Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Un stagiaire au poste 6 / Feat Etsuko


Dim 19 Aoû 2018 - 19:30
« Un stagiaire au poste 6 »




Il était assez tôt ce matin lorsqu'il pénétra dans l'enceintre du poste numéro six. Takumi lui avait demandé de venir se présenter auprès de ses collègues mais surtout auprès de la personne qui le prendra sous son aile le temps de son stage. La Fukutaichô Naari Etsuko. Elle avait récémment fait parler d'elle avec l'arrestation d'une nécromancienne. Kami n'avait pas su les détails, peu d'informations avait fuité concernant ce dossier. Mais lorsqu'un nécromant est placé derrière les barreaux il doit y avoir de lourde charge contre lui.

Vêtu de son uniforme, il franchit l'entrée d'un pas sure. Etonnamment les locaux ressemblaient fortement au poste où il avait passé son entretien avec Takumi. Peut-être une manière pour ne pas se retrouver déboussolé si l'on venait muter dans un poste différent. Naturellement il se présenta auprès de la personne en charge de l'accueil.

"Bonjour monsieur, Hyuga Kami je suis le nouveau Shinjin. Le Sôtaichô m'a affecté à votre poste. Mais votre Fukutaichô doit être au courant de tout cela." Dit-il après avoir sortie puis posé sur le bureau sa plaque attestant qu'il faisait bel et bien partie du Yamagenzo.

L'homme acquiesça de la tête puis invita Kami à le suivre dans une salle en retrait. A l'intérieur, plusieurs policiers en uniforme s'offrant un moment de détente et de convivialité autour d'un café avant de prendre leurs services. Quelques taquineries entre collègues se firent entendre avant qu'ils ne remarquent la présence de Kami. Il salua timidement de la main l'ensemble du groupe qui le saluèrent à l'unisson en retour. L'ambiance au sein de l'équipe semblait bonne, un bon point.

Il fut ensuite conduit dans une autre pièce ce qui ressemblait fortement au bureau de la Fukutaichô. La porte était ouverte et on pouvait y voir la jeune femme assise à son bureau s'occuper de différents dossiers. Bien que le bureau soit ouvert, la personne accompagnant Kami toqua à la porte pour signaler sa présence puis annonça la venue du jeune Hyuga au poste. Il fut d'ailleurs invité à rentrer, ce qu'il fit dans l'instant avant de laisser repartir la personne de l'accueil. Kami se pencha de manière respectueuse.

"Madame, je suis Hyuga Kami. Le Sôtaichô m'a placé sous votre tutelle durant ma période de stage. C'est un grand honneur de pouvoir apprendre le métier au sein de votre poste."

Le ton se voulait respectueux et professionnel. Comme lui avait conseillé Takumi, ici il faut mesurer ses paroles. Les règles étaient très strictes à ce niveau-là. Sous ses airs nonchalant et d'âne bâté il savait appliquer le sens des mots honneur et respect.



@Naari Etsuko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Mar 21 Aoû 2018 - 21:24
Ce matin là, Etsuko avait décidé de venir tôt au poste 6 dans l'espoir de ne pas être dérangée. D'habitude, elle ne venait que l'après-midi mais la jeune fukutaisho se devait d'avancer le dossier pour la spécialisation du poste. Cependant, le Sotaisho se plaisait à lui envoyer des missions et des importuns plus ou moins aimables dans les pattes, comme l'autre qui s'en était allé sans rien dire pour aller disparaître là où seul le diable le savait. Ça se disait recrue et ça partait à la moindre frustration. Enfin... Elle s'était donc plongée dans sa documentation pour vérifier toutes les étapes à faire lorsque soudain, Fuji Kentaro vint frapper à sa porte avec un jeune homme qui l'accompagnait.

« Fukutaisho-san, un jeune homme pour vous. Je le laisse se présenter.
- Merci Fuji-san. Vous pouvez aller reprendre votre poste. Hajimemashite Hyûga-san. Bienvenue dans notre poste. Je finis rapidement quelques papiers si tu me le permets, je n'ai pas été prévenue de ton arrivée au poste ce matin et je dois vraiment les avancer. Installe-toi, tu souhaites boire un verre d'eau ou un peu de café ? Si tu veux du café, tu peux aller à la salle de repos et nous en ramener un chacun s'il te plait ? Je n'ai pas eu le temps d'en prendre encore. »

Etsuko était très concentrée sur ses papiers en question, feuilletant sa documentation tout en griffonnant sur une autre feuille à côté. Elle continua ainsi pendant quelque minutes avant finalement de se redresser en soupirant un peu.

« Toutes mes excuses Hyûga-san, j'ai pris mes fonctions il y a peu et... Je n'ai pas assez de temps pour tout ce que je souhaiterai et ce que je dois faire... J'espère que tu ne m'en veux pas pour cette petite attente. »

Lui faisant un sourire aimable, elle le détailla un peu avant de se pencher pour fouiller quelques instants dans son tiroir et en sortir un nouveau carnet qu'elle ouvrit à la première page, commençant à y inscrire le nom de Kami dessus, le jour de son arrivée et l'heure à laquelle leur entretient commençait, puis elle tourna la page et se reconcentra sur lui.

« Bien, pour commencer, vu que je n'ai même pas été informée de ton arrivée, tu te doutes bien que je ne sais pas grand chose de toi. Est-ce que tu accepterais de me parler un peu de toi, de ce que tu aimes et de ce que tu sais faire, de pourquoi tu as rejoint la police ? Par contre, même si tu y tiens ou que tu n'aimes pas te montrer, il va falloir que tu enlèves ce masque au moins le temps de notre entretien. Je veux savoir à quoi ressemble mes subalternes. C'est la seule marque de respect que je te demande par rapport à la hiérarchie, le reste, tant que tu as le même respect que j'ai pour toi, ça me suffit. Je n'ai pas besoin de sama ou de je ne sais quelle marque de respect superflux de protocole. »

Elle lui sourit à nouveau, marquant le fait qu'elle ne lui demandait pas cela pour l'embêter mais dans une simple volonté de savoir qui il était et ce à quoi il ressemblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mar 21 Aoû 2018 - 23:20
« Un stagiaire au poste 6 »




Il se redressa, laissant plonger son regard dans ceux de sa supérieure. Des yeux d'un vert émeraude comme celui-ci était rare, son regard doux et expressif laissait penser que la jeune femme était une personne sympathique. Elle fut cependant prise au dépourvu, Takumi avait semble-t-il mal fait son travail et la Fukutaicho n'avait pas été prévenu qu'un nouvel effectif serait présent ce matin.

Tout naturellement il fut invité à s'assoir et prendre une collation le temps d'un instant afin qu'elle puisse terminer ses documents et faire des présentations en bonne et due forme. Elle lui proposa d'aller chercher un café. Envahie par le boulot elle n'avait pas eu l'occasion de se poser autour d'une boisson chaude. Kami pencha légèrement la tête en guise d'acquiescement.

"Bien Madame. Je vous apporte ça de suite"

Le jeune homme tourna les talons et rapporta une tasse de café ainsi que quelques sachets de sucre en poudre qu'il déposa délicatement sur le bureau de sa supérieur avant de prendre place dans un siège. Elle travailla plusieurs minutes avant de soupirer et présenter ses excuses pour l'attentes occasionnées. Nous avons tous nos tracas de la vie quotidienne, le travail peut parfois en être un.

"Vous êtes toute pardonné Fukutaichô-sama."

Elle sorti un petit calepin et broda quelques choses dessus puis reprit avec Kami. Il devait parler de lui, ses ambitions et enlever son masque. Les règles sont les règles, bien que celle-ci ne soit pas nombreuse, être à visage découvert en faisait partie, lors de son entretien avec Takumi il s'y était préparé mais n'avait pas eu à le faire. Il eut le droit à un autre sourire de sa jeune supérieure. Elle n'était pas avare en amabilité, elle lui rappelait Diao dans sa manière d'être bienveillante avec les gens. Kami ne dit rien et porta ses mains à son masque et le retira lentement.


Il posa son masque sur ses genoux. Le visage fin rayonna d'un sourire amical pour sa supérieure. Le fuin apposé à son front était aussi vert que ses yeux. Elle lui avait également précisé que les protocoles n'étaient pas sa tasse de thé, Kami se détendit. Il était rassuré de ne pas être tombé dans un poste trop strict mais cela ne voulait pas forcément dire qu'il fallait être familier. Il posa une main sur son masque pour le maintenir en place sur sa cuisse puis entama l'entretien.

"Pour être franc avec vous Madame, mes parents ne m'ont jamais conduit dans une école. Une fois la base des règles de bien séances acquises j'ai tout de suite subi une éducation martiale afin de pouvoir parfaire mes qualités de combattant. Du fait de ma pratique précoce des arts martiaux et des atouts conférés par mon clan j'ai par conséquent des prédispositions au combat rapproché, je peux cependant diversifier mon schéma tactique pour attaque à distance à l'aide de technique doton. Ces atouts combinés à une irrépressible envie de faire respecter l'ordre et la sécurité dans le village m'ont poussé à entrer dans les forces de polices."

Le ton était sérieux, déterminé. Il n'avait jamais autant parler de lui en si peu de temps. Il venait de résumer sa vie en seulement quelques phrases. Chose également rare il avait su parler de lui en bien, ayant tendance à se dénigrer il avait su se vendre auprès d'Etsuko. Du moins c'est ce qu'il espérait. Peut-être avait-il trop enrobé le tout de sauce GI-JOE, cela sonnait vraiment patriotique mais il aimait son village. Il souhaitait lui rendre service.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Sam 25 Aoû 2018 - 12:10
Etsuko remercia le jeune Kami d'accepter de lui ramener sa boisson chaude, finissant ses papiers avant de commencer la discussion avec lui. Elle souriait, plutôt contente du jeune homme. Il était sérieux, il ne fit pas de scène lorsqu'elle lui demanda de retirer son masque, répondit à ses questions sans hésiter. C'était agréable de pouvoir converser avec quelqu'un qui ne se montrait pas tordu ou reluctant à l'idée d'obéir à une supérieure hiérarchique. Il serait sans aucun doute un bon élément, quelque soit le poste qu'il décide de rejoindre après sa formation.

« D'accord. Je vois. Tu as une ambition particulière parmi nous ? Il ne faut pas avoir honte de ses motivations, elles sont ton moteur, donc que toi-même tu les saches est la première étape, même si tu choisis de ne pas m'en parler, ce que je peux accepter. Donc tu me dis maîtriser le doton et les techniques liées à ton clan. Je suppose donc que le combat à mains nues et les arts liés au byakugan ne te sont pas inconnus, c'est bien cela ? Est-ce que tu as une équipe, un groupe avec qui tu t'entraines régulièrement ou tu pars en mission en dehors de ton investissement dans la police ? Si oui, je souhaiterais que lorsque tu quittes le village en leur compagnie, tu me préviennes. Je veux être informée, sinon des mouvements, au moins des absences de mes agents, qu'ils soient keijins ou shinjins. Comme ça, si jamais je souhaite t'envoyer en mission, je saurai si tu es disponnible et donc si je ne perds pas mon temps à envoyer une missive à ton intention. »

S'arrêtant pour boire un peu son café, la Naari écouta donc tranquillement les réponses du jeune homme, notant le tout dans un carnet. Elle s'arrêta alors quelques instants pour tout relire, réfléchir à ce qu'elle souhaitait lui demander, vérifiant qu'elle n'avait rien oublié.

« Je te propose qu'on sorte maintenant pour un petit entraînement-test, j'aimerais évaluer ton niveau pour voir un peu quoi te confier comme travail. Tu auras un peu de paperasse comme tout le monde pour apprendre comment faire un rapport, quels papiers avoir pour te légitimer dans tes actions, ce genre de chose bien sûr, mais j'essaie de faire en sorte que personne ne soit écrasé par ça, que tout le monde en fasse un peu mais fasse aussi du terrain. Je veux des agents prêts à agir en toutes circonstances, et laisser quelqu'un dépérir sur une table écrasé par les papiers ne me semble pas être la bonne solution. »

Souriant à nouveau au jeune homme d'un air un peu amusé, elle fit mine de se lever avant de s'arrêter.

« Ah mais j'y pense, j'aurais quelques questions à te poser sur un autre sujet avant que nous commencions. Fujiwara Tsubaki m'a dit te connaître et j'aimerais savoir ce que tu sais d'elle, ce que tu sais de ses capacités et si tu es déjà allé chez elle. Je dois rendre mon jugement sur son cas le plus rapidement possible et tu es le dernier des témoins que je devais interroger avant de statuer, la missive que je t'avais écrite a dû se perdre en chemin... Ça arrive parfois malheureusement. »

Elle avait au passage récupéré un second carnet déjà bien remplis, mettant le nom du Hyûga en haut d'une page à côté de laquelle était inscrit un petit 3, prête à noter les informations qu'il accepterait de lui communiquer à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 27 Aoû 2018 - 14:36
« Un stagiaire au poste 6 »



Le jeune homme se tenait droit sur son siège. Il faisait attention à avoir une attitude correct envers sa supérieur, être avachi n'a rien de professionnel et il préférait être impeccable dans son rôle de futur policier. Une fois les classes passé il pourra se permettre de lâcher un peu de lest mais en attendant il devait être irréprochable. Estuko prit notes des réponses de Kami. Le fait que tout l'entretien soit enregistré sur un carnet mettait un peu de pression au stagiaire. Il se ressaisit et écouta la réponse de la jeune femme.

Elle argumenta sur les motivations de la jeune recrue. Il est vrai qu'il n'en avait volontairement pas parlé, il ne souhaitait pas donner l'impression de rayer le parquet en ayant les dents longues. Bien qu'être commandant de police ne l'intéresse pas pour le moment. Plusieurs sujets furent abordés dans sa réponse, s'il avait des équipiers, régulièrement des missions, etc. Le fait qu'elle veuille connaitre les disponibilités du jeune Hyuga ne le surpris guère. Etsuko semblait être une personne organiser et laissant peu de place aux imprévus. Connaitre le planning de ses agents lui permettait d'optimiser au mieux les interventions.

"Pour le moment ma seule motivation est d'intégrer la police et éventuellement me spécialiser lorsque j'aurais acquis de l'expérience dans le métier. Je n'ai toutefois pas d'équipe pour le moment. Je pars régulièrement en mission à l'extérieur en compagnies d'équipiers qui change à chaque nouvelle opération. Je vous tiendrais toutefois informer lors de mes sorties."

Accueillant du café dans sa gorge la jeune femme s'arrêta quelques instants pour noter les réponses puis reprit. Elle invita la jeune recrue à sortir pour s'adonner à un combat test afin d'évaluer les capacités du jeune Hyuga. Une procédure classique, ce métier était essentiellement composé d'administratif mais également d'intervention qui peuvent parfois être musclé. Kami acquiesça d'un signe de tête.

"Très bien, je vous suit."

Se levant en même temps que la jeune femme pour la suivre, ils s'arrêtèrent simultanément lorsqu'Etsuko reprit la conversation concernant une Fujiwara Tsubaki. Il eut l'air étonné, il n'a connu la ninja que très récemment au cours d'une mission de rang B. La ninja avait parlé de Kami pour qu'il prenne sa défense ? Étonnant.

"J'ai connu Tsubaki lors d'une mission. Elle me semblait sérieuse dans son travail lorsque nous étions en intervention. De ce que j'en ai vu c'est une femme correcte, nous nous entendions bien mais nous n'étions pas proches au point qu'elle m'est invitée à visiter son domicile. Je ne peux malheureusement pas vous en dire d'avantage Madame."

Il était presque certain de l'avoir rencontré autre part qu'en mission mais cela ressemblait plus à un vieux rêve qu'un souvenir réel. Une étrange sensation l'envahit, il s'efforça de l'évacuer avant de se relever en même temps que sa supérieure.

"Je vous en prie Madame après vous."

Il attendit que la jeune femme emboite le pas pour la suivre dans l'endroit du combat test. Il allait devoir lui mettre plein les yeux pour prouver qu'il serait utile à sa futur unité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Mar 28 Aoû 2018 - 15:19
Écoutant les réponses du jeune homme en hochant la tête, la Fukutaisho prit les devants, guidant Kami jusqu'au terrain d'entraînement de police qui se situait dans la cour derrière le poste. Elle hocha la tête, repensant à l'affaire Tsubaki. Elle réfléchit à tout ce qu'elle avait fait comme échanges avec les différents témoins, pesant le pour et le contre de la sentance actuelle. Non, les laisser libre ainsi n'était pas une bonne idée. La mort était bien trop grave comme solution, l'exil également. Certes elle avait des suspicions sur quelque chose de louche à propos de la nécromancienne qu'elle ferait surveiller, mais rien de très concret. On enfermait pas les gens pour des suspicions.

Elle soupira un peu puis s'installa en face à face avec la jeune recrue, se mettant en garde, prête à réagir. Elle avait attrapé au passage deux bandeaux qu'elle avait glissé dans sa poche d'uniforme.

« Bien ! Pour ce test, il va s'effectuer en deux parties. D'abord nous allons faire quelques échanges pour que je puisse te tester puis on fera un second exercice, alors ne gaspille pas tout ton chakra pour l'instant. Je te laisse commencer, attaque moi avec ce que tu préfères ou pense le plus adapté, nous pourrons ensuite passer à la suite. »

Etsuko était ainsi prête à réagir à son attaque, surveillant ses mouvements et prêtant attention à son choix d'action. Ce serait important pour juger son caractère bien qu'elle avait déjà une certaine idée de ce à quoi s'attendre après leur petite discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mar 28 Aoû 2018 - 16:53
« Un stagiaire au poste 6 »



Elle emboita le pas et le guida jusqu'au terrain situé à côté du poste. Un terrain d'entrainement classique en terre mais très peu de végétation était présente. Ils s'y étaient rendus silencieusement, la jeune femme semblait soucieuse. Une fois arrivé sur place, elle fit face à son stagiaire puis se mit en garde, profitant également d'un petit laps de temps pour glisser un objet dans sa poche. Elle donna ses instructions puis invita Kami à ouvrir les hostilités. Elle lui avait précisé de ne pas trop consommé de chakra dans cet exercice.

"Bien Madame."

Le maitre mot sera donc la maitrise de sa réserve, espérons qu'il y arrive. Il hocha la tête pour signaler qu'il était prêt puis se mit en garde. Il activa son byakugan puis attendit quelques instants. Il se demandait comment il allait bien pouvoir attaquer sa supérieure, il ne connaissait rien de son affinité ni d'un éventuel Kekkei Genkai. Il allait devoir jouer la carte de la sécurité.

Il sorti de sa sacoche un kunai où était accroché un parchemin explosif puis le lança en direction d'Etsuko avant de s'élancer à son tour. Le kunai fusa, lorsqu'il l'estima à distance convenable Kami le fit exploser laissant apparaitre une déflagration et un nuage de fumée tandis qu'il se rapprochait de sa supérieure en courant. Voyons voir ce qu'elle lui réservait à son tour.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Ven 31 Aoû 2018 - 16:05
Voyant le kunai avec parchemin explosif lui foncer dessus, Etsuko s'esquiva rapidement, allant sur le côté hors de la zone d'explosion tandis que Kami faisait éclater son parchemin. Contente de voir que le shinjin n'oubliait pas d'utiliser son équipement et pas seulement ses capacités intrisèques, elle commença à faire des mudras pour tester un peu sa défense, n'envoyant pour l'instant que quelques pétales.

« Montre-moi un peu tes talents offensifs et défensifs avec tes techniques puis nous passerons à la suite, je t'attend ! »

Etsuko s'était remise en position, prête à recevoir Kami. Le jeune homme semblait plutôt prometteur. Volontaire, motivé, sérieux et respectueux, il avait tout d'un très bon policier déjà aux yeux de la Fukutaisho. Il ne resterait qu'à tester son inventivité et sa rigueur et elle aurait déterminé à quel point il était prêt pour aller sur le terrain et quel entraînement faire pour l'aider à être au top pour ses débuts dans le Yamagenzo.

Elle faisait également plutôt confiance dans le jugement de Takumi. Il était lui-même rigoureux et exigent, s'il ne l'avait pas jugé digne de faire partit des forces de police d'Iwa alors il ne le lui aurait pas envoyé le jeune homme. La Naari sourit un peu, contente de cette recrue comme des autres à vrai dire, lui faisant signe de se relancer à l'attaque sans attendre.

Elle se mit à réfléchir au poste qu'il pourrait occuper, pensant également aux papiers qu'il lui restait à faire pour la spécialisation du poste. Bientôt, elle pourrait continuer de s'occuper d'elle-même, lorsque le poste de police numéro six pourrait fonctionner pleinement sans qu'elle ait à tout vérifier elle-même. Elle voulait reprendre son apprentissage du raiton notamment et améliorer ses capacités de combat à mains nues, de manière plus approfondie que ce qu'elle avait à employer contre des petits voleurs et autres petits criminels du village. Devenir une véritable maître en cet art. Et elle voulait également s'occuper de Tenzin et de Hayate puisque Lee-sensei avait une maladie tenace ces derniers temps qui l'empêchait d'être au top pour les aider à progresser. Cette dernière les lui avait confiés mais elle était tellement débordée qu'elle n'avait pas encore prit le temps de le faire, ce qu'elle regrettait un peu.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Dim 2 Sep 2018 - 22:18
« Un stagiaire au poste 6 »




Le kunai fendit l'air en direction d'Etsuko, parchemin explosif accroché à son derrière. Il savait pertinemment que cela serait aisément évité par la jeune femme penser le contraire serait une insulte à son égard. Sans surprise, la petite brune esquiva agilement le projectile qui explosa. Un petit nuage de fumée se créa à la suite de la détonation. Une demie seconde plus tard, elle sortie du nuage de fumée et composa immédiatement des mudras. La contre-attaque allait être intéressante, il allait enfin découvrir les petits secrets d'Etsuko.

A la suite de ces signes, une multitude de petit pétale de fleur partirent en direction de Kami. C'est une farce ? Elle comptait le battre avec des pétales de pissenlits et de coquelicots ? A moins que cela ne cache autre chose. Son éducation militaire fit la part des choses. On n'attaque pas avec d'inoffensif pétale de fleur lors d'un examen d'entrée dans la police, ils devaient avoir une particularité supplémentaire. D'autant plus qu'elle l'avait invité à montrer ses techniques offensives comme défensive. Autant accéder à sa requête.

Tout en continuant à courir il composa des mudras et fit sortir à mi-distance un mur de terre guère plus grand que lui. Les pétales vinrent s'empaler dessus. Kami eut donc la confirmation que les pétales de pissenlit n'étaient pas si offensifs qu'il le pensait. Il sauta et se retrouva au sommet de son mur. Ne perdant pas une seconde de plus il se projeta de nouveau en direction d'Etsuko. Il prit toutefois soin de récupérer une bombe fumigène dans sa sacoche et de la faire éclater au pied de sa supérieur. Il fallait l'empêcher de voir venir la suite. L'effet de surprise était l'élément clef du succès. Formant un épais nuage de fumée, l'Hyuga pu toutefois repéré sa cible grâce à son byakugan.

Tendant sa paume, il envoya une gerbe de chakra vers la jeune femme. Elle avait vu une technique défensive, elle allait maintenant gouter à ses attaques. Typique d'un Hyuga il avait envoyer une attaque type Juken mais qu'importe, ici il n'était pas question d'originalité mais d'efficacité. Espérons que le choix de la technique soit efficace sinon il devra sortir l'artillerie lourde mais cela lui serait plus gourmand en chakra.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Jeu 6 Sep 2018 - 16:11
Etsuko testait simplement les défenses des recrues, évitant d'utiliser une technique puissante pour ne pas les blesser, la manoeuvre n'étant absolument pas faite pour cela. Elle s'assurait simplement d'un minimum de capacité venant d'eux ainsi pour ne pas faire prendre de risques à quelqu'un qui ne serait pas capable de se défendre du tout par exemple. Elle sourit, satisfaite de voir un mur solide venir bloquer ses pétales. Elle commença dès lors d'autres mudras pour se préparer à la contre-attaque qui ne manquerait pas de venir, mais ce fut d'abord une bombe fumigène qui vint l'aveugler. Décidément, ces temps-ci, les jeunes recrues adoraient cette méthode.

Satisfaite de son choix de défense, la jeune femme recula de quelques pas pour sortir du fumigène qui commençait lentement à se dissiper tandis qu'elle entendit un choc violent contre la fleur géante qu'elle avait fait poussé juste devant elle, cette dernière se faisant sacrément secouer parce qui a semblé être une vague de chakra que Etsuko ressentit un peu, ou du moins dont elle ressentit les echos contre ce que sa fleur avait subit avant de chûter vers elle, qu'elle évita à nouveau grâce à un pas de côté.

« Très bien ! On va attendre que la fumée se dissipe, et je vais pouvoir t'expliquer exactement ce que sera la seconde partie de l'entraînement maintenant que j'ai vu que tu savais te défendre convenablement. »

Patientant donc quelques instants, Etsuko attrapa deux bandeaux blancs dans ceux qu'elle avait prit un peu plus tôt et en tendit un à Kami.

« Le second test est assez simple dans les règles. Il faut être le premier à attraper le bandeau de l'autre. Tu le places au bout du terrain puis tu te retournes et tu fais trois pas vers moi, je ferais la même chose de l'autre côté. À mon signal, tu pourras lancer la premier offensive. Compris ? Seule petite précision, je vais dessiner un signe sur mon bandeau que tu ne verras pas pour éviter que tu triches. »

Après avoir donné le bandeau blanc à Kami, elle alla se mettre en place elle-même, faisant un petit insigne d'Iwa sur le bandeau en rouge avant de le poser face blanc vers le ciel, puis une fois qu'ils furent tout les deux prêts, elle lui donna le signal.

« Quand tu veux ! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Ven 7 Sep 2018 - 9:19
« Un stagiaire au poste 6 »




Dans un mouvement fluide, il expulsa une gerbe de chakra vers Etsuko. Sa paume du Hakke n'était pas à un stade très avancé, ce genre d'attaque ne fonctionne en général que lorsque l'ennemi ne s'y attend pas ou bien est plus faible que l'utilisateur. Ici il s'agissait simplement de montrer ses capacités offensives à son supérieur, pas besoin d'utiliser l'artillerie lourde tout de suite. Sans surprise, la kunoichi se débarrassa sans difficultés de la vague de chakra envoyé par sa jeune recrue. Elle s'écarta de la fumée se dissipant peu à peu afin de pouvoir donner ses consignes à Kami qui avait désactivé son byakugan.

Bandeaux en main, elle en donna un à l'Hyuga puis donna les instructions pour la seconde épreuve. Là encore une épreuve nécessitant rigueur, technique offensive et stratégie.

"Bien Madame"

Comme l'avait indiqué Etsuko, il se mit au fond du terrain d'entrainement, place le bandeau blanc puis se retourna avant de faire trois pas. Le shinobi était en place, quelques secondes plus tard, le signal fut donné de la part de sa supérieur aux yeux émeraude. Bien il était maintenant temps de sortir du lourd. Son chakra allait en pâtir mais il ne voyait aucun autre moyen d'atteindre le bandeau adverse. Composant rapidement des mudras, un nuage de fumée se créa et en ressortit trois clones de Kami.

"C'est parti !" Dirent-ils en chœur.

Ils se mirent en route pour rejoindre l'adversaire au pas de course, il fallait avaler la distance pour pouvoir prendre l'avantage le plus rapidement possible. Restait à savoir ce qu'Etsuko avait prévu pour la suite.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Sam 15 Sep 2018 - 3:13
Etsuko sourit en voyant les trois clones lui foncer dessus. Bien ! Au moins semblerait-il qu'il ne voulait pas simplement foncer dans le tas en espérant passer en brute. Ça ne marcherait tout simplement pas. En souriant, la jeune femme commença à faire des mudras. Non, elle n'allait pas tout simplement attendre. Mais elle lui laissait un certain avantage dans la prise d'actions, elle était plutôt sur la défensive.

Commençant les mudras, elle couvrit la moitié du sol du terrain d'entraînement de fleurs, de plus grandes camouflant celles qui, par leur pousse, bougeaient peu à peu le bandeau sur le terrain sans que Kami puisse le voir. Une manière assez simple de gagner du temps. Mais elle ne comptait pas s'arrêter là aussi continua-t-elle de nouveaux mudras avant que Kami et ses clones ne puissent atteindre sa partie de terrain. Projetant un grand nombre de pétales de fleurs face à elle, la jeune femme finit par claquer des doigts, ces derniers s'enflammant en tombant doucement sur le terrain.

Voile inoffensif à première vue, de simples pétales en combustion, la technique était cependant assez puissante pour qu'au contact des fleurs embrasées, ces dernières s'enflamment plus intensément et détruisent sur le coup les clones. Si les dégâts sur les humains étaient minimes, ils restaient suffisants pour mettre à mal un clône en plus d'avoir un aspect assez dissuasif.

Sans parler, la jeune femme sourit au futur Shinjin, attendant de voir sa réaction face à cette petite contrariété qu'elle lui imposait. Comment allait-il réagir ? Elle le verrait bien vite.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Hier à 21:12
« Un stagiaire au poste 6 »




Les clones allaient pouvoir donner un peu plus de fil à retordre à Etsuko. Elle allait devoir se focaliser sur quatre adversaires plutôt qu'un seul. Un avantage dont Kami devra tirer profit. Tandis qu'ils dévoraient la distance qui les séparaient de jeune Fukutaicho. Celle-ci composa des signes et créa un parterre de fleur. Tandis qu'ils arrivaient à la moitié du terrain, les quatre combattants virent un voile de pétale s'enflammer à quelques mètres d'eux stoppant net leurs progressions. S'il était possible pour Kami de passer en risquant se bruler les doigts, les clones eux serait mis hors d'état de nuire.

Pour préserver ses clones il allait devoir ruser. Il fallait réagir vite pour ne pas perdre l'avance qu'il prenait. Composant des mudras dans la foulée, un monticule de terre s'éleva devant le voile de flamme. Sautant sur le monticule de plusieurs mètres puis bondir par-dessus les flammes, les quatre ninjas réussirent à échapper aux flammes. Atterrissant sur le sol fleuri, les shinobis reprirent leurs courses effrénées vers Etsuko. Presque arrivé à portée, Kami préféra lancer des attaques à distance afin d'amorcer son attaque au corps à corps.

Un premier clone composa des mudras puis envoya une volée de gravillons en direction d'Etsuko tandis qu'un second prépara un rocher qu'il envoya également sur la kunoichi. Pendant ce temps là Kami était parti sur le coté droit, le troisième et dernier clone quant à lui était parti sur la gauche. Ils allaient prendre sa supérieure en tenaille. Elle ne saurait pas où donner de la tête. Il ne manquait plus qu'à repérer son bandeau et le lui subtiliser. Plus facile à dire qu'à faire…






Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Un stagiaire au poste 6 / Feat Etsuko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: