Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[C] Extraire les végétaux


Mar 21 Aoû 2018 - 21:57
Tournoi de KazeKaze no Kuni organise près de sa capitale, Taiyô, le premier tournoi international ninja. Les shinobis des villages cachés y participeront, tout comme des combattants venus des quatre coins du monde. Mais ce tournoi d'envergure nécessite des aménagements et une organisation pointue, surtout après les récents événements survenus au Pays du Vent.
Le Colisée abritera différents terrains de combat. L'un d'entre eux sera constitué d'un élément nécessitant du latex, un composant qui peut être extrait naturellement de différents types de végétaux. Si les organisateurs du tournoi ont fait le nécessaire pour se procurer de nombreux exemplaires de ces plantes et végétaux, il a besoin de bras et de mains pour en extraire le précieux latex.

Se rendre au Colisée.
Faire un point et réfléchir sur la situation.
Aider à extraire le plus rapidement et en quantité le latex des végétaux.
Répondre aux exigences des organisateurs du tournoi.



Cette mission est réservée :
  • À deux personnages (possesseur de la CS des Fleurs prioritaires en cas de plusieurs inscriptions) ;

  • Aux personnages ayant créé des techniques sur leur Fiche Technique.

Pour vous inscrire, merci de vous inscrire sur ce sujet.
Une fois votre inscription faite et votre participation confirmée par un membre de l'équipe administrative, vous pourrez venir commencer la mission ici-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Mar 4 Sep 2018 - 17:57
Venue un peu en avance à Kaze no Kuni avec Hayate suite à la demande des autorités Kazejines, Etsuko s'était présentée au Colisée rapidement. Elle avait prit de l'avance grâce à Byakko-san, son tigre blanc Kuchiyose qui l'avait transportée jusque là ainsi que le jeune genin de son équipe. En effet, suite à l'annonce du tournoi international que le pays du vent voulait organiser, ils avaient également envoyé et placardé des affiches de recrutement çà et là dans le Yukaan à la recherche de gens capables de subvenir à leurs besoins. Ils recherchaient notamment des connaisseurs dans les plantes, ce pour quoi la Naari avait été retenue. Il lui fallait cependant un acolyte dans sa mission et, après en avoir un peu parlé avec lui, Hayate lui avait semblé être le meilleur choix.

Ne pouvant emmener ses parents avec elle puisqu'ils devaient s'occuper de la boutique, elle avait cherché qui dans ses connaissances aurait pu l'aider à cette tâche et rapidement son équipier s'était imposé, de par l'intérêt qu'il avait montré pour les fleurs, par le fait qu'ils soient en équipe et qu'il n'avait apparemment rien de mieux à faire avant d'aller lui aussi au tournoi.

Après en avoir un peu discuté avec le jeune genin, ce dernier avait semblé très excité à l'idée de faire le voyage sur le dos du kuchiyose d'Etsuko. Il accepta donc sans mal de voyager sur le dos de l'animal de six mètres de long pour deux mètres cinquante de haut au garrot. Une créature assez imposante qui était endurante et rapide, leur permettant de se déplacer bien plus vite que ceux qui faisaient le trajet à pied.

Ils avaient ainsi rapidement traversé Tsuchi puis Ame en longeant la frontière avec Hi no kuni, et finalement ils avaient atteint Kaze, traversant le désert pour atteindre enfin la zone du Colisée, le lieu qu'on leur avait donné comme rendez-vous. Avant de venir, Etsuko s'était un peu documentée sur les arbres en question qu'elle allait devoir utiliser et la manière d'en extraire le latex, ce qui serait bien utile pour comprendre comment agir. Elle aurait cependant besoin des explications de la personne qui allait les guider pour leur expliquer ce que les Kazejins désiraient, histoire de véritablement savoir quoi faire et sur quels arbres agir pour mettre son plan d'execution en place.

« Nous y voilà Hayate-kun. Descendons, nous devons être attendus sous les arches ouest si je ne me trompe pas, c'est par là que la missive nous disais d'aller pour rencontrer notre contact. »

Descendant avec lui de leur monture qui s'était allongé pour leur simplifier la tâche, Etsuko sourit au kuchiyose en lui caressant un peu le front pour le remercier de son aide avant de se diriger avec Hayate vers les arches en question, là où ils allaient rencontrer l'homme qui leur expliquerait la situation exacte pour faire le point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Ven 7 Sep 2018 - 18:29
Aujourdhui était un jour spécial, moi et Etsuko faisions route en dehors du pays qui m'avais élevé depuis que j’étais petit pour aller a l'aventure.Au pays du vent si mystérieux, ou le démon du sable avais été scellé après la tragédie qui fit des milliers de morts au pays du sable .
Le tournoi international approchait et Etsuko tint a me confier une mission qui la concernait également pour que je me déstresse et que je puisse "visiter" le pays inconnu en avance et ainsi accomplir une mission importante.
C'est avec une grande admiration que je la vis invoquer son kuchiyose,un tigre blanc ou une tigresse ? Je ne savais pas vraiment les différencier mâle ou femelles.En tout cas il était d'une beauté a couper le souffle.C'est pour ça quand elle m'incita a monter dessus j’hésitais un peu. Déjà d'un, la bête ne me connaissais pas et il se pourrait que mon odeur ne lui plaise pas et puis j'avais l'impression que le fait que je touche cet animal allais le souiller.Etsuko insista et me pris la main pour monter dessus, le poil de cet animal était doux. Ainsi que la traversée a vrai dire.
C'est incroyable a quel point en quelques kilomètres, la foret dense peux se transformer en désert aride a perte de vue. il n'y avais qu'a kaze qu'on pouvais croiser ce genre d'environnement.Et puis rien de plus confortable qu'une monture aussi rapide et gracile jusque dans ses mouvements . On ne sentais presque rien car elle se posais sans bruit sur le sol.
Une fois descendue de la monture qui se coucha pour faciliter notre descente je m’étirais avant de voir le pays du sable de mes propres yeux. Des étoiles pleins les yeux je regardais le pays que je rêvais de voir.

-« Nous y voilà Hayate-kun. Descendons, nous devons être attendus sous les arches ouest si je ne me trompe pas, c'est par là que la missive nous disais d'aller pour rencontrer notre contact. »


-A vos ordres fukutaishô!dis je en lui faisant un clin d’œil tout en mimant un salut militaire.

Elle avais été récemment nommée et nous n’avions pas vraiment eu le temps d'en parler avec l’équipe. Son nouveau métier ne signifiais qu'une chose : elle allais surement partir de l’équipe.Je n'osais pas lui en parler et encore l’évoquer. On avait le temps autant en profiter.Bon a quoi j'allais bien pouvoir servir ici?

-Ah vous voila je vous attendais. Vous êtes les ninja de iwagakure ?Enchantée je suis le responsable de l’arène que vous allez aider a fabriquer. il s'agit d'une arène en caoutchouc nous avons besoin d'aide pour extraire le précieux liquide des caoutchoutiers .Des questions ?


Je ne disais rien n'ayant pas envie de dire que je ne connaissais rien en la matière laissant Etsuko précéder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 4 Oct 2018 - 0:33



Votre route semble se passer sans encombres. A votre arrivée, une jeune femme – dont la taille était ridiculement petite – s'empresse de vous saluer. Ses joues rosies par l'effort témoignent pour elle de l'agitation ambiante : Autour, tout le monde s'emploie à respecter les délais, et les locaux s'acharnent jours et nuits pour préparer un événement à la hauteur de la réputation qu'ils voulaient donner.

Ahhh vous voilà ! Huuu. Nous manquons de bras, je suis contente que certains volontaires répondent à l'appel.

Elle s'accorde une pause, à la fois épuisée et dynamique.

Vous n'êtes que deux ? Hmm, tant pis ! J'espère que vous vous y connaissez en flore parce que tout nos experts sont surbookés et appelés sur d'autres préparations. Je ne devais même pas m'occuper de ça à la base mais... bon... Je m'égare !

Exténuée, elle peine à aller droit au but. Ce n'est qu'en secouant un peu la tête qu'elle parvient enfin à se remettre les idées au clair :

Nous avons un terrain qui va demander beaucoup... beaucoup de latex, pour fabriquer du caoutchouc vous voyez... A échelle humaine, c'est une idée de génie, et un peu de folie aussi... Mais c'est du génie !

Ses mains s'alignent alors avec les courbes évasives des dunes Kazejines : Elle vous pointe tour à tour des angles différents, comme pour présenter de manière officielle le pays qui vous accueillait.

Par là-bas vous avez une zone d'oasis... un peu boisée, paradisiaque quand il ne faut pas y travailler... Ahhh... Hum... Et de l'autre côté, c'est un peu plus rocailleux, avec des cavernes, des grottes ; ce genre de choses, moins glamour mais parfait en cas de tempête de sable haha.

Sa fatigue lui fait dire tout ce qui lui passe par la tête. Son regard lui, devient interrogateur : elle vous demande clairement d'opter pour la destination qui vous paraît la plus adéquate, confirmant ainsi qu'elle n'avait aucun savoir sur la matière première que vous deviez quérir.


Choisir les oasis / zone boisée

Choisir les cavernes / zone rocailleuse

L'interroger sur une autre zone

Autre chose



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 7 Oct 2018 - 16:02
Etsuko se plaça donc face à la jeune femme, lui souriant gentiment. Elle l'écouta attentivement, cette dernière semblant tout aussi surbookée que ses camarades. Mais avec les préparations pour un tel évènement, la chose était plutôt normale, habituelle. Banale même.

« Pour ce qui est de la flore, c'est effectivement mon domaine, aucun soucis à ce sujet. Hayate que j'ai emmené avec moi se débrouille aussi plutôt bien et il est intéressé, alors c'était une bonne occasion pour vous remercier de votre invitation à ce tournoi qui, je le pense, sera passionnant et très instructif pour tout ceux qui auront la chance d'y participer. »

Elle écouta alors la requête et les consignes de leur intervenante qui avait pris le temps de les aider. Amusée à la voir ainsi excitée comme une enfant à qui on aurait promit un gros cadeau, elle hocha la tête. Elle fit également un croquis rapide sur un carnet, dessinant une plante avec précision.

« Je vois, aucun problème. Pour en trouver, il nous faut trouver des landolphias. Je doute que vous connaissiez la plante sous ce nom alors voici un dessin, vous saurez peut-être me dire où trouver cela. Je doute que l'on trouve des hévéas, un arbre qui en produit en grande quantité, alors je pense que ces plantes seront les plus adaptées pour en produire en masse. Si nous trouvons ne serait-ce qu'un spécimen de cette espèce, alors je pourrais le reproduire et aider à leur développement en quelques jours pour que l'on obtienne tout le latex nécessaire en peu de temps. Pour l'endroit où aller, sauf si vous avez en tête une zone qui regorge de l'une de ces deux espèces, je pense que l'oasis sera le meilleur endroit. Il faut une certaine humidité à ces plantes pour qu'elles puissent se développer et produire le latex qui nous sera nécessaire. »

Terminant ainsi son explication, elle tourna la tête vers Hayate avec un petit sourire.

« Une autre idée à proposer sinon Hayate-kun ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mer 17 Oct 2018 - 10:19


Votre hôte, malgré sa fatigue, écoute l’intervention d’Etsuko avec la plus grande des attentions. Elle semble décidée à faire de l’événement un succès sans écarts. Elle se penche ensuite vers l’autre ninja qui l’accompagnait, également curieuse de son avis, mais celui-ci resta muet. Étonnée mais pas déconcertée, elle s’empressa de revenir sur le dessin de ce qui semblait être la cheffe d’équipe. Les traits étaient fins et précis, si bien qu’ils ravivèrent de lointains souvenirs dans le cœur de la petite femme. Elle se perdit un instant dans ses propres songes, avant de revenir sur terre, déjà gênée de s’être égarée.

Ces fleurs… Mmmh, oui oui, je suis sûre d’en avoir déjà vu. Ça remonte à loin mais c’est justement au-delà des oasis : dans une zone qui devient presque tropicale tellement l’humidité y est forte.

Bien que ces souvenirs remontent de son enfance, elle reste persuadée de la destination : Car c’était un des lieux qui l’avaient le plus marquée, elle, l’enfant du désert qui voyait une nature luxuriante et fleurie pour la première fois.

Si vous voulez y aller, il nous faudra prendre des vivres, car la route est longue !

Elle n’avait pas prévu ce genre de trajet, mais rien que l’idée de rejoindre son idylle de jeunesse effaçait toute forme de fatigue ou de mécontentement. Avant de s’exécuter quant à cette préparation d’expédition, elle attendait tout de même une confirmation sur le choix de sa destination.


Partir pour la nouvelle zone évoquée (zone tropicale), destination plus longue

Rester sur une destination de proximité (oasis/cavernes)

Autre chose



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 20 Oct 2018 - 21:05
Etsuko hocha la tête en écoutant la jeune femme, attentive. Elle sourit un peu en la voyant toute excitée puis hocha la tête.

« Bien ! Dans ce cas, faisons ceci. Passons d'abord rapidement chercher des vivres pour le voyage puis allons-y sans plus tarder. On utilisera également mon camarade Byakko-san pour aller plus vite pour l'aller si ça ne vous pose pas de problèmes bien sûr. Je pense qu'il vaudrait mieux également prévoir de quoi ramener jusqu'ici tout le latex, ou le caoutchouc déjà transformé si vous savez comment faire. »

En souriant à la jeune femme, elle commença rapidement à se mettre en mouvement avec elle, la suivant quand celle-ci commencerait sans aucun doute à la guider vers un lieu pour se ravitailler.

« Lorsque nous aurons des vivres et de quoi transporter tout ce qu'il nous faudra, alors nous pourrons partir sur place. Si nous sommes efficaces, cela ne devrait poser aucun problème la petite distance supplémentaire. Elle sera dans tous les cas vite parcourue je pense. »

Elle se tourna ensuite vers Hayate, lui souriant gentiment.

« Est-ce que tu vois quelque chose que j'aurais oublié Hayate-kun ou avec tout ça, nous serons prêts à partir selon toi ? »

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 22 Oct 2018 - 15:32
@Hyûga Hayate a jusqu'au 23 octobre 21h pour poster, sinon il sera exclu de la mission !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 23 Oct 2018 - 0:52
« Bien ! Dans ce cas, faisons ceci. Passons d'abord rapidement chercher des vivres pour le voyage puis allons-y sans plus tarder. On utilisera également mon camarade Byakko-san pour aller plus vite pour l'aller si ça ne vous pose pas de problèmes bien sûr. Je pense qu'il vaudrait mieux également prévoir de quoi ramener jusqu'ici tout le latex, ou le caoutchouc déjà transformé si vous savez comment faire. »

Je regardais Etsuko décrire son plan, elle avais l'air si mature et si sage que personne n'aurais pu remettre en question son autorité. Et moi a coté je n’avais pas vraiment d'avis. Ma famille possèdent quelques cultures de plantes médicinales mais le caoutchouc ça...C’était une autre paire de manches. Je n'en n'avais jamais vu et rien que le nom me paraissait deja exotique.Je suivais mon supérieur gentillement sans rien dire attendant simplement les ordres.


«- Lorsque nous aurons des vivres et de quoi transporter tout ce qu'il nous faudra, alors nous pourrons partir sur place. Si nous sommes efficaces, cela ne devrait poser aucun problème la petite distance supplémentaire. Elle sera dans tous les cas vite parcourue je pense. »




« Est-ce que tu vois quelque chose que j'aurais oublié Hayate-kun ou avec tout ça, nous serons prêts à partir selon toi ? »


Elle c'etait tournée vers moi l'air sincere sur le visage.Je songeais a quelque chose:

-Hmm, es ce que l'on doit bivouaquer la bas ? Sinon il nous faut du matériel de camping et de quoi nous tenir chaud la nuit. Il parait que le désert est un endroit vraiment vraiment froid la nuit.Mais je me fierais a votre intuition sinon Etsuko-taicho.


Droit comme un I en mission, je ne faisais qu'exposer mes idées. Il serait dommage que l'on prenne du retard a cause d'un rhume ou du manque de sommeil du au froid.

Résumé des actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 26 Oct 2018 - 18:12



La jeune femme sautille sur place, bien heureuse de savoir qu’elle reverrait enfin son Eden de jadis. Elle écoute vos questions et attentions mais ne s’attarde pas vraiment dessus. Elle file derechef chercher dans une case plus loin du matériel. Son retour, toujours aussi vif, est accompagné de 3 nouveaux sacs remplis de vivres.

Au cas où

Elle sourit.

Parce que oui le trajet ne pourra pas se faire en une journée comme ça aurait été le cas pour les oasis ou les cavernes. On risque d’être serrés sur le temps de préparation, mais bon ! On verra bien !

Sa bonne humeur réveillée avait balayé toute notion de raisonnable. Si le trajet prenait plus d’un jour à pied, il ne resterait que très peu de temps pour la réalisation du terrain en lui-même. Un détour un peu capricieux, bien plus long qu’escompté, du moins, à pas d’hommes.

On est bons ? Alors c’est partiii !

La jeune fille s’engouffre dans le désert en premier ; elle serait votre guide et vos yeux.


Décider de prendre la route à pied

Optimiser votre cadence (via Kuchyose, techniques)

Autre chose




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 28 Oct 2018 - 0:21
La jeune femme aux courts cheveux brun sourit gentiment en écoutant Hayate avant de se retourner vers leur interlocutrice. Cette dernière semblait excitée comme une enfant à qui on aurait promit des bonbons ou son met préféré, ce qui amusa la chûnin.

« Si vous avez de quoi passer la nuit dans vos sacs alors on est bon. Je vous propose d'utiliser mon kuchiyose si vous le voulez bien pour gagner du temps et arriver en une seule journée jusqu'à l'endroit dont vous nous parlez. Nous aurons plus de temps sur place. Écartez-vous juste un peu, que je puisse l'invoquer, et nous pourrons partir. Pour vous prévenir, il s'agit d'un tigre blanc de six mètres de long pour deux mètres et demi de haut. Il se déplace très vite et le sable ne le dérange pas trop dans ses mouvements. Nous atteindrons bien plus vite notre destination grâce à lui. »

Commençant ses mudras une fois la place dégagée et la prévention faite, elle invoqua son compagnon avant de s'approcher de lui et de lui caresser un peu la tête. Le monstre s'allongea pour permettre au trio de grimper sur son dos, profitant de la caresse affectueuse de la jeune femme qu'il commençait à cotoyer depuis un certain temps.

« Je vous présente Byakko-san, c'est mon camarade depuis presque un an désormais. Nous souhaitons traverser le désert, tu veux bien nous transporter et suivre les directions que va te donner cette jeune femme ? »

Elle lui sourit gentiment tandis que le monstre hochait la tête d'un petit mouvement. Elle releva alors la tête, aidant si besoin ses deux camarades à grimper sur le kuchiyose, puis elle s'adressa à leur guide.

« D'ailleurs, excusez-moi mademoiselle, j'ai oublié de me présenter, je me nomme Naari Etsuko, chûnin d'Iwa. Et vous, vous êtes ? »

Elle laissait son jeune camarade se présenter de lui-même, il était assez grand pour cela après tout.

« Quand tu veux Byakko-san. »

Le félin immense se leva alors, commençant à mettre ses muscles en mouvement, suivant les directives indiquées.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 12 Nov 2018 - 18:31



Un souffle d'émerveillement sort de la bouche de votre hôte : Byakko est une créature magique, terrifiante et mystique. Sa stupeur la rend muette, mais elle se ravise et retrouve rapidement son hystérie. Elle qui pensait pousser le chantier dans ses derniers retranchements, elle était maintenant certaine de parvenir à faire les choses à temps.

[HRP : Bon, même s'il manque la technique, je pars du principe que tu as ton invo.. Mais attention quand même, on a besoin des tech pour valider les bonus surtout en mission !

Félicitation, ton invocation te permet d'écourter de moitié le temps de trajet, et donc de ne pas sortir des délais impartis]


Quelle merveille ce gros chat !

Elle ricane, se retourne vers vous, et penche légèrement son buste comme une enfant étourdie qui avait oublié les ponctualités :

Oh excusez moi, je suis Aasara Nirata.

Elle savait que son nom avait une consonance particulière, mais elle n'en jouait pas. Son rôle ici était purement administratif et protocolaire. Elle grimpe la première sur la bête au pelage d'argent, bientôt suivie par Etsuko (et Hayate ?).

Les bonds immenses du félin transcendent les dunes sauvages ; L'animal découvre un milieu qui ne lui est pas familier, qui lui échappe parfois. Certains dérapages s'achèvent sur des glissades, des plongeons, mais l'agilité de la bête lui permet toujours de retomber sur ses pattes, et sa piste (au détriment de votre confort de croisière)

De bonnes heures plus tard, vous décidez de faire une première escale. Nitara étant un peu nauséeuse, elle a perdu de son entrain mais garde les yeux émerveillés par nature.
Cependant, au loin, un nuage s'annonce, grossit. Il est différent des nuages que vous avez l'habitude de voir, prenant des tons chocolatés et non pas grisonnants : Une tempête de sable.

Mmmh, la météo risque d'être capricieuse si l'on continue maintenant

Nitara vous annonce les faits : Elle connait mieux que quiconque ces aléas du désert; mais ni elle ni vous ne pouviez déterminer quand et comment le souffle du désert s'affaiblirait.


Décider d'avancer malgré l'approche d'une tempête de sable

OProlonger la pause dans un abri

Autre chose



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 15 Nov 2018 - 13:35
Etsuko sourit un peu amusée face à la réaction de la jeune femme qui était similaire à celle d'Hayate. De vrais grands enfants. Elle surveilla que tout aille bien.

« Byakko-san est mon camarade depuis plusieurs mois maintenant, il est très rapide, il pourra sans aucun problème nous mener à bon port et je doute que quiconque essaie de l'attaquer. Et enchantée de vous connaître Aasara-san. »

Etsuko était déjà un peu habituée à ces mouvements incertains, l'aller depuis Iwa ayant été plus ou moins similaire, voire même pire puisque c'était la première expérience du félin sur le sable. Les montagnes dans lesquelles il avait été enfermé des siècles durant avaient un sol bien plus stable que les grains dorés qui composaient le sol instable de la région. Elle remarqua finalement le malaise grandissant de sa camarade qui ne tenait pas bien le rythme, Etsuko demanda au félin chakratique de faire une pause pour leur permettre de se reposer un peu.

Cependant, la pause prit un tournant un peu moins rassurant lorsque Nitara leur annonça le problème qui leur arrivait dessus. Réfléchissant un peu, Etsuko hocha légèrement la tête.

« Il vaut mieux nous abriter avant d'être pris dans la tempête. Nous risquerions juste de nous perdre. Et ce serait désagréable pour nous quatre. Vous connaissez un endroit tout proche d'ici où nous pourrions aller rapidement avant que cette perturbation nous atteigne ou je crée un abris ici-même ? Il ne sera pas parfait mais il nous permettra d'éviter d'être trop offerts aux vents et aux grains de sable et nous permettra facilement de retrouver la surface en cas de... Problème disons. »

Elle écouta donc la réponse de Nitara et si nécessaire, se prépara à faire un abris. Si toutefois la jeune femme avait une meilleure solution, elle prendrait tout de même le temps de faire sa protection supplémentaire, deux précautions valent mieux qu'une après tout.

« De toute façon, grâce à Byakko-san nous avons gagné assez de temps pour nous permettre de ne pas prendre ce risque je pense. Je pourrais aussi utiliser plus de chakra pour augmenter la vitesse de la récolte et de la fabrication du caoutchouc si jamaisla tempête s'éternise. »

Une fois certaine de l'objectif, Etsuko se mit à faire quelques mudras, les entourant de fleurs géantes qui après avoir poussé à une hauteur acceptable, se rejoignirent pour former un dôme solide. Elle les avait fait plus resserrées qu'à son habitude, cherchant cette fois-ci à empêcher les grains d'or de les atteindre directement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Jeu 15 Nov 2018 - 18:06



La décision de s’arrêter est sage ; Nirata s’affale de plus belle sur le sable chaud et s’émerveille devant la poussée des fleurs géantes. C’était une solution judicieuse qui vous avait épargné un détour : car à l’approche des tempêtes, les seules alliées étaient les cavernes rocheuses qu’il fallait trouver au bonheur la chance.

La jeune femme se penche néanmoins au sol et semble effleurer du doigt le sable : elle y dessine une simple flèche.

C’est le genre de réflexe qu’on apprend à avoir ici héhé, car vous verrez, le paysage sera complètement différent après.

Le grondement d’origine lointain s’approchait en sifflant tel un serpent prêt à vous engloutir. Les bourrasques s’enchaînent et menacent de déraciner votre dôme végétal à tout instant. Heureusement, les fleurs étaient assez denses et souples pour ne pas plier sous les volontés du désert.

Malheureusement, les caprices divins ne semblaient pas s’étioler pour autant : Soufflant de plus belle à chaque nouvelle minute. Petit à petit, vous perdiez l’avance que vous aviez réussi à prendre.

La jeune Kazejine se lève brusquement ;

Bon ! J’ai une idée mais elle risque de ne pas vous plaire

Elle pense surtout à Byakko, les félins avaient la hantise des vents effarés ; mais vous perdiez votre temps à rester inertes :

Si vous êtes d’accord, j’aimerai que l’on continue malgré la tempête et que vous vous en teniez à moi

Elle soutient votre regard, aussi peu charismatique qu’elle était, elle débordait cependant d’entrain.


Lui faire confiance et reprendre la route malgré la tempête

Continuer d'attendre

Autre chose



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 21 Nov 2018 - 17:44
Etsuko surveillait l'état de sa protection. Elle ne devait pas faillir sans quoi ils se retrouveraient à la merci de la tempête furieuse. Elle redressa un peu la tête lorsque la jeune femme prit la parole, semblant avoir quelque chose à proposer. Elle hocha un peu la tête en la voyant faire la flèche, au moins elles sauraient où aller.

« Je comprend. Merci, je ne suis pas habituée à ce lieu, je n'aurai jamais pensé à faire une telle chose. »

Elle engrangeait chaque apprentissage comme toujours, ne se lassant jamais d'en découvrir plus sur tout ce qui pouvait lui être utile. La Naari caressa alors le dos de sa créature pour la rassurer un peu mais cette dernière semblait de marbre. Sans doute sa puissance et son âge l'avaient mener à surpasser la peur inhérente qui affolait les félins ? Ou alors n'était-ce qu'une façade qu'il parvenait à maintenir sous le dôme protecteur ? Etsuko sourit un peu à cette idée puis patienta.

Lorsque soudain la guide reprit la parole un peu plus tard, sa remarque fit froncer les sourcils à Etsuko.

« Repartir maintenant ? Vous avez un moyen de vous repérer ? Parce que si nous nous perdons, cela n'a aucun intérêt. Expliquez-moi votre idée, si elle me convient, nous y allons. »

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Lun 3 Déc 2018 - 23:32


Votre nouvelle guide vous sourit : Elle avait une idée bien précise en tête. Sa main se lève et, avec elle la flêche qu'elle avait tracé au sol se matérialise soudain. Le sable venait de former une direction tangible, comme une boussole revisitée.

De son autre main, elle orchestre une nouvelle sphère autour de vous : Elle pouvait manier le sable et s'en protéger. Son seul soucis ? Le maintien de ce pouvoir. Il vous faudrait courir au plus vite pour ne pas épuiser totalement son chakra.

- Je suis une enfant du désert après tout. Mais le plus dur sera de maintenir deux techniques simultanément sur la durée.

Ce qu'elle ne pouvait estimer, c'était la durée de protection qu'elle pouvait vous garantir. Peut-être juste assez pour vous sortir de cette tempête qui ne semblait pas faiblir ?

Accepter la proposition

Refuser

Autre chose



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 10 Déc 2018 - 1:20
Etsuko hocha la tête. Elle comprennait bien le soucis, tournant la tête vers son Kuchiyose.

« Tu te sentirais capable de nous porter dans ces conditions ? Cela permettrait d'aller plus rapidement dans nos déplacements et donc de ressortir de la tempête plus vite. Si tu n'en es pas capable, je te désinvoque, ce sera plus simple comme ça et ça t'évitera cet ennui. »

Le tigre hocha un peu sa tête massive d'un air pensif puis il laissa finalement entendre sa voix, se couchant sur le sable, protégé par l'Asaara.

« Tant que ça ne dure pas trop longtemps, je peux tenir, Etsuko. Si ça devient insupportable alors je te préviendrais. »

La jeune femme sourit et lui caressa un peu la tête avant d'inviter ses deux camarades à grimper sur la bête. Elle aida alors Nirata à grimper pour que cette dernière ne perde pas sa concentration, puis elle prit un instant pour réfléchir tandis que Byakko-san se mettait en marche.

« Maintenez bien vos techniques, je vais vous aider à tenir pour ce qui est du chakra. Je ne suis pas encore très expérimentée alors il faudra sans doute que je le fasse plusieurs fois, mais je peux vous transférer du chakra pour tenir plus longtemps. Je conserverai de quoi travailler une fois sur place. »

Etsuko lança donc l'avancée et fit de temps en temps, éventuellement à la demande de leur guide, sa technique pour la fournir en chakra bien que la quantité offerte soit minime. Cumulée sur le temps, elle pourrait ainsi considérablement augmenter la durée de maitien possible des techniques par la Kazejine.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Mer 26 Déc 2018 - 23:08

Nirata semblait optimiste sur ses capacités, peut-être un peu trop, mais avec l'aide d'Etsuko pour lui garantir une réserve suffisante de chakra, il était impossible qu'elle faiblisse. Elle leva alors les mains au ciel, puis les fit retomber comme pour faire danser le sable telle une chorégraphe improvisée. Vous pourfendez alors les fleurs sur le dos de Byakko, lui peu serein de cette situation.

Vous aviez raison de faire confiance à l'Aasara : Elle maîtrisait le sable avec une aisance déconcertante pour son âge. Une bulle parfaitement ronde semblait s'opposer au sable qui virevoltait autour de vous. Puis, la flèche dessinée au sol se matérialisa, flottant à son tour devant le museau du félin. Il n'avait plus qu'à courir : et c'est ce qu'il s'empressa de faire.

La rapidité d'une bête mariée à la protection d'une manieuse de sable facilita grandement la traversée de ce capricieux désert. En un rien de temps, vous aviez transpercé la tempête et fondu sur une zone tropicale. Même si vous n'aviez vu aucun oasis à cause de la tempête, impossible de se tromper sur votre actuelle position, plus verdoyante que jamais.

La plante que vous cherchiez était difficile à trouver car rare : mais son milieu naturel était une terre fertile et facile à dompter.

- Là ! En voilà une !

Nirata avait fondu sur la fleur, reconnaissable par ses couleurs uniques.

- Il y en a très peu... Mais la terre est fertile ici... J'imagine qu'on pourra en trouver d'autres si l'on cherche bien...

Ou mieux, si une manieuse des fleurs savait mettre à exécution son art dans un milieu naturel à la poussée de cette plante...


Examiner la fleur/la recueillir

Exploiter la terre tropicale pour faire pousser d'autres spécimens

En chercher d'autres



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 27 Déc 2018 - 22:49
Etsuko regardait avec une certaine crainte la bulle de sable qui les protégeait. Si jamais la jeune Asaara perdait le contrôle de sa technique, Byakko-san paniquerait et ils seraient totalement perdus. Elle devrait désinvoquer le tigre rapidement avant qu'il ne devienne fou de terreur, déjà qu'elle sentait ses muscles plus tendus qu'à l'accoutumée sous ses jambes. Ses mouvements étaient plus hiératiques, moins fluides.

Soulagée de voir enfin la fin de la tempête et cette zone humide, la Naari se permit un sourire de soulagement. Le trio descendit du tigre tandis que ce dernier s'allongea, soufflant assez fort. Les tourments qu'il venait d'endurer avaient prit beaucoup de son énergie, il devait se reposer. Lui tapotant un peu sur la nuque, la chûnin s'avança derrière Nirata.

« Ah, une fleur, parfait. Bon... On va se séparer les tâches pour être plus efficaces. C'est sans doute ici que nous pourrons en trouver le plus et que je pourrais les reproduire le plus facilement. Nirata, je voudrais que tu nous prépares de quoi transporter plein de pieds, quelque chose que Byakko-san pourra tirer jusqu'au Colisée. Plus il y en aura à transporter, plus l'opération sera facile pour moi une fois sur place pour les multiplier. Je peux déjà en faire une partie ici, mais il me faudra plus de chakra je pense pour faire tout un terrain. Alors je devrais sans doute terminer la production une fois de retour là-bas, en même temps que nous commencerons l'extraction du latex et la transformation de celui-ci en caoutchouc. »

Etsuko réfléchit quelques instants puis hocha à nouveau la tête.

« Oui, on va faire ça. Toi Nirata, tu nous prépares de quoi les transporter. Toi Hayate, tu regardes bien la plante puis tu nous en cherches d'autres, autant que possible. Tu devrais bien réussir ça avec ton Byakugan. Je peux te faire confiance ? Moi pendant ce temps, je vais examiner la fleur et quand je saurai vraiment tout d'elle, que je serai certaine de moi, je la reproduirais ici autant que possible. Ensuite on chargera toutes les plantes qu'on peut dans ce que tu vas nous préparer Nirata et on rentrera le plus vite possible au Colisée. Sur place, je me reposerai un peu et je continuerai de créer les plantes pour en avoir assez et on commencera l'extraction et la transformation. On devrait être bien dans les temps avec tout ça je pense. »

Hochant une dernière fois la tête comme pour se convaincre elle-même, Etsuko se lança donc au travail, laissant Nirata et Hayate faire leur part du travail sur place avant qu'ils ne puissent repartir.

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Ven 4 Jan 2019 - 10:40

La mission avançait sereinement. Trouver une première fleur avait permis à Etsuko de la reproduire au mieux grâce à ses talents floraux. A sa demande, Nirata décida de réfléchir à une solution pour transporter un maximum de plantes jusqu’au Colisée. La seule idée qui lui vint en tête, et à sa portée, fut de se servir de la seule matière première qu’elle pouvait dompter : Le sable.

Elle se rendit donc à la frontière du désert et commença à solidifier le sable de sorte à ce qu’il devienne aussi résistant que du bois. Elle lui donna la forme d’un traineau de fortune, quelque chose d’assez large pour un poids minime, qui pourrait surfer avec aisance sur le sable brulant de Kaze.

Quant aux cordages, ce n’était pas une denrée rare en zone tropicale : Des lianes feraient largement l’affaire ; mais par soucis de bien faire, Nirata décida d’en tresser plusieurs ensembles afin de renforcer leur solidité. Elle prenait un malin plaisir à sauter de part et d’autre du félin, lui aussi amusé de la situation. Un chat de traineau, c’était du jamais vu.

Il fallut de bonnes heures pour que tout soit fin prêt à l’utilisation. Nirata commençait à fatiguer mais était relativement fière de sa création. Elle revint vers Etsuko, la fleur au fusil :

- Et voilà, notre carrosse est prêt ! Il ne manque plus qu’à le remplir et on pourra rentrer, vous pensez avoir bientôt terminé ?

Elle se pencha vers la culture, curieuse d’en voir le développement.



Estimer qu’il y a assez de fleurs et rentrer au Colisée

Continuer à cultiver

Autre




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 6 Jan 2019 - 0:17
Etsuko travaillait avec précision, remerciant Hayate pour son aide. Elle hocha la tête avec une certaine satisfaction, ne s'attendant pas à ça comme création de Nirata mais appréciant le résultat.

« Parfait ! Pour les plantes, j'ai quelques tests à faire. »

Après quelques instants, la jeune femme se concentra sur elle-même pour essayer de faire un point sur ses réserves actuelles de chakra. Elle en avait encore pas mal en réserve, ce qui serait bien utile dans tous les cas. Elle regarda alors la culture. Les plantes poussaient vite et facilement ici. Mais est-ce que le résultat était bon ?

S'approchant de l'un des pieds de landolphias, elle l'ouvrit sur le long de la tige, observant sa teneur en latex. Si l'écoulement était suffisant, alors c'est que les plants étaient prêts et elle pouvait les retirer de terre pour les mettre dans le carosse. Ceci fait, elle observa alors jusqu'où était remplis le carosse.

« Hmmm... Tant que nous sommes là et que j'ai pas mal de chakra, autant nous assurer un peu. Pendant ce temps, préparez un filet à base de lianes avec Hayate pour mettre sur le contenant, ça nous permettra d'éviter de tout perdre en chemin. On devrait pouvoir partir dans une heure je pense. Le temps de rentrer et de faire le traitement du latex, on sera largement bons je pense. J'ai encore pas mal de chakra donc si une nouvelle tempête de sable se présente nous pourrons continuer de la même manière qu'à l'aller. »

Souriante, elle se remit au travail, rassemblant toutes les fleurs dans le meilleur état possible dans le carosse pour ensuite aider Hayate et Nirata à placer le filet bloquant les fleurs dans le conteneur. Elle atela alors Byakko à la caisse de sable solidifié pour pouvoir partir.

« Je pense qu'on est bons ! On y va si vous n'avez rien à redire ! »

HRP:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Sam 12 Jan 2019 - 11:21



Les derniers préparatifs semblent bien se passer : Votre char est presque prêt. Etsuko suggère finalement de préparer un tissage pour être sûr que les fleurs ne s'envolent pas au premier coup de vent et c'était une idée judicieuse. Hayate et Nirata s'y attelèrent en coeur pendant que la kunoichi persévérait dans la pousse et l'entretien des plantes.

Une grosse heure plus tard, le plus gros du travail était terminé. Il ne manquait plus qu'à transférer les fleurs jusqu'au traineau, ce qui demanda une bonne quinzaine de minutes suplémentaires.

La charge fin prête, vous remontez respectivement sur le dos de Byakko, qui semblait toujours amusé de sa nouvelle situation d'animal de traîne. Sa course était plus maitrisée qu'à l'aller, il commençait surement à s'accomoder au désert. Par chance, la tempête semblait avoir complètement disparu et il n'y avait plus aucun obstacle qui vous empêchait d'avancer dans la continuité d'un bon déroulement de mission.

Le Colisée atteint, Nirata s'execute malgré la fatigue à transmettre votre or vert avant de vous saluer une dernière fois : Son travail à elle n'était pas terminé, elle devait préparer le terrain suivant, malgré la fatigue exacerbée qui creusait maintenant ses joues.

- Etsuko-san, Hayate-san, ce fut un honneur de travailler à vos côtés, j'espère que nous pourrons nous revoir un jour ! Votre travail se termine ici... Je dois aller faire mon rapport, donc je vous dis à la prochaine. Vous avez des auberges de repos ou de ravitaillement sur le côté, vous devriez en profiter ! A bientôt !

Elle disparait après un dernier salut ; Votre mission était complétée.


Vous rentrez au Colisée. Mission terminée



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[C] Extraire les végétaux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Tournoi n°1 : Kaze no Kuni :: Missions liées au tournoi
Sauter vers: