Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Metaru vs Nanjou, le choc des clans [Kenshin - Yuna] (Objectif Kumo)


Ven 10 Aoû 2018 - 22:03
Depuis quelques temps, le village de Kumo semblait avoir changé ses priorités. L’entraînement des genins s’était intensifié et désormais, des combats amicaux étaient organisés de façon très officielle afin de donner des expériences bien réelles aux recrues qui sortaient chaque année de l’académie. Pour le moment, Yuna n’avait pas encore vraiment combattu contre un ennemi, se contentant des entraînements avec son père et depuis peu, avec Sazuka et Anzu. Quoiqu’il en soit, elle savait parfaitement bien qu’il lui fallait se renforcer afin de concrétiser son objectif. Tout comme la plupart des autres shinobis de Kumo, la petite blonde avait reçu une liste sur laquelle il lui avait été attribué des adversaires. A période régulière, elle allait désormais dévoiler le résultat de ses entraînements et peut-être, montrer aux responsables du village que le clan Nanjou pouvait avoir son utilité. Plus que l’envie de gagner, il y avait cette envie de montrer que son clan comptait prendre les armes aux côtés des kumojins.

Certaines rumeurs circulaient déjà sur l’isolationnisme de son père et des Nanjou en général, laissant sous-entendre qu’ils ne faisaient que profiter sans donner le moindre retour en échange de la protection de la Raikage. En tant que fille du chef du clan, Yuna se devait de montrer que tout cela était faux et que même si certains se montraient méfiants à outrance, ce n’était pas le cas de tous. Petit à petit, en risquant sa vie contre l’avis de son géniteur, elle prouverait à tout le monde que son clan n’est pas une nuisance. Le jour J du combat était demain et c’est donc sur cette pensée que l’adolescente ferma les yeux, réfléchissant avant de s’endormir à une tactique pour vaincre son opposant, un certain Metaru Kenshin. Si sa mémoire était bonne, le clan Metaru maîtrisait le Kinton et d’ailleurs, la Raikage venait de ce clan. Ce combat risquait d’être par conséquent assez difficile mais bon, il ne fallait sûrement pas partir perdante d’avance. Ce n’était certainement pas parce que son opposant venait d’un clan prestigieux que cela lui ferait perdre ses moyens. C’est donc sur cette dernière pensée qu’elle s’endormit, étendue comme une pacha sur le canapé d’Anzu.

Le lendemain matin, les rayons du soleil vinrent caresser doucement son visage angélique, faisant s’ouvrir ses yeux bleus qui exprimaient déjà une détermination à faire ce qu’il fallait pour gagner. Après une bonne douche et un petit déjeuner où elle tenta sans grand succès de raconter une blague à son équipière pour la faire rire, elle se prépara pour son combat. Habillée de sa combinaison mauve moulante, d’une veste portant le symbole du village de Kumo sur l’épaule et de bottines assorties, elle se dirigea vers le lieu prévu de l’affrontement. Visiblement, les zones de combat seraient régulièrement différentes afin d’habituer les shinobis aux reliefs variés, ce qui n’était pas une bête idée au final. Pour cette fois, la zone de combat était composée d’un bois, d’une clairière parsemée de rocher dans laquelle se trouvait un petit étang. On pouvait dire qu’il y en avait pour tous les goûts. Un peu stressée à l’idée de combattre pour de vrai, Yuna observa autour d’elle chaque détail et se présenta au Jonin chargé de surveiller la rencontre.

« Nanjou Yuna, je viens pour le combat d’entraînement. »

Le shinobi cocha son nom dans son calepin et invita l’adolescente à se mettre en position. Son adversaire ne semblait pas encore être arrivé et par conséquent, elle n’avait toujours aucune idée à quoi il pouvait ressembler. En fait, elle ne savait strictement rien de lui et tout ce qu’elle pouvait faire, c’était espérer qu’il ne s’agisse pas d’un chunin car cela risquait d’être compliqué dans ce cas. Quoiqu’il en soit, la petite blonde se posta à l’entrée du bois, vérifiant son équipement afin d’être prête pour le combat rapidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Lun 13 Aoû 2018 - 16:44
La nouvelle m’est parvenu par une lettre déposée sous la porte de mon nouveau domicile.

Citation :
Dans l’objectif de soutenir l’évolution des plus jeunes et de confirmer le niveau des plus aguerris, le Raikage a annoncé la mise en place d’un vaste programme d’entraînement. Que ce soit lors de sessions officielles ou lors de séances personnelles, des examinateurs mandatés par le Sandaime garderont un œil attentif sur les efforts et les progrès de chacun. Les shinobis les plus prometteurs, les plus disciplinés ou les plus motivés se verront recevoir une recommandation du Raikage, leur permettant une porte d’accès à diverses organisations ou prestations.

Dans l’intérêt de réaliser cette mission, votre premier combat vous a été attribué. Il aura lieu dans deux jours, au terrain d’entrainement numéro 8. Votre adversaire sera Nanjou Yuna, genin de Kumo.

Clair, concis, l’ordre est donné. Cette décision fait-elle à la dernière attaque sur Kumo ? Ou celle qui vient tout juste de s’abattre sur Kiri ? Bien que Suzuri Kaldea n’est pas réussi à atteindre son objectif et libérer sa cible, elle est quand même parvenue à créer de gros dégâts dans le village. Tout ce sang… l’intensité des combats, les cris de douleurs, la mort… Je m’en souviens comme si c’était hier. En ce qui concerne le raid sur Kiri, les dégâts semblent être importants, sans pour autant qu’on en sache plus.

Quoi qu’il en soit, on ne peut nier que c’est une initiative louable, nécessaire même. J’ai moi-même trop longtemps laissé de côté mon entrainement, avec l’accord de mes supérieurs. Nobles, marchands, ouvriers… Dans l’armée nous sommes tous égaux. Nous devrions donc tous être traités de la sorte. Les forces armées du village sont le bouclier du pays des nuages, ainsi que son bras armé. Nous ne pouvons-nous permettre d’être tout juste bon : nous devons être les meilleurs, sans quoi nous ne parviendrons pas à protéger notre peuple.

Je regarde l’heure, puis me résigne à enquêté sur mon adversaire pour ce soir. J’ai quitté le travail bien trop tard et il ne me reste qu’une heure pour manger et dormir si je veux respecter mes cycles. Avec un tel rythme de travail, le hasard n’a pas sa place.

Le lendemain matin, je me prépare puis va au travail. Je sors cependant bien plus tôt l’après-midi, après avoir parlé à mes supérieurs de l’ordre de la Raikage. Mes pas me mènent ensuite au domicile familial, où j’espère trouver des informations précieuses en discutant avec père et mère. L’un d’eux doit savoir qui elle est, ou tout du moins sa famille. Arrivé sur les lieux, je discute avec ma mère en attendant mon père qui ne tarde pas à arriver. Sans surprise, la conversation tourne autour de la décision prise par le village. Lorsque le nom de Nanjou Yuna sort finalement dans la conversation, mon père a une réaction plutôt négative. La jeune femme – l’adolescente même – fait partie d’un petit clan discret, isolationniste. Rare sont les fois où ils se mêlent des affaires du village, au grand damne des dirigeants comme mon père. Le clan souhaite-t-il sortir de l’ombre et remplir ses engagements ? Peu probable m’explique père.

La Nanjou fait partie d’une équipe avec rien de moi que la directrice Ikeda Sazuka à sa tête... De part son influence dans le village, mon père a déjà eu vent de rumeurs concernant cette équipe, formée d'une Sendai et de la Nanjou. La première – que je connais déjà – possède des talents en Sensorialité et en Ninjutsu. La seconde excelle en Genjutsu, parait-il. Cette information me fait frissonner, tant je suis inexpérimenté face à un tel adversaire : jamais je n’ai affronté un shinobi maîtrisant le Genjutsu. Ce sera donc une première… un mauvais coup du sort si je souhaite tirer mon épingle par rapport aux autres genins. Ce premier combat risque en effet de se conclure par une défaite. Mais qu’importe. C’est l’expérience que j’en tirerai qui compte. La discussion se prolongea jusqu’au dîner, après lequel je décide de rentrer. Si je veux pouvoir tenir pour le combat de demain, il faut que je sois en pleine forme.

Le fameux jour est enfin là. Quelques minutes avant l’heure indiqué j’arrive au point de rendez-vous. Mon équipement se compose de mon Katana et de son fourreau, solidement fixé sur mes hanches, dessous ma longue veste, ainsi que de projectiles en tout genre. La nuit fut plus courte que je l’aurai espéré. Incapable de trouver le sommeil à cause de l’excitation, j’avais mis ce temps à bon escient pour trouver une solution à la question du Genjutsu. Puisque je ne possède aucune technique pour contrer les illusions, la seule manière que j’aurai de les rompre sera de me mutiler. Une idée qui ne me plaît guerre… mais dans l’absence d’alternative, c’est un constat qui s’impose de lui-même…

Devant moi se tient un shinobi – probablement un Chunin – qui m’indique de signer des papiers puis de me mettre en place et d’attendre le signal de départ. Derrière lui, sur le terrain d’entrainement se tient une jeune femme blonde. Mon adversaire du jour sera une adolescente… Je sens que la défaite va être amère. Confiant – afin de profiter du peu d’avantages que je peux posséder dans ce combat – je m’installe et salut la Nanjou. Puis j’attends là, patiemment, le signal de départ. Je ne peux laisser la jeune femme commencer. Plus elle utilisera ses illusions tardivement, plus j’aurai de chance de gagner ce combat. Ainsi, dès que le sifflement se fit entendre, j’effectue une suite de mudra et fait apparaître dix épées de métal autour de moi. Les lames en suspensions ont tôt fait de se constituer et fusent alors sur leur cible. Ce combat se terminera aussi vite qu’il a commencé.

Résumé:
 


Dernière édition par Metaru Kenshin le Lun 27 Aoû 2018 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Mar 14 Aoû 2018 - 11:29
En s’étirant et en vérifiant son équipement près d’un arbre, Yuna observa du coin de l’œil son adversaire du jour approcher du shinobi chargé de surveiller leur combat. Elle allait devoir se méfier de lui car les Metaru étaient normalement particulièrement puissants. En plus, il était beaucoup plus âgé qu’elle et donc, devait avoir plus d’expérience du combat, malgré qu’il soit encore genin. Ce n’était donc un adversaire à prendre à la légère. Calmement, la petite blonde répondit au salut de son opposant, affichant un sourire afin de conserver l’aspect amical de cette rencontre, même si dans quelques instants, ils se battraient pour la victoire. Ne le connaissant pas trop, elle se demandait si l’inverse était également vrai. Après tout, le clan Nanjou était assez fermé et par conséquent, il ne devait pas en savoir beaucoup sur les techniques qu’elle utilisait, contrairement à elle qui avait déjà vu des Metaru en action. Peut-être que cet avantage pourrait lui assurer un début de rencontre favorable, il ne restait plus qu’à le vérifier.

Se plaçant en position pour lancer son attaque dès le signal de départ, Yuna se voyait déjà plonger son opposant dans un genjutsu afin de s’assurer une belle domination psychologique. Malheureusement pour elle, dès que le combat débuta, le jeune homme se montra le plus efficace pour lancer son offensive et une dizaine d’épées de métal furent créés et lancés sur elle à vive allure. Emerveillée l’espace d’un instant par cette maîtrise du kinton, il la devança et prit un certain avantage dès le début de la rencontre. Heureusement pour elle, ses entraînements intensifs aux esquives de projectiles lui seraient particulièrement utiles dans une situation pareille. C’est donc sans réfléchir qu’elle esquiva les épées une première fois, ne sachant pas si son ennemi pouvait les contrôler ou même leur faire changer de trajectoire. Il fallait donc qu’elle se montre particulièrement prudente afin de ne pas se retrouver dans une situation impossible. Comme dans un vrai combat, la meilleure défense restait l’attaque et par conséquent, elle se devait maintenant de riposter sans la moindre pitié. Elle n’était plus face à Sazuka qui avait annoncé qu’elle ne riposterait pas, elle se trouvait face à quelqu’un qui se moquait de la blesser et par conséquent, elle se devait de ne pas hésiter non plus.

Immédiatement après avoir esquivé d’un mouvement latéral rapide les épées de son adversaire, la petite blonde commença à chantonner une douce mélodie, presque imperceptible. Elle ressemblait un peu à ce qu’on pouvait entendre lors de funérailles. Cette chanson était douce et apaisante, comme on pourrait s’y attendre dans un moment de recueillement et de tristesse. Malheureusement pour son adversaire, cela n’allait pas être de tout repos pour lui et le côté apaisant ne le serait rapidement plus. Laissant sa technique faire son effet, Yuna en profita pour aller se cacher dans le bois adjacent, préparant la suite du combat. Elle avait bien compris que le Metaru utiliserait sa maîtrise du kinton pour l’attaquer et par conséquent, multiplier les obstacles entre elle et lui était la meilleure stratégie à adopter, surtout que de son côté, ses techniques n’avaient pas besoin d’un contact visuel pour l’atteindre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Lun 27 Aoû 2018 - 16:30
Mon adversaire ne tarde pas à réagir et esquive mon attaque d’un puissant bond sur le côté. Si elle possède des capacités d’esquive, le combat va être encore plus difficile… Si je me trouve dans l’incapacité de la toucher, je suis à la merci de tous les Genjutsu qu’elle usera contre moi… Et le combat, en plus de s’écourter, risque d’être très difficile pour moi.
Une mélodie commence à se faire entendre… Une douce mélodie, mélancolique, comme l’on peut en entendre lors de funérailles. Le terrain se transforme alors en une salle remplis de combattant… Je connais cet endroit… C’est comme lors de l’attaque de Suzuri Kaldea et son groupe contre le village… Tout autour de moi, des shinobis se combattent jusqu’à la mort. Le bruit des lames s’entrechoquant raisonne dans la pièce, ainsi que celui de celles se plongeant dans la chair… Un ennemi me fait face. Ses yeux rivés dans les mains, je peux voir la peur l’envahir… ainsi que la colère. Lui aussi se demande pourquoi il est ici. Pourquoi se bat-il à la mort pour une cause qu’il n’a pas choisi… Criant pour se donner du courage, il fonce vers moi. Je saisis aussitôt un kunaï pour me défendre et pare sa première attaque… Mais il parvient à me désarmer, faisant virevolter mon kunaï dans les airs… ça ne devrait pas se passer comme ça. J’avais battu cet homme… Je l’avais tué. Je l’ai tué. Je sens alors sa une violente douleur à l’abdomen… La lame froide me transperce de part en part, déchirant tissus et organes... Vais-je mourir ?

Le champ de bataille disparaît, comme un rideau qu’on aurait levé et la réalité reprend le dessus. Sous le choc, je pose ma main sur mon ventre pour vérifier la blessure… rien. Je suis indemne. Je suis vivant. La douleur, bien qu’illusoire est bien présente dans mon esprit. Elle innerve tout mon corps, comme des coups de poignards… Les douleurs, mes douleurs qui d’habitude sont calmes durant la journée reviennent me hanter. Séquelle d’un passé contre lequel je me bats tous les jours. Séquelle d’une défaite, d’une vie épargnée. Je remarque que la Nanjou a disparu. Ainsi elle a dû mettre à profit ce temps pour se cacher dans les bois bordant le terrain. Fatigué, transpirant alors que je n’ai fourni aucun effort, je prends conscience de la puissance et des effets du genjutsu qu’elle m’a infligé. J’ai assez de mes nuits pour me rappeler cette histoire pour qu’en plus je la revive le jour. Serrant les dents, je sens la colère prendre le dessus. Hors de question que je me laisse battre par un tel subterfuge. Puisqu’il m’est impossible de localiser ma cible, je dois donc m’avancer vers elle. Avancer vers un terrain inconnu, où elle n’hésitera pas à m’entrainer dans de nouveaux genjutsu. Je ne possède aucun Kai pour les contrer… et je n’ai donc d’autre choix que de me mutiler pour en sortir. Mais parviendrai-je à me rendre compte de l’illusion ? Quel autre choix se présente à moi ? Aucun.

Je fonce donc vers les bois à la recherche de la Nanjou, sans baisser ma garde. Plongeant la main à l’intérieur de ma veste, je me saisis d’un kunaï. Pendant un instant je revois encore mon sang dégouliner sur le métal… puis me ressaisis aussitôt. La Nanjou devra bien s’approcher de moi pour me blesser et remporter le combat. En attendant une opportunité, je garderai les deux yeux bien ouverts. Au moindre signe, je déchainerai un torrent de lames !

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Lun 3 Sep 2018 - 21:12
Le combat avait bien débuté et il fallait maintenant conserver cet avantage. Son adversaire avait été pris dans son genjutsu et visiblement, cela avait assez bien marché. Dissimulée dans le petits bois, Yuna espérait bien parvenir à prendre son adversaire par surprise afin de gagner ce combat. Elle savait très bien que les Metaru était très efficace avec leur maîtrise du métal et par conséquent, une confrontation directe n’était pas la meilleure idée. C’est donc cachée dans un arbre que la petite blonde observait discrètement son opposant. Ce dernier s’avançait dans la zone, cherchant clairement l’opposition physique avec l’adolescente. Il était évident que si le combat dérivait à ce niveau, elle ne ferait pas long feu. Elle se devait donc de garder une certaine distance. Histoire de parvenir à distraire le Metaru, elle utilisa une technique visant à le distraire un peu. Grâce à sa maîtrise de l’Onkyôton, elle émit un bruit dans le dos de son adversaire, comme si quelqu’un si trouvait. N’étant pas certaine qu’il ne possédait pas un moyen de la détecter, c’était sans doute le plus sûr pour pouvoir lancer sa prochaine technique.

Calmement, bien dissimulée, elle profita de la résonance du bois pour lancer son genjutsu suivant. Il fallait penser à un moyen de se défendre et quoi de mieux que de réunir défense et attaque en même temps. La douce mélodie qui envahit le bois devait sans doute permettre à son adversaire de la localiser assez facilement, même si la technique précédente pourrait le laisser croire qu’elle peut l’attirer dans un piège. Maintenant, il restait à voir si après être tombé dans cette illusion, il aurait encore la volonté de l’attaquer vu le risque que cela comporterait pour lui. En attendant, le genjutsu était lancée et la petite blonde sortit un kunai afin de se préparer au combat. Avec un peu de chance, elle parviendrait à s’assurer un ascendant sur lui et pour la suite du combat, cela serait un atout non négligeable.

En tout cas, ces entraînements étaient particulièrement efficaces car un combat comme celui-ci permettait à la petite blonde de se rendre compte de la stratégie à adopter pour pousser son adversaire vers la défaite. Une utilisation plus précise de ses techniques ainsi que la continuelle recherche de l’amélioration de sa stratégie pouvaient être des éléments qui détermineront dans le futur sa simple survie. Si un jour, elle voulait pouvoir venger sa mère, à un moment ou un autre, elle devrait certainement mettre sa vie en jeu. Si sa faiblesse était le corps à corps, elle comptait bien s’améliorer suffisamment pour que cette stratégie souvent si efficace contre un utilisateur d’illusion, se retourne contre celui y ayant recours. En attendant, elle entendait son opposant approcher et le moment fatidique allait bientôt arriver, il restait à voir si de son côté, il n’avait pas lu le jeu de Yuna et s’était donc préparé en conséquence. Le prochain échange allait certainement déterminer le probable vainqueur de cet affrontement, c’est donc le cœur battant à toute allure que l’adolescente attendait ce dénouement.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Dim 9 Sep 2018 - 20:35
Derrière cet arbre ? Ou celui-là ? Non, rien. Rien. Je n’arrive pas à la trouver. Soudain, un bruit de crissement émane dans mon dos. J’envoie aussitôt mon Kunaï… Qui s’écrase contre une branche. Un animal ? Je suis bien trop tendu… J’inspire puis expire. Une fois. Puis deux. Je dois continuer mon chemin et ce n’est pas ainsi, en me laissant distraire par le moindre petit bruit que j’arriverai à sortir vainqueur de ce combat. Mon premier combat contre une illusionniste… qui commence par une expérience traumatisante… Tant dans les cours dispensés à l’académie que ceux que j’ai reçu par mes maîtres, tous disent de cet art que sa puissance n’a d’égal que sa difficulté à le maîtriser. Comme pour tout, ce n’est qu’en affrontant ces illusionnistes qu’on parvient à déceler les failles dans leurs techniques et s’en servir contre eux. Une expérience qui me fait défaut, cruellement défaut. Une expérience qui m’est inconnue. Tomber contre un adversaire dès mon premier combat… Est-il un jeu du sort ? Quoi qu’il en soit. Qu’elle que soit l’issue de ce combat, je dois en engranger un maximum. Bien que cela me fait du mal de l’avouer, mes chances de victoires sont bien maigres.

Un pas après l’autre, j’avance sur mes gardes dans la forêt. Guettant le moindre signe, cette fois-ci bien décidé à ne plus me faire tromper. Une mélodie se fait entendre sur ma droite. Un autre Genjutsu ? Prudent, je stoppe ma progression. Mais rien. Rien ne se fait sentir. Je connais maintenant sa position, mais est-ce à nouveau une illusion ? Sa première consistait à la résurgence d’une expérience traumatisante. Une expérience de mort… Tandis que son second Genjutsu n’était qu’une diversion basique. Traumatisme et diversion… Rien de tout cela ne m’est bien utile pour deviner son prochain mouvement. Immobile, je me tourne vers l’origine de la mélodie. Si elle se cache derrière la cime de cette arbre, perchée sur sa branche… Je plonge ma main dans ma veste, puis saisis un kunaï et un parchemin explosif… Trois. J’ai trois essais avant d’être à court. Je me concentre, puis lance le projectile sur ma cible. Le kunai se plante dans le bois puis, quasiment instantanément explose. Des coupeaux de bois fusent de tous les côtés, tandis qu’un nuage de poussière prend forme. J’aperçois la silhouette de la jeune femme et joins aussitôt les mains.

Buffle, Serpent, Chèvre.



Dis lames de fer prennent forme tout autour de moi puis s’abattent sur ma cible. Je me lance dans une course vers elle. Mon attaque fera une parfaite diversion mais… Dois-je continuer ? Dois-je attaquer toujours plus ? Ou attendre le résultat de ce premier jet ? Si je veux parvenir à engager un combat au corps à corps, afin de l’empêcher de lancer ses Genjutsu, qu’elle attitude dois-je entreprendre ? Voyons ce que cette première tentative donnera. Il est déjà trop tard pour lancer une seconde attaque.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dim 16 Sep 2018 - 22:32
Alors que son adversaire s’avançait dans le bois, Yuna préparait sa prochaine technique. Elle parvint à le distraire, lui faisant gaspiller un kunai et finalement, lança son genjutsu visant à lui renvoyer psychologiquement ses attaques. Ce combat était une très bonne expérience et même si elle avait un petit avantage sur son opposant, cela lui permettait de vérifier si ses techniques étaient efficaces en combat réel. Pour le moment, elle n’avait expérimenté que des combats d’entrainement, principalement contre son père mais bon, ici, les choses étaient très différentes. Grâce à sa rencontre avec Sazuka, la petite blonde avait déjà pu se rendre compte que son taijutsu était une faiblesse à corriger et c’est pour cela qu’elle avait redoublé d’effort en la matière. Maintenant, sa rencontre avec Metaru Kenshin risquait de lui ouvrir une autre voie pour se perfectionner et elle se devait de bien analyser la situation pour en tirer les leçons indispensables. Petit à petit, le moment de l’affrontement approchait et dès le moment où son adversaire aurait l’idée de l’attaquer, le genjutsu se superposerait à sa réalité.

Il la débusqua assez habilement avec des parchemins explosifs, blessant légèrement la blondinette avec les copaux de bois fusant suite à l’explosion. Alors qu’elle sortait de sa cachette, son adversaire dût faire face à une tout autre situation que ce qu’il avait pu prévoir. En effet, si dans la réalité, son offensive s’était arrêtée au lancement de kunais sur le tronc pour le faire exploser, dans son esprit, Kenshin avait lancé des lames en fer sur l’adolescente avant de s’élancer vers elle. Le pauvre shinobi ne put que voir ses projectiles se faire contrer avec aisance par la petite blonde et être renvoyés sur lui. Yuna ne se souvenait même plus le nombre de fois où elle avait subi cette technique de la part de son père, mais elle savait l’effet démoralisant que cela pouvait avoir quand on en était victime. Elle se retrouva donc en face de son opposant qui sortait de son illusion en seulement une fraction de seconde, ayant vécu une expérience des plus troublantes. Il était maintenant temps de passer à autre chose et afin de continuer sur sa lancée, l’adolescente fit les mudras pour effectuer sa technique la plus puissante actuellement.

Si après tous ces genjutsus vocaux, Kenshin aurait pu penser qu’il s’agissait d’une nouvelle illusion, la réalité allait le frapper durement. En effet, Yuna émit un sifflement particulièrement puissant en direction de son adversaire. Elle espérait bien en venir à bout avec cette technique, sachant très bien que les Metaru étaient particulièrement dangereux lorsqu’il s’agissait de corps à corps. C’était donc le moment d’en finir avant qu’il ne s’approche davantage.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2879-nanjou-yuna-prete-au-service-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2942-nanjou-yuna-recueil-de-chansons#21802

Ven 21 Sep 2018 - 15:38
Mes lames fondent vers leur cible… mais là se passe quelque chose que je n’avais pas prévu. La jeune femme pare facilement mon attaque. Pire encore, elle parvient à la renvoyer sur moi. Je saisis mon Katana, puis tente de les parer. Une, deux trois. La quatrième vient me couper la cuisse droite, la cinquième l’épaule gauche. La sixième vient directement se planter dans ma jambe… Tout d’un coup, tandis que la douleur se fait de plus en intense tout disparaît. Je cligne des yeux. La Nanjou me fait face, à quelques mètres à peine et effectue une suite de mudras. Mes mains sont vides, mon bras tendu comme lorsque j’avais lancé mon kunai explosif.
Une illusion ?
La Nanjou prend une profonde inspiration.
Je n’ai pas le temps de réagir.
Un sifflement strident. Puissant. Si puissant apparaît et vient me fouetter de plein fouet. Mon corps entier est propulsé en arrière sous l’effet de l’onde de choc.
Je n’arrive plus à respirer. Je ne peux plus respirer.
Je suis propulsé en arrière, traversant les buissons jusqu’à m’écraser sur la cime d’un arbre. Je sens mes muscles, mes os s’écraser sur le bois. Ma tête vient cogner…

Une douleur intense… Ma tête… Je pose ma main sur mon crâne. Mes yeux s’ouvrent. Un flash lumineux… et je me rends compte que je suis allongé au sol, le visage de mon adversaire et du chûnin au-dessus de moi.
J’ai perdu conscience. J’ai perdu tout cours.
L’inquiétude laisse place au soulagement. Je prends quelques instants pour reprendre mes esprits puis me relève, seul. Des mots s’échangent. Des paroles que je ne distingue pas. Je suis encore sonné… j’en ai assez vu pour aujourd’hui. Le chûnin pointe du doigt un lieu et me tend la main. Main que je refuse poliment.


« Je vous remercie, je vais bien. J’ai juste besoin d’un peu de repos. »

Je salue mes deux collègues, puis, d’un pas titubant part en direction de mon appartement. Il faut que je me pose. J’ai besoin de me poser.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Metaru vs Nanjou, le choc des clans [Kenshin - Yuna] (Objectif Kumo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: