis aux reliefs variés, ce qui n’était pas une bête idée au final. Pour cette fois, la zone de combat était composée d’un bois, d’une clairière parsemée de rocher dans laquelle se trouvait un petit étang. On pouvait dire qu’il y en avait pour tous les goûts. Un peu stressée à l’idée de combattre pour de vrai, Yuna observa autour d’elle chaque détail et se présenta au Jonin chargé de surveiller la rencontre.

« Nanjou Yuna, je viens pour le combat d’entraînement. »

Le shinobi cocha son nom dans son calepin et invita l’adolescente à se mettre en position. Son adversaire ne semblait pas encore être arrivé et par conséquent, elle n’avait toujours aucune idée à quoi il pouvait ressembler. En fait, elle ne savait strictement rien de lui et tout ce qu’elle pouvait faire, c’était espérer qu’il ne s’agisse pas d’un chunin car cela risquait d’être compliqué dans ce cas. Quoiqu’il en soit, la petite blonde se posta à l’entrée du bois, vérifiant son équipement afin d’être prête pour le combat rapidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Lun 13 Aoû 2018 - 16:44
La nouvelle m’est parvenu par une lettre déposée sous la porte de mon nouveau domicile.

Citation :
Dans l’objectif de soutenir l’évolution des plus jeunes et de confirmer le niveau des plus aguerris, le Raikage a annoncé la mise en place d’un vaste programme d’entraînement. Que ce soit lors de sessions officielles ou lors de séances personnelles, des examinateurs mandatés par le Sandaime garderont un œil attentif sur les efforts et les progrès de chacun. Les shinobis les plus prometteurs, les plus disciplinés ou les plus motivés se verront recevoir une recommandation du Raikage, leur permettant une porte d’accès à diverses organisations ou prestations.

Dans l’intérêt de réaliser cette mission, votre premier combat vous a été attribué. Il aura lieu dans deux jours, au terrain d’entrainement numéro 8. Votre adversaire sera Nanjou Yuna, genin de Kumo.

Clair, concis, l’ordre est donné. Cette décision fait-elle à la dernière attaque sur Kumo ? Ou celle qui vient tout juste de s’abattre sur Kiri ? Bien que Suzuri Kaldea n’est pas réussi à atteindre son objectif et libérer sa cible, elle est quand même parvenue à créer de gros dégâts dans le village. Tout ce sang… l’intensité des combats, les cris de douleurs, la mort… Je m’en souviens comme si c’était hier. En ce qui concerne le raid sur Kiri, les dégâts semblent être importants, sans pour autant qu’on en sache plus.

Quoi qu’il en soit, on ne peut nier que c’est une initiative louable, nécessaire même. J’ai moi-même trop longtemps laissé de côté mon entrainement, avec l’accord de mes supérieurs. Nobles, marchands, ouvriers… Dans l’armée nous sommes tous égaux. Nous devrions donc tous être traités de la sorte. Les forces armées du village sont le bouclier du pays des nuages, ainsi que son bras armé. Nous ne pouvons-nous permettre d’être tout juste bon : nous devons être les meilleurs, sans quoi nous ne parviendrons pas à protéger notre peuple.

Je regarde l’heure, puis me résigne à enquêté sur mon adversaire pour ce soir. J’ai quitté le travail bien trop tard et il ne me reste qu’une heure pour manger et dormir si je veux respecter mes cycles. Avec un tel rythme de travail, le hasard n’a pas sa place.

Le lendemain matin, je me prépare puis va au travail. Je sors cependant bien plus tôt l’après-midi, après avoir parlé à mes supérieurs de l’ordre de la Raikage. Mes pas me mènent ensuite au domicile familial, où j’espère trouver des informations précieuses en discutant avec père et mère. L’un d’eux doit savoir qui elle est, ou tout du moins sa famille. Arrivé sur les lieux, je discute avec ma mère en attendant mon père qui ne tarde pas à arriver. Sans surprise, la conversation tourne autour de la décision prise par le village. Lorsque le nom de Nanjou Yuna sort finalement dans la conversation, mon père a une réaction plutôt négative. La jeune femme – l’adolescente même – fait partie d’un petit clan discret, isolationniste. Rare sont les fois où ils se mêlent des affaires du village, au grand damne des dirigeants comme mon père. Le clan souhaite-t-il sortir de l’ombre et remplir ses engagements ? Peu probable m’explique père.

La Nanjou fait partie d’une équipe avec Metaru Itagami à sa tête. Mon père a déjà pu discuter la Metaru, discussion durant laquelle cette dernière a mise en valeur les progrès de ses élèves : une certaine Sendai et la Nanjou. La première – que je connais déjà – possède des talents en Sensorialité et en Ninjutsu. La seconde excelle en Genjutsu, parait-il. Cette information me fait frissonner, tant je suis inexpérimenté face à un tel adversaire : jamais je n’ai affronté un shinobi maîtrisant le Genjutsu. Ce sera donc une première… un mauvais coup du sort si je souhaite tirer mon épingle par rapport aux autres genins. Ce premier combat risque en effet de se conclure par une défaite. Mais qu’importe. C’est l’expérience que j’en tirerai qui compte. La discussion se prolongea jusqu’au dîner, après lequel je décide de rentrer. Si je veux pouvoir tenir pour le combat de demain, il faut que je sois en pleine forme.

Le fameux jour est enfin là. Quelques minutes avant l’heure indiqué j’arrive au point de rendez-vous. Mon équipement se compose de mon Katana et de son fourreau, solidement fixé sur mes hanches, dessous ma longue veste, ainsi que de projectiles en tout genre. La nuit fut plus courte que je l’aurai espéré. Incapable de trouver le sommeil à cause de l’excitation, j’avais mis ce temps à bon escient pour trouver une solution à la question du Genjutsu. Puisque je ne possède aucune technique pour contrer les illusions, la seule manière que j’aurai de les rompre sera de me mutiler. Une idée qui ne me plaît guerre… mais dans l’absence d’alternative, c’est un constat qui s’impose de lui-même…

Devant moi se tient un shinobi – probablement un Chunin – qui m’indique de signer des papiers puis de me mettre en place et d’attendre le signal de départ. Derrière lui, sur le terrain d’entrainement se tient une jeune femme blonde. Mon adversaire du jour sera une adolescente… Je sens que la défaite va être amère. Confiant – afin de profiter du peu d’avantages que je peux posséder dans ce combat – je m’installe et salut la Nanjou. Puis j’attends là, patiemment, le signal de départ. Je ne peux laisser la jeune femme commencer. Plus elle utilisera ses illusions tardivement, plus j’aurai de chance de gagner ce combat. Ainsi, dès que le sifflement se fit entendre, j’effectue une suite de mudra et fait apparaître dix épées de métal autour de moi. Les lames en suspensions ont tôt fait de se constituer et fusent alors sur leur cible. Ce combat se terminera aussi vite qu’il a commencé.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Hier à 11:29
En s’étirant et en vérifiant son équipement près d’un arbre, Yuna observa du coin de l’œil son adversaire du jour approcher du shinobi chargé de surveiller leur combat. Elle allait devoir se méfier de lui car les Metaru étaient normalement particulièrement puissants. En plus, il était beaucoup plus âgé qu’elle et donc, devait avoir plus d’expérience du combat, malgré qu’il soit encore genin. Ce n’était donc un adversaire à prendre à la légère. Calmement, la petite blonde répondit au salut de son opposant, affichant un sourire afin de conserver l’aspect amical de cette rencontre, même si dans quelques instants, ils se battraient pour la victoire. Ne le connaissant pas trop, elle se demandait si l’inverse était également vrai. Après tout, le clan Nanjou était assez fermé et par conséquent, il ne devait pas en savoir beaucoup sur les techniques qu’elle utilisait, contrairement à elle qui avait déjà vu des Metaru en action. Peut-être que cet avantage pourrait lui assurer un début de rencontre favorable, il ne restait plus qu’à le vérifier.

Se plaçant en position pour lancer son attaque dès le signal de départ, Yuna se voyait déjà plonger son opposant dans un genjutsu afin de s’assurer une belle domination psychologique. Malheureusement pour elle, dès que le combat débuta, le jeune homme se montra le plus efficace pour lancer son offensive et une dizaine d’épées de métal furent créés et lancés sur elle à vive allure. Emerveillée l’espace d’un instant par cette maîtrise du kinton, il la devança et prit un certain avantage dès le début de la rencontre. Heureusement pour elle, ses entraînements intensifs aux esquives de projectiles lui seraient particulièrement utiles dans une situation pareille. C’est donc sans réfléchir qu’elle esquiva les épées une première fois, ne sachant pas si son ennemi pouvait les contrôler ou même leur faire changer de trajectoire. Il fallait donc qu’elle se montre particulièrement prudente afin de ne pas se retrouver dans une situation impossible. Comme dans un vrai combat, la meilleure défense restait l’attaque et par conséquent, elle se devait maintenant de riposter sans la moindre pitié. Elle n’était plus face à Sazuka qui avait annoncé qu’elle ne riposterait pas, elle se trouvait face à quelqu’un qui se moquait de la blesser et par conséquent, elle se devait de ne pas hésiter non plus.

Immédiatement après avoir esquivé d’un mouvement latéral rapide les épées de son adversaire, la petite blonde commença à chantonner une douce mélodie, presque imperceptible. Elle ressemblait un peu à ce qu’on pouvait entendre lors de funérailles. Cette chanson était douce et apaisante, comme on pourrait s’y attendre dans un moment de recueillement et de tristesse. Malheureusement pour son adversaire, cela n’allait pas être de tout repos pour lui et le côté apaisant ne le serait rapidement plus. Laissant sa technique faire son effet, Yuna en profita pour aller se cacher dans le bois adjacent, préparant la suite du combat. Elle avait bien compris que le Metaru utiliserait sa maîtrise du kinton pour l’attaquer et par conséquent, multiplier les obstacles entre elle et lui était la meilleure stratégie à adopter, surtout que de son côté, ses techniques n’avaient pas besoin d’un contact visuel pour l’atteindre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Metaru vs Nanjou, le choc des clans [Kenshin - Yuna] (Objectif Kumo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: