Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Invitée de Toph [Diao]


Ven 17 Aoû 2018 - 15:32
Toph n'aperçu pas Diao tout de suite, concentrée sur une sculpture qu'elle était en train de faire. Sa main modelait la roche autour de ce qui commençait à ressembler à une chaise, ou plutôt un fauteuil. Elle se retourna et vit qu'elle était en présence de son invitée. Elle eut un sourire et la salua.

Diao-San ! Merci d'avoir répondu positivement à mon invitation. Désolée de mon étourderie, j'étais un peu concentrée.


D'habitude elle aurait acceuillie son invitée avec le Doujoutsu activée, en mettant en branle une armée de serviteurs pour que tout fûsse parfait. Seulement, ce n'était pas n'importe qui. La genin voyait un Diao un peu une frère d'arme, une soeur amazone - et ce depuis leur entrainement conjoint. Toph avait beaucoup d'admiration pour les kunoichis avec du mordant. Ou, dans ce cas-ci, du mordant explosif. De par ce respect et cette admiration Toph avait simplement baissée sa garde, et abandonnée certains pans de la tradition Hyûga. La genin giffleuse se nettoya les mains tâchées de boue avec un torchon qui trainait au sol. Elle se sentit obligée d'expliquer le pourquoi de cet endroit.

Je crois que c'est la première fois que tu viens dans ce recoin du domaine Hyûga, non ? C'est mon petit espace d'entrainement personnel. Je n'aime pas trop le Dojo et puis... il n'est pas adapté à mon doton. Du coup je m'entraine ici. De toute façon, mes parents ne me laissent pas m'entrainer sérieusement avec les autres.Je leur montrerai au tournoi genin ce que je vaux, bordel.


Son visage devint un peu plus sombres tandis que des idées grises vinrent fredonner dans sa caboche. Oui, le tournoi genin. Mon objectif du moment. Ce n'était pas le seul objectif de la kunoichi, mais elle désirait réellement montrer à ses parents ce dont elle était capable. Dans l'idée, elle voulait qu'ils arrêtent d'être aussi protecteurs et étouffants avec elle. Pour cela, elle se devait de leur montrer ce dont elle était capable. L'idéal étant de gagner le tournoi, bien entendu, mais ce n'était pas le but, uniquement le moyen. Tant qu'elle pouvait épater ses parents, cela lui suffirait. Evitons d'être éliminée au premier combat du tournoi, quand même.

Son visage redevint neutre tandis qu'elle montrait à son invitée une trappe en pierre dans le sol.

Et là, je prépare une demeure sous-terraine. C'est un excellent entrainement pour mon affinité. Et puis comme ça je pourrais avoir mon chez moi. Mais j'ai un souci de luminosité, je cherche une solution là-dessus. Bioluminescence peut-être, ou Hikariton. J'investigue. Mais on aura pas besoin d'aller là-bas pour s'entrainer, cette partie du jardin nous ira très bien. Et n'hésite à t'hydrater, y'a de quoi.


Ce faisant, Toph montra de la main une petite table en granit sous un abris de pierre. Sur cette table était déposées des cruches d'eau et de jus de fruit ainsi que quelques victuailles. Très légers, forcément. Cela ne servait à rien de se bourrer la panse pendant un combat, c'était contre-productif. Mais les serviteurs de ses parents faisaient bien attention à ne pas laisser la jeune fille s'entrainer sans ce genre d'attention. Plutôt que d'essayer de les en empêcher, la keune kunoichi se décida de leur mettre un cadre. Oui il pouvait apporter des choses, mais ce serait elle qui décidait ce qu'ils apportaient. Ils avaient déjà trop souvent dépasser les bornes.

Se retourna vers sa visiteuse et coach de la journée, Toph repris leur conversation.

Et toi Diao-san, comment vas-tu ? Quelles nouvelles ? Tenshi m'a dit qu'il venait d'entrer dans ta famille, et en tant qu'héritier ? Félicitations. C'est un shinobi qui aura un bel avenir.


Elle avait reçu à manger Tenshi tout récemment et avait eu la chance d'avoir la primeur sur cette information. Non que ça ne changeait pas énormément la donne, mais c'était en général bien vu dans les clans de féliciter pour ce genre d'évènement. Surtout que ce n'était pas de la flagornerie. Toph appréciait le Sainan, même s'il était parfois légèrement teinté d'une pointe d'arrogance ou d'une certaine vision de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Ven 17 Aoû 2018 - 23:17
J’avais reçu une missive fort intéressante de ma très chère Toph, cette dernière m’invitait pour un partage de talent et c’était sans nul doute ravie que je m’étais présentée chez elle à l’heure de sa convenance pour le rendez-vous. Il n’était surprenant d’être reçu par des serviteurs de ce clan qui pour des raisons évidentes avaient bien su l’occasion de voir ma tête à de nombreuses occasions. Et cela avant même d’être mariée à Takumi… Imaginez maintenant que j’avais gratté leur nom.

_”Effectivement, l’endroit a un charme lui étant propre.” Vrai, il changeait un peu de ce dont ils m’avaient habitué, une bonne chose. “ Oh je sais ce que c’est avec mes explosions…”

Difficile de trouver un endroit où s'entraîner facilement sans risquer de se faire arracher la tête pour les dégâts collatéraux. En tendant l’oreille, j’entendais quelques bribes d’un tournoi qui me faisait sourire, à défaut de ne pouvoir rire. J’imaginais parfaitement la petite Hyuga dans l'arène en train de distribuer ses gifles. Halala. Moi aussi j’aurais aimé en donner, mais le Hyuga était un peu trop performant, ce qui était en soi inquiétant vu la liste de ses aventures. Ne nous énervons pas pour rien !

_”Tu as entendu parler du tournoi ? ” Glissais tout à fait innocemment pour lui donner l’occasion de s’exprimer, avant de jeter un oeil à l’entrée de son antre, très bonne idée ça. “ Voilà qui est intéressant, tu me montreras ou me parlera de ton avancée à l’occasion ? C’est une entreprise ambitieuse, beau projet. “

Une fois cela démontré le mordant et l'ingéniosité de la jeune Toph, bien que je n’en avais plus aucun doute de ce que j’en avais vu.

_”Je peux illuminer avec mon katon si ça peut te dépanner à l’occasion, mais l’air frais nous fera le plus grand bien. Merci. “

S'échappait d’un ton délicat face à son accueil chaleureux. Le sujet de mon nouveau s’abordait tandis que je me débarrassais du kimono certes très joli,mais inutile pour s'entraîner, pour laisser place à une tunique plus adaptée.

_”Effectivement, nous voilà frères, un peu de soutien est le bienvenu.” Le faciès s’attendrissait, forcément en disant cela. “ Quelques petits ralentissements d’ordre physique qui m’obligent à être plus sage, mais sinon tout bien. J’ai un nouvel acolyte depuis que ton cousin est parti en mission.”

La chauve-souris géante se reconnaissant alors laissait apparaître sa tête nous faisant de l’ombre depuis le toit ou elle se tenait, rappelant qui était la pour veiller à ce que je ne fasse pas trop de folies. Oui, oui c’est bon. Nous jouerons sagement.

_”J'espère que cela n’a pas été mal pris que notre mariage se fasse à huis clos ? Je ne voulais pas de grande cérémonie.”

Takumi encore moins évidemment. Les quelques bienséances échangées, j’avais pris place dans la cour pour commencer notre entraînement, discuter c’était bien, le faire en travaillant son amélioration bien mieux.

_”Commençons par nous échauffer avec quelques coups amicaux tu veux ? Ensuite nous travaillerons avec précision ce qui t’intéresse."


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Sam 18 Aoû 2018 - 12:05
Oui, j'ai hâte de ce tournoi genin. T'imagines, des genins de tous les horizons pour s'affronter ? Tenshi s'est inscrit. Et moi aussi. J'espère tomber sur lui, mais pas tout de suite. Pour être honnête, je ne pense pas avoir de quoi le surprendre... sauf si j'arrive à l'atteindre au corps-à-corps. Tu t'es inscrite Diao-san ? Mon constat pour Tenshi vaut aussi pour toi.


La conversation passa sur son projet de base "secrète". Enfin, secrète sauf que qu'elle en parlait à tout le monde. Mais elle fut contente que cela intéressait Diao. En vérité, c'était la meilleure façon de s'entrainer - avoir un objectif et y travailler régulièrement. Balancer des cailloux partout, ça devenait rapidement ennuyeux après le 5e carreau cassé. Diao proposa un peu d'aide pour illuminer le tout avec du katon. Toph avait déjà réfléchit à ça.

Les torches sont une solution temporaire mais je préfère éviter la production de fumée, il fait déjà lourd à respirer en situation normale. La ventilation n'est pas génial et au plus on descend au plus elle devient compliquée. Je vais déjà devoir faire des tunnels d'aération. Mais je suis contente que ça te plaise Diao-san !


Diao parla de son nouveau frère - Tenshi donc. Elle montra l'affreux oiseau qui l'accompagnait en l'absence de Takumi. Et bien, la confiance règne dans le couple. Ca promet. Puis elle cracha le morceau.

Toph laissa tomber son gobelet de surprise.

Mariés ?


Elle ramassa rapidement le gobelet et le déposa sur la table avant rusher Diao pour la prendre dans ses bras, visiblement heureuse pour son amie amazone. Inutile de préciser que Toph n'était pas au courant - ce qui était étonnant parce que ce genre de ragot elle était en général très bien informée. Elle aurait quelque chose à dire à son père ce soir, car ce n'était pas sans importance politique sous-jacente. Cela renforçait la position de Takumi.

Mais le moment n'était pas à la politique.

Toutes mes félicitations Diao-San ! Non je n'étais pas du tout au courant, et je suis très heureuse pour vous. Un peu déçue quand même de pas avoir participé à ça, mais je sais comment Takumi est. Ce n'est que partie remise. Comment c'est la vie de femme mariée ?


Très bien... Je vais te montrer ce sur quoi j'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines.


Elle salua Diao avant de foncer sur elle et d'essayer de lui flanquer un coup de poing dans la côte (Toph ne savait pas pour le bébé T°T) avant de reculer d'un demi-pas. Elle sautilla d'une jambe à l'autre avant de frapper le vide les séparant plusieurs fois, comme pour jauger la distance. Sauf que la dernière fois qu'elle frappa, la Hyûga accompagna son coup d'une vague de chakra. La paume du Hakke - en version affaiblie car elle ne désirait pas blesser inutilement Diao.

Le piège était dans la seconde qui suivit. Car non, Diao ayant épousé un Hyûga, elle devait connaitre cette technique basique.

Car après avoir frappé du poing, Toph courba l'avant-bras et enchaina avec un coup, accompagné lui-aussi d'une vague de chakra. C'était là que résidait la principale innovation de Toph pour le moment. Elle avait réussi à traduire cette attaque classique en une attaque nettement plus polyvalente, pouvant utiliser différents membres de son corps pour giffler de loin, la rendant aussi imprévisible que dangereuse au corps-à-corps... et à quelques mètres de distance.

Elle trouvait, pour sa part, que c'était une bonne entrée en la matière. Après tout, elle comptait faire de cette technique une composante de base de sa façon de se battre


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Dim 19 Aoû 2018 - 3:25
Elle avait l’air tout excitée par ce tournoi et comme je la comprenais. Une petite moue se dessinait sur mon visage, c’était qu’elle agrandissait sans le savoir ma frustration de ne pas pouvoir il participait. Celle due au Hyuga ayant marqué son essai trop tôt. Un sourire se forçait bien vite néanmoins.

_”Le surprendre au corps à corps tu dis ? Humm… Et si tu le prends de court via une charge rapide ? Non, malheureusement je ne pourrais pas y participer cette année.” Pas plus de détails j’aimerais de préférence que papa l’apprenne avant tout le monde.

La suggestion reçue, Toph démontra à nouveau son intellect et si je devais avoir une fille, qu’elle lui ressemble me plairait beaucoup. Étrangeté de me mettre à penser ainsi sachant que je rageais encore sur cette grossesse cinq minutes avant. Sans grand étonnement, je découvrais que Takumi n’en avait parlé à personne de sa famille, ce gars était décidément bien trop indépendant envers tout le monde. La réaction de sa jeune cousine mettait du baume au coeur si on pouvait dire, et sans doute l’affection comme les félicitations étaient réconfortantes dans ce genre de moment de solitude quelque part. Mes bras se refermaient sur Toph affectueusement pour lui rendre la pareille.

_”Merci bien, nous voilà portant le même nom. Peut-être qu’il attendait une occasion ou alors ça ne serait pas étonnant que le détail ne lui semble pas important à notifier.” Petits rires, cela serait bien son genre. “Eh bien… il est parti le lendemain de notre mariage donc… ”

Haussement d'épaules, je vivais seule, aussi ça ne changeait rien à ma vie actuellement. Enfin seule, sans lui quoi, le domaine étant surpeuplé, notamment grâce à moi. M’enfin venait le moment de la vraie raison de ma visite et il allait de soi qu’en demandant à Toph de m’attaquer j’avais pris les dispositions nécessaires pour me protéger, moi, mais aussi et surtout mon enfant. Être enceinte n’était pas une maladie rendant incapable contrairement à ce que semblait penser la chauve-souris qui gromenolait son mécontentement sur mon choix d’échange physiques. Du calme, c’était un entrainement amical, il n’y aurait rien de violent et il n’y avait pas encore quelques semaines alors que je l’ignorais, j’avais soumis la progéniture à un bien pire traitement physique et elle était toujours la non ?

Si le coup dans les coups fut donc paré avec le sourire sans aucun mal pour le locataire ventral, la suite moins basic allait me donner du fil à retordre. Les parades physiques étant du moindre effet contre les arcanes Hyuga- que j’avais en toute franchise plus l’habitude de goûter sous forme de massage, mais passons. Je reconnaissais donc la technique qui volait un petit rire, Toph était donc décidée, parfait, pour ma part j’usais de parade pour la laisser s’exercer, attendant d’elle qu’elle fasse sa percée, car pour l'embêter, à chaque fois je reculais allègrement en arrière pour creuser la distance. Si elle voulait parer un utilisateur de ninjutsu comme Tenten, elle devrait apprendre à le rejoindre subitement pour le toucher au corps à corps dans la foulée. L’échange durait quelques minutes, jusqu à ce que je lui place une large esquive.

_”Eh eh. Allez attrapes moi maintenant Toph ! “

Et je n’allais pas lui faciliter la tâche en enchaînant les esquives, déjà pour lui montrer l'utilité d’une charge, c’est frustrant un adverse qui fuit comme ça, mais aussi tout son intérêt de son fonctionnement quand j’allais de moi-même lui couper l’herbe sous le pied en matière de distance pour enchaîner avec une déstabilisation ou un coup. Gentillet bien sûr, nous n'étions pas là pour nous blesser.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Lun 20 Aoû 2018 - 13:28
Diao tirait un peu une sale tronche quand la jeune Kunoichi lui parla du tournoi. Elle ne fit pas attention à ce détail mineur, ou plutôt, n'y fit pas assez attention. Un adulte avec des capacités sensoriels n'aurait certainement pas lâcher l'affaire là où Toph ignora purement et simplement l'information.

Oui, c'est ça ! Surprendre un utilisateur ninjutsu avec une charge ZOU et faire en enchainements de coups BIM après. A part ça, je pense être relativement équilibrée et avoir mes chances contre tous les genins. Et j'ai remarqué qu'à notre entrainement, tu avais fais ça bien, tu peux me donner quelques conseils sur le sujet ?


Quand la conversation arriva sur le fait que Takumi était parti le lendemain de leur mariage... Diao haussa les épaules. Toph eut l'impression qu'elle jouait le jeu du "je m'en fous mais en fait pas". C'était un jeu très populaire chez les jeunes Hyûga, aussi Toph en était très adepte. Surtout avec son père TRES traditionnaliste. Le but du jeu, c'était de rester de marbre alors qu'en fait, ses sentiments étaient en pleine activité. Il n'était pas très seyant de montrer ses émotions en public, disait son père. Il voulait certainement dire [d'avoir des émotions]. Qu'importe. La kunoichi s'était fort appliquée à ne pas les montrer à son père et a le manipuler pour obtenir ce qu'elle voulait sans l'expliciter. A l'exception de l'autorisation de suivre l'Académie et de se lancer dans une carrière de shinobi, cela avait été plutôt une réussite.

Donc, en fait, cela n'avait pas été une franche réussite.

Peut-être était-ce parce qu'elle était pas adepte de tous les autres jeux du clan ? Bizarrement, elle appréciait moins le jeu "je dois donner l'impression d'avoir un balais dans le cul" et ne le pratiquait qu'en présence d'autre Hyûga, pour garder les apparences. Pour détendre l'atmosphère intérieure (et imaginaire, car n'existant sans doute que dans la tête de la kunoichi) de Diao, la jeune Hyûga fit une mine outrée et dit.

Même pas de lune de miel alors ? Elle se rapprocha en faisant une grimace de conspiration. Cela devrait être interdit par la loi ! Et pour amende, il devra faire la vaisselle et le ménage pendant une semaine complète.


Mais le small talk était fini. Il était temps de passer aux choses un peu plus sérieuse. Diao avait demandé à Toph d'avoir un aperçu de ses capacités. Cette dernière avait obtempérée.

Si Diao avait été surprise par sa paume du Hakke améliorée, elle ne le montra pas. Sa défense, majoritairement basée sur des parades et des esquives, ne lui permit pas de sortir intouchée de l'histoire, mais Toph retenait ses coups, et les deux combattantes étaient plus ou moins indemnes. Toph trouva ça intéressant que Diao se focalisait également sur des déviations, comme quoi la genin baffeuse n'avait pas été la première à se développer dans ce style défensif-là, une preuve supplémentaire - s'il en fallait une - que c'était une voie d'expert, choisie à juste titre.

Et ce même si la genin préférait être sur l'offensive.

En parlant d'offensive, Toph essayait depuis plusieurs minutes d'arriver au niveau de Diao. Péniblement. Elle aurait pu lui faire une paume du Hakke et, avec de la chance, arriver à portée de Diao avec un minimum de force restant. Toutefois, elle s'abstint car ce n'était certainement pas le but de l'exercice. Le souffle commençait à lui manquer. Oui, c'était précisément ce genre de situation qu'elle voulait éviter. Du hit & run où son manque de mobilité était mis en avant. Elle pouvait en théorie s'encastrer dans le sol et se la jouer défensive à ce moment-là - rien de plus facile avec du doton et du kaiten - mais ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle voulait foutre des torgnoles là où ça faisait mal, pas s'en prendre.

Depuis quand... tu fais de ... la course à pied au juste ?


Toph n'avait pas ressenti spécialement de dégagement de chakra important. Pourtant, la genin enceinte échappait sans cesse à la genin baffeuse. Cette dernière, ignorant tout du status de la première, eut néanmoins un rictus aux lèvres. C'était certain : elle serait prête d'ici peu et cet entrainement était juste ce qu'il lui fallait.

Avec un peu de chance, elle perdrait même son petit kilos en trop attrapé au dernier banquet Hyûga !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Mar 21 Aoû 2018 - 17:53
Lui donner des détails pour l’aiguiller en matière de charge ? On pouvait peut-être résumer cela simplement, sans pour autant rendre la chose vulgairement bâclée dans sa description.

_”Concentre ton chakra dans tes jambes, comme tu le fais dans tes poings de façon presque innée pour amorcer ta charge. Oui je suis certaine que tu nous ramèneras une victoire triomphale. Je compte même sur toi, je viendrais t’encourager. ”


C'était une Hyûga après tout, ils avaient très tôt, de ce que j'avais remarqué, quelques facilités pour la chose. Quand la gamine se rapprochait comme pour me confier un secret, je m’attendais à tout sauf ce genre de commentaire qui bien qu’ils m’avaient laissé quelques secondes sans réaction, sous la surprise, ne tardait pas à me voler un petit rire. Damne, j’aurais plus tôt fait de ramasser une gifle de la part de son cousin qu’une quelconque compensation - comme s’il en avait quelque chose à faire de mon avis, comme elle était mignonne. Aussi simplement un patpat sur sa tête lui était offert, avec un sourire radieux, espérant qu’elle se garderait loin des jeux d’adultes pour longtemps encore.

_”Ne tínquiéte pas, il s’est bien occupé de moi avant de partir.”

Sans mauvais sous-entendu, après tout c’était encore une âme innocente, elle comprendrait sûrement qu’il avait accordé du temps (petit mensonge pour sa belle image) et surtout pris des dispositions pour le confort de sa douce (vérité). On était chez les Hyûga après tout et forcément des détails de ce genre allaient être soutirés à la demoiselle, classique. L’échange un peu mouvementé, mais pas vraiment intense m’était alors le point sur un souci d’endurance quand la pupille pâle essoufflée me questionnait sur ma condition physique. Petit rire à nouveau, ah si elle savait. On y allait doucement en général avec une crevette dans le ventre, ce qui n’empêchait pas que Biri faisait de multiples grimaces de mécontentement.

_”L’endurance ne se travaille pas que dans les combats Toph. Tous les jours libres je pratique ma condition physique dans les pentes ardues de nos montagnes. Tu peux nager aussi et bien d’autres choses du genre. Cela donne un meilleur souffle, donc tu dépenses moins d'énergie, par extension, moins de chakra. “

Eh oui, une condition physique ne tombait pas du ciel et s'entraîner aux arcanes du chakra ne m’avait jamais suffi personnellement. Lui proposant de boire un peu afin qu’elle récupère pour la suite, j’insistais sur le fait qu’elle devait concentrer à la fois le chakra, mais aussi travailler son élan dans ses jambes pour doser correctement sa charge. Il n’y avait pas de secret à cela, cela demandait juste de la pratique. De retour sur les essais après un breuvage sucré, à bonne distance d’elle je lui montrais en effectuant la manoeuvre qui me fit apparaître devant elle en quelques instants. Petite pichenette inoffensive sur le front.



_”Le plus dur sera d’apprendre à doser ta charge, pas la produire en elle-même. “ Ainsi je traçais des lignes au sol. “Fais la première à l’instinct, elle te servira de base de dosage, après ça, tu doseras en fonction de la ligne que je te demande d’atteindre. “

Je lui indiquais le point de départ qui serait toujours le même, en me tenant proche des lignes qui lui servaient de repère (6 en tout) au sol.

_”Allez ! "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Mer 22 Aoû 2018 - 15:45
Toph écouta patiemment sa sensei du jour tout en reprenant son souffle. Elle sous-estimait l'importance de l'endurance et même si elle faisait souvent des efforts, elle n'avait jamais tenté de prolonger la durée de ces efforts en tant que tel. Elle se fit une note d'y réfléchir. Le second point était la solution proposée par Diao. Simple, élégante, efficace.

Du chakra dans les jambes... hmm...


C'était le conseil de Diao-San. Et, devinez quoi, ce conseille parlait beaucoup à Toph, née Hyûga. Les membres de son clan avaient toujours eut une relation singulière avec le chakra. On pourrait dire que c'était pareil pour les Samourai ou les Sendai mais... non. La relation était différente. Les sendai ordonnaient et commandaient au chakra. Les samourai s'entrainaient d'arrache-pieds et avec discipline pour discipliner leur maitrise. Les Hyûgas guidaient le chakra. Et par cette relation ils ne pouvaient pas atteindre les réalisations des sendais, certes. Cependant, à la place, ils en obtenaient une compréhension différente, des applications bien à eux. La Science contre l'Art.

Cela tombait carrément dans l'étendue de ses pouvoirs de clan. Pourquoi ne pas s'approprier cette technique ?

Elle accepta un peu d'eau de la part de Diao. Ce qui se rassemblait le plus de ce que la Kunoichi expliquait, c'était son attaque de la paume du Hakke. Toph était capable de la faire via sa jambe ou son pied. Ce qui, techniquement, pouvait faire l'affaire. Pour équilibrer les deux pieds, il suffirait d'en faire deux, une de chaque côté. Le genin baffeuse se mis derrière la ligne blanche et se prépara au nouveau départ. Au son de Diao-san, elle s'élança et balança tout une onde de chakra dans le bas de son corps. Elle sentit la chaleur se dégager et traverser ses deux jambes, légèrement déphasée, arriver à la plante de ses pieds et...

Comme çaAAAAAAAAAAAAAAAA


La dose de chakra n'était pas la bonne.

Ou alors c'était l'analogie à la paume du hakke qui était mauvaise. Après tout, l'application de cette technique avait toujours été offensive, par nature même. La transposer en technique de déplacement et espérer que tout aille comme sur des roulettes étaient carrément optimiste.

Toph fut expulsée comme si ses pieds étaient attachés à des fusées et se retrouva bien loin devant, à trois mètres de hauteur, les bras essayant de se rattraper à quelque choses par réflexe. Hélas, l'air était mystérieusement dépourvu de ce genre de prise, et la Kunoichi Baffeuse se ramassa le sol bien comme il le fallait, en amortissant un minimum sa chute mais juste histoire de dire "j'ai essayé". Après quelques secondes, elle se releva et fit un rapide diagnostic. Tous les membres encore attachés. Pas de douleur aigüe. Je peux tout bouger. Bien. Etre blessée juste avant le tournoi aurait été très malin.

Ca va ! J'ai rien. Comme tu le disais, Diao. C'est très simple. Mais il faut "doser" tout cela.


Toph refit un essai en diminuant largement le chakra déployé. Cela résulta en une charge assez lente mais plus rapide que sa course actuelle. Elle compris également que l'équilibre entre le pied droit et le pied gauche permettait d'aller tout droit, mais qu'un déséquilibre n'était pas nécessairement une mauvaise chose. Seulement la trajectoire était différente, dépendant de quel pied était dominant. Cela donnait plusieurs possibilités. Pour la puissance... Comment accéléré ça ? La solution vint en elle-même avec une troisième source d'éjection de chakra : le dos. Ainsi, la jambe droite était pour aller à droite, la jambe gauche pour aller à gauche, en terme de contrôle de direction et le dos permettait de réguler la puissance de la charge. Il ne restait plus qu'à mettre cela en pratique. La résultante était un peu différente de la technique de Diao, disons une charge "Hyuga". Et Toph était prête pour apprendre à doser la distance de sa charge avec Diao (et ses petites lignes blanches). Plus tard, elle devrait sans doute également apprendre le dosage entre son pied droit et son pied gauche, mais elles n'étaient pas pressées, pas vrai ? Ce n'était pas comme si le tournai était le soir-même...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Sam 25 Aoû 2018 - 9:45
Le premier essai décrochait un petit rire de ma part c’était normal cette finalité, mais la scène aurait déridé n’importe qui c’était normal aussi. Cachant ma moquerie et offrant un sourire à ma jeune apprentie du jour, je me ravissais qu’elle n’avait rien de casser. Le spécimen Hyûga est solide je savais de quoi je parle. Rien celle dans mon ventre, oui, Chiryou à déjà vendu la mèche sur son genre, s'était accrochée avec brio malgré un quotidien de sa mère l’ayant malmené ses premières semaines. Peut être que mes exercices bien que minimes lui nuisaient encore ? Non quand même pas. Pas vrai ? Toph ou plutôt sa voix me sortait de mes pensées internes, bras croisés j'hochais la tête pour lui indiquer :

_”Tu as juste besoin de te pratiquer un peu, ça deviendra vite inné tu vas voir.”

Dans le doute qui s’était immiscé dans mon esprit, je prenais quand même la précaution de m’asseoir, cela ne me coûtait rien, en observant l’évolution de Toph. Depuis ma place pas suffisamment satisfaite pour passer à la pratique de traque d’un adversaire, je lui donnais quelques indications en la renvoyer continuellement à sa ligne de départ, commentant à chaque essai sa progression ou non. L'entraînement à ce niveau lui permettant de découvrir ses propres ajustements au fil des essais dura bien une bonne heure à mon humble avis. Une bonne demi-heure de plus lui était nécessaire pour doser son arrivée plus ou moins sur la bonne ligne ce qui était en soi prodigieux, j’avais mis des jours à l’apprendre, et j'étais plus vieille qu’elle. La capacité de ce clan pour manier le chakra et leur corps était impressionnante, pas étonnant que cela leur montait souvent à la tête.

_”Faisons une pause, puis quand tu te sentiras prête, tu devras m’attraper avec ta charge cette fois.”


Et la tâche était moins simple avec une cible en mouvement. Quand Toph fut enfin d’attaque, je me positionnais au milieu du terrain avant de le faire travailler sa charge en posant des esquives durant ses assauts afin de l’obliger à me poursuivre, mais aussi à apprendre où anticiper en quelque sorte sa charge, sa distance, sa force, ect… Bien sûr, je me tenais toujours prête à la parer par précaution pour ne pas prendre un mauvais coup, plus ma progéniture que moi-même, car très vite, je ne lui demandais non plus de me poursuivre et me rattraper, mais de me charger efficacement et me toucher en enchainant avec un coup de son choix. Pas trop violent non plus, l’idée était de comprendre le fonctionnement sur lequel elle devrait s'entraîner

_”Tu as un partenaire d'entraînement pour t'exercer avant le tournoi ?” Question non pas anodine. “J’ai du temps libre les prochains jours si tu veux.”

Si on faisait ça sagement, c’était correct non ? Sans trop forcer cela devrait bien se passer, mais, il fallait régler cette histoire de charge.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done http://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Dim 26 Aoû 2018 - 23:13
La genin Explosive aida la genin Baffeuse à se relevée après son échec. Elle la réconforta assez bien. Toph sentit son énergie remonter en flèche.

Merci du coup de main, Diao-san. Entres femmes, faut se serrer les coudes et j'ai l'impression que grâce à toi je fais des grosses avancées.

Toph se mit ensuite en quête d'équilibrage de force entre ses trois sources de chakra. Diao servait plus de coach cette fois-ci, elle était partie s'asseoir. Elle doit avoir la grippe ou un machin comme ça, d'habitude elle est pleine d'énergie 24h sur 24. La kunoichi haussa les épaules et continua de s'entrainer pour voir à quelle dépense correspondait quelle vitesse et la distance parcourue - en général tout était plus ou moins liée. La genin fit tout de même une découverte supplémentaire, elle pouvait également faire une charge en arrière ! Bon, pas certain qu'elle ne se serve un jour de ce talent inutile mais ne sait-on jamais.

Après une trentaine d'essais, la jeune fille était a bout de souffle mais heureuse. Cela devait stable et consistant. Elle s'aiguisait une arme qu'elle pourrait utiliser à son tour.

Diao lui proposa de lui courir de nouveau, cette fois-ci avec la technique de son côté. La jeune kunoichi accepta et, fort de sa nouvelle expertise arriva bien vite à garder la même distance avec la Chokoku. Evidemment, ce n'était pas tout de conserver la distance, il fallait la réduire. Toph augmenta progressivement le chakra déployée dans son dos et gagna petit à petit du terrain. Elle contrôlait bien mieux que tantôt sa technique et elle pouvait s'y fier. Quelques fois déjà, Toph avait failli attraper le bras de sa congénère, mais le timing n'y était pas. Car c'était bien là la combinaison que Toph utilisait.

Une prise.

Si ca vous semble... un peu nunuche, dites-vous que si un Hyûga vous attrape, il vous déverse son Juken dans vos organes comme le tout début de l'ouverture des soldes à Iwa.

Bref, à un moment la charge fut parfaitement exécutée et la genin baffeuse enchaina avec une excellente synchronisation avec la prise. Sa main droite attrapa l'avant-bras de la Chokoku. Evidemment, elle ne fit pas de Juken, ce n'était pas le but de l'entrainement et les dégâts internes étaient toujours difficiles à soigner, les Hyûgas évitaient ces attaques en entrainement tant que possible. Elle eut un sourire. Un vrai, un radieux.

Haha, j't'ai attrapé !

Aussitôt la genin baffeuse la relâcha et se laissa tomber dans l'herbe. Elle était crevée de cette course et de sa dépense continue de chakra. L'exercice était intéressant sur plusieurs niveaux et c'était véritablement un nouveau monde qui s'ouvrait à elle. Cela serait très pratique comme technique, ainsi que cette combinaison.

L'Amazone Diao lui demanda si elle avait quelqu'un avec qui s'entrainer pour l'arène. La proposition était plus qu'alléchante. Diao était certainement une des genins les plus compétentes du village. Et sa capacité à la destruction massive n'avait d'égale en ce village. Toph pouvait certainement apprendre d'elle.

Non, pas de partenaire. Je me suis entrainé avec Senku récemment mais il est occupé pour les prochains jours et je pense pas qu'il puisse se libérer avant mon départ. Hum... aujourd'hui je suis déjà pas mal fatigué et ta bestiole s'agite. Mais on peut remettre ça dans quelques jours ? Je n'ai effectivement pas de partenaire pour m'entrainer et il y a deux trois techniques taijutsu que j'aimerais fignoler. Dont ta charge, bien entendu.

En vrai, Toph avait déjà pas mal de techniques à mi-distance. Elle n'était pas intéressé par la longue distance dans un premier temps. Ne manquait plus que le corps-à-corps. La charge de Diao, couplée à sa technique d'immobilisation, pourrait rendre caduque tout adversaire trop orienté ninjutsu ou fuin. Toph s'en rendait bien compte que Diao lui donnait là une clef pour s'occuper de bien des adversaires.

Elle acquiesçait donc à la requête et remercia moultes fois la genin et la convia une nouvelle fois à son domaine quelques jours après. Cette fois-là, cela ne serait moins pour une technique en particulier que pour un entrainement dans sa globalité. Toph avait hâte que ce tournoi débute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646

Invitée de Toph [Diao]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: