Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Spooky Scary Skeletons / Feat Tsubaki


Dim 19 Aoû 2018 - 23:00
« Spooky Scary Skeletons »




An 201 – Quelques jours avant l'arrestation de Tsubaki.

Il fait nuit noire, le paisible village d'Iwa semble dormir sur ses deux oreilles tandis que les criquets commencent leurs symphonies nocturnes. Il y a peu d'étoiles dans le ciel, seule la pleine lune apporte son lot de clarté dans de rare endroit. Mais tandis que résonne un ballet de grillon, une ombre arpente les rues du village de la roche. Un homme vêtu d'un ensemble de costume, d'un chapeau et d'un masque blanc.



Cette ombre se faufile à travers les ruelles étroites et sombre en quête d'animation et par animation il s'agit là d'un éventuel repas. Il repéra sa cible. Une jeune femme sans défense marchant seule. Une proie facile en somme. Elle semblait regarder derrière elle à de nombreuses reprises, peut-être se sentait-elle suivi ou bien allait-elle dans un lieu interdit. Qu'importe, du moment qu'il pouvait grignoter un morceau il se moquait totalement de ses agissements.

Quittant le centre du village, l'individu masqué suivi son gibier jusqu’à sa destination. Le cimetière d'Iwa. Décidément il était en veine, sa victime lui mâchait le travail. A peine aura-t-il terminé son festin qu'il pourrait jeter ses os dans une tombe. Après s'être arrêté devant l'entrée d'une crypte la jeune femme composa un mudra. A la suite de quoi, la porte de la crypte s'abaissa et permit l'accès aux catacombes. Bien, tout se déroulait comme sur des roulettes.

Une fois la jeune femme engouffrée dans le tombeau, l'homme masqué s'infiltra discrètement à son tour dans les catacombes. Descendant plusieurs marches, il remarquait que les murs étaient constitués de crâne humain plus ou moins ancien. A de rare occasion il pu reconnaitre des cranes plus petits appartenant surement à des enfants voire nourrisson. Lorsqu'il retrouva la trace de la jeune femme, il l'a trouva assise par terre trifouillant un cadavre humain à l'intérieur d'un pentacle marqué aux sangs. L'individu sorti de l'ombre

"En voilà des manières, tu sais que c'est très mal de jouer avec la nourriture ?" Il sorti un kunai qu'il s'amusa à faire danser.

"Je suis affamé mais je suis également très curieux, j'aimerais donc savoir pourquoi tu tiens tant à te cacher et qu'est ce que tu fabrique avec un macchabé entre les doigts si ce n'est pas pour le manger."

Il faisait virevolter son kunai en le jetant en l'air, lui faisant faire un demi-tour puis recommençait sans cesse. Il souhaitait en savoir un peu mieux sur la personne qu'il allait peut-être lui servir de repas.



@Fujiwara Tsubaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Mar 21 Aoû 2018 - 18:14
C’était une soirée calme. Même les oiseaux s’étaient tus. C’est ce soir là que je choisis pour faire mon petit tour~
Je cachais mon corps sous un long manteau noir et sortis de chez moi. Je fis tous mon possible pour être discrète. Je m’en allais vers un endroit où je ne voulais pas être vue, c’est le moins qu’on puisse dire. Je n’arrêtais pas de me retourner toutes les cinq secondes, littéralement.
Aujourd’hui particulièrement j’avais une impression bizarre, comme si quelqu’un me suivais…
Pourtant je n’entendais rien et il n’y avait personne à chaque fois que je me retournais.
Mais après tout je vivais dans un repère de ninjas, ça ne voulait pas dire grand-chose…
En tout cas cette sensation me rendait nerveuse.
L’anxiété me poussa à presser le pas.
Je traversais rapidement le centre ville en rasant les murs de près. Je me rendais dans une zone un peu à l’écart : le cimetière.

Je passais la barrière sans mal, j’en avais l’habitude. Je me retournais une derrière fois : toujours personne. Je continuais mon chemin vers une vieille crypte poussiéreuse que plus personne n’entretenait. La nuit dernière j’avais passé quelques heures à déterrer les morts récents. Les jeunes bien sûr ! Les vieillards de 80 ans ne m’intéressent pas ! Je préfère les jeunes ninjas tombés au combat, ils sont bien plus efficaces une fois réanimés.
Aujourd’hui je n’en avais que trois, mauvais cru ce soir. Mais peu importe. Je sortis un rouleau de mon manteau et en fit apparaître mon arme : une hallebarde qui était bien plus grande que moi. Je la pris à une main et en utilisa la lame pour m’entailler le bras. Je posais ensuite la dite arme contre le mur de la crypte. J’utilisais mon flux sanguin pour tracer un pentacle au sol. Je fis vite avant que la coagulation ne m’en empêche.
Tracer un pentacle m’aidait à utiliser mes techniques de nécromancies mais n’étais pas indispensable. Disons que faire appel à Izanami avec le pentacle me faisait économiser une quantité non négligeable de châkra. Mais son installation étant longue et peu pratique je ne le faisais jamais en combat réel. Pour y voir plus clair j’avais au préalable installé quelques bougies autour du dit pentacle.

« En voilà des manières, tu sais que c'est très mal de jouer avec la nourriture ? » Tonna une voix grave derrière moi. Je pris mon arme en me retournant. Il s’agissait d’un homme masqué jouant avec un kunaï.
Merde… Quelqu’un m’a vu… Attend il a dit jouer avec de la nourriture ??!

Je respirais un grand coup en me relevant. Il ne valait mieux pas avoir une attitude agressive avec lui sachant qu’il bloquait la seule sortie de la crypte. Après tout il aurait très bien pu m’attaquer pendant que j’avais le dos tourné s’il l’avait voulu non ?

« Je suis affamé mais je suis également très curieux, j'aimerais donc savoir pourquoi tu tiens tant à te cacher et qu'est ce que tu fabrique avec un macchabé entre les doigts si ce n'est pas pour le manger »

Un cannibale et une nécromancienne donc…

« Eh bien cher spectateur curieux, si vous me le demandez si gentiment ~»

Faisant un pas de coté j’effectuais mes mudras habituels. Le jeune mort dans le pentacle ouvrit de grands yeux couleurs lavande et se releva difficilement. La blessure de guerre qui l’avait emporté était encore visible : un grand trou entre les deux yeux. Le mort tituba vers moi. Il desserra lentement la mâchoire pour parler.

« Maî… Maîtresse… »

Je souris aussitôt. « Tu vois, c’est pour ça que j’aime les cadavres frais, leurs cordes vocales marchent encore ! »

Le cadavre avança vers l’inconnu et le pointa du doigt. « Ka… Ka… Mi… »
Je regardais mon mort avec incrédulité. « Ferme ta gueule ! » hurlais-je.
Le mort baissa la main et s’immobilisa.

« Oui bon celui-là a un gros trou dans le cigare donc il ne faut pas non plus espérer grand-chose. »
Je me grattais légèrement le cuir chevelu.

« Alors cher spectateur qu’en pensez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

Mar 21 Aoû 2018 - 19:43
« Spooky Scary Skeletons »



La jeune femme se releva et se décala laissant le champ libre pour observer sa future intervention sur le cadavre. Elle effectua quelques signes incantatoires et après un court instant le macchabé ouvrit les yeux. Une nécromancienne…Intéressant. Le mort se dressa sur ses deux jambes, un trou ornait son visage. Il usa de ses cordes vocales décrépie pour parler à son invocatrice. Le son décharné et roque du mort aurait put vous donner sa chair de poule aisément.

Elle argumenta sur la valeur des cadavres frais. Au moins là-dessus ils étaient sur la même longueur d'onde, rien ne vaut un bon macchabé ayant à peine eu le temps de refroidir. Le décharna commença à s'avancer en direction de l'homme masqué. Kami ?...La jeune femme l'interrompit. L'individu masqué arbora un large sourire carnassier.

"Les morts réanimés ne sont donc pas que des pantins, ils gardent aussi leurs souvenirs…Je n'en étais pas certains. J'ai enfin eu réponse à cette question."

Il s'approcha du mort, posant sa main sur son épaule, il se mit à la tapoter avant de soupirer.

"Ta tête me dit vaguement quelque chose…Malheureusement ce soir ce n'est pas lui. Je transmettrais tes salutations promis."

L'inconnu masqué tapota une dernière fois sur l'épaule du mort puis se retourna vers la jeune femme se grattant l'arrière du crane. Ce qu'il en pensait…Hmmm, il y allait avoir de la concurrence en matière de récupération de cadavre mais il était rare de voir des nécromanciens. Il serait sympathique d'en savoir plus sur ce genre de pratique. Sa curiosité fut piquée au vif.

"De la nécromancie basique…Désuet. Allons…Je suis sûre que tu as autre chose en stock…Non ?"

Il se gratta le menton en signe d'interrogation puis il s'arrêta afin de prendre son paquet de cigarette dans sa poche et s'en griller une. Étrangement cela l'aidait à réfléchir. Après une première bouffé expulsé il reprit.

"Tient d'ailleurs, comment tu te nomme ? Je vais peut-être te bouffer mais j'ai de bonnes manières. Essayons de rendre le temps qu'il te reste à vivre agréable." Dit-il avant de tirer sur sa cigarette.

Il s'appuya contre un pilier de la crypte et croisa les bras en attendant la réponse de la jeune nécromancienne. Sa survie dépendait de ses réponses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Mer 22 Aoû 2018 - 20:53
L’étrange visiteur semblait stupéfait. Il sortit d’une poche de son costume un paquet de cigarette.

Tiens ça me rappelle quelqu’un.

« Tient d'ailleurs, comment tu te nommes ? Je vais peut-être te bouffer mais j'ai de bonnes manières. Essayons de rendre le temps qu'il te reste à vivre agréable. » Fit-il d’un ton sec.

Respire Tsubaki, respire… Tiens jusqu’à ce qu’il libère l’entrée.

« Je m’appelle Tsubaki. Et vous mon cher amateur de chair ?~ »

Je le regardais en penchant la tête sur le côté.

Attendant sa réponse j’effectuais les mudras suivants : tigre – coq – sanglier – lièvre – sanglier –serpent.

Un squelette qui était posé contre la crypte se mis à bouger. Il se mit debout et s’approcha de moi. Je lui tendis ma main qu’il prit soigneusement entre ses phalanges. Il inclina respectueusement son crane devant moi. Il passa derrière moi et écarta ses côtes dans une action impressionnante. Il les referma délicatement sur les miennes. Il déboîta ses omoplates et les déposa sur mes épaules. Je sentis sa colonne vertébrale se caler contre la mienne. Sa mâchoire se déboita et recouvrit la mienne tendis que son crane défoncé (dont il manquait un bon morceau) recouvrit ma tête et mon visage.
Je contrôlais maintenant les bras du squelette comme s’ils étaient les miens.

« Alors qu’en penses-tu ? Si ça te plaît il doit y en avoir à ta taille dans le fond de la crypte. »

Espérons qu’il trouve ça sympa.

En attendant le cadavre fraichement réanimé avait pris entre ses doigts boudinés une des bougies qui ornaient le pentacle.

« Avance. » dis-je au corps qui s’exécuta sans flancher. Etant de bonne qualité il marchait d’un pas sûr et vif. Je tournais le dos à l’inconnu et espérais qu’il ne m’attaquerait pas. Je suivais mon cadavre ambulant vers le fond de la crypte où j’entreposais mes plus belles pièces. Des corps réorganisés par mes soins qui méritaient le coup d’œil….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

Lun 27 Aoû 2018 - 15:31
« Spooky Scary Skeletons »



La jeune femme semblait mal à l'aise. L'homme masqué se délecta de la peur de son futur repas, il était intéressant de rendre le gibier nerveux par moment. Cela augmentait l'afflux de sang dans les membres et rendait la viande plus juteuse par la suite. Elle répondit en y mettant les formes, demandant en retour le nom de "l'amateur de chair". Un sobriquet bien ringard pour un homme de sa trempe se dit-il. Il fit une révérence en maintenant son chapeau d'une main.

"Ton idiot de cadavre a en partie spoiler mon nom. Foutu Kami je lui ai pourtant répété de ne pas dire son nom à tous les gens qu'il croise... Enfin bref ! Ce soir tu as affaire à Akuma. Toutes mes félicitations tu es la première victime à connaitre mon nom ! Tu es un gibier V.I.P tu le sais ça ? "

Il se frotta les mains tout en tirant une grande bouffé sur sa cigarette qui avait réduit de moitié déjà. Et tandis qu'il avait fini les présentations, la jeune femme s'était équipée d'une de ses créations. Une armure exo-squelette dans tous les sens du terme. Elle était définitivement intéressante. Être équipé ainsi lui donnait un côté appétissant. L'homme masqué en eu quasiment l'eau à la bouche. Elle lui proposa d'en revêtir un à son tour. L'inconnu sourira jusqu'aux oreilles. Il acquiesça d'un signe de tête.

"On peut dire que tu sais te maintenir en vie. Je te suis avec plaisir."

Alors qu'un macchabé relativement en bonne état équipé d'une bougie s'enfonça plus profondément dans la crypte, la jeune femme tournis le dos à Akuma qui l'a suivi. Une irrépressible envie de fondre sur sa proie s'empara de lui. Arrivé devant littéralement un entrepôt de cadavre, la jeune femme s'arrêta toujours dos à son geôlier. Il dévora la distance qui les séparait pour se tenir juste derrière la jeune femme. Humectant le cou de sa proie, il se doutait que la jeune femme pouvait sentir son souffle chaud envahir sa nuque de quoi lui donnaient quelques frissons.

"Hmmm…Le parfum familier de la mort. Une excellente fragrance. Je me demande encore comment je fais pour résister à l'idée de planter mes crocs dans cette magnifique petite carotide." Dit-il avant de reculer son visage du collet de la jeune fille.

Faire monter la pression de sa partenaire du jour lui procurait énormément de satisfaction, son coté malsain s'en retrouvait flatté. Il se recula ensuite de quelque pas avant de jeter sa cigarette au sol. Une petite colonne de fumée s'éleva du mégot qui fut rapidement écrasé sous la semelle de sa chaussure.

"En voilà une pièce intéressante…Tu es décidément une personne pleine de surprise Tsubaki, je te tire mon chapeau."

A la suite de sa phrase il exécuta un geste avec son couvre-chef puis le remit sur son crâne. Il s'approcha de nouveau auprès de la jeune femme avant de s'arrêter à sa hauteur pour observer plus en détail la pièce dans laquelle il se trouvait. Peut-être qu'au fil de la conversation il y aura une sorte de syndrome de Stockholm. Le gibier se liant d'amitié avec son bourreau…Ou peut-être serait-ce le bourreau qui reviendra sur ses positions. Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Mer 29 Aoû 2018 - 22:53
L’homme semblait s’intéresser aux morts. Et tout particulièrement celui qui venait de revenir à la vie. Apparemment le Hyûga connaissait l’homme masqué. Il l’avait appelé Kami mais disait se nommer Akuma ? C’était très bizarre, je ne comprenais pas grand-chose à ce que me disait ce type. Il avait deux noms ? Où alors… Il était schizophrène ? Cela expliquerait beaucoup de choses. Dont le fait qu’il soit amateur de chair humaine. C’est sans doute pour ça qu’il avait pu cacher son cannibalisme.

Mais l’homme me considérait toujours comme un casse-croûte. Il fallait que je trouve un moyen de me débarrasser de lui. Je ne connaissais rien de ce mec, il pourrait très bien être un jônin !
Lorsque je m’arrêtais enfin dans la sale de la crypte que j’utilisais, l’homme masqué se colla à moi. Cette proximité soudaine me glaça le sang. Il posa son menton contre mon épaule. Je pouvais sentir sa respiration chaude souffler contre ma nuque. Cet homme était complètement fou. Il se décolla de moi et jeta un rapide coup d’œil à ma « chambre ».

« En voilà une pièce intéressante…Tu es décidément une personne pleine de surprise Tsubaki, je te tire mon chapeau. »
Fit-il ajoutant le geste à la parole.
Dans celle-ci se trouvait des cadavres de toute sorte : des animaux plus ou moins gros, des humains aussi. Il y avait quelques ours entassés les uns sur les autres contre un mûr. Ils pourrissaient là depuis un bon moment maintenant et leurs peaux avaient été soigneusement lavées et pliées par mes soins. Il y avait des corps d’humains de toute taille qui étaient accrochés les uns contre les autres sur une gigantesque barre de métal. Il y avait aussi des corps plus frais, certains dont on avait greffé un bras ou une jambe supplémentaire. Il y avait même un chien dont deux têtes de chiens de races différentes avaient été rajoutées. Il y avait aussi des espèces de rangements creusés dans la roche pour y exposer mes plus beaux cranes. Je me dirigeais vers le mûr et regarda chacun des squelettes. Je regardais ensuite le dénommé Akuma et le jaugea de haut en bas. En examinant à vue de nez sa taille, je saisis un squelette avec ma hallebarde et je le décrochais. Je le posais par terre et posa mon arme contre le mur. Pendant ce temps là le Hyûga-zombie avait posé sa bougie sur un crâne qui faisait souvent office de bougeoir. Il alla dans le couloir un instant.

Moi, j’effectuais mes mûdras et le cadavre que j‘ai décroché commença à bouger. Ses os bougèrent et le squelette se mis debout. Instinctivement il se tourna et avança vers moi.
« Pas moi, lui. »
Le squelette me tourna alors le dos et se dirigea vers Kami/Akuma. Il se plaça derrière lui et étira ses côtes. Il engloba le corps du masqué et se superposa à son ossature de base. Le squelette semblait lui aller. Le Hyûga percé revint aussitôt avec un miroir et le porta devant l’inconnu.

« Alors ? » demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

Jeu 30 Aoû 2018 - 20:11
« Spooky Scary Skeletons »




L'immense pièce recelait bien des secrets, lui qui pensait n'y trouver uniquement que des cadavres humains, il fut étonné de retrouver des corps d'animaux. Leurs peaux étaient délicatement pliées et attendaient d'être surement tanné afin d'en faire un textile. Certains corps étaient suspendus, embroché comme de la volaille que l'on pourrait faire rôtir.

Mais ce magnifique tableau était également ponctué d'expérience glauque. De malheureux cadavres avaient subi quelques…Modifications pourrions-nous dire. Un bras ou une jambe en plus pour certains. J'imagine que cela pourrait sembler pratique, composer une technique ninja tandis que la main supplémentaire peut offrir une défense convenable. Autant en greffer deux dans ce cas. Composer deux techniques ninjas à la fois serait particulièrement efficace. Les animaux n'étaient en reste, un pauvre clébard s'était vu greffer une seconde tête d'une autre race. Cerbère en serait presque fier.

Cela dit…il manquait toujours la parure squelettique sur le dos d'Akuma et celui-ci s'impatientait. La jeune femme l'observa de haut en bas puis tourna les talons pour se saisir d'un squelette qu'elle étala par terre. Il était d'aspect général plus ou moins égale à sa taille. Après quelques mudras le sac d'os se redressa et vint engloutir l'homme masqué sous ses cotes. Un second squelette vint apporter un miroir avant qu'il puisse s'admirer. S'amusant à jouer avec ses mains et ses bras pour tester la fluidité de son nouvel accoutrement il secoua légèrement la tête.

"Pas mal…Ça me va plutôt bien !"

Il fit quelques mouvements de combat en envoyant des frappes dans le vide. Le squelette le ralentissait à peine, ce genre d'exo squelette est une technique à développer. Quoi qu'avoir un squelette sur le dos est un style particulier, il faut l'assumer au bal de promo. Il s'approcha de la jeune femme et caressa son visage avec le revers de son index. Elle se pétrifia une nouvelle fois.

"Je vais peut-être te garder en vie, une créature comme toi sera très utile pour le village…"

Tout en parlant il fit glisser sa main derrière la nuque de Tsubaki et maintenu sa tête. Il rapprocha son visage du sien. Il était quasi collé à son nez, elle pouvait surement apercevoir les yeux mi violet mi blanc du jeune homme qui la fixait. Il parla lentement et distinctement.

"Tu reste quand même la première sur ma carte des desserts."

Il colla le sourire de son masque aux lèvres de la jeune femme qui embrassai littéralement un morceau d'argile sans grande saveur. Puis il se recula en se tordant de rire.

"Alors toi ! *rires*…Tu traficote des trucs vraiment dégueulasse sur des cadavres et malgré tout…*rires*… tu fais dans ton froc à chaque fois que je m'approche de toi *rires*…"

Encore plié en deux par son rire, il s'appuya comme un pilier de la crypte pour reprendre peu à peu son souffle. Il se redressa et passa un doigt sous son masque pour essuyer les larmes de rires qui s'était échappé.

""Non franchement toi tu mérite le detour."

Il eut un dernier petit rire nerveux puis reprit son sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Sam 1 Sep 2018 - 22:57
« Pas mal…Ça me va plutôt bien ! » fit-il après un long silence. L’homme masqué essayait ses nouveaux bras en se faisant des cheks en gigotant un peu partout. Il fit ensuite quelques gestes de combat, mimant une cible. Il donnait des doubles coups de poings dans le vide, mimait des uppercuts. Il semblait s’amuser tout seul.
J’aurais bien rigolé si sa présence ne me stressait pas autant.
Il s’approcha ensuite de moi. Sans utiliser ses nouvelles mains, il tendit son doigt vers mon visage. Je n’osais même pas bouger. Il me caressa la joue comme s’il me connaissait.

"Je vais peut-être te garder en vie, une créature comme toi sera très utile pour le village…"

Une créature ?!
Au moins j’ai réussi à sauver ma peau c’est déjà ça…
Je m’étais tétanisée, je n’avais qu’une hâte c’est qu’il parte !
Sans arrêter de me toucher il fit glisser sa main gelée derrière mon cou. Il rapprocha son « visage » vers le mien. Collant son horrible masque souriant contre moi. La proximité avec se fou me tétanisait. J’eus tout le loisir d’admirer ses yeux par les trous de son masque. Ses yeux… Ils n’avaient pas de pupilles ! C’était un membre du clan Hyûga !
Tout s’expliquait, le fait que mon esclave du jour le connaissait par exemple.
Si près je pouvais sentir sa respiration à travers son masque, il était tout à fait calme.

"Tu reste quand même la première sur ma carte des desserts."
Fit-il en un murmure qui me glaça le sang.
Son corps fût soudainement secoué de soubresauts. Je me demandais un instant ce qu’il lui arrivait.
Il se recula d’un bond et… éclata de rire. Il se tenait littéralement les côtes, plié en deux !
Je basculais la tête sur le côté, intriguée par son comportement.

"Alors toi ! *rires*…Tu traficote des trucs vraiment dégueulasse sur des cadavres et malgré tout…*rires*… tu fais dans ton froc à chaque fois que je m'approche de toi *rires*…"

Je le toisais durement du regard. Désolé d’avoir peur d’un cannibale qui me coince dans un cimetière en pleine nuit !
Il m’avait vexé là. Je croisais les bras en signe de mécontentement. Je lui fis la moue et fronça les sourcils. Après tout je n’avais même pas peur de lui !
Riant toujours, il prit appuis sur le pilier de la crypte et se redressa. Il passa un doigt sous son masque et écrasa une larme de rire.
Il se calma petit à petit.
Je respirais un grand coup. Le Hyûga percé qui tenait le miroir était allé le ranger où il l’avait trouvé. Il était maintenant revenu vers moi et continuait à regarder Akuma en coin.

"Non franchement toi tu mérite le detour."

Il commençait à se calmer. Je respirais difficilement. Il reprenait peu à peu ses esprits. Mon Hyûga se mit devant moi, me montrant un kunaï qu’il cachait sous ses vêtements. Seul moi pouvais le voir à moins que…
Je lui arrachais l’arme blanche des mains et la jetais au sol, loin dans la pièce. Si mon « invité » avait son byakugan activé, il n’avait sans doute pas manqué ce détail croustillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

Lun 3 Sep 2018 - 18:24
« Spooky Scary Skeletons »




Il en avait presque mal aux cotes à force de rire. Heureusement que le pilier était là pour le soutenir sinon je pense qu'il se serait effondrer d'amusement. Lorsqu'il se redressa il posa les yeux sur sa proie qui semblait avoir changé d'attitude. Les bras croisés et cil froncé, ses yeux revolvers flinguait Akuma du regard. Je rêve ou le chausseur devenait l'espace d'un instant le chassé ? Il allait devoir remettre les pendules à l'heure ou alors cette petite arrogante allait se faire de faux espoirs.

L'espèce d'Hyuga zombie se dressa face à la jeune femme puis quelques instants plus tard, on entendit un cliquetis métallique résonner dans la crypte. Le jeune homme masqué haussa un cil…Qu'était-ce ? Venait-elle de désarmer son serviteur d'une éventuelle lame ?...Si c'était le cas, elle rattrapait son affront de tout à l'heure. Akuma marcha lentement dans la pièce, examinant certains recoins pour retrouver l'objet en question. Il tomba finalement sur le fameux kunai. Bien. Cette fille savait se rendre intéressante. Il applaudit lentement avant de s'approcher.

"Bravo…Tu es bien plus sage que je ne l'imaginais…Tu viens de sauver ta couenne. Sois fier de ce que tu viens de faire."

Il écarta l'Hyuga zombie de son chemin et se retrouva face à la jeune femme. Il resta là quelques secondes à la regarder sans rien dire. Etonnamment il ne dégageai aucune animosité ou aura malsaine. Il sorti de nouveau une cigarette de son paquet qu'il mit en bouche puis l'alluma. Il tira une bouffé puis tendit le paquet à Tsubaki afin de lui proposer une clope.

"Relax…On est presque comme cul et chemise maintenant. Si j'ai dit que j'allais plus te bouffer c'est que je ne vais pas le faire. Je n'en ai pas la gueule mais je suis un homme d'honneur…"

Il tira une grande bouffée et souffla la fumée en l'air afin d'éviter de toucher Tsubaki. Puis il tourna les talons et prit la direction de la sortie.

"Bon ne m'en veux pas mais si tu n'as pas d'autre objections je vais devoir me trouver une autre proie. Garde moi un cadavre au frais à l'occaz'."

Il entama sa marche vers la sortie. Si Tsubaki l'interpellait il serait en mesure de l'entendre et lui répondre mais si elle souhaitait se remettre de ses émotions c'était également l'occasion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Jeu 6 Sep 2018 - 23:25
J’avais peur…
Je venais de jeter l’arme blanche de mon zombi. Je me demandais comment il allait réagir.
Après un temps d’attente qui me semblait être une éternité, il se mit à… applaudir.

Je pouvais enfin souffler.

« Bravo…Tu es bien plus sage que je ne l'imaginais…Tu viens de sauver ta couenne. Sois fière de ce que tu viens de faire. »

Ouf ! J’allais m’en sortir au final !

D’un geste puissant il bouscula le membre décédé de son propre clan. Le mort-vivant perdit l’équilibre et s’écrasa le museau contre le mur. Je le suivais des yeux, m’empêchant de rire. Il sortit un paquet de cigarettes de sa poche (Akuma pas le mort-vivant). Il m’en proposa gentiment une, que j’acceptais avec joie. Oui ça m’arrive de fumer parfois, il faut dire que mes zombis ne sont pas incommodés par l’odeur.

« Relax…On est presque comme cul et chemise maintenant. Si j'ai dit que j'allais plus te bouffer c'est que je ne vais pas le faire. Je n'en ai pas la gueule mais je suis un homme d'honneur… »

Je me demande qui est le cul et qui est la chemise dans cette histoire…

Et bien j’ai réussi à sauver mon cul ! En véritable gentleman il cracha sa fumée dans un autre coin de la pièce que dans mon visage.
« Bon ne m'en veux pas mais si tu n'as pas d'autre objections je vais devoir me trouver une autre proie. Garde moi un cadavre au frais à l'occaz'. »

Il fit un mouvement de recul avant de se diriger vers la sortie. Au fur et à mesure qu’il partait le squelette se désagrégeait.
Les os tombaient un à un. Le Hyûga s’en allait tranquillement.

« Hey pourquoi tu portes un masque ? » demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

Ven 7 Sep 2018 - 19:06
« Spooky Scary Skeletons »




Son ventre criait famine. Il devait trouver une autre proie à chasser. Tsubaki venait de sauver sa peau de manière remarquable, espérons que la chance soit avec Akuma pour qu'il puisse se trouver une collation avant le lever du jour. Traversant la pièce d'un pas décidé pour rejoindre l'escalier qui le mènerait à l'extérieur, il entendit la voix de la nécromancienne l'interpeller. Pourquoi portait-il un masque ? Pourquoi les gens posent-ils toujours cette foutu question…Akuma s'arrêta et se retourna.

"Honnêtement ? J'ai bouffé un ancien camarade de Kami et je lui ai fait croire qu'il l'avait fait inconsciemment. Bon techniquement c'est vrai mais voilà dans les faits il n'y est pour rien. Mais cet abruti est tellement naïf qu'il m'a cru…Du coup il porte un masque parce qu'il a honte !"

Akuma se mit à rire tout seul. S'attrapant les cotes comme tout à l'heure.

"Avec toutes ces traditions religieuses pratiqué dans son ancien village, il…*Rires* Il croit qu'il a un démon en lui ! *Rires*"

Là encore techniquement c'était vrai…Akuma est un véritable démon. Une seconde personnalité anthropophage, malsaine et animé par certaines pulsions psychopathe mais avec étonnamment un sens de l'honneur. Toutefois il n'a pas été "implanté" comme le raconte certaine légende. Ce rituel pratiqué dans son ancien village n'est censé avoir qu'un effet placebo sur le sujet afin qu'il se sente plus confiant et développe un moral d'acier pour le combat.

Le jeune Hyuga quand lui en avait fait une obsession qui devint rapidement une seconde personnalité. Parfois il est Kami, un jeune homme sympathique, timide avec les femmes. Parfois il est Akuma, un monstre cannibale prêt à chasser inlassablement ses congénères pour les dévorer. Ce dédoublement peut arriver également dans certaine situation critique. Traumatisme, blessure grave, accès de rage, fatigue psychique, etc…Autant de facteurs qui peuvent sortir le fauve de sa cage. Ce soir là Kami avait été exténué de sa journée. A peine eut-il rejoins son lit qu'il fut debout quelques minutes plus tard sous la tutelle d'Akuma.

Il reprit son sérieux.

"Satisfaite poulette ? J'peux aller grailler une jambe ou un bras maintenant ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3351-hyuga-kami-le-cannibale-masque http://www.ascentofshinobi.com/t3730-hyuga-kami

Spooky Scary Skeletons / Feat Tsubaki

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: