Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Traque B] Sang bleu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Narrateur
Narrateur

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 7 Déc 2018 - 10:06
Si votre cible semblait avoir menti sur sa lessive urgente (et c'était là peut-être vraiment son unique mensonge ?), elle ne paraît pas non plus spécialement pressée dans ses mouvements. La voilà qui rentre dans une taverne. Sans le Byakugan de Toph, impossible pour vous d'en voir plus, mais pour le moment, elle semble vouloir rester barricadée au milieu des autres pocherons.

Les clones de Senku qui inspectent respectivement les alentours et le Sud ne découvrent rien de particulier : Si ce n'est que la taverne a une sortie secondaire à son arrière et que les civils commencent à surveiller les clones non cachés d'un regard de plus en plus mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 7 Déc 2018 - 13:28
Katsuko termina petit à petit sa bouteille, mettant un peu plus d'une heure avant d'avoir enfin la tête qui tourne un peu. Une sensation agréable pour la jeune fille habituée à l'alcool à trop forte dose avec son éducation peu habituelle. Elle eut un petit sourire, une idée venait de lui traverser l'esprit. Elle avait remarqué une sortie secondaire, parfait. Si elle était suivie, cette sortie serait certainement surveillée. Et elle serait certainement trouvée à l'instant où elle mettrait le pied dehors. Lui vint alors une idée particulièrement amusante, même si elle serait peut-être inutile. Que ce soit parce qu'ils verraient directement au travers du stratagème ou parce qu'ils n'auraient jamais été là. Elle le découvrirait bientôt.

Elle se leva alors, rejoignant les commodités où elle s'enferma. Évidemment, dans un quartier pareil, l'odeur était à la limite du supportable et la couleur des murs était douteuse, mais cela avait un avantage. Personne avait envie de regarder là dedans. Elle commença dès lors ses mudras, commençant par faire un clone à son image. Elle enchaîna alors les mudras et ses cheveux prirent une teinte rouge sang avant qu'elle n'enlève ses pinces tandis que son clone gardait une apparence normale. Neiko fit à nouveau quelques mudras, se créant cette fois-ci un katana de sang. Elle tailla alors un peu sa tenue, coupant notamment la capuche de cette dernière.

Elle arrangea un peu le col, le tournant pour que la coupure soit invisible, puis elle coupa le reste de la capuche en lanières qu'elle enroula au manche de son katana, cachant sa nature surnaturelle avec le tissus. Elle laissa alors son clone sortir tout naturellement, le faisant marcher vers le nord. Il devait alors sortir de la ville et continuer jusqu'à un village à quelques kilomètres de Murashigure, loin de la ville. Katsuko lui précisa de bien se cacher de la pluie dans sa tenue, seule une mèche de cheveux roses pouvant parfois sortir avant d'envoyer ce dernier accomplir sa tâche.

Attendant trois petites minutes, la jeune femme sortit alors elle aussi par la porte avant, se mêlant tranquillement à la foule qui allait vers le centre-ville. Si tout se passait bien jusque là, elle pourrait ensuite aller jusqu'à Deku pour le virer de là et faire en sorte de détruite toute trace de son passage. Sans preuves, sans traces, ils seraient obligés d'abandonner et de leur foutre la paix, voilà l'avis de la tueuse. S'ils se montraient trop insistants ou que des problèmes plus importants se découvraient, alors... Elle devrait trouver une solution.

En attendant, elle marchait sous la pluie, se tenant plutôt droite, ayant changé d'attitude, se retenant de gueuler contre la pluie tant bien que mal. Son visage était impassible. À vrai dire, plus que la pluie, c'était le fait qu'elle soit là en permanence qui dérangeait la vampirette. Elle pouvait bien supporter les gouttes qui coulaient sur son visage, dans ses cheveux rouge vif, sur sa main posée négligemment sur la paume de son katana entourée assez solidement de tissus. La Pluie était désormais son élément, elle se fondait dans ce décor criminel.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Sam 8 Déc 2018 - 16:45




自然の芸術 - Sang Bleu



« Sang par le Sang. »

◐Blue Blood◐

Sous le tic-tac tintamarre des gouttes, le groupuscule de la Roche continuait d’épier la suspecte du haut de leur perchoir. À couvert, le Yaoguaï avait envoyé deux de ses représentations sillonner les lieux tout en les inspectant, prêt à explorer le moindre indice qui pourrait se dessiner durant la prise de bon temps de l’Amejin.

« Je chasse depuis mon plus jeune âge, je traquais bêtes et hommes sans relâches jusqu'à ce que leurs têtes soient sur le pic de ma lance. Donc oui en effet, j’ai pour habitude de traquer mais ici c’est différent car, il s’agit de ma première traque officielle en tant que shinobi d’Iwa. » Répliquait le Jônin.

Le corbeau remarqua par le biais de son clone qui inspectait les environs, une seconde sortie à l’arrière de la taverne, celui-ci se mit à couvert à l’instar de l’original surveillant cette issue de secour. Et tandis que le troisième clone qui n’avait vraisemblablement rien trouvé se ramenait, le caméléon pris la parole en mettant en garde le groupe “ Senkû-sama, la cible n’est plus dans mon champs de vision, elle s’est visiblement déplacée, que fait-on ? Dois-je passer à l’action ?”.

« Pas encore. Nous allons attendre qu’elle sorte avant de passer à l’acte, toutes les sorties sont surveillées. Elle doit sans doute préparer quelque chose, restez concentrés. » Rétorquait le troisième clone.

“La cible sort.” Indiqua Seishudo en fixant la jeune femme d'un œil et ses équipiers de l'autre. Le troisième clone aux côtés de l’original continuait d’user d’un mudra afin de vérifier s’ils n’avaient pas été bernés, mais il s’avérait bel et bien de Neiko qui venait de sortir...

« Attendez, je repère une autre source de chakra similaire à l’intérieur. » Ajoutait le véritable Senkû en usant de ses capacités sensorielles.

Une autre silhouette s’extirpait du bruyant saloon, différente physiquement, mais les propriétés chakratiques se dégageant de son enveloppe trahissaient son camouflage. Il fallait admettre qu'elle avait forte à faire en terme de déguisement, se frottant au maître en la matière.

« Hehe, cette vipère veut nous la mettre à l'envers, plutôt pas mal pour une débutante. Seishudô, Toph, nous allons suivre la deuxième, Tsubaki tu vas suivre la première avec mes clones, l'un d'entre eux va prendre l'apparence de Toph, elle ne devrait y voir que du feu. Prenons la à son propre jeu. » Dictait-il rapidement de manière concise.

Senkû numéro deux effectua un signe incantatoire et se métamorphosa en prenant l’apparence de l’adolescente Hyûga, rejoignant immédiatement l’équipe poursuivant la première Neiko sortie récemment.

L’indigène des monts prévoyait de piéger la kunoichi en faisant suivre la première qu’il suspectait d’être un leurre par une fausse escouade Hachiman, même s’il n’était pas totalement certain qu’il s’agissait d’un clone, dans les deux cas, il en sortirait gagnant.

Pendant ce temps, le reptile usa de sa technique singulière de dissimulation, faisant totalement disparaître son invocateur et sa disciple, Toph se voyait désormais transportée sur les puissantes épaules de son supérieur aux côtés du mangeur d’insectes - jouissant de l'invisibilité légendaire de l'espion Shinkurô no Seishudo.



HRP:
 

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 9 Déc 2018 - 13:35
Sa première traque officielle ? Voilà qui n'est pas ... très rassurant. La Hyûga déglutit. Elle s'était jetée tête baissée dans cette aventure en pensant que son maitre était suffisamment expérimenté en la matière pour s'assurer de la réussite de cette mission en dépit de ses faibles compétences à elle. En réalité, il n'était pas si expérimenté que cela pour traquer des êtres humains.

Elle secoua la tête, pas la peine de douter maintenant. D'autant plus que cela se passait plutôt bien. La kunoichi reprit pleine possession de ses moyens quand leur cible quitta la taverne. Toph s'apprêta à se lever quand le clone confirma la présence d'une autre source de chakra similaire.

La cible s'était dédoublé ? Kage bunshin. Cela démontrait une dextérité aux arts ninja.

Ne faudrait-il pas laisser un clone au cas où une troisième personne sort avec son apparence ? Ou il est certain que ca soit elle ?

Le déguisement n'était pas parfait. Un henge de l'académie n'aurait pas été mieux. En tout cas, si leur cible avait des notions de filature et de traque, elle ne semblait pas formellement doué dans celles-ci. Par contre, le ninjutsu elle connaissait, car la technique de clonage n'était pas aussi simple que cela. C'était même plutôt du haut niveau.

Ce qui donnait poids aux analyses de son sensei. Elle était shinobi. Elle en savait plus sur la situation que ce qu'elle laissait entendre. Mais en même temps, elle semblait agir en solo. Elle n'avait pas de support visible. Pas d'échappatoire organisé. Toph gardait l'oeil ouvert autour d'elle.

Puis elle se laissa transporter par le caméléon et le Wisigoth, en totale invisibilité. Elle se concentrait toujours sur sa respiration, pour essayer de retrouver ses réserves de chakra. Une confrontation semblait, à ce stade, inévitable. Toph n'était pas au mieux de sa forme mais elle ferait de son mieux.
Spoiler:
 

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Narrateur
Narrateur

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 10 Déc 2018 - 20:17
Grâce aux techniques employées par le sauvage, vous parvenez à comprendre la supercherie employée par " Neiko " Katsuko. Les deux clônes du traqueur suivent de manière visible le clône de Katsuko pendant que Senku et Toph suivent de manière camouflée Katsuko sous henge. L'attrapeur attrapé ? Ou peut-être que la jeune shinobi se rendra compte qu'elle n'est pas en sécurité, à condition de disposer d'une détection suffisante pour contrer la furtivité d'un caméléon.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 10 Déc 2018 - 21:35
Katsuko avait mit en place ses tours. Logiquement, puisqu'ils n'avaient rien sur elle, mis à part cette tentative bizarre de la faire craquer qui n'avait pas marché, ils avaient dû lui foutre la paix. Sauf s'ils avaient autre chose mais auquel cas, quoi qu'elle ferait, ils continueraient de la traquer jusqu'au bout du monde comme des loups affamés face à un morceau de viande juteux. Elle eu un petit sourire, amusée. Oui, un morceau bien saignant.

Elle se contenait, gardait une démarche rapide et totalement différente de celle de Katsuko. Neiko s'efforçait ainsi d'incarner son personnage, ignorant la pluie, traçant vers l'est jusqu'à son but. Maintenant, soit elle était seule, soit elle était suivie sans aucun moyen de savoir par combien d'entre eux ni comment ils le faisaient. Alors autant rentrer et les attraper une fois là-bas s'ils se montraient trop tenaces. Ce n'était qu'une possibilité mais elle ne préférait pas tellement y penser.

Traversant ainsi la ville, elle atteint rapidement une ruelle. A son détour, ses cheveux reprirent leur teinte habituelle et elle pénétra dans une taverne une fois dans une rue plus importante parallèle à la première. Elle y rentra et salua d'un hochement de tête le tavernier, s'approchant de lui.

« Il faudrait des gens capables d'effacer les traces de chakra, si on a ça. Pour celles du prisonnier en haut. Faut l'évacuer rapidement sinon il nous sera inutile. Je vais l'embarquer, j'ai pas le temps d'expliquer mais il ne faut pas qu'ils sachent qu'on était là. S'ils peuvent aussi faire un faux cadavre à balancer dans la forêt à l'est, ce serait parfait. »

Grimpant rapidement à l'étage, la jeune femme rentra dans sa chambre et fit se lever Deku en le détachant de sa chaise d'un coup de katana, tranchant tous ses liens sauf ceux qui reliaient ses mains pour l'instant. Elle ne voulait pas à avoir à se battre avec lui, il devait juste l'écouter et obéir.

« On se casse, suit moi. »

La vampire rangea à nouveau son katana à sa ceinture, lui ordonnant de la suivre.

« Y a tes copains d'Iwa, maintenant ce qui compte c'est la distance qu'on mettra entre eux et nous, mais aussi éventuellement la chance qu'on aura avec le temps qu'ils mettent pour trouver cet endroit puis la suite du chemin. J'ai une idée pour les perdre définitivement mais faudra y mettre du tient. Et ça t'apportera la liberté et un futur si on gère bien ce bordel. »

Elle descendit alors dans la salle principale de la taverne, dirigeant directement ses pas vers l'extérieur. Maintenant, il fallait tracer vers l'est et prendre une charette pour éviter de laisser la moindre trace sur le sol avant de finir par disparaître comme elle l'avait imaginé.

HRP:
 

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Narrateur
Narrateur

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 10 Déc 2018 - 21:40
C'est à @Ryūuketsū no Deku de poster
Revenir en haut Aller en bas
Ryūuketsū no Deku
Ryūuketsū no Deku

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 23 Déc 2018 - 19:54
. : Sang Bleu : .



Le temps était long, très long. Notamment lorsqu’on se trouvait attaché depuis plusieurs jours à une chaise en bois, les bras en l’arrière, après quelques tortures diverses et variées ; des éclats de rires sanguinolents et, finalement, une certaine peur au ventre. Peur qui avait disparu avec le temps mais tu restais dans une position inconfortable au possible, tant socialement que professionnellement.

Et puis, la libération ! Une libération qui se voulait tranchante, rapide et efficace ; un coup précis d’arme blanche au tranchant douteux. Les liens de tes mains restèrent malheureusement sceller mais au vu du message de la gamine à la crinière rosâtre, tu semblais ne pas avoir le choix : La suivre sans réfléchir, obéir comme un soldat de seconde zone et faire tête basse. Te levant d’abord d’un air nonchalant, ton sang ne fit qu’un tour lorsque cette foutue métropole arriva à tes oreilles. Iwa était donc ici, soit, il valait mieux ne pas faire long feu ici.

Malgré tes mains liées, tu attrapas tant bien que mal un long manteau ciré couleur ébène que tu plaças sur ta longue crinière ivoire, cette dernière ayant d’ailleurs poussée depuis tes vacances au Pays de la Pluie. De même pour la pilosité faciale, ça restait bref quoique présent. Un sans abri à l’allure mauvaise, finalement ce que l’on trouvait de partout à Ame ? Dommage que ton Chakra soit si impur de part tes méfaits.

J’te suis et je t’écoute.

Pas besoin de plus, la vie était plus importante qu’une bataille tardive. Sortant de l’auberge à vive allure, marchant sur les pas de la demoiselle, tu abaissas tant bien que mal ton épaisse capuche noiraude, fuyant aussi simplement que possible, suivant comme chien mal léché et os de porc du fermier.

Combien sont-ils ? Qui sont-ils ? Et ils sont où tes petits copains là ? 

Ça puait.
Le sang séché.
Leur sang.
Ton sang.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1708-les-cris-sont-des-fleurs-la-douleur-leur-parfum-ryuuketsu-no-deku http://www.ascentofshinobi.com/t3383-ryuuketsu-no-deku-carnet-de-bord
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 28 Déc 2018 - 1:06




自然の芸術 - Sang Bleu



« Sang par le Sang. »

◐Blue Blood◐

La course poursuite démarrait de plus belle, le Yaoguaï pistait sa proie avec véhémence à vive allure malgré la présence de toph sur ses épaules.

En effet, ses intuitions bestiales l'emmenait rarement voir quasiment jamais à l’erreur en ce qui concerne le domaine de la chasse. Après tout, l’être humain se voyait aussi être un animal, un gibier à l’instar des fauves qu’il chassait et qui peuplent la faune des monts et des bois. “ Cible à midi !”S’écriait le reptile miniature en constatant le changement de couleur de la chevelure de Neiko. Le Yaojin quant à lui demeurait toujours concentrés, ses sens plus affûtés que jamais. Ils avaient suivi l’Amejin jusqu’à une ruelle sombre, se déplaçant toujours sur les toits des maisonnées.

« Ce chakra, cette noirceur.. ça ne peut être que..» Susurrait l'Hayashijin en plein songe.

Arriver près de la taverne, le corbeau ne pu s’empêcher de serrer les poings avant d’esquisser un demi sourire railleur. “Entrons.” Demandait Seishudo sur ses gardes, un oeil sur Toph et l’autre fixant l’entrée plus bas.

Le trio pénétrait à l’intérieur de l’échoppe, surveillant chacun des recoins. Ils avançaient lentement le caméléon zieutait de ses globes oculaires bougeant indépendamment l’un de l’autre. “Ils sont là !” Lançait-il alors que les deux fuyards prenait la voie de l’extérieur.

« Ce n’est pas comme ça que vous allez m’échapper. Iku ze Toph, Seishudo ! » Lançait-il en doublant de vitesse.

[Traque B] Sang bleu - Page 3 0V5GySL

“ Compris ! ” Démarrait alors une course folle du barbare aux multiples balafres, se déplaçant tel un prédateur affamé aux chevets de ses proies qu’il rattrapait sans peine. La poursuite n’avait pas durée longtemps, de fait, le lézard avait envoyé une rafale de mollards aux niveau de leurs jambes ralentissant grandement leur vitesse de déplacement.

S’en suivit et de manière simultanée, l’animal écailleux ouvrant sa gueule et expulsant à vitesse folle sa langue en direction du nuke-nin de Tsuchi afin de l’attirer vers lui - Quant à Senkû, il avait posé ses mains au sol engendrant une mare boueuse sous les pieds de Neiko. Voilà qui devrait fortement compromettre sa fuite et ses planifications. Garce.

Sous l’effet de l’inertie, la capuche du psychotique se retira, dévoilant aux yeux de tous son faciès et sa curieuse résurrection - Cette vampire sans crocs mentait depuis le début. Le duo iwajin quant à lui apparu face au déserteur...

« Ça fait un bail, Deku. Suis nous sans faire d’histoire et je te laisserai la vie sauve, accepte ta destinée. * S’adresse à Katsuko* Et toi, estime toi heureuse que je ne t’embarque pas avec lui, sayonara. » S'écriait-il d'un ton à la fois menaçant et autoritaire.

Il ne daigna même pas tirer la jeune femme aux cheveux roses du calvaire marécageux, tant elle l’avait méritée. Le Yaoguaï empoigna le col de son captif le traînant avec force sauvagerie tel un enfant ayant commis une atroce bêtise. Bien-sûr il avait prit soin de lui remettre sa petite capuche en lui mettant au passage, une claque sur le haut du crâne.

« Ta grotte intérieure ne leur a pas plu visiblement, hehe.. » Lui disait-il railleur.



HRP:
 

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 28 Déc 2018 - 11:02
Toph suivait toujours son sensei, sous la cape d'invisibilité de son caméléon. Une technique bien pratique, et tous ses sens se mirent en éveil quand elle vit sa cible.

Deku. Vivant.

Tout ressemblait à sa description, mais également l'aura qui s'en dégageait. Les Hyûga n'avaient pas besoin d'activer le Byakugan pour avoir une certaine sensation sur le chakra. Ici et maintenant, ce chakra lui chantait mort, souffrance et corruption. Ce son lui rappelait la mélodie qu'elle avait entendu dans la forêt, au milieu du carnage.

Senku se mit directement en action. Toph aussi, mais préféra agir de manière plus conservative. Après tout, son chakra n'était pas au zénith, bien loin de là. Non, elle invoqua son Kuchyiose qui disposait d'une réserve séparé de chakra. Ainsi, s'il y avait un futur affrontement, elle pourrait tout de même lâcher un barrage de technique via lui.

De plus, un ours c'était un argument de poids dans une conversation. Au moins 2 tonnes et quatre mètres de haut, cela fait réfléchir sans pour autant détruire les alentours. Et les kuchyioses n'étaient pas une technique acquise par n'importe qui, cela démontrait un certain savoir-faire, une certaine puissance. Une intimidation supplémentaire.

Sois sur tes gardes, danger potentiel. L'homme de gauche est notre proie, mais la femme semble le protéger.

Compris.

C'était important de préciser ce genre de détail pour un Kuchyiose qui apparaissait en zone de conflit. Il n'avait pas tout le background nécessaire. En lui donnait une situation, un niveau de risque et en désignant les cibles, la genin s'assurait de calibrer au mieux son kuchyiose.

Puis la genin s'adressa à leur "guide". Celle qui n'était venue pour le compte d'aucune organisation n'avait probablement pas de back-up pour la protection de Deku. Sinon, il lui aurait demandé de nous surveiller et Toph aurait détecté un franc mensonge. Non, elle était probablement en solo là-dessus. Si elle jouait en solo, alors Senku et Toph avait un avantage d'information sur elle. En effet, Deku avait fait une entrée remarquée en cette ville. Cacher un tel fugitif ? Hum, dangereux pour cette guide, n'est-ce pas ? Et si une des grandes organisations venaient à l'apprendre ? Qu'en penserait le peuple ?

Je ne crois pas qu'il serait sage de révéler à tout Ame que tu cachais quelqu'un mis à mort, ennemi d'Iwa, encore plus s'il a fait tous les agissements dont tu as parlé. Je crois qu'on avait parlé d'une tête de cochon en place publique. Que tu laisses courir un tel individu... Non, tout ceci peut se passer discrètement et pacifiquement.

Et Toph fit le sourire le plus carnassier qu'elle put. Avec son ours derrière. Elle aurait pu lâcher l'artillerie lourde, mais préférait tenter une approche plus diplomatique. Après tout, pour l'instant, ni Senku ni elle n'avait véritablement attaqué leur proie. Tout au plus une technique d'immobilisation et une capture innocente d'un prisonnier. Ils se la jouaient très pacifiste et Toph s'assura de garder cette vision-là des choses.
Spoiler:
 

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 28 Déc 2018 - 11:35
La vampirette sourit un peu, un sourire ennuyé. Elle n'était pas particulièrement sereine. Elle avait fait ce qu'elle pouvait pour éviter d'être suivie, mais rien n'était garantit. Elle l'avait sorti de là pour le faire partir rapidement, c'était le seul moyen de se tirer avant que ces malades mentaux aient ratissé toute la ville. Visiblement, ils tenaient plus à ce prisonnier qu'à leur propre vie pour se déplacer aussi grossièrement dans une ville telle que Murashigure. Et c'était ennuyeux.

« TES copains sont trois. Enfin je crois, yen a peut-être d'autres qui sont planqués. Pour qui ils sont... J'ai entendu seulement un nom que j'ai retenu, Seigneur Fujiwara. Pour l'endroit où ils sont, ils étaient au centre-ville et j'ai essayé de les faire décrocher pendant plus d'une heure, je sais pas si ça a marché. Je pourrais pas l'être tant que j'aurais pas terminé mon entrainement sur les détections de chakra et la dissimulation. »

Katsuko guidait Deku depuis à peine quelques mètres lorsqu'elle entendit des bruits derrière eux. Un caméléon énorme venait d'apparaître, quittant une sorte d'invisibilité étrange. Putain. Ces sangsues ne lâchaient jamais rien. La créature sembla se préparer à l'attaque puis cracha des sortes de glaires immondes. Putain quelle saloprie ! Neiko bondit sur le côté, esquivant avec adresse la bave peu apétissante, commençant dans le même temps ses courts mudras. Dès lors, ses veines grossirent et elle dégaina son katana.

Elle remarqua alors les mouvements du Seigneur des malades mentaux. Il préparait quelque chose cet enfoiré. Sans plus réfléchir, elle fonça jusqu'au mur le plus proche, cherchant à esquiver ce qu'elle pensait être une grosse attaque venant du sol à cause de son regard fixé vers ce dernier. Mais elle se trompait puisque ses derniers mouvements furent bien plus complexes et elle ne réchappa que de justesse au marécage qui avait prit plusieurs civils dans les alentours dont certains commençaient à paniquer ou à protester. Se tenant d'une main accrochée au mur et ayant dégainé son katana de l'autre, Neiko fixait le duo accompagné du caméléon. Rapidement, elle fit un regard circulaire, cherchant la troisième peste.

« Elle est où la troisième ? Et la seule panique qui va avoir sera à cause de vos techniques en pleine rue. »

Elle jeta un regard à la foule dont certains devaient sans doute chercher à fuir l'ours immense qui venait d'apparaître en plus du caméléon et de l'immobilisation de zone. Les veines et artères de la tueuse palpitaient, plus grosses et rouges qu'à l'accoutumée, ses cheveux voletant même lorsqu'elle se tenait sur place.

« Si vous voulez parler, alors désinvoquez ces créatures au lieu de terrifier tout le monde et dites-moi ce que vous êtes prêts à donner en compensation à Ame no Kuni. Cet homme a causé du tort à mon pays, il doit régler sa dette. S'il ne peut pas le faire lui-même parce que vous venez nous le reprendre comme des fleurs dès qu'il a fini son bordel, alors c'est à vous de régler sa dette, car c'est la dette d'Iwa. »

Elle était crispée sur la garde de son arme. Elle n'était pas sereine, mais elle n'était pas non plus spécialement en position de faiblesse. Ces traqueurs n'avaient pas attendu ni prêté attention à ce qui les entouraient. Ils se situaient pile dans le quartier sécurisé de Seichi et ils se trouvaient à seulement quelques mètres de l'auberge qui servait de quartier général à l'organisation pour la libération du pays de la Pluie.

« Ne croyez pas que je sois seule. Ce serait une grave erreur. Et ne vous croyez pas non plus tout permis dans un pays qui n'est pas le votre, vous l'avez utilisé une fois comme votre terrain de jeu à très lourd prix pour nous, cela ne se reproduira pas, vous pouvez en être certain. Pas sans conséquences. Alors, je vous retourne la question. Pensez-vous que vous pouvez être capables de régler tout cela plus pacifiquement ou est-ce que la force sera votre seule solution comme elle semble l'être depuis le départ ? Effrayer une pauvre petite villageoise pour la forcer à donner des informations plutôt que de lui proposer un échange courtois hein. »

Elle avait un rictus qui montrait clairement son état de pensée sur leurs méthodes. Non, ils ne pourraient pas se comporter en rois dans un territoire qui n'était pas le leur sans la moindre conséquence. S'ils voulaient Deku sans problèmes, alors ils devraient faire des concessions, quelles qu'elles soient.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Ryūuketsū no Deku
Ryūuketsū no Deku

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Ven 28 Déc 2018 - 11:54
. : Sang Bleu : .



Il fallait croire que la carrière de Shinobi n’avait pas été construire pour ta personne et encore moins pour ta propre folie ; d’abord en fuite - Plutôt réussie ? - jusqu’à Ame, tu n’avais même pas eu le temps de t’y installer confortablement que tu te faisais faire prisonnier. Assez aisément, il fallait le dire et suite à un combat qui n’avait… Non, qui n’avait rien fait, objectivement. Aujourd’hui, mains liées par tes propres chaines, tu étais dans l’incapacité de te défendre correctement, proie parfaite pour les traqueurs de la cité commerciale, superbe idée de la part de la gamine à la crinière rosâtre, il fallait croire que la pluie creusait le cerveau à force !

Et alors que tu t’apprêtais à bondir sur un toit quelconque, une masse visqueuse s’agrippa à tes jambes, te scotchant immédiatement au sol. Un râlement digne d’un gosse face à une mauvaise note académique et te voilà totalement piégé, tu aurais pu te défendre, te défaire de cette emprise… Mais dans l’incapacité d’effectuer la moindre action, tu restais prisonnier. Changeant simplement de camp, Iwa risquait certainement d’être moins clémente qu’Ame, malheureusement.

… 

Et sans que tu puisses réagir, la capuche te tombant sur la moitié de la figure, tes prunelles observèrent alors une épaisse langue rosâtre s’enroulant autour de ta personne. La suite logique, bien entendu, fut de t’envoyer au sol et de te trainer dans un nuage épais de poussière, vers elle. Saloperie de bestiole, tu haïssais le bestiaire des militaires, il s’agissait de monstruosités que tu n’avais, par ailleurs, jamais réussi à obtenir. Et finalement, tu terminas ta course face à…
Senkû.

Bordel, ahaha. Mon vieil Ami !

Pourquoi riais-tu dans un moment pareil ? Impossible de le savoir véritablement mais cela fut ta première réaction, un rire gras, presque joyeux mais toutefois teinté d’une inconscience qui terminait ton propre tableau : Tes réactions sociales n’étaient pas les bonnes. Regardant une énième fois tes poignets, tu les tandis simplement vers Senkû, haussant presque humblement les épaules. Ça lui facilitait pas mal de boulot.

… La tienne ne tardera pas à exploser. 

La situation était presque comique, mais, intérieurement, tu pouvais ressentir les Dieux Moqueurs te tournant le dos une énième fois. Une énième fois, tu avais encore échoué. Une énième fois, tu n’étais pas digne d’être un guerrier. Une énième fois, tu n’avais servi, strictement, à rien.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1708-les-cris-sont-des-fleurs-la-douleur-leur-parfum-ryuuketsu-no-deku http://www.ascentofshinobi.com/t3383-ryuuketsu-no-deku-carnet-de-bord
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 30 Déc 2018 - 13:20




自然の芸術 - Sang Bleu



« Sang par le Sang. »

◐Blue Blood◐

Cette femme n’était visiblement pas une villageoise commune, les suspicions du Yaoguaï apparaissaient dès lors avérées à son égard. Son chakra et son odeur ne se voyaient pas totalement différents du captif. Ses mouvements vifs et rapides à l’instar d’un shinobi aguerri, l’avait contraint à faire tomber le masque qu’elle revêtait afin de préserver son identité innocente.

« Tu prétends que cet homme vous a causé du tort à toi et ton pays et pourtant, tu n'a de cesse que de vouloir le protéger. Crois-tu qu’il serait judicieux que de défier Iwa ? Ta nation est déjà plongée dans l’obscurité, ne la condamne pas davantage en voulant t'immiscer dans nos affaires. » Disait-il suspicieux.

Le Jônin retenait toujours son ancien mentor de la section d’interrogatoires de la Roche d’une main ferme. Avec son autre main, il fit signe à Iorek l’ours polaire invoquer par Toph, de cesser ses grognements menaçants, sa présence ainsi que celle du caméléon, semblaient fortement déstabiliser la jeune femme rosâtre qui tremblait arme en mains. Les habitants autour d’eux paraissaient à la fois apeurés mais aussi sur les nerfs que de voir Neiko en compagnie du traître de Tsuchi, c’était comme si le peuple autour lui en voulait, toisant le groupuscule iwajin mais aussi Neiko, suivi de chuchotements incessants.

« Que tu sois seule ou non, je m’en moque. Nous sommes venus accomplir notre mission, ne t'avise pas de te mettre en travers de notre chemin encore une fois. *soupir* Petite villageoise ? Echange ? tss..tu raisonnes comme une enfant à qui l’on a confisqué son jouet, c'est ridicule. *S’adresse à Toph* Rentrons, nous avons assez perdu de temps comme ça. » Répondit l'Hayashijin lassé.

Le corbeau fit volte face rapidement tournant le dos à la soit disant villageoise. Le reptile nichait toujours sur son épaule, surveillant minutieusement ses arrières. Au moindre geste brusque, il n’hésiterait pas à la mettre hors d’état et à l’embarquer avec son bien aimé.

« Hehe..content de te revoir aussi Deku. Entre nous, je doute que tu sois encore de ce monde pour y assister. » Lançait-il avec ironie.

Le sauvageon fit signe à Toph de le rejoindre afin de sortir de l’enceinte mal fréquentée aux odeurs nauséabondes, il ne voulait attirer davantage l’attention. Au vu des regards pesant des civils, il se disait que la fameuse Neiko devait également avoir des comptes à rendre au peuple, qui ne semblait pas être au courant de la supercherie. Allait-elle prendre le risque de prévenir ses compagnons ? Risquer sa vie ainsi que celles des siens pour un prisonnier qui n’était d’origine pas le leur ?

Senkû en dépit de son attitude hautaine, ressentait une certaine pitié à l’égard de leur présumé guide, elle qui s’accrochait tant bien que mal malgré une défaite cuisante. Soit, le sang avait déjà assez coulé à cause du cannibale, le faire couler une nouvelle fois afin de venger l’honneur de la Princesse et du Daimyo n’était pas à exclure cependant.



HRP:
 

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 30 Déc 2018 - 13:47
Toph écouta l'Amejin parler de panique. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle et haussa les épaules.

Nous avons été très raisonnables, je pense.

Toph eut un sourire sadique à ses lèvres. Pas de dégâts aux bâtiments environnants. Pas de goutte de sang versé. Cela avait été propre et sans bavure. Elle avait un petit goût de trop peu - elle aurait bien voulu faire un peu de castagne avec l'Amejin. Mais cela n'était ni le lieu ni le moment. Et puis, ils avaient tout ce dont ils avaient besoin. Deku était entre leur main. Il parlait et semblait connaitre Senku. La genin se tourna vers leur prisonnier et lui demanda gentiment.

Et toi Deku, tu vas aussi être raisonnable, n'est-ce pas ?

Puis elle regarda une nouvelle fois son interlocutrice. Elle désirait compensation pour sa capture et les dégâts qu'il avait fait à Ame. En temps normal, Toph aurait écouté et lui aurait donné raison. Seulement... et bien, elle leur avait mentit et avait sciemment dissimulé les preuves. Toute sympathie qu'elle aurait pu avoir, et compensation qu'elle aurait pu vouloir offrir, ne tenait plus devant l'injustice qui lui avait été faite.

En outre... et bien, elle ne semblait pas avoir de levier sur eux. Senku semblait penser pareil car il s'était décidé à rentrer.

Nous récupérons notre déserteur, rien de plus, rien de moins. Soyez contente qu'on ne vous châtie pas de vos mensonges et de votre dissimulation de preuves, cela sera notre compensation. Les déserteurs d'Iwa appartiennent à Iwa. Et nous nous remettons en route. Adieu.

Toph se mit à chevaucher Iorek, qui lui même se mit à suivre Senkû. Pas question de le désinvoquer de si tôt, surtout dans une ville à si haut taux de criminalité. Il n'y avait plus qu'à récupérer Tsubaki et reprendre leur route jusqu'à Iwa. Enfin... sauf si l'Amejin en décidait autrement, mais elle n'avait pas vraiment de monnaie d'échange entre ses mains pour l'instant.
Spoiler:
 

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 30 Déc 2018 - 15:31
Le visage de la tueuse s'assombrit. Elle voyait face à elle deux énergumènes qui se comportaient en conquérents. Elle jeta un regard mauvais aux villageois alentour. Comment ne pouvaient-ils pas réagir ? Comment pouvaient-ils accepter ça, cette promenade de colonisateurs qui viennent prendre de force quelque chose qui ne leur appartient pas, se montrant réellement néfastes pour Ame no Kuni, pour Murashigure ? Comment peuvent-ils accepter de se faire ainsi marcher dessus. Elle tourna la tête vers le duo, méprisante. Sa noblesse de naissance retrouvait alors sa place sur son visage malgré son état. Non, elle n'était pas de cette foule qui acceptait qu'on lui crache dessus et remerciait ces deux imbéciles d'Iwajins pour ça. Soit. Qu'ils l'acceptent.

« Je vois que vous êtes soutenus par la lâcheté ambiante. Et bien soit, prenez le et embarquez le dans votre village. Continuez de vous croire supérieurs. Mais surveillez bien vos arrières et évitez de revenir ici. Cela pourrait se montrer nocifs pour votre santé une fois que le vrai prince sera sur le trône. »

Se laissant retomber avec agilité sur le sol, la vampire balada une nouvelle fois ses yeux sur la foule avant de s'arrêter à nouveau sur les traqueurs qui repartaient.

« Soyez heureux d'être en vie, ce bon peuple a visiblement choisi de vous laisser en vie malgré le manque de respect dont vous faites preuve depuis que vous avez posé le pied ici-même. Quand le peuple sera dirigé par un vrai souverain, le manque de respect ne sera plus toléré et les habitants d'Ame no Kuni pourront être fiers d'être Amejins, ils n'auront plus à accepter cela. Enfin, si jamais vous en êtes capable. Si la boue n'est pas le seul futur auquel vous aspirez. »

Une nouvelle fois, elle regardait la foule avec mépris. Pourquoi est-ce qu'elle perdait son temps dans cette organisation d'ailleurs ? Est-ce qu'ils méritaient vraiment qu'elle dépense son énergie pour rendre sa gloire au pays de la Pluie, est-ce que seulement il y avait une moindre gloire dans ce ramassis de faiblards ? La Chinoike n'avait jamais eu cette même faculté à accepter ce genre de manque de respect. Et ces deux là devraient éviter sa route dans le futur. Si là ils étaient en position de pouvoir face à l'absence totale de réaction du peuple d'Ame no Kuni, la tueuse savait que la situation tournait. Tournerait. Ils devraient alors faire bien attention. Car elle n'oubliait jamais. Et ne pardonnait jamais. Son père était, dans un sens, plutôt bien placé pour le savoir.

« Puisque Murashigure a décidé que vous pouviez faire comme chez vous, alors faites. Disparaissez et ne revenez jamais. »

Tournant le dos, la vampire s'éloigna vers l'est. Elle avait besoin de marcher, de ne plus voir cet attroupement de lâches et de faibles. Ils acceptaient tout, il lui fallait alors un temps de réflexion. Est-ce qu'elle allait continuer de soutenir Seichi pour ça ou est-ce qu'elle partirait sans un mot. Est-ce qu'elle continuerait de risquer sa vie pour ça. Est-ce qu'elle continuerait ou est-ce qu'elle irait chercher sa mère et son frère qui lui importaient plus que tout ce troupeau. La vampire avait besoin d'y réfléchir. Et pendant ce temps, au diable les autres. Relâchant cette énergie qui lui avait permit de se déplacer avec une sorte d'irréalisme qui l'entourait, une puissance surnaturelle, elle repartit sans plus se préoccuper de ceux qui s'enlevaient mollement de la boue du traqueur. Ils n'avaient rien voulu faire pour l'aider et pour protéger les intérêts d'Ame, elle ne ferait rien pour eux en cet instant. Pas tant que son esprit était pour le moins ennuyé.

HRP:
 

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Ryūuketsū no Deku
Ryūuketsū no Deku

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 30 Déc 2018 - 16:08
. : Sang Bleu : .



Tu regardas la scène de ta position, à savoir celui d’un condamné. La gamine à la crinière rosâtre ne faisait clairement pas le point face au géant d’Iwa, tu en savais quelque chose, l’ayant déjà eu sous ton commandement il y a de cela quelques années. Intérieurement, tu aurais peut-être voulu qu’un combat se déclenche, histoire de la remettre un peu à sa place, elle avait fait la Princesse il y a de cela quelques semaines, faisant bien entendu référence à la pseudo-torture que tu avais eu. Rien de bien extraordinaire bien que tu avais ouvert la gueule, libérant quelques informations.

Ton regard sanguin se tourna mollement vers une deuxième gamine, décidément il fallait croire que la nouvelle génération était exceptionnelle, à défaut d’être véritablement intéressante, si cette petite possédait un ours militaire, il ne fallait pas la sous-estimée, bien au contraire. Tu la regardas plus attentivement avant de comprendre son appartenance, un large sourire transpira sur ton faciès, malgré la situation.

Tiens… Un Hyûga, j’ai déjà goûter à votre chair… Vos yeux, un mets divin, hihihi. 

Cela faisait écho à quelques souvenirs stressants avant que tu ne fuis la capitale commerciale, cela te rappelait quelques bons souvenirs, il y avait aucun doute ! Certainement pas autant que la Princesse que tu avais croquer il y a quelques temps, mais la viande des sectes avait toujours ce petit goût particulier, haut de gamme, finalement.

Dans un second temps, tu te tournas de nouveau vers ton ancien élève, bien que ce terme ne soit pas tout à fait exact. Une mise à mort ? C’était typiquement ce que les Déserteurs attendaient s’ils finissaient comme toi, mains liées par le destin. Mentalement préparé à cette option, cela n’empêchait pas à ton estomac de se tordre sous le poids de l’échec, et, sûrement de la peur. Il n’y avait rien à répondre au sauvageon, et rien qui allait pouvoir te sauver. Quatre contre un, deux ninjas, deux bestioles, rien à faire hormis peut-être attendre de revoir ce si somptueux visage ivoire, rien que d’y penser, un épais frisson parcourant ta colonne vertébrale. Une fois que la rose d’Ame soit définitivement parti, tu lâchas, marmonnant dans ta légère barbe de sans abri.

T’aurais dû la foutre dans une fosse commune Senkû, j’aurais pu la goûter…

Un gamin.
Un taré.
Un fou.

Résumé:
 


Dernière édition par Ryūuketsū no Deku le Dim 30 Déc 2018 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1708-les-cris-sont-des-fleurs-la-douleur-leur-parfum-ryuuketsu-no-deku http://www.ascentofshinobi.com/t3383-ryuuketsu-no-deku-carnet-de-bord
Narrateur
Narrateur

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Dim 30 Déc 2018 - 18:15


La foule ambiante, acculée par les accusation de Katsuko, semble se réveiller et s’attrouper de plus en plus autour des Iwajins et de leur proie retrouvée. Certains ragots naissent : Oui, il s'agissait bien du fou allié qui avait été laissé pour mort sur une place de Murashigure. Comment diable ce chien galleux pouvait-il encore être en vie ? Il a avait été égorgé par un membre du Seiichi devant les regards accusateurs de la plèbe... Et le voilà rayonnant de ses grandes dents avares.

Le cercle de civils (et peut-être non civils) s'était refermé autour de vous alors que Katsuko s'éloignait.

- Ça a l'air facile d'être chasseur de prime par chez vous ! On laisse les autres pays faire le sale boulot et on se pointe pour récupérer la bête en cage !
- Ouais oh !
- Incroyables ces Iwajins !

Le cercle se rapproche, s'énerve. Les accusations jasent, redorées d'insultes peu fleuries qui vous décrivaient de la pire des manières. Une chose était sûre : Le discours de Katsu leur avait fait oublier leur pudeur : Voilà maintenant le véritable visage d'un pays étouffé par la corruption et le mercenariat.


Embarquer Deku de force (malgré l'ambiance austère de la foule)

Expliquer la situation à la foule

Demander audience auprès des instances de Murashigure (Seiichi/Collectif)



Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 31 Déc 2018 - 12:33




自然の芸術 - Sang Bleu



« Sang par le Sang. »

◐Blue Blood◐

Les paroles de la vampirette semblaient avoir eût leur lot d’effet sur la foule réticente jusqu’alors. Certains villageois commençaient à s’énerver, soulevant avec eux, d’autres personnes jusqu’à engendrer un véritable rassemblement autour des shinobi de la Roche. L’aspect farouche du sauvageon et la présence de l’ours polaire ne paraissait plus les apeurés. Des civils défiant la force de guerriers manipulateurs de chakra ? Décidément les habitants étaient soit des fous, soit complètement suicidaires.

Le Yaoguaï stoppa sa marche avant de dévisager le monde devant lui, le nuke-nin toujours entre sa main ferme et veineuse.

« Peuple de Murashigure ! Cet homme est sous la juridiction de Tsuchi no Kuni ! Vous devriez demander des comptes à celui ou celle qui vous ont trompés en le faisant passer pour mort ! Quelle genre d’autorité mentirait à son peuple de la sorte ? Pendant que vous le bas peuple mourriez de faims et de froids, vos instances elles, sont au chaud dans leur palais et se fichent totalement de votre sort ! Réfléchissez-y et écartez-vous ! » Hurlait-il avec autorité.

Le balafré s’affichait quelque peu irrité, mais en réalité, il n’en avait que faire de la situation des villageois, cela ne le concernait aucunement. Il avait plutôt l’impression de gaspiller sa salive pour une poignée d’individu qui ne le méritait pas. Néanmoins, il tentait d’éveiller un esprit de rebellion chez ces pauvres gens, désireux de voir Deku périr alors que même leurs gouvernants se fichaient de leur sort les laissant dans la crasse et le sang.

Le caméléon usa de sa faculté afin de rendre tout le groupuscule imperceptible, l’ostrogoth avait prit soin de se rapprocher de Toph et de Iorek, afin qu’ils puissent profiter des bienfaits de cette technique.

L’Hayashijin et son groupuscule disparurent, ne laissant qu’un bref souvenir de leur personne. Ils s’étaient dirigés vers l’extérieur, rejoints immédiatement par Tsubaki après s’être défait du camouflage. Le reptile salua le petit comité avant de disparaître dans un nuage de fumée, tandis que l’équipe Hachiman elle, entamait son retour en terre rocailleuse.




HRP:
 

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130
Hyûga Toph
Hyûga Toph

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 31 Déc 2018 - 13:47
Ame était fidèle à sa réputation de repaire de criminels et opportunistes en tout genre. Toph n'avait que peu de compassion pour ce genre de population. Si cela ne tenait qu'à son instinct, elle casserait plus que quelques bras. Une purge. Peut-être que des fleurs pouvaient pousser sur les cadavres de ces bouseux. Mais elle se retint.

De un, il n'était gère sage d'engager des hostilités en territoire étranger - et pour l'instant, ils n'avaient pas lancé la moindre technique offensive. Cela pouvait avoir des répercussions diplomatiques graves, et si Senku était élevé dans les gradés d'Iwa il n'en restait pas moins quelqu'un d'impétueux et prompt à la violence. Un conflit ici escaladerait rapidement.

De deux, ils étaient en infériorité numérique. Oui, cela peut paraitre un argument bancale dans un monde de shinobis où des armées sont décimés par une technique unitaire, mais la réalité stratégique n'était pas à leur avantage.

Il y avait d'autres raisons d'éviter un affrontement en vrai. La fatigue - surtout de Toph - l'absence de Tsubaki dans leur équipe pour le moment, le terrain inconnu, l'encerclement, mais c'était des points plus mineurs. Heureusement, il ne semblait pas avoir quiconque de renom en face d'eux.

Non, le plus sage à faire était de décamper, simplement. Il aurait peut-être une petite prime sur leur tête, et encore... c'était sans doute pas la priorité du pays en ce moment, surtout si deux factions se battaient pour le contrôle de la ville. Senku fit un discours bref pour expliquer ce qu'il y avait à dire. La Hyûga n'aurait pas fait ca mieux. Toph comprit également ce qu'il voulait faire, du coup elle demanda à Iorek de se rapprocher de lui tout en prenant également la parole.

Désolé du dérangement. La prochaine fois on viendra avec des chocolats, promis.

Puis, voyant que le wisigoth s'était rapproché - et surtout son caméléon - Toph fit un signe d'aurevoir de la main. Elle connaissait les capacités de dissimulation du caméléon de son sensei. Elle se sentit elle et son kuchyiose sous la couverture de dissimulation. Elle se hâta de suivre son sensei - enfin, via Iorek qu'elle chevauchait en ce moment - car une telle technique dépensait beaucoup de chakra. Il était fort probable que son invocation n'abandonne le maintien de celle-ci au bout d'un moment. Et peut-être qu'Iorek était le plus adapté pour porter un prisonnier.

Tsubaki les rejoignit plus tard. Le destin voulut que cela fut leur seule mission ensemble, avant que sa tête ne roule au sol. Mais le voyage retour pouvait commencer.

_________________
[Traque B] Sang bleu - Page 3 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Narrateur
Narrateur

[Traque B] Sang bleu - Page 3 Empty
Lun 31 Déc 2018 - 16:54


Le discours de Senku fait taire les racontars, mais n'efface pas leur aversion envers vous. Vous parvenez à partir en majeure partie grâce aux talents furtifs du caméléon, mais peut-être pas de la meilleure des façons. Les explications aux civils présents sur place ne suffiront pas à faire taire l'avis de Katsuko sur votre intervention. Très rapidement, le Seiichi ainsi que le Collectif tout entier auront vent de votre venue quelque peu... Impromptue.

@Hyûga Toph et @Yaoguaï Senkū sont désormais mal vus du Seiichi et du Collectif, et donc à Ame no Kuni.

Il y a désormais des tensions entre le village d'Iwa et le Seiichi + Collectif



Vous rentrez directement à Iwa avec @Ryūuketsū No Deku




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Traque B] Sang bleu

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: